SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: Précédent12345
Page courante: 5 of 5
Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 15:57












Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 16:00










Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 18:06

MERCI NANOUCHE!effectivement,J'ai trouvè tout sur ESTELLA BLAIN PHOTOS ET BIOGRAPHIE.figures toi qu'elle s'est suicidèe en 1981.Elle etait l'epouse de gerard blain qui jouait dans" HATARIE" PHOTOS SUIT.

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 18:08

ESTELLA BLAIN

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 18:47

ESTELLA BLAIN ET LEX BARKER(tarzan)

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 18:51

GENE THIERNEY

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 18:54

GENE THIERNEY

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 19:05

BEAUTEE HINDOUE

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 19:11

TOUJOURS POUR ALBERT! QUI NOUS PARLERA du cine hindou

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 26 octobre 2006 a 19:13


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 27 octobre 2006 a 17:45

MERCI RAF POUR CES MAGNIFIQUES PHOTOS DES STARS DU CINEMA HINDOU.
MAGNIFIQUES , MAGNIFIQUES.
AMITIES ALBERT E

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: Émilio (IP enregistré)
Date: 27 octobre 2006 a 18:45

Pour raf




Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 18:48


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 18:49


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 18:54


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 18:55

LA FEMME GEANTE

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 18:57

C'EST PLUTOT CELUI CI "LA FEMME GEANTE"

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:00

ALBERT AIMES TU TOUS CES ANCIENS FILMS DE SCIENCES FICTION?

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:03

ALAVI!TOI je sais que tu aimes ce genre de films.ALORS VOILA!

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:05


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:12

ENCORE UN GEANT

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:14

LES VIEUX SUPERMAN

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:16


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:19

BATMAN 1949

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:20

BATMAN 1949

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:21


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:26

[IMG]htt[URL=http://imageshack.us]p://img106.imageshack.us/img106/9647/mp4593jh5.jpg[/IMG][/URL]

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 19:29


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:13


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:16

LE FILM PRECEDENT EST AVEC L'ACTRICE VAMPIRA CELEBRE A CETTE EPOQUE DANS LES FILMS D'EPOUVANTE AVEC BELLA LUGOSI

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:18


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:20

KING KONG AVEC FAY VRAY ET BRUCE CABOT

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:21


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:28

EN 3D SOIT EN RELIEF DANS LES ANNEES 50

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:29

AUTRE AFFICHE DE KING KONG

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:47

L'HOMME INVISIBLE

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 28 octobre 2006 a 20:49


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 16:00












Lana Turner
Actrice de nationalité Américaine
Né le 08-02-1921
Décédé le 29-05-1995 à l'age de 74 ans


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:34

NANOUCHE! POUR COMPLETER TON DOSSIER IMAGE DE LANA TURNER

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:35


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:36


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:38

LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:39


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:41


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:43


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 30 octobre 2006 a 18:45


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 31 octobre 2006 a 02:09

o.k. cher raph

amities

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 31 octobre 2006 a 20:10










Comédien et chanteur français
Né à Prétot-Vicquemare le 27 juillet 1917
Décédé à Paris le 23 septembre 1970



«Certains ont cru que j’étais aussi crétin à la ville qu’à l’écran ! C’est dur !»
Bourvil



LA BIOGRAPHIE DE BOURVIL

C'est à Bourville, son village d'enfance, qu'André Zacharie Raimbourg-Ménart doit son nom de scène, Bourvil. A la mort de son père lors de la Grande Guerre, sa famille vit près de Dieppe. Adolescent, il intègre la fanfare du village. A 19 ans, il est plombier à Rouen, où il assiste à un concert de Fernandel. C'est le déclic. André fait ses débuts de chanteur à la caserne où il fait ses classes à Paris, en 1937. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il rencontre Etienne Lorin, son meilleur ami et futur parolier. Ils créent le personnage d'Andrel, qui laisse place à celui de Bourvil en 1942, après de petits succès à Paris. Il épouse la femme qu'il aime, Jeanne Lefrique, en 1943. L'année suivante, il écrit 'Les Crayons', qui lance sa carrière, tant musicale que cinématographique. Il tourne dans 'La Ferme du pendu' puis dans 'Pas si bête'. Ses films sont incontournables, du 'Passe muraille' à 'La Grande Vadrouille' en passant par 'Le Corniaud' , tout comme ses chansons, dont la fameuse 'Salade de fruits'. En 1967 tombe la triste nouvelle : le comédien souffre de la maladie de Kahler. Il s'éteint trois ans plus tard, juste après 'Le Cercle rouge', avec Yves Montand. Intelligent, simple et tendre, Bourvil marque à jamais la chanson et le cinéma français par sa finesse et son humour.


LES ANECDOTES SUR BOURVIL

> Compagnons de le chanson
Le comédien et chanteur était très ami avec Georges Brassens, qui devint d'ailleurs son voisin à Montainville.

> Retour aux sources
Le jeune André quitte son village à quatorze ans pour le pensionnat de Doudeville, où il ne supporte pas l'enfermement. Il décide donc de s'enfuir et de rentrer chez lui, sur la terre qu'il ne quittera jamais définitivement.

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 31 octobre 2006 a 20:17










Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 31 octobre 2006 a 20:18

Bourvil
Salade de fruits


Ta mère t'a donné comme prénom
Salade de fruits, ah! quel joli nom
Au nom de tes ancêtres hawaïens
Il faut reconnaître que tu le portes bien

Salade de fruits, jolie, jolie, jolie
Tu plais à mon père, tu plais à ma mère
Salade de fruits, jolie, jolie, jolie
Un jour ou l'autre il faudra bien
Qu'on nous marie

Pendus dans la paillote au bord de l'eau
Y a des ananas, y a des noix de cocos
J'en ai déjà goûté je n'en veux plus
Le fruit de ta bouche serait le bienvenu

Je plongerai tout nu dans l'océan
Pour te ramener des poissons d'argent
Avec des coquillages lumineux
Oui mais en revanche tu sais ce que je veux

On a donné chacun de tout son cœur
Ce qu'il y avait en nous de meilleur
Au fond de ma paillote au bord de l'eau
Le palmier qui bouge c'est un petit berceau

Salade de fruits, jolie, jolie, jolie
Tu plais à ton père, Tu plais à ta mère
Salade fruits, jolie, jolie, jolie
C'est toi le fruit de nos amours !
Bonjour petit !


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 21:40





Biographie de Grace KELLY

283ème
Grace KELLY
1929 - 1982



Actrice et Artiste (Américaine)
Née le 12 novembre 1929
Décédée le 14 septembre 1982 (à l'âge de 52 ans)

Née à Philadelphie en Pennsylvanie dans une famille d'origine irlandaise. Son père, John B. Kelly, Sr. était devenu millionnaire et avait emporté une médaille d'or olympique en 1920. Sa mère est d'origine prussienne et issue d'une famille princière. Le frère de Grace, John junior, suivit la voie de son père en devenant maire de Philadelphie; une avenue porte son nom (Kelly Drive). Le grand-père a construit une fortune familiale, réalisant le « rêve américain ». Elle est la fille des « rois de la brique » de Philadelphie, émigrants irlandais et catholiques. Elle sera éduquée au couvent des dames de l'Assomption de Philadelphie. Elle devient comédienne à 17 ans, à New York, malgré l'opposition de sa famille. Elle pose pour Coca-Cola et Colgate afin de payer ses cours d'art dramatique. Grace Kelly devint mannequin de mode et apparut dans son premier film en 1951, Fourteen Hours à 22 ans. L'année suivante, elle obtient le premier rôle dans Le train sifflera trois fois, un western avec Gary Cooper.

Elle fut nommée pour l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour son rôle dans Mogambo en 1953. Dans la jungle kenyane, un drame se noue autour d'un triangle amoureux joué par Kelly, Clark Gable et Ava Gardner. Elle joua ensuite dans trois films d'Alfred Hitchcock : Le crime était presque parfait, Fenêtre sur cour et La Main au collet. En 1955, elle remporte l'Oscar de la meilleure actrice pour The Country Girl. Pendant le tournage de ce film, elle eut une relation amoureuse avec Bing Crosby.

Lors d'une conférénce de presse en 1967 à Montréal (Québec)Elle fut d'abord la fiancée du Comte Oleg Cassini, le couturier de Jackie Kennedy. Elle tombe amoureuse du prince Rainier de Monaco et accepte de renoncer à sa carrière cinématographique après la comédie musicale High Society (1956). C'est une comédie chantée avec Bing Crosby et Frank Sinatra, qui deviendra l'ami de la famille Grimaldi, et sera le parrain de Stéphanie de Monaco. La relation entre Grace et Rainier provoqua un tas de rumeurs. Non seulement, la presse à sensations disait, le prince aime les belles actrices (comme la française Gisèle Pascal avant Grace), mais il s'assurerait de leur fertilité pour assurer un héritier à la principauté. Mariés, Rainier Grimaldi et Grace Kelly ont eu trois enfants : Caroline Louise Marguerite, née le 23 janvier 1957, Albert Alexandre Louis Pierre, prince héréditaire et marquis des Baux, né le 14 mars 1958, devenu prince de Monaco le 6 avril 2005 et Stéphanie Marie Élisabeth, née le 1er février 1965.

Sa tombe à MonacoGrace Kelly décéda des suites des blessures d'un accident près de Monaco, le 13 septembre 1982, sur une des routes qui servit au film La Main au collet. La princesse Stéphanie qui l'accompagnait, eut seulement des blessures légères. La princesse Grace est enterrée dans la cathédrale Saint-Nicolas à Monte Carlo (Monaco).



Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 18:39




Humoristes américains









BIOGRAPHIE DE LAUREL ET HARDY

Après avoir fait ses débuts sur scène à l'âge de 16 ans, Stanley Laurel se lance en 1917 dans une carrière cinématographique sous les traits d'un clown maladroit, dans plus de soixante-dix courts métrages. Il est d'ailleurs l'auteur de quelques scénarios. Oliver Hardy, quant à lui, apparaît dans des films tragi-comiques muets. 1927 marque la fin de la grande époque du muet mais également l'année du grand tournant de leurs carrières réciproques. Les deux comiques signent presque simultanément un contrat à long terme avec Hal Roach qui voit en ce duo une indubitable complémentarité. Leur première collaboration est remarquée par un jeune metteur en scène : Leo McCarey, qui voit en leurs différences un mélange des plus harmonieux. Pari réussi, leurs sketches perdurent encore aujourd'hui. Ces personnages burlesques reconnus par leur palette de tics et de comportements : Hardy et son fameux grattement perplexe sur le sommet du crâne, Laurel et son incorrigible maladresse, ont inspiré bon nombre d'humoristes.




ANECDOTES

> Un succès mal géré
Les deux héros se retrouvèrent complètement fauchés à la fin de leur aventure. En effet, ils ont signé un contrat quasi identique des plus désavantageux : ils ne touchaient pas un dollar pour toutes les rediffusions télé qui auraient lieu par la suite. Leur salaire respectif n'a jamais atteint la hauteur de leur talent...










Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 18:44














Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 19:25

JE SUIS UN INCONDITIONNEL DE LAUREL ET HARDY!MERCI NANOUCHE

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 19:45

AVEC LES FANTOMES

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 19:53


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 02 novembre 2006 a 19:54


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 04 novembre 2006 a 19:44

Le tango cOrse !


Paroles et musique: Pirault, Vastano - 1940


Chanson célèbre sur l'île de beauté et danse "particulière".



Couplet 1:
Au bal du petit Ajaccio, on ne danse pas le mambo,
Ni le bee-bop, ni la biguine, mais un vrai tango d'origine…

Refrain 1:
Le tango corse, c'est un tango conditionné,
Le tango corse, c'est de la sieste organisée.
On se déplace, pour être sûr qu'on ne dort pas,
On se prélasse, le tango corse c'est comme ça.

Couplet 2:
Quand Dominique est fatigué de voir les autres travailler,
Il se donne un peu de repos, juste le temps d'un p'tit tango.

Refrain 2:
Le tango corse, c'est un tango conditionné,
Le tango corse, c'est l'avant goût de l'oreiller.
Le Dominique se croit déjà en pyjama,
C'est magnifique, le tango corse c'est comme ça.

Couplet 3:
Un jour des musiciens du nord ont joué trop vite et trop fort,
Un vrai tango de salariés… On les a jamais retrouvés…

Refrain final:
Le tango corse, c'est un tango sélectionné,
Le tango corse, pour les courageux fatigués.
Chacun s'étire en mêm' temps que l'accordéon
Et l'on soupire, le tango corse que c'est bon !

Quand a bout de forces, on va s'étendre une heure ou deux
Le tango cOrse, c'est encore là qu'on l'danse le mieux!




Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 04 novembre 2006 a 19:45

On m'appelle Simplet !


Paroles: Jean Manse, Musique: Roger Dumas, - 1942


Chanson titre du film "Simplet".



Couplet 1:
Les oiseaux sont mes confidents,
Et quand je siffle entre mes dents,
Ils me comprennent tous en somme.
Ils sont plus sensibles à mes maux,
Pour n'être que des animaux,
Ils sont moins bêtes que les hommes.
Voilà pourquoi autour de moi,
Faisant la joie des villageois,
D'un sobriquet on me prénomme.
Toujours en me montrant du doigt,
Avec un petit air narquois...

Refrain:
On m’appelle Simplet, l’innocent du village,
Doux comme un agnelet, je mène la vie d’un sage,
Chantant, gaiement, moi je vis de l’air du temps,
Je dois tout ca, aux conseils de mon papa !
Je garde son secret, c’est mon seul héritage,
Mon bonheur est complet, on m’appelle Simplet…

Couplet 2:
On me prend pour un grand enfant,
On est pour moi très indulgent,
Tous mes péchés, on les pardonne.
Ma présence est un réconfort,
Je conjure le mauvais sort,
C’est un peu de joie que je donne.
Et c'est ainsi que sans souci,
Sûr et hardi dans mon Midi,
J'ai grandi de façon bouffonne.
Si je n'ai pas beaucoup d'esprit,
Au fond vous m'en voyez ravi.

Refrain.
Simplet…

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 05 novembre 2006 a 19:44



Cinéaste anglais
Né à Leytonstone le 13 août 1899
Décédé à Los Angeles, Californie, Etats-Unis le 29 avril 1980

LA BIOGRAPHIE DE ALFRED HITCHCOCK

Poussé par des parents qui veulent pour lui une éducation des plus strictes, Alfred Hitchcock entre au collège chez les Jésuites. Il poursuit ensuite des études d'ingénieur avant d'intégrer une filiale de la Paramount à Londres. Chargé des sous-titres pour les films muets, il se découvre en 1920 une passion pour le cinéma. Deux ans plus tard, il débute dans la réalisation avec 'Number thirteen', mais c'est avec 'Le Jardin du plaisir' qu'il amorce réellement sa carrière de cinéaste. En 1934 'L'homme qui en savait trop' révèle au public ses multiples talents de réalisateur. Véritable personnage du monde du cinéma, ses oeuvres cinématographiques sont également saluées par la critique. Bien que s'essayant dans de nombreux domaines : film expérimental, thriller, humour... Alfred Hitchcock est reconnu incontestablement comme 'le maître du suspense'. Il a su créer un univers où le lyrisme visuel et sonore coïncide avec l'intrigue. 'Vertigo', 'Psychose', 'Les Oiseaux', 'Pas de printemps pour Marnie'... en sont de fabuleux exemples.

LES ANECDOTES SUR ALFRED HITCHCOCK

> Apparitions furtives !
Dans tous ses films, Alfred Hitchcock apparaît furtivement, que ce soit dans le décor ou encore dans la foule des figurants, ou même sur une photographie dans un journal.

SES CITATIONS

« Les femmes sont comme le suspense. Plus elles éveillent l'imagination, plus elles suscitent d'émotions. »
[ Alfred Hitchcock ] - Extrait du catalogue de l'exposition Hitchcock et l'art, coïncidences fatales

« Pour rouler au hasard, il faut être seul. Dès qu'on est deux, on va toujours quelque part. »
[ Alfred Hitchcock ] - Dialogue du film Sueurs froides

« Demander à un homme qui raconte des histoires de tenir compte de la vraisemblance me paraît aussi ridicule que de demander à un peintre figuratif de représenter les choses avec exactitude. »
[ Alfred Hitchcock ] - Hitchcock-Truffaut

« Un film n’est pas une tranche de vie, c’est une tranche de gâteau. »
[ Alfred Hitchcock ]

« Les femmes font les meilleurs psychanalystes jusqu'à ce qu'elles tombent amoureuses. Elles font alors les meilleurs patients. »
[ Alfred Hitchcock ]


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 05 novembre 2006 a 19:53










Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2006 a 15:08








Acteur américain
Né à Chihuahua, Mexique le 21 avril 1915
Décédé à Boston, Massachusetts le 04 juin 2001

«J’aime la vie, alors je vis. J’aime jouer, alors je joue»
Anthony Quinn

LA BIOGRAPHIE DE ANTHONY QUINN

Fils d'un irlandais et d'une mexicaine, Anthony Rudolfo Oxaca Quinn grandit dans les banlieues pauvres d'une Los Angeles encore peu latino. Le jeune homme se passionne pour le jeu d'acteur, après que le conseil d'un professeur l'ait amené sur les bancs d'un cours d'art dramatique, pour corriger un zozotement. Il deviendra acteur, après avoir été laveur de carreaux. Son père est cameraman à Hollywood et, par lui, Anthony découvre le cinéma. C'est grâce à l'un des nababs de la Paramount, Cecil B. DeMille, qu'il débute à l'écran, en 1936, avec 'l'Homme de la plaine'. Sa carrière débute, mais ce mercenaire du cinéma ne se soucie pas, soi disant, de la qualité de ses choix, préférant souvent le gros cachet d'une superproduction au cinéma d'auteur. En 1952, Elia Kazan le choisit pourtant pour être Eufemio, le frère de Brando. Il reçoit son premier Oscar. Puis, en 1954, c'est Federico Fellini qui l'engage pour le rôle de Zampano, aux côtés de Giulieta Masina. 'La Strada' est Oscar du meilleur film étranger. Deux ans après, il est un extraordinaire Quasimodo dans 'Notre Dame de Paris'. Les gros succès s'enchaînent alors : il devient une star de films d'action. En 1962, David Lean enrôle un casting quatre étoiles pour 'Lawrence d'Arabie'. Entre 1936 et 2001, Anthony Quinn a incarné près de 200 rôles, sur grand ou petit écran, et même au théâtre avec 'Un Tramway nommé désir'. Mais pour le public, il reste surtout le mythique Zorba le grec du film de Cacoyannis.




LES ANECDOTES SUR ANTHONY QUINN

> Prédestiné ?
En 1914, Pancho Villa remporte une de ses fameuses victoires à Chihuaha, ce qui lui ouvre les portes du nord du Mexique. Quelques mois plus tard une de ses 'soldaderas' d'origine aztèque, Manuela, donne naissance à Antony Quinn ! Faut-t-il s'étonner qu'un des films les plus marquants de l'acteur soit 'Viva Zapata ! ' d'Elia Kazan ?

> Un prix à son nom
Antonio Banderas a été récompensé en 2002 par le premier prix Anthony Quinn, lors de la dixième cérémonie du Festival du nouveau cinéma latino-américain, à Rhode Island.

> Un artiste complet
On le sait peu, mais Anthony Quinn aimait les autres expressions artistiques : il avait étudié l'architecture, souhaitait se consacrer à la sculpture, et appréciait la littérature.








Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2006 a 15:13














Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2006 a 15:25
















Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: Émilio (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2006 a 16:11

NANOUCHE, j'ai des milliers de photos de films, que pense-tu?


est-que ça va pas allourdir le site?
émilio,

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 novembre 2006 a 12:38








BIOGRAPHIE :
Alain Delon est né le 8 novembre 1935 à Sceaux. Peu après la séparation de ses parents, le petit garçon de 4 ans est confié à une famille d'accueil puis est envoyé dans une pension catholique Saint Nicolas d' Ighy. Il s'en échappe en 1949 pour partir vers Chicago, mais son rêve ne se termine qu'à quelques kilomètres de chez lui, au commissariat.



Alain se résout donc à rester dans le droit chemin et poursuit ses études de charcuterie afin de reprendre l'entreprise familiale. Mais le beau gosse n'a aucune envie de devenir charcutier, il revêtit alors l'uniforme de soldat et part pour l'Indochine. Une fois revenu en France, il rencontre Jean-Claude Brialy qui est touché par son charisme et sa belle gueule. Il tourne en 1957 dans son premier film "Quand la Femme s'en mêle" de Yves Allégret. Depuis ce jour, Delon s'est fait connaître de la France aux Etats-Unis en passant par l'Espagne ou la Russie. En à peine un an Alain est devenu une star internationale. Il rencontre sur le tournage de "Christine" la belle Romy Shneider avec qui il vit un amour passionné. Ils se fiancent officiellement le 22 mars 1959 devant la presse internationale. En 1960, il investie dans la restauration en achetant "La Camargue" un restaurant niçois. Quatre ans plus tard, après avoir oublié la jolie Romy, il tombe dans les bras de Nathalie Canovas qu'il épouse en 1964 et fonde la même année le société de production "Delbeau Productions". Aussi doué en privée qu'au cinéma, le bel étalon tombe les filles, après avoir eu Anthony le 30 septembre 1964 à Hollywood avec Nathalie, il la quitte pour Mireille Darc qu'il rencontre sur le tournage de "Jeff" et avec qui il va rester durant 15 ans.
Alors que Delon est devenu en peu de temps un incontournable du cinéma français, il se diversifie en lançant sur le marché des produits comme de l'eau de toilette, différents alcools et des bijou tout cela sous sa propre marque "Alain Delon Diffusion SA". En 1981, il se lance dans la réalisation "Pour la peau d'un Flic" et se replonge dans cette aventure en 1983 dans "Le Battant". L'acteur décide de faire une pose durant quelques années pour s'installer en Suisse dans une sublime villa. Alors que l'acteur fait une pose, le séducteur est de retour. Une fois son histoire avec Mireille terminée, il s'attaque à Rosalie van Breemen qu'il rencontre sur le tournage d'un clip. Celle ci parait être la bonne, il l'épouse mais après 15 ans d'amour fou, elle le quitte et part avec leurs deux enfants Anouchka (12 ans) et Alain-Fabien (8 ans).
Depuis 2001, on le voit régulièrement sur TF1 dans "Fabio Montale". En 2003, l'élégante Claudia Cardinal lui remet "l'étoile d'or" du festival international du film de Marrakech. Il fait également son come back au théâtre dans "Les Montagnes Russes" aux côtés d'Astrid Veillon.
En 2005, Delon a été sacré officier de l' Ordre National de la Légion d'Honneur de France pour sa "contribution à l'art du cinéma mondial."



Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 novembre 2006 a 12:42














Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 novembre 2006 a 12:45






Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 08 novembre 2006 a 19:18






TONY CURTIS
Acteur et producteur américain
Né à New York le 03 juin 1925


LA BIOGRAPHIE DE TONY CURTIS

Après un bref passage au milieu des Marines, Bernard Schwartz, alias Tony Curtis décide de prendre des cours de théâtre pour tenter sa chance au cinéma. Remarqué dans des productions indépendantes, il signe un contrat avec les studios Universal. Il commence sa carrière en 1948 dans le méconnu 'Pour toi, j'ai tué' aux côtés de Burt Lancaster, dans lequel il est crédité sous son vrai nom. Trois ans plus tard, il obtient son premier grand rôle dans 'Le Voleur de Tanger'. Il devra attendre 1956 pour être reconnu par la profession quand il retrouvera Burt Lancaster dans 'Trapèze', de Carol Reed. Ne voulant être catalogué dans un seul et même genre, Tony Curtis passe du film historique 'Les Vikings' (1958) de Richard Fleischer à la comédie 'Certains l'aiment chaud' de Billy Wilder en 1959, en passant par le péplum 'Spartacus' (1961) de Stanley Kubrick ou le thriller 'L'Etrangleur de Boston' (1968). Pour ce dernier film, Curtis a dû se battre pour s'imposer avec l'appui du cinéaste Richard Fleischer. Sa composition étonnante d'un serial-killer reste l'une de ses plus belles performances. Le comédien s'éloigne des plateaux de cinéma pour travailler pour la télévision. En 1971, il interprète Danny Wilde aux côtés de Roger Moore dans la série culte 'Amicalement vôtre'. Ce rôle lui collera à la peau tout le reste de sa carrière malgré seulement 24 épisodes tournés. Les rediffusions feront le reste. Tony Curtis continue d'apparaître furtivement dans quelques films et séries télévisées.


LES ANECDOTES SUR TONY CURTIS

> Une nomination au bout d’une chaîne
En 1959, Tony Curtis a reçu une nomination à l'oscar du meilleur second rôle pour 'La Chaîne' aux côtés de Sydney Poitier.




Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 08 novembre 2006 a 19:26








Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 08 novembre 2006 a 19:31


Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: Émilio (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 00:32

NANOUCHE, bonsoir - c'est GRATUIT

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 03:52

Ola les mordus du cinema, il y a certaines affiches qui figurent 2 et 3 fois, alors il faut revoir attentivement ce qui est. Merci

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 17:44

alors efface tu n'es pas payée pour rien mdrrrrrrrrrrrrrrrrr

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 18:19

izik derba !!!!hbila !

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 18:40






Acteur et cinéaste américain
Né à Newark, New Jersey le 16 mars 1926








LA BIOGRAPHIE DE JERRY LEWIS

Fils d'un couple d'artistes, Jerry Lewis monte sur les planches dès l'âge de quinze ans pour y mimer des chanteurs célèbres de l'époque. Il rencontre Dean Martin en 1946 avec qui il forme rapidement le duo comique le plus apprécié d'Amérique. Se succèdent ensuite treize comédies toujours basées sur le même modèle : un maniaque stupide, silhouette comique et singulière - Lewis - nuit par ses pitreries à un homme sensuel et droit - Martin -. Mais les incessantes querelles entre ces deux acteurs les conduisent à se séparer. Lewis poursuit alors une carrière solo et n'a de cesse de rechercher son indépendance. Il crée sa propre maison d'édition en 1959. Son premier film 'Le Dingue du palace' en 1960 est un hommage au burlesque primitif. 'Le Tombeur de ces dames' dénonce le matriarcat américain et les illusions du spectacle. La seconde moitié des années soixante marque le début de la désaffection du public américain pour ses films et les années soixante-dix sont désastreuses. Il revient à l'affiche en 79 avec 'Au boulot... Jerry 'Au boulot... ! ' qui remporte un vif succès commercial. Il joue dans 'La Valse des pantins' aux côtés de De Niro, ''Retenez-moi ou je fais un malheur' ou encore 'Arizona Dream'. Jerry Lewis a marqué la comédie américaine en révolutionnant le 'slapstick', comédie burlesque célébrée par Buster Keaton.




LES ANECDOTES SUR JERRY LEWIS

> Esprit novateur
C'est pour 'Le Dingue du palace' que Jerry Lewis invente l'assistance vidéo. A l'époque, cette invention, pour laquelle il déposa un brevet, s'appelait le 'circuit fermé de télévision appliqué aux films' (Closed Circuit Television Applied to Motion Pictures).






Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 novembre 2006 a 18:50










LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: Oujdie (IP enregistré)
Date: 17 mai 2010 a 19:31

Pour moi, les films de mon enfance, je les voyais à l'école: Charlot, Laurel et Hardy. On apportait une pièce (un dirham?).

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: alz0250 (IP enregistré)
Date: 13 février 2011 a 18:05

Citation:
ETTEDGUI ALBERT
BONJOUR J AI MOTHER INDIA EN DVD RESTAURE SON ET IMAGE DANS MA COLLECTION DE FILMS. JE SUIS ENTRAIN DE MONTER UNE COLLECTION DE FILMS INDOU EN DVD;
amities albert e
Albert, je peux te donner des DVD hindous.Dis-moi seulement les titres et comment te les faire parvenir et sans aucune compensation.Alors à bientot.Contacte-moi par Email.

LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 14 février 2011 a 17:27

Bonsoir alz0250,



Je vais réveillé ton Albert,car il darnneur-dormeur !!!!!

Tu tombes bien c'est un ami d'enfance depuis 40 ans.



Richard/" T A R Z A N " ./.+$%

LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 21 mars 2011 a 16:57

l homme au colt d or avec henry fonda
cordialement
albert ettedgui le roy du western ( rire )

LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: wandy (IP enregistré)
Date: 08 mai 2011 a 22:33

ces films reveillent tant de souvenirs.
1952---Le-train-sifflera-trois-fois.jpg

LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: wandy (IP enregistré)
Date: 08 mai 2011 a 22:34

119976.jpg

LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: wandy (IP enregistré)
Date: 08 mai 2011 a 22:37

homme_qui_voulut_etre_roi.jpg

Aller à la page: Précédent12345
Page courante: 5 of 5


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'