LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4
Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 18 mars 2006 a 22:24

Bonsoir,

Le Quartier Ben Jdia est le premier quartier qui avait ete amenage par une famille de notables les Ben Jdia, en dehors des remparts de l'Ancienne Medina.

Au debut du siecle, il fut habite par des colonies de toutes origines, il y avait le Derb el Foukani, en haut cote Bd Zerktouni et le Derb el Tehtani, cote Bd d'Alsace.

Pas loin il y a toujours sur la colline, la Villa de Ficks, l'un des plus gros commercant de la fin du 19 eme siecle. Sa Villa est occupee aujourd'hui par une ecole en face de l'Immeuble Liberte.

Il y avait les Francisco, famille portugaise specialisee dans le Transport et dont les fils roulaient dans les annees 20 en voiture decapotable pour accompagner leurs amis marocains au moussem de Sidi Belyout.

Dans les annees 30 le "Ben Jdia" ete le centre de l'activite sportive et commerciale, le Club Ideal qui avait forme les Cerdan et Ben Barek avait son Club et Terrain a l'angle du Bd Zerktouni et Lahcen Ou Idder

Amities
Abdou




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 08:58

Merci Abdou pour cette reponse si detaillee.

Voici les quelques photos envoyees par toi.

Vue a?rienne-album flandrin (c) 1921 - le port-une partie de l'Ancienne
M?dina et au fond les deux "Rochers" qui donn?rent le nom au quartier
des
Roches Noires, cr?? par Eug?ne Landrat ? partir de 1918.



Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 09:00

centre-parc-ledc-album flandrin (o) 1925-L.D.C-

Vue aerienne du Parc:

La coupole - l'Eglise - la R?gion Civile (Actuelle Agence Urbaine)

Photo Abdou






Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 09:03

Specimen de pieces - Industrie Levalloisienne- decouvertes a Sidi
Abderrahmane.

Ces pieces etaient exposees au Musee de ... Casablanca en 1925.

Photo abdou







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 09:05

Etonnante ville que Casablanca, elle avait son Musee et c'est Brideau,
Directeur de l'Ecole des Beaux Arts qui fut nomm? Conservateur de ce
Mus?e.

Le Musee de Casablanca connu des fortunes diverses, il occupa les
locaux de
l'actuel Conservatoire de Musique, avant d'etre transfere en Ancienne
Medina
et... disparaitre apres les annees 40.

Photo Abdou








Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 09:09

Exposee au Musee de Casablanca avant sont transfert a celui de Rabat
(qui merite le detour), cette pierre avait ete decouverte a Ain Jemaa dans la region de Casablanca.

Les caracteres Tifinagh remontent a la periode des Berghouata... et peut etre meme avant !


Photo et commentaires Abdou






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 09:15

Le Transport a Casablanca connu ses heures de gloires avec les:

Le premier Transporteur au Maroc fut la Societe de Transport Automobiles au Maroc creee en 1911, elle assura la ligne Casablanca -Rabat.

Mme ZAKAR - Blat G. - Goyon et Cie - L. Porge et Cie - Torres (chauffeur - proprietaire) - C.T.M -A.FABRE - AIT-MZAL - Louis Guichard - CATALA -CELERITAS - E . de la Torre et Jean Compagny - RAPIDES - CORMY - FABRE Jean - LAGHZAOUI - FRANCAIS - LHAA et KIDERLEN Marchand - SALEMI - SEBAG -CARLOTTI - CATALA - et tant d'autres, sans compter la multitude des "Transporteurs" du famaeux Garage Allel, de la Place des Alli?es et ou de la Victoire, connue sous l'appelation de Derb Omar ? la mani?re de la Nouvelle Gare Routi?re de la Route des Ouleds Zianes.

CORMY - CASA FEDALA, Rue Eugene Barathon lui, s'est specialise dans le trajet de Casablanca Fedala (Mohammedia). Pour nous rendre a la fameuse plage de la ville fleurie il fallait faire la queue (dans la discpline et la courtoisie) aussi bien au depart qu'au retour.

Photo et commentaires Abdou










Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 20 mars 2006 a 14:10

Exposee au Musee de Rabat, cette mandibule vieille de 400.000 ans ?
ete
decouverte dans les grottes de Sidi Abderrahman, qui constitue avec les
cites de Thomas et Ahl Loghlam des lieux remplie d'histoire.



Photo envoyee par Abdou






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 11:37

C'est bien de rendre hommage a Flandrin. Je possede un de ses albums edite par "Mars", 128 rue Gay-Lussac. Les textes sont de J.-M. Goulven, avocat au Barreau de Casablanca. Il date de 1928.
Il comporte une lettre du General d'Amade retire a Fronsac (Gironde) et un autographe de Lyautey.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 22 mars 2006 a 20:49

Une toute petite rectification au sujet des transports Cormy, devenus plus tard Cathala-Bonicci.

L'adresse etait rue Berthelot, (l'inventeur de la machine a coudre) et on voit sur la belle photo d'abdou, au fond l'avenue du general Drude. On tournait a gauche et on arrivait au Rich'Bar.
J'aime bien cette photo car elle me rappelle nos departs, le dimanche matin pour Fedhala, mais aussi un souvenir personnel : tout en haut de la rue, presque a l'angle avec l'avenue Drude se trouvait l'auto-ecole grace a laquelle j'ai pu avoir mon permis de conduire (en 1954) a bord d'une malheureuse 4ch Renault qui en en a vu des dures.
Autre precision : ces transports desservaient aussi la ligne d'Ain Sebaa, rappellez-vous : Guinguette, Beaulieu, Luna-Park ....

Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 22 mars 2006 a 22:20

Bonsoir Sylvain,

Quel plaisir de te lire, ta presence nous as manque durant ces longues journees d'absence.

C'est incroyable, la Rue Berthelot m'est tres familiere. La ou tu avait passe ton permis de conduire c'est l'Auto Ecole Normale, elle existe toujours, c'est la que mes enfants ont passer leur permis!

Juste a cote il y a toujours l'Imprimerie de l'Avenir, en revanche le grand magasin d'articles menagers n'existe plus depuis longtemps, la plupart des locaux ont ete investis par des Cafes.

Apres le passage qui mene vers le Rialto, il y avait les Transitaires les Freres Laredo (de Gibraltar je crois) -la Transmeditteranea- et la vitrerie Timsit...

De l'autre cote c'etait le Credit Lyonnais, le magasin de vente des motos " Jawa" et...Rumy, avec un local d'exposition Avenue Drude, mitoyen au passage Sumica.

J'ai un brun de doute sur l'immeuble qui est a l'angle, je n'arrive pas a le situer ?

Amiti?s
Abdou






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 10:38

Bonjour Abdou, je suis heureux de te lire moi aussi, et de voir ta participation sur ce site devenir importante et interessante.
L'auto ecole Normale, bien sur, c'etait le nom de cette auto ecole et j'espere que tes enfants ont eu pour voiture ecole, autre cchose que cette 4 ch, litterallement a bout de souffle que j'ai utilisee. Remarque, le moniteur racontant toujours des histoires droles tout le temps de la demie-heure de conduite, on ne s'apervait pas de l'etat de cette epave roulante.
L'immeuble dont tu as des doutes, c'est celui qui est a gauche ??
ce n'etait pas un immeuble mais un ensemble de petits commerces et d'artisans, une sorte de Kissaria. C'est la ou on amenait les rechauds a petrole, les "Primus" a reparer !!! on pouvait aussi les acheter.
En face, juste avant d'arriver au Rich'Bar, il y avait un magasin de Lustrerie, et a cote (aujourd'hui detruit) quelques magasins d'habillement et de mercerie dont celui de mon grand Pere, Benjamin Nahoum.
Amities
Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 13:04

Bonjour Sylvain et Abdou,

J'avais passe egalement mon permis de conduire a la meme auto-ecole ? la rue Berthelot sur une Simca Aronde avec 2 volants...(un pour l'eleve et un pour le moniteur).grand sourire classique


Ma grand-mere maternelle habitait au nr.22 de la rue Berthelot, au premier etage. L'immeuble est situe exactement en face du passage qui mene au cinemma Ritz et a la rue Roger (cinema Rialto).


Je me souviens egalement de la vitrerie TIMSIT, car les proprietaires habitaient aussi au nr. 22 de la rue Berthelot.

En face de l auto-ecole, il y avait un horloger et a l'angle, c'est a dire Avenue du Gl. Drude et Rue Berthelot, il y avait le grand magasin pour vetements hommes "VETMA".

Quand aux transports CORMY, le proprietaire etait Maltais, et etait le frere de Mr.Mifsud qui ?tait fermier et habitait dans notre immeuble a la rue Mezergues.

Amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: kirstine (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 14:18

Andre, as- tu connu Pierre Cormy? Je ne sais pas si c'est la meme famille mais il allait au Sun Beach...


Amitie, Laila




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 14:32

Kirstine,


Non je n'ai pas connu Pierre Cormy,(je pense que c'est la meme famille), mais j'ai connu son ses cousins et cousinne qui sont Jean-Louis, Eliabeth et Michel.

Jean-Louis est un ami d'enfance et il est toujours a Casa.

Amti?s

"A"

grand sourire classique





Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 14:49

Bonjour Andre,

Juste une pr?cision, les Transports Cormy ce trouvaient du cote de ton immeuble ou du cote du passage ? ( comme j'ai eu l'occasion de le dire a Sylvain, j'ai un brun de doute concernant l'Immeuble qui figure sur la photo des Transports Cormy, publiee dans cette Rubrique par Darlett le 20 de ce mois) peut-tu me confirmer l'emplacement de cet immeuble S.T.P. et Merci.

Comme j'habite Casablanca, je peux faire un petit saut et envoyer une photo!

Amiti?s
Abdou






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 16:19

Bonjour Abdou,

Je ne suis pas en mesure de te confirmer l'emplacement de l'immeuble en question, car je n'habitais pas a la rue Berthelot.Je me souviens vaguement de certains commerces, pas plus..

C'est ma grand-mere qui y habitais.

J'habitais a la rue Mezergues. Dans notre immeuble, habitait le frere de proprietaire de la compagnie CORMY.(mr. Mifsud qui etait d'origine Maltaise).

Amtities

"A"




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: kirstine (IP enregistré)
Date: 23 mars 2006 a 18:07

andre a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Kirstine,
>
>
> Non je n'ai pas connu Pierre Cormy,(je pense que
> c?est la m?me famille), mais j'ai connu son ses
> cousins et cousinne qui sont Jean-Louis, Eliabeth
> et Michel.
>
> Jean-Louis est un ami d?enfance et il est toujours
> a Casa.
>
> Amties
>
> "A"
>
>
>Tant pis, je l'ai perdu de vue... Merci de m'avoir repondu. Bonne fin de journee, amitie, Laila







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 23 avril 2006 a 16:22

Auteur: abdou
Date: 23 April 2006 a 14:46


Cette photo repr?sente Haj Omar Tazi, le pacha de la ville de Casablanca en 1915- qui ?tait assist? par le "Chef des Services Municipaux" !

Aujourd'hui, Casablanca est dirig?e par une ?quipe constitu?e d'un Maire et un Wali qui n'est autre que Mr Kabbaj, Polytechnicien, ancien ministre des Finances et ex Conseiller de sa Majest?.








Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 00:06

Mon cher Ami SYLVAIN,

La photographie prise des autocars TRANSPORTS CORMY,editee 20 mars 2006 9:15 n'est pas devant l'Agence de la rue Berthelot,les autocars qui y figurent sont des modeles approximatives 1928-1935,mais e cette epoque l'AGENCE DES TRANSPORTS CORMY,se trouvait e la rue OUDJARI entre la rue Prom et Coli,tu peux voir au fond de la rue,l'hetel OLYMPIC qui fait l'angle avec la rue coli.

Bien apres,l'Agence a ete deplacer a la rue Berthelot,comme tu dis dans les annees 1954,l'Agence devait y etre e cette epoque.

Les Transports CORMY non rien a voir avec les Transports CATHALA et ni avec BONICCI.

Mr.REMY CATHALA etait le transporteur des voyageurs de la ligne"CASABLANCA-BENI-MELLAL,route de Mediouna,"LES FLECHES CARS ROUGES",malheureusement Mr.REMY e eu un accident mortel au retour d'une partie de chasse avec son ami le carrossier Mr.GIMELLI.

En ce qui concerne les Transports"HENNE et BONICCI,faisaient la ligne "CASABLANCA-AIN SEBAA,cette societe a ete vendue e l'AUTONAT,puis apres revenue aux autobus de Casablanca,ligne Ne23 aujourd'hui.
Cher ami Sylvain,je suis toujours e ta disposition pour ample renseignements.
Je te dis pas que le fils de Mr.CORMY qui est aujourd'hui l'administrateur des autocars de son pere,ces autocars sont toujours en exploitations sur la meme ligne,mais le depart se trouve e la gare routiere des Ouled-Ziane.
Les "LOGOS" sont visibles sur les autocars avec une tete de cheval entouree du fer a cheval,ou bien le noubeau logo :un cheval peint en couleur doree s'activant en pleine course,la carrosserie peinte en bleu-marine et le toit blanc,les lettres des deux societes : S.T.C.F. et SOMAT ./.
Mr.PIERRE CORMY est l'AMI DE TARZAN./.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 00:23




AVIS pour KIRSTINE ,ANDRE et ABDOU,

1? Pour Kirstine,Mr.Pierre CORMY est toujours ? Casa,avec sa soeur ANDREE et leur maman Mme Vve ANDRE CORMY,la femme du fondateur.

2? Pour ABDOU et ANDRE,pas la peine de chercher l'endroit de la photo,ce n'est pas la rue Berthelot,mais le rue OUDJARI./.




Amiti?s.


P.S. : " T A R Z A N" ./.

ANDREE vient de perdre son mari,il y a deux mois,juste ?pr?s avoir changer de voiture de la AX citoen ? la nouvelle Peugeot"206".

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 10:47

Bonjour Tarzan,


Merci pour ce renseignement qui en meme temps explique (peut-etre..)que le frere de Mr. Mifsud qui avait un depot de charbon de bois, et que je connaissais egalement, avait son depot dans un "fondouk" situe Exactement en face de la rue Oudjari sur la rue Coli.Il y avait un grand portail en bois.

Je sais que Mr. Mifsud, etait tres riche. Son neveu (qui etait un ami deenfance car nous habitions dans le meme immeuble) vit toujours e Casablanca et serait directeur deune ecole privee.

Lorsque ce portail etait ferme, il y avait un cordonier juif qui etait assis sur un petit tabouret avec une table minuscule sur laquelle il faisait ses reparations. Tout cela sont des souvenirs deenfance, car nous passions 4 fois par jour devant, sur notre chemin pour leecole A.Sourzac, e la Fonciere.

el neetaet pas marie et neavait pas deenfants. Ceetait sa belle soeur, Mme Mifsud, qui tenait sa compatabilite.

Est-ce que tout ceci teevoque des souvenirs Tarzane As-tu Connu le quartier entre 1952-1958 environ ? juste a l angle Rue Oudjari-Rue Coli, il avait un droguiste, et a cote du droguiste, sur la rue Coli, il y avait une epicerie. Plus bas, toujours sur la rue Coli, en allant vers la route ds Ouled-Zianes, il y avait "COBREMA" le comptoir Bresilien au Maroc dont le propretaire etait un mr. Israel, juif deorigine Portugaise. Jey avais travaille pendant mes vacances deete,sans salaire....:(

Amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 12:10

Merci Tarzan d'avoir fait le point. Mr Bonici a debute avec la ligne Casa Ain-Sebaa au lendemain de la guerre. Il n'avait qu'un seul car (dans mes souvenirs il etait de couleur Rouge-Bordeaux) et il n'avait meme de quoi payer l'essence. Il vendait donc des billets par carnets e l'avance en faisant des prix et avait propose e mon pere une association. Helas, Helas, Helas, mon pere refusa et il devait bien le regretter par la suite. Nous avions une petire maison a Ain Sebaa et je prenais ce sacre car, toujours en retard ou en panne, pour descendre en ville, mais cela ne durait que pendant les vacances scolaires.

Mes amities, Tarzan et bisous a Caro pour nous

Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 13:25

Pour Andre,

Je voulais te remercier sincerement pour autant de vigilance et gentillesse qui ont permis les retrouvailles entre mes freres Robert et Daniel, et notre ancien voisin et ami de Casa A. Abecassis. Nous l'avons recherche pendant une trentaine d'annees et impossible de retrouver sa trace car etant ethnologue, il a vadrouille dans le monde pour atterir finalement et recemment en France. Il a deja communique avec eux par telephone et emails.

Retrouvailles tres emouvantes ! Vraiment merci beaucoup car c'est grace a toi uniquement !

N'est-ce pas genial cet internet ????

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 18:59

Pour Darlett,


Tant mieux que tes freres aient renoue contact avec votre ami A.Abecassis.


J?ai moi meme, grace a l'intermediare de DARNNA, retouve un cher ami d'enfance dont j'avais perdu la trace depuis environ 52 ans....

Il s'agit d'Andre Tobelem, avec lequel je communique a present regulierement depuis nos retrouvailles.

Oui, en effet l'internet est genial, surtout pour ce qui savent s'y prendre pour faire des recherches.

"A"

grand sourire classique






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: kirstine (IP enregistré)
Date: 27 avril 2006 a 19:21

tarzan a ecrit:
-------------------------------------------------------
> >
>
> AVIS pour KIRSTINE ,ANDRE et ABDOU,
>
> 1? Pour Kirstine,Mr.Pierre CORMY est toujours ?
> Casa,avec sa soeur ANDREE et leur maman Mme Vve
> ANDRE CORMY,la femme du fondateur.
>
> Bonjour Tarzan, je suis vraiment tellement contente d'apprendre que tu as retrouv? les Cormy ? Casa!!! As- tu leur coordonn?es? Sinon, je ne sais pas comment leur donner signe de vie...

Amiti?, Laila et un grand merci!!
>
>
>
>
>
>
>
>
>
> P.S. : " T A R Z A N" ./.
>
> ANDREE vient de perdre son mari,il y a deux
> mois,juste ?pr?s avoir changer de voiture de la AX
> citoen ? la nouvelle Peugeot"206".



Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 01:23

Pour KIRSTINE :

Je ne l'ai pas retrouver Mr.PIERRE CORMY et ANDREE LELEVASSEUR,veuve tres recemment,je discute avec eux,tres souvent,quand je passe devant le garage des autocars,32,rue Abdelkrim Al Khattabi ex Eugene Barathon.

Pierre veut m'embaucher car j'ai une belle ecriture,je lui dis,je n'ai pas besoin de travailler,je suis retraite,il insiste,alors vous faite le controleur,je lui dis,je ne veux pas etre l'ennemi des chauffeurs,car les malheureux qui sont mal payer,il faut qu'ils volent un peu.
Il me dit, alors vous faite le mecanicien,je lui dis alors il faut encore que j'apprenne ce metier.
Je lui dis,pourquoi vous ne me proposer pas comme chauffeur,il me dit vous avez le permis,mais vous n'avez jamais conduit l'autocar,je lui dis,mais Mr.CORMY,il suffit de faire attention de ne pas monter les roues arrieres de l'autocar sur le trottoir !!!!!
Alors,J'ai fait rigoler Mr.CORMY !!!!! (Sic......)




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 12:25

Sacr? Tarzan,

M. Cormy voulait te faire marcher mais c'est toi qui a eu le dernuier mot ! quand il s'agit de plaisanter tu es imbattable !

je n'oublierai jamais la conversation dans l'tobus ne ( j'ai oubli?) quand tu m'as raccompagnee a mon hotel.
Vous parliez des routes qui etaient goudronnees ou pas dans le sud du Maroc dans une region bien precise. Tout le monde riait dans l'autobus parce que ton interlocuteur avait aussi beaucoup d'humour !

merci Tarzan pour ta gentilles, et ton humour mais aussi ton respect des autres !

Amities

Marie Jose




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: kirstine (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 15:24


Ok, merci pour tous ces renseignaments, Tarzan...Bonne apr?s midi, amiti?s, laila

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 23:32

Pour KIRSTINE :

Avec une pierre,je fais deux coups,pour aller faire changer le tuyau coud? et le p?t d'?chappement ? l'at?lier juxtapos? du GARAGE DES TRANSPORTS CORMY(S.T.C.F.).

Il ?tait 17 h 00 quand j'ai embrasser de ta part, sur les deux joues de PIERRE MARC CORMY,en parlant de toi,il m'a dit:"J'AI VU LES ECRITS QUE M'A REMIS MON FILLIEUL SUR LES AUTOCARS".
Je lui demander comment tu sais,ces renseignements,il me dit:"MON FILLIEUL EST UN INFORMATICIEN".(donc il a trouver"DARNNA.COM").

Je lui ai demander son t?l?phone du domicile et du garage,plus de t?l?phones fixes,maintenant,il a le mobile,N? 061.19.11.05

Je crois que cela te feras bien plaisir.
L'adresse du domicile : 5,rue du Calavon CASABLANCA.


Amiti?s./.

" T A R Z A N " ./.

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 23:34

Bonsoir Tarzan

demain je t'envoie un m?ail ..
Amiti?s

Marie jos

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 23:43


Pour SYLVAIN :

Malheureusement notre aimable Mr. ESNEST BONICI,transporteur,est decede depuis quelques annees a Casablanca,qu'il n'a jamais quitter.

Cet homme qui a travailler toute sa vie,a habiter modestement dans un appartement d'un immeuble construit dans les annees 1925,il n'est jamais devenu milliardaire,il etait presque mon voisin du quartier,il se trouvait toujours en train de regarder la rue,debout de son balcon,du No IO boulevard d'Alsace,jusqu'a sa derniere heure./.

AmitieS a Jacqueline.

" T A R Z A N " ./.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 28 avril 2006 a 23:50

Bonsoir Marie-Jos?,


Demain,je ne serais pas a Casablanca,mais a Marrakech,notre Darnneur ETTEDGUI ALBERT et sa femme OLGA arrivent maintemant a Marrakech.

"HOTEL KENZI CLUB OASIS",la Palmerais, Tel .00212.24.30.30.17

Mes salutations.

" T A R Z A N " ./.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 29 avril 2006 a 00:20

Pour ANDRE :

Je te fais savoir d'abord que je ne suis pas un casablancais,en primo : je suis nicois,et en secondo : Je suis Meknassis.

La periode de 1952 a 1958,je me trouvais a Meknes et a Rabat.

Mais je connais Casablanca depuis 1960,mais je l'ai appercue en 1938,1946,1948,1952,1958,en qualite de passage.........

Pour ton marchand de charbon,il serais possible qu'il serait sur le cote EST de la rue,ou se trouvait le garage de voitures d'occasions des MARQUES FRERES.
Bien qu'a l'angle de la rue Coli et Oudjari,la Droguerie de Mr. ESCAUT,dont sa femme Mme ESCAUT ?tait la proprietaire de l'Hotel Olympic,dont aujourd'hui cet h?tel est fermer apr?s renovation sous le nom d'hotel DADES.
A l'autre angle se trouve la BOURELLERIE"TRAUTWEIN"equipementier en cuir pour les chevaux et les cavaliers.
J'avais un ami professeur de fran?ais qui enseigner a Bounazel,qui habitait en permanence dans cet h?tel,Mr.MATTEI Paul,d'origine Corse.
Nous mangions ensemble au Restaurant"SLAVIA",prix tres economique,quelques 300 francs marocains anciens,qui se trouvait dans le passage qui communique de Coli au Bd.Mohammed V,sans passer devant la Pharmacie de France. ou nous parlions l'autre fois du Cordonnier grec Mr. cOSTA,qui habitait avec toi et Mr.MIFSUD au No20 de la rue Mezergue.
En esperant que tes souvenirs te reviennent,ton ami"TARZAN"qui peut te rendre utile !!!!!!

Amities./.


" T A R Z A N " ./.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 29 avril 2006 a 00:41


Mon pauvre ANDRE,je suis en train de t'ecrire sur l'internet de"DARNNA.COM,dans un cyber-cafe "GigaBytes" qui se trouve, par ironie du sort, dans la rue de CEVENNES au quartier Liberte ou j'habite moi-meme.

tu peux dire que tu as de la chance,cette rue garde toujours son nom initial.

"TARZAN"pour te rendre service./.

Mes amities a SYLVAIN pour t'avoir indiquer a qui de droit !!!!

Le rigolo de T A R Z A N ./.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 29 avril 2006 a 04:51

Bonjour Tarzan, toujours aussi symap et serviable. Tu ne vas pas tarder ? revoir Albert et Olga. J'aurais tant voulu retourner ? Marrakech mais pour des raisons de fatigue, ce sera pour une autre fois. Albert espere te rencontrer avec ta fille Caro, notre Mascotte de Darnna, alors fais nous une belle photo.

Toutes mes amities, mon cher Richatd et bisous de Jacqueline en prime.
Sylvain

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 29 avril 2006 a 09:54

Bonjour Tarzan,

J?ai bien ri lorsque j'ai lu que tu te trouvais dans un cyber-cafe a situe a la rue des Cevennes meme...grand sourire classique (l'ironi du sort)

Tu m'as rappele la bourrelerie en face du droguiste Mr. Escault. Je l'avais completement oublie....grand sourire classique Je me souviens tres bien de Mr. Escault qui etait deja un homme d'un certain age lorsque nous etions enfant. Je n'oublierai jamais l'odeur qu?il y avait dans sa droguerie.


C?est Mr. Mifsud qui habitait dans mon immeuble au nr. 20 de la rue Mezergues. (je pense que c'etait de le beau frere de Mr. Cormmy que tu connais si bien).

Quant au Bottier orthopedique Mr.Costa qui avait son atelier dans le passage qui reliait la rue Coli a au Bd. Mohammed V, il habitait a La rue Vedrines, et si je ne me trompe pas, c'eetait le nr. 41, au rez-de chaussee, car c'etait le dernier immeuble avant de traverser la rue Coli, et l'immeuble suivant, (toujours sur la rue Vedrines) etait le nr. 43 dans lequel habitait la famille Boccara (Frida). Leur fils unique (famille Costa) etait mon ami d'enfance et frequentait tout comme moi l'ecole Augustin Sourzac.Ils etaient d'origine Chypriote.

Par contre je ne me souviens pas du tout du garage de voiture d'occasion des freres MARQUES..

Je me souviens qu'un garage ?tait en construction environ en face de la rue Oudjari, sur la rue Coli, lorsque j'etais enfant.
Un jour, le chien de garde qui etait un chien policier allemand, avait mordu mon meilleur ami d'enfance sur le genou et le lui avait broye...

Il a garde toute sa vie une tres vilaine cicatrice..Il devait avoir 9 ou 10 ans.

L'hotel Olympic, ?tait il situ? sur le trottoir gauche de la rue Coli lorsqu'on y entrait par le Bd. Mohammed V, et peu avant d'arriver sur la route des Ouled-Ziane?


Amities

"A"

grand sourire classique













Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 30 avril 2006 a 13:56

Mes Amis SYLVAIN,JACQUELINE et ANDRE,

Je vous ecrit d'un cyber-cafe pres de l'hotel TAZI 2 etoiles de Marrakech,j'ai embrasser Albert,Olga et Monique a l'hotel KENZI CLUB OASIS a 16 kms de la place Djemea El Fna.

Tres bon climat normal,les moissonneuses-batteuses sont en actions pour la bonne recolte de cette ann?e.

Amiti?s./.

" T A R Z A N " ./.




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 30 avril 2006 a 14:18

Bonjour Tarzan !

dis bonjour a nos amis Albet Olga et Monique !

j'espere que tout se passe bien et que tu es heureux avec ton ami de longue date !

bisous a vous quatre

Marie Jos




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 30 avril 2006 a 18:44

Bonjour Tarzan,

Te souviens-tu de l'armurerie qui etait situee sur la rue Prom, environ en face de la rue Oudjari ?

Je ne pense pas qu'elle existe encore de nos jours.

Bon sejour a Marrakech.

Amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 30 avril 2006 a 22:37

Bonsoir Andre,
je ne me souviens pas d'une armurerie rue Prom, mais par contre, il en avait une qui ?tait angle rue Branly et rue Guynemer, en face de la Banque Italienne. C'est de celle la dont tu veux parler ??

amities

Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 30 avril 2006 a 23:14

Bonsoir Sylvain,

Non, ce n'est pas de celle la que je veux parler, car je connaissais bien celle situee a l'angle de la rue Branly et de la rue Gynemer egalement.

Il y avait bien une armurerie situee a la rue Prom face a la rue Oudjari comme je l'ai decrit. Le proprietaire vivait dans l'immeuble au dessus de son commerce.

(en passant....je viens de recevoir un mail de ton cousin Jean-Claude L.)..grand sourire classique


amiti?s

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 01:06

Bonsoir Andre et Sylvain,

- Les Armureries que j'ai connus:

- Arribe de la Rue Gallieni.

- Saint Etienne (vente de Cycles ET Solex) de la Rue Guynemer en face de la Banca Commerciala Italiana (BMCE).

- Celle du Bd de la Gare ( pas loin de Las Delicias et de la Rue Coli)

- Celle du Maarif ( Rue du Jura )

Je suis persuad? qu'il y en avait "une" au quartier des Roches Noires.

Amities
Abdou







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 07:53

Bonjour Abdou et Andre
les armureries :

Il y en avait une autre au bd de la Gare,apres la place Nicolas Paquet,
a cote de la Maison Corse, tres bien achalandee, et une autre dans mon quartier, elle faisait presque angle avec l'avenue Mers-Sultan et la place Mers-Sultan. C'est la ou j'avais achete en 1958, une Gevarm en 22 court a repetition semi-automatique (les 22 long Rifle etaient interdites au Maroc) et dont le permis de detention necessitait de longues demarches administratives. Une merveille de carabine, d'une precision fabuleuse et qu'il a fallut rendre a l'armurier parce que les permis ne furent plus attribues par la suite.

Mais Cher Andre, je me creuse la tete, je n'arrive pas a me memoriser ton armurerie, rue Prom, honte sur moi, car cette rue, ou habitait ma future femme Jacqueline, a 30 metres de la rue Oujdari, j'y suis passe des dizaines et des diraines de fois.

amities

Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 09:28

Sylvain, Abdou et Andr?,

rue du Jura, l'armurerie ?tait tenue par messieurs DURIEUX et BILIEN... Amiti?s et bonne journ?e.

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 10:02

Bonjour Sylvain,

Lorsque l'on entrait a la rue Prom par le Bd. Mohammed V, et restions sur le trottoir de droite, ( en face de l'hotel Lincoln), Il y avait tres belle chocolaterie et confiserie qui fabriquait par exemple toutes les sucettes que nous achetions chez le buraliste ou a l'epicerie. En continuant a marcher sans quitter le trottoir, il y avait une boulangerie, et ensuite cette armurerie.

Je me souviens que le trottoir etait en pente et qu 'il "montait" vers l'avenue du Gl. Drude.


Bonjour Abdou,

L'armurier Arribe a la rue Gallieni etait situe sous des arcades, n'est-ce-pas??

Amities

Bonne fete du travail.......grand sourire classique

On dit que le travail c'est la sante, alors je le laisse pour les malades...

"A"

grand sourire classique












Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 10:12

Je pense que c?est l?armurier de la rue Guynemer au d?but du siecle.









Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 22:05

Bonsoir Andre, Sylvain et Lilbg

l'Armurerie Arribe pour moi se trouvait rue Gallieni, en face de la "Princiere" par l? et sous les Arcades.

Je tombe sur une photo de cette armurerie... sans arcades et comme adresse le Bd de Paris!!!

Cher Andre

En ce qui concerne la photo representant le magasin de Politi, je t'assure qu'il s'agit d'un magasin des annees 30 a FES.

Pour la petite histoire, un editeur publia cette photo avec une legende eronnee dans un receuil du type "beau livre" sur le Maroc...
qui se vend comme des petits pains!

On assiste a une veritable ruee des "Editeurs amoureux" des sujets "Maroc" et "Casablanca" en raison de l'attrait financier du a une forte demande.

Amities
Abdou










Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 01 mai 2006 a 22:36

Bonsoir Abdou,

Merci pour la precison concernant l?armurerie POLITI.

Peut-?tre que l'armurerie ARRIBE avait eu sa premiere adresse au Bd. de Paris avant de demenager a la rue Gallieni sous les arcades, car c'est aussi a cet emplacement que je l'avais connu.

Amiti?s

"A"




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 01:29

Oui, Andre, mais tu as excite notre curiosite avec cette armurerie de la Rue Prom, car meme Jacqueline qui pourtant est nee et a habitee rue Prom, n'en a pas de souvenirs. Est ce que par hasard, cette armurerie n'etait pas plutot une coutellerie ??? apres tout, un couteau, c'est aussi une arme .... grand sourire classique

ton ami

Sylvain

PS comment va mon cousin L... ?? tu as de bonnes nouvelles ??? merci d'avance -






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 09:41

Bonjour Sylvain,


Oui, ton cousin J.C. L. va tres bien.

L'armurerie a la rue Prom n'etait pas DU TOUT une coutellerie.

Il n'y avait que des fusils de chasses en vitrine.

Si quelqu'un avait un annuaire telephonique datant de la fin des annees 50 environ, nous pourrions certainement retrouver le nom de cette armurerie, son adresse exacte et le numero de tel?phone.
C'etait le quartier de mon enfance et je t'assure que je ne me trompe pas.

Belle journee aujourd'hui chez nous.grand sourire classique

je pense qu'il en est de meme aa Paris.


Amicalement

"A"

grand sourire classique








Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 16:25

Bonjour Andr? et Sylvain,

Apres cette "passe d'armes" entre nous tous pour cette armurerie de la Rue Prom, je me suis dit il faut trancher, d'autant plus que je me suis range aux cote de Sylvain pour l'inexistance de cette armureurie.

La Rue Prom, "je connais" tout jeune, je revois encore ces soldats dans les alentours de l'Hotel Lincoln.

Eh bien, ce matin j'avais une "course" en ville, j'ai profite de cette descente pour me "renseigner" ( Ce n'est pas le propre de la Maison et loin d'etre gratifiant),

Andre, tu peux etre fier, c'est toi le CHAMPION !

Le proprietaire du Magasin de Cycles m'a confirme qu'il y avait un armurier au 16 Rue Prom.

J'ai pris avec sa permission la photo ci-jointe.

Encore une fois Andre Bravissimooooooooooooooooooooooo!!!!

Les darneurs et darneuses peuvent etre fier de Toi.

Amities
Abdou







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 16:59

Bonjour Abdou,

Merci pour la photo de la rue Ibn Batouta, ex Prom.

Merci pour avoir enquete car j'en etais certain. Je suis ne et j'ai vecu au nr. 20 de la rue Mezergues,1er etage a gauche, actuellement rue Ali Bouared.

J?ai passe toute mon enfance dans les parages.

J'ai connu egalement l'hotel Lincoln. Tous les dimanches soirs, il y avait un pasteur anglais ou americain qui prechait et qui faisait ensuite l'imposition des mains sur les malades, et la salle etait comble, que ce soit juifs, musulmans ou chretiens. Je le sais parce-que ma mere y allait et m'emmener regulierement, malgre que nous etions juifs et que ma mere etait tres religieuse..

Abdou, te souviens-tu de l'hotel "Claude-Michel" situe egalement sur la rue Ibn Batouta ex. Prom vers le nr. 42 je crois. Juste avant d'arriver a la rue Mezergues?

Il n'existe plus depuis des decenies,je sais, mais je m'en souviens comme etant un hotel de passe frequente par les soldats americains.

Abdou, j'adore revoir les photos de mon quartier.Merci infiniement.

Bonne journee

Amities

"A"

grand sourire classique











Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 19:34

Bravo, Andre et merci Abdou,
J'?tais vraiement intrigue par ton armurerie, rue Prom, et je suis impardonnable de l'avoir oublie, d'autant plus que j'allais prendre des lecons de violon, au dessus de cette armurerie chez Mr Coriat, au 4eme etage de l'immeuble et que mon oncle, Elie Cohen avait un magasin de couture pour femmes, juste en face, presque a l'angle de la rue Prom et du Bd Mohammed v. Les souvenirs, c'est comme les cuivres, ca a besoin d'un petit coup de Mirror de temps en temps ...

amities

Sylvain




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 20:23

Cher Sylvain,

Ce n'est pas grave. Le principal est de pouvoir nous rafraichir mutuellement la memoire. Nous avons quasiement tous oublie pas mal de choses.

Mais j'ai l'impression que nous, les natifs du Maroc, avons en general une memoire de fer. je ne sais pas si c'est a cause de l'amour et de l'attachement que nous avons toujours porte et conserve pour notre ville et pour notre pays, mais je crois que nous sommes uniques au monde a eprouver un tel plaisir par le fait d'evoquer des souvenirs, et tous genre de petits details qui pourraient paraitre insignifiants ou sans importance pour des gens ayant vecu ailleurs s'ils devaient parler de leurs villes...

Le seul fait de rememorer, des anciens commerces, des batiments, des immeubles, des ecoles, des places, des rues, des commerces, en fait absoluement TOUT, nous rend nostalgique.

Amiti?s.

"A"

grand sourire classique













Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 20:41

Bonsoir Andre,

Nous appartenons tous ou presque a une communaute qui rapidement a pliee bagages pour partir un peu partout dans le monde. Et etant a peu pres du meme age, la nostalgie se fait grande au souvenir de notre jeunesse qui finalement a ete assez epargnee puisque nos parents n'ont pas connu les horreurs de la guerre.
La vie au Maroc etait malgre tout bien douce. Nous avons tous ou presque le souvenir d'une jeunesse insouciante et legere, pour certains meme assez bourgeoise, bref beaucoup de facilites que je souhaiterais volontiers a mes filles aujourd'hui.

Et il me semble que retrouver notre chemin vers l'ecole de notre enfance ou retrouver la maison ou nous sommes nes, ou les cafes et piscines que nous avons frequentes ou les ruelles que nous avons traversees avec nos parents. Tout cela est normalement source de nostalgie pour chacun et pas seulement pour nous les anciens marocains.

...et nous sommes partis en meme temps ou presque. Il s'agit aujourd'hui des retrouvailles de cette meme communaute d'ou la chaleur de l'echange et la force des souvenirs.

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 23:48

Bonsoir Andrw

Je n'en reviens pas! j'ai connu dans ma jeunesse la Rue Mezergues et en particulier Andr? et son fr?re du Garage de mecanique specialises dans les voitures de courses.

C'est un plaisir et devoir (naturel) pour moi de t'envoyer des photos de ton quartier.

L'Hotel Claude Michel inconnu au bataillon ( a moins que...) en revanche il y'a l'Hotel Gallia, celui de la Mamora et il y avait aussi l'Olympic angle Oudjari - Coli et le Lincoln...







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 23:53

Le Hall d'entr?e.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 03 mai 2006 a 23:56

Le 3 ?me ?tage.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 00:11

Angle Prom et Oudjari






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 00:14

La Rue Mezergies vers la Rue Coli.







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 00:29

Bonsoir Abdou,

Ah oui..C'est bien la porte d'entree de mon immeuble, mais malheureusement bien delabree ..:(


Dans ce meme immeuble, au 3 eme etage avait vecu un grand commissaire de police qui s'appelait Pinelli. Il etait d?origine Corse. Je parle de l'epoque du protectorat.


Il y avait un grand magasin qui faisait angle Rue Mezergues-Rue Coli qui vendait les encres pour imprimerie. Il s'agissait de la societe Lorilleux-Marofranc.

Merci pour la photo.

Le grand garage situe a la rue Coli juste en face et un peu a droite de la rue Mezergues avait ete construit pendant que j'etais enfant... Je me souviens encore lorsque ce n'etait qu'un terrain vague...



En bas de l'immeuble mitoyen au mien, c'est a dire au nr. 18, il y avait un grossiste de jouets. Le proprietaire s'appelait mr. Meunier et ses 2 fils travaillaient avec lui. A droite de la porte d'entree du nr. 18, il y avait la societe TECHNICA qui faisait les reparations d'appareils medicaux pour les hopitaux, cliniques, medecins etc..


En effet, le garage dont tu parles etait situe au nr. 3 et je me souviens vaguement des proprietaires francais. C'est exact, ils construisaient pour leur plaisir des voitures de courses.
Ou sinon, il s'agissait d?un atelier de reparation et de peinture, pour tout genre de voiture usuelle.


Je sais qu'un des freres dont tu parles avait peri de maniere tragique sur la route en banlieue de Casablanca pendant qu'il essayait une de ses voitures de course.. Il etait passe sous un camion et avait ete decapite!

Dans l'immeuble situe juste apres le garage, c'est a dire au nr.5, vivait le gardien du garage en question. Ses fils, Ahmed et Brahim ont ete nos amis d?enfance .

Au sujet des Hotels; tu as oublie de mentioner le grand Hotel a la rue Abdelkrim Diouri, ex Vedrines, (qui n'existe plus), l'hotel Volubilis en face du bar Lyonnais toujours sur la rue Abdel Krim Diouri, l'hotel transatlantique sur la rue Colbert...grand sourire classique

Amities

"A"


grand sourire classique














Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 00:46

Merci mille fois Abdou pour les photos de mon immeuble .

Nous habitions au premier etage a gauche. (Si mes souvenirs sont bons, il y avait 3 portes, une a droite, une au milieu et celle de gauche avant de monter au 2 eme etage.)

Les portes du troisieme etage que tu as photografie: Celle d'en face etait celle de l'appartement de la famille MIFSUD,beau frere de Mr. Cormy.(transports Cormy).

Celle de droite, c'etait le commissaire de Police Mr. Pinelli.

Amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 01:38

Bonsoir Andre,

C'est exact pour l'accident dont a ete victime l'un des freres.

Je t'envoie la porte au milieu du 1 er, le garage de la Rue Coli, qui reste un modele du genre en terme d'architecture et la place du carrefour - Prom - Vedrines.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 01:42

Le Carrefour Prom - Vedrines.







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 01:49

Le Garage Coli.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 09:59

Bonjour Abdou,

Je te remercie beaucoup pour toutes les photos qui me font enormement plaisir et me mettent de bonne humeur pour le reste de la journee..grand sourire classique

La photo de la porte du milieu au premier etage: Dans cet appartement avait tout d'abord vecu Mme Guermont,une vieille dame francaise. Par la suite, c'etait une vieille fille du nom de Mlle Paredes, qui etait espagnole et avait une stalle au marche centrale. Je crois qu'elle vendait des produits laitiers. Dans l'appartement de droite avait vecu Mr. Gilbert Bramhy qui etait proffesseur d'electricite a l'ecole professionnelle O.R.T ? Ain Sebaa, sur la route de Tit-Mellil.

Et ? gauche, c'etait notre appartement.grand sourire classique

Si tu savais combien nous avons joue lorsque nous etions enfants dans le garage Coli pendant qu'il etait en construction..grand sourire classique c'etait pour ainsi dire notre "parc des jeux".


Je me souviens de l'ascenceur qui est plac? tout a fait a gauche .
Durant les premieres annees du garage, il y avait meme une pompe a essence, au milieu et pres du trottoir, mais pour une raison quelconque, cette derniere avait ete eliminee.

Je ne suis pas certain, mais j'ai un vague souvenir qui me dit que les proprietaires du garage Coli, etaient les 2 freres qui avaient le garage a la rue Mezergues, car des qu?il fut construit, les mecaniciens et les 2 freres faisaient la navette entre les 2 garages plusieurs fois par jour.

La photo du carrefour Abdelkrim Diouri et Ibn Batouta, je reconnais l'angle du Bar Lyonnais et on apercoit tout au fond le Bd. Lalla Yacout, ex Marseille.

Bonne journee et encore merci

amities

"A"

grand sourire classique















Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 21:45

Bonsoir Andre,

La boulangerie l'Epi d'or avait des brioches que les riverains s'arrachaient pour le gouter quel regal!

1925- le Carrefour Vedrines-Prom avec la fameuse antenne de transmission...radio?







Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 22:42

Bonsoir Abdou,

J?ai aussi cette carte postale.

Je me suis souvent pose la meme question au sujet de l'antenne en plein milieu du carrefour... a quoi servait-elle? Je ne l'ai jamais connu , meme pendant mon enfance. La photo doit datee des annees 30 environ.

A droite, tu as l'entree du "GRAND HOTEL". C'etait un hotel tres luxueux. Juste a l'angle, sur le meme trottoir, il y avait le cordonnier espagnol Mr. Cardona, et le magasin adjacent a celui du cordonnier etait l'horloger "MIAJA" dont le proprietaire etait egalement Espagnol.

qu'est-il advenu du grand hotel de nos jours?

amicalement

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 04 mai 2006 a 23:24

Bonsoir Andr?,

Je t'envoie la "facade" de l'Hotel transforme en "Appartements", quand a l'mmeuble qui abritait l'Horlogerie et l'epicerie d'a cote il a ete remplace par un immeuble flambant neuf.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 05 mai 2006 a 14:01

Bonjour Abdou,

Magnifique batiment cet ancien "GRAND HoTEL".

(Si seulement les locataires voudraient cesser de tendre leur linge ? s?cher sur les balcons donnant sur la rue...grand sourire classique...)

Car ils ont des fenetres donnant sur la cour, que nous pouvions voir de notre terrasse a la rue Mezergues.

bonne journee

Amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 05 mai 2006 a 23:16

Bonsoir Andre,

l'entree de l'hotel Transatlantique, apres renovation.






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 05 mai 2006 a 23:23

Bonsoir Marie Jose,

Bon retablissement,il va falloir menager tes petits doigts de harpiste.

Amiti?s
Abdou




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 06 mai 2006 a 10:42

Bonjour Abdou,

Magnifique cette porte d'entree du Transatlantique.

Je me souviens d'une episode au mlieu des annees 50, il y avait eu une grande demonstration devant l'hotel. Des centaines de personnes criaient: "Mendes-France, au poteau... Mendes-France, au poteau...etc..etc.., car c'etait dans cet hotel que le ministre sejournait.

Bonne journee

amities

"A"

grand sourire classique




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 mai 2006 a 14:38

Bonjour Andre,

Mendes-France, cet homme d'Etat d'exception a ete effectivement "hue" par des elements peu recommandables et xenophobes.

Je conserve le meilleur souvenir de cet homme que j'ai toujours admire pour son courage et sa clairvoyance.

Pour toi Andre, une photo de ce grand Homme (au fond a gauche) au...Transat.

Abdou






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 06 mai 2006 a 16:40

Merc i de cette photo Abdou !

etudiante a Grenoble Mendes-France etait venu faire un discours pour un?lection et j'etais allee l'ecouter !
une ambiance enorme et un discours digne de l'orateur !

Mendes, c'est portugais comme nom.
A mon avis il doit avoir des origines juives du Portugal ou l'inquisition a sevi egalement !

mais ce n'est qu'une supposition de ma part, je n'ai jamas fait de recherches.

Amities et Bonne fin de journee

Marie Jos




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 06 mai 2006 a 16:44

Bonjour Abdou,

merci pour la photo.

Heureusement que tu peux certifier ce que j'ecris, car il y a si longtemps de cela, que parfois je doute si c'est ma memoire qui me joue des tours...grand sourire classique

Je t?assure que je n'avais pas encore 10 ans ? l'epoque de cet evenement, et pourtant je m'en souviens comme si c'etait hier, et surtout du slogan que les manifestants criaient.

Amicalement

"A"

grand sourire classique






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 mai 2006 a 19:08

Bonjour Marie Jose et Andre,

Moi aussi, je me rappelle de la visite de cet homme et de l'ambiance qui regnait a l'epoque.

Oui Marie Jos?, des hommes de cette envergure ouaaaaaaaaaaaah!

Amities
Abdou









Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 04:12

Que dites vous de ce sujet !!! Allez les ignares comme moi, cachez-vous !




Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 10:55

Bonjour,
merci, Darlett, de relancer des sujets interessants, mais hélas, assoupis.

La photo d'Abdou, ou on voit Mendes-France à table, m'a fait sourire. Apparament, le verre devant son assiette n'est pas rempli de lait, ce lait dont il voulait faire boire tous les Francais à l'époque, à grands renforts de campagnes publicitaires. La guerre était finie depuis quelques années et les fermiers commencaient à avoir de sérieux problemes de sur-production.
Mendes-France inventa la fameuse formule pour le Maroc : l'Independance dans l'interdépendance ce dont personne ne voulait.

Un autre personnage qui fut hué (par hasard, je me trouvais à quelques metres de lui, devant la cathédrale de Casablanca) fut Gilbert Grandval, resident general de la France au Maroc (il ne le resta que 50 jours) et qui entra en conflit avec le president du conseil de l'époque Edgar Faure. Il devait entrer dans la cathedrale où devait avoir lieu une cérémonie commemorative. L'entree lui fut barrée par des manifestants exités. Il y eut des huées et meme des crachats. Les porte-drapeaux utilisérent les hampes de leurs drapeaux comme armes et la bagarre fut assez violente, le service d'orde vite débordé.
Gilbert Grandval rentra à la résidence et ne tarda à demissionner. Ce gaulliste de gauche decéda en 1961.

amities

Sylvain



Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 10:59

c'est encore moi !!!
j'ai trouve sur Goggle, une photo de Gilbert Grandval, je vous en fait profiter :
grandval.jpg

Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 18:03

Bonjour Sylvain,

Je me souviens de ces incidents du 15 juilet 1955, j'étais hospitalisé à la clinique Mers Sultan, c'est le Dr Comte qui m'avait opéré...

A propos du Résident Géneral Gilbert Grandval, j'emprunte au journal "Le Monde" un extrait de son article du 19 juillet 1955:

" Les manifestations qui ont accompagné samedi les obsèques de quatre des victimes de l'attentat de Mers-Sultan ont été minutieusement préparées en vue d'atteindre la personne du Résident Général et de telle manière que son départ aurait pu apparaitre comme une nécessité.

On sait que la veille un tract prétendait interdire aux autorités de se rendre à la cérémonie, car " il y a des douleurs qui ne doivent pas sortir du cercle des amitiés sincères".

En fait, personne ne pensait que Monsieur Gilbert Granval puisse se dérober à son devoir. Il y avait à l'intérieur et aux abords de l'église du Sacré-Coeur, quelques huit à dix mille Européens.

C'est de cette foule que jaillirent à 15 heurs, lorsque arriva le Résident, des huées, des cris, de basses injures ponctués de: "Démission ! A Paris"....

Amities
Abdou


Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2006 a 18:11

Abdou, tu ne peux t'imaginer les souvenirs que ce docteur me ramenent en memoire. Ce meme docteur m'a operee suite a une fracture a la jambe et franchement, c'est un miracle s'il ne m'a pas envoyee de l'autre cote.
En effet a l'epoque, on anesthesiait a l'aide d'un masque imbibe de cocaine. Or etant allergique a ce produit, j'ai failli y laisser ma peau.
Ensuite, comble de malchance, de retour a la maison avec ma jambe en compote et mes bequilles toutes neuves, je glisse sur une peau de banane que l'un de mes freres avaient eu la mauvaise idee de balancer sur le sol !
Rebelote, on me ramene a la clinique (clinique Comte, si je ne me trompe !) et a nouveau, sans faire la connexion avec l'incident precedent, on reprend le masque a la cocaine et cette fois, je me demande bien comment ils s'en sont tires mais j'ai fini par en sortir egalement puisque je suis la 50 ans apres a relater l'incident !

Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 09 décembre 2006 a 11:33

Bonjour,

Plus besoin d'acheter des quotidiens, le net nous permet d'avoir des informations pratiquement sur tout. Ainsi j'ai appris qu'il se prépare, à Rabat-salé, un projet grandiose sur le Bou-Regreg, port, nouveau pont, etc etc ... et je tombe sur cette vieille carte postale, le bac à Vapeur qui traversait le fleuve car à cette époque, il n'y avait meme pas un pont...


Sylvain
042602570774.jpg

Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 09 décembre 2006 a 12:17

abdou a ecrit:
-------------------------------------------------------
> > Bonsoir Marie José,
>
> Bon rétablissement,il va falloir ménager tes
> petits doigts de harpiste.
>
> Amitiés
> Abdou


Bonjouir Abdou ,
je ne t'ai jamais remercié ...pour ce gentil mot !!! ingrate que je suis parfois, seulement ...
mes doigts, je m'en occupe !! je vais une fois par semaine chez un kiné spécialiste et cet hiver, je vais être opérée de l'index et le majeur droit et ensuite je n'aurai plus mal !!!
terrible l'arthrose et les chercheurs n'ont pas encore trouvé comment remplacer le cartilage ...

j'avais même commencé à apprendre à jouer du hautbois, mais impossible de continuer puisque l'on tient cet instrument avec le pouce droit essentiellement ...

mais que c'est beau cet instrument !!!



Sylvain ,
à propos du projet sur le Bou Regreg, des palissades ont été posées entre le fin janvier et mars de cette année. Je les ai vues en mars lors de mon circuit des villes impériales .
Il ya effectivement un énorme projet plutôt côté Salé , une marina entre autres et aussi un peu côté Rabat.
je dois avoir une adresse où l'on peut voir la maquette du projet, il faut que je le retrouve !

ta carte est très belle comme d'hab !!

Bisous et bonne journée à tous deux mes amis,

Marie José

Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 09 décembre 2006 a 13:30

Grace au sujet de Gérard, dans cette rubrique Maroc, concernant ce projet j'ai pu avoir une idée de ce que que sera le futur port de Rabat-Salé.
Le voici :

sylvain



Re: La Machine à remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 09 décembre 2006 a 13:41

Super Sylvain !!!

j'ai cherché sur mon pc... et bien sur je n'ia pas trouvé...

j'ai de l'ordre à faire ...

il me semble que ce ^peut être très bien, dès qu'il ya un port de plaisance, il y a toujours plus de monde qui vient, c'est la même chose dans l'Algarve !!

merci encore et bisous

Marie José

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 11:30

Bonjour,
un reportage sur le débarquement americain au Maroc en novembre 1942, comme si vous y étiez :

Le débarquement américain au Maroc
(8-10 novembre 1942) : "l’opération Torch"

Le corps expéditionnaire américain au Maroc, la Westerne Task Force, quitta Hampton Roads le 23 octobre avec les troupes ; le groupe de protection sortit le 24 de Gasco Bay, près de Portiand, et les cinq porte-avions de l’Air group quittèrent les Bermudes le 25. Une centaine de navires environ se rassembla le 28 avec 35.000 hommes.

Les ravitaillements commencèrent fin octobre. La route suivie fut celle de Dakar pour éviter les sous-marins allemands des îles Açores. Elle fut suivie jusqu’au 2 novembre, puis changement de cap à 90°. Second ravitaillement le 6. Le convoi s’étirait sur 80 miles de long, 20 de large. Le Massachussetts ouvrait le convoi, suivi par le croiseur Augusta, le gros du convoi avec les transports, les porte-avions, en arrière-garde, les destroyers de protection sur les flancs, à hauteur du cap Blanc (près de Nouadhibou en Mauritanie), le temps se gâta. L’amiral Hewit se demanda s’il ne devait pas franchir le détroit de Gibraltar et débarquer les troupes à l’ouest de l’Algérie, à Nemours, actuellement Ghazaouet, tout près de la frontière marocaine. L’état-major d’Hewitt prédit une amélioration du temps locale.

L’ordre de dispersion des navires fut lancé et ceux-ci se dirigèrent vers Safi, Fédala (Mohammédia) et Mehdia.

La nuit du 7 au 8 novembre était d’un noir épais. La flotte américaine arriva à 23h 53 devant Fédala et à minuit à Mehdia, à l’estuaire de l’Oued Sebou.

L’amiral Hewitt était à bord au croiseur Augusta. Il avait à son bord le général George Patton junior, le commandant en chef des forces américaines de débarquement.

Devant Safi se trouvait le général Ernest Harmon, à la tête d’un corps américain de 6.500 hommes. Il ignorait qu’à 3h20 du matin l’armée française de Safi avait été mise en état d’alerte contre un éventuel débarquement. La nuit était si noire que l’opération de mise à l’eau des péniches de débarquement (les L.C.P., langing craft personnal ; les L.C.A., landing craft assault) s’avérait si compliquée que l’heure du débarquement fut retardée à 4h38. Sept minutes plus tard, le premier soldat américain atteignait le port de Safi. Les nouveaux venus furent entourés par une foule de pêcheurs marocains venus assister sans crainte à un "match" entre soldats américains et français. Douze Marocains à l’air grave se réunissaient autour d’un soldat américain qui mettait péniblement sa mitrailleuse, en batterie. Les Marocains suivaient les rafales des tirs entre belligérants en tournant la tête de droite et de gauche sans se soucier du danger. Si des Américains étaient touchés, il lançaient des quolibets et encourageaient les blessés.

Très vite les points stratégiques importants (gares, portes, nœuds routiers) étaient tenus par les Américains, à l’exception de l’aérodrome. Le général Harmon peut débarquer ses blindés sur les quais, ainsi que la totalité de ses hommes et une réserve d’essence. Le lendemain 9 novembre, les chars américains s’élançaient sur les routes en direction de Casablanca L’aérodrome fut occupé après le cessez-le-feu officiel du 10 novembre au soir.

Le débarquement du nord eut lieu à Bouknadel (plage des Nations). A minuit, le vieux cuirassé Texas, le croiseur léger Savannah, 2 porte-avions, 3 destroyers, 4 escorteurs, 8 transporteurs se trouvaient avec 9.000 hommes à l’embouchure du Sebou. Les navires étaient à cinq kilomètres de la côte. Marins et hommes de troupe voyaient briller les lumières de Mehdia. Malheureusement, les courants déportèrent les uns des autres. L’heure du débarquement dut être retardée à 4h30. A cette heure là, l’ordre donné par le général Bethouart aux batteries côtières de ne pas tirer cessa d’être en vigueur. Si les Américains avaient débarqué à 4 heures, les canons seraient restés silencieux et les militaires français auraient apporté leur aide aux Américains. Trois mille soldats marocains et français étaient installés sur les hauteurs, à l’abri de la boucle du Sebou, protégés par des marécages et bientôt aidés par une cinquantaine de voitures blindées venues de Rabat. Les avions américains Wildcat détruisirent au sol une partie des avions français. Un certain nombre d’appareils prirent l’air et infligèrent des pertes aux Américains. Les combats durèrent trois jours, et les pertes furent sévères dans les deux camps : 88 soldats américains et des pertes sensibles chez les tirailleurs marocains. Il fallait déplorer la mort du colonel américain Craw, porteur d’une lettre du chef des forces américaines, le général de division Truscott, destinée au chef des forces de Kénitra. Il put entrer en ville, passer un premier barrage qui indiqua la direction du quartier général de Kénitra. La jeep portait un drapeau blanc. Malheureusement, la jeep, parvenue à un carrefour, fut prise sous le feu d’un mitrailleur marocain et les négociations n’eurent pas lieu.

A Fédala, le croiseur Augusta, le Brooklyn, 4 destroyers, 11 escorteurs, 15 transports avaient jeté l’encre à 14 miles, et pendant les éclaircies, entre les averses d’une pluie battante, les navires apercevaient les lumières de la ville. 19.000 hommes attendaient le moment de débarquer. Parmi eux, des hommes habitués à la mer, des marins venus de la marine marchande, aussi des terriens, véritables novices, qui voyaient la mer pour la première fois. Le général Bethouart avait averti le chef militaire français de Fédala. Ce dernier attendit en vain le débarquement prévu à 2 heures.

Ne voyant rien venir, il fit rentrer ses unités à la caserne, et de toutes les opérations de débarquement, celle de Fédala fut la plus facile, mais aussi la plus décevante. Les soldats grognaient et ne voulurent pas descendre dans les filets jetés le long des parois des navires. Beaucoup, lourdement chargés, s’étaient empêtrés dans les mailles, avaient glissé et s’étaient noyés. L’heure du débarquement se trouva retardée. Les bateaux pilotes envoyés en éclaireurs revinrent. Ils n’étaient plus là quand les premiers chalands de débarquement arrivèrent. A 4h15, les péniches commencèrent leurs navettes d’un quart d’heure entre les transports de troupes et la plage. Selon les modèles, ces types d’embarcations blindées transportaient une cinquantaine d’hommes, parfois le double ou le triple. Elles étaient munies d’un moteur à l’arrière et d’un pont-levis à l’avant. Par suite d’erreurs techniques, ces unités légères s’embourbèrent, se brisèrent sur les roches. Au lever du soleil, 162 péniches gisaient sur la plage de Fédala et n’étaient plus que des épaves inutiles. Les autres, qui avaient réussit leur abordage, étaient très éloignées les unes des autres. Le regroupement des hommes s’averait difficile. Aucune troupe marocaine nétait postée sur les dunes. Toutes étaient reparties à leurs casernes.

Des soldats américains de la 3ème division foncèrent et arrivèrent à la villa du Prince Murat qu’il réveillèrent, et ils arrachèrent les dormeurs à leur sommeils et les firent prisonniers en pyjamas. Ils les dirigèrent sur les Etats-Unis.

Peu après 6 heures, le jour se leva. Les batteries côtières de Pont-Blondin commencèrent à tirer avec leurs canons de 190 mm. A 6 h 30, les destroyers américains ripostèrent, puis le Brooklyn. Au moment des premiers tirs, les Américains avaient déjà perdu trois centaines d’hommes (par noyade). Les canons de Pont-Blondin étaient mal protégés. Ils furent pulvérisés par les obus américains, comme les cabanons et, leurs notes venus passer la fin de semaine. Auparavant une des batteries tira sur un destroyer qui dut s’écarter, un obus dans sa chaudière. Le temps était beau, un peu brumeux, la houle pas trop forte. Le croiseur Brooklyn tira 757 salves d’obus de 150 mm, jusqu’à 7h42, puis commença un tir roulant sur la batterie d’El Hank. Plus tard, on sut que l’officier de marine qui commandait les batteries côtières était entré en communication avec le commandement américain pour abandonner ses positions.

A 7 heures, les avions du porte-avions Ranger s’apprêtèrent à s’envoler. Dix minutes après le lever du soleil, à 8 h 04, 18 bombardiers lancèrent leurs premières bombes sur le port de Casablanca et coulèrent 3 sous-marins, panneaux ouverts : l’Oréade, le Psychée et l’Amphitrite. Une pluie de bombe tomba sur la grande jetée et sur le Jean-Bart, un grand cuirassé de 33.000 tonnes, proie facile, à l’amarrage et aisément repérable des hautes tours des silos à grains dressées au-dessus des quais. Trois autres navires de passagers venus de Dakar étaient atteints. Deux pétroliers étaient par hasard évités. S’ils avaient été touchés, ils auraient pu détruire le port tout entier. Des navires en réparation étaient touchés. La batterie d’El Hank répondait toujours. Le Wichita, le Tuscaloosa, le Massachusetts ouvrirent le feu sur le Jean-Bart. Des bombardiers Douglas Dauntless attaquèrent le Jean-Beart en piqué depuis 8h07, le Jean-Bart avait tiré deux salves de 380 mm, mais la visibilité était mauvaise : la brume, la fumée des navires voisins dont les marins poussaient les feux le gênaient.

Lui-même fut atteint au bout de 21 minutes de tir. Le port était un véritable chaos.

A 9 heures, la 2ème escadre de petits torpilleurs sortit du port à 18 nœuds. Elle était dirigée par l’amiral Gervais de Lafond. "Les 7 navires étaient condamnés". Les Français lancèrent des opérations suicides. Le feu des navires, les tirs des avions du Ranger se concentrèrent. A 10 h 40, le Fougueux fut détruit par les grosses pièces du Massachusetts (406 mm) et du Tascaloosa. Il sombra sans s’arrêter de tirer. A 11 h, le Milan, son avant défoncé par un obus de 406, dériva et s’échoua. Gervais de Lafond transféra sa marque sur le croiseur Primauguet. A midi, le Boulonnais fut massacré par des bordées avec une gîte de 20° et coula au port dans la journée, comme le frondeur. L’Albatros fut touché par un 406 à l’avant.

Atteint aussi à l’arrière, il se traîna au port et chavira dans la nuit. L’Albatros avait tiré 450 salves. L’après-midi, le Primauguet était hors de combat, avec 90 morts et 200 blessés. Des cinq sous-marins, le Sibylle ne donna plus signe de vie. Le Sidi Ferruch s’échappa avec 3 officiers et 63 hommes à bord. Repéré le 13 novembre à hauteur de Dakhla (après le cessez-le-feu), il était coulé par les bombes d’un avion en tentant d’atteindre Dakar. La Méduse sortit de la passe du port à 5 ou 6 nœuds, en plongée, lança 3 torpilles contre le Massachusetts qui les évita d’un coup de barre. Auparavant, l’équipage avait entendu des chocs sur la coque : c’était les coups de 406 mm tirés par ce gros cuirassé. Pris en chasse par des torpilleurs américains, il fut grenadé. Il s’échappa, revint à El Hank, fit surface vers midi, demanda des ordres en signaux. Les écoutilles étaient ouvertes. Brusquement, les chasseurs américains attaquèrent en piqué à balles traçantes de 12,7. Trois hommes furent blessés : un officier par éclats au ventre, deux par balles à l’épaule. Des coups indiquaient que la coque était crevée. Les voies d’eau furent bouchées dans les ballasts. La Méduse plongea et se dirigea vers Safi. Elle eut des difficultés pour faire surface. Elle piquait du nez ou plongeait à l’arrière. Elle débarqua les trois blessés à Safi.

A nouveau attaquée par des avions américains, elle parti vers Jorf Lasfar où elle se trouve toujours et où on l’aperçoit à marée basse près du Cap Blanc. Les blessés furent évacués.

Le sous-marin qui était en réparation au dock flottant sortit du port le 8 novembre sans périscope. Il fut coulé par les avions américains. Le Tonnant essaya de couleur le porte-avions Ranger puis se dirigea vers Cadix où il se saborda le 15 novembre.

L’Alcyon fut le seul bâtiment qui survécut.

L’amiral Hewitt fut atterré lorsqu’il se rendit compte qu’il avait tiré les trois quarts de ses obus de 406 sur quelques torpilleurs et, sans lui causer aucun mal, sur la batterie d’El Hank.

Une seule unité résistait toujours, le Jean-Bart, dont la tourelle avait été bloquée. Le navire, grâce à un industriel, put réparer mais laissa ses canons immobiles.

Le 10 novembre à 12h20, l’Augusta s’approcha. Dix minutes plus tard, il était à 17 kilomètres (le Jean-Bart pouvait tirer à 25 et même 30 kilomètres), mais les premiers tirs furent gênés par une grue géante située à proximité. La 5ème salve frisa l’avant de l’Augusta où se trouvaient l’amiral Hewitt, le général Paton , deux contre-amiraux, un général, des journalistes. L’amiral Hewitt fut aspergé par une énorme gerbe d’eau jaunâtre et dut aller se changer. Furieux, il donna l’ordre de détruire de "foutu navire jaune". Vers 15h30, pilonné par des bombes de mille livres qui traversèrent au rouge sa plage arrière, largement échancré à l’avant par une déchirure, le navire se posa sur le fond du port. 19 marins étaient tués, 42 blessés. L’ensemble des opérations navales avait coûté 462 morts (selon d’autres estimations, 803) et 640 blessés (plus de 1.000). Les différences disparaissent si l’on ajoute les civils à la marine de guerre.

Si l’on compte les victimes terrestres et navales, le bilan s’élève à 3.000 morts, dont 2.000 chez les Français. La population civile de Casablanca fut épargnée de justesse. Les Américains étaient déjà prêts à bombarder et raser en partie la ville. Mais une tempête menaçait, des sous-marins allemands s’ameutaient. Le général Eisenhower adressait des messages codés qui n’étaient pas reçus (le code de Patton était resté dans la cale d’un des navires). Eisenhower envoya un avion avec un message. L’avion fut abattu. Finalement, les Américains de Kénitra avertirent l’amiral Hewitt, et le chef de Kénitra, Truscott, sauva la ville de Casablanca de justesse. La veille au soir, le général Noguès avait ordonné le cessez-le-feu que lui avait ordonné l’amiral Darlan. De Vichy, un ordre calculé de l’amiral Auphan avait demandé à l’amiral Michelier de tenir jusqu’à la limite de ses possibilités. Les Français avaient perdu 170 avions.

la machine a remonter le temps ne fonctionne pas trop mal

Sylvain


Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 12:46

Bonjour tout le monde

je ne parcours paxs assez toutes les rubriques !!!

je me souviens bien de l'attentat place Mers Sultan, j'avais alors presque 11 ans.
Mais nous étions portugais et pour mon père nous étions tolérés par les français et donc pas question d'aller manifester où que ce soit, encore moins au Sacré Coeur ! nous respections toutes les communautés.

Mon père, comme beaucoup de portugais encore aujourd'hui en France, a eu l'intelligence de ne pas se mêler des affaires politiques de la France et de nous l'apprendre !
ce qui ne m'a pas empêchéer, une fois française et surtout professeur titulaire d'enseigner la science politique et bien entendu de m'y intéresser beaucoup !! comme à la politique du Maroc depuis que je suis à la retraite et que j'ai le temps de lire !

le nom de Grandval je m'en souviens aussi mais vaguement.


Sylvain,

j'ai lu récemment un roman s'inspirant beaucoup de la réalité où est raconté ce débarquement : Casa de François Salvaing (né à Casa)

est ta source ???

si vous ne l'avez pas lu , il est très très intéressant et se lit très bien !

bonne journée à tout le monde,
excusez d'employer cette formule mais si j'écris chacun de vos prénoms je suis sure d'en oublier..

Bises et amitiés
Marie josé

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 26 janvier 2007 a 01:57

Sylvain,


Une vétitable tragédie de cette dernière guerre mondiale,ce récit est fort intèrrèssant.

J'ai lu ce récit avec plaisir,une merveilleuse rédaction,pour les personnes ne connaissant pas cette histoire.

J'ai su la fin du"JEAN BART"qui a coulé dans l'avant-port.


" T A R Z A N " ./.

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 27 janvier 2007 a 15:06

MERCI SYLVAIN, pour ce reportage sur le débarquement américain au maroc,episode qui n'est pas souvent abordé et détaillé dans les différents livres sur la guerre mondiale.A ce sujet je viens de terminer les 4 TOMES SUR DEGAULLE ecrit par Max GaLLO.VRAIMENT TRES INTERRESSANT!




Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 27 janvier 2007 a 15:11

VOICI LE DEUXIEME TOME OU JE TROUVE QU'IL RESSEMBLE LE PLUS A NOTRE AMI!






Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 27 janvier 2007 a 17:33

Bonsoir Sylvain et raf,

Merci de votre attention sur ma personne.(DE GAULLE)

Je vais rectifier ma dermière édition :

Le navire de guerre"JEAN BART" n'a pas coulé à l'avant-port de CASABLANCA,mais à l'acostage du poste"E",jetée Delure.

C'est le "PRIMAUGUET" qui a été coulé à l'avant-port avec sa cargaison de bombes.

Il y a actuellement dans l'avant-port de Casablanca,une zone totalement interdite à tous travaux de draguage,car si on éxécute ce genre de travail,on risquerait de faire éxploser la cargaison de ce navire,dans ce cas,Casablanca risquerait de disparaître de la carte du Monde.


" T A R Z A N " ./.

Re: La Machine ? remonter le Temps...
Posté par: raf (IP enregistré)
Date: 27 janvier 2007 a 18:54

CHER TARZAN! COMME TOUJOURS LA BONNE INFORMATION!pour tout ce qui concerne le maroc à quelques epoques que ce soit.MERCI!

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 02 février 2007 a 20:37

Bonsoir raf,

Tes mots de gentillesses,me font énormément plaisir.

Je pense toujours à la douceur de la Normandie comme le cidre qui se dégouline dans la gorge,dans les moments du Havre.

J'étais occupé avec mes amies de Rabat,"BOUREGREG OU TRANSFORMATION DE RABAT", à lire s'il te plaît !!!!


Le " T A R Z A N " est aussi de Rabat./.

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 15 février 2007 a 00:51



Une question pour les darnneurs :


Savez-vous que le GRAND CAFE NATIONAL,s'appelait autrefois CAFE LE COLISEE ?


J'ai vu une photographie avec un rond-point installé un feu de signalisation tricolore dans le carrefour,rue Blaise Pascal et Bd de Paris.

Les automobiles dataient de 1933/34.


A savoir s'il y a des darnneurs qui peuvent me le confimer.


" T A R Z A N " ./.

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 15 février 2007 a 10:57


Il y a très longtemps Tarzan ,
car c'était le café préféré de mon grand père maternel et j'ai une photo (à scanner) où il est sur la terrasse avec des amis, probablement espagnols...et il me semble que c'était déjà le Café National???
à vérifier .. sur ma photo, et je te dirai
ce devait être fin des années 20, début des années 30 ...

je tacherai de retrouver cette photo et je te dirai ce que j'y vois,

à plus tard
Amitiés

Marie José

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 15 février 2007 a 13:30

Bonjour Tarzan,

le Jean-Bart fut attaque par les chasseurs Bombardiers Wildcats. Il fut touché à l'arriere et sombra mais ne coula pas, le fond étant haut, il reposa sur la vase et continua de tirer quand meme.

ci joint : un plan du port de Casa avec les emplacements des navires de guerre.

amities

Sylvain
16.gif

Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 16 février 2007 a 00:19

Bonsoir Sylvain.

En fait, il y'avait combien de "Jean Bart"? puisque on parle du:
- Batiment de ligne "Jean bart"
- Cuirassé "Jean bart"
- Croiseur "Jean bart"
- Frégatte "Jean bart" etc...

Ci-dessous un portrait de Jean bart lui-même, 2 photos du bateau "Jean bart" qui n'ont rien à voir l'une et l'autre et de jeunes matelots du "Jean bart".

Remarque: Le "Jean bart" n'a pas coulé puisqu'on le retrouve dans les années 50.

Le Debdoubi.











Re: La Machine a remonter le Temps...
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 16 février 2007 a 00:37

Cher Le Debdoubi,
C'est vrai, il y a eu plusieurs Jean-Bart. Celui qui nous interesse, c'est le cuirassé. Il toucha le fond du port de Casa. Les américains le renflouérent mais trop tard pour participer à la 2émé Guerre Mondiale

Voici son histoire en résumé :

Mis sur cale en janvier 1939 au chantiers A.C. Loire de Saint Nazaire, ce bâtiment de ligne de 50 000 tonnes, sister-ship du Richelieu, a été a été lancé le 6 mars 1940. Il est encore en construction lorsqu'éclate la seconde guerre mondiale.

Le 19 juin 1940 à la suite d'un véritable exploit, sous la conduite du capitaine de vaisseau Ronarc'h, il parvient à s'évader du port constructeur à l'arrivée des Allemands et à rallier Casablanca par ses propres moyens.

Dans ce port il est pris à partie, le 8 novembre 1942, par des bâtiments américain qui l'endommagent gravement sans le neutraliser. Deux jours plus tard il subit une attaque aérienne qui provoque son échouement.

Ne pouvant être réparé et terminé avant la fin des hostilités, il reste à Casablanca et regagne Cherbourg le 25 août 1945.

En essais en 1949, il fut mis en service en 1955.

C'est en 1950, après une première série d'essais, qu'il rallie l'Escadre de la Méditerranée. Trois ans plus tard, il participe aux opérations de débarquement en Egypte. L'Ecole des canonniers s'y installe ensuite.

A partir de 1957, il est mis en réserve et ne sera plus utilisé que comme bâtiment-base pour les écoles de la Marine avant d'être condamné en 1970.


Triste fin pour un batiment de cette classe.

en Photo, le Jean-bart, échoué et bien mal en point.

amities

Sylvain

afthit2.jpg

Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'