TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Aller à la page: 1234567891011...DernierSuivant
Page courante: 1 of 60
Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 12 mars 2006 a 14:04

Le nouveau Maroc




Je viens de recevoir le dernier observateur, et surprise c?est un no special consacre au Maroc : Le nouveau Maroc ou se cotoient luxes et miseres, laics, moderes et islamistes fondamentalistes. Un microcosme de ce que peuvent etre les relations Occident-Islam.
Je ne l?ai pas encore lu mais j?en donne les principaux sujets traites dans l?hebdomadaire.
A lire absolument et il semble certain que nous aurons beaucoup a dire et ajouter sur chacun des sujets d'actualite brulante.

Le nouveau Maroc
Tourisme, luxe et art de vivre... Les elites marocaines revent de transformer le royaume cherifien en Floride ou en Californie de l'Afrique. Mais le peuple, encore accable de misere, peut-il suivre ? Ou bien se refugiera-t-il dans un islamisme de tous les dangers ? La reponse dependra de la capacite du pouvoir royal a moderniser le pays sans dechirer la societe. De Rabat a Marrakech en passant par Tanger, ? le Nouvel Obs ? dresse le portrait d'un Maroc en mouvement




Sept ans de regne pour Mohammed VI : Le monarque funambule
On le croyait au-dessus des jeux de cour qu'affectionnait son pere... Mais rien n'a change au palais. Portrait d'un souverain dont la volonte de reforme se heurte au peril islamiste


L'islam des taudis
De ce bidonville sont partis les terroristes qui ensanglanterent Casablanca et Madrid. Depuis, la repression s'est abattue sur les barbus, mais la misere et la frustration demeurent


1,5 million de touristes en 2005
A qui appartient Marrakech ?

Premiere destination du royaume, la " Perle du Sud " est soumise a une intense speculation immobiliere. La palmeraie et la societe traditionnelle de l'antique medina y resisteront-elles ?



Ils font bouger le royaume...








Re: Le nouveau Maroc
Posté par: babounet (IP enregistré)
Date: 12 mars 2006 a 16:20

je l'ai lu. Effectivement interessant et avec une vision assez engagee, comme cela se doit de la part du Nouvel Observateur.
Mais ce qu'il se passe a Marrakech laisse reveur... Meme si je retourne un jour au Maroc, je ne mettrai pas les pieds dans ce Marrakech-la qui n'aura bientot plus rien a voir avec celui que j'ai connu.
J'etais ces jours derniers a un congres a marseille et au cours d'un dejeuner, deux de mes confreres m'ont dit qu'ils allait aller visiter le Maroc qu'ils ne connaissaient pas. A ma question "ou?", la reponse a fuse, immediate : "A Marrakech". Je n'ai pas commente....

Babou




Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 18 juin 2006 a 14:10

"Le point" evoque les marocaines qui enseignent un islam tolerant.

Une cinquantaine de jeunes femmes vont sortir du Centre de formation des imams et des morchidate (equivalent des catechistes pour la religion catholique) mis en place par le ministere des Habous et des Affaires islamiques. L'objectif de cette formation " Enseigner un islam ouvert et tolerant aux femmes et les conseiller dans leur vie quotidienne. Elles interviennent dans les mosquees, les associations, les prisons. Dans leur programme : Coran, sciences humaines, pedagogie, droit et, notamment, la Moudawana, le nouveau Code de la famille qui prone l'egalite juridique entre l'homme et la femme.

Pour les autorites marocaines, il s'agit de contrer les " cours de religion " donnes dans des maisons particulieres par des islamistes. Ceux-ci terrorisent intellectuellement les femmes des quartiers populaires - souvent analphabetes -, qui s'imposent ensuite des modes de vie totalement retrogrades qu'elles transmettent a leurs enfants. Aussi le ministere des Affaires islamiques envisage-t-il de faire passer par le centre de formation tous les hommes et les femmes qui interviennent dans les 42 000 mosquees du royaume.






Re: Le nouveau Maroc
Posté par: nesst (IP enregistré)
Date: 31 août 2006 a 13:47

bonjour,

un lien interessant sur l histoire recente du Maroc:


Les Grandes énigmes du Maroc
Lejournal-hebdo.com - Casablanca,Morocco
... C'est la thèse défendue par Agnès Bensimon dans son ouvrage « Hassan II et les juifs, Histoire d'une émigration secrète ». ...




Re: Le nouveau Maroc
Posté par: derka (IP enregistré)
Date: 31 août 2006 a 20:23

l'une des armes que les obscurantistes utilisent c'est le danger qui guette l'islam. L'islam est en danger et son ennemis qui veut le detruire l'occident et surtout les USA et Israel. Si le roi Med 6 est emir des croyants et garant de l'islam au Maroc pourquoi ne couperait il pas l'herbe sous leurs pieds en le disant clairement dans un discours que les veritables ennemis des musulmans sont les islamistes et non l'occident.




Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 31 août 2006 a 20:36

Le Maroc ou Maghreb se trouve a l'Occident de l'Islam et a toujours tenu un langage modere et a fait preuve de tolerance religieuse. Pour que cela continue, il est important que l'Etat prenne en main energiquement l'education afin de ne pas le laisser aux mains des radicaux et sortir ainsi de l'analphabetisme dans laquelle se trouve une bonne partie de la population.





Re: Le nouveau Maroc
Posté par: Ghandi (IP enregistré)
Date: 31 août 2006 a 21:10

Plutôt qu'une pétition d'intention (ne mange pas de pain)...

Laissons ce sujet se développer sans imprécation ni anathème.

Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 03 mars 2007 a 16:06


Le Maroc confronté aux défis du monde moderne et au réveil de l’islam

Un livre consacré au Maroc moderne par une journaliste américaine qui a fait toute sa carrière comme correspondante à l’étranger du "New York Times", fait le point la situation sociale, politique et religieuse du Maroc moderne, cinquante années après l’obtention de son independance à la suite de quarante ans de protectorat hispano-francais.

Sous le titre de "Morocco, the islamist awakening and other chalanges" (Oxford University Press - New York ) ce livre constitue une oeuvre de référence.


Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 mars 2007 a 20:50

Au cours d'une cérémonie officielle, l'Académie des Arts-Sciences-Lettres à Paris va décerner, le 1er avril prochain, des médailles et des récompenses à six personnalités marocaines ayant contribué à l'essor de l'art.
les voici en resume:


Le Professeur Miège est né à Rabat en 1923. Il fut maître de Conférences à la Faculté des Lettres de Rabat jusqu'en 1964. Professeur émérite à l'Université de Provence, il est responsable d'une revue consacrée aux relations entre l'Europe et le Maroc, publiée aux éditions La Porte de Rabat, et, chez le même éditeur, d'une collection, Mémoire du Maroc, qui réunit des textes introuvables, épuisés ou rares.

Figure, aussi, le musicien et compositeur Hassan Mégri , oeuvrant pour la promotion de la musique et de la chanson depuis une quarantaine d'années,

Côté peintres, on retrouve deux artistes singuliers d'Essaouira. Abdelmelk Berhiss qui est un artiste autodidacte
Azeddine Sanana, pour sa part, est un pêcheur qui a plongé corps et âme dans la peinture, révélant, dès 2000, de formidables aptitudes artistiques.« Aucun personnage, aucun animal précis dans ses peintures; tout est dans le flou».

Frédéric Damgaard a vécu pendant plus de 25 ans au Maroc. Historien d'art, galeriste et mécène,M.Damgaard a donné aux artistes singuliers d'Essaouira cette visibilité et cette notoriété qui est la leur actuellement. Ayant pris sa retraite l'année dernière après avoir dirigé pendant de longues années une célèbre galerie, il vit à présent à Taghazout où il se consacre à l'écriture

En récompensant ces différentes personnalités qui ont oeuvré pour la promotion de l'Art et des Lettres au Maroc, l'Académie Arts-Sciences-Lettres rend un bel hommage à la création marocaine dans sa diversité.







Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 20 mars 2007 a 00:32

Le Maroc pourrait devenir le premier pays d'Afrique du Nord à se doter d'une centrale nucléaire russe.

Le Maroc a besoin du nucléaire pour diversifier ses sources d'approvisionnement et satisfaire la croissance de sa consommation d'énergie , qui atteint 8 % par an.


L'emplacement de la future centrale semble acquis : Sidi Boulbra, entre Safi et Essaouira, sur la côte Atlantique.

Re: Le nouveau Maroc
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 22 mars 2007 a 16:56

gerard a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Au cours d'une cérémonie officielle, l'Académie
> des Arts-Sciences-Lettres à Paris va décerner, le
> 1er avril prochain, des médailles et des
> récompenses à six personnalités marocaines ayant
> contribué à l'essor de l'art.
> les voici en resume:
>
>
> Le Professeur Miège est né à Rabat en 1923. Il fut
> maître de Conférences à la Faculté des Lettres de
> Rabat jusqu'en 1964. Professeur émérite à
> l'Université de Provence, il est responsable d'une
> revue consacrée aux relations entre l'Europe et le
> Maroc, publiée aux éditions La Porte de Rabat, et,
> chez le même éditeur, d'une collection, Mémoire du
> Maroc, qui réunit des textes introuvables, épuisés
> ou rares.
>
> Figure, aussi, le musicien et compositeur Hassan
> Mégri , oeuvrant pour la promotion de la musique
> et de la chanson depuis une quarantaine d'années,
>
>
> Côté peintres, on retrouve deux artistes
> singuliers d'Essaouira. Abdelmelk Berhiss qui est
> un artiste autodidacte
> Azeddine Sanana, pour sa part, est un pêcheur qui
> a plongé corps et âme dans la peinture, révélant,
> dès 2000, de formidables aptitudes artistiques.«
> Aucun personnage, aucun animal précis dans ses
> peintures; tout est dans le flou».
>
> Frédéric Damgaard a vécu pendant plus de 25 ans
> au Maroc. Historien d'art, galeriste et
> mécène,M.Damgaard a donné aux artistes singuliers
> d'Essaouira cette visibilité et cette notoriété
> qui est la leur actuellement. Ayant pris sa
> retraite l'année dernière après avoir dirigé
> pendant de longues années une célèbre galerie, il
> vit à présent à Taghazout où il se consacre à
> l'écriture
>
> En récompensant ces différentes personnalités qui
> ont oeuvré pour la promotion de l'Art et des
> Lettres au Maroc, l'Académie Arts-Sciences-Lettres
> rend un bel hommage à la création marocaine dans
> sa diversité.


J'ai eu le Professeur Miège comme enseignant à Sciences Po à Aix-en-Provence ainsi que deux autres grands spécialistes de la civilisation et de l'histoire du Maroc, les professeurs Adam (également professeur à la Sorbonne) et Maurice Flory qui avait été auparavant Chef de la Mission Universitaire et Culturelle française au Maroc. Des enseignants passionnants......cela se passait en 1972-73....ça fait un bail !
>
>
>
>
>
>
>





Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 29 mars 2007 a 04:42


Le Maroc condamné à l'islamisme ?

En présentant l'ouvrage qu'il vient de publier avec Catherine Graciet, Nicolas Beau, du « Canard enchaîné », a dit vouloir aller à contre-courant du « Maroc ensoleillé » dont chantent les louanges les journalistes royalement reçus dans les palaces.
Le titre (« Quand le Maroc sera islamiste ») peut laisser croire à des scénarios d'avenir, 2007 étant l'année des législatives.
Finalement, le livre propose, en revisitant quelques archives, y compris celles inédites de la DGSE, un rapide état des lieux. Il en ressort que les islamistes « fréquentables » du Parlement et ceux opposés au régime constituent les seuls contrepoids du Palais sur le terrain. Or, sur le terrain, justement, rien ne va plus.
Trafic incontrôlable des drogues, démission des élites, passe-droits... Et puis, comme pour narguer Paris qui se croit en terre conquise, les auteurs montrent comment l'Amérique de Bush presse Rabat et comment les investisseurs du Golfe y affluent à nouveau.
La conclusion, expéditive, tombe comme un cheveu dans la harira marocaine : révolution à l'iranienne ou islamisation par les urnes ?



Re: Le nouveau Maroc
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 13 mai 2007 a 03:48

Les Marocains sont-ils tolerants ?

C'est a cette question qu'ont tente de repondre des intellectuels et autour d'une table ronde organisee par le site "La vie eco" surla religion et la tolérance.

Conclusion : un grand nombre de Marocains sont intolérants aussi bien à l’égard des autres religions que des musulmans non pratiquants.
Système scolaire, médias, arabisation qui a conduit à une théologisation de la pensée..., entre autres, sont au banc des accusés.



Les intégristes sont à pied d’œuvre dans les mosquées, les campus universitaires et dans les écoles, imposant leurs conceptions religieuses extrémistes. N’importe lequel d’entre eux s’arroge désormais le droit de se comporter en théologien et de donner des leçons de morale, quitte à élaborer une fatwa de toutes pièces pour étayer ses assertions moralisantes. Les femmes voilées investissent les écoles et les entreprises, et les hommes accoutrés à l’afghane courent les rues.


On peut donc légitimement s’interroger : les Marocains musulmans sont-ils vraiment tolérants à l’égard des adeptes des autres religions pratiquées au Maroc, le judaïsme et le christianisme. Le sont-ils davantage à l’égard des autres madahib (courants) de l’islam ? Ou encore de leurs coreligionnaires qui ne pratiquent pas ? Ces derniers sont-ils plus souvent respectés, simplement tolérés ou voués aux gémonies par des coreligionnaires irréductibles qui les taxent de «mécréants» et d’«apostats»?

Ces questions méritent d’autant plus d’être débattues et approfondies, que, à première vue tout au moins, jamais la société marocaine n’a été sous l’emprise d’un discours religieux aussi prégnant que ces quinze dernières années. Cette société bascule-t-elle vers un fondamentalisme intolérant et béat ? Les valeurs de tolérance que l’on met au crédit de la culture marocaine ne sont-elles finalement que des clichés marketing ?

...........

"Comment en sortir ? Relire les textes et distinguer la culture de la religion proprement dite

C’est cette seule volonté politique de l’Etat qui peut faire de l’islam un levier à la modernité, mais à une condition : une relecture des textes religieux en phase avec la modernité. La conception salafiste est révolue. L’islam recèle en lui-même le potentiel de sa réforme, sur la base des acquis humains"








Lire tout l'article sur

[www.lavieeco.com]






Re: Le nouveau Maroc
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 14 mai 2007 a 23:16

L'université d'Errachidia a été le théâtre d'affrontements avec des étudiants islamistes voulant imposer leur idéologie.Un mort.

Re: Le nouveau Maroc
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 16 mai 2007 a 08:43

un souvenir à rappeler sur cet homme qui fut amoureux fou du Maroc, Charles Penz, inspecteur général de l'Education Nationale au Maroc, auteur de plusieurs livres sur l'histoire Marocaine et journaliste talentueux et courageux par ses prises de position.

Sylvain

Aller à la page: 1234567891011...DernierSuivant
Page courante: 1 of 60


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'