TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 2 of 4
Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 31 mai 2006 a 07:36

Et encore sur le meme sujet toujours sur le site :

[www.france-echos.com]


Tribu K : apres les menaces, les actes !

"Un correspondant nous signale qu'une quarantaine de noirs, membres de la " Tribu K ", ont lance une razzia d'intimidation dimanche apres-midi dans le quartier juif du Marais, a Paris. Il n'y aurait pas eu d'affrontement frontal.
Notre correspondant precise que d'apres ses sources, la police parfaitement au courant a laisse les agresseurs arriver sur les lieux, histoire d'intimider et de couper toute intention de reaction a la jeunesse juive, qui frequente nombreuse les lieux le dimanche, pour se detendre.

La manoeuvre d'intimidation, ainsi que l'inertie policiere, pourraient avoir ete teleguides par certains " politiques ' qui veulent mettre personnellement le ministre de l'interieur en difficulte."






Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: charly (IP enregistré)
Date: 02 juin 2006 a 06:53

Le Bureau national de vigilance contre l'antisemitisme (BNVCA) ''vient d'etre alerte par le temoin d'une exposition de peinture organisee par le groupe de luxe LVMH a Neuilly-sur-Seine pour encourager les Talents de demain''.


''Par sept voix contre cinq, le tableau ''Svatika Renamen Canvas'' de St?phane Toth/Czech Republic no43 190x90'' representant sur sa surface des croix gammees a gagne le Prix LVMH des jeunes createurs. Le BNVCA demande que tableau soit retire, declasse et saisi par la police avant le 19 juin 2006, date a laquelle seront decernes les Prix aux laureats, a l'ambassade d'Autriche, en presence de Bernadette Chirac, epouse du President de la republique, et de l'ambassadeur d'Autriche en France, S.E. Anton Prohaska. Il sollicite des autorites publiques les desapprobations officielles et les sanctions judiciaires reprimant l'apologie du nazisme et de ses representations''.





Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 23 novembre 2006 a 19:25

Cette video est a voir car elle demontre la realite actuelle des Juifs de France qui subissent un antisemitisme de plus en plus reel, agressif et revoltant.







Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 février 2007 a 15:22

La video ci-dessus a ete retiree ! Surprenant de la part de l'auteur alors que celui-ci semblait extremement interesse, interviews a l'appui, a montrer la montee de l'antisemitisme en France !

En ce qui concerne les actes antisemites, il y a, aux dernieres nouvelles, une recrudescence de 46 % cette annee en France. Difficile que les choses soient autres avec ce qui circule un peu partout de haine et de racisme ! Betise humaine !




Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 27 février 2007 a 17:10

2 evenements marquants pour l'annee 2006 en ce qui concerne les actes antisemites.

L'année 2006 a été celle de l'assassinat d'Ilan Halimi
Elle a aussi été celle de la guerre entre Israël et le Hezbollah.

Ces 2 evenements ont pousses a la hausse.

"On assiste a une espece de banalisation du phénomene" titre Liberation
L'article essaie d'expliquer la hausse ces chiffres, mais ce qui m'a choque personellement ce sont les reactions de lecteurs qui sont ou font du racisme sans meme s'en rendre compte. J'en suis ahurri!
voici par exemple ce qu'ecrit l'un d'entre eux

" Mais souvent le racisme et l'antisemitisme sont souvent le fait des personnes qui allument l'incendie et qui sont les premieres a crier " Au Feu "!! "

Allez a l'article mais lisez plutot les commentaires cela est bien plus significatif de l'etat d'esprit
[www.liberation.fr]

Vraiment la banalisation du phenomene!!!




Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: suzanne (IP enregistré)
Date: 01 mars 2007 a 16:06

les chiffres des actes antisémites commis en France en 2006.

Les tendances observées l’année dernière ne s'inscrivent pas dans la baisse qui avait marqué l'année 2005.

Plus que les menaces, ce sont les actions et les violences recensées l'année passée qui apparaissent majoritairement dans les actes commis contre les victimes de l'antisémitisme.

L'année 2006 a été celle de l'assassinat d'Ilan Halimi, violence paroxystique en elle-même et génératrice de répercussions. Elle a aussi été celle d'une guerre entre Israël et le Hezbollah et l'on connaît l'effet immédiat des crises du Proche-Orient sur l'expression de l'antisémitisme. Hormis ces deux temps difficiles, qu'en a-t-il été du reste de l'année



L’année 2006 a été marquée par une hausse d’environ

20% des actes antisémites et surtout par une augmentation de 45% des agressions physiques.



[img251.imageshack.us] (klic klic)






liberez-le

Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 14 avril 2007 a 17:47

Un article du journaliste Daniel Bensimon que je place integralement car je pense qu'il est tres interessant et qu'il fait un analyse reelle de la situation des Juifs de France ces 10 dernieres annees.


"La morsure française ou l’histoire d’une anxiété juive, tel est le titre d’un ouvrage paru, en hébreu, ces jours-ci. En fait, le regard d’un israélien sur les états d’âme de la communauté juive de France. L’auteur, Daniel Bensimon, est grand reporter au quotidien Ha’aretz. C’est l’un des meilleurs spécialistes de l’évolution de la société israélienne, au double plan politique et social, à laquelle il a consacré plusieurs ouvrages."


Par Mati Ben-Avraham

Diplômé de l’université hébraïque de Jérusalem et de l’université de Boston, chercheur au Centre des relations internationales à Harvard, il a fait ses classes de journaliste au prestigieux ” Davar” (première parution le 1er juin 1925) fondé par Berl Katzanelson, pour en devenir l’un des éléments dominants.

A la disparition de ce quotidien, voici une quinzaine d’année, Daniel Bensimon a été “récupéré” par Ha’aretz.

Au départ, il a couvert la chose politique bien entendu, mais, depuis une dizaine d’années, Daniel Bensimon s’est attaché à prendre le pouls de la société civile au quotidien, allant de quartiers défavorisés en villes de développement, en passant par les implantations dans les territoires administrés, sans délaisser totalement ces princes qui nous gouvernent…

----Mati Ben-Avraham : Qu’est ce qui vous a amené à vous pencher sur les états d’âme des juifs de France?

Daniel Bensimon : Dans le cadre de mon métier, j’ai été envoyé par Ha’aretz pour voir les réactions des communautés juives après le début de la deuxième intifada. Nous avions l’impression que les juifs vont mal, surtout en Europe.

Au cours de mon séjour en France, j’ai découvert une angoisse qui était bien au-delà de tout ce que j’avais pu noter auparavant. Je ne m’y attendais pas. J’ai été surpris par l’ampleur de cette angoisse, de ces inquiétudes des juifs de France, face tout à la fois à l’Intifada et aux réactions hostiles des communautés musulmanes à l’encontre des communautés juives. C’était en 2001.

Et, après une quarantaine de séjours en France, j’ai écrit ce livre pour expliquer, aux israéliens, ce que furent ces dernières cinq années dans la vie des juifs de France.

----MBA : Les juifs de France, dites-vous, sont anxieux, inquiets. Peut-on parler d’une amorce de rupture par rapport à leur identité française?[/i]

Daniel Bensimon : Je crois que le problème des juifs français est différent que celui de toutes les communautés que j’ai visitées. C’est un cas unique dans le sens où les juifs français se sentent tellement proches d’Israël qu’ils ont développé un double amour, une double loyauté envers la France et Israël.

Ils aiment tout autant les deux pays. Ils se sentent français. Ils se sentent israéliens. Mais, ce double amour, dans un pays qui n’est pas près à pareil dédoublement en contradiction avec les valeurs républicaines, qui exige une loyauté absolue à la République, constitue pour moi le dilemme qui a déchiré les juifs français, surtout au cours de la deuxième intifada.

Ils ont vu les images des affrontements. Ils ont suivi les attentats suicides contres des israéliens. Ils se sont perçus eux-mêmes comme s’ils étaient des soldats israéliens, des citoyens israéliens attaqués par les palestiniens.

C’est cet attachement extraordinaire, que je n’ai trouvé dans aucune autre communauté, qui distingue les juifs français.

----MBA : Alors, concrètement, de quelle manière se manifeste ce déchirement : par un pied en France et un autre en Israël? Ou par un véritable mouvement d’immigration?

Daniel Bensimon : Certainement pas par une accélération de l’alyah. Les chiffres demeurent constants au cours de ces dernières années. Je dirais que la formule “un pied en France, un pied en Israël” est privilégiée. Mais il est vrai que, parmi les centaines de personnes que j’ai interviewées, le sentiment prédominant était : nous ne sommes pas chez nous ici! C’était nouveau.

Ce sentiment, je l’ai découvert surtout chez les juifs nord-africains. Ces juifs qui ont quitté le Maroc, l’Algérie et la Tunisie dans les années 50/60 du siècle dernier. Ils sont arrivés en France et s’étaient sentis à la maison, la France était leur pays.

Je crois que, suite aux agressions anti-juives de ces dernières années, ils s’attendaient à ce que la France les protège, que la France proteste contre ces attaques. Ils ont rencontré un silence, une indifférence de la part du gouvernement Jospin.

Ils en ont été frappés. Cela a créé une rupture entre eux et l’Etat. Ils se sont sentis seuls, presque trahis. Et ce sentiment les a poussés à pencher vers Israël, le pays de rechange. Alors, ces dernières années, 50 000, 60 000 juifs français ont envahi Israël pendant l’été, pour se sentir chez eux, à la maison.

Et ils ont acheté des appartements au cas où… si les choses tournent mal en France.

----MBA : Votre ouvrage est non seulement l’histoire d’une anxiété, mais encore celle de deux communautés, la juive et la musulmane, venues toute deux d’Afrique du nord…

Daniel Bensimon : C’est une histoire tragique. Ce sont des voisins, au Maroc, en Algérie et en Tunisie, qui ont émigré pratiquement ensemble en France, qui se sont retrouvés dans les banlieues des grandes villes.

Et à un certain moment, il y a eu cette déchirure entre ces gens qui parlaient les mêmes langues – l’arabe et le français -, qui partageaient les mêmes goûts, qui essayaient de s’intégrer dans un pays nouveau, mais dont l’intégration justement a été inégale.

Les musulmans ont moins bien réussi que les juifs et, je le pense, ce déséquilibre a suscité un sentiment de jalousie, qui s’est traduit par des réactions hostiles, des violences anti-juives, et même une poussée d’antisémitisme de la part des musulmans.

Les gens m’ont parlé du malaise vis-à-vis de l’Etat français, mais aussi du malaise de la communauté juive face à la croissance d’une communauté musulmane en majorité hostile.

Il y a aujourd’hui cinq, six millions de musulmans. Ils seront 10 millions, 15 millions. Et les gens que j’ai rencontrés s’interrogent sur leur avenir, sur celui de leurs enfants dans une France composée à 20 ou 25% de musulmans.

C’est leur préoccupation essentielle. Les juifs, les musulmans qui sont arrivés ensemble, des amis, des voisins, se retrouvent aujourd’hui des deux côtés de la barrière. Ils ont perdu l’amitié, la fraternité. Et les juifs s’interrogent sur leur avenir.

Ils m’ont dit : peut-on encore se sentir chez soi dans une France qui a changé, qui a évolué? Et c’est la raison, je dirai, pour laquelle Israël devient pour eux le point de repère.

----MBA : Un dernier mot : il y a peu, le président du CRIF, Roger Cukerman, a ouvert, à Paris, le dialogue ” juifs et musulmans de France : l’avenir de leurs relations” par, entre autres, un encouragement à une “…connaissance réciproque des religions dans le cadre de la laïcité française...
Ainsi, on peut espérer qu’une meilleure connaissance contribuera à faire reculer les préjugés, les stéréotypes et la haine…”

A vous lire, j’ai comme l’impression que vous n’êtes pas sur la même écoute…


Daniel Bensimon : Ecoutez, la crise entre juifs et musulmans en France n’est pas que locale. Elle reflète aussi le conflit israélo-palestinien, une dimension que l’on ne peut négliger.

Les juifs français témoignent d’une solidarité sans failles envers Israël. Les arabes musulmans français s’identifient partiellement ou totalement avec la cause palestinienne.

Vous ne voyez pas ça dans d’autres pays, les Etats-Unis, le Canada, l’Allemagne… En France, le conflit israélo-palestinien a un impact direct sur les relations entre les deux communautés.
Pendant les premières années de l’Intifada, les années 2002-2004, c’était terrible. Les choses allaient très mal ici. Elles allaient très mal en France, entre juifs et musulmans.

C’est pour cela que, lorsqu’on parle d’apaisement, de trouver un modus vivendi entre les deux communautés, ce n’est pas détachable de ce qui se passe dans notre région. Et je crois qu’une paix entre Israël et les palestiniens, Israël et le monde arabe, sera peut-être le début d’un âge d’or entre les juifs et musulmans français. Mais pas seulement.

Je pense aussi aux juifs d’Europe, une Europe où vivent plus de 20 millions de musulmans, attachés à leur pays, à leur foi et qui réagissent en fonction des évènements qui se déroulent ici.

Donc, les conflits entre communautés juives et musulmanes, particulièrement en France, ne découlent pas seulement d’un contexte particulier, mais aussi du conflit du conflit au proche-orient.



Source :

[www.israelvalley.com]




Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 14 avril 2007 a 22:21

La situation des juifs en France est comparable à ce qui se passe dans les pays à forte minorité juive:les USA ,le Canada et le Royaume Uni sont le théatre d'un activisme musulman d'une ampleur dangereuse.Les manifestations dans les rues et les campus d'université ont dégénéré en violences inhabituelles dans ces pays,pour dénoncer les guerres d'Irak,d'Afghanistan en plus du conflit israelo-arabe.
La différence de réaction des juifs en France qui envisagent plus facilement d'émigrer en Israel est due aux liens familiaux de la communauté immigrée d'Afrique du Nord avec celle d'Israel,ce qui n'est pas le cas ailleurs sauf au Canada.
L'analyse de l'attitude des communautés musulmanes en Occident et dans le monde fait apparaître des causes plus religieuses que politiques:c'est le monde chrétien qui est remis en cause dans le fondement de sa foi.Il suffit de voir le sort réservé aux Chrétiens de civilisation arabe au Moyen-orient et la revendication identitaire musulmane en Europe et en Asie
Il est utopique de croire qu'un accord provisoire territorial entre les populations limitophes d'Israel,signifirait une paix entre les peuples.
Le cessez-le-feu ne changerait rien a la mentalité de conquête prônée par le Coran.Elle est la base de l'enseignement .
Si les communautés juives pensent que les Etats occidentaux peuvent contenir les actes agressifs isolés contre leurs membres,elles sont dans l'erreur.Ils ont trop a faire pour contenir l'expansionnisme islamique qui se sert des lois démocratiques pour miner la cohésion des nations.
Et déjà,des voix se font entendre au sein même de ces nations pour encourager la détermination anti-chrétienne.Les informations quotidiennes les décrivent abondamment.
Il faut espérer que les orientations politiques occidentales permettront une explication franche et déterminée sur les droits et devoirs de tous les résidents de toute confessions,et que la lutte contre la dérive islamiste soit au coeur des préoccupations des pouvoirs.
Il faut cependant souligner que ce danger n'est encore le fait que d'une minorité visible,bruyante et violente d'abord contre ses coreligionnaires dont la plupart ne veulent que vivre en harmonie avec leurs concitoyens.Mais qui risquent leurs vies s'ils la combattent.


Assez de paranoia.
Posté par: ahmed (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 00:28

J'ai souvent entendu les étrangers arabes ou sub africains dire, dès qu'un français européen leur fait une remaque: "Tu es raciste". Je me souviens être une fois chez un ami français européen, professeur, au dessus de son appartement habitait une famille marocaine dont les enfants courraient sans cesse et faisaient énormement de bruit. C'était un ami très proche des étrangers. Il était monté demander à la mère de demander aux enfants de faire moins de bruit, la mère lui a répondu: "tu es raciste"
Dès qu'un juif est agressé on attribue tout de suite celà à l'antisimitisme.
Dans les grandes villes de France, beaucoup de blancs se font agresser, frapper, dépouiller par des maghrébins ou par des noirs sans jamais attribuer ca au racisme.
La violence touche toute les communautés et ce n'est pas honnête d'aller chercher les raisons là où elles ne sont pas.
Celà dit que les agréssions racistes existent aussi et pas plus à l'encontre des juifs que l'encontre des autres communautés.





Re: Antisemitisme en France
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 02:21

Ah non, je ne suis pas d'accord Ahmed, c'est se voiler la face que de ne pas reconnaitre qu'il y a regain inquietant d'antisemitisme ces 10 dernieres annees et de la part des musulmans contre les juifs.
Evidemment, parfois, il y a un certain abus de cette accusation de racisme, mais n'empeche que ce n'est pas invente et que les actes d'agressions sont en hausse continuellement meme si les autorites en France notamment s'acharnent a dissuader les victimes de se plaindre. Ils sont d'ailleurs en hausse pas seulement en France mais au Canada egalement par exemple.
En plus, il y a plus grave ! Il y a ce qu'on voit de plus en plus, c'est-a-dire une banalisation du mal et de la cruaute !

Oui, en effet Gilou, une paix au Moyen-Orient ne changerait en rien les ambitions des politicos-religieux islamistes mais cela servirait au moins, a leur retirer cet os qu'ils rongent depuis bien trop longtemps et qu'ils ont utilise jusqu'a la moelle !
Le conflit israelo-palestinien est une substance mediatique qui fait foule et ceux qui en consomme et qui en ont consomme, a forte dose, seront bien a court d'arguments et d'images pour exciter les foules et rallier a leur position, car il ne fait aucun doute que le conflit en Iraq, ni au Darfour ne fait pas autant d'adeptes et ne souleve pas autant les passions.
Alors c'est une bonne chose de calmer le jeu chez nous afin de les contrecarrer d'une certaine maniere.




Re: Antisemitisme en France
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 10:08

Il semble que les moyens de communication et particulièrement les reportages télévisuels sont en grande partie responsables de l'aspect uniquement violent de la situation au Proche et moyen Orient:ils ne relatent que les actes de guerre,les attentats et la repression de Tsahal.La vie quotidienne des Palestiniens est décrite comme un enfer alimentaire,sécuritaire et concentrationnaire.Entrainant des réactions de
gens désinformés.
Car confidentiellement,un quotidien israelien nous apprend que depuis 2 semaines un festival Mozart a lieu à Ramallah,et que l'opéra "la flûte enchantée",produit et interprété par une troupe anglaise,attire de nombreux Palestiniens avec des étrangers,venus même de Gaza.
Aucun reporter si empressé de filmer les contrôles et les manifestations
ne le signale .Celà contredirait l'aspect cahotique de la vie des Palestiniens


Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: ahmed (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 12:44

Darlett,
Le racisme des musulmans en general envers les juifs a toujours existé et dès l'apparition de l'Islam, les premiers visés furent les juifs. A présent, avec la montée de la pensée islamiste, l'ennemi numéro un des musulmans(en general) sont toujours les juifs.
Par contre, en France, on a tendance à donner à chaque agréssion, une couleur raciale. Les motivations des agréssions en France, demeurent de loin materielles plus qu'idéologiques.

Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 17:18

Bonjour Ahmed et Gilou,

En effet Gilou, les medias portent une grande part de responsabilites dans cet aspect violent du conflit et les reactions qui s'en suivent entre les communautes en France et ailleurs. Mais je sais aussi une chose, c'est que les medias rapportent aussi l'information qui est sensee interesser. S'ils font ainsi un focus sur le probleme israelo-palestinien, c'est que justement c'est ce que le public reclame et les politicos-religieux ont tres bien compris cela, comme nous l'avons vu lors de la derniere guerre au Liban.

Moi ce qui m'epate et m'epatera toujours, c'est l'interet qui subsiste et subsistera toujours autour du juif !

Pourquoi cet interet constant et permanent ?!?

Le "nouvel Observateur" lorsqu'il est en panne d'informations, se saisit sur sa couverture, d'un titre ou le mot Juif apparait en grand et le tour est joue : il va faire un tabac avec son numero ! Pourquoi ?????

Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 17:40

Concernant le festival Mozart a Ramallah, c'est triste en effet, la facon selective qu'ont les journalistes de transmettre l'information. Ce ne sont plus des journalistes, mais tout simplement des politiciens et l'impact de leurs news est enorme sur l'evolution d'un conflit et cela, ne leur echappe pas !

Re: Repli frileux de la communaute juive de France ?
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 15 avril 2007 a 19:13

C'est vrai,chère Darlett,que les humains sont attirés par la violence:as-tu remarqué les foules regardant un accident,quitte à gêner les secours,le nombre de personnes entourant un noyé sur la plage?Et pendant une campagne
électorale,ce sont les 'duels' entre les candidats qui s'insultent qui interessent plus les telespectateurs que la présentation pédagogique de programmes.Je ne cite que pour mémoire les combats de boxe,les corridas,et autres spectacles sanglants.
On enseigne aux journalistes le besoin de former l'opinion en expliquant
ce que les politiques peuvent éluder,mais les moyens de communications sont pervertis par le profit.Et ,à l'évidence,ils offrent ce que les humains ont de plus sordide:la violence.Et la force de la chose écrite et des images crée la spirale infernale qu'ils ne maîtrisent plus,faute de l'utiliser pour éduquer et canaliser l'opinion.


Israel et les juifs interessent l'opinion publique dans la mesure où elle désire la défaite du seul état qui resiste victorieusement à l'agression disproportionnée d'un miliard d'enemis,alors que le monde est incapable de vaincre une poignée de terroristes.
Nous avons vu et lu les commentaires sur la "défaite" de tsahal au Liban.

Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 2 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'