LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: 1234Suivant
Page courante: 1 of 4
Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 00:35

Le mellah désigne au Maroc le quartier où habitaient les résidents juifs de la ville. D’après l’encyclopédie Wikipédia :

-« L'origine du mot mellah vient d’une activité réservée à certains juifs Marocains, par laquelle ils mettaient les têtes coupées dans le sel pour pouvoir les conserver le plus longtemps possible et les exposer devant le public, c’étaient surtout les têtes des rebelles qui se révoltaient contre le pouvoir central. Cette activité à vu son apogée à l’époque de Moulay Ismail. »

Bien entendu, cette étymologie macabre est archi fausse, basée sur l’homonymie ( sel= melh en Arabe) et perd de ce fait son étymologie véritable.

On peut aussi citer d’autres exemples :
En lisant un texte sur la généalogie de la famille Knafo qu’on trouve dans ce site, l’auteur attribue l’étymologie de la localité de ‘Oufrane’ à Ephraïm ou au mot arabe ‘ferrane’, qui signifie four, et ce, en souvenir des martyrs qui furent brûlés par le fanatique Bou Hallais. ( un autre camp d’Auschwitz au Maroc ?)

Ifrane est une expression onomastique qui a persisté depuis longtemps. Il s’agit là du pluriel de tifrit dont la prononciation en dialecte Isnagan ( Sanhadja) est Ifri. Son étymologie signifie une caverne qui mène aux galeries souterraines pour l’extraction du minerai ou aux installations hydrauliques

- Sidi Magdoul Saint patron d’Essaouira est présenté souvent comme le nom provenant de Mac donald, alors que c’est un toponyme Judéo Berbère Amagdoul dont la racine est Migdal ou Migdol.
-
- Essaouira présentée comme « la belle dessinée » ou « la joliette », confusion du mot ‘photo= soura en Arabe, et son homonyme « Sour » qui signifie rempart ( l’enceinte du château Castello Real)

Pour revenir à l’étymologie du mot ‘ Mellah’ , il faut signaler qu’à l’époque de la dynastie des Mérinides, le 1er quartier des Juifs construit à Fès Jdid, fut connu par le quartier des" Aït Mella" qui signifie tout simplement le quartier ' des Gens de la religion' ou ‘des Gens du Livre’. « Al mellatou » en Arabe est le synonyme du mot religion. Dans sa prononciation "Mellatou « devient ‘Mellah’, comme « Casbatou » se prononce casbah. La lettre « TA » devient muette dans sa prononciation. ( voir figure)

Les étymologies fausses citées ci-dessus, qui occultent le côté linguistique et historique du Maroc, dénaturent malheureusement la réalité des choses. On peut se demander comment les générations juives dont les ancêtres avaient vécu au Maroc, vont réagir avec de telles mauvaises informations!
mellah.jpg

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 12:26

Mallah c'est le quartier des juifs et qui veut dire aussi (celui qui sale "qui mets du sel" ou qui badigeonne avec du sel)
Quant au mot religion en arabe c'est "Adine"
dans le corant c'est écrit "LAKOUM DINOUKOUM WA LIYA DINE" qui se traduit par "VOUS AVEZ VOTRE RELIGION ET J'AI LA MIENNE"
Pour ce qui conserne le mot "Malla" ca fait déja belle lurettes que je cherche la tradiction en Français et aussi la signification en arabe.
Si le mot Malla veut dire religion, que dit tu de cette injure (Naâl dine maltak) que dieu me pardonne.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 15:30

Citation:
mriziga
Mallah c'est le quartier des juifs et qui veut dire aussi (celui qui sale "qui mets du sel" ou qui badigeonne avec du sel)
Quant au mot religion en arabe c'est "Adine"
dans le corant c'est écrit "LAKOUM DINOUKOUM WA LIYA DINE" qui se traduit par "VOUS AVEZ VOTRE RELIGION ET J'AI LA MIENNE"
Pour ce qui conserne le mot "Malla" ca fait déja belle lurettes que je cherche la tradiction en Français et aussi la signification en arabe.
Si le mot Malla veut dire religion, que dit tu de cette injure (Naâl dine maltak) que dieu me pardonne.


Bonjour Si Mriziga,


Mellah du terme 'sel' et mella'h' qui a pour traduction exacte : 'religion, doctrine religieuse ' sont des homonymes. C'est tout le problème et c'est ça qui crée des confusions comme je l'ai expliqué.

Une 2ème erreur dans l'arclicle del’encyclopédie Wikipédia que je n'ai pas citée: la création du quartier juif a eu lieu non pas à l'époque alaouite du temps de Moulay Ismaïl, mais bien avant, au de l'empereur Mirinide Youssouf.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 18:13

Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 25 décembre 2009 a 22:03

Citation:
mriziga
Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Bonjour Mriziga,

Le 'Si' que j'ajoute devant un nom propre est une forme de politesse populaire traditionnelle pour appeler une personne. Puisque tu veux que je la supprime,pas de problème!

Concernant le mot "Al mella" avec la prononciation d'un "h" aspiré à sa fin a pour signification : 'religion, doctrine religieuse '. Tu trouveras bien entendu l'étymologie arabe dans un dictionnaire arabe.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 10:34

Bonjour Mr Omar, pour commencer "Al mella" avec un H aspiré , c'est bien la première fois que j'enttand parler quant à Al Mella tout court c'est bien connu au Maroc et le plus souvent c'est employer comme Injure accompgné du mot ("Dine"religion).
chose que je ne comprand pas' si le mot Dine veut dire religion et le mot Mella veut dir la mêmme chose donc on peut pas employer les deux dans la même phrase c'est un "Pléonasme"
autre chose pour ce qui conserne le "Si" ça ne me derange nullement mais pas devant un quelconque surnom car Mriziga ce n'est pas un nom propre comme on peut le croire (Mriziga c'est l'arabisation du mot Mer des égouts), si tu est Casablancai tu devrais le savoir.
Cela dit je te souhaite une bonne journée.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 11:33

Citation:
Lakhdar Omar
Citation:
mriziga
Si Omar, dorénavant s'il te plait, mriziga seul suffit, sans le "si" le prophète (Salla allahou Aalayh Wa sallam) a dit (LA TOU3TA ASSAYADATOU LIMANE LA YASTAHIIKOUHA) (on ne donne pas la qualification du mot Sir à ceux qui ne la mérite pas) malgré que je suis un chrif d'une lignée droite par mon père, mais ça c'est une affaire de famille.
Ce que je te demande c'est la signification du mot "Mella".
Merci.

Bonjour Mriziga,

Le 'Si' que j'ajoute devant un nom propre est une forme de politesse populaire traditionnelle pour appeler une personne. Puisque tu veux que je la supprime,pas de problème!

Concernant le mot "Al mella" avec la prononciation d'un "h" aspiré à sa fin a pour signification : 'religion, doctrine religieuse '. Tu trouveras bien entendu l'étymologie arabe dans un dictionnaire arabe.


Bonjour Mriziga,

A propos de pléonasme, c'est courant quand il y a superposition de langage dans une société comme la nôtre par exemple.

Vous avez entendu bien sûr de la Source Aïn Aghbalou, connue comme telle sur les documents cartographiques:

- En analyasant ce toponyme on trouve :

- Source = Aïn en Arabe
- Aghbalou = source en bernère.

On a ici un triple pléonasme si on rentre dans le détail.

L'explication de ce phénomène c'est que le nom original est " Aghbalou" terme berbère connu par les autochtones avant la venue des Arabes.

Ces derniers ont appelé à leur tour Aghbalou par "Aïn" dans leur langue.

Au temps du Protectorat, les Français une fois de plus ont translittéré 'Aïn' par 'source' et vous avez : " Source Aïn Agnbalou" qui veut dire :" Source Source Source".Voilà un pléonasme remarquable!

Et il y a encore beaucoup d'exemples...

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 12:16

Omar je suis d'accord avec toi, sauf que là ce sont troix langues qui se succèdent, quant à Dine et Al Malla c'est la même langue et c'est de l'arabe. Là on est entrain de tourner en rond (c'est le serpent qui se mord la queue.
Et pour en conclure je ne suis pas convaincu que le mot mella veut dire religion point final.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 13:35

Citation:
mriziga
Omar je suis d'accord avec toi, sauf que là ce sont troix langues qui se succèdent, quant à Dine et Al Malla c'est la même langue et c'est de l'arabe. Là on est entrain de tourner en rond (c'est le serpent qui se mord la queue.
Et pour en conclure je ne suis pas convaincu que le mot mella veut dire religion point final.

Mriziga,

La composition de ton "mot composé", fait partie du parler populaire marocain : le Ddarija, un mélange de termes de l'Arabe classique. Si tu consultes un dictionnaire Arabe ou l'encyclopédie de l'Islam, tu n'y trouvera pas ce groupe de mots, mais tu le trouveras séparément.

Une fois de plus je te demande de jeter un coup à ton dictionnaire, sans quoi je n'ai pas d'autres solutions miracles pour te convaincre!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 14:50

joyeux noel a toute le monde

david te tu rappelle de YAKOB LAARAJ qui a vendu la ferralle au MELLAH

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 19:01

Roberto

biensur il etait face au centre d'etudes ( ecole juive)
un peu avant la fabrique de Mahiya
ma grand-mere etait en haut sur son depot

david

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2009 a 20:27

Petite histoire des Mellahs

Le mellah de Fès, le premier, abrita dès 1276, « des personnalités juives et leurs familles attachées au service du Souverain". Les juifs de la vieille ville ne s’installèrent qu’en l’année 1438 à Fès-Jdid.
-Le nom de Mellah fut donné pour la 1ère fois en 1541 au quartier juif de Fès-Jdid.
-159 ans après la création du Mellah de Fès-Jdid, le Mellah de Marrakech fut fondé. Ce fut en 1557, deux années après le Ghetto de Rome.
- Les « Beldiyyin » continuaient a vivre par petits groupes épars au milieu des musulmans.
-En 1682, un 3ème Mellah Mellah fut fondé à Meknes.
-En 1809, le Sultan Moulay Slimane installa les Juifs d’Essaouira dans leur nouveau quartier : Mellah Jdid, situé à côté de Bab Doukkala. Leur ancien quartier prit dès lors, le nom de Mellah El Qdim, qui est actuellement la principale artère de la ville. C'est dans le nouveau Mellah où se trouvaient le dépôt de Yacoub Laaraj et où habitait la Grand-mère de Echkol, que Dieu ait leur âme!

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 10:24

Origine des Juifs du Mellah d'Essaouira

Un grand nombre de Juifs du Souss, y compris ceux d’Iligh (Localité de la région de Tiznit), vinrent s’installer à Essaouira. Cet exode s’était effectuée, suite à des épidémies de peste, des famines dues à la sécheresse ou à l’insécurité, résultant des guerres tribales régionales. Parmi les émigrants, figurent les familles de Rabbi Haïm Pinto et du Rabbin Ed-Dery qui habitaient Agadir.

Rappels des événements importants ayant influencé la population juive du Souss à émigrer vers Essaouira:

- 1764 : Début de la construction d’Essaouira

- 1775 : Agadir est fermé au commerce maritime: Simultanément Essaouira est ouverte à la marine marchande étrangère.

-1800 La grande peste de 1799 atteint le Souss dans les pre miers mois de 1800.

-1810 Aghennaj, représentant du Makhzen dans le Souss tenta d’affaiblir la Maison d’Illigh; il brûla les établissements de Hachem au Tazerwalt lequel était contraint de guer royer hors de son domaine. Il est probable que devant cette insécurité qui dura jusqu’en1816, les Juifs d’Illigh se soient en large partie repliés dans d’autres communautés israélites (Essaouira, Ifrane, Taroudannt) .
-1878 A la suite d’une grande sécheresse les Juifs du Souss affluèrent à Essaouira.

En raison de l'importance des membres de la communauté juive à Essaouira qui dépassait la communauté musulmane en une certaine période, il y avait environ trente deux synagogues dont deux existent encore de nos jours : Slate Attia et Slate Rabbi Haïm Pinto, contre seulement sept mosquées.

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: oueld sidi magdoul (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 13:02

oui si omar
il y avait au derb merdoch 4 synagoges , une cest SALTT EL HAZZANE BELOULU,allah yarahmou.
une dans la rue TARAA.
une a gauche de ROBINET TARAA.
deux a cote (MBARK KINKO ).
une derb SECUILA.
trois dans la rue remarine ( DERB EL HAJ TAYBBI ).
une sur l arc ou se trouve le petit restaurant de poisson frite de JOSEPH EL WAGGACHI allah yarahmou.
une dans derb ZWIWNATE .
deux dansla sortie de mellah vers BAB DOUKKALA .

Le Mellah, son étymologie controversée
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2009 a 13:43

Mon cher Omar
tu as oublier le syna ds le temps qui est toujours Debout (danger)
c'est Slat el kahal (syna du peuple)
ci joint photo (triste etat Mais toujours la)
DSCF1677.jpg

Aller à la page: 1234Suivant
Page courante: 1 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'