ROND-POINT CULTUREL :  DARNNA.COM
Litterature, Arts & Opinions  
Aller à la page: Prècèdent123
Page courante: 3 of 3
LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: Jweizy (IP enregistrè)
Date: 13 octobre 2007 : 05:05

plein essor

LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 15 octobre 2007 : 21:14

C'est partout pareil et les centres urbains deviennent de plus en plus chers et comme l'espace se fait de plus en plus rare, alors on construit en hauteur. Elles ne sont pas pretes a disparaitre ces hautes tours a multiples etages dans lesquelles on trouve tout ce qu'il faut pour bien vivre, piscine, salle de sport, cinema privee pour les residents, depanneur, etc... Tout le luxe et de plus en plus pour ceux qui en ont les moyens et de moins en moins pour les autres.
C'est pareil a Manhattan, Vancouver, Madrid, Londres, Boston, Montreal... et egalement a Tel-Aviv.

LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: noemi (IP enregistrè)
Date: 16 octobre 2007 : 10:49

Nous parlions sur cette rubrique à priori de l' "Habitat" c'est à dire d'un programme d'habitat collectif de classes défavorisées ou moyennes; en ce cas en France, on évite les tours, on les pulvérise, et l'on privilégie les R+ 3 avec une mixité sociale si possible...
A Stains, à Garges les Gonesses, Sarcelles, aux Minguettes à Mantes la jolie, et dans les banlieues des grandes villes, on est revenu des collectifs en hauteur, de l'habitat vertical

Bien sur dans les capitales du monde les tours existeront toujours, mais a Paris intramuros il y a des sacrées directives architecturales... depuis le tollé entendu après la construction de tours dans certains ilots comme le Front de Seine... on a légiféré.
Mais il y aura toujours des passe droits, et des ca particuliers.

Noemi




LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: cerisier (IP enregistrè)
Date: 16 octobre 2007 : 22:58

bonsoir : les immeubles d'el hank dont vous parlez , y habiter maintenant relève d'un grand privilège, ceux qui y habitent s'estiment habiter dans des appartements de standing, pourquoi, et bien tout simplement parcequ'ils jouissent de vues très étendues vers le large ou a défaut pour ceux dont la facade n'est pas dirigée vers la mer vers un grand espace. deuxièment, dans cette partie de la ville pour acheter un terrain est désormais reservé aux gros riches, le mètre carré est inabordable.

LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: noemi (IP enregistrè)
Date: 18 octobre 2007 : 14:59

Merci cerisier

Cet ensemble "l'Habitat"a été fait en première nécessité, en urgence pour des populations vivant des des lieux insalubres, avec de bons principes et de des normes d'habitabilité tout à fait acceptables.
J'ai été élève architecte a Paris, j'ai vécu pendant 4 ans dans une pièce, puis avec un mari et un bébé par la suite pendant 2 ans dans la même pièce en attendant d'avoir mon diplôme... j'aurais bien aimé avoir un petit balcon, la mer pas loin, de quoi sécher mon linge et une vraie salle de bain!
Si cela avait été si moche maintenant, vu l'endroit, cela aurait été rasé à présent vu comme le dit cerisier, l'engouement pour ce lieu, mais tout dépend de l'entretien qu'on apporte et de l'usage qu'on y fait, si on s'entasse a 3 familles dans un 3 pièces, avec de jeunes enfants et des adolescents, ou si on occupe à une seule famille... un logement prévu juste pour ça...
ensuite on accuse les archis... classique!
Amicalement
Noemi




LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 18 octobre 2007 : 19:32

Le probleme Noemi avec ces logements de l'Habitat etait dans la formule nouvelle de logements collectifs et d'immeubles a grandes capacites de logements. Je pense que c'etait tout d'abord cela qui etait recent, si nous comparons avec le logement precedent du Mellah ou les immeubles ont 2 etages ou moins.
Ensuite, si mes souvenirs sont bons car tout ceci est bien vague, il y avait des courants d'air pas possible en montant les escaliers et petite je me souviens d'avoir a m'agripper a mon pere pour monter les escaliers qui menaient a la famille que nous visitions et j'avais les cheveux qui voltigeaient tellement le vent etait fort.

C'est un peu ce que je disais au depart de cette rubrique, "vue sur la mer, sans l'impression qui va avec"
Je ne pense pas que les familles vivaient a plusieurs dans un logement bien qu'il s'agissait certainement de familles nombreuses qui connaissaient deja l'entassement. Mais le concept etait nouveau, les details peu soignes et tout comme les HLM de la banlieue de Paris dans lesquelles s'entassent les familles qui vivotent difficilement, l'immeuble etait occupe par des familles pas riches et l'aspect miserable de l'ensemble s'en trouvait renforcee.

Une histoire personnelle. Pendant que nous faisions construire notre maison dans les montagnes de Jerusalem, nous avions loue un genre de Cottage avec petit jardin (enfin, il ne s'agissait que de ronces et de mauvaises herbes en fait de jardin !).
Juste avant d'y entrer, et ceci avant meme de poser nos bagages qui n'etaient pas encore sur place, Gerard et moi, nous nous sommes mis au travail pour defricher, desherber, planter une pelouse et des fleurs afin de transformer cela en jardin reel.
Les voisins, une famille de 6 personnes qui occupaient le jardin contigu au notre avait le meme lot de terre mais plein de ronces et totalement inutilisable.
Ils etaient tellement surpris de nous voir faire que 3 mois apres, ils faisaient la meme chose dans le leur et lorsque nous avons quitte ce Cottage pour notre maison, je recevais de ma voisine des bouquets de fleurs fraichement cueillis de son jardin tout neuf qui lui donnait un plaisir incomparable mais dont elle n'avait nullement conscience auparavant.
Je crois que c'est beaucoup une question culturelle et pour ameliorer son logement, il faut tout d'abord obtenir, dans un premier stade un niveau materiel decent et ensuite, on regarde au decor.

Ceci dit, il n'y avait pas grand chose a faire contre ces vents de cet immeuble qui correspondait a l'esprit nouveau des architectes des lieux. D'autre part, je pense qu'on peut tranquillement critiquer des tas de constructions mauvaises dont les architectes souvent nous deparent la ville.
Lorsque je regarde Beaubourg, je trouve extremement audacieux cet ensemble mais d'une laideur absolue ! On est passe a un autre concept de l'esthetique et de la construction et il faut donner du temps au regard pour apprecier ou condamner.




LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: Martal (IP enregistrè)
Date: 08 aot 2008 : 00:06

je trouve que tout cela est très moche...aussi...ce quartier El Hank mais aussi les batiments du fada et les règles de Le Corbusier sont pour moi des diktats idéologiques tout simplement...lorsque Perret nous dit qu'il ne faut pas d'ornementation en architecture il fait aussi de l'idéologie...
Le Corbusier, Perret, Dufau et autres Porzamparc, Nouvel (...) et autres stars du béton et du verre aujourd'hui à la mode ne me font pas rêver...leurs création sont sans âme, désarcarnée, il faut se méfier des "maîtres" à penser, à créer et ne pas les prendre pour des dieux...

Je suis un "âne", j'aime pour ma part les chemins de traverse, les petites ruelles pavées et les vieilles maisons, elles ont une âme...ici à Amiens les touristes ne s'y trompent pas, que croyez vous qu'ils viennent voir après la cathédrale du XII ème siècle ?...et bien le vieux quartier populaire Saint-Leu avec ses vieilles et modestes maisons en torchis, en briques anciennes et à pan de bois...ils apprécient les petites ruelles et les canaux de ce quartier...les quartiers de la reconstruction de Dufau, la tour Perret en béton armé et sa place de la gare...tout le monde trouve cela laid et je n'ai jamais vu un car de touristes dans ces secteurs...
Voilà la vérité elle est là, c'est le public, la masse qui a le dernier mot, la vérité est là et pas ailleurs et certainement pas dans le délire des créations architecturales isolées n'ayant qu'un seul but : glorifier l'architecte...regarder cette botte à Lille signé Porczamparc, les touristes s'en moquent comme de leur première chemise...
Enfin tout cela est dans l'air du temps c'est pareil pour les artistes contemporains aussi prétentieux que des paons...
Bien triste époque que la nôtre en définitive

LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistrè)
Date: 23 novembre 2008 : 06:15

Rien de plus que l'annonce dans les journeaux de 1950 du projet de construction "moderne" de ce qu'on nomma L'HABITAT et qui alors et certainement aujourd'hui, etait la laideur meme.

Ce texte est de Jacques Perez, delegue au gouvernement marocain
pour Casablanca et il parait sur un
Organe mensuel des communautes israelites du Maroc publie en 1950.


voici l'article











LE QUARTIER DE L'HABITAT- EL HANK, CASABLANCA
Posté par: SimoHank27 (IP enregistrè)
Date: 19 fvrier 2009 : 15:18

Bonjour,

Je tiens tout d'abord à remercier Noemi pour ce sujet, et pour les super photos postées.
Avec beaucoup de retard, je me permet de rejoindre cette discussion.
Habitant dans ce quartier, je suis pas d'accord avec nombre d'entre vous qui trouve triste et pauvre que leur tante y habitait.
Les blocs existent toujours, peut-être qu'avant c'était pas bien desservis comme le souligne Marie-josé mais moi je trouve que c'est un des plus beaux quartiers à Casablanca, que ça soit d'un point de vue infrastructure, ou d'emplacement.

a+

p.s. : j'essayerai de prendre des photos et les postées pour la prochaine fois

Aller à la page: Prècèdent123
Page courante: 3 of 3


Dèsolè, seuls les utilisateurs enregistrès peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'