ROND-POINT CULTUREL :  DARNNA.COM
Litterature, Arts & Opinions  
Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4
Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 06:56

Auteur: samira
Date: 20 April 2005 a 09:29


Boker Tov mes amours


alors tout d'abord ... j'ai bien ?t? voir le film hier.

Ensuite ... ben je n'ai qu'une chose ? dire ( quitte a devoir en d?cevoir plus d'un ) .... ......




TBARKALLAH LIHOUM RABBI HDIHOUM !!!




le plus beau film que j'ai vu cet ann?e.. BRAVO aux acteurs sp?cialement l'actrice : elle est merveilleuse et belle. Elle joue trop bien.
Puis j'en suis jalouse parce que mon mari en est tomb? amoureux ... shangay si tu l'as vois f?licite la !!!!


L'histoire .. j'?tais sceptique au commencement du film j'avais peur que ca allait ?tre un peu trop gnangnan ( style les bons et les mechants ... version films am?ricais) surtout en voyant les faits historique et les commentaires ( j'ai horreur les expressions style 'gr?ce ? l'europe", "gr?ce ? Bush" grace ? ... pfff non gr?ce ? Dieu et c'est tout) ... mais ca ? vite chang?.

La v?racit? de la vie en Isra?l, le racisme qui existait ou existe, la m?fiance, les diff?rentes tendance ( gauche , droite, camps de la paix ou non , ...); le changement d'opinion du p?re vers la fin du film ( quand schlomo se fait r?former on voit que le p?re qui ?tait de gauche commence ? ?tre plus nationaliste dixit " C'est MON PAYS..." )


Le rhytme du film est soutenu, impossible de s'ennuyer ...
L'utilisation de 3 langues dans le film fait aussi que l'attention du spectateur reste au m?me niveau.

M?me si certains passage en h?breu n'?tait pas traduit le film ce sentais ... On vibre par la mani?re de jouer des acteurs.

La vie du jeune homme ( salomon -schlomo) n'est pas montrer de mani?re r?barbatif.. au contraire tout passe parfaitement sans accros.

Il ya la bonne dose d'humour, le serieux, le sentimentale ... mais la derni?re sc?ne tue ... quand schlomo retrouve sa maman apr?s autant d'ann?es et que ca maman est encore assise dans la m?me position .. et malgr? le temps et les changements qu'il op?re sur les hommes ... l'enfants et la m?re se reconnaissent ....

Bref je conseil se film a tout le monde : c'est un r?gal pour les yeux, c'est un film qui m?rite d'?tre diffuser partout.
C'est une histoire , m?me si elle est cont? pour les juifs ?thopiens , qui s'applique pour tout les r?fugi?s!!!!! peu importe les convictions.

Je dis une nouvelle fois bravo ? ce film, bravo pour les acteurs, bravo pour les images magnifique, bravo pour la mise en sc?ne ... Bravo pour la musique ( d'ailleurs est-ce qu'ils vont sortir la bande son du film parce que j'aimais trop la musqiue)

BRAVO SUR TOUTE LA LIGNE


ps : shangay ... je t'ai pas vu dans le film faudrait peut etre que je revois le film une deuxi?me fois toutes les excuses sont bonnes

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 06:57

Auteur: Shang
Date: 21 April 2005 a 21:40


Samira
Je n'ai pas encore vu le film car il n'est pas encore passe en Israel,donc je ne sais pas lesquelles des scenes ou je figure ont ete projettees et celles qui ont ete coupees.
Mais de toute facon je vois que tu n'as pas ete decue.

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 06:58

Auteur: Mustang
Date: 25 April 2005 a 19:03


j'ai vu le film !
j'ai adoré !

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 06:59

Auteur: rosette
Date: 25 April 2005 a 19:07


il parait que ROSCHDY ZEM est sublime

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 06:59

Auteur: samira
Date: 26 April 2005 a 12:17


rosette

roschdy zem et yael abecassis sont splendides dans le film

vraiment ils jouent magistralement bien

même la jeune amoureuse ... ya pas un moment dans le film ou on as l impression d'être spectateurs on as l'impression d'être partie intégrante du film.

Je ne savais pas que roschdy zem etait israelien ... j'ai vraiment adorer ce film

hami .. oui c'est notre HARICOT ... rien qu'à nous personne d'autres


shang .. pourquoi le film n est pas encore sortie chez vous? c'est bizarre.. est ce que nous les belges avons été privilegiés ou est ce que le film est sorti en france aussi déjà??

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:00

Auteur: hassanazdod
Date: 26 April 2005 a 14:01


sam bonjour
non rochdi n est pas israelien il est marocain francais
mais ca ne change rien.il a du talent a revendre
hassan

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:00

Auteur: rosette
Date: 26 April 2005 a 14:09


SAMIRA,
d'ou la confusion grâce à son talent, le realisateur a ete dithyrambique a son endroit.

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:01

Auteur: Arrik
Date: 26 April 2005 a 14:56


Ce film Va, Vis et Deviens


Rochdi est marocain musulman
Il est marié à une juive
il n'est pas à son 1° film israélien

Yael, ma beauté, dans sa plénitude , n'est autre que la fille de la chanteuse Raymonde ! qui vit à Ashdod en Israël


Avant de continuer, aller tous voir ce film

J'en suis à ma 3° séance,
et je fonds en larmes de bonheur,
pas de honte à le dire quand on aime son peuple et qu'on a vécu cette épopée dans le Gondhar Ethiopien

Bise

Arrik

Pour ma Yaël un bouquet

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:02

Auteur: rosette
Date: 26 April 2005 a 15:42


arrik,
si tu lis actuj, roschdy a ecrit un petit article sur le film.

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:03


Auteur: la Bohème
Date: 29 April 2005 a 03:53




SAM:
J'ai vu Charly en chair et en os!si tu l'as pas vu c'est parce que tout simplment ça se passait au mariage de Schlomo et Sarah!il fait partie des invités!Eh oui je t'ai repéré Charly, tu étais à table aussi avec d'autres figurants!

Le film:

Le film s’ouvre sur une page de l'histoire méconnue des juifs éthiopiens. On connaissait l’Éthiopie à travers le reggae, et son porte-parole Bob Marley, mais je ne connaissais pas l'histoire de cette exode, enfin si mais il y a 2ans"je crois" lorsque les médias parlaient des Falashas.
Lorsque ces derniers parmi lesquels Schlomo a pris place arrivent en Israël, les autorités du pays leur font passer un interrogatoire individuel destiné à s'assurer de leur judéité (nom des ascendants, village d'origine, ...). Un homme assez âgé, inconnu des autres Falachas, ne passe pas ce test. Il est alors embarqué par la police et on comprend qu'il va être expulsé vers le camp de réfugiés auquel il croyait avoir échappé.
Mais le jeune Schlomo qui a survécu à l'exode, à la famine, aura une destiné formidable, grâce à tous les gens extraordinaires qu'il va rencontrer. Devant le mur des lamentations, Schlomo dit à son « père » adoptif, pourquoi autant de bouts de papiers enfouis dans le mur?les gens ne sont-ils pas heureux à Jérusalem ?!
Comment lui « étranger » peut-il vivre heureux sur une terre où ses propres habitants ne le sont pas ?!
Durant tout le film « toute sa vie », il souffrira en silence, coupable d'avoir survécu, comme s'il était responsable de la mort des siens! Schlomo aura 3 mères: Sa génitrice renoncera à lui pour lui sauver la vie en lui disant « VA , VIS ET DEVIENS »! Sa mère juive-éthiopienne, malgré la douleur de la perte de son propre enfant, lui apprendra sa "généalogie"juive pour qu’il ne retourne plus en Ethiopie, quand à sa mère adoptive elle aidera Schlomo à se construire pour devenir un homme!
Le film enchaîne aussi sur la question du racisme en expliquant comment il est difficile pour quelqu'un de couleur de s'intégrer (même dans la communauté juive, qui a payé un si lourd tribu à l'histoire à cause de "sa différence"), le racisme existe!.
La fin du film, ben je voyais pas très bien l’écran car j’étais en larmes « oups » !
Non mais la fin du Film c’était le summum du summum !Juste au moment où son fils pronoçait ses premières paroles « PaPa », le père redevient lui même "enfant" car il retrouve sa « MaMan », après des années et enfin il pourra libèrer ce mot qui est resté prisonnier en lui « MaMan » !

BRAVO j’irai le voir une 3ème fois !





Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 07:04

Auteur: darlett
Date: 30 March 2005 a 09:11


SYNOPSIS

--------------------------------------------------------------------------------


En 1984, des milliers d'Africains de 26 pays frappés par la famine se retrouvent dans des camps au Soudan. A l'initiative d'Israël et des Etats-Unis, une vaste action est menée pour emmener des milliers de Juifs éthiopiens vers Israël.

Une mère chrétienne pousse son fils de neuf ans à se déclarer juif pour le sauver de la famine et de la mort. L'enfant arrive en Terre Sainte. Déclaré orphelin, il est adopté par une famille française sépharade vivant à Tel-Aviv. Il grandit avec la peur que l'on découvre son double-secret et mensonge : ni juif, ni orphelin, seulement noir. Il découvrira l'amour, la culture occidentale, la judaïté mais également le racisme et la guerre dans les territoires occupés.





ANECDOTES
--------------------------------------------------------------------------------



Primé à Berlin
Présenté au Festival de Berlin dans le cadre du Panorama, Va, vis et deviens a décroché les deux principales récompenses de cette section : le prix du jury et le prix du public. Le film a également reçu, ex aequo avec Crustacés et coquillages, le Label Europa Cinémas, attribué par le réseau de salles de cinéma européennes à un film de la section Panorama.

La genèse du projet
"Je me souvenais de l'opération Moïse et du rapatriement des Juifs éthiopiens en Israël en 1984/85, mais je n'avais pas pris conscience de l'énormité de cette aventure humaine. Peut-être l'une des plus complexes du XXème siècle, par les questions qu'elle suscite. C'est grâce à une rencontre avec un Juif éthiopien, à l'occasion d'un festival de cinéma de Los Angeles, que j'ai compris que les Falachas étaient restés les " figurants " de cette opération, alors qu'ils en étaient les protagonistes. Cet homme à Los Angeles m'a raconté son épopée, son voyage à pied jusqu'au Soudan où tous les Juifs étaient en danger de mort, la vie dans les camps de réfugiés, leur accueil en Israël... J'étais à la fois profondément ému et révolté qu'on n'en parle pas davantage. Je me suis alors emparé de tout ce qui avait été publié sur les Falashas : j'ai ainsi alimenté mon émotion, mon désir de mieux les connaître et, peu à peu, mon envie de leur consacrer un film."

Plus...


L'AVIS DE LA PRESSE

--------------------------------------------------------------------------------



Critiques Presse

--------------------------------------------------------------------------------
LE MONDE
- Jean-Luc Douin
Va, vis et deviens commence comme un film historique (...) se fait vite un film sur l'émigration, le choc des cultures.[...] tout cela est dépeint avec générosité, une volonté de glisser de la fiction documentaire à la fresque lyrique, de faire sourdre l'émotion. En sus de sa sensibilité, Radu Mihaileanu a su utiliser la musique parfois épique d'Armand Amar et l'extrême délicatesse de ces deux comédiens que sont Yaël Abecassis et Roschdy Zem.
Voir aussi : La revue de presse de "Le Monde"


AFRICULTURES.COM
- Olivier Barlet
Il faut un coeur de pierre pour ne pas être ému par un tel film. On peut être gêné par le choix de Radu Mihaiheanu (...) de développer la tonalité épique sur une musique très lyrique pour les scènes phare,(...) trouver en somme qu'il en fait trop, mais il serait dommage de ne pas se laisser aller à l'identification proposée car elle nous amène sur de passionnants terrains.
Voir aussi : La revue de presse de "Africultures.com"


STUDIO MAGAZINE
- Patrick Fabre
Pour : Les grand destins font parfois les grands films. Va, vis et deviens (...) est bouleversant.[...] Tout en étant critique, ce film est riche de messages de paix et d'espoir. Ils sont portés par les acteurs, magnifiques et généreux (notamment Rochdy Zem, épatant en Israëlien activiste et pacifiste). Allez-y, voyez-les et devenez incondictionnels de ce film ample et lyrique.
Voir aussi : La revue de presse de "Studio Magazine"

SCORE
- Pete Wakefield
Si la première partie aborde brillamment le sujet en créant le parallèle de l'adoption d'une mère et d'une foi, la deuxième, qui suit l'enfant devenu adolescent, perd de son intérêt par manque d'enjeu narratif.
Voir aussi : La revue de presse de "Score"

PREMIERE
- Sophie Grassin
L'élan lyrique d'une épopée en Scope.[...] Mihaileanu fouille les contradictions de ses personnages, rend hommage aux mères et suscite souvent l'émotion. Mais il confond aussi ampleur et longueurs. Le film s'en ressent.
Voir aussi : La revue de presse de "Première"

L'EXPRESS
- Eric Libiot
Beau sujet, mais pourquoi faire si long ? Et pourquoi brasser toutes ces années pour redire la même chose ?
Voir aussi : La revue de presse de "L'Express"

STUDIO MAGAZINE
- Michel Rebichon
Contre : (...) le réalisateur (...) tiraillé entre la force du réel et les contingences de la fiction. Si le générique, avec ses images d'archives, assome d'entrée, la suite (...) étouffe. Certes, la cause qu'il défend est honorable, mais elle est pervertie par des préoccupations romanesques et commerciales. Embrassant trop de destins, il ne réussit pas à nous étreindre.
Voir aussi : La revue de presse de "Studio Magazine"





Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: hassanazdod (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 13:17

BB OULTMA
LE REAE ET BOB MARLEY C EST LA JAMAIQUE ET NON L ETHIOPIE
GMAM HASSAN

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: la Bohème (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 18:55

Hassan,

Sais tu que l'Ethiopie a toujours été pour Bob Marley une sorte de "résidence spirituelle"?
En mois de février dernier,A l'occasion du soixantième anniversaire de sa naissance, dansla capitale éthiopienne Addis Abeba ont été organisé des conférences, des concerts, des expositions dédiées la légende du reggae.Rita Marley, sa femme, à l'initiative de l'événement a déclaré que :
"Cela a toujours été le désir de Bob Marley de revenir en Ethiopie et d'être un rastafarien (...)"L'ethiopie fut pour lui une sorte de "terre promise".;)
D'où ma phrase "On connaissait l’Ethiopie à travers le reggae, et son porte-parole Bob Marley..."








Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: hassanazdod (IP enregistré)
Date: 29 avril 2005 a 22:04

OULTMA IAAZZAN OK BIEN RECU
HASSAN
MOI C EST PLUTOT LA VALSE LE TANGO ET LE SLOW

Re: LE CELEBRE FILM ISRAELIEN,VAS VIS ET DEVIENS
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 09 mai 2005 a 15:21

MES GRANDS AMIS J AI VU CE FILM LA FIN DE LA SEMAINE DERNIERE. J EN SUIS RESSORTI LES JAMBES COUPEES. QU ELLE MERVEILLE DE FILM. TRES BIEN FAIT TRES BIEN JOUE.ON A TOUS PLEURE DU DEBUT A LA FIN . C ETAIS TRES EMOUVANT.
AMITIES ALBERT E

Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'