LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3
Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Dao (IP enregistré)
Date: 26 septembre 2009 a 01:58

Bonjour,
très content de retrouver certains amis du collège-lycée grâce à ce site, je te remercie Hafid ainsi que Hamid d'avoir soulever et commenter ce sujet de la toponymie à Mogador. L'éclairage de Hamid est intéressant, laissons de côté la polémique!
Je pense que si quelqu'un s'y intéresse de façon approfondie, cela, me semble-t-il, relever de la spécialité du sociolinguiste qui rechercherait les facteurs opérants dans la désignation de noms de lieux de façon générale. Certains semblent pérennes et d'autres plus ou moins récents -plus susceptibles de changement.
Lorsque la dimension sacrale (par la force de l'évocation symbolique) se trouve dans un toponyme, il aurait plus de chance de résister au changement. De même, probablement, lorsque la saillance géophysique du lieu nommé fait force.Il suffit de penser à différents endroits pour s'en apercevoir.
Pareillement, le domaine de la pronominalisation: ceux des prophètes et des saints continuent à se perpétuer (ceux des héros, moins!)...et il y a lieu de se demander, aussi, si leurs prénoms n'ont, eux-mêmes, pas été reprise de prénoms de personnages importants qui les ont précédés.
Petite remarque, si vous me le permettez, j'aurais souhaité ne pas lire des formulations galvaudées du genre "c'est les mogadoriens qui décident, ou décideront " (sic!). Depuis quand, "le peuple décide-t-il?" C'est si gentillet et non moins démagogique!. Ce sont des minorités qui agissent toujours. A chacune d'être efficace dans son domaine, y compris la néologie !
Dans bcp de domaines, lorsque les politiques décident sans l'appui des experts, y compris parfois des experts non lettrés, ils font des erreurs aux effets non prévisibles et la plupart du temps néfastes.
Au plaisir de vous lire,
Daoudi

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 26 septembre 2009 a 10:22

Salut Mr DAO:
c est un tres grand plaisir de vous voir parmis nous sur le site pour echanger par reciproque les effets d une histoire courte nostalgique perdues de notre Mogador ...soyez le bien venu Mr Dao..
oui Mr Dao:je suis d accord avec vous :c est vrai les gents d origine du bled et les experts qui doivent participer pour nominatin en respectant les premiers :
comme exemple Mr Dao a Essaouira on a actuellement 2nominations de bab Marrakeche:
- bab marrakeche connu de l epoque .
- le nouveau bab marrakeche :a cote de C.P.P (alhangare avant).
pour les: quartiers:
- 2 scalats :l acien , et le nouveau au fond du quartier industiel vers la foret de chara avant.
- 3 quartie nomes :elborj 1,2et3...
2 quartiers nouveaux :nomes tafoukt 1et2..
pour Mr omar Lkhdar , qui a declanche ce sujet de nomination des quartiers, des rues ,et ruelles par les noms des souiris soient muslmane ,juifs ou chretiens ,qui ont marque une forte presence soit commerciale ,politique ou culturele ,je trouve qu il a tout a fait raison puisque il y a deje un espace derriere dar almohadisse(ou il y a rkinte alharmal)porte le nom du realisateur Orson Wels le producteur de filme OTELLO avec meme son profil en relief sur un panneau.
Ma Dao ,j ai donne ton email a Mr Hifad mais apres maintes correspondances de sa part ,ses message sont refuses a cause peut etre d une erreure non volu ...je vous propose de voir le site Mogador de nos souvenirs et Mogador d hier et Essaouira d aujourd hui..

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 26 septembre 2009 a 10:48

Mr dao:
l email de Mr Hifad:
hifadmed@hotmail.com

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 26 septembre 2009 a 18:18

Mon cher DAOUDI

Marhaba bik fi internet rubrique du bled
je sais que Hifad et Kaabour sont tes amis du college
je pense que Hifad as des problemes de connection pour le moment
notre cher Kaabour est ici avec nous
soit le bienvenu sur ce site (diriger par une femme du bled)
Darlett.............elle est tres gentil comme les vrais souiri
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 28 septembre 2009 a 17:30

Cher si Mohammed Daoudi

D'abord sois le bienvenu parmi tes amis et frères.David a raison , j'ai eu une panne d'ordinateur exactement la nuit du vendredi : le courant est passé de 220 w à 300 w ce qui m'a vraiment détruit mon ordinateur.C'est l'un des problèmes à essaouira et depuis toujours , des bricoleurs et peu de spécialistes.La dernière fois que j'ai vu si mohammed Touflaâz , je lui ai demandé de tes nouvelles et j'ai rencontré aussi dernièrement mohamed toufaâz et sa femme devant dar souiri mais je n'ai pas pu leur demander aussi de tes nouvelles.A te lire , je retrouve si mohammed qui met les points sur les "i" , excellente culture générale et toujours aimable vis à vis de ses amis.Je te revois si mohammed avec Kouchama et les autres sur scène à dar bouvret lors de la fête du trône .un trou de mémoire de l'un d'entre nous et Kouchama le roi qui sauve la situation en se levant et en nous disant "haya bina".Et les convives , les autorités sont reparis , sans s'apercevoir de rien , pour voir d'autres stands , pavillons ou fête organisée par d'autres corporations .Mais si abdessalam l'educateur, le marrakchi , était en train de se cogner la tété contre le mur .N'empêche qu'il a été félicité quelques jours après pour son louable travail par les autorités.Pour ceux qui nous ont précédé c'était la maison du docteur Bouvret , pour nous c'est la maison de la jeunesse et Sport pour d'autres c'est l'hôtel les remparts et pour d'autres encore ...Bienvenue à la maison !ton fidèle ami mohammed Hifad avec qui tu partageais à Rabat l'argent que t'envoyait ta famille , les mots ne peuvent suffire pour remercier un vrai ami mais c'est juste pour les amis qui sont avec nous pour qu'ils aient une idée de ta respectueuse personnalité!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 28 septembre 2009 a 22:11

bonsoir à tous

Il s'agit de Heartwell car il est d'origine anglaise.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 28 septembre 2009 a 22:12

Citation:
Dao
Bonjour,
très content de retrouver certains amis du collège-lycée grâce à ce site, je te remercie Hafid ainsi que Hamid d'avoir soulever et commenter ce sujet de la toponymie à Mogador. L'éclairage de Hamid est intéressant, laissons de côté la polémique!
Je pense que si quelqu'un s'y intéresse de façon approfondie, cela, me semble-t-il, relever de la spécialité du sociolinguiste qui rechercherait les facteurs opérants dans la désignation de noms de lieux de façon générale. Certains semblent pérennes et d'autres plus ou moins récents -plus susceptibles de changement.
Lorsque la dimension sacrale (par la force de l'évocation symbolique) se trouve dans un toponyme, il aurait plus de chance de résister au changement. De même, probablement, lorsque la saillance géophysique du lieu nommé fait force.Il suffit de penser à différents endroits pour s'en apercevoir.
Pareillement, le domaine de la pronominalisation: ceux des prophètes et des saints continuent à se perpétuer (ceux des héros, moins!)...et il y a lieu de se demander, aussi, si leurs prénoms n'ont, eux-mêmes, pas été reprise de prénoms de personnages importants qui les ont précédés.
Petite remarque, si vous me le permettez, j'aurais souhaité ne pas lire des formulations galvaudées du genre "c'est les mogadoriens qui décident, ou décideront " (sic!). Depuis quand, "le peuple décide-t-il?" C'est si gentillet et non moins démagogique!. Ce sont des minorités qui agissent toujours. A chacune d'être efficace dans son domaine, y compris la néologie !
Dans bcp de domaines, lorsque les politiques décident sans l'appui des experts, y compris parfois des experts non lettrés, ils font des erreurs aux effets non prévisibles et la plupart du temps néfastes.
Au plaisir de vous lire,
Daoudi
salut à tous
mon cher Daoudi
le monde est petit grace à l'internet nous pouvons échanger les saluts sans se serrer les mains mais c'est déja mieux que rien .
alors devine qui est ce ibrahim que tu connais trés bien pour t'aider il est sur casa et c'est comme ça la vie , les enfants d'Essouira sont éparpillés parout à travers le royaume .
passe le salut à si med toufalaaz de ma part , peut étre il va t'aider dans tes recherches car nous avons passées ensemble des moments inoubliable et tu dois te souvenir lors de ton passge chez lui au Maarif.
Bienvenue à ould leblad fi DARNNA
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 28 septembre 2009 a 22:50

Si omar

Que dis-tu de mon interprétation du mot timzguida de la manière suivante:

1/ti : préfixe qui signifie :celle , c'est celle de quelque chose ;
2/Imzgh : l'oreille;
3/ida: préfixe qui signifie: ceux de;les fils de par exemple ida ou brahim , les descendants de brahim et par extension les ancêtres et leurs descendants;

Et toujours dans le sens d'un lieu sacré , il sagirait d'un lieu où il y a l'oreille des ancêtres qui peut ecouter les prières et les doléances des descendants.J'ai remarqué que nos paysans viennent sous l'arganier sacré et mettent au printemps des grains verts d'orge dans une feuille de cactus comme une plainte auprès des ancêtres contre les moineaux qui mangent les grains d'orge de leurs champs.Il faut bien constater que ce n'est pas l'arganier qui est à l'origine sacré mais la tombe de l'ancêtre ou des ancêtres qui sont enterrés à l'ombre de l'arbre.Et comme ils sont obligés de construire une clôture autour de l'arbre pour protéger la ou les tombes , les gens finissent par respecter l'arbre plus que la tombe ,quand on sait que l'arganier peut vivre jusqu' deux siècles après bien la disparition complète de la tombe.Le dernier à être enterré de cette manière à ma connaissance se trouve sur la route de sidi kaouki à l'entrée à droite du village taziytounte en face de l'éolienne.En ancien berger , il a choisi avant sa mort l'ombre de cet arganier pour son enterrement et sa famille a respecté ses voeux.Il font appel à la justice des ancêtres un peu à la manière de cette photos de si Ibrahim qui montre tous ces cadenas fermés et accrochés à la porte du mausolée des marabouts , également des prières , des souhaits ," itiyhou el âar âla el wali" pour qu'il réalise leurs voeux enfermés là jusqu'à sa réalisation .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 29 septembre 2009 a 00:01

Bonjour Si Hifad,

Heureux de te retrouver après quelques jours d'absence!

Concernant l'étymologie de timazguida, l'explication que tu as donnée est apparemment correcte et peut constituer une hypothèse. Il faudrait chercher aussi dans le dictionnaire Touareg- Français de De Foucault,qui contient du pur berbère, il peut y avoir une confirmation ou une autre explication. En règle générale, il faut toujours se méfier des homonymes qui peuvent être des sources d'erreur.

Je te donne un exemple : un jour l'équipe de Thalassa est venue dans la ville d'Azillah. Dans leur reportage, ils ont expliqué l'éthymologie du nom azillah par "l'oubliée". Un quotidien marocain est passé à l'attaque et a critiqué sévèrement la traduction de l'équipe Thalassa. Le journaliste nous apprend que la ville Assilah est curieusement la synonymie du mopt arabe " Assala" qui signifie authentique" . Or nous savons bien que les Arabes n'ont pu arracher la ville aux Romains qu'en l'an 94 de l'Hégire correspondant à l'année 712 de l'année civile alors que la dénomination de la ville a existé déjà depuis l'Antiquité. Et c'est l'équipe Thalassa qui a parfaitement raison, car la ville a été abandonnée en une certaine période par ses habitants qui sont tranférés en Espagne par les Romains.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 29 septembre 2009 a 00:06

Si omar

c'est le même problème quand j'enteds des médias etrangere et mêmes nationaux appeler essaouira tasouira , la bien dessinée .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2009 a 10:14

Bonjour Si Hifad,

Voilà un autre cas de toponyme qui, en cherhant ses composantes on trouve les traces du passé. Il s'agit de TANGARO, qui se trouve à côté du pont rose: l

Mlle Fouyssat, proriétaire de la Librairie La Civette et Editeur des fameuses cartes postales de l'ancien Mogador,avait tenu le café- restaurant dit Tangaro, à cinq km de la ville, non loin du Pont Rose. Tangaro était un lieu de rencontre de l’élite européenne. Les juifs y venaient aussi lors de certaines fêtes de l’année. L’éthymologie du toponyme Tangaro est d’origne berbère, bien que son orthographe nous laisse penser à une origine espagnole ou italienne. Elle se compose des mots amazigh talat ougarou, qui signifient : ‘ le talweg de la hanche’. Les toponymes berbères les plus répandus ont une signification géotopographique et sont empruntés aux noms des organes et membres du corps. ex:

Agard : ---¨> cou - attribué au relief : col large incliné exemple national : Agard ou Dad

Tit : --- > oeil attribué à l’hydrographie : source
exemple national : Tit Mellil

Tangaro avait existé bien avant la construction d’Essaouira. C’était une halte ou une nzala. Les caravanes s’y arrêtaient avant leur départ dans le Souss, la Mauritanie, le sénégal et le soudan ou vers l’Afrique Noire à travers le Haut atlas via Marrakech.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2009 a 11:13

oui si omar

le mot temzguita il vient de le mot español ( MEZQUITA ) , comme la mezquita de cordoba .
aussi en trouve dans la ville de sevilla la tour de GIRALADA en arabe
KHAYRA ALLAH , aussi on trouve dans la ville granada ( ALHAMBRA ), en rarabe KASAR ALHAMRA.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2009 a 12:03

mogador35.jpg
Mon cher OMAR

voila le TANGARO dont tu parle................yahasra
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2009 a 12:59

Bonjour à tous

Si Omar ta remarque est pertinente , c'est les autochtones amazighs empruntent les noms des lieux aux parties du corps.Si tu vas un peu loin de tangaro tu trouve le fameux ghrid Omar , en réalité aghroud , petit cap en forme d'épaule comme il y a cette appellation aussi sur la route d'agadir.

ould sidi magdoul

et si les espagnols ont aussi emprunté le mot mezquita aux berbères comme ils ont utilisé les mots arabes ?on ne peut pas admettre l'un sans l'autre.tarik ben zayade , un amazigh avait une armée de 21000 soldats uniquement des amazighs lorsqu'il a conquis le sud de l'espagne et ces gens y sont restés 8 siècles et 4 ans exactement sans compter ceux qui y sont restés définitivement en se convertissant au christianisme.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2009 a 23:48

tu as raison si hifad , l origine de ma femme parmi les juifs españoles

qui y sont restes definitvement en se convertissant au christianisme.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: magdoul (IP enregistré)
Date: 01 octobre 2009 a 20:09

bonjours chers amis
en effet l'un des problemes qui m'a toujours agacé est celui des noms de nos rues souiries...il faudrait mettre la pression convaincre directement ceux que nous connaissons parmi les elus actuels ... en plus de ce qui se fait ici et ailleurs sans doute presse ecrite etc remarquez les noms de quartiers Scala au nord ou on a loge les gens du mellah, borj 1 derriere la province, borj 2 en face de baba marrakech, borj 3-Menzah double betise, derriere la prison , lotissement 4, lotissement 5 etc comme si on manquait de noms de citoyens et citoyennes souiries confessions confondues qui ont bati par leur efforts sueurs larmes sangs et autres sacrifices essaouira de nos jours j'en parlais souvent avc almarhoum Si Boujemaa lakhdar allah iwalih birahmati allah

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 01 octobre 2009 a 22:56

Si Magdoul,

On voit que nous sommes tous sur la même longueur onde! Le site Darnna que l'on remercie à cette occasion, nous a permis d'accorder nos accordéons. L'étape suivante serait bien sûr d'écrire à qui de droit,de faire des contacts et bien sûr des propostions. Les gens qui sont sur place devraient se mobiliser pour cette cause. Les autres les appuient dans leur démarches. Je suis convaincu qu'on arrivera à changer les choses!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 01:46

Ould Sidi magdoul et si Omar

je pense que c'est une chose qui est faisable ; nous devons nous renseigner pour avoir une idée sur ceux qui propose,sur la manière dont ils le font et qui décide finalement.Et si déjà on demande aux darneurs de nous proposer des noms ?
1/nom et prénom de la personne proposée
2/bibliographie.
3L'avis de celui ou de celle qui propose cette personne.
4/Avis des autres darneurs.
Exemple:
1/Mohamed Al Âbdari Abi Al barakat.
2/Auteur de "Arrihla Al maghribia" originaire de Haha ,Province d'essaouira.
3/Mon avis :c'est un poète,un écrivain,un géographe , un grand voyageur, un enseignant et un grand Âlim en matière de religion et le manuscrit original de son livre unique à ma connaissance , se trouve en France.Les anciens de sa medersa ont été obligés d'envoyer l'un d'entre eux à leurs frais pour qu'ils fasse une copie à 10000 dh.Mohamed El fassi a authentifié la copie originale de son oeuvre.si Ibrahim ghaliouche qui habite à Essaouira a présenté un mémoire à dar El hasania à propos de mohamed Al Âbdari Abi Al Barakat et un lycée porte son nom à essaouira.
4/l'avis des darneurs:

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 16:53

salut Mr Hifad:
un petit tour aux lotissements nouveaux pour savoir que ça est deja fait, la proposition de Mr omar lakhdar dans son 1er commentaire comme theme de cette rubrique ,c est que pourquoi parmis les nominations des rues et ruelles ne figurent pas les noms des juifs et des chretiens souiris qui ont marques une presence historique a Mogador..

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 17:14

i hamid

Qu'on propose donc des noms chrétiens et juifs mais cela ne veut pas dire que nous sommes contents des noms musulmans utilisés jusqu'à présent.Moi j'aimerais voir le nom de sandillon , de carel,d'Edmond El malih , d'ANdreé Azoulay ,de taib seddiki ,de si Boujemâa lakhdar , de si ahmed lahadri,du Rabbi haim pinto, De Zeâfarani,du caid Anflous,de Abdellah O bihi, de juba Ii, de cléopatre, de massinissa,de jugurtha, d'el Jazouli,de chiadma,de haha, du pourpre etc

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 18:00

Hifad

tu sais que pour mettre un nom de qq 'un , il faut qu'il soit:
d'origine de la ville
on ne peux mettre le nom de qq'un encore vivant , comme Andre Azoulay
carel: ok
girieu;ok
sandillon:ok
pépé ratto: ok
el maleh: ok
Rabbi haim pinto: ok
hatwell: ok

a vous de voir
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 18:24

Hifad ,David:
c est un point essentiel dans les nominations..pas les vivants.
si Hifad tu as cite des gents deja leur noms sont nommes dans certaines rues .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 18:59

Hifad Hamid

pépé ratto : c'etait le consul du brezil a mogador son vrais prenom est EMANUEL RATTO
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 02 octobre 2009 a 22:26

salut à tous
bonsoir chers amis
la proposition de hifad sur le nom de AL ABDARI est logique , un savant de la région .pour vous dire que déja à casablanca un collége porte son au quartier Derb Ghallef public et à Derb soltane une autre institution privée porte le nom de AL ABDARI et pourquoi tous nos élus n'ont pas pensés à les imiter au lieu d'étres les premiers à le faire pour un issu de leur région car ils ne pensent qu'au " négatif "
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 00:36

bonsoir les amis

david moi j'ai toujours en tête tous les habitants de la ville quelque soit leurs origines .N'oubliez pas qu'essaouira au début représente tout le pays et même au delà (derb ahl agadir,tawrirte,mesguna,jbala,el bakhre,mellah,laâlouj,les noirs d'afrique,des chrétiens anglais,espagnols,portugais etc . je ne vois pas d'inconvénients à ce qu'il y aient aussi des noms de personnalités nationales et même internationales ayant fait quelque chose pour la ville ou la province.Que cette personne soit de la ville , de sa région , d'une ville ou pays elle doit mériter cette honneur par ses actions , son savoir ou autre chose à définir par ses concitoyens.Je ne vois pas personnellement d'inconvénients à aller au delà de cette tradition et de faire cet honneur aux vivants pourquoi attendre toujours leur mort ? il y a quelque chose de malsain là derrière.est-ce que David ne serait pas heureux de voir son nom sur la rue de sa naissance , ne serait-ce qu'une decennie ? Pourquoi est-ce qu'on inventerait pas des cadres dans lesquels on insérerait d'une decennie à l'autre un nom différent ? disons deux decennies ? Le changement agrémente la vie des habitants.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 01:11

Bonsoir les amis souiris

"faire cet honneur aux vivants" dixit Hifad

alors dans ce cas, je vous propose quelqu'un que vous avez l'air d'oublier, un camarade de classe, un grand artiste, un grand homme de theatre, natif d'Essaouira (1937), qui fait honneur a cette ville que nous aimons tous, je veux parler de TAIEB SADDIKI.

Pensez-vous, chers amis, que le doyen du theatre marocain ne merite-t-il pas une marque de consideration dans sa ville natal ?

Amicalement vôtre.
Saddiki-1999.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 11:33

Bonjour tout le monde,

En lisant les interventions concernant la dénomination des rues, j’apporte quelques précisions administratives et historiques :
1- La dénomination des rues se fait dans le cadre d’une commission présidée par le conseil municipal conjointement avec l’autorité locale. Les listes des noms sont validées par la suite par le Ministère de l’Intérieur.
2- Il y a des critères dans le choix du nom. Selon les règles des Nations Unies, seules les noms des personnes décédées peuvent figurées dans la liste choisie, à part quelques rares exceptions.
Maintenant, la liste proposée par le Conseil Municipal reflète en principe l’image des personnes élues. A mon avis, si des propositions ne sont pas appuyées par une Association ou par une institution, je ne crois pas qu’elles verront le jour.
Il serait primordial donc, d’établir des critères de choix de noms de personnes qui ont marqué l’histoire de la ville, bien entendu quelque soit leur nationalité ou leur religion.
Concernant la tolérance, j’apprends à ceux qui ne le connaissent pas :
- Qu’Essaouira est la ville du Maroc qui avait 32 synagogues et 7 mosquées !
- Que l’église catholique d’Essaouira est la seule qui sonne ses cloches à minuit la nuit de Noel.
Donc c’est un bon signe. Il manque juste un peu d’initiatives !
- Les internautes pourraient nous présenter les personnages de leur choix dans une fiche qui donne quelques étapes de la vie de la personne proposée. Ceci permettra de les faire découvrir aux gens qui ne les connaissent pas.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 12:06

aussi rue ( CRISTOBAL BENITEZ ) il etait amoureu de mogador et il est mort sur mogador.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 12:07

Bonjour tout le monde

cher skamd , si tu reviens à la page 8 , j'ai cité Taib seddiki et tu as raison il le mérite largement bien et je revois toute sa pièce à partir du livre de son père "ikad sarira fi madinate saouira" à l'occasion du premier festival ,qui avait pour slogan:"La musiqe d'abord", à Essaouira et organisé par notre Association Culturelle du temps d'el Âich.Je revois Touria Jebrane en haik ,la première au milieu de la scène qui parle et se découvre lentement face au publique à l'image de la ville d'Essaouira qu'elle représente , c'est une scène sublime qui a fait retenir son souffle à une grande assistance pourtant en plein air.Puis cette obscurité traversée par une musique d'une flûte locale en roseau qui vient d'un haut comme du haut d'un minaret , qui rappelle un peu el ghita que nous aimons ecouter les nuits du ramadan à el haddada avec notre professeur nommé si Ahmed après sa conversion à l'Islam et originaire des pays de l'est.Une scène encore puissante , l'arrivée sur un vrai cheval de l'emissaire du roi et qui lit la vraie lettre du roi aux habitants d'Essaouira d'hier et du jour de cete merveilleuse présentation. Cette pièce est devenue propriété de la ville et elle n'a jamais été reprise à ma connaissance et on a privé les autres festivals de cette dimension théâtrale de leur ancêtre.
Si Omar , bien documenté comme d'habitude , vient de clarifier les choses et nous nous contenterons nous aussi de ces rares exceptions pour introduire de temps en temps le nom d'un vivant qui le mérite.Comme tu dis , les internautes peuvent aider par leur documentation et propositions les décideurs et si cela se fait dans le cadre d'une association , cela ira encore mieux.A vos propositions donc!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 12:07

salut MR omar Lakhdar:
" si des propositions ne sont pas appuyees par de assoiciation ou par une institition ,je ne vois pas qu elles verront le jour".vous avez raison Si Omar...
ce qui nous manque les souiris HADA HOWA BAITO ALKASSID......

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 12:09

une rue pour la famille ( CAUDAN ), et aussi une rue pour notre ecrivan (ASHER KNAFO )

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 12:21

et si on reserve les grandes places pour ces grandes personnalités et qu'on laisse les petites rues pour de simples citoyens mais qui le méritent bien aux yeux de la population.Allez donner n'importe quel nom à certaines rues , pour les habitants , c'est derb cotor,derb allal el ghazar,derb mardoukh,derb el âazara,etc

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 13:11

si hifad

pourquoi il ya une rue qui sappelle ( DAR DMANA ) ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 14:44

rue DAWID KAKON allah yarahmou

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 16:26

Ould sidi magdoul

Pour dar dmana , je crois qu'il s'agit d'une zaouia où les habitants laissaient en sécurité leur argent liquide ou des bijoux jusqu'à leur retour car ils allaient dans des caravenes et faisaient de longs voyages , jusqu'à tambouctou au Soudan , vont à la Mecque à Jérusalem et même au delà .Et il n'y a pas longtemps , alors que je travaille à essaouira , un haut responsable , sous pretexte de réfection de certaines zaouia et mausolée a mis à sac les trésors qui y sont cachés par leurs propriétaires ou par de pieux personnages religieux qui avaient le sens d'el amana et avec la disparition de ceux-ci ou des propriétaires dans des contrées lointaines , ces trésors sont restés là et on les découvre au hasard d'une réfection ou d'un tremblement de terre.Les anciens avaient l'habitude de cacher leurs biens dans des zaouias ou dans des tombes qu'ils créent eux-mêmes pour faire eloigner les voleurs .Il y avait en face de sidi magdoul une tombe avec une clôture tout autour et qu'on appelait sidi el malki.un jour , nous avons découvert juste la place d'une grande caisse que les chercheurs de trésors ont emportée.Il y a bien des tombes dans certazines grandes maisons de la ville et de la région qu'il faudra ouvrir s'il n'y a pas dedans un autre sidi el malki.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 17:16

Oui Hifad,

effectivement, en page 8, tu as cite Taieb Saddiki entre Andre Azoulay et Boujemaa Lakhdar. Bravo. Je n'ai peut-etre pas fait tres attention a ce que j'ai lu ce jour-la. Fatigue, vieillesse ? Mille excuses.

Mais je continue a croire que Taïeb Saddiki merite bien une place d'honneur dans le coeur des vrais Souiris.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 20:15

hifad, Skamed:
d apres cette recherche de Mr Omar Lakhdar :
2) il y a des criteres dans le choix de noms...........a part quelques rares exeptions.
ces exeptions pour nomination des places et rues, ne comprennent pas les artistes, les ecrivains..ou autres ,mais seleument les presidents ,les rois les princes...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 20:43

"ces exeptions pour nomination des places et rues, ne comprennent pas les artistes, les ecrivains"

Eh bien ! j'espere que mon camarade attendra tres longtemps les honneurs qui lui seront dus a titre posthume.

En attendant ce jour.....
saddiki.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 21:16

Pour complément d'information , cette zaouia appartient aux descendants ou aux adeptes de la tarika du cheikh ouzani comme celle de moulay ibrahim à el hadada , ben Aissa , my Abdelkader etc (voilà un nom à retenir aussi pour nos) et celui qui est va ou qui y demande quelque chose ou y fait un voeu a la damana de ce cheikh et de Dieu pour sa réalisation.et je sais qu'on y dépose aussi des biens entre des mains sûres de cheikhs intégres pour de multiples raisons.c'est un peu la caisse de dépôt des anciens sans intérêts.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 22:53

salu à tous
chers amis
pour le nom de Tayeb Seddiki on est tous d'accord , seulement n'oublions pas que toute la famille SEDDIKI le mérite , d'abord l'ainé allah irahmou le grand écrivain " SAID SEDDIKI" cité par feu S.M HASSAN II dans un de ses discours sur le journalisme au maroc.
notre artiste allah irahmou " SEDDIK SEDDIKI" aussi à nous pas oublier
toute la famille entière mérite cet honneur et ce posthume.
Alors commençant par les morts sans demander l'éxeption .
je pense que nos législateurs ont tort d'appliquer ses lois non compétitives avec le temps.pourquoi on donne le nom d'un héros ou d'un artiste ou d'un commedien aprés sa mort à quoi sa va servir .je pense que pendant son éxistence il va s'en servir en disant au moins il ont pensé à moi en récompense de je ce que j'ai donné à ma patrie .peut étre que ce geste accomplie allongera sa vie de 2 ans ou plus.
on ne sais jamais et pourquoi pas ?
à ne pas oublier si Larbi AL majboud allah irahmou à ses services rendus à la patrie dans le domaine de la justice et au premier plan au Maroc .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 23:17

Ibrahim

tu oublier le grand BOUDAD HMED (riche proprietaire de la moitié de la ville)
et AIT-MZAL (les transports BUS)
c'etait des personnes importante de notre ville
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 23:51

salut à tous
bonsoir les amis
voici une photo du feu si mohamed larbi al majboud
premier président de la cours suprème de justice " allah irahmou"
bien sur cher David il y a beaucoups de personalités qu'ils ne faut pas oublier et les honnorés en leur rendant un grand hommage .
amicalement
getthumb_cv.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 00:36

Ajoutez s'il vous plait Brahim Boufous,si Larbi Sabir un homme de théâtre à ne pas oublier qui nous a ouvert les portes de sa maison pour préparer avec lui le cinquième acte de l'avare de Molière pour la fête de fin d'année en nous prétant les vieux caftans de sa famille et au milieu de ses propres enfants ,Haj mohamad Barzi , le père seddiki avant ses enfants , Ahmed laâlaj cité ici par si Omar Lakhdar, Mr et Mme Chavot , Mr Mahé ,l'ancien directeur et professeur de l'Alliance , l'ancien gouverneur d'Essaouira Belkadi devenu souiri par les faits et par le coeur et il envisageait de se marier à Essaouira et d'y vivre et c'est lui qui a lancé les sports nautiques à Essaouira en octroyant certaines autorisations contre la volonté du conseil municipale au point où les souiris comptent aujourd'hui les meilleurs du Maroc et parmi les champions du monde.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 06:59

salut Mr Hifad:
le noms de mohamed barazi et brahime boufous existent comme nomination.
Mr HIFAD : quelles sont s il vous plait les autorisations octroyees par le gouverneur Mr belkadi allah irahmo contre la volonte de la municipalite?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 09:52

Si Hamid , je te le dirai entre nous mais pas ici , tu es au courant de l'affaire mais tu veux que je lache le morceau de frômage.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 10:14

Bonjour les amis souiris,

on se trouve devant un dilemme maintenenant, on a plus de noms que de rues et places a Essaouira.

Faut-ils gommer quelques anciennes denominations pour les remplacer par des nouvelles ? Et lesquelles ?

Faut-il envisager de construire d'autres projets et satisfaire ainsi tout le monde ? quartiers avec ses places et ses avenues, lycees et ecoles, associations culturelles et sportives, cinemas, theatres, pharmacies, centres de thalassotherapie,....

La balle est dans votre camps maintenant.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 10:48

Mr Hifad? Mr Skamed..
dans ce mandat ou Mr Amine Belkadi a ete gouverneur,le seul conseil qui a exerce selon la loi toutes ses specialites pour premiere fois a Essaouira..
je vous rappelle : puisqu il y a la place d Orson wels pas d origine souiris pourquoi pas les autres ? pour les constructions " de ta bouche vers dieu"comme on dit b ddarija.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 12:00

jai recu ce sujet de mon amie michele caudan , car CRISTOBAL BENITEZ cest son grand pere allah yarahmou.

BENITEZ Cristobal ( dont la tombe est aussi au cimetière catholique de Mogador est venu très tôt au Maroc)
il était chancelier au consulat d'Espagne à Mogador - il a été également interprète dans le port (il habitait 6 rue de la skala où se trouve un hôtel à l'heure actuelle)
et il a été le guide d'un explorateur allemand qui voulait se rendre à Tombouctou (le docteur LENZ)
comme il parlait , écrivait, connaissait les prières en arabe, ils se sont habillés tous les deux en costumes arabes pour faire ce voyage
(habillé en arabe, car si on avait soupçonné qu'ils étaient chrétiens, à l'époque, ont leur aurait coupé la tête dans certaines régions )
ce grand-père Cristobal BENITEZ à sa statue dans son village natal de ALHAURIN DE LA TORRE (près de Malaga en Andalousie) et il est représenté dans son costume arabe.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 13:00

DSCF1058.jpg
Manuel et Juan Ratto

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 14:01

cest autre famille de notre amie SOUIRIA michele.
RATTO (Pépé) qui est venue au Maroc à l'époque de Hassan 1er... ils sont arrivés en 1845 à Mogador (après le bombardement de la ville)
Pépé RATTO a créé, avec d'autres associés le CLUB de Mogador - c'est lui qui avait fait bâtir l'hôtel de la PALMERA
il était parent par le mariage avec DAMONTE (la villa DAMONTE est devenue un hôtel à l'extérieur de Mogador, sur la route d'Agadir... pas loin de Tangaro)
avec DAMONTE ils ont créés un comptoir de la Cie Paquet pour le transport des marchandises et des gens
Il avait des fonctions de consul

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 14:31

Roberto

saha alik ya khouya
tout est vrais dans tes ecrits,et aussi ton francais (en net amelioration)
bravo ya khouya

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 14:38

non david , jai seulment revoyer le texte de mon amie michele , mon franacais encore est faible.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 15:44

salut Roberto

Michele caudan?
la petite fille de Pépé Ratto
je sais qu'elle habite en france, je suis en contacte avec elle

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 17:56

Salut TAMARIS

pourquoi tu n'ecrit pas en directe
ici nous avons besoin de tes lumieres

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 18:52

oui david michele cest la fille de PEPE RATTO allah yarahmou.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 18:59

-oui Roberto

je sais qui est Michele, son pseudo est TAMARIS
c'est une vrais souiriya, elle as habiter le Phare de sidi mogdoul
c'est pour ca que je lui est ecris pour nous rejoindre
si elle veux
elle as beaucoup a racontrer......................je suis sur
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 19:05

oui david , notre amie michele cest une femme avec un grand coeur.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 19:16

david , jespere aussi que nous rejoindre ici une amie de mellah sappelle
( ESTER WINSTOK ) cest la fille de YAKOB le coifeur il avait le magazin a cote de HAIM ZAGURI au mellah.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 19:24

Roberto

je ne me rappel pas de cette fille Esther winstok..............tu est un Diabolo
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 21:40

rue DUBITA !!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 04 octobre 2009 a 21:46

rue ROCA , qui a decouvrer AWINT T ROCA

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 00:58

OULD SI MAGDOUL ET DAVID

A 500 mètres de ma maisn à 16 km d'essaouira , sur la route d'Agadr , IL Y A UNE PISTE QUI PORTE ENCORE LE NOM DE Dubitat et près de l'aéroport son ancien domaine et sa maison.Ma mère m'a raconté qu'on emmenait paître son troupeau de chèvres , de moutons et de cochons jusquà la forêt qui entoure notre village.Par hasard , un jour en plein derb Laâlouj , alors que j'étais encore élève au collège akensous qui n'était pas encore un lycée,un jeune français m'a demandé quelque chose dont je ne me souviens plus .Je l'ai accompagné pour lui montrer quelque chose et il m'a appris qu'il est le petit fils de Dubitat et je l'ai racompagné jusqu'à leur maison à l'époque au milieu de derb sidi abdsamih et qui est vendue et devenue par la suite un hôtel.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 10:37

Hifad

j'ai des souvenirs (tres vague de ce Monsieur)
il as rouler ds une voiture (camionnette)RENAULT (le vieux truc) avec des trucs dedans (comme les oeufs )
souvenirs tres flou
mais il y avait aussi un francais (dont je me souviens plus le nom)
du coté de TAGARO, juste apres le pont vers la montagne a gauche
c'etait un brave monsieur avec un garcon (environ notre age)
je n'ai jamais su ou etait passer ce monsieur
je pense qu'il avait un rapport avec la meteo............a verifier
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 13:59

hifad

dubita il a avait la fermme sur la region (HAHA ) et sa maison dans la rue abdsmih , son fils ROGY il a avait une fermme des chevres sur (AIN LAHGAR ) et apres il a travaille chaez KAREL, allah yarhmom kolhom

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 14:57

salut à tous
bonjour Roberto et Hifad
effectivement vous avez raison Doubita comme on l'appelait il avait une grande ferme audela de ain lahjar (propriété dite ouled saioud) ain lahjar vers Akermoud . c'est une plaine pleine d'oliviers et un paysage pittoresque à voir d'en haut à nos jours.
à Derb sidi Abdessmih il avait une grande maison avec basse court , lorsqu'ont étaient petits on disait aux dines et dindons par le petit trou rond qu'on faisait dans le temps sur les portes de ce genre spécialement pour les chats " BIBI MATAICHA" et les dindons et dindes commencent à chanter.
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: tamaris (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 18:16

Bonjour à tous et en particulier à echkol (david) et à Roberto (oueld sidi magdoul avec qui je corresponds.

La famille DEVITA (que vous nommez Doubita) sont mes amis d'enfance et une fille va régulièrement à Mogador respirer le bon air de son enfance.

Si tout va bien, et après une absence de 50 ans, j'espère retourner dans la ville natale de 5 générations de RATTO et BENITEZ, mes aïeux.
Tous mes parents maternels , parlaient couramment l'arabe dialectal, pour certains ils écrivaient en arabe classique et connaissaient bien les coutumes des souiris. Pour ma part, partie à l'âge de 19 ans, j'ai beaucoup perdu de vocabulaire mais je pense que cela reviendrait si je restais un peu sur place.

Sachez tous que toutes les personnes ayant vécu ou étant passé rapidement à Mogador en garde un souvenir inoubliable.

Mogador a connu de belles années. La pêche, la tannerie... je me souviens même d'une usine qui mettait en boite les sardines et qui se nommait, si ma mémoire est bonne : PESCADOR.

Je ne reconnaîtrais personne , évidemment, mais je retrouverais avec bonheur le vent de Mogador... l'odeur de Mogador...les sfinges.. et autres KerKer(ou r'kek?) et certainements beaucoup de souvenirs qui remonteront à la surface.

Qui sait, je croiserais David ou Roberto ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:06

salut à tous
bonsoir tamaris
tout d'abord comme tu vois les souiris te souhaite la
et te disent c'est ta ville et " BAROKH BA" ou " MARHBABIK"
3c5v117t.gif

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:09

Bonjour mes chers,

Tamaris,
Soyez la bienvenu chez toi, Ville Essaouira Ex Mogador est trés contente te revoire..., elle t'embrasse trés fort.

d'aprés tes souvenirs, l'usine Pescador a était présent jusqu'a l'année 94, maintenant il n'existe plus, parce que le proprietaire de l'usine Samara(Mr.Haj Yassine) a acheté pescador et sur lequel samara s'est agrandi.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:20

Salut TAMARIS

tu vois on a les bras ouvert pour toi BNT EL BLAD
car les mogadoriens sont tres chaud de coeur
tu connais deja Roberto
tu apprendra a connaitre Mr hifad , mon ami d'enfance(prof en retraite)
Hamid que j'ai vu cet été a mogador
rachid que j'ai rater
mais rien n'est perdu car je ferais mon possible pour nous reunir dans notre chere ville bientot
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:21

bonsoir à tous
pour notre ami " tamaris " ce pseudo est le nom d'une plage sur la cote casablancaise ,la banlieue avec un grand souk du mercredi.
à votre place j'aurai choisi " taghart" c'est uniquement pour rire

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:27

Ibrahim

tu sais pas que TAMARIS est sur ce sit il ya bien longtemps , elle n'ecris pas beaucoup mais je suis sur qu'elle visite tout les jours
et controle tout nos dires
car c'est une vrais souiria
petite fille de Pépé ratto , elle as habiter le phare de mogador(les belles annees)
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:30

je m'éxcuse il manque un "E" à ami de notre chére "tamaris" mais ce n'est pas grave quant elle sera parmis nous on payera un bon thé avec gateaux chez notre " DRISS " moul lahlawat allah irahmou
17354762.gif

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:46

Salut:
certaines nominations ou appelations anciennes et nouvelles :
- augustin bernard : abderrahmen eddakhil.
- des allies : ben elghazi.
- amiral philibert: daoud ben aicha.
- rue de l adjudent pain:rue mahdi ben toumart.
- .. de l angleterre: youssef elfassi.
- .. bordeau:rue laghrissi.
- impasse barry au bac: my abdelmalk.
- rue de la bastille : ali elmouden .
- rue de la belle poule : rue deraa
- rue de l adjudent jiraud: rue cadi ayad.
- de maseillé : chefchaoune.
- rue de metz : derb bouchantouf.
- impasse de mazgan: imp.de chichoua.
- avenu marechal lyautey: av. okba bou naiaa.
- bd my youssef:bd my youssef.
- rue prince de joinville: rue hommane elfatouaki.
- place my hassan: place my hassan.
- rue de paris: .. my ismail.
- rue pierre 1er : rue elhaouz.
- rue pacha elmajboud: rue zair.
- derb si allal alouikaoui: derbe si allal alouikaoui.
- rue plogne: rue de baghdad.
- rue pierre loti: rue imame albossairi.
- rue rabin knafou: rue melouiya.
- rue souk jdid: rue souk jdid.
- rue de salé: rue de salé.
- rue de la scala: rue de la scala.
- ferdnand sandillon : rue d oujda.
- rue de strasbourg: rue sidi alla ben abdellah.
- rue de serbie : rue d algerie.
- rue de sous :rue de sous.
- rue saint cong: rue elmanjra.
- rue de toulouse: rue de tripolie .
- avenue franchet d espagny : avenue de l istiqlal.
- rue de fes : rue chbanat.
- rue general pellé : rue lakhdar ghilane .
- rue jules grevy: rue dar dhab.
- rue moise : rue mellah.
voici certaines nominations apres la colonisation française ,pour ceux qui veulent l exe nom d une rue , il suffit de me donner le nom actuel..
-

-

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:52

soyez le bien venu ,tamaris parmis tous les Mogadoriens soit qui sont en site ou hors du site ..ils sont acceuillants et ont une nostalgie inoubliable de Mogador.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:52

Salut a tout les souiris

dites moi ce que vous penser d'une rencontre ds notre bled
la date? enfin le mois...........
qui est d'accord pour une rencontre?????
tenir compte que nous sommes en france avec Tamaris, moi ds le sud Est et elle sud ouest
roberto en espagne
rachid agadir (170klm)
aller je vous ecoute..........................faites des propositions
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 19:58

Bonsoir,

David,
je suis tout a fait d'accord pour une rencontre au bled avec tous nos amis..,je propose un Week end si vous voulez....... à Bientôt.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 20:04

Bonsoir,

A toi Tamaris,
j'aimerai bien avoir un commentaire a propos de cette photo..

Phare_SidiMagdoule_Mogadore.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 20:07

salu à tous
David,Roberto,Tamaris,Rachid,Hifad,Hamid
comme je suis ne suis qu'à 350 km du bled , je pourai vous joindre n'importe quant il suffit de m'avertir à temps de votre venue , afin de se connaitre d'avantages et de passer des moments de joie.
si jamais vous faites paris-casa ,je viendrai vous chercher et nous faisons le voyage vers le bled ensemble en passant par la route cotière afin de voir "Souira Lakdima" Bhaibah " Akermoud " Moulay Bouzarktoun" .
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 20:42

Salut Rachidmogadorien:
photo tiree du fond d un puit,a la doite la saguia qui mene de l eau de elbarage de diabet qui se temine a bab marrakeche dans un saguia pour l irrigation de laarassi ,et l eau pour consommation..a gauche le darboz qui commence adiabet et se termine a la rentree du port .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: tamaris (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 21:09

J'ai pris TAMARIS comme alias, pas par rapport à une plage, mais parce que la maison où j'habitais , près du Phare de Mogador, était entourée de Tamaris.
Juste un petit point, si je peux me permettre... à hamid kaabour.. le Maroc n'était pas colonisé, mais sous Protectorat.
Pour la place Moulay Hassan, à mon époque elle s'appelait place du Chayla - il y avait même la Caserne du Chayla sur cette place. ON peut trouver des photos en noir et blanc sur internet de cette caserne.

Je suis très touchée de votre accueil. Je n'écris pas beaucoup mais je vous lis régulièrement.

Ma venue à Mogador se situera vers le mois de Juin l'année prochaine.
J'espère avoir la chance d'y rencontrer mon ami Roberto et peut-être également David... qui sait ? Et tous ceux qui voudront bien évoquer le passé.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 21:39

salut à tous
Hamid à propos de " LAARASSI " yahasra " voici une photo qui nous démontre une partie de laarassi ( ces champs de culture en pleine ville) qui sont laarassi .
et qui enrichissaient notre marché de légumes diversifiés ( beterave,choux,selk,crafes,radis,persil,bouras,cromnb ,kharchouf ..etc..
amicalement
6a00d83451659969e200e54f1e2b648833-800wi [640x480].jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 21:56

Bonsoir tout le monde

Merci david de m'avoir présenté à Tamaris à laquelle je souhaite aussi la bienvenue.
Quant à ta proposition de notre rencontre , je pense que c'est à ceux qui sont plus loin de choisir une date qui leur convient , quant à nous , nous sommes sur place et nous serons vraiment heureux de vous revoir tous .Le vent de darnna commence à souffler très fort et l'appel du bled devient de plus en plus irrésistible alors bon vent à tous et rendez vous au port de Mogador!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 05 octobre 2009 a 23:00

Salut a tous

j'ai laisser tout le monde repondre
je suis d'accord pour manger du poisson a sidi kaouki
comme cela nous serons tout pres de Hifad
les autres pourrons venir par leurs moyen , je peux prendre 4 personnes de mogador car je viens souvent en voiture de marrakech ou j'atterie de marseille
j'attends les personnes que je peux prendre avec moi, sinon je peux venir avec un mini-bus (au choix)
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 06 octobre 2009 a 01:20

Bonjour Tamaris!

Je suis content de vous retrouver dans cette discussion passionnante!

Vous avez parler de l'usine de conserve Pescador. Il ya aussi La Farandole à côté de l'Usine Carel, Ziri, SOBOCOA , Sica, Sebag . Personnellement j'ai connu ces usines car j'y ai travaillé pendant les vacances scolaires! Le contremaître de Pescador s'appelait Joao.
un Portugais.

Devita tenait une écurie à Jrifat et faisait l'élevage des cochons.

Pour les internautes, Tamaris a bien voulu me fournir aimablement une documentation sur ses grands parents que j'ai insérée dans un ouvrage intitulé : "Au pays d'Anflous ". En voici un extrait :

...Dar Al Hamra ( Palm-Tree-House ou La Palmera ) est une hôtellerie en pleine campagne, construite par les anglais vers 1890, au nord du douar des Oulad El Madani,au village Lghazoua. Au début du siècle dernier, la pluaprt des touristes européens y faisaient escale.

Cette hôtellerie était tenue par un Gibraltarien, nommé Pepe Ratto ou Tajer Bibbi pour les berbères de Ida Ou Gourd. Son père "Manuel Ratto , était venu s'installer à Mogador en 1845, juste après le bombardement de Mogador par le Prince de Joinville, comme agent de Bergel et Abecassis de Tanger . Il fut l'agent de la compagnie Paquet à Mogador, s'occupant des affaires de la firme dans tout le Sud Marocain. En affaire avec le Makhzen, Manuel Ratto joua en 1853, un grand rôle dans les entreprises commerciales du Sultan Moulay Hassan 1er avec Paquet Mogador... Manuel Ratto décéda à Essaouira le 12 mars 1889. Parmi ses fils, le plus important fut son aîné, José, dit Pépé, né en 1853 à Mogador. Naturalisé anglais, après un voyage en Angleterre en mars 1879, Pépé Ratto fut souvent utilisé par la Légation britannique de Tanger soit pour assurer l'intérim du consulat de Mogador, soit comme agent de renseignements. Il parcourait fréquemment le sud du pays, notamment en octobre 1882 où il fit une large tournée dans les montagnes des environs de Marrakech. Sous un costume arabe, il suivit la colonne du Sous. Riche, intelligent, actif c'était une force. Il sera mêlé directement ou indirectement, à toutes les entreprises dans le sud marocain . Pepé Ratto, avait pris au contact des gens du Maroc une mentalité musulmane pleine de substilité et de prudence; aussi traversait-il émeutes, révoltes, et mouvements xénophobes, sans dommages pour sa personne et ses biens. Parlant le Cheuh et l’écrivant comme un taleb, ilétait le conseiller, souvent le prêteur...Il avait connu Anflous et Guellouli enfants, faisait commerce avec eux et leurs vasssaux, recru- tant partout une armée d’émissaires bénévoles profondément dévoués. Les incidents du bled, leur importance et leurs causes étaient connus de lui bien avant le service des renseignements, d’où petites rivalités de maison avec le Bureau Arabe. Pépé Ratto eut un fils Jean Ratto qui s’était marié avec Mathilde Benitez, la fille du célèbre Chancelier Cristobal Benitez de Mogador...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 06 octobre 2009 a 11:42

Omar

c'est un privilege d'avoir un ecrivain sur sit avec nous
avec tes recherches et tes livres
tu es un tresor.................reste toujours avec nous

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 06 octobre 2009 a 20:32

Si Kaabour,

Concernant les anciennes dénominations des rues, peut tu nous donner une autre liste si elle existe.

Merci!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 06 octobre 2009 a 20:41

david

Je partage le même avis que toi et j'ai l'impression qu'avec si Omar notre ami si Boujemâa lakhdar allah irhamou n'est pas mort.
pour manger el houte à Sidi Kaouki , ma maison est au débutde la route de Sidi kaouki , je serai heureux d'accueillir tout le groupe soit au petit déjeuner à la manière du bled , soit l'après midi au retour de sidi kaouki sinon franchement je vous arrêterai à l'entée de la route par force et je ne plaisante pas Je mets à la disposition de deux personnes mon appartement en ville ou mon studio au bled lhader iblegh lghaib!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 06 octobre 2009 a 21:49

Hifad

c'est comme dans notre enfance, tu n'a pas changer, toujours aussi genereux
j'attends de savoir ce que les autres ferons , d'ici la RABBI KBIR
moi je n'ai plus rien de special a faire ici en france, je suis en pré-retraite
je peux partir n'importe quel moment
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 octobre 2009 a 01:22

Si Omar Lakhdar:
voici si Omar autres nominatons:
lt possedé : ziri ben atia.
de la belgique : mohamed ben messoud.
de belgrade : quassem alaabar.
colonnel berriau : derb sidi ahmed o haron.
consul couri : rue laaloj.
consul geannier : ahmed baba soudani.
cosulat de france : mohamed diouri.
compiegl : ibraim abdounia.
capitain alibert : ali ben abi taleb .
charles bouvret : ibn rochde.
charles de foucaulte : ibn zohr .
chemin des dunes : boutouil.
rue dunkerque : de ouassane .
impasse didoret : rue de beni mrin.
danton :rue des saadiyine.
impasse dar elkadi : rue moumou.
rue dar almakhzen : abdelaziz alfachtali.
rue eugéne etienne : avenue de cair.
rue d espagne : rue de marrakech.
rue des flandres : sidi elghazi.
avenue jules perry : omar alaoui.
rue gallile : rue abdellah ben yassin.
rue general brulard : rue de sebta.
aviateur guynemer : youssef ibn tachafine.
cdt helbec : abou almohajir .
je vous donnerai la suite apres si omar...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 07 octobre 2009 a 21:30

Bonjour si Kaabour,

Merci pour le complément de la liste des anciens rue d'Essaouira. Prière de préciser la correspondance de la rue Ziri ben Atia.

Merci encore une fois pour ton aide!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 08 octobre 2009 a 00:47

Salut Si Omar Lakhdar :
Voici la suite des nominations manquantes:
le Lt bessède : ziri ben attia .
impasse monastère : impasse de yarmok .
rue pinto : impasse de tafilalt.
rue de ryms : siyaghine .
" roumanie : lekousse .
" victore hugo : rue med alquori.
" de la victoire : rue annasr.
" zerbib : rue abbas assaady.
" 3eme zouaves : rue de rif.
" 1ere zouavesrue de bayroute.
" colombanie : rue lalla aicha.
" coloneldeshayes : avenue de la resistance .
" Ddt friggeri : avenue lalla amina .
" hart de keating : av my abdellah.
" boulevard med 5 : bd med 5.
" rue de l aisne : rue my slimane.
" d artois: rue jbala .
" colmr : rue ibrahime dounia .
" cosmao : rue ali al hajjali.
impasse droute : drb sidi ali ben daoud .
Si omar si vous avez des remaques ou un ajout ,me le citer pour l eclaicir .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 08 octobre 2009 a 00:58

certains nomination du lotissement 5 1ere tranche:
rue n°33 : brahime boufosse.
" n°34 : boujamaa lakhdar .
" n°36 : mohamed alghorba .
" n°37 : abdelkader alaalja.
" n°38 : ali toubali .
" n°39 : ahmed bankor .
" n° 1 : chahid jodar med ben abdellah.
" n°2 : wassaadane ben mbark.
" n°10 : sidi said ben abdennaime.
" n°13 : sidi ibrahime alkadi.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 10 octobre 2009 a 13:55

salut souiris et souiriyates et bien le bonjour à tous

jadis à Mogador on ne faisait méme pas attention aux plaques nominatives (bleues et rouillées par endroits) des rues et impasses puisque tout le monde savait les noms par coeur comme on dit.
en voici quelques exemples gravés aux mémoires et non pas sur des plaques:
" dribt houga"
" dribt assaboune"
" dribt allabana"
" derb laazara"
" derb si allal ajouh"
" derb haini"
" derb abbou al gazzar"
" derb mssaguina"
" derb ahl agadir"
" derb al houssain draoui"
" derb boutouil"
" derb ahl adouar"
" derb sidi abdsmih"
" derb akasskiss"
" derb sidi magdoul"
" derb sidi ali ben daoud"
" derb taourirt"
" derb jbala"
" derb sidi ali benabdallah"
" derb sid alghazi"
" derb assbitar"
" derb abibou"
" derb boulahdid"
" derb loughrissi"
" derb sandiou" ( sandillon)
" derb al coumissariat lakdima"
" derb laalouj"
" derb kutor"
" touahane"
" loubbakhar"
" chbanat"

alors à vous de compléter et merci
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 10 octobre 2009 a 19:47

derb zwiwnate
derb skwila
derb haj taibi
derb el bacha laawar
derb boulhdid
derb mzequinaderb dar dhab
souk ait waka
derb kotol

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 10 octobre 2009 a 22:24

une rue pour JOSEPH BOHBOT le president de cmte juifs de mogador , allah yarahmo.
auSsI une rue pour EL MAKADAM HAZKIEL allah yarahmou .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2009 a 22:25

Bonjour à tous,

Voilà un autre personnage connu au niveau national et surtout à Essaouira:


Haj Omar Taïssir, l'enfant prodigue des Haha

Haj omar Taïssir est l'un des hommes les plus connus dans les annales de la vie économique du Maroc, au cours de ces dernières décennies. Né à Tamanar, village situé à soixante dix kilomètres au sud d'Essaouira, il commença à travailler dès l'âge de quatorze ans pour subvenir à ses besoins et à celui de ses parents. Il se consacra d'abord à la vente des œufs qu'il achetait dans son village pour les revendre dans les autres souks de la région. Il s'y rendait, à pied, à dos d'âne ou en car. N'ayant pas pu fréquenter les bancs de l'école, c'est en comptant et en recomptant ses œufs qu'il avait appris sa table de multiplication. Au cours de ses voyages, il demandait souvent au receveur du transport s'il ne devait payer qu'une mi-place, en raison de son allure chétive et sa taille moyenne, d'où son surnom de "Nass blassa ".

Lassé par le commerce des œufs, il se lança dans le concassage des pierres. Il travailla au temps du Protectorat avec certaines sociétés françaises qui lui confiaient des marchés dans ce domaine. Il créa ensuite une entreprise de travaux publics qui allait devenir l’une des plus importantes institutions dans le pays. Des ingénieurs des GrandesEcoles, des financiers, des techiniciens et des milliers d’ouvriers travaillaient pour son compte. En 1960, un séisme rasa la ville d'Agadir.

A peine son entreprise de bâtiment fut-elle créée qu'il participa au déblaiement de la ville et à sa reconstruction en lançant partout des chantiers. Infatigable, Haj Omar parcourait le Maroc en long et en large, pour contrôler ses travaux. Souvent, sa voiture lui servait de bureau et de chambre à coucher. Grâce à lui, une bonne partie du réseau routier du pays avait été réalisée. La première autoroute du Maroc reliant Casablanca à Rabat, fit partie de ses réalisations. Il travailla avec toutes les administrations publiques: l'ONCF, l'ONEP, l'OCP, l'ORMVA et l'ONDA. Il n'hésita pas à s'associer avec des groupes étrangers pour réaliser des projets de grandes envergures. A lui seul, Haj Omar, faisait office de multinationale marocaine vers laquelle l'Etat se tournait souvent pour confier des projets gigantesques. Il ne refusait jamais le travail; Il savait qu'il s'agit avant tout de l'intérêt national. Sa renommée franchit les frontières nationales pour s'établir sous d'autres cieux, notamment en Afrique. En Guinée, il construisit la grande mosquée de Conakry pour laquelle il avait été félicité par feu Hassan II et par l'ancien président de la République guinéenne, Mamadou Sékou Touré. Il travailla aussi au Sénégal, au Gabon et en Libye où il exporta son savoir-faire.

Haj Omar décéda le 26 mai 1979, dans une clinique, à Marseille... Il aurait sûrement pensé comme Maurice Contant cette phrase avant de rendre son dernier souffle, en pensant à sa chère tribu des Haha qui l'avait vu naître, grandir et s’épanouir:
Haha m'a donné tous les bonheurs du monde …
Sauf un … celui d'y mourir.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: bounjimi (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2009 a 15:28

Merci SiOmar d avoir evoquer cet homme-qui a fait bp pr sa patrie-et que,presque tt le monde a oublie.Cela fait presque 40 ans que je ne t ai pas vu.vous etiez 1 ami de mon pere lorsqu il etait a Agadir.je me souvien de ta voiture-rouge vif- sport.Alhadj Omar( nass blassa )lahyrhmou etait le mari de ma cousine qui vit tj a Casa,a Ain Sebaa.Merci

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: smimou (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2009 a 18:45

Citation:
Lakhdar Omar
Bonjour à tous,
Voilà un autre personnage connu au niveau national et surtout à Essaouira:


Haj Omar Taïssir, l'enfant prodigue des Haha

Haj omar Taïssir est l'un des hommes les plus connus dans les annales de la vie économique du Maroc, au cours de ces dernières décennies. Né à Tamanar, village situé à soixante dix kilomètres au sud d'Essaouira, il commença à travailler dès l'âge de quatorze ans pour subvenir à ses besoins et à celui de ses parents. Il se consacra d'abord à la vente des œufs qu'il achetait dans son village pour les revendre dans les autres souks de la région. Il s'y rendait, à pied, à dos d'âne ou en car. N'ayant pas pu fréquenter les bancs de l'école, c'est en comptant et en recomptant ses œufs qu'il avait appris sa table de multiplication. Au cours de ses voyages, il demandait souvent au receveur du transport s'il ne devait payer qu'une mi-place, en raison de son allure chétive et sa taille moyenne, d'où son surnom de "Nass blassa ".

Lassé par le commerce des œufs, il se lança dans le concassage des pierres. Il travailla au temps du Protectorat avec certaines sociétés françaises qui lui confiaient des marchés dans ce domaine. Il créa ensuite une entreprise de travaux publics qui allait devenir l’une des plus importantes institutions dans le pays. Des ingénieurs des GrandesEcoles, des financiers, des techiniciens et des milliers d’ouvriers travaillaient pour son compte. En 1960, un séisme rasa la ville d'Agadir.

A peine son entreprise de bâtiment fut-elle créée qu'il participa au déblaiement de la ville et à sa reconstruction en lançant partout des chantiers. Infatigable, Haj Omar parcourait le Maroc en long et en large, pour contrôler ses travaux. Souvent, sa voiture lui servait de bureau et de chambre à coucher. Grâce à lui, une bonne partie du réseau routier du pays avait été réalisée. La première autoroute du Maroc reliant Casablanca à Rabat, fit partie de ses réalisations. Il travailla avec toutes les administrations publiques: l'ONCF, l'ONEP, l'OCP, l'ORMVA et l'ONDA. Il n'hésita pas à s'associer avec des groupes étrangers pour réaliser des projets de grandes envergures. A lui seul, Haj Omar, faisait office de multinationale marocaine vers laquelle l'Etat se tournait souvent pour confier des projets gigantesques. Il ne refusait jamais le travail; Il savait qu'il s'agit avant tout de l'intérêt national. Sa renommée franchit les frontières nationales pour s'établir sous d'autres cieux, notamment en Afrique. En Guinée, il construisit la grande mosquée de Conakry pour laquelle il avait été félicité par feu Hassan II et par l'ancien président de la République guinéenne, Mamadou Sékou Touré. Il travailla aussi au Sénégal, au Gabon et en Libye où il exporta son savoir-faire.

Haj Omar décéda le 26 mai 1979, dans une clinique, à Marseille... Il aurait sûrement pensé comme Maurice Contant cette phrase avant de rendre son dernier souffle, en pensant à sa chère tribu des Haha qui l'avait vu naître, grandir et s’épanouir:
Haha m'a donné tous les bonheurs du monde …
Sauf un … celui d'y mourir.

Lakhdar Omar,
Cet homage dédié à Haj Omar Nass Blassa "ALLAH YARHAMOU" me touche car il me rappel mon père "ALLAH YARHAMOU".
Au fait mon père était chauffeur de car chez Sheikh Saiid (car d'Aitmzal) il faisait Mogadore /Souss/Casa.
Haj Omar attendait à TAMANAR le passage de mon père pour monter dans le car avec comme bagage des oeufs de l'huile d'argan et du poulet pour les vendre à casa, au retour il ramène des ustensiles de cuisine en aluminium pour les vendre à TAMANAR.
En prenant place dans le car il demandait à mon père de lui faire payer une demi-place,car il est de petite taille et c'est depuis cet époque quil avait pris ce surnom(nass blassa).
Brahim

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2009 a 00:00

Bonjour Si Bounjimi, Bonjour Si Brahim,


Merci d'avoir apprécié ce témoignage concernant le regretté Si Haj Omar Taïssir.

J'ai connu Si Hamid Bounjimi et son frère Abderrahman, que Dieu aient leur âme. J'ai tenté deux fois pour renconter Si Hamid alors qu'il était malade et on m'apprenait souvent qu'il voyageait beaucoup à Agadir.La 3ème fois on m' a annoncé son décès! Franchementj'ai regretté beaucoup de ne pas l'avoir vu avant qu'il décède!

Concernant Haj Omar Taïssir, je pense que ce personnage hors pair est mort deux fois:

- la 1ère à la suite d'une déprime causée par les vissicitude administratives.

- la 2ème fois par l'ingratitude d'une société qui l'a vite oublié!

Comme Baudelaire il aurait dit :


" Les vivants,les ingrats, dorment chaudement dans leur drap "


J'ai rendu hommage à Si Omar Taïssir dans un ouvrage intitulé " Au pays d'Anflous " qui est une contribution à l'histoire de la tribu des Haha. (Ouvrage en vente chez Joseph Sebbag et La Fibule à Essaouira )


couverture.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: bounjimi (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2009 a 13:14

Citation:
Lakhdar Omar
Bonjour Si Bounjimi, Bonjour Si Brahim,

Merci d'avoir apprécié ce témoignage concernant le regretté Si Haj Omar Taïssir.

J'ai connu Si Hamid Bounjimi et son frère Abderrahman, que Dieu aient leur âme. J'ai tenté deux fois pour renconter Si Hamid alors qu'il était malade et on m'apprenait souvent qu'il voyageait beaucoup à Agadir.La 3ème fois on m' a annoncé son décès! Franchementj'ai regretté beaucoup de ne pas l'avoir vu avant qu'il décède!

Concernant Haj Omar Taïssir, je pense que ce personnage hors pair est mort deux fois:

- la 1ère à la suite d'une déprime causée par les vissicitude administratives.

- la 2ème fois par l'ingratitude d'une société qui l'a vite oublié!

Comme Baudelaire il aurait dit :


" Les vivants,les ingrats, dorment chaudement dans leur drap "


J'ai rendu hommage à Si Omar Taïssir dans un ouvrage intitulé " Au pays d'Anflous " qui est une contribution à l'histoire de la tribu des Haha. (Ouvrage en vente chez Joseph Sebbag et La Fibule à Essaouira )


[attachment 16219 couverture.jpg]
Bonjour Si Omar. Hamid allahyrhmou,se reposait bcp chez sa soeur( ma mere )a Agadir,avant sa mort.Je vais telephonner a ma cousine a Casa pr qu elle aille chercher ton ouvrage "Au pays d Anflous".Ils seront contents de le lire,elle,son fils Rachid,ses filles Amina et Fatim Zohra.Qd a moi,une fois rentrer au Maroc,ain chaallah,je ne manquerais pas d aller le chercher chez Joseph qui est 1 gd ami.Je vais lui envoyer un email pr me laisser 1 de cote.Merci,longue vie et bonne sante.

Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'