SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: 1234Suivant
Page courante: 1 of 4
Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 21:58

C'est un beau roman, c'est une belle histoire
C'est une romance de 1950
Il rentrait chez lui, la-haut de Sale
Elle descendait de Mazagan, de Mazagan
Ils se sont trouves au bord du chemin
Sur la route de Casablanca
C'etait sans doute un jour de chance
Ils avaient le ciel a portee de main
Un cadeau de la providence
Alors pourquoi penser au lendemain.

......... ils se marierent









Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:09

tres emouvante la photo de tes parents Gerard
je vois que tu ressembles beaucoup a ton pere zal








Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:13

Mais commencons par les annees 40.

une belle demoiselle Claire l'ainee des filles de la famille EZER OIKNINE de Mazagan.





On est apres la guerre, on est jeune et l'on sourit a la vie...

Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:23

Jolie oui, mais surtout on ne quitte pas maman dans la grande ville Casablanca
.... et on est a la mode












Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:24

Deja on attire les regards des garcons....









Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:30

Les annonces matrimoniales ca n'existait pas encore mais on lit les journaux et maman est toujours la !










Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:41

Les hommes n'ont pas le temps des languissantes ballades.
Ils font carierre ou apprennent un metier.

Marc deuxieme a gauche vers 1935 devant l'imprimerie.




Pendant des annees les machines de son imprimerie " Les Impressions Nouvelles" rouleront a plein tube pendant que lui se prelassait au cafe avec ses copains.










Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:49

A 20 ans, avec ses yeux bleus
On se sent
Encore une ame un peu fragile
Mais pas si docile
On apprend, poliment
A controler ses impatiences
Et sa belle insolence







A 25 ans
On est invincible
A 25 ans
Rien n'est impossible
On traverse les jours, en chantant
Et l'amour c'est plus important
A 25 ans






Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 22:57

Les Mazaganaises dansent sans rien dire
Sans rien dire aux dimanches sonnants
Si elles dansent c'est parce qu'elles ont vingt ans
Et qu'a vingt ans il faut se fiancer










Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:13

Se fiancer pour pouvoir se marier
Et se marier pour avoir des enfants
C'est ce que leur ont dit leurs parents

Les Mazaganaises Les Mazaganaises
Les Ma - Les Maza - Les Mazaganaises







Et me voila! Je devais etre "embettant" pour que mes parents me prennent a la fete
et laissent ma soeur jumelle chez Pepe/Meme.

Faut vous dire que des jumeaux c'est pas facile a elever...et a nourrir.
Ma soeur aimant le lait, je me suis retourne vers le vin.
Mais nous avons eu la chance d'avoir des tontons et des tatas (des vrais mazaganais) qui ont allege la tache familiale.

Merci Tata Olga ! merci tonton Jojo , merci Maurice.









Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:22

Mais tres vite je deviens independant meme si ma mere tenait a me mettre un ruban sur la tete (pour ne pas me confondre avec ma soeur jumelle ?)





Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:32

Et nous voila ma soeur Silvie et moi au cours preparatoire
(4eme et 3eme a partir de la gauche)




Il y a eu tres peu de classes mixtes a Casablanca a cette epoque !

Que voulez vous , on ne separe pas des jumeaux, on risque de les traumatiser les pauvres petits! on sent deja Mai 68!

Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:36

Et maintenant que Mlle Claire Oiknine est devenue Mme Claire Rouah,
c'est a elle qu'incombe le role d'accompagner sa jeune soeur Monique en vadrouille.





Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:42

et toutes les femmes de la famille OIKNINE.
Je ne peux que remarquer le chic et le serieux d'une ceremonie officielle.




de g-a-d: Zarie, Meme Simy, ma cousine Jocelyne dans les bras de sa mere Huguette, Claire et Olga

Re: Lorsque Marc rencontra Claire...ou aux confins de Sale-Mazagan
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2006 a 23:57

Mais revenons du cote de la famille de mon pere.

Voici une photo de Maurice Rouah frere aine de mon pere avec sa femme Sol.

Je n'ai pas la date de cette photo (1930 ?): on se croirait dans un "salon" viennois du XIXieme siecle mais cette photo a semblablement ete prise a Casablanca.




Aller à la page: 1234Suivant
Page courante: 1 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'