TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213...DernierSuivant
Page courante: 8 of 53
Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 29 juillet 2014 a 20:54

Quand nous voyons l'usage que font les extermistes de la tolérance et de la protection de la liberté de conscience,fondements de la republique française depuis 1905,on peut douter de la garantie qu'elle offre pour la paix civile

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 10:33

En lisant les commentaires ds lecteurs du torchon ,"le Monde" ,sans parler de ceux de journaux ouvertement anti-israeliens,nous pouvons constater les degâts causés par l'intoxication des esprits,à travers une information mensongère sur la vraie situation economique de Gaza ainsi que sur le danger réél de la puissance militaire de l'arsenal dissimulé dans les tunnels d'accès direct aux villes de Sud d'Isrel.
Les français traumatisés par leurs defaites à repetition depuis Waterloo,ont la reaction des perdants devant le courage et la determination de citoyens-soldats israeliens qui se sacrifient pour que leurs concitoyens puissent survivre libres.Il suffit de voir leur comportement passif face à l'oppression de leur
gouvernement qui les ruine et les prive de la liberté existentielle d'auto-défense,ainsi que celle d'une abominable protection des criminels par une parodie de justice !

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 10:47

C'est vraiment le cas de le dire. Ces jeunes garcons qu'on croyait si insouciants, si loin de la guerre et tellement preoccupes soit a combattre pour un quotidien loin d'etre facile, soit a chercher a faire la fete, sont partis combattre et pour certains ne plus revenir afin de nous permettre de vivre ici.
Je n'en reviens pas de cette motivation lorsque je les entends s'exprimer. Ils vont au front non pas pour toucher les civils Gazaouis (ils font tout pour eviter de les toucher) mais pour tenter de stopper ces roquettes qui pleuvent sur tout notre pays, ils vont aussi pour tenter de detruire ces tunnels souterrains construits avec l'argent de nous tous. Et lorsqu'ils sont blesses, ils s'empressent de recevoir des soins pour, certains d'entre eux, pouvoir retourner aider leurs amis qui se trouvent sur le terrain.

C'est terrible de voir cette incomprehension et ces reactions de haine contre nous les israeliens mais aussi contre les Juifs du monde entier.




Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 10:58

La Liberté de Conscience, le meilleur garant de la Démocratie, a au moins dans ce pays le mérite d'exister de part la Loi, ceux qui ne s'y conforment pas, tombent sur le coup de la Loi!

Le combat pour la Liberté de Conscience, est un devoir de tous les jours, et un appel renouvelé à la Loi de 1905.





Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 12:07

Sauf que la LOI,manipulée par une classe politique ideologiquement corrompue,est à interpretation variable,neuf mois de prison ferme pour une opinion qui ne menace personne,le sursis ou la relaxe pour de dangereux criminels qui appellent au meurtre de Juifs,condamnables suivant la LOI,à 10 ans de prison.
Et que dire de l'acharnement de la LOi contre Sarkozy !!!

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 12:24

Les condamnés ont la possibilité de faire Appel, et même selon le cas d'aller en Cassation.

Même le décalogue de Moïse, qui fut il y a déjà 3.500 ans, l’énoncé des principes moraux, selon lesquels les nations civilisées ont construit leurs systèmes de Lois,,, ce décalogue même qui garantie le mieux, les libertés individuelles, et la démocratie,,, n'a pas empêché tous les crimes qui se sont produits depuis.

Et voila pourquoi il est important, encore et toujours, de les rappeler pour combattre la dictature, et l'intolérance.

L'éducation au combat pour la paix civile, est à ce prix.





Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 14:37

L'effet du mépris de la LOI par ceux qui sont censés la faire appliquer.S'il n'y a aucune raison légale de porter plainte,
pourquoi s'etonner des violences ?




Une voiture avec un enfant mise en fourrière

H
Par Lefigaro.fr

Publié le 30/07/2014 à 12:22


Selon le journal Le Parisien, la fourrière a enlevé samedi à Paris une voiture ainsi que l'enfant qui dormait à l'intérieur.

Selon le récit des parents, l'enfant de 12 ans somnolait à l'arrière de la voiture pendant que les parents faisaient une halte de dix minutes rue Lecourbe. En retournant au véhicule, celui-ci avait disparu. Paniqués, les parents retrouveront la voiture et l'enfant toujours endormi à la pré-fourrière de Balard.

Le père, Jean-François Debizé, directeur financier est scandalisé. "Les vitres sont un peu fumées, mais quelqu'un qui aurait regardé à l'intérieur l'aurait forcément vu", assure-t-il au Parisien. Il aurait décidé de porter plainte au commissariat pour "enlèvement et mise en danger", mais on lui aurait expliqué qu'il n'y avait "pas de raison valable", rapporte le journal. La préfecture de police a tout de même "ouvert une enquête administrative" et reconnait "qu"il y a eu 'un problème'". De son côté, le papa a dû payer 136 euros d'amende, " alors que la fourrière bénéficie d'une totale impunité" s'est-il encore plaint.




Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 20:45

Quand le parquet fait appel des peines trop laxistes :

Le resto casher pris pour cible à Paris: le parquet fait appel des relaxes.

Le parquet de Paris a annoncé lundi qu'il faisait appel de trois relaxes prononcées samedi soir au procès de jeunes gens soupçonnés trois jours plus tôt d'avoir pris pour cible un restaurant casher dans le quartier du Marais à Paris.

À l'audience, la représentante du ministère public avait requis des peines de prison (8 et 3 mois notamment), mais le tribunal correctionnel, estimant que les preuves manquaient, avait relaxé trois des quatre prévenus jugés en comparution immédiate.

Les faits s'étaient produits mercredi soir dernier, après une manifestation pro palestinienne qui avait rassemblé dans le calme des milliers de personnes. Un groupe de plusieurs dizaines de jeunes s'était rendu dans le Marais, connu comme le quartier juif de Paris.

Selon le récit fait à l'audience, des jeunes s'en étaient pris à un restaurant casher dont le gérant avait eu le temps de baisser le rideau de fer, cible de coups de pied et de poing, pendant que fusaient des insultes et menaces antisémites, entre autres "à mort les juifs".

Seize personnes avaient été interpellées, puis 11 relâchées à l'issue de leur garde à vue. Un jeune était ensuite présenté à un juge des mineurs, tandis que quatre majeurs comparaissaient samedi devant le tribunal correctionnel.

Les deux principaux mis en cause étaient poursuivis pour dégradations en réunion et menaces de mort à caractère antisémite, mais ils ont été relaxés. Le premier, 32 ans et 14 mentions à son casier judiciaire, contestait sa participation aux faits. "Quand j'ai vu les débordements, j'ai eu peur, je voulais partir", avait dit l'autre, un jeune homme de 20 ans.

Un troisième prévenu, reconnu par sa victime à son tee-shirt orange fluo, comparaissait pour violence aggravée en raison de la religion. En l'occurrence, une claque à la fesse d'une femme. La procureure avait fait part de ses doutes sur le caractère antisémite du geste. Le jeune homme de 19 ans avait été relaxé.

Au final, un homme de 21 ans avait écopé de la seule condamnation: trois mois avec sursis pour avoir dégradé un rétroviseur et un deux-roues.

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 30 juillet 2014 a 23:54

La France pourrait être confrontée, à son tour, aux épreuves de force qu’impose le Hamas à Israël

19 juillet 2014

Opinion de Ivan Rioufol

Après les violentes manifestations pro-palestiniennes qui ont eu lieu en France, Ivan Rioufol tire la sonnette d’alarme, et voit là un symbole de l’échec de l’intégration en France, imputable selon lui aux socialistes bien-pensants.

Le conflit israélo-palestinien a bon dos. À entendre François Hollande et Manuel Valls, les tensions communautaires qui fragilisent la France seraient dues à l’«importation» de cette guerre. L’explication relativiserait les «mort aux Juifs!» entendus le 13 juillet dans les rues de Paris à l’occasion d’une manifestation pro-palestinienne, ainsi que les tentatives d’intrusion dans deux synagogues à l’issue du défilé, majoritairement islamiste.

De semblables slogans antisémites, proférés en janvier lors du «jour de colère» par des groupuscules liés à l’extrême droite et à la mouvance de Dieudonné et d’Alain Soral, avaient été unanimement dénoncés. Cette fois, rares sont ceux qui se sont aventurés à disqualifier les participants. La gauche «humaniste» et ses clones ont appliqué un mutisme relayé par les médias.

Plus l’évidence du choc des cultures s’impose, plus les apôtres de l’universalisme se taisent, édulcorent, laissent faire.
Jusqu’où osera aller la désinformation officielle? Elle dissimule de plus en plus laborieusement les problèmes de cohabitation posés par l’islam radical, soutenu passivement par une partie de la communauté musulmane.

Rappelons que celle-ci, qui sait se mobiliser pour le Hamas, n’a pas jugé utile de s’indigner de la sorte après la tuerie du «Français» Mehdi Nemmouche au Musée juif de Bruxelles, ou celle de Mohamed Merah. Il n’est pas de jour sans que l’actualité n’illustre les assauts contre la cohésion nationale. Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), proche des Frères musulmans, vient de faire suspendre l’interdiction municipale du hijab à Wissous Plage (Essonne). Ces affrontements identitaires, quotidiens à l’école, n’ont rien à voir avec le Proche-Orient. Mais ils opposent, ici aussi, une démocratie à une idéologie conquérante qui exige sa place. Le recours habituel aux drapeaux d’origine exprime le refus de vivre ensemble.

Le scandale est d’observer, une fois encore, l’indifférence de la plupart des antiracistes et droits-de-l’hommistes, confrontés à la judéo phobie sans retenue de certains de leurs protégés. Leur incapacité à tirer l’alarme les rend complices de l’inimaginable régression qu’ils prétendaient prévenir. Soutenir, comme le font le président et son premier ministre, que le conflit israélo-palestinien serait à l’origine de l’hostilité des cités est insuffisant. La commodité revient à rendre les Français juifs responsables de la haine qu’ils suscitent chez les «antisionistes».

Or cette analyse est injuste. Elle assigne chacun à ses origines sans tenir compte de l’intégration des premiers et du séparatisme qui gagne les plus «ultras» des seconds. Elle dispense la gauche de s’attarder sur les effets de l’héritage coranique d’une partie de l’électorat musulman, qu’elle cajole électoralement.

Ceux qui comptabilisent l’islamophobie ne disent rien du martyr des chrétiens d’Orient, ni de la violence d’une foule parisienne qui crie «Israël assassin!», en ciblant des lieux de culte. Cette observation devrait alerter sur le procédé de victimisation: il obscurcit les desseins de l’islam politique, qui n’admet pas la critique. Or la même idéologie qui exècre les «judéo-croisés» est à l’œuvre à Gaza et dans des ghettos français. À Paris, les policiers décrivent la Goutte d’Or comme un quartier au bord de l’émeute. Les dénégationnistes, qui brouillent la lecture des faits en faisant référence au conflit proche-oriental, ne veulent pas regarder la fracture franco-française née d’une immigration qui, pour une partie difficilement quantifiable, ne s’intègre plus et entend le revendiquer. À ceux-là, faudrait-il donner raison, de guerre lasse?

Pour dire les choses plus clairement: la France pourrait être confrontée, à son tour, aux épreuves de force qu’impose le Hamas à Israël.

Le salafisme qui s’étend dans des banlieues délaissées rend envisageable de semblables intifadas.

Des répétitions y ont déjà eu lieu. Lire la charte du Hamas fait mesurer le caractère totalitaire, obsessionnellement antijuif et antichrétien, de cette filiale des Frères musulmans, soutenue par le Qatar. Il y est écrit qu’il faut détruire Israël, tuer les Juifs, faire le djihad contre qui n’est pas musulman, etc. Résister à ce nazislamisme, qui a des milliers de soutiens en France, devrait être une évidence pour une démocratie. Or, par un retournement moral ahurissant, gauche et extrême gauche multiplient les signes de compromission. Leur capitulation est en cours. Les loups sont entrés dans Paris…

Quand François Hollande, le 14 juillet, renvoie dos à dos Israël et le Hamas, en assurant que la France n’est «ni pro-israélienne, ni pro-palestinienne», il entérine une équivalence entre une démocratie et un mouvement sectaire prêt à sacrifier son peuple dans son obsession à éradiquer son voisin. Soucieux de s’attirer les faveurs de son nouvel électorat, le président en vient à oublier que le Hamas a déclenché les hostilités, refusé un cessez-le-feu et placé l’État hébreu en situation de légitime défense. Les nombreux morts civils causés par les bombardements ciblés d’Israël, en dépit des alertes lancées préalablement aux populations, sont tragiques. Mais c’est les yeux bandés que le Hamas envoie ses roquettes, généralement interceptées, sur les villes ennemies. Israël devrait-il se lier les mains et se soumettre? L’esprit munichois le demande. Pour se ressaisir, la France a beaucoup à apprendre d’Israël.

Autocritique des intellectuels?

La résistance que mène Israël face au Hamas est celle d’un État-nation occidental et d’une démocratie ouverte (20 % de musulmans y vivent) qui n’entendent pas disparaître. Or c’est en termes identiques que se pose désormais le destin de la France, théâtre d’un choc des civilisations, mais désarmée pour y répondre.

Ceux des Français juifs qui, Bernard-Henri Lévy en tête, dénoncent le conservatisme identitaire des «réactionnaires», sont arrivés au terme de leur contradiction. La France est aussi légitime à vouloir rappeler ses racines chrétiennes et ses traditions qu’Israël l’est à défendre son identité juive avec l’appui de ces intellectuels français. Pour beaucoup d’immigrationnistes, comme Julien Dray, le temps de l’autocritique est venu. Leur obsession à dénoncer l’extrême droite les a volontairement aveuglés sur la montée de la judéo phobie islamique, qui a pourtant déjà fait couler le sang. Ceux-là sont la cause du malheur des Français juifs, dont certains préfèrent quitter leur pays.

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 31 juillet 2014 a 14:05



Tout à fait d'accord avec Rioufol, à part que c'est la droite qui a autorisé le regroupement familiale, et la gauche qui a décrété que les enfants étrangers nés sur le sol Français, deviendraient automatiquement Français.

Il se trompe aussi sur : " Ceux-là sont la cause du malheur des Français juifs, dont certains préfèrent quitter leur pays.",,, tous ne se sentent d'ailleurs pas dans le malheur, au point de quitter leur pays,,, et si certains le font en faveur d'Israël, c'est bien heureusement plus, par amour pour la Terre de Lait et de Miel, que par trouille.








Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 31 juillet 2014 a 16:36

Citation:
Bravo

Tet si certains le font en faveur d'Israël, c'est bien heureusement plus, par amour pour la Terre de Lait et de Miel, que par trouille.




Je ne suis pas d'accord du tout avec ce que tu dis car je peux temoigner et de premiere source puisque c'est moi meme qui ai parle avec familles et amis vivant en France. ILS ONT LA TROUILLE tout simplement.

D'ailleurs voici la premiere page du Newseek americain de cette semaine, purement et simplement EXODUS pour les Juifs d'Europe



et voici l'article qui suit

[www.newsweek.com]




Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Carla (IP enregistré)
Date: 31 juillet 2014 a 17:54

Citation:
gilou
L'effet du mépris de la LOI par ceux qui sont censés la faire appliquer.S'il n'y a aucune raison légale de porter plainte,
pourquoi s'etonner des violences ?




Une voiture avec un enfant mise en fourrière

H
Par Lefigaro.fr

Publié le 30/07/2014 à 12:22


Selon le journal Le Parisien, la fourrière a enlevé samedi à Paris une voiture ainsi que l'enfant qui dormait à l'intérieur.

Selon le récit des parents, l'enfant de 12 ans somnolait à l'arrière de la voiture pendant que les parents faisaient une halte de dix minutes rue Lecourbe. En retournant au véhicule, celui-ci avait disparu. Paniqués, les parents retrouveront la voiture et l'enfant toujours endormi à la pré-fourrière de Balard.

Le père, Jean-François Debizé, directeur financier est scandalisé. "Les vitres sont un peu fumées, mais quelqu'un qui aurait regardé à l'intérieur l'aurait forcément vu", assure-t-il au Parisien. Il aurait décidé de porter plainte au commissariat pour "enlèvement et mise en danger", mais on lui aurait expliqué qu'il n'y avait "pas de raison valable", rapporte le journal. La préfecture de police a tout de même "ouvert une enquête administrative" et reconnait "qu"il y a eu 'un problème'". De son côté, le papa a dû payer 136 euros d'amende, " alors que la fourrière bénéficie d'une totale impunité" s'est-il encore plaint.

Oui, il y a un gros problème, la fourrière n'a absolument pas le droit d'emmener la voiture avec quelqu'un dedans, même le propriétaire de la voiture ce qui pourrait être pratique pour la récupérer, il y a de la sanction administrative dans l'air.

.

Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 01 août 2014 a 00:09

Citation:
darlett
Citation:
Bravo

Tet si certains le font en faveur d'Israël, c'est bien heureusement plus, par amour pour la Terre de Lait et de Miel, que par trouille.




Je ne suis pas d'accord du tout avec ce que tu dis car je peux temoigner et de premiere source puisque c'est moi meme qui ai parle avec familles et amis vivant en France. ILS ONT LA TROUILLE tout simplement.

D'ailleurs voici la premiere page du Newseek americain de cette semaine, purement et simplement EXODUS pour les Juifs d'Europe



et voici l'article qui suit

[www.newsweek.com]



Voyons Darlett, il ne faut pas nier que certains quittent leur pays, parce qu’ils ont la trouille, mais en pourcentage de la population émigrante que représentent ils ? le sais tu ?

Pour ma part, je peux te dire que tous mes amis qui on fait le choix de l'Alya, l'ont fait par choix gouverné par le désire et la raison, et non pas poussé par la trouille,,, tu pourras me dire que je n'ai pas fréquenté le bon milieu, ce que j'admet bien volontiers,,, et puis une connaissance Israélienne avec qui je discutais de l'antisémitisme en Europe, m'a répondu : "C'est très bien, car c'est bon pour l'Alya!"

Alors tu comprendra que dans toutes ces considérations, il y a à boire et à manger, tout comme dans le café turc.

Le préambule de Newsweek parle de : "La foule hurlait de vengeance, les missiles pleuvent sur les murs de la synagogue où les fidèles se sont blottis à l'intérieur. C'était une scène de l'Europe dans les années 1930 - sauf que c'était de l'Est de Paris, dans la soirée du 13 Juillet 2014.

Qui a vu ces sois disant missiles pleuvoir sur les murs de la synagogue où les fidèles se sont blottis à l'intérieur? à Paris ou à Sarcelle? c'est pas un peu exagéré par hasard?






Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 01 août 2014 a 00:28

Citation:
Carla
Citation:
gilou
L'effet du mépris de la LOI par ceux qui sont censés la faire appliquer.S'il n'y a aucune raison légale de porter plainte,
pourquoi s'etonner des violences ?




Une voiture avec un enfant mise en fourrière

H
Par Lefigaro.fr

Publié le 30/07/2014 à 12:22


Selon le journal Le Parisien, la fourrière a enlevé samedi à Paris une voiture ainsi que l'enfant qui dormait à l'intérieur.

Selon le récit des parents, l'enfant de 12 ans somnolait à l'arrière de la voiture pendant que les parents faisaient une halte de dix minutes rue Lecourbe. En retournant au véhicule, celui-ci avait disparu. Paniqués, les parents retrouveront la voiture et l'enfant toujours endormi à la pré-fourrière de Balard.

Le père, Jean-François Debizé, directeur financier est scandalisé. "Les vitres sont un peu fumées, mais quelqu'un qui aurait regardé à l'intérieur l'aurait forcément vu", assure-t-il au Parisien. Il aurait décidé de porter plainte au commissariat pour "enlèvement et mise en danger", mais on lui aurait expliqué qu'il n'y avait "pas de raison valable", rapporte le journal. La préfecture de police a tout de même "ouvert une enquête administrative" et reconnait "qu"il y a eu 'un problème'". De son côté, le papa a dû payer 136 euros d'amende, " alors que la fourrière bénéficie d'une totale impunité" s'est-il encore plaint.

Oui, il y a un gros problème, la fourrière n'a absolument pas le droit d'emmener la voiture avec quelqu'un dedans, même le propriétaire de la voiture ce qui pourrait être pratique pour la récupérer, il y a de la sanction administrative dans l'air.

.



Il devrait y avoir de très lourdes amendes assorties de peines de prisons,,, pour ceux qui laissent des enfants, ou des animaux enfermés dans un véhicule qui peut tuer, lorsque le soleil tourne,,, cette pratique a fait suffisamment de morts.


Ou va la France ? Pauvre France
Posté par: Carla (IP enregistré)
Date: 01 août 2014 a 01:03

Citation:
darlett
C'est vraiment le cas de le dire. Ces jeunes garcons qu'on croyait si insouciants, si loin de la guerre et tellement preoccupes soit a combattre pour un quotidien loin d'etre facile, soit a chercher a faire la fete, sont partis combattre et pour certains ne plus revenir afin de nous permettre de vivre ici.
Je n'en reviens pas de cette motivation lorsque je les entends s'exprimer. Ils vont au front non pas pour toucher les civils Gazaouis (ils font tout pour eviter de les toucher) mais pour tenter de stopper ces roquettes qui pleuvent sur tout notre pays, ils vont aussi pour tenter de detruire ces tunnels souterrains construits avec l'argent de nous tous. Et lorsqu'ils sont blesses, ils s'empressent de recevoir des soins pour, certains d'entre eux, pouvoir retourner aider leurs amis qui se trouvent sur le terrain.

C'est terrible de voir cette incomprehension et ces reactions de haine contre nous les israeliens mais aussi contre les Juifs du monde entier.


Le patriotisme est un sentiment, Darlett, c'est défendre sa mère, ses soeurs, c'est lutter pour sa patrie en danger et il est merveilleux de voir qu'à notre époque ça existe toujours, ils ont sur les épaules le lourd poids du sort d'un peuple entier, aucun de nous n'a une seule seconde le droit de l'oublier et ceux qui se permettent d'avancer des critiques quand ces soldats valeureux sont au front, ne méritent que mépris.
Ils auront le temps de parler de politique après...si ils ont quelque chose à dire... Et, bien sûr, à fortiori, s'ils font partie de la diaspora qui n'a qu'un devoir c'est d'être à tout instant en pensée avec les combattants et avec l'angoisse de leurs mères et de leurs pères.

Bonne nuit, Chère Darlett.

.

Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213...DernierSuivant
Page courante: 8 of 53


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'