LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2
TETOUAN
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 15:34

Tetouan, le patio andalous du Maroc



Tetouan est le patio andalous du Maroc, parcequ'elle est ? la fois renfermee sur elle meme et ouverte. C'est une ville qui s'est toujours enrichie par son contact permanent avec l'exterieur, tout en conservant sa specificite. Les relations de Tetouan avec d'autres villes et regions du Maroc, ainsi qu'avec d'autres peuples et cultures, n'ont pas cesse de se developper au cours des derniers cinq derniers siecles de son histoire. D'origine andalouse, elle a pu maintenir la civilisation andalouse vive en terre marocaine et ce, en conservant une multiplicite d'elements culturels fort enrichissants et en les transformant et en les developpant au cours des siecles

Tetouan est d'abord une ville andalouse parcequ'elle fut reconstruite par le grenadin Sidi Ali Al-Mandari pour devenir un lieu d'accueil de la civilisation andalouse a partir de la fin du XVeme siecle. Elle est la seule ville marocaine a avoir ete construite par des andalous ex nihilo. L'architecture militaire andalouse de Tetouan est un trait fondamental de la ville, dont la reconstruction au debut du XVIeme siecle avait pour objectif la defense de celle-ci contre les portugais qui avaient occupe toutes les villes marocaines cotieres.

Cette ville qui est "la colombe blanche" des poetes arabes, fut designee par des termes divers comme, "la fille de Grenade" ou "la petite Jerusalem". C'est un lieu de rencontre de plusieurs peuples, religions et cultures telles que les cultures andalouse, ottomane, locale et europeenne, dont la symbiose a produit une culture tetouanaise dominee par le caractere conservateur de ses habitants qui ressemble au temperament du grenadin. Elle a assimile l'architecture andalouse dans ses murs, sa casbah, ses petites maisons et ses palais (avec des patios, des fontaines et des jardins), ses minarets, ses mausolees et ses fondouks. Elle a en plus assimile le langage populaire, la musique, la broderie, l'artisanat, l'etat d'esprit et l'ame andalouse. Cependant, cette ville a subi d'autres influences. L'impact culturel europeen s'est fait sentir comme consequence des relations de Tetouan avec le Bassin mediterraneen.

Notre ville fut aussi un pont entre la Peninsule Iberique et le Maroc interieur. Les immigres andalous sont passes par Tetouan en trois vagues successives en route vers d'autres villes comme Fes, Meknes, Rabat et Sale. Tout le commerce marocain du XVIIIeme siecle avec l'Europe passait par Tetouan en tant que l'un des ports importants du Maroc. Apres la prise d'Alger par les Francais en 1830, Tetouan a commence a recevoir des immigres algeriens, d'ou l'importance de l'influence ottomane a Tetouan. Cette influence est claire dans la cuisine tetouanaise, (E. la baqlawa ou al-qtaif) et dans les habits traditionnels. Les passages par Tetouan ont contribue au developpement de l'esprit d'ouverture de la ville envers l'Europe d'une part et d'autre part, envers l'interieur du Maroc. On a appele Tetouan "soeur de Fes"car les liens entre Tetouan et Fes ont existe non seulement sur le plan commercial au 18 s., mais egalement sur le plan religieux.

L'histoire de Tetouan est une histoire qui a connu plusieurs phases differentes, c'est a dire, des epoques de splendeur, ainsi que d'autres de decadence historique. La periode romaine a connu la fondation d'une ville, Tamouda et le site de Tetouan est mentionne dans les sources des le XIeme siecle. L'histoire de l'actuelle ville de Tetouan commence a la fin du XVeme siecle avec sa reconstruction par le Grenadin Sidi Ali Al-Mandari dont le nom a la fois historique et mythique est devenu le symbole de la ville. La reconstruction de Tetouan est une consequence de l'Inquisition et de la politique de la reconquete chretienne d'Al-Andalus menee par les rois Catholiques Ferdinand et Isabelle. A la fin du XVeme et au debut du XVIeme siecle, Tetouan fut reconstruite par des andalous pour repousser la menace militaire iberique au Maroc, pays divise en une multiplicite d'entites politiques independantes dans l'absence de tout pouvoir central. L'impact culturel andalou se fait sentir dans son architecture, style de vie, art, etc. Il faut constater le melange des caracteristiques militaires avec les caracteristiques citadines dans l'architecture. Celle-ci reflete la volonte de developper une vie urbaine sophistiquee tout en la defendant de toute menace exterieure.

La communaute juive tetouanaise a joue un role important dans le developpement du commerce avec l'Espagne, l'Italie et l'Angleterre. Les bateaux faisaient Tetouan Gibraltar, Marseille, Alger, Livourne, etc. Le professeur Jean Louis Miege decrit ainsi la splendeur de Tetouan :
"Ainsi apparait en quelque sorte une cite-etat qui, veritablement, a sa mesure et a la specificite marocaine, peut rappeler par certains traits la Florence de la grande epoque ou la Venise des Doges." L'originalite de Tetouan a cette epoque se traduit par la creation d'un style de vie tetouanais, un style d'architecture, un style de broderie et un artisanat florissant. Les palais des gouverneurs de la famille Riffi et autres apparaissent.

Le XIXeme siecle est un siecle de decadence pour tout le Maroc. Celle-ci est la consequence directe de la penetration economique europeenne .Il est particulierement sombre pour l'histoire de Tetouan. Cette ville a connu la peste de 1800, la grande peste de 1818, la terrible famine de 1825, le siege de Moulay Zaid en 1822 et surtout, la Guerre de Tetouan de 1860 qui a entraine l'occupation de la ville par les troupes espagnoles qui se sont retirees en 1862 apres le paiement d'une indemnisation qui a ruine l'economie du pays. La decadence economique de Tetouan a precede la Guerre de 1860. En 1857, les Espagnols ont noye plusieurs bateaux a l'estuaire du port de la ville, mettant fin definitivement a ces activites maritimes.


Au XXeme siecle, Tetouan a connu un nouvel essor politique, economique et artistique en tant que capitale du Protectorat espagnol au Nord du Maroc. La conservation et meme le developpement de l'architecture et de l'art traditionnel tetouanais doit beaucoup a Mariano Bertuchi, peintre exceptionnel et grand amant de l'art marocain. Il fonda le Musee Ethnographique Skala et l'ecole des Arts et Metiers Traditionnels, un veritable joyau qui represente la conservation europeenne de l'art andalou a Tetouan.

Les quartiers de Tetouan ont cette caracteristique d'appartenir a plusieurs periodes differentes, tout en conservant et en transformant l'element andalou. Les plus anciens quartiers comme celui de la Souika datent du XIIeme siecle, tandis que d'autres quartiers datent d'autres periodes plus recentes. Il y a une relation entre la distribution des quartiers et le prestige social. Par exemple a partir du XIXeme siecle, le quartier d'Al-Ayoun est devenu populaire tandis que le quartier de la grande mosquee, Jama' Al-Kabir, fut considere comme l'un des plus prestigieux. D'autres quartiers comme celui d'Al-Mtamar ont garde leur prestige malgre leur anciennete. Le quartier Mtamar fut construit sur un enorme labyrinthe souterrain, les mazmorras, qui servaient a heberger les esclaves et les captifs chretiens. Il s'agit d'un systeme unique dans l'histoire des villes du Maroc. Tetouan a d'autres caracteristiques qui la distinguent. Citons comme exemple le reseau souterrain de l'eau du Shkundu qui fournit beaucoup de maisons avec leurs besoins en eau et qui donne vie aux fontaines qui embellissent les patios de beaucoup de maisons de la ville.




Re: TETOUAN
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 15:58

Histoire des Juifs de Tetouan


Tetouan (anciennement Tamuda), detruite par les Espagnols en 1399, est reconstruite a la fin du 15e siecle grace a l'arrivee de juifs et de musulmans fuyant l'Inquisition. La communaute juive de la ville a donc la particularite d'etre entierement sefarade et hispanophone - comme en temoignent la majorite des grandes familles de Tetouan: Abudaraham, Almosnino, Bendelac, Bibas, Cazes, Coriat, Crudo, Falcon, Hadida, Nahon, Taurel...



Developpement economique et rayonnement spirituel

Cette communaute se developpe et s'epanouit au cours du 16e siecle, participant tres activement a la prosperite de Tetouan qui devient alors un important port d'echanges, un des principaux centres de commerce avec l'Occident et le siege des ambassades etrangeres. De nombreux juifs jouent un role majeur dans la vie commerciale de la cite et multiplient les contacts avec l'Empire ottoman (la Palestine en particulier), le Maghreb, Livourne, Londres, Amsterdam, Gibraltar et, bien sur, avec l'Espagne. Vers la fin du siecle, elle accueille des marranes portugais ainsi que des juifs venus d'autres villes du Maroc et elle poursuit son developpement.
La communaute de Tetouan est egalement rayonnante sur le plan spirituel. En 1530, R Hayyim Bibas, arrive a Fez alors qu'il etait encore enfant, avec sa famille fuyant l'Inquisition espagnole, est invite a venir la diriger. Quelques annees plus tard, il fonde avec son fils une yeshivah qui deviendra celebre dans toute l'Afrique du Nord et meme au- dela. Meme si la splendide synagogue Bibas est detruite lors de la rebellion de 1610, on compte sept synagogues a Tetouan en 1727.
Au 19e siecle, la communaute de la ville venere le dayyan R.Isaac ben Walid, auteur de Va Yomer Yitzhak qui constitue une source de renseignements extremement precieuse sur l'histoire sociale, economique et religieuse de juifs de Tetouan. Cet erudit sera l'un des plus grands soutiens de l'entreprise scolaire de l'Alliance.


L'ambiguite des autorites

Les 17e et 18e siecles sont marques par une politique ambigue des autorites vis- a - vis des juifs. Le sultan leur impose de tres lourdes taxes et nombre d'entre eux sont victimes des violences antijuives qui se dechainent en 1655. Mais d'autre part, lorsque tous les representants d 'etrangers sont expulses de la ville, en 1772, des juifs deviennent representants consulaires de divers pays europeens et sont donc, meme indirectement, des interlocuteurs du pouvoir. En 1790 portant, de nouvelles exactions ont lieu contre des habitations juives.

L'annee 1808 marque une date- cle, puisqu'un decret d'expulsion de tous les juifs de la ville est promulgue, afin de faire de Tetouan une cite exclusivement musulmane. Une delegation de la communaute se rend a Fez pour tenter de plaider sa cause, mais elle obtient seulement l'autorisation pour les juifs de construire leurs propres quartiers en dehors des limites de la ville: c'est le debut du developpement de la Juderia, le quartier juif de Tetouan. La segregation spatiale s'accompagne de mesures de marginalisation sociale et professionnelle puisque certains metiers sont desormais interdits aux juifs, contraints par ailleurs de porter un vetement distinctif noir et frequemment victimes de bastonnades. Ainsi prives de ressources, les juifs de Tetouan s'appauvrissent considerablement. La plupart des 9000 ames qui composent la communaute au milieu du 19e siecle sont reduites a la misere. Aussi l'emigration s'amplifie-t-elle de maniere spectaculaire - vers Mellila, Gibraltar, Oran, mais aussi en direction de contrees plus lointaines: nombreux sont les juifs de Tetouan a aller s'etablir a Buenos-Aires, Rio de Janeiro, Lima ou Caracas...


Retrouvailles historiques avec l'Espagne

Le 6 fevrier 1860, les Espagnols conquierent Tetouan. Les juifs, qui ont subi deux jours plus tot de nouvelles violences, les accueillent avec enthousiasme. "Ce jour-la, historique a plus d'un titre, Espagnols et Sefarades se retrouvaient face a face", ecrit Sarah Leibovici, specialiste de l'histoire des juifs de Tetouan. L'occupation espagnole de la ville ne dure que deux ans, puisqu'elle prend fin le 2 mai 1862, mais elle redonne aux juifs un sentiment de securite et d'espoir d'un avenir meilleur. Ils jouissent desormais de la liberte religieuse et culturelle et participent au conseil mixte recemment mis en place, ou juifs et musulmans se reunissent a parite. Attires par la possibilite d'un meilleur niveau de vie, des juifs des villes de l'interieur s'installent a Tetouan.

L'embellie est malheureusement de courte duree. En1867 et 1868, les attaquent de tribus montagnardes, de pirates du Rif, remettent en cause la securite des habitants de Tetouan, dont une partie est decimee par des epidemies. La secheresse frappe la region. Le mouvement migratoire des juifs de Tetouan s'amplifie encore.

En 1912, Tetouan passe de nouveau sous domination espagnole et le sort des juifs connait une nette amelioration. La Couronne protege officiellement les institutions juives, l'obligation faite aux juifs de resider dans la Juderia est assouplie et il leur est desormais possible d'acquerir des maisons dans les divers quartiers de la ville. Par ailleurs, les taxes speciales que les juifs devaient acquitter sont abolies. L'accession du franquisme entraine toutefois une certaine degradation de la vie des juifs de Tetouan, sur le plan economique en tout cas.


La fin d'une histoire...

Avec l'independance du Maroc, Tetouan devient marocaine. De nombreux juifs optent pour le depart, notamment en direction de Ceuta et de Mellila restees sous controle espagnol. Le recensement de 1960 fait apparaitre la presence de 3103 juifs a Tetouan. Une nouvelle vague d'emigration se developpe apres la Guerre des Six Jours, cette fois vers Israel. Il reste environ mille juifs a Tetouan en 1968. Au debut des annees 1990, on ne comptait guere plus de deux cents juifs a Tetouan. <




Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 23:49

salut quelle plaisir de voir les photos de ma ville natale , ils sont tres beaux.moi j'habitais a passaje pres du cinema avenida, toute ma famille habite labas.
le mot tetouan est venu du mot berbere rifain tetaouines qui veut dire les yeux .
1foto, vue panoramique de tetouan la colombe blanche.
la 2 bab laoukla qui mene a lmalah puis lfaddane
la 3 marche de sanyat rmal il se trouve pres


a tres bientot




Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 23:53

nord du maroc !!j'ai le coeur qui bat l?!







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 23:55

fddan







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 23:57

cin?ma avenida







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 02 décembre 2005 a 23:59

cin?ma espagnol







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:00

el kasaba "l'ancien base m?litaire"






Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:05

pla?a primou (place de la fontaine actuellement )lkhassa







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:07

khassa actuellement







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:10

placa primou (eglecia)







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:13

tetouan avat la r?stauration ann?e 60







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:37

bab toute( porte de freises!!)







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:39

dar tayr (maison d'oiseau) c 'est historique!







Re: TETOUAN
Posté par: vague (IP enregistré)
Date: 03 décembre 2005 a 00:43

mellah







Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'