LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 00:35

Le mellah désigne au Maroc le quartier où habitaient les résidents juifs de la ville. D’après l’encyclopédie Wikipédia :

-« L'origine du mot mellah vient d’une activité réservée à certains juifs Marocains, par laquelle ils mettaient les têtes coupées dans le sel pour pouvoir les conserver le plus longtemps possible et les exposer devant le public, c’étaient surtout les têtes des rebelles qui se révoltaient contre le pouvoir central. Cette activité à vu son apogée à l’époque de Moulay Ismail. »

Bien entendu, cette étymologie macabre est archi fausse, basée sur l’homonymie ( sel= melh en Arabe) et perd de ce fait son étymologie véritable.

On peut aussi citer d’autres exemples :
En lisant un texte sur la généalogie de la famille Knafo qu’on trouve dans ce site, l’auteur attribue l’étymologie de la localité de ‘Oufrane’ à Ephraïm ou au mot arabe ‘ferrane’, qui signifie four, et ce, en souvenir des martyrs qui furent brûlés par le fanatique Bou Hallais. ( un autre camp d’Auschwitz au Maroc ?)

Ifrane est une expression onomastique qui a persisté depuis longtemps. Il s’agit là du pluriel de tifrit dont la prononciation en dialecte Isnagan ( Sanhadja) est Ifri. Son étymologie signifie une caverne qui mène aux galeries souterraines pour l’extraction du minerai ou aux installations hydrauliques

- Sidi Magdoul Saint patron d’Essaouira est présenté souvent comme le nom provenant de Mac donald, alors que c’est un toponyme Judéo Berbère Amagdoul dont la racine est Migdal ou Migdol.
-
- Essaouira présentée comme « la belle dessinée » ou « la joliette », confusion du mot ‘photo= soura en Arabe, et son homonyme « Sour » qui signifie rempart ( l’enceinte du château Castello Real)

Pour revenir à l’étymologie du mot ‘ Mellah’ , il faut signaler qu’à l’époque de la dynastie des Mérinides, le 1er quartier des Juifs construit à Fès Jdid, fut connu par le quartier des" Aït Mella" qui signifie tout simplement le quartier ' des Gens de la religion' ou ‘des Gens du Livre’. « Al mellatou » en Arabe est le synonyme du mot religion. Dans sa prononciation "Mellatou « devient ‘Mellah’, comme « Casbatou » se prononce casbah. La lettre « TA » devient muette dans sa prononciation. ( voir figure)

Les étymologies fausses citées ci-dessus, qui occultent le côté linguistique et historique du Maroc, dénaturent malheureusement la réalité des choses. On peut se demander comment les générations juives dont les ancêtres avaient vécu au Maroc, vont réagir avec de telles mauvaises informations!
mellah.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 12:26

Mallah c'est le quartier des juifs et qui veut dire aussi (celui qui sale "qui mets du sel" ou qui badigeonne avec du sel)
Quant au mot religion en arabe c'est "Adine"
dans le corant c'est écrit "LAKOUM DINOUKOUM WA LIYA DINE" qui se traduit par "VOUS AVEZ VOTRE RELIGION ET J'AI LA MIENNE"
Pour ce qui conserne le mot "Malla" ca fait déja belle lurettes que je cherche la tradiction en Français et aussi la signification en arabe.
Si le mot Malla veut dire religion, que dit tu de cette injure (Naâl dine maltak) que dieu me pardonne.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 15:30

Citation:
mriziga
Mallah c'est le quartier des juifs et qui veut dire aussi (celui qui sale "qui mets du sel" ou qui badigeonne avec du sel)
Quant au mot religion en arabe c'est "Adine"
dans le corant c'est écrit "LAKOUM DINOUKOUM WA LIYA DINE" qui se traduit par "VOUS AVEZ VOTRE RELIGION ET J'AI LA MIENNE"
Pour ce qui conserne le mot "Malla" ca fait déja belle lurettes que je cherche la tradiction en Français et aussi la signification en arabe.
Si le mot Malla veut dire religion, que dit tu de cette injure (Naâl dine maltak) que dieu me pardonne.


Bonjour Si Mriziga,


Mellah du terme 'sel' et mella'h' qui a pour traduction exacte : 'religion, doctrine religieuse ' sont des homonymes. C'est tout le problème et c'est ça qui crée des confusions comme je l'ai expliqué.

Une 2ème erreur dans l'arclicle del’encyclopédie Wikipédia que je n'ai pas citée: la création du quartier juif a eu lieu non pas à l'époque alaouite du temps de Moulay Ismaïl, mais bien avant, au de l'empereur Mirinide Youssouf.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 18:13

Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 22:03

Citation:
mriziga
Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Bonjour Mriziga,

Le 'Si' que j'ajoute devant un nom propre est une forme de politesse populaire traditionnelle pour appeler une personne. Puisque tu veux que je la supprime,pas de problème!

Concernant le mot "Al mella" avec la prononciation d'un "h" aspiré à sa fin a pour signification : 'religion, doctrine religieuse '. Tu trouveras bien entendu l'étymologie arabe dans un dictionnaire arabe.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 10:34

Bonjour Mr Omar, pour commencer "Al mella" avec un H aspiré , c'est bien la première fois que j'enttand parler quant à Al Mella tout court c'est bien connu au Maroc et le plus souvent c'est employer comme Injure accompgné du mot ("Dine"religion).
chose que je ne comprand pas' si le mot Dine veut dire religion et le mot Mella veut dir la mêmme chose donc on peut pas employer les deux dans la même phrase c'est un "Pléonasme"
autre chose pour ce qui conserne le "Si" ça ne me derange nullement mais pas devant un quelconque surnom car Mriziga ce n'est pas un nom propre comme on peut le croire (Mriziga c'est l'arabisation du mot Mer des égouts), si tu est Casablancai tu devrais le savoir.
Cela dit je te souhaite une bonne journée.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 11:33

Citation:
Lakhdar Omar
Citation:
mriziga
Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Bonjour Mriziga,

Le 'Si' que j'ajoute devant un nom propre est une forme de politesse populaire traditionnelle pour appeler une personne. Puisque tu veux que je la supprime,pas de problème!

Concernant le mot "Al mella" avec la prononciation d'un "h" aspiré à sa fin a pour signification : 'religion, doctrine religieuse '. Tu trouveras bien entendu l'étymologie arabe dans un dictionnaire arabe.


Bonjour Mriziga,

A propos de pléonasme, c'est courant quand il y a superposition de langage dans une société comme la nôtre par exemple.

Vous avez entendu bien sûr de la Source Aïn Aghbalou, connue comme telle sur les documents cartographiques:

- En analyasant ce toponyme on trouve :

- Source = Aïn en Arabe
- Aghbalou = source en bernère.

On a ici un triple pléonasme si on rentre dans le détail.

L'explication de ce phénomène c'est que le nom original est " Aghbalou" terme berbère connu par les autochtones avant la venue des Arabes.

Ces derniers ont appelé à leur tour Aghbalou par "Aïn" dans leur langue.

Au temps du Protectorat, les Français une fois de plus ont translittéré 'Aïn' par 'source' et vous avez : " Source Aïn Agnbalou" qui veut dire :" Source Source Source".Voilà un pléonasme remarquable!

Et il y a encore beaucoup d'exemples...

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 12:16

Omar je suis d'accord avec toi, sauf que là ce sont troix langues qui se succèdent, quant à Dine et Al Malla c'est la même langue et c'est de l'arabe. Là on est entrain de tourner en rond (c'est le serpent qui se mord la queue.
Et pour en conclure je ne suis pas convaincu que le mot mella veut dire religion point final.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 13:35

Citation:
mriziga
Omar je suis d'accord avec toi, sauf que là ce sont troix langues qui se succèdent, quant à Dine et Al Malla c'est la même langue et c'est de l'arabe. Là on est entrain de tourner en rond (c'est le serpent qui se mord la queue.
Et pour en conclure je ne suis pas convaincu que le mot mella veut dire religion point final.

Mriziga,

La composition de ton "mot composé", fait partie du parler populaire marocain : le Ddarija, un mélange de termes de l'Arabe classique. Si tu consultes un dictionnaire Arabe ou l'encyclopédie de l'Islam, tu n'y trouvera pas ce groupe de mots, mais tu le trouveras séparément.

Une fois de plus je te demande de jeter un coup à ton dictionnaire, sans quoi je n'ai pas d'autres solutions miracles pour te convaincre!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 14:50

joyeux noel a toute le monde

david te tu rappelle de YAKOB LAARAJ qui a vendu la ferralle au MELLAH

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 19:01

Roberto

biensur il etait face au centre d'etudes ( ecole juive)
un peu avant la fabrique de Mahiya
ma grand-mere etait en haut sur son depot

david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 20:27

Petite histoire des Mellahs

Le mellah de Fès, le premier, abrita dès 1276, « des personnalités juives et leurs familles attachées au service du Souverain". Les juifs de la vieille ville ne s’installèrent qu’en l’année 1438 à Fès-Jdid.
-Le nom de Mellah fut donné pour la 1ère fois en 1541 au quartier juif de Fès-Jdid.
-159 ans après la création du Mellah de Fès-Jdid, le Mellah de Marrakech fut fondé. Ce fut en 1557, deux années après le Ghetto de Rome.
- Les « Beldiyyin » continuaient a vivre par petits groupes épars au milieu des musulmans.
-En 1682, un 3ème Mellah Mellah fut fondé à Meknes.
-En 1809, le Sultan Moulay Slimane installa les Juifs d’Essaouira dans leur nouveau quartier : Mellah Jdid, situé à côté de Bab Doukkala. Leur ancien quartier prit dès lors, le nom de Mellah El Qdim, qui est actuellement la principale artère de la ville. C'est dans le nouveau Mellah où se trouvaient le dépôt de Yacoub Laaraj et où habitait la Grand-mère de Echkol, que Dieu ait leur âme!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 10:24

Origine des Juifs du Mellah d'Essaouira

Un grand nombre de Juifs du Souss, y compris ceux d’Iligh (Localité de la région de Tiznit), vinrent s’installer à Essaouira. Cet exode s’était effectuée, suite à des épidémies de peste, des famines dues à la sécheresse ou à l’insécurité, résultant des guerres tribales régionales. Parmi les émigrants, figurent les familles de Rabbi Haïm Pinto et du Rabbin Ed-Dery qui habitaient Agadir.

Rappels des événements importants ayant influencé la population juive du Souss à émigrer vers Essaouira:

- 1764 : Début de la construction d’Essaouira

- 1775 : Agadir est fermé au commerce maritime: Simultanément Essaouira est ouverte à la marine marchande étrangère.

-1800 La grande peste de 1799 atteint le Souss dans les pre miers mois de 1800.

-1810 Aghennaj, représentant du Makhzen dans le Souss tenta d’affaiblir la Maison d’Illigh; il brûla les établissements de Hachem au Tazerwalt lequel était contraint de guer royer hors de son domaine. Il est probable que devant cette insécurité qui dura jusqu’en1816, les Juifs d’Illigh se soient en large partie repliés dans d’autres communautés israélites (Essaouira, Ifrane, Taroudannt) .
-1878 A la suite d’une grande sécheresse les Juifs du Souss affluèrent à Essaouira.

En raison de l'importance des membres de la communauté juive à Essaouira qui dépassait la communauté musulmane en une certaine période, il y avait environ trente deux synagogues dont deux existent encore de nos jours : Slate Attia et Slate Rabbi Haïm Pinto, contre seulement sept mosquées.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 13:02

oui si omar
il y avait au derb merdoch 4 synagoges , une cest SALTT EL HAZZANE BELOULU,allah yarahmou.
une dans la rue TARAA.
une a gauche de ROBINET TARAA.
deux a cote (MBARK KINKO ).
une derb SECUILA.
trois dans la rue remarine ( DERB EL HAJ TAYBBI ).
une sur l arc ou se trouve le petit restaurant de poisson frite de JOSEPH EL WAGGACHI allah yarahmou.
une dans derb ZWIWNATE .
deux dansla sortie de mellah vers BAB DOUKKALA .

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 13:43

Mon cher Omar
tu as oublier le syna ds le temps qui est toujours Debout (danger)
c'est Slat el kahal (syna du peuple)
ci joint photo (triste etat Mais toujours la)
DSCF1677.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 13:56

david,

je crois que le magazin dans la photo , cetait de ITSHAK SHALH , le mari

de MAZAL la soeur de MOSHE AFRIAT ( DNADNI ) allah yarhamhom kolhom.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 14:06

Le grand départ

La plupart des Juifs commencèrent à quitter le Mellah d'Essaouira après l’indépendance du Maroc en 1956. Certains étaient déjà partis après la création de l’Etat d’Israël en 1948. Les départs s’accélérèrent à une cadence rapide et chaque jour on assistait à des convois de cars bondés d’émigrés à Bab Doukkala. C’étaient des moments pénibles pour les familles qui se séparaient de leurs enfants: des cris, des pleurs, des larmes, parfois des malaises... Parmi les spectateurs, les amis juifs et musulmans, qui pleuraient et maudissaient ce destin cruel et injuste qui éloignait ainsi ces cousins Juifs avec lesquels ils avaient appris à rire et à pleurer.

Plus tard, le Mellah se vida de sa population comme un corps de son sang. La plupart de ses habitants choisirent Israël comme destination finale, les autres de souche aisée, semblèrent préférer plutôt Casablanca, la France ou le Canada. Le Mellah devint après leur départ, un triste lieu de désolation.

( Sur la photo , les cars à Bab Doukkala qui transporteront les Juifs d'Essaouira vers d'autres horizons)
depart juif.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 14:22

Citation:
oueld sidi magdoul
oui si omar
il y avait au derb merdoch 4 synagoges , une cest SALTT EL HAZZANE BELOULU,allah yarahmou.
une dans la rue TARAA.
une a gauche de ROBINET TARAA.
deux a cote (MBARK KINKO ).
une derb SECUILA.
trois dans la rue remarine ( DERB EL HAJ TAYBBI ).
une sur l arc ou se trouve le petit restaurant de poisson frite de JOSEPH EL WAGGACHI allah yarahmou.
une dans derb ZWIWNATE .
deux dansla sortie de mellah vers BAB DOUKKALA .

Bonjour Ould Sidi Magdoul, Allah i'tina baraktou!

Ce complément d'information concernant les anciennes synagogues à Essaouira est très intéressant. Seuls les anciens peuvent encore se souvenir de ces faits historiques. Si tu as d'autres informations concernant ces synagogues, n'hésite pas à me les communiquer.

Actuellement les 2 dernières synagogues restantes sont fermées. Avec tous les touristes juifs qui passent dans la ville, je me demande pourquoi on ne leur aménage pas un lieu de culte à l'instar de l'église catholique pour les Chrétiens de passage à Essaouira.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 14:31

Citation:
echkol
Mon cher Omar
tu as oublier le syna ds le temps qui est toujours Debout (danger)
c'est Slat el kahal (syna du peuple)
ci joint photo (triste etat Mais toujours la)
[attachment 16374 DSCF1677.jpg]


Merci Echkol pour ce document historique! Comme le Mellah est en voie de disparition, cette photo restera un vestige du passé!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 15:35

Mon cher Omar

c'est pour moi (avec les larmes aux yeux)que j'ai mis cette photo
car tous va etre que souvenirs
il ya juste l'ancienne ecole en renovation qui restera (dans nos souvenirs)
DSCF1694.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 15:37

dans mogador il y avait

el MELLAH et CHBANATT pour les pauvres juifs et musulmanes.

MEDINA , SOUK AIT WAKA et derb LLALOUJ pour la classe moyen .

EL KASSBA ET DAR ABRAHAM O HAMOU pour les riches .

un juif ou musulman de EL KASSBA ne peux pas mariee avec les gens de

mellah , cest pas pour la religion ni por la race , seulment pour la

diference social.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 15:55

Roberto

tu as raison
c'etait une difference de classe
pas de races, c'etait juste les gens du mellah avec le mellah
et la medina avec la medina
ca a toujours ete comme ca au maroc
si tu savais ce jour, combien de gens de ce fameux mellah SONT tres haut placer et dans des places INIMAGINABLES

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 16:29

Roberto

les parents de Monsieur Afriat été deja dans les annees 1775 a mogador
27-12-2009 15;24;39.JPG

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 16:33

Mellah1.jpg

Le Mellah d'Essaouira, ce qui en reste...

Dans ce quartier juif, où écoles rabbiniques et maisons laissées à l'abandon, continuent sans cesse de s'effriter pour finir un jour par être rasées complètement. Les générations présentes ne connaîtront jamais l'animation extraordinaire de ses rues et ruelles, les bonnes odeurs de la skhina qui se dégageaient des fours publics le samedi ainsi celles des sauterelles grillés, du maïs cuit à la vapeur qui se préparaient au milieu d'une foule très active!

Cette intense activité d’autan, disparut. Les maisons, l’une après l’autre tombèrent en ruines. Il suffit de visiter ce quartier pour se rendre compte du climat lugubre qui y règne de nos jours. Toute la partie du Mellah collée aux remparts a été complètement rasée. La partie d’en face, partiellement démolie, résistera encore quelque temps. La synagogue de Haïm pinto semble épargnée par ce désastre.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 16:40

oui david , on dit (NASS DYAL EL MELLAH KOLHOM MLAH ).

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 18:22

mon cher Omar

comme tu le sais bien la maison de Rabbi Haim Pinto a ete renover , il ya a peine moins de 2 ans
le reste ne le sera pas car plus personne pour s'en occuper (question d'argent)
comme on dit "EL FLOUSS KA IDIROU TREK FI ABAHAR"

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 19:13

DSCF1695.jpg

encore une photo de renovation de l'ancienne ecole au mellah biensur

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 20:50

Citation:
echkol
Roberto
les parents de Monsieur Afriat été deja dans les annees 1775 a mogador
[attachment 16377 27-12-2009152439.JPG]


Voilà les familles juives qui sont venues de Oufrane (Ifrane) et Iligh du Sud marocain (d'après une étude faite à partir des enseignes des tombes du cimetière d'Iligh ( région de Tiznit).

Abîsrur
Abitbûl
Aferiat
Aflalô
Aqiba
Alharrar
Amar
Amzalag
Azulay
Bânôn
El’Asri
Halewi
Hassan
Hnaffô
Kohen
Lewî
Mazal Tarîom
Messas
Miyyâra
Muyyal
Ohayon
Qidusim
Rbibo
Riboh
Sabag
Sriqi
Suissa
Susan
Susanah
Tidqi
Yifergan

Les lunettes 'Aflalou' doivent leur origine au Mellah d'Essaouira, si je ne me trompe!!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 21:00

Mon cher Omar

tu ne te trompe pas du tout Afleulou le la Francaise=AFLALO
origine mogador et en + du Mellah
il faut le savoir...............
david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 21:59

si omar ,
aussi la famille KNAFO sont des berberes juifs de TIZNIT

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 22:25

Citation:
oueld sidi magdoul
si omar ,
aussi la famille KNAFO sont des berberes juifs de TIZNIT

Moshé Knafo est l'histoire d'un enfant miraculé!

En 1775, la communauté juive d'Oufrane ( Ifrane) était dirigée par le rabbin Yehouda Afriat. À cette époque, s'ouvrit une période d'anarchie à la suite de la mort du Sultan Mohammed ben Abdallah en 1790. Ce fut alors qu'apparut le prétendant Bou Hallais ou Bou Hlis. Son nom était Bou ‘Azzouz. Il était sorcier et se faisait passer pour Moulay Lyazid, fils du souverain défunt. Il avait réussi à soulever tous les gens du Sud. Mais il s'appuyait surtout sur les Aït Baamrane dans la région d'Ifni. En arrivant à Ifrane de l'Anti-Atlas, il fit massacrer cruellement les Juifs. Il les fit acculer jusqu'à l'ultimatum suivant : la conversion à l'Islam ou la condamnation au bûcher. Moshé Knafo naquit le jour même du décret de sa circoncision, juste avant que cinquante Juifs ne soient envoyés au bûcher. Sa jeune mère décida de se sauver à travers les champs avec son nourrisson et se rendit à Mogador. Elle trouva refuge auprès de la famille Corcos. Son fils Moïse eut trois enfants : Makhlouf qui partit au Brésil, Yossef qui devint rabbin et Moïse, né peu après la mort de son père.

Un fquih du nom de Sidi Mohammed ou Tsakat à Agdal ou Merzgoun de Massa, prit la tête de la résistance à Bou Hallais. Il envoya des lettres dans tout le pays. Tous les Chtouka répondirent à son appel. Un matin, on vit une nuée de cavaliers rassemblée autour de l'Agdal. C'étaient les gens du Souss. Les Chtouka avaient à leur tête le caïd Mohammed Dlimi et Bensaïd des Aït Belfaa. Les deux harka ennemis se dirigèrent sur Tiznit. Mais la harka du Souss y devança celle de Bou Hallais, qui campa à El Aouina, localité sur la route d’Aglou, où un combat féroce s'engagea entre les deux partis. C’était un vrai carnage. Bou Hallais fut tué par Ou Ben Saïd. L'endroit où il mourut devint depuis ce temps un lieu maudit. Il paraît que sa tête, fut accrochée sur une porte de la ville de Tiznit, la bouche grande ouverte. Le Fquih du haut de son minaret proclama pour Sultan Moulay Slimane, car Moulay Lyazid, qui prit le pouvoir après Mohammed ben Abdallah, trouva la mort en combattant les tribus insoumises du Haouz dans la région de Marrakech.

Ce qui est curieux, Bou Hallais qui est originaire de Tiout de la région de Taroudannt, est mentionné dans certains ouvrages d’histoire en arabe comme Juif. Le nom de Bou Hallais est donné aux selliers des bêtes de monture. Dans le sud du Maroc, c’étaient surtout les artisans juifs qui pratiquaient cette profession. De nombreuses familles européennes ont curieusement pour patronymes “Hlis ou Hlais. S'agit-il d’une altération de Bou Hallais, le nom du métier de leurs ancêtres?

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 23:02

Citation:
oueld sidi magdoul
si omar ,
aussi la famille KNAFO sont des berberes juifs de TIZNIT

Roberto

la famille KNAFO est plus precis de ACCA , ma grand-mere est une KNAFO de ACCA
monsieur Omar la connue a Mogador, elle a habiter pres de la goutte de lait a Mogador (ce jour le nom de la rue est "Rue Zayan")

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 23:27

g_mere.jpg
voila la photo de ma grand-mere ,son surnom etait ELGADIRIYA

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 28 décembre 2009 a 01:39

oui khoya david allah yarhamha

on dit la femme DE MESSOUD EL GADIRI

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 28 décembre 2009 a 08:43

Citation:
echkol
Citation:
oueld sidi magdoul
si omar ,
aussi la famille KNAFO sont des berberes juifs de TIZNIT

Roberto

la famille KNAFO est plus precis de ACCA , ma grand-mere est une KNAFO de ACCA
monsieur Omar la connue a Mogador, elle a habiter pres de la goutte de lait a Mogador (ce jour le nom de la rue est "Rue Zayan")


Cher David,

Dans un ouvrage intitulé :" La maison d'Iligh" de Paul pascon, l'auteur a recensé 11 tombes de la famille Hnaffo ou Knaffo dans le cimetière d'Illigh, (des décès entre les dates de 1801 à 1916 )

Ci-joint un extrait de carte des localités de Iligh ( flèche rouge), Talaïnt où s'est déroulé la bataille qui a mis fin au fanatique Bou Hallais ( flèche verte) et Khmis Aït Oufka (flèche bleu), confusion probable avec Acca?
iligh.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 28 décembre 2009 a 13:16

Mon cher Omar

mes souvenirs sont tres claire avec ma grand-mere, elle m'a parler de ACCA avec souvenirs
elle m'a raconter qu'elle faisait la route a dos de mulet pour aller du bas du village en haut, ou une synagogue etait en haut, pour les juifs dans le temps qui etait nombreux
je n'ai jamais eu l'occasion d'aller voir cette ville ou douar
possible l'annee prochaine, il faut juste un 4x4
mais c'est une visite que je veux faire pour la memoire de ma grand-mere
david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 28 décembre 2009 a 13:25

28-12-2009 12;22;32.JPG
voici une photo du plan de la route
ACCA=AKKA

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 28 décembre 2009 a 23:53

Cher Echkol,

Peut-être les communautés juives de la région avaient établi des liens de mariage entre elles. S'il y a une personne très âgée dans le douar de ta grande-mère, que dieu son âme, elle doit se souvenir de certaines familles juives qui avaient vécu chez eux. Ou bien s'il existe encore un cimetière du peux découvrir quelques enseignes qui portent le nom de Knafo. C'est l'étude qui a été faite à Iligh.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 01:11

Mon cher Omar

je ne peux repondre pour le moment
j'attends de pouvoir y aller sur place, tu pense que ca parle arabe la bas ou tachlhite?
arabe pas de probleme , tachlhite je ne pige rien sauf qq mots
agroum, amane, our snt tachlhit,des mots courants
si une femme est encore vivante elle doit avoir plus de 100ans, c'est pas le probleme mais si elle parle arabe sinon il faut prendre qq 'un avec moi pour dialoguer avec cette femme si elle veux bien
david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 13:21

Cher Echkol,

Concernant les gens de Akka, la plupart sont bilingues. Les hommes parlent arabe et berbère. Il faut aller se renseigner chez le mokaddem. C'est lui qui connait tous les gens et même parfois l'histoire de la région.

Pour te dire, d'après l'enquête d'un certain rabbin Rabbi Judah Azalia, qui avait parcouru toute cette région dans le passé, il révèle que les premiers Juifs qui avaient fui Babylone, avaient embarqué avec des Phéniciens, après la destruction du 1er temple et sont descendus dans une crique à 10 km environ au nord de Mirleft dite actuellement Gourizim, altération de Guerizim , localité qu'on retrouve en Palestine. Puis ils se sont installés à Wadden ( Oued Noun ) embouchure d'un oued qui porte le même nom situé au sud de Guelmim (voir extrait carte). Les 2 premières localités occupées par ces nouveaux venus sont effectivement Akka et Oufrane ( Ifrane). Ils sont allés à Illigh que plus tard, lorsque cette ville était devenue un centre commercial important.

Le mont Guerizim était un lieu sacré des Samaritains, une secte juive qui a été condamnée à s'exiler.

Pour appeler leur lieu de débarquement " Guérizim" , ou le Mont Béni, c'est qu'ils avaient la nostagie de leur pays. Par conséquent, ces premiers venus Jiufs seraient en quelque sorte des Samaritains!

El la Grand-mère de Si Echkol serait une descendante des rescarpés Samaritains!

( sur la carte les emplacement de Ifrane ( Oufrane), Wadden , Oued Noun appelé Foum Assaka et Gourizim en rouge)
La photo d'en dessous: les ruines du Mont Guerizim en Palestine
Gourizim.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 13:22

mont guerizim.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 14:11

juifs du Maroc.jpg


Voilà la vie des juifs dans ces contrées à une certaine époque!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 19:00

Mon cher Si Omar

avec les photos et les ecrits tu es LE MEILLEUR
jamais personne n'a mis des photos et des ecrits comme tu la fait
avec tes mots si gentil je ne sais pas comment te dire MERCI
***********************************************************************

El la Grand-mère de Si Echkol serait une descendante des rescarpés Samaritains!


************************************************************************
encore une fois MERCI=Barak allah oufik= toda rabba= kitos uva=Thank's
ou tout simplement Allah i hafdek
david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 19:14

Un ami du sud a tiznit m'a envoyer une photo de AKKA comme me la toujours dit ma grand-mere
on peux voir le haut dont ma grand-mere m'a toujours parler
akka.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 29 décembre 2009 a 21:26

Citation:
echkol
Un ami du sud a tiznit m'a envoyer une photo de AKKA comme me la toujours dit ma grand-mere
on peux voir le haut dont ma grand-mere m'a toujours parler
[attachment 16386 akka.jpg]


Cher Echkol,


Regarde ces filles juives qui sont dans la tente, si elles se presentent à un concours de Miss France, elles seront imbattables!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 30 janvier 2010 a 14:00

si omar

tu sais que les vieux habitants de mellah ont eux une moyene de 10 enfants

par famille , car a l epoque il n y avait pas de television , alors ils

n y avais rien a faire que des enfants .

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 30 janvier 2010 a 14:08

Roberto

tu as raison la tele n'exister pas encore
il y avait juste le vin et les cartes (pour ronda)
david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 30 janvier 2010 a 14:17

oui david , maintenant l homme il a pas de temps pour sa femme , il est

tres ocupe avec les programes de la tele .

mais les habitants de mellah ils ont de temps pour sa femme et la voisine

( TBARKALLAH ALIHOM ) .

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 31 janvier 2010 a 14:59

Bonjour Ould Sidi Mogdoul,
bonjour Echkol,

Au sujet de la planifacation familiale des Juifs du Mellah, je pense qu' il y a un autre aspect: c'est le côté religieux. Il paraît que les Juifs de Mogador pratiquaient le Judaïsme dans son aspect le plus strict. Le nombre des enfants est une bénidiction et non pas une charge!

Il faut rendre un grand hommage à ces Juifs du Mellah qui ont laissé des enfants qui ont percé un peu partout dans le monde ( littérature, cinéma, industrie, sciences etc...)entre autres , on peut citer:

- Les fameuses luntettes Aflalou de Paris...
- au début du XIX ème siècle Jacob Raphael Cohen fils d'Abraham Haïm Cohen de Mogador fut l'inventeur de l'eau gazeuse aux Etats Unis

et la liste est très longue...

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: ibrahim (IP enregistré)
Date: 08 février 2010 a 19:06

salut Roberto
rah twahachnak bezzaf

ibrahim

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 08 février 2010 a 20:23

merci , si brahim , jetait en vacance sur (BUDAPEST) tres tres froid !!!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 08 mars 2010 a 20:09

je souhaite une bonne fete pour toutes les femmes de monde ,

car la femme cest notre meres , notre soeur et notre fille .

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 09 mars 2010 a 15:23

Citation:
oueld sidi magdoul
je souhaite une bonne fete pour toutes les femmes de monde ,
car la femme cest notre meres , notre soeur et notre fille .


Une citation dans l’ouvrage de David Corcos :
» Studies in the history of the jews of Morocco »

‘ A Mogador, dans le quartier résidentiel de la Casbah où vécurent des générations juives, de mémoire d’homme, il n’y a jamais eu parmi elles un seul cas de bigamie ou de divorce !’



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'