LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: 123Suivant
Page courante: 1 of 3
Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 16:32

On consultant le plan de la ville d'Essaouira, on constate qu'aucune rue, ni place publique, ne porte actuellement le nom de personnages importants qui avaient marqué l’histoire de la ville d’Essaouira :

- Juba II ce prince pacifique, intelligent et lettré qui, à l'aube de l'ère chrétienne, s'efforça d'embellir et d'enrichir le Maroc; Il a vécu dans sa villa à la grande ile d'Essaouira.

- Cournut, qui conçut l’architecture de la ville;

- Ahmed Al Alj qui construisit un ouvrage remarquable à l’entrée du port;

- Les Tojjar soltanes juifs et Musulmans comme les Corcos, les Aferiat ou les Touflaaz qui firent de Mogador le port le plus important du royaume;

- Omar Al Alj, ce brave soldat qui combattit et mourut héroïquement lors du bombardement de la ville en 1844 par le Prince de Joinville.

- Haïm Pinto, ce saint tant vénéré par la Communauté juive d’Essaouira!

- Koeberlé et Desjacques, ces enseignants de l’Ecole Européenne qui s’étaient convertis en archéoloques amateurs, et avaient fait une découverte archéologique historique dans l’île de Mogador.

- Ferdinand Sandillon et Jean Carel ces deux pionniers français qui avaient contribué à l’épanouissement de la ville!

Et il y en a d’autres...Cet oubli est un peu injuste. Les générations suivantes devraient sûrement y remédier.og




Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 22:02

oui SI OMAR

moi aussi jai parle de cette sujet sur darnna

pourqoui pas des nom des rue avec des celebres souiri juifs et musulmans.

on peut remplacer rue rue algerie etla caire ... avec desnoms des vrais souiri.

Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 22:04

pardone si omar mon francais est faible

Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 22:40

Bonjour Ouled sidi Magdoul,

Merci pour ton soutient. Le message a très bien passé. Quant à la manière de s'exprimer qui semble te chagriner, j'espère que tu n'es pas candidat pour un poste à l'Académie Française!

Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 23:04

Omar

je me porte garant de would sidi mogdoul c'est un vrais souiri viviant en espagne
son francais est un peu faible, (le miens aussi)
mais le coeur est dans notre bled "Mogador-Essaouira"
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 23:07

merci david,
monsieu omar croyez moi que votre livre CSATELLO REAL il etait etait avec moi sur VENEZUELA et PANAMA . je l ai acheter chez notre ami JOSEPH.




Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 23:31

Si Omar,

là, tu viens de toucher la corde sensible de Hifad, cette injustice l'a toujours intrigue.
Ecoute son cri du coeur :

"vous savez , je suis toujours intrigué depuis l'enfance par une chose.c'est la question que je pose pour tout le monde:

Pourquoi il y a derb ahl agadir ,ahl Tawrirte , el boukhara,de toute les régions du Maroc ,je n'ai jamais entendu parler de derb ahl Chiadma,ahl haha ou ahl ait bayoud .Pourtant nous sommes bien là avant tout le monde ?"

Ecoute celui d'un autre ancien d'Essaouira :

Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 22 août 2009 a 20:55

"oui hifad ,moi aussi je pose autre quetion , pourquoi il y a pas des rues parexemple , rue HAIM ZEFRANI OU PLACE ANDRE AZOULAY ou notre frere ASHER KNAFO ce sont des vrai souiris qui ont aime leur ville."

Cà devient vraiment pathetique. Je pense qu'il faut au plus vite remedier a cette injustice.
Mais que fait le Conseil Municipal ? Ou alors il n'y a pas de vrais elus souiris; il n'y a que des politicards catapultes par quelque parti a la mode.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2009 a 23:51

oui skamed , parexemple en mogador (DAR SOUIRI ) je crois que se trouve dans la rue LA CAIRE ,alors que relation il ya entre la caire et mogador ??

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 01:19

Oueld sidi Magdoul,

je ne pourrais pas te repondre, je ne suis pas un vrai souiri.
Mais on peut poser la question a Hamid pour voir ce qu'il en pense.

Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 02:38

Bonsoir les Amis,
svp, une fois vous créez un autre rubrique sur darnna,veuillez nous avertir...comme ça nous partageons avec vous et nous discutons les idées conçèrnant notre très chère ville Essaouira... merci.

...très bonnes idée la nomination des rues d'essaouira portant les noms des grandes personnages de la ville

Noms de rues et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 02:51

Suite..

Alhamdo lillah, notre ville a connu des grandes personnalités depuis sa création en 1765,des personnages dans des différents domaines:Politique, économique, culturel, sportive..., et je pense que notre ville doive rendre hommage a ces personnes qui ont donnés de bien a Mogador comme a Essaouira.
et si nos structures, rues, cité,... d'Essaouira portent des noms de ses Hommes ca sera l'initiative remarquable dans l'histoire de notre Bled, et une fierté pour nos souiris et nos souiriyates.....Amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 04:52

Salut a tous:
le sujet de nomination des ruelles d Essaouira selon les souiris pendant la colonisation est lie a un leader connu dans le quartier quartier comme exemple ,derb haini, derb farrane aabibou,allal ajouaa ,dribte albacha laaouar,derbe moulay aazzouz,derbe abdessamih,baantar,laazara(reserve aux celebataires) ,sidi ali ben daoud, my abdelkader,sidi elghazi,dribte boukbiache,derbe almajboud ,derbe alhajj taibi,derbe aslaoui,..
certaines rueulles sont nommees suivant les metiers exerces :alaattara,alhaddada,alkhoddara,algazzara,alkhobbaza,assiagha,atouahane,allabbana,dribte assabone (ou il y a autrefois un local de fabrication de savon albaldi) .....
pour les places: arrahba ,ajjotia ,lablassa dalhot,souk laghzal, souk jdid (porte ce nom des sa construction par un tacheron appele Jmal)....
tous ces nominations sont utilisees par les citoyens souiris pour eviter les noms proposes par la colonisation meme s ils sont admenistratifs et ne l utilisent seulement que pour la correspondance.
aujourd hui ,on n oublie pas que certaines rue portent les noms des souiris qui ont marque leur existance comme fokahas,professeurs,admenistratifs , politiques ou artistes...:rue boujamaa lakhdar (frere de si Omar),ahmed alhadri, ahmed alhiani ,brahime boufous,mohamad barzi,mohamed ben sghir(poete malhoune),ahmed addarii,...
exeption: derb mardoukhe, rue coutol,derb sandillon...
pour la nomination propose par si brahime est tres logique et juste car mogador Essaouira est connue par la tolerence entres tous les religions sans exeption ....
la nomination des rues et ruelles par des personnages souiris a commecee par le conseil municipal de 83-92 pour les quarties lotissement 5(1ere tranche) loti 4,et le quartier scala ,la 2eme tranche du lot.5,par le conseil m de 92-97 sans se rappeler aux autres souiris non musulmans qui ont marques une existance par un grand commerce ou culturel connus par tous les souiris ...
pour dar souiri au rue de cair,on noublie pas rue mogador a ou il y a le theatre Mogador a Paris.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 10:50

Bonjour Hamid,

tu viens de nous eclairer amplement sur une certaine partie du probleme pose. Je pense que ces explications ne satisfont pas et ne repondent pas exactement, ou pas assez, aux souhaits de tous les anciens qui se sont declare sur cette question de nom de rues et places de la Ville, surtout Hifad, Oueld Sidi Magdoul et Omar.

C'est mon avis.
Mais c'est aux Mogadoriens que revient le dernier mot.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 12:40

skamed:
j ai donne idee globale et une stratigie suivie pour nomination des rues par les habitants ,et la cause pourquoi certains cites par si Omar lakhdar ,ne figurent pas comme persnnage qui ont marque leur histoire dans la ville .
s kamed :le mogadorien c est tres dificile de le prendre en main comme un "asghagh "ou murene , il est glissant...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 15:26

Hamid,

attend que tout le monde soit bien reveille et tu verras leur reaction.
Tu viens de parler comme un vrai politicard. Serais-tu conseiller municipal par hasard ?

PS : je crois que "asghagh" c'est notre "sennour" a nous. Je me trompe ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 16:58

salut à tous
je vous attendais sur la rubrique "Mogador d'hier et Essouira d'aujourd'hui" ,tout d'abord je ne sais pas comment on a effacé sur ce titre "Mogador d'hier"et on a laissé que "Essouira d'aujourd'hui"et par hasard je vous retrouve sur cette nouvelle rubrique de notre ami omar lakhdar.
d'aprés moi la nomination des rues de Mogador comme on le savait était toujours comme a dit notre hamid et cela avant l'indépendance:
derb si allal ajouaa,derb akaskiss,dribt houga,derb sandiou(sandillon),derb adouyar,kous bouaaza,kous bel attar,derb jbala,derb loughrissi,derb al magana,derb touahane,derb kutor,dribt haj amer,...etc...seulement voila aprés l'indépendance on a renommé les rues et ruelles en posants des plaques:rue d'oujda,rue assaydiyyine,rue du caire ... etc... mais en réalité nous souiris on continuent à pronnoncer les anciennes appélation et les nouvelles appelations servent uniquement pour la poste et les coréspondances.
pour mr skamed le probleme ne se pose pas puisqu'il a vécu a Mogador et connait bien Essouira et ses gens et on le considére de chez nous .
Seulement les municpaux doivent faire un petit effort comme ailleurs dans d'autres villes du royaume.en exemple à casa :rue pitchou med choukri(footballeur)rue fouiteh (chanteur)rue hoummane fetouaki(résistant)et rue Essouira(comme ville marocaine).l'essentiel est d'incorporer des noms Mogadoriens qui ont servis leur ville et leur nation le Maroc.
avec mes amitiés à tous

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 17:14

merci Ibrahim de me considerer comme l'un des vôtres, j'en suis tres honore. Et c'est ainsi que David aussi m'a toujours vu.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 17:24

j y ete conseiller ,officier d etat civil ,et j etais fier de ma responsabilite tout le monde a Essaouira en parle ,et j ai pas besoin de leçons je les ai donnees 31 ans ,politicien local par ma participation , c est pas comme ceux qui ont laisse Mogador entraine par les vents des alysees....c est ferme pour toi.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 17:42

Citation:
oueld sidi magdoul
oui skamed , parexemple en mogador (DAR SOUIRI ) je crois que se trouve dans la rue LA CAIRE ,alors que relation il ya entre la caire et mogador ??
salut à tous
buenas tardès amigo Roberto
non voila pour les villes grandes et importantes comme le caire ou autres il n'ya pas de mal .comme par éxemple boulevard mohamed V en tunisie ou place Med V en france ou rue de Naples à casablanca ou chariaa arbat à safi ..etc...il faut étre tolérant et ne pas étre égoiste non plus mais aussi ne pas mettre les grandes figures qui ont marqués l'histoire de Mogador et ont contribuer au bien étre d'Essouira aux oubliettes.
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 17:52

Oh la la , si Hamid, ne te fache pas pour une si petite boutade !!!

Je ne savais meme pas que tu etais dans la politique et que tu faisais parti du conseil municipal.

J'ai simplement dit "attend que les autres se reveillent" et "politicard" pour amuser la galerie, c-a-d les copains, dont toi aussi tu fait partie. En tant que politicien tu as du pourtant en entendre de bien plus serieux que ca, des vertes et des pas mures.
La susceptibilite n'est pas une qualite chez un politicien.


C'est ferme pour moi ? Si telle est ta volonte, je m'incline.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 17:55

Citation:
oueld sidi magdoul
oui skamed , parexemple en mogador (DAR SOUIRI ) je crois que se trouve dans la rue LA CAIRE ,alors que relation il ya entre la caire et mogador ??
.
salut à tous
bunas tardés amigo Roberto
pour des appélations de ce genre il n'ya pas de probléme , en exemple rue de Naples à casablanca ,bd mohamed V à Tunis,place mohamed V à Paris ..etc.. il faut étre tolérant et non égoiste aussi mais ne pas mettre les grandes figures qui ont marqués l'histoire de Mogador et ont contribuer au bien étre d'Essouira dans les oublièttes.come on dit "chouiya hakda ou chouiya hakda"
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:24

skamed :
ça arrive ,pardon moi c est le ramadan..je te demande des excuses de c est un mal entendu ....merci Skamed.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:30

Citation:
skamed
Oh la la , si Hamid, ne te fache pas pour une si petite boutade !!!
Je ne savais meme pas que tu etais dans la politique et que tu faisais parti du conseil municipal.

J'ai simplement dit "attend que les autres se reveillent" et "politicard" pour amuser la galerie, c-a-d les copains, dont toi aussi tu fait partie. En tant que politicien tu as du pourtant en entendre de bien plus serieux que ca, des vertes et des pas mures.
La susceptibilite n'est pas une qualite chez un politicien.


C'est ferme pour moi ? Si telle est ta volonte, je m'incline.

salut a tous

les nerfs PAS ICI
politique dans la poubelle, nous sommes tous des fils du bled
le calme est une qualité super
Hamid
va faire un tour dans EL KOUBAZA
passe par TRAA
calme toi et reviens NOUVEAU
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:32

salut à tous
bonsoir les amis
je pense que nous avons bésoin d'une figure qui a marqué le champs culturel a mogador et a bien enchaté pas mal d'entre nous pour calmer les ésprits.ne nous fachons pas entre nous car le malentendus peuvent surgir à n'importe quel momment et les visions sont multiples il suffit d'etre bien clair et habiter une maison en verre pour laisser le monde vous voir,vous contempler et admirer.il faut toujours s'attendre à des interventions chaudes ce qui démondre l'interet que nous apportons tous aux sujets traités dans nos rubriques et qui versent tous dans le méme fleuve DARNNA ou DARKOUM .
avec mes amitiés à tous
thatsentertainment.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:35

oui si brahim tu sa raison , mais moi je pense diferent.
parexemple si ona un mariage ou une fete il faut inviter 1er la famille apres les voisins.
on donne des noms souiri aux notre rues et apres la prochaine lot hors de mogador on peut donner des noms parexemple BOUTFLIKA , CHARLIE CHAPLIN....
KECHBAL ET ZEROUAL etc..

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:37

Citation:
skamed
merci Ibrahim de me considerer comme l'un des vôtres, j'en suis tres honore. Et c'est ainsi que David aussi m'a toujours vu.

Skamed

je n'ai rien contre personne et surement pas contre toi
j'aimes tout le monde du bled , je dit celui qui as passer 1 an est aussi souiri que celui qui a passer 30ans
nous sommes tous freres
david would el blad

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:41

DAVID

pedant le ramadan on peux voir des fumes des marmite au bhar LKLOUB

SKALA , BHAR GRAYFATE BERG EL BAROUD , GHRID OMAR......

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 18:58

salut à tous
si hamid
had attajine klitou le 12 aout dernier avec Said al haya au café de JIMY HENDRIX au diabet il s'agit d'un tagine d'alhout , alors il faut s'attendre à nous préparer un tajine plus grand que ça mais bel ham al maazi besslaoui ou lfalfla car on ne sera pas 2 puisque hifad,skamed,rachid,peut étre david car aprés ramadan il sera parmis nous en plus bien sur de toi et moi comme ça on discutera ensemble entres amis.
avec mes amitiés
essaouira 08.09 145 [800x600].jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 19:35

Si Omar,

je suis vraiment desole d'avoir perturbe quelque peu ta nouvelle rubrique qui, j'en suis certain, sera comme tu l'esperes, enrichissante pour tous et honorifiante pour Essaouira.

Bonne continuation.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 19:42

sI IBRAHIME /
tu es l homme de la surpise toujours etonnant par tes interventions intelligentes et dans sa place ...ce bon tagine avec la musique comme celle de badanni allah irahmo vaut le coup la prochaine chez hifad qui nous attend .
merci ibrahime:
David :merci pour tes sentiments envers tous le monde sans exeption.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 19:45

si omar , tu connais la rue AICHA YAHYA ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 19:46

salu à tous
bonsoir si hamid
un jour je me présente chez le vendeur de tajines le plus ancien à souk laghzal et je lui dit:"je veux le plus grand tajine qui éxsiste chez toi" et il me montre 2 tajines mais pas le gabarit que je veux , je lui dis est ce qu'il n'ya pas plus grand que ça il me dit oui mais pas ici , j'ai un plus grand mais au "hri" à jraifate , alors je l'embarque en voiture de bab marrakech et une fois arrivés sur place il me montre le plus grand tajine en sa possession .je lui demande combien il me dit 300 dh en marchandant je le paye à 200dh .pour information le dit tagine peut contenir 6 poulets "baladi" bien sur . Alors mon ami hamid pour nous faire une "TAKDAIROUTE"pour nous tous, moi je participe pour l'achat du tagine et toi tu t'occupe des 6 poulets "fraraj" 1,5kg chacun net et le réste c'est notre ami hifad qui s'en occupe au bled.
amicalement
pt49374.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 19:58

si brahim ,

cest le magazin des tagines de BOUHALI ou omar ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 20:04

salut à tous
bonsoir si omar
de mes souvenirs enfantines l'image d'un grand homme d'Essouira est réstée gravé dans ma mémoire c'est celle de SI FARAJ haffar lakbours et qui fait en plus le tour de tous les jarres d'Essouira pour les remplir d'eau les laver et poser des ghourrafs en terre cuite imbimés de "katrane" tous ça gratuitement et volontairement pour rendre services aux morts et aux assoiffés .alors que son fils ahmed faraj allah irahmou hatta houya était aisé et il a essayé de l'empecher de faire ce boulot car il était dans un age avancé dépassant les 90 ans mais en vain.c'est le premier cas qui m'ais venu à l'ésprit mais il y aura d'autres incha allah.donc la rue SI FARAJ pourquoi pas ?
amicalement

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 20:09

salut les amis
bonsoir : il faut ZAPPER entre les rubriques pour bien étre à jour comme fait David

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 20:23

monsieur brahim , il ya une question pour vous 20.58

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 21:37

Si ibrahime:
inch aalah ,ce qui fera un grand plaisir a Mr Hifad ,n oublie pas d inviter notre ami said alhaya ,il y aussi un villa a ounagha avec piscine de notre ami mohamed bentager dont on organisera un lilla de gnoua avec tout ces neçaissaires .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 07 septembre 2009 a 23:53

Citation:
oueld sidi magdoul
monsieur brahim , il ya une question pour vous 20.58
saludo Roberto
vraiment je ne peux pas te dire le nom car je les connais de vue seulement mais tout ce que je peux dire c'est le chleuh qui porte toujours une blouse bleu et il est rigolot

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 00:13

Bonjour les souiris,

J'apprecie enormement vos connaissances et votre apport et j'ai seulement une demande, svp veuillez respecter les titres des topics afin de maintenir l'interet au differents sujets car sans cela, on ne saura plus differencier et les sujets perdront en valeur.
Merci beaucoup

Darlett

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 01:25

Bonjour Si Brahim,


Il y a un autre personnage qui mérite d'être connu par les Souiris c'estle Dr Bouveret. c'était un médecin, mais un médecin pas comme les autres! Je le présente à ceux qui ne l'ont pas connu:


Le Dr Charles Louis Gustave Bouveret, né le 28 mai 1878, est arrivé à Mogador en juin 1913, il y demeura jusqu'à sa mort en 1948. Il était devenu, par le bien qu'il a fait autour de lui, une sorte de roi sans couronne, aimé et respecté de tous, ayant créé peu à peu, un hôpital où il fait de tout : médecine, obstétrique, chirurgie. C'est pendant 35 ans, de 1913 à 1948, que le docteur Bouveret dispensa ses soins aux " Souiri "et fonda, non pas un mais cinq établissements : deux hôpitaux, un dispensaire anti tuberculeux, un service de santé maritime, une Goutte de lait et un bureau d'hygiène. Il fit tout cela de la meilleure humeur du monde.

Grâce à son action, la mortalité des nourrissons, jusqu'à là très élevé à Mogador fut baissée et la Goutte de lait qu'il créa en collaboration avec son épouse, il forma une pléiade d'infirmiers de la ville. Parmi les médecins qui lui succédèrent on peut citer le Dr Ben Abbès, qui devint après l’indépendance du Maroc, Ministre de la Santé.

A sa retraite il utilisa son domicile comme une clinique privé mais tous les actes médicaux étaient gratuits et pour tout le monde, riches ou pauvres.

A sa mort les gens disaient de lui : ‘mais c’est un saint déguisé... il mérite bien une qoubba comme Sidi Magdoul...'
Bouveret.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 01:56

bonsoir si omar
c'est vrai ce grand homme mérite plus qu'une plaque clouée sur une rue portant son nom.d'aprés votre écrit il mérite une statue sur une place de la ville .quant au dr bel abbés je me rappelle bien de lui puisque il m'a soigné du dispensaire de bab marrakech à maintes reprises et il était d'une gentillesse éxtrème allah irahmou.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Utilisateur anonyme (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 02:10

Citation:
darlett
Bonjour les souiris,
J'apprecie enormement vos connaissances et votre apport et j'ai seulement une demande, svp veuillez respecter les titres des topics afin de maintenir l'interet au differents sujets car sans cela, on ne saura plus differencier et les sujets perdront en valeur.
Merci beaucoup

Darlett
bonsoir chère Darlett. au nom de tous mes amis je m'éxcuse de cet emportement et chauvechement , comme on est gatée par plusieurs rubriques nous concernant on perd parfois le nord et on ne sais plus ou nous sommes surtout dans des débats à grand interet sur Mogador.
merci encore de votre soutien de votre encouragement et de la remarque.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 03:43

Il n'y a pas de quoi cher ami Ibrahim et Ramadan mabrouk a vous tous :-)

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Rachid Mogadorien (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 11:33

Salut mes chérs Mogadoriens,

Ibrahim,
On se verra tous enssemble chez Hifad pour manger un tagine avec(Lhem El maazi et L gueraa..).. ce contact va beaucoup nous aider se connaitre et à changer les idées incha allah.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 12:06

Bonjour à tous,

Je n'ai pas terminé avec ce mytique médecin. Je vais vous raconté une anecdote qui lui est arrivée avec une de ses patientes:


Une vieille femme vint un jour se faire soigner chez Dr.Bouveret ( Bouvri en langage populaire). Elle souffrait de quelques douleurs dans le dos, probablement d'origine rumathismique. Le médecin lui prescrivit alors une petite ordonnance et l'envoya dans la pièce d'à côté pour recevoir quelques comprimés pour soulager ses douleurs. Confondant ordonnance et talisman, elle alla chez elle et mit le bout de papier dans un bol où elle versa un peu d'huile d'olive pour s'en servir comme une lotion de massage. Après quelques jours de ce traitement, les douleurs s'estompèrent et la pauvre crut au miracle du Docteur Bouveret!

Après quelques mois, les mêmes douleurs reprirent chez la bonne dame qui s'adressa une fois encore à son guérisseur. Il lui demanda de lui donner le même traitement que la dernière fois. A l’étonnement du médecin, elle expliqua comment elle s’était servie de l’ordonnace qu’on lui avait donnée...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hamid kaabour (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 12:37

Omar lakhdar:
meri si Omarde cet anecdote,cette femme a une confusion entre le docteur boubri(appele localement)et le fkih qui se sert d une bolle pour ecrire des versets de coran a linterieur ou sur un bout de papier ,ou sur un ouef,son encre c est "smakhe"son stylot c est le morceau de reseau taille achete a souk laghzal,elle a suivi la mode d utilisation de fkih ,comme celui de bab marrakeche qui nous fait peur car on dit de lui dans l enfance c est " sahhar".

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: skamed (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 17:56

Si omar,

quand j'etais a Essaouira, il y a tres, tres longtemps, on m'avait souvent parle, en bien, du Dr Bouveret. Je pense sincerement qu'il merite de voir son nom porte sur une plaque de rue ou mieux d'un dispensaire. Le dispensaire Laalouj par exemple pourrait bien s'appeler dispensaire Bouveret !

On m'avait raconte une anecdote pareille a la tienne : Le Dr Bouveret aurait prescrit des suppositoires a une femme souffrant de rhumatisme. Cette femme, au lieu de mettre le suppositoire la ou l'on a l'habitude de le mettre, faisait fondre un chaque soir dans un bol d'eau tiede et buvait cette potion magique. Et parait-il cette medication la soulageait. Une autre avait trempe l'ordonnance du medecin dans un bol d'eau, l'avait laisse passer la nuit a la belle etoile et le matin avait bu cette mixture. Bien sur que cette fois-ci il n'y a pas eu de miracle et cette patient etait revenu se plaindre au docteur que le traitement ne lui avait rien fait.

Je crois qu'il s'agit-la d'une seule et meme anecdote que chacun arrange a sa facon.
Etait-ce vrai, etait-ce faux ?
Allahou Aalam.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 19:25

08-09-2009 19;20;26xxxxxxx.JPG
Mon cher Omar

tu peux nous parler de cette monnaie de Mogador?

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 20:02

08-09-2009 19;57;54.JPG
suite monnaie de Mogador

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 22:17

david , je veux t envoyer une photo pour metre sur le site

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 22:45

Imagen 770.jpg
voici la tombe du docteur BOUVERET Charles a Mogador
de mon ami Roberto

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 23:45

david , on peux voir aussi ariere tout la famille RATTO allah yarhamhom,

ratto cetait le directeur d un banque dans mgador ,JE croisla banque ctait ou se trouve maintenant DAR SOUIRI

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 23:47

Bonjour cher Echkol,

Concernant la monnaie d'Essaouira, je t'envoie ce texte qui comporte toutes les informations concernant les dessins et caractères.


- Le nom d’Essaouira était transcrit sur les monnaies avec 2 orthographes : l’une avec un sin, l’autre avec un sad. Comparer les 2 orthographes dans le document ci-joint. Le 1er est issu du mot sour, qui signifie rempart, l’autre de soura, qui indique image. Les étymologies sont donc différentes. Le vrai nom c’est la 1ère orthographe car les habitants appelaient souira, diminutif du mot sour, les ruines du Château portugais qui existait dans les parages depuis 1506. Voir l’orthographe exacte sur la bombarde à côté de la Porte du Menzeh à la Casbah.
- Le “Sceau de Salomon” avec un pois central est en réalité le symbole du “Bouclier de David” avec un rivet central fixant les deux peaux de bêtes qui le constituent. Ceci est le fait que souvent, les ateliers de frappe de monnaie étaient tenues par des artisans juifs qui, gardant toujours au fond de leur mémoire le souvenir de leurs aïeux à Babylone, représentaient un symbole ayant trait à leur attachement à la judaïcité. C’est le Maréchal Lyautey qui remplaça l’étoile à six branches avec un pentagone à cinq branches. - L'anneau de Salomon, khatem Sidna Solimane, mérite une petite digression à cause du cas que l'on en faisait; il se reproduit partout dans les maisons et les mosquées, aux plafonds, dans les arabesques, les candélabres suspendus et parmi les dessins des tapis. Figure cabalistique destinée à préserver du mauvais œil.
- La “rosette de Mogador” à six pétales, un autre motif utilisé sur les monnaies et sur la bijouterie d’Essaouira, n’est autre qu’une autre forme stylisée du “Sceau de Salomon”.
- Sur les dinars de poids bunduqui de Moulay Ismaïl à Sidi Mohammed ben Abdallah, les dates sont données en toutes lettres, précédées de “sanat” ou “Am” . On relève cependant quelques fautes d’accord, dues à un manque de place ou tout simplement les artisans ne maitrisaient pas l’écriture arabe. Le même phénomène se trouve sur la porte de la Marine : Ahmed Al Aj au lieu de Ahmed Al Alj. Sur les mouzounas de cette période, puis sur toutes les monnaies d’or, d’argent, de cuivre ou de bronze, à partir de Sidi Mohammed ben Abdallah, les dates sont données en chiffres Gubari” qui ont évolué ou se sont transformées en chiffres européens. On rencontre même des chiffres hindi à l’époque de Sidi Mohammed ben Abdallah pour les années 1201-1202-1203 de l’hégire, en raison probablement de l’influence ottomane dans les rouages de l’Etat. Ces chiffres hindi à valeur de position, d’origine indo-grecque, étaient apparus et avaient été diffusés au Moyen Orient arabe à l’IXè siècle grâce surtout aux célèbres tables astronomiques (zig), composées par El Khawarizmi pour le Calif abasside El Mamoun.


( Sources : Sur les traces de Castello Real à Amagdoul )
souira arabe2.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 08 septembre 2009 a 23:56

Sur la bombarde à coté de la porte du Menzeh à la Casbah,du temps du Sultan Mohammed ben Abdallah, l'inscription comporte le nom d'Essaouira avec son orthographe exacte. ( voir document ci-joint)
planche_51.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 00:10

Bonjour Cher Echkol,

Je vois que ton ami Roberto connait très bien le Docteur Bouveret, sans qoui il n'aurait pas allé au cimetière pour vister la tombe du défunt. Quelqu'un est passé aussi par là et a déposé une gerbe de fleurs, car lui aussi Bouveret ne lui est pas inconnu!
tombe Bouveret.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 00:17

oui si omar jai visite la tombe de bouveret allah yarahmou le moi de dicembre passe.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 08:18

Est-ce-qu´il existe une photo de la clinique privée du Dr.Bouveret qui fût en même temps son domicile à la rue Nicolas Paquet?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 11:09

[quote Lakhdar Omar]Sur la bombarde à coté de la porte du Menzeh à la Casbah,du temps du Sultan Mohammed ben Abdallah, l'inscription comporte le nom d'Essaouira avec son orthographe exacte.

Mon cher Omar

le livre "Castello Real a Amagdoul" de LAKHDAR Omar (c'est a dire toi -meme) est un livre qui ne me quitte pas depuis l'achat ds mon bled
Si je pose des questions c'est pour les internautes et non pour moi
car moi je peux lire le contenu , je fait pour les gens qui n'ont pas eu ce privilege
et en meme temps pour tenir la discution
merci mon cher Omar pour tes livres qui sont notre histoire
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 11:14

Citation:
andre
Est-ce-qu´il existe une photo de la clinique privée du Dr.Bouveret qui fût en même temps son domicile à la rue Nicolas Paquet?

Andre

moi perso je n'ai pas de photo de cette clinique, et je crois bien que c'est que des souvenirs
a moins que notre ami omar en possede!!!

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 11:50

09-09-2009 11;46;29.JPG
voila une photo que je possede d'un livre acheter l'annee derniere a Mogador

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 12:13

Bonjour Cher André,

Merci infiniment pour tes appréciations pour mon bouquin!
Je t'envoie le portail de la maison de Bouberet qui est devenu Hôtel des Remparts à Derb 'Cotor' ( comme on dit).
maison bouveret.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 12:17

Bonjour Cher Echkol,

Tu as compris que j'ai voulu écrire ' Cher Echkol ' et j'ai écrit Cher André ' . Mais, ce sera aussi un honneur de connaître notre ami André!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 12:45

Bonjour Lakhdar Omar,

Merci pour cette photo.

Donc cette maison était tout au début le domicile du Dr.Charles Bouveret, qu´il utilisait également comme clinique pour les necessiteux .

Par la suite la maison devient l´"hOtel des Remparts" puis ce dernier est vendu à Mlle. Millicent Dorothy Johnston de nationalité anglaise et institutrice, et devient l´"hôtel JOHNSTON" qui existe au moins jusqu´à 1931.

Sais-tu si ce bâtiment existe encore de nos jours?

"A"




Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 12:52

Bonjour Echkol,

Merci pour la photo de famille du Dr. Bouveret.

Elle doit être située sur l´ancienne rue Nicolas Paquet.

"A"

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 13:59

Bonjour André,

Ce batiment exite encore. En feuilletant les images du site Darnna, vous trouverez surement une photo du portail. Je crois j'ai vu des répartions en cours, en août dernier.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 14:15

Connais-tu la fonction actuelle du bâtiment?

"A"

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 15:03

Monsieur André,

Je ne suis pas sur place, peut-être nos autres amis internautes peuvent vous renseigner. En tout cas, vers 22h environ de Paris, je peux vous dire ce que j'ai pu savoir.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 18:36

Andre +Omar

la rue kotor est ce jour la rue IBN RACHID , c'est une rue qui as une longue histoire, (l'epicerie Kotor en premier)
societé de navigation
cette rue mene a l'hotel messaouda (rue Ibnou zahr)
Ancien consulat du portugal et surtout l'Eglise portugaise (tout fermer ce jour)
je ne suis plus sur place , juste des souvenirs.........................

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 20:39

david

je crois aussi que la premiere maison de kAREL etait dans la rue KOTOR,

sa maison il avait 2 portes une dans la rue kotor et l autre ariere dans la rue enface la pharmacie .

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 21:42

scala vers messod.jpg
une photo de la rue de messoda

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 septembre 2009 a 22:27

Monsieur André,

En relisant votre message dans lequel vous dites que l'hôtel Jonson
existe depuis 1931, je me suis aperçu qu'il s'agit probablement d'un autre hôtel. Je peux vous dire que j'ai subi une petite opération ( circoncision ) dans la maison de Bouveret juste avant le décès de ce bienfaiteur en 1948.

Actuellement, la maison de Bouveret s'appelle bien Hôtel des Remparts, qui fait partie du domaine privé de l'Etat.Son exploitation se fait par un contrat de bail.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 10:56

Citation:
Lakhdar Omar
Monsieur André,
En relisant votre message dans lequel vous dites que l'hôtel Jonson
existe depuis 1931, je me suis aperçu qu'il s'agit probablement d'un autre hôtel. Je peux vous dire que j'ai subi une petite opération ( circoncision ) dans la maison de Bouveret juste avant le décès de ce bienfaiteur en 1948.

Actuellement, la maison de Bouveret s'appelle bien Hôtel des Remparts, qui fait partie du domaine privé de l'Etat.Son exploitation se fait par un contrat de bail.

Bonjour Mr.Lakhdar,

Je joins un extrai de l´annuaire de Mogador datant de 1931 et dans lequel on peut trouver l´hôtel Johnston.

J´ai également une preuve que cet hôtel et sous ce même nom, existait deja en 1927.

"A"
Annuaire de Mogador 1931,Mlle. Johnston, prop).jpg




Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 14:12

mogadorhotel.jpg
Andre
tu parle de cet hotel?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 15:30

David,

A vrai dire, je ne sais plus, je suis un peu désorienté avec tous ces noms d´hôtels, et leurs emplacement.grand sourire classique

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 16:06

Andre

d'apres moi c'est le seul hotel qui peu t'interresser, car dans le
temps, jusqu'en 1970 date de mon depart de la ville il n'y avait aucun hotel pres de celui -ci
le seul etait celui de messouda "hotel atlantique" pres de l'eglise portugaise (fermer depuis un siecle) ds l'impasse IBNOU ZAHIR
ds le temps il y avait un autre hotel mais beaucoup plus loin "hotel du tourisme" ancien proprio Mr Waknin
apres plus rien a plus de 1000m autour
dans le temps ils etait tres peu les hotels (jusqu'en 1970)apres ils ont pousser comme des champignons
alors ca doit etre celui la (dernier proprio Mr Hatwell)

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 19:13

Bonjour Monsieur André,

Je crois que l'Hôtel Johson se trouvait bien dans la rue Nicolas Paquet. Il était accolé à la maison du Dr Bouveret. Il a été acheté par des commerçants bazaristes pour en faire un logement. Ci- joint un extrait d'un plan ancien des 2 immeubles. Mais je vous confirmerais cela un peu plus tard, si vous n'êtes pas pressé!

9 - c'est Hôtel Johson
8 - Maison du Dr Bouveret

hotel jonson.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 19:41

Omar

alors la....................BRAVO
tu as solutionner une question qui s'est poser il ya bien longtemps car je suis trop jeune pour avoir connu cet hotel
dans ma memoire je n'ai pas trouver cet hotel
bravo
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 08:23

Bonjour Mr. Lakhdar Omar,

Merci beaucoup pour l´ extrait du plan avec l´emplacement de l´Hôtel Johnston" (et non Johnson).
Rien ne presse quant à la confirmation.

Je pense que le numéro de l´Hôtel Johnston est le 10 et non le 9. (il faut lire le numéro en penchant la tête un peu vers la gauche) grand sourire classique

Ce qui correspond de plus en plus avec les données que j´ai.

"A"

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 12:47

Bonjour Monsieur André,


Les numéros sur le plan ne sont pas les numéros des immeubles. Ce sont des désignations cartographiques:

- 8 Clinique de Bouveret
- 9 Hôtel Johnston
- 10 La Compagnie Paquet
- 11 l'Eglise catholique

La clinique Bouveret a bien le n°10 ( voir grossissement)
10 bouveret.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 12:58

Omar

avec ta permission l'eglise etait l'eglise portugaise , juste a coté de l'entree de l'hotel de messouda
ainsi que le consulat du portugal
en etant pres de l'hotel, sur la gauche c'etait l'eglise , et sur la droite le consulat
normale car c'etait la rue derriere (rue koutol)
desoler de mon intervention
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 14:32

Bonjour cher Echkol,

Je suis entièrement d'accord avec toi. C'est l'eglise portugaise et je voudrais dire catolique... A propos du restaurant de Messouada, j'ai cité dans mon bouquin une certaine auberge dite " Fonda Real " (page 99) , le premier hôtel sur la côte atlantique en 1881, tenu par un juif, exerçant la fonction de drogman à la légion d'Espagne. Cette auberge devrait se trouver dans les parages. L'auberge Foda Real ne serait pas le restaurant de la regrettée Messaouda?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 16:09

Citation:
Lakhdar Omar
Bonjour Monsieur André,

Les numéros sur le plan ne sont pas les numéros des immeubles. Ce sont des désignations cartographiques:

- 8 Clinique de Bouveret
- 9 Hôtel Johnston
- 10 La Compagnie Paquet
- 11 l'Eglise catholique

La clinique Bouveret a bien le n°10 ( voir grossissement)
[attachment 15886 10bouveret.jpg]

---------------------

Merci pour ces précisions.

"A"

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 11 septembre 2009 a 18:09

Citation:
Lakhdar Omar
Bonjour cher Echkol,
Je suis entièrement d'accord avec toi. C'est l'eglise portugaise et je voudrais dire catolique... A propos du restaurant de Messouada, j'ai cité dans mon bouquin une certaine auberge dite " Fonda Real " (page 99) , le premier hôtel sur la côte atlantique en 1881, tenu par un juif, exerçant la fonction de drogman à la légion d'Espagne. Cette auberge devrait se trouver dans les parages. L'auberge Foda Real ne serait pas le restaurant de la regrettée Messaouda?

Omar

c'est un vrais plaisir de lire tes livres, il ya tellement de recits INCROYABLE
comme EXP:
le savant Juif Moise Ed-dery's
biensur né a Agadir, mais histoire super
je le redit "ton livre est un tresor"
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 12 septembre 2009 a 03:04

Bonjour Cher Echkol,

Tes appréciations pour mon ouvrage me font beaucoup plaisir! Au sujet de Moïse Ed dery, j'en ai parlé dans la rubrique généalogie de Darnna et j'ai inséré son portrait. Mais apparemment, personne ne s'est manifesté. Il doit avoir sûrement une descendance à Essaouira et en Hollande.

Merci encore Echkol!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 13:08

Il y a aussi un autre personnage de Mogador, qui est resté dans les mémoires, faisant partie de ceux qui avaient marqué le développement de la ville de Mogador au début du siècle dernier.

Il y a un siècle environ, Ferdinand Sandillon, installa à Mogador, les premiers moulins modernes du Maroc. Il choisit pour emplacement de sa minoterie le quartier de Bni Antar aux environs du bastion Nord de la ville, juste en face des petits îlots de Jorf Hmam et de Dzira Loustania.

Ferdinand Sandillon est né à Champagné-Saint-Hilaire, dans la Vienne, en 1864. Lorsqu’il résolut de tenter sa chance au Maroc, il songea d’abord à Casablanca, mais il ne put y débarquer sa chaudière de deux tonnes. Il se tourna donc vers Mogador qui au contraire se prêta parfaitement au débarquement et à la manipulation de son matériel. Ferdinand Sandillon arriva donc à Mogador en 1902. Il débarqua sa chaudière à la darse du port avec les grues à main dont ne disposait pas Casablanca à l'époque.

Pendant la guerre alors que le ravitaillement en grains ou farines était de plus en plus difficile, Ferdinand Sandillon, seul minotier à Mogador avec son seul matériel, réalisa au mieux la distribution de ses produits sans profiter de la crise ( Un exemple à suivre). Il maintient le cours de la farine et de la semoule le plus bas possible, et, pour éviter la spéculation, il ne les vendait qu'au détail. Grâce à ses bons rapports avec la population, il put obtenir souvent des prêts de blé en cas de pénurie de cette denrée.

Ferdinand Sandillon était un homme ingénieux et débordant d’activité, qui dirigeait sa minoterie avec une grande maitrise, n’hésitant pas à utiliser toute la technologie de son époque. Participant avec d’autres acteurs à la grandeur de la ville de Mogador, il fut entre autre, président du syndicat d’Initiatives et du Tourisme, président de la Chambre du Commerce et de l’Industrie, et président du Club de Mogador.

Il créa des journaux locaux de la Franc-maçonnerie comme Le Réveil de Mogador et l’Etincelle de Mogador, qui défendaient les intérêts régionaux, mais s’efforçaient de faire circuler leurs idées de libres-penseurs... A cet égard deux hebdomadaires de Mogador sont exemplaires... Le Réveil de Mogador parut le 4 Septembre 1921, puis la "Nouvelle Tamusiga", journaux qui affichaient sous la plume du F:. Sandillon sa volonté de défendre la région. Ce fut ainsi qu’on cita pour la première fois dans les annales de la ville le mot Tamuziga, nom antique de la ville de Mogador. Vers les années 50, Jean Carel donna à son tour le nom de Tamuziga à sa villa du côté de la plage.

Ferdinand Sandillon installa aussila première salle de cinéma dans la ville, après avoir acheté un matériel cinématographique laissé au Maroc par les frères Mannesmann. Il distrayait ainsi ses concitoyens en donnant des séances gratuites aux notables de la ville, aux écoles ainsi qu’à la population.

Ferdinand Sandillon décéda le 20 janvier 1936 à Mogador, à l'âge de 72 ans. Toute la ville l'accompagna à sa dernière demeure : fonctionnaires, colons, industriels, commerçants Français, Européens, Musulmans, Israélites, il n'y eût personne qui se fût soustrait à ce devoir de reconnaissance et d'affection. Hommage unanime fut rendu au pionnier de la première heure. Son fils, Henri Sandillon qui succéda à la tête de l’entreprise familiale, se distingua comme son père par ses activités débordantes.


La commission municipale de l'époque, présidée par le Docteur Bouveret décida que la rue dénommée Rue du Général Goureaud s'appellera désormais Rue Ferdinand Sandillon. La population d'Essaouira depuis longtemps déjà, désignait ainsi cette rue qui aboutissait à la minoterie Sandillon.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 13:29

Omar

encore un tresor venant de ta part, cela ne m'etonne plus
TU ES UN VRAIS TRESOR.......................tbark allah alik mon frere
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 15:06

Bonjour David,

Ce que j'ai écrit sur ces personnalités de Mogador ne sont que des extraits d'un ouvrage qui paraîtra prochainement pour rendre hommage à ces gens qui ont marqué l'histoire de la ville de Mogador...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 17:47

Omar

voila un tresor de ton livre
le buste du roi Juba II
Raconte aux internautes sa vie dans les iles
un tresor comme ca ne doit pas tomber dans les oublies


13-09-2009 17;29;02xxxxxxxxx.JPG
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 19:30

Imagen 773.jpg
un hommage a Mr et Mme SANDILLON
photo de mon ami Roberto

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 13 septembre 2009 a 22:00

oui david , cest la famille sandillon , ALLAH YARHAMHOM

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 14 septembre 2009 a 08:54

Si Omar

A propos de Tamuziga , je suis frappé par la ressemblance entre ce nom et celui qu'ont donné les habitants d'El bhaib à un rocher qui se trouve à une trentaine de mètres de la plage et auquel il faut traverser par une barque et ils l'appellent depuis toujours timzguida , la mosquée en langue amazighe et qui viendrait du nom espagnol ou portuguais mesquita qui signifie aussi mosquée ou c'est l'inverse qui s'est produit et que ce nom a été repris par les espagnols ou les portuguais.ce rocher ressemblerait bien à celui sur lequel est édifiée le vieille médina et la mer faisait bien le tour de la ville du côté du port jusqu'à bab doukala .Est-ce quils l'appellent ainsi dans la mesure où c'est un lieu propre non souillé et propre à la prière ou conformément à des cultes disparus .Le nom en amazigh montre que cela date de l'époque où les habitants de chiadma ne sont pas encore arabisés donc très anciens et peut bien dater de l'époque du passage de l'historien grec Plint qui a signalé la présence d'une cité de ce nom dans les environs sansque que cela prouve qu'il s'agisse vraiment de Mogador.

David

Tu connais une fontaine dans le jardin en face du chalet de la plage ; on allait faire venir une statuette de Juba II de Rabat pour l'installer dessus et le président du Conseil municipal de l'époque Si Driss Amtqal avait refusé de donner son aval dans la mesure où cette statuette a comme toute sculpture gréco-romaine l'appareil génétal bien visible .C'est pour cela qu'on a fait appel à notre ami Mustapha Boumzough qui leur a proposé des sculptures de poissons.Il parait que cette statuette se trouvait à l'entrée de la ville par le passé ce qu'il faut vérifier et c'est pour cela qu'on a voulu garder le même endroit parait-il en choisissant la place de bab sbâa .N'y aurait il pas là également une autre statue de lion ? pourquoi bab doukala,bab Marrakch et bab labhar,porte de la marine, et là bab sbaâ c'est bab Chiadma ,Haha ou souss logiquement suivant la toponymie des lieux ?

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 14 septembre 2009 a 22:11

Bonsoir David,

Comme tu me l'a demandé,voila un petit résumé sur la vie de Juba II, ce valeureux prince marocain de l'Antiquité:


En l'an I de l'ère chrétienne, régnait l'un des plus grands princes qu’avait connu le Maroc antique. Instruit à Rome, Octave le nomma roi de Maurétanie Tingitane (le Maroc actuel) et le maria à une demoiselle du meilleur monde : Cléopâtre Séléné, fille du général romain Antoine et de la belle Cléopâtre d’Egypte. Pendant son règne, Il planta des vergers, exploita des mines, fonda à Mogador, les plus belles teintureries de l'antiquité en remplaçant le murex par des plantes tinctoriales qui donnaient la plus belle pourpre du monde. Le Maroc faisait prime sur tous les marchés pour les minerais, les olives, la coriandre, les couleurs et l'ivoire, sans parler des peaux de lions.
Le peuple vivait bien et célébrait les mérites d'un souverain, aussi pacifique qu'industrieux. Celui-ci, d'ailleurs, avait instauré dans cet extrême-occident une sorte de technocratie cosmopolite. Très connu des Grecs et des Romains en tant que savant, artiste, homme de lettres, auteur de plusieurs traités sur les lettres, la peinture, le théâtre, l’histoire, la géographie et la médecine, il fut à l’origine de la découverte de l’euphorbe ( daghmous en berbère ), à laquelle il a donné ce nom, qui était celui de son médecin personnel, et son traité sur cette plante inspira, plus tard, plusieurs médecins grecs. Ses manuscrits furent autant de références pour plusieurs historiens grecs, tels que Tite-Live, Alexandre de Milet, Diodore de Sicile. Pline l’Ancien qui le citait dans ses livres dit de lui: « qu’il était encore plus connu pour son savoir que pour son règne ».
Les Grecs lui érigèrent une statue auprès de la bibliothèque du gymnase de Ptolémée à Pausanias. Son règne fut marqué par son sens de la démocratie et l’attention qu’il eut pour son peuple.

Ci-joint une mosaïque avec un paon de la villa de Juba II, découverte à Essaouira en 1950 dans l'Ile de Mogador.
paon.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 14 septembre 2009 a 22:44

Omar

***********tu es un livre a toi seul*****************
voila un sujet qui est rester sans parole pendant des annees
le pont de OUED QSOB
cet été j'ai vu les traveaux..............raconte un peu car 1927 j'etais pas encore de ce monde
merci ya khouya

david

13-09-2009 18;36;05.JPG

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 14 septembre 2009 a 22:56

Bonjour Si Hifad,

Je viens d'écrire une fiche concernant Juba II. et J'aimerais bien ajouter quelques éléments historiques à ton article concernant l'étymologie de Tamuziga:

Concernant le nom Tamuziga, Je vais rappeler les découvertes archéologiques par Jodin en 1950 dans l’Ile de Mogador. Dans le secteur situé presque au centre du tertre de la région explorée lors de ces fouilles, une pierre façonnée en forme de colonne quadrangulaire y fut découverte, datant de l'époque phénicienne. Les marins tyriens avaient coutume, en effet, d'élever ces simples monuments, à chaque escale, pour honorer les divinités protectrices de la navigation. Le fait que des lampes aient été recueillies en grand nombre dans la même strate, paraît indiquer que leur usage ne fut pas uniquement domestique mais religieux. C’était un bétyle. Dans la tradition biblique, un bétyle, nom sémitique, est une pierre dressée vers le ciel symbolisant l'idée de divinité. Il la nomme Béthel: (Beth : maison, El : divinité) soit " maison de Dieu ", cela peut expliquer le toponyme de Tamuziga, appellation de Mogador dans la carte de Ptolémée, qui serait une altération du nom berbère de Timasguida signifiant " lieu de culte " puis mosquée. Les bétyles étaient répandus dans l'Ancien Orient, surtout chez les sémites.
Concernant la statue de Juba II que le président du conseil municipal a refusé d’installer dans la place en face de la plage, en raison de sa nudité complète, il aurait au moins donné le nom de Juba II à une de ces places de la ville, et ce n’est pas encore trop tard !

Ci-joint le bétyle découvert par Jodin dans l'île de Mogador en 1950
stele.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 14 septembre 2009 a 23:09

Cher David,

Tu es vraiment un mordu de ta ville natale. Mais c'est avec plaisir que je te donne un extrait d'un texte que je suis en train de finir concernant l' ancien pont de Diabet:

C'était dans la nuit de dimanche au lundi 21 novembre 1927 que le pont en pierres de taille situé près du village de Diabet, fut emporté par les crues de l’Oued Ksob. L'inondation avait dévasté toute la région ainsi que le lotissement maraicher, situé au quartier Hammou, et dont Mogador s'enorgueillit. Les jardins furent complètement anéantis et leur terre balayée dans l'océan par les eaux torrentielles. Sous une pluie battante par une nuit noire, cette région fut transformée en un torrent déchaîné. Oued Ksob avait débordé de son lit et le pont, ce bel ouvrage édifié à l’image des monuments historiques de mogador, fut enlevé sur une longueur de 400 m. Par ce fait, la ville de Mogador se trouva isolé et certains fonctionnaires se trouvèrent empêchés d'y accéder, même à cheval. La ville fut également encerclée par une crue subite et inouïe de l'oued. Les communications téléphoniques et télégraphiques furent interrompues pendant plusieurs jours. Les dégâts matériels étaient très importants. La ville de Safi avait subi le même sort que celui d’Essaouira. On y déplora plusieurs morts ainsi que des dégâts importants. Comme le pont venait à peine d’être construit, son maître d’œuvre Marie, profondément déprimé par la fin tragique de son chef-d’œuvre, arpentaient journellement et pendant longtemps la côte jusqu’au pont effondré. N’étant jamais marié, il se retira dans sa résidence à Aïn Lahjar, entouré de ses animaux préférés et de sa bonne Mammas. Il paraît qu’il aurait perdu la raison à la suite de ce drame qui l’avait profondément affecté. Le gouvernement décida d’édifier un autre pont près de Tangaro, en remplacement du premier. Ce pont est connu de ‘ Pont Rose ’.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 15 septembre 2009 a 00:24

Omar

mon cher Omar
oui comme tu dit je suis un mordu de mon bled, j'ai quitter en 1969
avec mon metier , j'etais un peu partout dans le monde
depuis 2000 et chaque annee je viens pour me ressourcer, car ds toutes les places que j'ai visiter...............rien ne me donne satifaction
MON BLED AVEC MES SOUVENIRS
les boutiques face au café de france LA FIBULE, et mon ami Joseph Sebbag
sont pour moi une source de renseignement (encore faut-il ecrire mon cher Omar)je rapporte aussi Le GUIDO (quand je trouve)
j'ai pris cette annee
ESSAOUIRA perle de l'atlantique de Monsieur ABDELKADER Mana (super photos)
ainsi que ESSAOUIRA de BRUNO BARBEY (tres moyen)
mais ils ne parlent pas comme toi et Hamza ben Driss Ottmani
vous 2 vous avez le coeur de souiris

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: hifad med (IP enregistré)
Date: 15 septembre 2009 a 16:40

Si Omar

Merci pour ces précieuses informations .Force est de constater que les noms des lieux constituent en eux-mêmes de véritables documents et tu me fais passer d'un simple constat et d'une hypothèse d'explication à la vérité toute crue de ce bétyle et bethel.Il faudra bien un jour qu'on fasse aussi des fouilles sur ce rocher dit timzguida à labhaib.c'est une piste à suivre!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 17 septembre 2009 a 19:49

Citation:
andre
Citation:
Lakhdar Omar
Bonjour Monsieur André,

Les numéros sur le plan ne sont pas les numéros des immeubles. Ce sont des désignations cartographiques:

- 8 Clinique de Bouveret
- 9 Hôtel Johnston
- 10 La Compagnie Paquet
- 11 l'Eglise catholique

La clinique Bouveret a bien le n°10 ( voir grossissement)
[attachment 15886 10bouveret.jpg]

---------------------

Merci pour ces précisions.

"A"


Bonjour Monsieur Anrdré,

Concernant le fameux hôtel Johnston, il s'est avéré que le n°9 du plan était occupé par une annexe de l'hôtel Rossillon. Du côté des propriétaires, jusqu'en 1931, l'immeuble appartenait à Nessim Rossillon et Massoud.

Un autre immeuble 30 mètres plus loin appartenait à HATCHWELL ANN en 1929.Ton hôtel ne être à mon avis que l'un des 2 immeubles que je viens de citer.

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 17 septembre 2009 a 20:46

Omar

la maison de HATWELL ne peux etre un ancien hotel
je connais personnellement cet immeuble , j'ai souvent été chez Mr HATWELL dans les annees 68 (pour mettre au point les places du pullman du sud) a Mogador il y avait 4 places de reserver (pour les gens qui avait l'habitude de le prendre)
j'ai donner un coup de main a Mr HATWELL, pour apprendre le filon du commerce (que je n'ai pas suivie biensur)
j'avais un grand respect pour ce monsieur, il etait tellement serviable
en tous
david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 18 septembre 2009 a 07:33

Bonjour David,

Donc en éliminant la maison de HAtwell, il reste la parcelle n°9 du plan, qui pourrait être l'hôtel Hohnston jusqu'en 1931, puis elle a été cédée à partir de cette date à Rossillon pour en faire une annexe de son hôtel situé place Chayla. Une affaire à suivre...

(Dates et propriétaires sont exactes)

Aller à la page: 123Suivant
Page courante: 1 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'