CULTURES ET TRADITIONS JUIVES :  DARNNA.COM
Musique andalouse, histoire juive, culture judéo-berbère, judéo-espagnol, littérature juive, Rabbins, cimetières juifs au Maroc, Patrimoine juif au Maroc 
SAUVONS LE MELLAH D’IFRANE ANTI-ATLAS !
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2009 a 21:06

SAUVONS LE MELLAH D'IFRANE DE L'ANTI-ATLAS !



"Ifrane sont quatre petits châteaux édifiés par les numides, distants l'un de l'autre par l'espace de trois miles, sur un petit fleuve, qui court l'hivers et en été dessèche (…) dans ces châteaux il y'a plusieurs artisans, mêmement de ceux qui font ouvrage de fonte et de vases de cuivre…les habitants sont pleins d'une grande civilité en leur maintien, et se tiennent fort honnêtement en habits et en ordre très plaisant (…) quant aux choses criminelles, autre punition n'y est ordonnée sinon le bannissement"

Léon l'Africain, Description de l'Afrique - Edition Altair, 2001. P 213.214

Présentation d’Ifrane de l’Anti-Atlas

Avant de commencer, nous tenons à faire une mise au point afin d’éviter toute confusion. Il ne faut pas confondre Ifrane de l’Anti-Atlas et Ifrane du Moyen-Atlas !

Il y a en effet deux « Ifrane » au Maroc et bien qu’elles soient distantes de près de 1000 km, beaucoup de gens confondent les deux.
C’est d’ailleurs pour cela que l’on retrouve beaucoup de sites sur Internet qui reprennent des images ou des faits historiques et racontent un peu n’importe quoi.

• Ifrane du Moyen-Atlas est située à 1 713 mètres d’altitude — latitude : 33°31′60 nord, longitude : 5°5′60 ouest.
Elle est le chef-lieu de la province d’Ifrane et abrite l’Université Al Akhawayn. Elle a comme particularité ses constructions à l’européenne et son climat tempéré (il y neige en hiver).

• Ifrane de l’Anti-Atlas se trouve à +/- 700 mètres d’altitude — latitude : 29°21′00 nord, longitude : 9°5′00 ouest.
Elle est à +/- 180 km au sud d’Agadir et est composé d’oasis pas loin de la porte du désert : Aguelmim (Guelmim)

Localisation :

la commune rurale d’Ifrane Anti-Atlas, Caïdat d’Ifrane A/A, cercle de Bou
Izakarne, province de Guelmim (Aguelmim) et est délimitée par :
• au nord : la commune rurale de Tighirte (province de Tiznit)
• à l’ouest : la commune rurale de Ait Rkha (province de Tiznit).
• à l’est : la commune rurale de Aday Aït Harbil.
• au sud : la commune rurale de Timoulay

Population :

La population totale de la commune d’Ifrane Anti-Atlas est aujourd’hui estimée à +/- 12.000 personnes.
La population est amazigh (berbère) et le langage utilisé est le Tamazight (Tachelhite). Cette population est répartie en 4 tribus :

- IDAOUCHKRA
- AMSRA
- RRBA N’TUZZUMT (c’est à souk oufella que se trouve le mellah)
- TANKERT


.../...

SAUVONS LE MELLAH D’IFRANE ANTI-ATLAS !
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2009 a 21:11

.../...

Ce village a vu passer des milliers d'année d'histoire, une présence juive de plus de 2300 ans, et des nécropoles et des grottes toujours inexplorées. A part Amsra et Agoumad, tous les villages sont bâtis autour de Assif n’Ifrane (rivière). Les principales activités sont le commerce et l'agriculture, surtout celle de l'olivier et des dattes...

Bien que de nombreux Aït Ifrane aient choisi l’émigration dans les grandes villes du Maroc et en Europe (principalement des commerçants concentrés en France dans la région parisienne), ils n’en restent pas moins attachés à leur terre et continuent à y revenir et à y investir.
Selon la tradition orale, Ifrane Anti-Atlas serai la plus ancienne présence juive au Maroc. Les israélites ont quitté la Palestine au temps de Nabuchodonosor, roi de Babylone après la première destruction du temple en 587 av.J.C. Ils traversèrent l'Egypte et la bordure septentrionale du Sahara, puis parvinrent au rivage atlantique de l'Anti-Atlas en 361 avant Jésus-Christ et s'installèrent en premier lieu dans les grottes en bordure de l’assif (rivière) Ifrane, et ce, après qu'ils aient pu acheter l'autorisation de s'installer aux autochtones amazighs.

Point stratégique important pour le commerce des caravanes soudanaise, le Mellâh d’Ifrane est devenu prospère entre le 18ème et le 19ème siècle sous l’influence de Tassourt (Essaouira / Mogador). Il ne reste aujourd’hui plus de Juifs à Ifrane, mais des pèlerins continuent à venir vénérer les tombes des saints enterrés au cimetière.

Sauvons le Mellah d’Ifrane Anti-Atlas : la plus ancienne présence juive du Maroc.

Nous avons appris que le Mellah de Ifrane Anti-Atlas, site historique de la présence juive au Maroc est actuellement en cours de destruction par Monsieur Hussein Zaki, promoteur qui prétend avoir acheté le site aux représentants de la communauté juive. Il prétend également être en possession d’autorisations de la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain.

Nous avons contacté le Professeur Simon Levy de la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain qui n’était évidemment pas au courant de projet.
Il est en effet surprenant que cette association puisse donner une autorisation de détruire le Mellah alors qu’elle vient de participer à la restauration de la synagogue en 1999 (voir document en annexe). Monsieur Levy a contacté le Caïd d’Ifrane qui lui a promis de mettre les choses au clair, mais rien n’a été fait depuis.

Il est évident que les intérêts personnels de certains ont primés sur la sauvegarde de notre patrimoine historique.
Nous tenons à saluer le courage de Monsieur M. Abdullah Benhssi, Professeur- Chercheur et Adjoint du Centre-Sud pour le Dialogue, le Développement et la Citoyenneté qui a dénoncé ce scandale via des communiqués envoyés au Maroc et à l’étranger. C’est également lui qui a alerté Monsieur Simon Levy et la presse nationale.

Monsieur Benhssi a été convoqué par le Caïd d’Ifrane et a fait l’objet de menaces d’intimidations.
Nous faisons appel à vous pour que vous fassiez pression auprès des autorités compétentes afin que cesse immédiatement cette destruction et qu’un comité composé de professeurs d'histoire et des représentants légaux de la communauté juive du Maroc vienne inspecter les dommages causés au site archéologique et ainsi diriger l'élaboration d'un rapport détaillé sur le sujet.


M. Rachid Moumni
Président de l’Association « Tamaynut Belgique » et de l’Association « La Paix – Assalam –Afra ».
Représentant du « Congrès Mondial Amazigh » en Belgique Bruxelles -

SAUVONS LE MELLAH D’IFRANE ANTI-ATLAS !
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2009 a 21:31

Un bulldozer en train de démolir l’ancien Mellah d’Ifrane Anti-Atlas



Pierres tombales détruites suite aux travaux





Une partie d’un mur du Mellah d’Ifrane Anti-Atlas démoli par les bulldozers





SAUVONS LE MELLAH D’IFRANE ANTI-ATLAS !
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2009 a 21:41



SI. RESEAU D’EXPERTS. EXPERIENCES.


FICHE SOMMAIRE DE RÉHABILITATION BÂTI : MAFB10

Pays: Maroc Rédigée par : Abderrahim Kassou

Synagogue, Ifrane de l’Anti-Atlas

Identificación


Objectifs de la réhabilitation : Restauration d’une synagogue.
Adresse: Ifrane de l’Anti-Atlas, province de Guelmim.
Localisation de l’immeuble : Village situé au sud d’Agadir, à 18km de Bouyzakaren.
Environnement bâti : Mellah (ancien quartier juif) situé à 5 km du centre actuel, complètement
en ruine et abandonné.
Immeuble protégé : Non
Maître d’ouvrage : Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain, Casablanca.
Maître d’oeuvre : Abderrahim Kassou / Architecture et Développement.
Entreprise de construction : Mâalem (Maître) Lahcen Kenâar.
Architecte : -
Date de réhabilitation: Juin-Septembre 1999.
Coût total de l’opération (impôts inclus) : 5.547,82 €
Financement : Financements privés.
Source documentaire : Abderrahim Kassou.


Description du bâtiment original

Caractéristiques de l’immeuble : Synagogue construite en pisé pour les murs et en poutres en tronc de palmier et roseaux pour plafond. Le sol en ciment lissé. Les murs étaient enduits de terre et paille et chaulés. Edifice difficile de dater mais sans doute très ancien. Style simple et épuré, architecture rurale du sud.

État de conservation avant l’intervention :
Assez dégradé, plafond effondré par endroits, graphittis sur les murs,
problèmes d’infiltration d’eau.
Usages d’origine: Lieu de culte
Typologie de l’immeuble: Grande pièce avec quatre piliers centraux soutenant une ouverture zénithale. Cour devant l’entrée.
Nombre de niveaux: RCH
Surface totale bâtie: 100 m2
Nombre de logements/
commerces / etc. : -
Murs: Pisé banché
Plancher: Poutres en tronc de palmier, roseaux
Toiture: Terre damée
Revêtements extérieurs: Enduit chaulé
Ouvertures et éléments de façade: -
Alimentation en eau: -
Système d’assainissement: -


Études préalables et diagnostic

Étude historiques, archéologiques, socioéconomiques, etc.
Mission exploratoire réalisée par deux personnes de la Fondation du Patrimoine Culturel Judéo-Marocain et l’architecte en charge du projet.
Etablissement d’un rapport sur l’état du bâtiment, en tout cas de ce qu’il en reste. Photos et relevé.

Diagnostics réalisés par élément constructif
Murs et piliers : -
Planchers : -
Toiture : -






Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'