TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Jordanie
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 16 septembre 2011 a 10:38

Les médias arabes rapportent que des groupes jordaniens envisagent de copier ce qui s’est passé en Égypte vendredi 9 septembre 2011, pour faire fermer l’ambassade israélienne à Amman, en Jordanie.


La page Facebook a déjà plus de 1100 personnes qui disent qu’elles seront présentes aux manifestations et possibles lynchages de diplomates israéliens. Les organisateurs appellent à un rassemblent des « chrétiens et des musulmans » pour, « au nom de la Jordanie et de la Palestine », « faire fermer l’ambassade et libérer la Palestine ».

L’ambassade israélienne en Jordanie évacuée dans l’urgence

jeudi 15 septembre 2011 - 19h:52

Al Jazeera

L’ambassadeur israélien est rentré temporairement, en prévision de la « la Marche du million » contre la mission diplomatique d’Israël à Amman.

Des manifestants scandent des slogans anti-américains et anti-israéliens devant l’ambassade américaine à Amman, ce mercredi - Photo : Reuters
Israël a provisoirement retiré son ambassadeur en Jordanie dans la crainte de violentes manifestations contre son ambassade à Amman, ont déclaré des sources diplomatiques israéliennes.

Les diplomates israéliens en Jordanie retournent habituellement chez eux le week-end, mais Daniel Nevo et quelques autres membres du personnel ont été rapatriés dès jeudi matin après avoir été avertis de l’imminence de manifestations pro-palestiniennes.

Les militants ont appelé à une « Marche d’un million » jeudi soir contre la mission israélienne dans la capitale jordanienne.

Il y a des craintes que l’ambassade ne soit investie par la force, comme cela est arrivé à l’ambassade en Egypte la semaine dernière.

L’ambassade israélienne au Caire a été prise d’assaut par des manifestants, samedi dernier, obligeant à son évacuation. Les deux pays sont en pourparlers sur la réactivation de la mission au Caire. L’Egypte et la Jordanie sont les seuls États arabes à avoir signé un traité de paix avec Israël.

Omar al Saleh d’Al Jazeera a déclaré depuis Amman que les forces de sécurité jordaniennes avaient renforcé leur présence et tenteraient probablement de bloquer les rues menant à l’ambassade.

L’ambassadeur israélien adjoint est resté à l’ambassade avec un personnel réduit, signale notre correspondant.

Des sources diplomatiques ont déclaré qu’Israël déciderait samedi si ses diplomates retourneraient à Amman le dimanche, comme d’habitude.

Protestations contre l’ambassade américaine

Des militants ont organisé régulièrement des sit-ins ces dernières semaines devant l’ambassade israélienne. Mais notre correspondant a estimé que les manifestations de ce jeudi pourraient être différente en raison des événements de la semaine dernière au Caire, et parce qu’un certain nombre de partis et mouvements politiques islamiques avaient appelé leurs partisans à participer aux manifestations.

« Cela inclut le plus grand groupe, celui du Front d’action islamique, qui est le le bras politique des Frères musulmans. Et ce groupe est celui qui est capable de mobiliser un nombre important de participants. »

L’évacuation de l’ambassade suit également les manifestations de mercredi exigeant la fermeture de l’ambassade américaine en Jordanie, après que des câbles Wikileaks aient révélé que des plans secrets américains voulaient faire de la Jordanie un foyer national pour les Palestiniens.

C’était une rare démonstration anti-américaine en Jordanie, où le gouvernement est un proche allié des Etats-Unis. Les quelques 70 militants ont brûlé des drapeaux américains et israéliens en protestant bruyamment face à l’ambassade à Amman.

Ils ont crié : « Nous voulons voir les Américains dehors ! »

Environ la moitié des six millions d’habitants du pays est d’origine palestinienne. Avec les pourparlers de paix israélo-palestinien au point mort, certains Jordaniens craignent qu’Israël ne tente d’expulser les Palestiniens vers la Jordanie.

Le roi Abdullah s’est exprimé avec force contre l’utilisation de la Jordanie comme substitut pour un Etat palestinien, une idée considérée favorablement par certains Israéliens.

Alors que les protestations pro-démocratie ont renversé le pouvoir en Egypte, le roi Abdullah II de Jordanie a pu limiter les manifestations depuis janvier grâce à des subventions et à un début de réforme.



hebergeur d'image



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'