PUBLICATIONS DIVERSES :  DARNNA.COM
Publications, etudes ou articles divers concernant les religions, la litterature, la psychologie, la philosophie, les Arts, etc... 
La forêt de Paneriai, lieu du plus grand massacre de Juifs en Lituanie
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 août 2009 a 21:34

La forêt de Paneriai, lieu du plus grand massacre de Juifs en Lituanie


A tout juste une dizaine de kilomètres du centre de Vilnius, la magnifique forêt de pins, de chênes et de sapins de Paneriai cache une horreur: ce fut le lieu de la plus grande exécution massive de Juifs en Lituanie.

En juillet 1941, quelques semaines après l'invasion de la Lituanie par l'armée du IIIe Reich, plus de 30 000 Juifs y ont été tués et entassés dans de grandes cuves que l'armée soviétique avait creusées un an plus tôt dans cette forêt pour y stocker des carburants.

«Ils alignaient les gens sur le rebord et, une fois exécutée, la personne tombait dans la fosse», explique à l'AFP l'historien Algis Karosas, directeur du mémorial de Paneriai.

En Lituanie, la Shoah a été menée avec des armes à feu. Contrairement à la Lettonie, l'Estonie ou la Pologne, aucun camp de concentration n'avait été construit sur le territoire lituanien.

Les exécutions à Paneriai ont continué jusqu'au début de 1944. Au total, 70 000 Juifs y ont été assassinés, indique l'inscription sur l'une des nombreuses stèles, rédigée en lituanien, en hébreu et en russe.

«Les Juifs y ont été exterminés, mais aussi des victimes russes de la guerre, des milliers d'intellectuels polonais, des ecclésiastiques, des résistants. Des personnes de 28 nationalités différentes y ont péri, il y a même eu quelques Français», précise M. Karosas.

Selon les calculs des historiens, les 10 cuves de 6 mètres de profondeur sur 35 mètres de diamètre ont dû contenir 100 000 cadavres. Mais il reste impossible de chiffrer exactement le nombre de victimes, car les nazis ont cherché à masquer leurs exactions.

«Vers la fin de la guerre, en 1944, ils ont déterrés et brûlé les cadavres. Mais ils n'ont pas réussi à cacher toutes les traces. Les habitants des alentours ont été témoins», raconte M. Karosas.

Une partie de la population locale a été impliquée, plus ou moins volontairement, dans ces massacres organisés par les Einsatzkommando allemands.

Après la guerre, quelque 8000 personnes ont été jugées en Lituanie pour collaboration avec les nazis, dont ceux qui avaient participé à l'extermination des Juifs. Quelques dizaines ont été condamnés à la peine de mort.

Mais le travail de mémoire a été long, car l'Union soviétique a passé ces crimes sous silence. «On ne parlait que de l'extermination de citoyens soviétiques, et non de Juifs», explique Arvydas Anusauskas, parlementaire et historien.

Aujourd'hui, seul le passage des longs trains de marchandises trouble la tranquillité du lieu.

«Je savais ce qui s'était passé ici. Mais quand je vois les photos de ces enfants attendant d'être tués, je ne peux plus les regarder», confie à l'AFP Romas Guigo, auteur de l'exposition à l'intérieur du mémorial.

«Les gens savent ce qui s'est passé, mais en ont-ils vraiment conscience ? Les néonazis dessinent encore des croix gammées sur la porte du siège de notre communauté», déclare Simonas Gurevicius, directeur exécutif de la communauté juive de Lituanie.

Appelée jadis la Jérusalem du Nord pour l'intensité de sa vie juive, Vilnius a vu naître de grands courants ou institutions qui ont marqué notre temps, comme le Bund, mouvement socialiste juif. Toute cette culture a disparu quand les nazis ont exterminé 90% des 220 000 Juifs qui vivaient en Lituanie avant la Seconde guerre mondiale.

Vingt ans après le retour de ce pays balte à l'indépendance, la question de la restitution des biens juifs assombrit les relations entre l'Etat lituanien et la communauté juive.

Une solution est toutefois en vue pour les biens communautaires. Le parlement doit examiner cet automne un projet de loi qui prévoit de verser à la communauté juive une compensation de 128 millions de litas (37 millions d'euros), soit un tiers de la valeur estimée des bâtiments qui lui appartenaient autrefois.


Source: AFP - mercredi 26 août 2009



Désolé, vous n'avez pas d'autorisation poste/réponse dans ce forum.

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'