TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3
FLOTILLE DE LA HONTE
Posté par: CEREJIDO (IP enregistré)
Date: 22 juillet 2010 a 19:14

Le hamaSS est fortement humilié par la découverte de la cargaison Turque; en effet ils ont découvert: des médicaments périmés, et surtout le TAMIFLU !!
Des denrées avariées, des linceuls d'enfants (???)
Le responsable hamaSSi a protesté sur la chaîne AL JAZIRA.

Ils vont dire que c'est Israël qui introduit ces marchandises à tous les coups.

La flottille des "humanistes"
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 02 août 2010 a 16:20

Contrairement au rapport Goldstone qui a fait a Israel un grand tort a cause de son refus d'y participer, Israel affirme maintenant qu'elle participera entierement au rapport de l'ONU concernant l'histoire de la flottille MARMARA.



Conclusions de la commission de l'ONU sur la flottille "Marmara" des "humanistes"
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 07 juillet 2011 a 14:50

Les conclusions de la commission Palmer, commission internationale mise en place par l'ONU suite a l'affaire du Marmara, la flottille turque qui a tournee au drame.

Curieusement l'ensemble des medias, qui reclamaient une enquete de l'ONU a cette affaire, ne semblent pas du tout interesses par les conclusions puisque comme a l'accoutume, rien dans les journeaux hors d'Israel.
---------------

On s’en sort bien

Shimon Shiffer et Itamar Eichner – Yediot Aharonot

Le rapport de la commission Palmer – commission internationale mise en place par le secrétaire général de l’ONU suite à l’affaire du Marmara – affirme que le blocus maritime imposé par Israël pour empêcher l’accès de bateaux à la bande de Gaza, ainsi que l’interception du Marmara, sont légaux et en conformité avec les règles fixées par les conventions internationales.

La commission, présidée par l’ancien Premier ministre néo-zélandais, Geoffrey Palmer, était censée publier son rapport aujourd’hui mais cette publication sera semble-t-il reportée. Le rapport se montre beaucoup plus critique à l’égard de la Turquie qu’à l’égard d’Israël.

Le rapport s’en prend directement à l’organisation IHH et à son attitude de soutien au terrorisme et d’incitation à la violence. Il critique aussi, indirectement, le gouvernement turc pour avoir permis la flottille et pour ses liens avec l’IHH. Le rapport souligne aussi qu’Israël a nommé une commission d’enquête externe avec des observateurs étrangers (la commission Turkel) tandis que la Turquie a nommé une commission gouvernementale facilement influençable.

Israël, qui était représenté au sein de la commission par Yossef Ciechanover, n’est cependant pas épargné. La commission Palmer critique l’assaut mené par Tsahal contre la flottille et affirme qu’il y a été fait usage d’une force excessive. Le vice-premier ministre, Moshé Yaalon, qui a rencontré ces derniers mois à trois reprises Geoffrey Palmer ainsi que les représentants turcs, a réagi à cette critique : « Nous pouvons expliquer chacun des cas, vous devez savoir que les soldats ont agi par légitime défense et, dans les circonstances qui se sont créées, ont exercé une force raisonnable ».

La commission Palmer a également reproché à Israël d’avoir intercepté les bateaux aussi loin et s’est demandé s’il n’aurait pas été plus judicieux d’attendre qu’ils entrent dans les eaux territoriales israéliennes et violent le blocus. Israël a répondu que la raison à cela était purement opérationnelle et que la marine israélienne a adressé quatre avertissements à la flottille qui n’ont eu pour réponse que des insultes.

La commission Palmer n’a pas réclamé d’Israël qu’il présente des excuses mais affirme qu’Israël devrait faire part de ses regrets pour les victimes. De même, le rapport n’oblige pas Israël à verser des dédommagements, mais affirme qu’Israël pourrait, s’il le souhaite, contribuer à un fonds humanitaire qui serait créé par les deux pays.
Les deux ébauches de rapport rédigées ces derniers mois ont déçu les représentants turcs qui, mécontents, ont voulu parvenir à des ententes pour clore cette affaire de manière diplomatique. Ils ont cependant refusé de renoncer aux excuses publiques et aux dédommagements qu’ils réclament d’Israël.

Le vice-premier ministre, Moshé Yaalon, a indiqué aux Turcs qu’Israël avait déjà exprimé ses regrets et est prêt à participer à la création d’un fonds. Selon les membres du cabinet restreint, le Premier ministre Netanyahu tendait lui à accéder à la demande turque et à présenter des excuses pour réchauffer les relations avec Ankara. « Nous recherchons les moyens d’améliorer nos relations », a déclaré hier M. Netanyahu, lors d’un déplacement à Bucarest. Toutefois, la majorité des membres du cabinet restreint, et notamment les ministres Moshé Yaalon, Avigdor Liberman et Benny Begin, estiment qu’il est impensable pour Israël de présenter des excuses.
Dans ses entretiens avec les Turcs, Moshé Yaalon a indiqué qu’Israël n’est en aucun cas prêt à présenter des excuses : « La Turquie a aussi sa part de responsabilité. Nous somme prêts à exprimer nos regrets face au résultat tragique ». Suite à l’insistance turque et au refus israélien, les contacts sont dans l’impasse et aucun compromis n’a été obtenu et c’est pourquoi il a été décidé de reporter la publication du rapport, afin de poursuivre les contacts et tenter encore de parvenir à un accord.




La flottille des "humanistes"
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 09 juillet 2011 a 14:55

The audacity of DOPES



La flottille des "humanistes"
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 10 juillet 2011 a 00:57

EXPULSION DE MILITANTS PRO PALESTINIEN DE L'AEROPORT ROISSY C2G


[www.youtube.com]

La flottille des "humanistes"
Posté par: derka (IP enregistré)
Date: 10 juillet 2011 a 20:42

la flottille de la honte, si ces gens ont un peu d'humanisme ils se seraient rendu à Damas pour protester contre la sauvagerie du regime syrien qui est en train de tuer son propre peuple. Si c'etait Israel qui a tiré sur un syrien on les aurait entendu aboyer de toute part.
Israel a reusi cette fois pas de depart depuis la grece et beaucoup de ces activistes empechés d'embarquer.
Ils ne comprennent pas qu'ils sont en train de faire le contraire de ce qu'il faut pour faire avancer le processus de paix. Pour avancer vers la paix c'est le peuple israelien qu'il faut convaincre car c'est lui qui prendra la decision, et ces actions ne feront que raidir les israeliens et les rendre plus mefiants

La flottille des "humanistes"
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 10 juillet 2011 a 23:16

Il a repris le boulot le facteur de Neuilly !!!


hebergeur d'image

La flottille des "humanistes"
Posté par: sarah bavs (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 04:06

Citation:
derka
Pour avancer vers la paix c'est le peuple israelien qu'il faut convaincre car c'est lui qui prendra la decision, et ces actions ne feront que raidir les israeliens et les rendre plus mefiants

Convaincre le peuple israélien de quoi, Derka ?

La flottille des "humanistes"
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 07:31

Sarah bonjour,

Il faut comprendre que chaque cote a sa vision de la situation et ce qui parait une evidence pour nous, peut etre percu differemment ailleurs.

Pour nous, il y a a Gaza une main mise et representation fidele des Freres Musulmamns et de l'Iran que rien d'autre ne peut convaincre sauf la disparition d'Israel pour calmer la region et par consequent les voix de la "moderation" (ambivalentes trop souvent et au message multiple et contradictoire) ne pesent pas lourd puisqu'evidemment, il n'y a pas de place pour 3 Etats sur cette petite terre.

Pour les autres, ceux qui occultent consciemment ou inconsciemment les faits, et je ne parle pas de Derka qui fait preuve d'une honnete et appreciable clairvoyance, la desinformation et les mensonges, ne permettent pas une analyse honnete et denuee de passion de la situation. Desinformation qui existe de part et d'autre, il faut le reconnaitre egalement.

C'est incroyable combien il est facile de manipuler l'opinion publique.

Personnellement, j'en arrive a la conclusion que etant donne cette incroyable facilite, a une epoque ou la communication et les medias sont aussi efficaces et influents, a faconner les esprits pour les mener dans la direction qui interesse, ce sont les fondements meme de la democratie qui sont en jeu et remis en question.




La flottille des "humanistes"
Posté par: derka (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 13:45

Citation:
sarah bavs
Citation:
derka
Pour avancer vers la paix c'est le peuple israelien qu'il faut convaincre car c'est lui qui prendra la decision, et ces actions ne feront que raidir les israeliens et les rendre plus mefiants

Convaincre le peuple israélien de quoi, Derka ?
Bonjour Sarah
le convaincre du désir de la paix, car les actions qui n'ont pour but que d'embêter Israel ne convaincront en rien les citoyens israeliens que l'autre coté cherche la paix ce n'est pas comme ça qu'on avance.

La flottille des "humanistes"
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 14:55

Citation:
derka
lPour avancer vers la paix c'est le peuple israelien qu'il faut convaincre car c'est lui qui prendra la decision, et ces actions ne feront que raidir les israeliens et les rendre plus mefiants

Il n'y a plus rien à négocier, les jeux sont hélas faits et depuis longtemps, quand à la paix il ne faut pas y songer, avec des ennemis qui ont dans leur âme, et dans leur constitution inscrits en toutes lettres : "La Fin de l'Etat Juif".

Il n'existera à la limite qu'un éternel armistice sous contrôle.

La flottille des "humanistes"
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 15:02

T’as voulu voir Gaza et on a vu Roissy

[www.causeur.fr]


J’avoue avoir du mal à comprendre la colère des militants pro-Hamas (qu’on ne compte pas sur moi pour les qualifier de pro-Palestiniens) cloués sur place ce week-end à l’aéroport Charles de Gaulle, après avoir été inscrits sur une liste d’indésirables par les autorités israéliennes.

Certes, Roissy un vendredi, c’est beaucoup moins gai qu’Orly un dimanche dans une chanson de Bécaud. Mais de là à dire, comme la sémillante Olivia Zemor d’EuroPalestine que « Roissy-Charles de Gaulle est sous occupation israélienne » (et pourquoi pas nazie, Olivia ?) ou à scander comme ses camarades privés de Paris-Tel Aviv via Francfort « Roissy sous blocus, Lufthansa collabos ! »… Non, franchement je crois que nos amis sionistophobes exagèrent un brin.

Tout d’abord, je ne crois pas qu’Israël (ou l’ « Entité sioniste », comme préfèrent le dire nos pointilleux géopoliticiens) soit signataire des accords de Schengen. On n’entre pas là-bas comme dans un moulin, et si ça se trouve, il y a quelques bonnes raisons pour ça. Mais bon, c’est toujours rigolo de voir des altermondialistes certifiés AFNOR se réclamer des saints principes de Schengen. Tant qu’à faire, il aurait été plus fun pour Olivia Zemor, qui revendique volontiers ses origines juives, de demander à bénéficier de la Loi du Retour pour obtenir son billet d’avion. Hélas, je ne crois pas que l’humour juif soit la tasse de thé de l’ancienne colistière de Dieudonné.

En revanche, l’humour ou disons la taquinerie, semble avoir la côte du côté des Israéliens. À Jérusalem, on semble avoir tiré les leçons qui s’imposaient de la tuerie du Navi Marmara. Au lieu de clamer en vain qu’ils n’étaient pas coupables dans le déclenchement du drame, les services secrets d’Israël ont décidé de tout faire pour empêcher un drame de se produire. Et ça marche. Et on aime. Enfin moi j’aime.

Les moteurs diesel de tel cargo « Free Gaza » tombent mystérieusement en panne bien que flambant neufs, l’hélice de tel autre se détache mystérieusement de son axe, sans qu’on ait jamais signalé la présence de poissons-scies dans ce coin de la Méditerranée. Ah si seulement Hernu avait fait sous-traiter le Rainbow Warrior par les farceurs du Mossad…

Une fois les flottilles stricto sensu neutralisées façon Mac Gyver, sans bombes ni morts, restait à régler celui des flottilles de substitution. Celles qui entendaient libérer la Palestine en Airbus A320. On n’allait tout de même pas scier les hélices des aéroplanes, ni obstruer les réacteurs des jets avec des fraises Tagada, ce qui n’aurait pas été fair-play, même vis-à-vis de gens qui rêvent tout haut de vous rejeter à la mer.

Là encore, les services israéliens ont choisi de procéder en douceur, en usant banalement d’un simple black-listage, comme à l’entrée d’une boite branchée des Champs. Sans arme, ni haine, ni violence, comme disait Albert.

La réaction très énervée des passagers éconduits, ou plutôt acconduits, pourrait faire penser que ces Israéliens sont décidément des pervers et que procéder sans violence est la pire des violences qu’on puisse exercer contre un aspirant-martyr.

Je trouve au contraire qu’à défaut d’être forcément accueillants, les Israéliens sont excessivement prévenants. Le cas échéant, qu’auraient dû faire nos libérateurs de Palestine une fois sortis de Lod pour rejoindre Gaza ou la Cisjordanie ? Emprunter des taxis ou des bus sionistes ou mettre de l’essence sioniste dans une Subaru de location sioniste. Et éventuellement, acheter des clopes, du coca ou des fallafels tout aussi sionistes1. Vous imaginez le drame intérieur pour le normalien en keffieh qui a fait serment de vouer son existence au boycott, au désinvestissement et aux sanctions ? Et je ne vous parle pas des islamistes restés en rade à Roissy à qui l’entité impie a évité le spectacle haram des juivettes aux jupes ras-la-touffe ou des pédés qui se roulent des pelles baveuses en plein jour à Jaffa. Merci qui, les amis ?

Marc Cohen est rédacteur en chef brèves de Causeur

La flottille des "humanistes"
Posté par: sarah bavs (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2011 a 20:14

Citation:
derka
Citation:
sarah bavs
Citation:
derka
Pour avancer vers la paix c'est le peuple israelien qu'il faut convaincre car c'est lui qui prendra la decision, et ces actions ne feront que raidir les israeliens et les rendre plus mefiants

Convaincre le peuple israélien de quoi, Derka ?
Bonjour Sarah
le convaincre du désir de la paix, car les actions qui n'ont pour but que d'embêter Israel ne convaincront en rien les citoyens israeliens que l'autre coté cherche la paix ce n'est pas comme ça qu'on avance.

Bonjour Derka
Je dois être mal réveillée parce que je ne comprends toujours pas ce que tu veux dire...

Pour moi, il y a 2 camps :

1. Israël veut la paix et la fin du terrorisme

2. Hamas et le Fatah veulent détruire Israël et tuer tous les Juifs. C'est écrit noir sur blanc dans leurs chartes respectives.

J'aimerais sincèrement comprendre ton point de vue. Si le peuple palestinien (qui pour moi n'existe pas, mais c'est encore une autre histoire) veut réellement la paix, il le montre bien mal ! Qu'est-ce que tu envisages comme scénario pour la paix ?

La flottille des "humanistes"
Posté par: Mostafa (IP enregistré)
Date: 12 juillet 2011 a 03:57

Israel et le peuple juif ont toujours voulu et cherché la paix.La preuve la plus éclatante est "l'abandon" de la Judée et de la Samarie qui sont toujours sujet à devenir le futur état palestinien.

Ce sont les palestiniens et derrière eux tous les arabes qui ont toujours feint des négociations,des trucs et des trucs,mais en réalité,ils n'ont en tête et toujours que de "libérer la Palestine arabe et musulmane".

La flottille des "humanistes"
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 12 juillet 2011 a 15:54

Olivier Besancenot et la Flottille pour Gaza


Olivier Besancenot, figure charismatique de l’extrême gauche française, s’est acoquiné à la « flottille pour Gaza », qui a pour objectif de forcer le blocus israélien. Il a accordé à cette occasion une interview à bord du navire sur lequel il s’est embarqué, où il expliquait avec grand sérieux que Gaza était une « prison géante ».

Olivier Besancenot omet de préciser que le geôlier de la prison en question est le Hamas, organisation terroriste répertoriée comme telle dans un grand nombre de pays. Il n’est probablement pas au courant non plus que Gaza est un mini-Etat islamique mené par la frange la plus barbare, la plus rétrograde, la plus radicale et la plus fanatique des ennemis d’Israël, cumulant le fondamentalisme musulman et un antisémitisme primaire, et foulant du pied toutes les conventions internationales relatives aux droits de l’homme. Ce pouvoir est activement soutenu par la Syrie, le Liban et l’Iran, régimes aussi épris de démocratie que le Hamas lui-même.

Olivier Besancenot a sans doute oublié qu’Israël a évacué Gaza en 2005 mais n’a reçu en échange que des milliers de roquettes visant des civils. Il y a quelques semaines encore un transport d’enfants israéliens circulant le long de la frontière de Gaza a été détruit par une roquette antitank tirée sur un autobus scolaire par des terroristes qui l’ont ciblé en connaissance de cause. 
Olivier Besancenot est offusqué quand on le soupçonne d’antisémitisme, et il a sans doute raison parce que cela ne lui ressemble pas. Cependant il s’associe régulièrement à des entreprises qui dénient au peuple juif le droit d’avoir une existence nationale. C’est d’ailleurs la doctrine de sa mouvance politique que de mettre fin au projet sioniste. Pourtant il connaît bien l’Histoire, et ne peut pas être passé à côté du texte de la résolution 181 des Nations-Unies du 29 novembre 1947 concernant le partage de la Palestine qui fait usage 31 fois du vocable « Etat Juif » pour désigner l’Israël d’aujourd’hui.

Olivier Besancenot aura aussi été trop occupé pour se donner la peine de lire la Déclaration d’Indépendance d’Israël de 1948 qui dit « Nous tendons la main de l’amitié, de la paix et du bon voisinage à tous les Etats qui nous entourent et à leurs peuples. Nous les invitons à coopérer avec la nation juive indépendante pour le bien commun de tous. L’Etat d’Israël est prêt à contribuer au progrès de l’ensemble du Moyen Orient ». C’était il y a 63 ans. La main tendue commence à être prise de crampes. S’il avait pris note de cette main tendue, nul doute qu’Olivier Besancenot se serait rangé du côté d’Israël, sachant à quel point la notion du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes lui est chère.

Bien que le bateau sur lequel a embarqué Olivier Besancenot soit modeste, il dispose probablement d’un GPS, alors il pourrait peut-être demander au capitaine de mettre le cap vers d’autres prisons de la Méditerranée, comme par exemple la Lybie ou la Syrie, où il convaincra sans peine les geôliers locaux d’ouvrir les portes de la liberté.

Mais si le GPS reste orienté vers Gaza, alors Olivier Besancenot pourrait peut-être suggérer au Hamas de renoncer au terrorisme et de respecter les accords entre Israël et l’Autorité palestinienne, ce qui mettrait sans doute fin au blocus. Mais comme la pensée d’Olivier Besancenot relève elle aussi d’une prison, celle de l’infaillibilité du trotskysme, il est douteux qu’il comprenne avant longtemps qu’il se trompe d’ennemi.

Daniel Horowitz

Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'