ECOLES, LYCEES ET COLLEGES DU MAROC :  DARNNA.COM
Photos de classe des differentes ecoles du Maroc 
Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2
AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 19 mai 2006 : 18:04

Ce nom vous dit-il quelque chose a l'Institution Audissou etait tres connue a Casablanca et j'y allais en etude surveillee tous les soirs de l'annee scolaire 57-58 en sortant de Ibn Toumert. Ce qui est amusant, c'est que je viens d'etre contacte par mail par l'arriere petit fils, puis par le petit-fils de Jean Audissou qui m'ont demande de leur parler de lui....j'ai du laisser trainer quelque part, mais je ne sais plus ou, que j'avais frequente cette ecole. Jean Audissou est mort en 1988 a 90 ans. Il aurait 108 ans aujourd'hui....c'etait une grande figure et une tres forte personnalite ! on ne rigolait pas !

lionel




Re: Audissou
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistrè)
Date: 19 mai 2006 : 21:04

je me rapelle tres bien de cette ecole audissou, tres serieuse, elle se trouvait dans une petite ruelle , je me souviens plus du nom mais la boulangerie patisserie " lefevre " etait juste a cote qui elle se trouvait a 200m du cinema "lux" si ma memoire est bonne.

lionel demande aux petits fils de ce grand monsieur de venir sur darnna nous raconter l histoire de cette ecole. merci.

amities albert e




Re: Audissou
Posté par: place de france (IP enregistrè)
Date: 20 mai 2006 : 22:10

Alors vous etes plusieurs a avoir frequenter cette ecole car great pretender et mon petit camarade Robert Azoulay (Bobby) aussi ont etudie une ou 2 annees la-bas.
voici une photo que Bobby m'avait envoye un jour
il est le 3 eme a gauche en haut avec le pull noir V

bisous Soly









Re: Audissou
Posté par: andre (IP enregistrè)
Date: 21 mai 2006 : 21:06

Je pense que l'ecole Audissou etait situee a la rue Gay Lussac.

"A"

smiling smiley




Re: Audissou
Posté par: abdou (IP enregistrè)
Date: 22 mai 2006 : 03:05

Juste pour baliser le terrain, il y avait une institution privee d'enseignement " J.C. LUGAT " dirigee par Jean AUDISSOU ( Directeur)

L'adresse de cette institution est Rue Duhaume ( on y accede par la Rue d'Alger).

Je dois avoir des photos de cette institution des ann?es 60.




Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 22 mai 2006 : 17:55

C'est bien cela, Abdou.

Lionel

Re: Audissou
Posté par: MICHOUX (IP enregistrè)
Date: 22 mai 2006 : 20:25

BONJOUR
JE SERAI INTERESSE PAR DES PHOTOS DE CHEZ AUDISSOU
MERCI

Re: Audissou
Posté par: babounet (IP enregistrè)
Date: 23 mai 2006 : 17:13

Voici un courrier que j'ai recemment adresse a l'arriere petit-fils de Jean-Charles Audissou, a la suite du contact qu'il a pris pour que je lui relate son arriere grand pere...Si cela interesse les darnneurs, je mettrai le courrier suivant sur le site.

Lionel/Babou.


je me souviens effectivement tres bien de votre arriere grand pere. Pendant l'annee scolaire 1957-58, j'etais en 4eme au lycee Ibn Toumert et j'allais le soir en etude surveillee a l'Institution Audissou. Jean Audissou etait un homme elegant, grand et massif, un peu voute a l'allure "gaullienne", avec une petite moustache blanche lui donnant un air d'officier britannique que renforcait le port de vestons en tweed. C'etait quelqu'un de severe mais, je le pense, de juste. Il enseignait les mathematiques et nous faisait faire nos devoirs de maths. Mais il fallait filer doux car il etait d'une autre epoque et pratiquait ce que l'on pourrait appeler le chatiment corporel, le mot "chatiment" devant etre pris dans un sens modere, toutefois. Je vous donne un exemple : nous etions un soir en etude et il nous expliquait un probleme de maths au tableau. Juche sur l'estrade, il a alors vu dans le couloir une eleve qui n'avait rien a faire la a ce moment. Il lui a fait signe d'entrer, l'a faite monter sur l'estrade, lui a enleve ses lunettes, lui a flanque une gifle magistrale, a sorti sa pochette de poitrine qu'il avait toujours impeccable, l'a donne a cette eleve (du nom de Beringuer: je faisais de l'escrime avec son frere) pour qu'elle s'assuie les yeux, puis l'a renvoyee dans sa classe... Cett scene m' a frappe, c'est le cas de le dire. C'etait la Jean Audissou.
Nous en avions en general assez peur car il regnait dans l'institution une discipline de fer.
En general, notre etude etait surveillee par son frere, dont je ne me rappelle pas le prenom et qui etait donc votre arriere grand oncle. C'etait un tres brave homme, souvent dans les nuages, et qui, lui, se faisait chahuter..
Jean Audissou avait un adjoint dont je ne me rappelle pas le nom, et un surveillant g?n?ral, Monsieur Lathi?re, un petit homme rougeaud, toujours en blouse blanche et pas sp?cialement commode.
Jean Audissou etait amateur d'oiseaux et possedait de magnifiques volieres dans le jardin de l'institution. Il m'a meme fait cadeau d'un canari en me recommandant de bien le soigner. J'ai longtemps garde ce canari dans une cage a la maison. J'ai bien ri car il m'avait dit en me le donnant : "voila un petit male" et quelques temps apres, j'ai trouve...un oeuf dans la cage ! Du coup, j'ai achete un male pour tenir compagnie a cette petite femelle qui est restee un souvenir de Jean Audissou.
Que dire de plus sur ma perception de votre arriere grand pere a un homme tres severe, qui menait son institution de main de maitre, mais en meme temps un homme tres juste et pour lequel j'eprouvais une crainte melee d'estime et d'admiration...





Re: Audissou
Posté par: MICHOUX (IP enregistrè)
Date: 23 mai 2006 : 19:10

A TOUS CEUX QUI ONT CONNU " CHEZ AUDISSOU "
JE SUIS ENTIEREMENT D'ACCORD AVEC TOUT CE QUI A ETE DIT SUR L'INSTITUTION JEAN-CLAUDE LUGAT ( CHEZ AUDISSOU ).
SURTOUT CONCERNANT MONSIEUR JEAN AUDISSOU SUR CE QU'A ECRIT BABOUNET.
UN GRAND MONSIEUR DANS TOUS LES SENS DU TERME
ABDOU A RAISON C'ETAIT RUE DUHAUME , PRES DE LA GRANDE CATHEDRALE BD D'ALGER , ET NON RUE GAY LUSSAC COMME LE DIT ANDRE.
UNE ANECDOTE : UN JOUR J'AVAIS DU FAIRE UNE BETISE , COMME BEAUCOUP , OU ALORS J'AVAIS FAIT UN MAUVAIS DEVOIR.
MONSIEUR AUDISSOU M'A ENMENE CHEZ LUI , SANS MANGER )CAR IL HABITAIT DE MEMOIRE A DEUX PAS DE L'ECOLE , POUR ME PUNIR.
IL M'A DONNE UN DEVOIR A FAIRE ET AU BOUT D'UNE HEURE IL EST ARRIVE AVEC UN PLATEAU POUR MANGER.
JE M'EN SOUVIENS C'ETAIT UN OMELLETTE.
C'EST VRAI MONSIEUR AUDISSOU ETAIT UN HOMME DROIT , DUR , SEVERE MAIS TRES DROIT.
JE ME SOUVIENS BIEN DE MONSIEUR LATHIERE EN BLOUSE BLANCHE ET DE L'AUTRE SURVEILLANT GENERAL MONSIEUR POMPEI.
CE MONSIEUR AVAIT UN DEFAUT DE LANGUE.IL Y AVAIT AUSSI UNE PROF D'ANGLAIS DU NOM DE MADAME YVETOT (UNE ANGLAISE )
IL N'EST PAS IMPOSSIBLE QUE CERTAINS D'ENTRE NOUS SE CONNAISSENT ?
SI VOUS LE SOUHAITEZ JE PEUX ENVOYER QUELQUES PHOTOS DE CLASSES.
MAIS JE NE SAIS PAS COMMENT FAIRE
AMITIES A TOUS

Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 23 mai 2006 : 20:00

Bonjour MICHOUX

C'est superbe si tu pouvais poster des photos de classe. Si tu n'y arrives pas, alors essaie de me les envoyer par email et je les placerais pour toi.

Merci




Re: Audissou
Posté par: babounet (IP enregistrè)
Date: 23 mai 2006 : 20:09

Ci-apres la suite de mon courrier au petit-fils de Monsieur Audissou....

Lionel/Babou

Monsieur Audissou me donnait l'impression d'etre grand. Je vais vous raconter deux episodes qui me rappelent l'institution, un douloureux, l'autre plus amusant, encore que... Le 15 Fevrier 1958, j'etais en etude et un surveillant est venu me chercher: mon pere m'attendait en bas de l'escalier de l'institution pour m'annoncer que mon oncle, le frere de ma mere, venait de mourir. Il avait ete hospitalise 48 heures avant a l'hopital militaire de casablanca. Je me souviens bien de cette triste nouvelle apprise dans les locaux de l'institution.
Une autre fois, un vendredi egalement, je suis arrive du lycee avec un devoir de maths a faire pour le lundi. Je n'y arrivais pas. Votre grand-pere a essaye de me le faire faire...impossible ! il a alors essaye de le faire...impossible egalement ! cela devenait inquietant. Il ne m'a pas lache et je suis revenu le samedi matin. Il m'a dit qu'il y avait reflechi toute la soiree du vendredi et m'a donne la solution le matin, en modifiant quelques donnees... le lundi matin, j'ai rendu le devoir a mon professeur de maths et je me suis alors apercu que j'avais fait une erreur dans l'enonce qu''il avait dicte. Le lundi soir, penaud, j'ai annonce cela a votre grand'pere, ce qui m'a valu une engueulade memorable ! (il avait passe sa soiree du vendredi a essayer de comprendre !!) mais sur le fond, il m'aimait bien meme si un jour, debout a cote de moi, il m'a flanque une petite taloche du dos de la main (rien a voir avec la gifle de mademoiselle Berenguer !) car je n'ouvrais pas, pour son gout, assez vite mon livre de maths a la bonne page. ..
Je dis qu'il m'aimait bien puisque quand je lui ai dit un jour que j'allais demander a mes parents de m'acheter un canari, il m' a repondu : "achete une cage, je t'en donnerai un"....qui s'avera en etre "une", d'ailleurs...... je ne pense pas qu'il proposait cela a tous les eleves.
Par sa personnalite, votre grand pere etait ce que l'on appelle "une figure".....il nous regardait en baissant les yeux sur nous mais en gardant la tete bien droite et, en quelque sorte, il toisait, un peu comme le general De gaulle....











Re: Audissou
Posté par: MICHOUX (IP enregistrè)
Date: 23 mai 2006 : 20:21

MERCI DARLETT

Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 25 mai 2006 : 22:19

Super ! Voici une photo de classe envoyee par MICHOUX. C'est l'annee 1954-1955.








Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 25 mai 2006 : 22:49

Impressionnant ton recit Lionel de Monsieur Audissou. C'etait l'enseignement a la maniere "vieille ecole" ! Je n'ose pas m'imaginer les remous qu'une telle gifle flanquee aujourd'hui provoquerait !
Je ne pense pas toutefois que ces taloches nous aient laisse des traumatismes quelconques. Elles servaient a instaurer une forme de respect entre les adultes et les enfants, et les parents gardaient ainsi une autorite necessaire dans l'education.
Je me souviens d'ailleurs qu'au college, les profs nous appelaient "Mademoiselle" pour nous nommer et j'en etais toute surprise au debut. Le resultat etait une grande distance et un respect total des professeurs qui compare a aujourd'hui parait invraissemblable.
Le bouleversement total a eu lieu avec "mai 68" ou tout a ete modifie. Quand je compare cela avec les methodes actuelles et les rapports eleve-professeur que nous avons aujourd'hui en Israel par exemple, je me rends compte de la distance entre ce qui etait et ce que nous avons actuellement.
Chez nous les eleves appellent les profs par leur prenom. Cela permet de former des enfants moins timores et timides mais en meme temps, parfois cette situation conduit a toutes sortes d'abus et d'effronteries.




Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 00:09

Encore une photo de classe de Audissou. Cette fois, c'est celle du frere de Marie-Jose.


Il etait dans cette classe de CM2 ou 7e en 51-52.

le nom de son frere : Custodio Chaveca, surnom a l'epoque : Bibichon






Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 00:11

Et il y a les noms en plus, ecrit a la main par le frere de Marie-Jose ! Cela a 55 ans, pas moins !!!!




Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 00:14

Quelle bonne idee d'avoir inscrit a l'arriere de la photo les noms des eleves ! C'est sympa de retrouver cela 55 ans apres !

Re: Audissou
Posté par: MICHOUX (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 02:48

BONSOIR A TOUS
JE SUIS RAVI QUUE DES ANCIENS DE CHEZ AUDISSOU SE MANIFESTENT AINSI.
CELA GRACE A DARLETT QUE JE REMERCIE ENCORE.
DARLETT JE SUIS ENTIEREMENT D'ACCORD AVEC TOI SUR LES METHODES D'ENSEIGNEMNTS D'UNE CERTAINE EPOQUE ET CELLES D'APRES MAI 68 COMME TU LE DIS.
MEME SI QUELQUE FOIS C'ETAIT DUR , LA PREUVE , NOUS N'EN SOMMES PAS MORTS , NI TRAUMATISES.
AMITIES A TOUTES ET A TOUS

Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 11:25

darlett a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Impressionnant ton recit Lionel de Monsieur
> Audissou. C'etait l'enseignement a la maniere
> "vieille ecole" ! Je n'ose pas m'imaginer les
> remous qu'une telle gifle flanquee aujourd'hui
> provoquerait !
> Je ne pense pas toutefois que ces taloches nous
> aient laisse des traumatismes quelconques.
> Elles servaient a instaurer une forme de respect
> entre les adultes et les enfants, et les parents
> gardaient ainsi une autorite necessaire dans
> l'education.
> Je me souviens d'ailleurs qu'au college, les
> profs nous appelaient "Mademoiselle" pour nous
> nommer et j'en etais toute surprise au debut. Le
> resultat etait une grande distance et un respect
> total des professeurs qui compare a aujourd'hui
> parait invraissemblable.
> Le bouleversement total a eu lieu avec "mai 68" ou
> tout a ete modifie. Quand je compare cela avec les
> methodes actuelles et les rapports
> eleve-professeur que nous avons aujourd'hui en
> Israel par exemple, je me rends compte de la
> distance entre ce qui etait et ce que nous avons
> actuellement.
> Chez nous les eleves appellent les profs par leur
> prenom. Cela permet de former des enfants moins
> timores et timides mais en meme temps, parfois
> cette situation conduit a toutes sortes d'abus et
> d'effronteries.

Oui, Darlett. Je ne vis peut-etre pas avec mon epoque mais je reste un partisan de la methode de Monsieur Audissou qui forgeait le caractere mais maintenait les enfants dans le respect de l'autre. Comme tu as vu, je n'ai que peu frequente cette Insttitution mais si j'ai assiste parfois a des sanctions severes de la part de Monsieur Audissou, je ne l'ai jamais trouve injuste. Il aimait ses eleves et se comportait en veritable educateur, respectueux des autres.
j'ai parle en d'autres lieu d'un professeur d'Ibn Toumert que nous avons ete plusieurs a subir, je dis bien "a subir". Lui aussi appliquait la maniere forte mais a tort et a travers. Toute la difference etait la.

Lionel
>
>
>
>




Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 20:08

Voici encore d'autres photos de classe envoyees par MICHOUX que je remercie bien vivement et j'espere que nombreux seront ceux qui se retrouveront ici.






Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 20:10

Encore un photo de classe de la part de MICHOUX







Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 mai 2006 : 20:13

Et une derniere, toujours de MICHOUX

Merci beaucoup MICHOUX !






Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 28 mai 2006 : 07:58

Et non ! Il y en a encore une de la part de MICHOUX.

Merci de tout coeur pour ce genereux partage !!!!!!!!!!!

Allez les amis, aidez-nous a identifier les eleves de la photos !






Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 30 mai 2006 : 11:16

Jean Audissou, en 1948 (50 ans)







Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 30 mai 2006 : 11:27

L'Institution JC Lugat, du nom d'un ?l?ve de Jean Audissou, tu? dans un char pendant la guerre.







Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 30 mai 2006 : 11:30

Ces photos m'ont ete communiquees par Gerard Audissou, petit-fils de Jean Audissou, qui m'a autorise a les mettre sur le site.
Il y en aura peut-etre d'autres.......

Lionel




Re: Audissou
Posté par: MICHOUX (IP enregistrè)
Date: 30 mai 2006 : 13:13

A LIONEL
BONJOUR LIONEL
J'AI VU AVEC BEAUCOUP LES PHOTOS DE NOTRE GRAND MONSIEUR AUDISSOU ET DES BATIMENTS DE L'ECOLE.
EN 2002 LORS D'UN SEJOUR DE 15 JOURS A CASABLANCA , MON EPOUSE ET MOI NOUS AVONS FAIT LE TOUR DE CASABLANCA , COMME UN PELERINAGE.
JE ME SUIS RENDU RUE DUHAUME A L'ECOLE " AUDISSOU ".
A LA PLACE DE L'ECOLE UN GRAND IMMEUBLE A ETE CONSTRUIT QUI EST DEVENU UNE ANNEXE DU MINISTERE DE L'INTERIEUR.
JE N'AI PAS EU L'AUTORISATION DE FAIRE UNE PHOTO.
DONC L'ECOLE A DISPARU COMME D4AUTRES SITES A CASA.
MERCI POUR LES PHOTOS
AMITIES SINCERES
MICHOUX

Re: Audissou
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 30 mai 2006 : 13:16

Heureusement, Michoux : il nous reste les images.

Amities

lionel




Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 30 novembre 2006 : 16:47

Y a t-il des anciens eleves de cette illustre ecole avec le non moins illustre directeur Jean Audissou ? Ce serait un plaisir d'avoir encore des temoignages et souvenirs.




Re: Audissou
Posté par: nanette (IP enregistrè)
Date: 12 décembre 2006 : 17:56

je vais envoyer une photo des année 1955 de chez audissou

Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 15 janvier 2007 : 02:07

Voici la photo en question de la part de nanette que je remercie vivement pour l'envoi de cette photo.




Re: Audissou
Posté par: audissou (IP enregistrè)
Date: 17 juin 2007 : 23:39

J'ai ete a la maternelle chez Audissou, c'etait vers 1953. Je me souviens en particulier qu'il y avait une mare avec des canards. Dans ma classe il y avait une petite fille qui devait etre mongolienne, elle est restee en maternelle des annees puisque mes soeurs m'ont suvi dans catte ecole. Charmante petite rue derriere le Bd Moulay Youssef et pres du Blvd Gouraud. Je passais souvent voir une charmante vielle dame apres l'ecole, Madame Loufrani, qui habtait au coin de la rue.
Je crois avoir une photo quelque part.

Re: Audissou
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistrè)
Date: 25 juin 2007 : 23:46

recherche élèves école privée audissou à casablanca classe cm2
Auteur : nicole
Date: 10/10/06 13:42


bonjour, je recherche des élévès qui étaient avec moi en classe de cm2 mon institutrice se nommait madame Ford dans notre classe je me rappelle de certains éléves dont la fille de roger vadim elle se nommait nathalie, ensuite un garçon se nommant cyrille mézi, une fille ma meilleure amie esther bennnaroch l'année de cette classe devait se situait en 1967 1968. si toutefois vous avez des inoformations je vous prierai de me les communiquer
merci d'avance


NICOLE LAFFORGUE NOM DE

DE JEUNE FILLE CAUBISENS

Re: Audissou
Posté par: andre (IP enregistrè)
Date: 26 juin 2007 : 11:27

Bonjour Nicole (Caubisens) Lafforgue,

Serais-tu de la famille de Michel Caubisens?

"A"

smiling smiley




Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 juin 2007 : 18:30

Message recu par email de la part de Nicole

----------------------

bonjour darlett, enfin je retrouve un peu une personne de mon parcours. celà fait des années que je recherche des amies et amis de classe lorsque j'étais au maroc à casablanca. j'ai mis des photos de classe dans les copains d'avants et rien. là je vois une association des anciens communauté juive de casablanca, ma meilleure amie s'appelait esther bénaroch et son père tenait une clinique de gynécologie à casablanca elle était avec moi en cm2 chez audissou. voilà j'espère que vous pourrier me renseigner. merci d'avance nicole lafforgue pour répondre à la missive d'andré je suis bien de la même famille de michel caubisens c'est mon frère pour information je ne le vois plus du tout.

Nicole

Re: Audissou
Posté par: andre (IP enregistrè)
Date: 26 juin 2007 : 21:16

Merci à Nicole pour sa réponse.

"A"

smiling smiley

Re: Audissou
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 15 juillet 2007 : 03:54

Cette photo me parvient par un ancien d'Audissou. Il s'agit de l'annee 1958-1959. J'espere que certains se reconnaitront.

Merci Franck pour cette photo.


Re: Audissou
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 25 juillet 2007 : 01:12

le n°20 sur la photo 1958 59 c'et Bernard DUPONT, mon frère.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: tarzan (IP enregistrè)
Date: 25 juillet 2007 : 03:32

Bonsoir gdu,

T'es un DUPONT,de la famille du Chirurgien-Dentiste de la rue Nationale,l'immeuble de la"CHOPE".

Cher ami,tu es le bienvenue dans Darnna.



" T A R Z A N " ./.

Re: Audissou
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 25 juillet 2007 : 13:29

Bonjour,
Non, malheureusement, le n°20 sur la photo n'est pas ton frère, il s'agit de BODENMULLER.
Amitiés,
Franck.

Franck ALCARAS
www.fam-music.com

Re: Audissou
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 00:22

je maintiens sûr à 99%
1/ ressemblance
2/ date de sa présence en cette classe , mon frére André suivra l'année suivante et moi en 1963 64 en ° 3° BDG ne me demandez pas ce que ça voulait dire..
Y ai fait ma scolairté del a9 ou 10° on diati comme cela àl'époque jusqu'en 64 puis jean marie en 1965

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 00:23

Non...de la boulangerie Dupont rue d'Algérie quartier Racine, prés du boulevard d'Anfa

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 00:42

Désolé de vous contredire, mais les n° sont de cette époque et figurent également au dos de la photo avec le nom de chacun, accompagnés d'une petite dédicace. Nous avions tous fait la même chose. Du reste il n'y avait pas de DUPONT dans cette classe. Demandez à votre frère plus de précisions, en espérant que celui-ci soit encore parmi nous...




Re: Audissou
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 00:47

Pétard ! Mme Vigouroux c'est la plus anciene maitresse dont je me souviens, je l'ai eu en petite classe..elle a vait horreur des bandes dessinées et nous éovuquait avec mépris "ces personnages qui parlent dans des bulles"...pour elle c'était pas possible ;-))

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 01:51

Audissou...........
j'y ai fait toute ma scolarité. Le pére Audissou était sévère et respecté.je ne suis pas cependant nostalgique de cette période ou le châtiment corporel était monnaie courante (et ce n'était pas qu'une giffle) quand vous vous retrouviez à la porte de la classe pour un bavardage, par exemple, le "surgé ?" celui qui "faisait office de" passait il y en avait 2 un avec un nom italien "galigari" je crois ou qq chose comme cela et un autre (comptable peut etre un peu rondouillard dégarni, mais pas sympa du tout ..) il vous amenait dans l'antichambre du bureau d'Audissou (là ou en d'autres occasoin la belle secrétaire qui avait de trés longs ongles rouge vous passait du "qui pique pas" sur vos écorchures si vous étiez tombé) et là Audissou himself vous en flanquait une bonne avec baguette en bois sur les janmbes je me rappelle encore être rentré chez moi avec la peau éclatée sous les coups..il ne s'agit pas de comparer cela à aujourd'hui évidemment..rien dire à mon père de peur d'en prendre une autre.
Restons calme, j'avais un an d'avance, malingre...et pas le profil du casseur.
Il y avait aussi Darrigrand (phonétiquement) jeune sous directeur et tous ces gens là avaient la taloche facile.
Il n'en reste pas moins qu'Audissou, père de toute cette affaire était craint et respecté et que c'est vrai nous n'avions pas le sentiment d'injustice.
Mais comme de toute manière l'enfant, à cette époque était toujours à priori coupable..puisqu'il fallait le "dresser" selon le vocabulaire alors en vigueur....... le sentiment d'injustice devient une chose toute relative, mais c'était ainsi !

Côté discipline,et rytmhe de travail on finissait en troisième avec un régime trés sévère : série de devoirs sur l'ensemble des matières tous les 15 jours (compos le samedi) remise des notes idem à faire signer et heures de colle pour chaque note sous la moyenne.
Tant que la leçon n'était pas su on se sortait pas de colle....
Et si ça débordait bulletin de colle le samedi aprés midi , le jeudi aprés midi (c'était le jeudi apreme la coupure àl'époque) voir le dimanche matin si pas suffisant... et puis comme il faut une graduation des peines il y avait aussi la consigne à midi au "pain sec et à l'eau".ça c'était les flagrants délits arme de dissuasion extrême réservée à Audissou, téléphone aux parents et tout le toutim..retour trés gai garanti avec comité des fêtes à la maison !
Fils de boulanger je croyais que le pain sec c'était du pain rassi et je trouvais que je m'en sortais bien avec du pain frais et "sec" de tout autre ingrédient : l'optimisme quand ça vous tient ;-)) !

Horaires en troisième : arrivé à 6h45 le matin (externe ,il n'y avait pas à ma connaissance d'internat) étude jusqu'à 7h45 avant les cours et le soir études jusqu'à 19h voir 20 h me semble t-il en troisième.
Le vendredi on sortiait de cours exceptionellement à 17h et ça mes parents ne l'ont jamais su avec mes potes del'époque, on traînait et rentrions sagement aprés 19 h comme d'hab...
Quanf je me suis retrouvé chez jean marie en seconde et qu'on sortait à 16h30 17 h j'avais l'impression d'être en vacances tous les jours !
et mon pote qui allait au lycée Lyautey...Ses horaires : une autre planète : j'étais persuadé qu'on ne pouvaoit pas faire tous les deux la même chose, que les études accomplies ici et là ne pouvaient avoir la même valeur ...et pourtant !

Travaillait-on mieux finalement ? Avec le recul et froidement je ne crois pas mais la conviction de l'Ă©poque, c'est ce qui compte, Ă©tait que oui.
Dire que ça me manque serait exagéré, ce n'est pas pour autant que je jugerais sévèrement le passé à l'aune d'un présent qui a fait rupture.
Sévère mais juste, je crois que le père Audissou était un homme bon, mais de mon jeune âge et dans ma condition d'élève "à instruire"ce n'était pas ce que j'en apercevais , il inspirait plutôt la crainte et le respect...bref une figure d'autorité gaullienne comme l'a fait justment remarquer babounet je crois.
Par contre l'école jouissait de prestations remarquables pour l'époque, Casa était de toute manière à l'avant garde, il y avait un petit parc pour les petites classes avec des arbres pour jouer au 4 coins, un sol en terre compactée et parterres de gazon, et des classes disséminées dansle parc avec au milieu une grande volière et des oiseaux perroquets (cacatoes), et une autre volière en face le long du mu r mitoyen avec (cailles etc..)mais là les souvenir sont un peu flous..c'tait du temps des petits !
souvenirs et témoignage.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 01:55

Je dois me ranger à ces arguments, il suffit parfois d'un bon 1% ;-))je vais tacher de joindre mon frère à ce propos.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 02:03

Bonjour gdu et merci pour ce temoignage.

Un petit-fils du pere Audissou nous a envoye des documents le concernant et il y a quelques temoignages justement a son sujet.
Il etait apparemment severe, mais juste et soucieux d'enseignement au maximum.
Le probleme c'est qu'a l'epoque les punitions corporelles etaient chose courante et personne n'y voyait de mal, ni les eleves, ni les profs, ni les parents.
On a bien evolue depuis et reste a savoir si c'est en mieux...




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 10:45

Merci gdu pour ce témoignage au sujet de quelqu'un que j'ai toujours considéré comme un grand bonhomme, même si j'ai eu parfois à pâtir de sa rigueur, comme nombre d'entre nous.
Jean Audissou était soucieux de l'éducation des élèves qui lui étaient confiés et c'était un homme bon avant tout. Son simple geste de me donner un canari car il savait que cela me ferait plaisir, en atteste....
Il pratiquait le châtiment corporel à l'anglaise, avec un côté british que sa moustache et son éternelle veste en tweed, renforçaient. C'était un véritable éducateur et j'ai un peu la nostalgie de cette époque quand je vois que maintenant, les enseignants se font tutoyer, insulter et agresser par les parents des chers petits non contents d'une remarque de leur enseignant ! Triste époque, vraiment.....

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 11:12

"Triste époque" ? Le présent est toujours une énigme qui réclame notre part d'élucidation...Le c'était "mieux", "avant"...est à prendre avec des pincettes. Faut il avoir la nostalgie du "temps des colonies" sous prétexte de la montée actuelle des extremismes ?
Cela ne m'est d'aucun secours pour comprendre le monde et me caler une conduite et ne m'empêche pas d'avoir quelque complicité avec... ma propre jeunesse, comme tout le monde. Je regrette le temps qui passe, mais pas les choses passées.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 14:53

Le terme de "triste époque" en parlant de l'éducation actuelle est peut-être un peu fort et risque de me faire prendre pour un vieux ringard...Toutefois, la perte d'un certain respect envers les enseignants et l'absence de civisme actuels me paraissent très préoccupants. Je ne sais pas de quoi seront faites les générations futures si un sérieux coup de barre n'est pas donné. Avant d'intégrer l'enseignement supérieur et la recherche, j'ai été pendant une année professeur chez les Jésuites à Marseille. L'encadrement était du "type Audissou", châtiments corporels en moins. C'était une excellente chose, les élèves étaient respectueux de leurs aînés et n'étaient pas moins épanouis pour autant. Mais on voit maintenant trop d'établissement, surtout dans les quartiers défavorisés, où cela ne se passe pas ainsi du tout. Dommage....et problématique....
PS. Je précise que je ne suis pas d'extrême-droite et que je la rejette même en bloc, au cas où mon propos inciterait le lecteur à se poser des questions....

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 15:51

winking smiley
LIONEL :
Je ne suis pas non plus d'extrème droite, mais je suis pour la chlague quand le discours ne passe pas.
:-)

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 16:05

Bien d'accord, Alcaras. Il faut ce qu'il faut quand il le faut et en s'en donnant les moyens : c'est un simple problème de survie de la civilisation.....

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 16:08

Bonjour Lionel et gdu,

Tu as bien raison, Lionel, de signaler justement les debordements actuels dans la relation enseignants-eleves. Je crois que la faute en incombe aux nouvelles psychologies qui, viennent contredire et modifier les methodes anciennes qui n'etaient pas parfaites, il faut le dire, mais bien loin d'engendrer des inaptes ou des handicapes.

En ce qui concerne les chatiments corporelles, cela faisait partie d'une certaine culture et d'un certain esprit et ce qui etait percu comme dans les normes passaient tranquillement sans "traumatiser" a outrance, ou meme pas du tout les enfants que nous etions.
Aujourd'hui c'est autre chose, et les esprits sont differents et ce genre de pratique est percu differemment, aussi bien par les enfants, que par les enseignants ou les parents. La moindre petite baffe serait vecue comme une outrance par le plus petit des momes et aurait par consequent des effets de traumatisme sur l'enfant et les parents, chose totalement inexistante a l'epoque.

Tout est dans la perception culturelle d'un acte et ce qui est valable dans certaines contrees, ne peut l'etre ailleurs et les consequences qui en resultent.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 16:11

-:/ Ce sont les "bienfaits" de 1968-:/

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 16:19

...mais il y a, je crois, marche arriere actuellement !

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: kirstine (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 18:19

Citation:
ALCARAS
-:/ Ce sont les "bienfaits" de 1968-:/

je ne le fais pas dire......Trouve-t-on normal que des gamins balancent sur la chaussée après les avoir consommées des canettes vides ou des cartons de pizza ???......et gare si on leur dit quelque chose !....et c'est dans le quartier très bourgeois que j'habite à Lyon, que je constate cela ! le civisme ? l'instruction civique ? oualou !

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 18:22

Pardon ! ma douce moitié ne s'était pas déconnectée !...
je vais l'envoyer en stage chez Audissou, moi !! mdr...
Remarquez, elle a fait une année chez Jean-Marie, la "succursale Audissou" du 2ème cycle.....

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 26 juillet 2007 : 23:35

héhé cher Lionel, j'ai eu mon frère il confirme et devrait se manifester...99% va ganando ?

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 00:17

gdu, ça n'est pas moi mais Alcaras qui conteste qu'il s'agit de votre frère sur la photo.


Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 00:20

Bonjour tou(te)s,
... donc, je suis le frère de "gdu"
et je confirme bien que sur la photo des classes de 3ème année 58/59
je suis bien le n°20 "Bernard Dupont"
Je croyais avoir oublié cette époque !!!
je pense que le n° 7 est "Radiguet"
quant au n°13, c'était notre allemand "Schultz" (orth incertaine)
... il lui arrivait quelques fois ;-)) d'ĂŞtre meilleur que moi en math.

J'ai revu le père Audissou en '65 ou '66 il accompagnait un des ses petits fils à la piscine municipale de Cognac (où j'étais élève pilote), à ma grande surprise il m'a tout de suite reconnu... m'a raconté qu'il habitait la région et qu'il élevait des moutons.(c'est de mémoire hein...)

En conclusion, j'ai beaucoup d'estime pour ce Monsieur.
PS les baffes, pain sec du midi et autres babioles... broutilles !

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 00:34

côté baffes, on sent le fossé générationnel avec le frangin ;-))

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 00:42

Citation:
lionel
gdu, ça n'est pas moi mais Alcaras qui conteste qu'il s'agit de votre frère sur la photo.
Désolé lionel, Alcaras ça va schlaquer, j'appelle mon grand frère ,-))

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 00:59

Oh c'est marrant ca ! C'est bien la premiere fois que la meme personne est identifiee 2 fois, par 2 personnes differentes ! On progresse sur Darnna.com !

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 01:36

:-) Et les frangins, je suis mort de rire. Il va falloir consulter un zyeutiste ou un specialiste de la mémoire. En effet, comme explique precedemment, au dos de cette photo d'epoque, figure le N° avec le nom et la dédicace pour moi de chacun, alors :
le N° 7 n'est pas "RADIGET", mais JUPPET
le N° 13 n'est pas "SCHULTZ", mais VALENTIN
Quand au N° 20, mon cher LIBREMAX06, ça n'est pas toi, mais mon pote BODENMULLER à ma gauche sur la photo. A ma droite mon meilleur ami de l'epoque BEAUDROUSS-GERARD.
Puisque 06, peut-etre mon voisin, vu que je suis Ă  NICE...
Tu dois bien avoir une photo de cette epoque, poste la ici pour que tout le monde puisse se faire une idee, amigo...:-)

Franck ALCARAS
www.fam-music.com




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: tarzan (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 02:30

Bonsoir libremax06 et ALCARAS,

Allez voir dans la rubrique de DARNNA en bas de liste :


Votre "BIENVENUE" dans DARNNA.COM.


" T A R Z A N " ./.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 11:31

Citation:
darlett
Oh c'est marrant ca ! C'est bien la premiere fois que la meme personne est identifiee 2 fois, par 2 personnes differentes ! On progresse sur Darnna.com !
:-)Hallucination familiale collective, la forme la plus grave...:-)

Franck ALCARAS
www.fam-music.com

Re: Audissou
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 12:26

C'est vrai que ce monsieur LATHIERE avait la baffe redoutable !
Hargneux comme beaucoup de gens de petite taille, le teint sanguin, il se distinguait par des gifles plus fortes que celles de Audissou,
quant à Pompéi, il avait un grand défaut qui était de revenir 4/5 fois de suite sur un élève en faute... il partait, puis revenait pour une nouvelle distribution de claques et ainsi de suite, mais il n'était pas très craint (pour l'époque)
Pour finir avec Madame Yvetot, sympa mais un peu à côté de ses pompes dans un système aussi discilplinaire, il y a une petite anecdote amusante:
nous avions dans notre classe de 3ème un élève qui se masturbait sans cesse, cela devait être su de tout le monde, un jour de classe d'anglais il a ammené à Madame Yvetot une feuille de papier sur laquelle il avait versé de la peinture blanche (en tube) en lui disant:
"Madame, regardez ce que j'ai trouvé parterre"
Le regard horrifié de notre prof m'amuse encore.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 12:44

Salut Alcaraz,

Un emmerdeur comme moi... je ne peux pas m'oublier ;-)
je persiste et signe que le n° 20 est bien moi: "Bernard Dupont",
maintenant, tu faits comme tu veux !
J'aimerai cependant que tu précises ta certitude car apparemment tu n'étais pas dans cette classe. Si il s'agit de noms au dos de la photo, il y a manifestement une erreur.
Une petite précision, sur cette photo il y a un élève qui n'appartient pas à cette classe (une autre troisième), il s'agit de notre "allemand", élève remarquable, premier presque en toutes les matières.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 13:06

Citation:
ALCARAS
:-) Et les frangins, je suis mort de rire. Il va falloir consulter un zyeutiste ou un specialiste de la mémoire. En effet, comme explique precedemment, au dos de cette photo d'epoque, figure le N° avec le nom et la dédicace pour moi de chacun, alors :
le N° 7 n'est pas "RADIGET", mais JUPPET
le N° 13 n'est pas "SCHULTZ", mais VALENTIN
Quand au N° 20, mon cher LIBREMAX06, ça n'est pas toi, mais mon pote BODENMULLER à ma gauche sur la photo. A ma droite mon meilleur ami de l'epoque BEAUDROUSS-GERARD.
Puisque 06, peut-etre mon voisin, vu que je suis Ă  NICE...
Tu dois bien avoir une photo de cette epoque, poste la ici pour que tout le monde puisse se faire une idee, amigo...:-)

re bonjour Alcaraz,
je répond plus précisément à ton message...

effectivement, nous sommes voisins
je suis Ă  Grasse.
Je n'ai malheureusement pas de photos de ces années, j'ai déménagé de nombreuses fois ce qui se traduit
... par:
-sans amis d'enfance
-sans attaches particulières
-sans grands souvenirs (si ce n'est tout de même la certitude d'être le n°20) ;-)
c'est donc avec une certaine Ă©motion que je revois cette photo

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 13:23

Comment ça je n'etais pas dans cette classe et ne figure pas sur cette photo ??
Dernier rang, en haut, 2ème en partant de la droite, portant un blouson de cuir noir, entre BEAUDROUSS-GERARD et BODENMULLER, maintenant tu fais comme tu le sent, mais c'est la photo d'époque, et il n'y a pas d'erreur. Pas d'intrus d'une autre classe, et pas d'absent ce jour là. C'est tout de même bizarre, voir inquiétant que tu te reconnaisses en quelqu'un d'autre.-:/




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 14:49

Salut Alcaras,

Bon, il y a tout de mĂŞme une chose de sur:
l'un de nous deux raconte des conneries !

Serait-ce moi ???
suis-je le fruit d'une hallucination collective
(puisque j'y inclus mon frère gdu) ???

Faudrait-il, comme tu le suggères que j'aille voir un bon zyeutiste ?

Ă  force de me poser toute ces questions, j'en arrive Ă  me demander si, moi-mĂŞme, ne suis pas issu d'un de tes cauchemards.

Finalement la question essentielle que tu me poses est:

to be
or
to be

Verrais-tu une autre alternative à notre différend ?

Bernard

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 15:30

Mon cher Bernard,
je ne doute bien entendu pas une seconde de ta bonne foi, mais sache qu'à l'inverse de toi, j'ai conservé toutes les photos, les souvenirs et les contacts de cette époque.
La photo en question, comme tous les autres souvenirs me suivent depuis ces annees et elle est bien la photo de ma classe. Nous étions 20, qui sont tous présent le jour de la réalisation, pas un seul manquant et encore moins un "intrus" d'une autre classe.
A la récupération de nos photos, nous avons tous inscrit un N° sur les eleves et idem au dos avec le nom de chacun, ainsi qu'une dédicace personnelle. Je ne sais que te dire pour ce qui te concerne, sinon que j'avais à l'epoque 15 ans, à la rentree de 1958 (je suis de juillet 1943).
PS ; important, BODENMULLER, le N°20, était rouquin avec des taches de rousseur...




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 16:09

Mais sachez les gars que moi-meme j'ai cru plusieurs fois reconnaitre des cousines alors qu'il s'agissait de personnes tout a fait differentes. Il m'est arrive de pointer sur une personne en la nommant et en plus elle portait le meme nom de famille mais ce n'etait pas elle. Il ne faut pas oublier qu'il y a 50 ans d'ecart entre la photo et nous aujourd'hui alors c'est permis de faire quelques erreurs...

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 17:11

Citation:
darlett
Mais sachez les gars que moi-meme j'ai cru plusieurs fois reconnaitre des cousines alors qu'il s'agissait de personnes tout a fait differentes. Il m'est arrive de pointer sur une personne en la nommant et en plus elle portait le meme nom de famille mais ce n'etait pas elle. Il ne faut pas oublier qu'il y a 50 ans d'ecart entre la photo et nous aujourd'hui alors c'est permis de faire quelques erreurs...

Bonjour Scarlet (zut, encore une erreur de mémoire)
et Alcaras,

Il semblerait que nous soyons dans une impasse,
tout en soutenant mordicus (cochon qui s'en dédit) que je suis un numéro... plus précisément le 20.
je souhaite donc que l'on laisse le temps au temps en attendant qu'un autre "ancien" nous départage.
Pour mémoire, je reconnais bien les élèves de ma classe, je suis né en 1944 et j'ai passé 2 ans chez Audissou.
Certain(e)s de mes frères et soeur y ont passé(e)s toute leur scolarité... 5 dupont chez Audissou.

Petite question Alcaras, te souviens-tu de De Palmas n°26 (c'est possible, je crois qu'il a redoublé sa troisième)
@+

Bernard

PS Alcaras, tu Ă©cris:
"... le N°20, était rouquin avec des taches de rousseur..."
oĂą t'as vu que j'Ă©tais rouquin ?
serais't-il possible de faire un agrandissement de la photo d'origine ?
je pourrai alors montrer ma tronche actuelle (bonjour les dégats)

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 17:45

Va pour le Scarlett O'darnna !

mais j'ai une idee pour essayer de departir les avis sur l'identite des personnes presentes sur la photo, je vais essayer de contacter quelques anciens d'Audissou qui se sont manifestes precedemment afin qu'ils aident a l'identification. Le probleme sera de trouver exactement des gars du meme age.




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 17:54

Parlons nous de la meme photo?
Sur la mienne, il n'y a pas de N°26, vu que nous étions 20, et je n'ai pas dit que tu étais rouquin, mais que le N°20 de MA photo, BODEMULLER, l'etait...
P....., ça commence à me gonfler cette histoire de photo...




ALCARAS (Ă  gauche) et BODENMULLER...

Franck ALCARAS
www.fam-music.com




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 18:27


BODENMULLER
CLIQUER sur l'image..

Franck ALCARAS
www.fam-music.com

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 18:48

Citation:
ALCARAS
Parlons nous de la meme photo?
Sur la mienne, il n'y a pas de N°26, vu que nous étions 20, et je n'ai pas dit que tu étais rouquin, mais que le N°20 de MA photo, BODEMULLER, l'etait...
P....., ça commence à me gonfler cette histoire de photo...

CLIQUER sur la photo...
ALCARAS (Ă  gauche) et BODENMULLER...

Excellente remarque !

la photo dont je fait référence est la cinquième (en descendant) de la page 2 du sujet: "Audissou-Casablanca"
je compte comme "photo" la première qui est une liste de noms au dos d'une photo.

Peut-être qu'alors nous verrons que toute cette histoire n'est qu'un énorme quiproquo... tu pourras alors dégonfler ;-)

Ceci Ă©tant, il est vrai que ta photo ainsi que celle de Bodenmuller ne m'Ă©voque aucun souvenir.

Keep quiet mate !

@+

Bernard

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:00

Par consequent vous etiez sur 2 photos differentes ???? c'est la meilleure !

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:03

C'est donc de celle-la dont tu parles Libremax ?


Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:15

Bernard,
je prefere ça; je me disais aussi, un ancien de chez AUDISSOU, casablancais de surcroit ne peux pas etre aussi naze...MDR!
Par contre je suis inquiet pour ton frere, qui lui, avait reagit sur MA photo page 3 de ce forum..
Tout est bien, qui finit bien, du coup, je me degonfle...

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:18

Bingo !
ma Chère Darlette O'Hara

le beau gosse de la photo, c'est MOI
t'as pas trouvé ?
c'est le n°20 (pour les chevilles, no problemo)

un autre souvenir...
il me semble que le n°22 s'appelait: Pujol et non pas Pugeot
et bien entendu 26 est De Palmas et non pas De Palams.

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:23

Citation:
ALCARAS
Bernard,
je prefere ça; je me disais aussi, un ancien de chez AUDISSOU, casablancais de surcroit ne peux pas etre aussi naze...MDR!
Par contre je suis inquiet pour ton frere, qui lui, avait reagit sur MA photo page 3 de ce forum..
Tout est bien, qui finit bien, du coup, je me degonfle...

Ouf !!!
merci pour ta patience.
Cocernant mon frère gdu, effectivement tu as raison il a mal tourné
en devenant architecte, mais bon, tout le monde n'a pas la possibilté d'être un bon cancre ;-)

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 27 juillet 2007 : 19:31

Eh oui, vous etiez en effet quelques beaux gosses dans cette classe mais c'est Jo Cucunato qui devrait etre content d'en retrouver quelques uns. C'etait un assidu de darnna et je n'arrive pas a obtenir de reaction par email. Peut-etre a t-il change d'adresse ?

En tous les cas, le voici d'ailleurs avec sa douce...

[www.darnna.com]

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 28 juillet 2007 : 03:35

[quote libremax06][quote ALCARAS]Bernard,


Ouf !!!
merci pour ta patience.
Cocernant mon frère gdu, effectivement tu as raison il a mal tourné
en devenant architecte, mais bon, tout le monde n'a pas la possibilté d'être un bon cancre ;-)[/quote]

trop forts les gars allez donc page 3 "le n°20 sur la photo 1958 59 c'et Bernard DUPONT, mon frère."
no ambiguité et bonjour aux hallucinés et enfant de 68 ...z'ont lair d'être plus clair que les vigilants de la vue perçante ;-))

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 28 juillet 2007 : 09:29

Bonjour GDU,
sauf que ton message page 3, est juste en-dessous de ma photo AUDISSOU 1958/1959, comme une réponse...
Tu n'es qu'un fabricant d'ambiguite... MDR:-)

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 28 juillet 2007 : 21:46

Citation:
ALCARAS
Bonjour GDU,
sauf que ton message page 3, est juste en-dessous de ma photo AUDISSOU 1958/1959, comme une réponse...
Tu n'es qu'un fabricant d'ambiguite... MDR:-)


bonjour Alcaras
oulalala je vois l'embrouille, j'avais même pas vu cette photo,les numéros sur les élèves et le message l'accompagnant.
j'aime beaucoup la formule "fabriquant d'ambiguité"
Maintenant faudrait être sérieux : si vous avez des photos des années 60-64 vous y verrez les chef d'oeuvres dés ébauches maladroites qui viennent de se friter.
Le bonheur quoi ;-))

Au fait ça veut dire quoi MDR ?

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 28 juillet 2007 : 22:42

Hello,
MDR, c'est mort de rire, traduction de LOL (lot of laughs)...
Par contre, j'ai du mal à comprendre : "Maintenant faudrait être sérieux : si vous avez des photos des années 60-64 vous y verrez les chef d'oeuvres dés ébauches maladroites qui viennent de se friter. "
@+smiling smiley

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lena (IP enregistrè)
Date: 29 juillet 2007 : 02:13

...c'est peut-ĂŞtre "s'effriter" ?

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 29 juillet 2007 : 10:59

Non IENA, se fritter, je connais, c'est se mettre sur la gue.., mais c'est le sens global de la phrase que je ne saisis pas...

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: gdu (IP enregistrè)
Date: 29 juillet 2007 : 23:15

Citation:
ALCARAS
Hello,
MDR, c'est mort de rire, traduction de LOL (lot of laughs)...
Par contre, j'ai du mal à comprendre : "Maintenant faudrait être sérieux : si vous avez des photos des années 60-64 vous y verrez les chef d'oeuvres dés ébauches maladroites qui viennent de se friter. "
@+smiling smiley

..c'Ă©tait une blaque qui, visiblement, ne fait pas MDR
Mon frére et toi (plus âgés que moi) veniez de vous friter sur fond de quiproquo (ce qui est délibérément trés excessif comme appréciation de ma part) et je vous invitais "sérieusement" à aller contempler mon minois et ceux de "ma génération" qui venant aprés (63 64) ne seraient plus supposés avoir les imperfections des "épreuves" (au sens d'épreuves d'artiste, les tentatives, les ébauches, quoi), c'est à dire vous...en bref je vous "charriais" comme on disait à l'époque
MDR ? ;-))

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: libremax06 (IP enregistrè)
Date: 29 juillet 2007 : 23:50

Citation:
ALCARAS
Hello,
MDR, c'est mort de rire, traduction de LOL (lot of laughs)...
Par contre, j'ai du mal à comprendre : "Maintenant faudrait être sérieux : si vous avez des photos des années 60-64 vous y verrez les chef d'oeuvres dés ébauches maladroites qui viennent de se friter. "
@+smiling smiley

Hello

LOL means:
Laughing Out Loudly
(je m'éclate de rire... traduction non pas littérale mais du sens de LOL)
believe you me ;-)) -> anglais très incorrect

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: papirenato (IP enregistrè)
Date: 06 septembre 2007 : 18:21

Je salue tous les anciens eleves de l'ecole AUDISSOU. Je viens juste de decouvrir ce site qui me rappelle mon passage dans cette institution en 4eme et en 3eme jusqu'au BEPC passe dans les locaux du lycee Lyautey fin juin 63. J'ai bien connu tous les profs et l'encadrement cites dans le present mais en particulier Monsieur AUDISSOU directeur que nous avions en cours de maths. J'en ai encore les marques derriere la tete et sur les joues ( non je rigole !...) Mais lorsqu'il etait mecontent il n'y allait pas de main morte, sa specialite etant les rafales de claques avec le dos de la main telle une mitraillette en repetant le nom du recalcitrant tout en trainant sur les syllabes : Je m'appelle Hermitte et il disait tout en me frappant derriere la tete Heeerrrmiiiittte... Il en etait ainsi pour les autres copains tel un qui portait des lunettes et se nommait COCU. ( silence dans la classe . LOL...) Tous les eleves avaient droit au meme chatiment, meme les filles . Avec le recul, j'ignore si j'aurais ete meilleur en maths si il en avait ete autrement. Mais c'etait une epoque ou on ne se plaignait pas, surtout aupres des parents qui nous auraient remis la sauce !.... Je confirme qu'il n'y avait pas d'internat dans cet etablissement et les eleves domicilies dans d'autres villes du Maroc comme moi de Meknes, etions pour la plupart en pension de famille. J'etais donc cheZ Mme MARECHAL avec mon copain de Meknes Georges CHARBIT au quartier du maarif. Nous avions comme voisine une jeune fille chez AUDISSOU egalement nommee Renee TAYEB, dont la maman par sympathie et vue la grande distance a parcourir (traversee du parc des jeux panarabes entre autre) nous ramenait a bord de sa petite voiture DKW. J'espere pourvoir lire encore d'autres souvenirs de classes de chez Audissou et voir peut-etre des photos souvenirs anes 62/63 que je ne possede pas . Amicalement.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 10 septembre 2007 : 00:21

Bonjour Papirenato et bienvenue sur darnna,

Je constate que toi aussi tu as eu droit aux taloches et claques du fameux Mr. Audissou qui finalement, et suivant vos dires, parait avoir ete bien brave malgre tout.

Je me demande meme si les educateurs actuels ne devraient pas jeter un coup d'oeil sur ces anciennes methodes et cesser de culpabiliser les parents en leur tortillant des methodes d'education basees sur de la psychologie compliquee, qui ne font que nous mettre et mettre nos progénitures encore plus dans l'embarras...deja que la vie est suffisamment compliquee comme ca !+% _)

Enfin, j'espere aussi que paraitront d'autres anciens de cette Institution et que vous pourrez vous retrouver 45 ans apres ()_ comme au bon vieux temps !

merci pour ces souvenirs.
Darlett




Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: silvio.febraro (IP enregistrè)
Date: 26 janvier 2008 : 17:06

je suis tres emu de me retrouver parmi les copains de chez Audissou.
Je suis Silvio Febraro,j'ai frequente Ausdissou depuis la 6eme jusq'au bepc .C'est vrai tous ce que les copains ont ecrit correspond a la verite,mr Audissou etait un homme tres dur,particulierement je n'ai pas un bon souvnir de lui car j'ai souvent ete au pain sec,mais c'etait de ma faute,je n'ai jamais beaucoup aime etudier,et en plus les maths ce n'etait pas mon fort!La photo que je vous envoie,je pense que c'etait en 1960 ou 62,si quelqu'un se reconnait j'aimerai bien qu'il me reponde.J'ai retrouve Pierre Chastaing ,j'ai eu des nouvelles de Iratchet,mais les autres ou sont ils?
Les descriptions, que beaucoup d'entre vous ont fait de l'ecole ,sont tout afait reel,moi aussi je suis retourne revoir mon ecole et je ne l'ai plus trouve,a la place il y avait un autre immeuble,je me souviens des oiseaux de Mr Audissou comme je me souviens des croissant de la recreation comme je me souviens aussi qu'il y avait un menuisier qui faisait nos pupitres,par contre je ne me souviens pas du tout des pions ni de la secretaire .Si quelqu'un a une photo,j'aimerai bien la revoir.
Merci a tous pour se bain dans le passe de chez Audissou.Il est vrai qu'il etait tres severe mais a l'epoque nos parents nous envoyer chez lui parceque on etait un peu feignant et il fallait un prof dur pour nous redresser et il est vrai que les punitions on avait honte de les raconter a la maison pour ne pas prendre le reste!!!
Par contre je me souviens tres bien du prof d'histoire ,un colonel a la retraite qui nous tapait sur la pointe des doights avec un baguette si on faisit les idiots en classe,je me souviens aussi de l'anglaise qui avait un probleme a une jambe ,on se moquait toujours d'elle,mais on etait gosse!!!!
Ok je vous quitte,je vous embrasse tous et a bientot
Silvio Febraro-Palerme

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: silvio.febraro (IP enregistrè)
Date: 26 janvier 2008 : 17:09

img002[1].jpg

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: silvio.febraro (IP enregistrè)
Date: 26 janvier 2008 : 18:03

ecole audissou casablanca.JPG

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: silvio.febraro (IP enregistrè)
Date: 26 janvier 2008 : 18:08

retro ecole audissou casablanca.JPG

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistrè)
Date: 27 janvier 2008 : 12:32

N'ayant fréquenté l'Institution Audissou que le soir, en étude surveillée, je ne figure pas sur les photos de classe.
Cette fréquentation vespérale m'a tout de même donné l'occasion d'apprécier, parfois à mes dépens - je me souviens en particulier d'une taloche parce-que je n'ouvrais pas mon livre de maths assez rapidement au goût de Jean Audissou - la discipline, et ce grand monsieur restera à mes yeux un grand éducateur. Il est décédé en 1988 et a donc eu le temps de voir ce qu'il s'est passé en 1968....J'imagine volontiers que cela n'a pas dû beaucoup lui plaire....




AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: ALCARAS (IP enregistrè)
Date: 23 février 2008 : 15:00

J'ai appris récemment le décès en 2007 de mon ami de classe de chez AUDISSOU JAPY BEAUDROUSS-GERARD. Nous étions tous les deux de RABAT et nous étions pensionnaires chez Mad. MARECHAL citée plus haut

Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2


Dèsolè, seuls les utilisateurs enregistrès peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

ďż˝ 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'