TEMPS MODERNES :  DARNNA.COM
Sujets divers, humour & actualites 
Aller à la page: PrécédentPremière...8687888990919293949596Suivant
Page courante: 94 of 96
Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 02 avril 2015 a 20:07

Citation:
Bravo


C'est la Honte de l'Occident !

De qui se moquent les Kerry, Mogherini et consorts qui se pavanent à Lausanne, nous faisant croire qu'ils négocient !

Depuis qu'on négocie,

Téhéran n'a cédé sur aucune de ses positions initiales

Par Y. Carmon Président et Fondateur de MEMRI et A. Savyon directeur à MEMRI en charge du Projet Media Iranien

Traduit par Albert Soued, écrivain [soued.chez.com] pour www.nuitdorient.com

2 avril 2015.

Le sur-titre est le fait de www.nuitdorient.com

Et la date butoir du 31 mars n'a aucune signification pour l'Iran. Il faut se rappeler que lors des négociations en novembre 2014, le groupe P5+1 et l'Iran n'étaient parvenus à aucun accord et avaient décidé de reporter l'échéance de 6 mois, à fin juin 2015.

Selon ce report, les Etats-Unis ont décidé la poursuite des pourparlers en 2 temps:

- à fin mars 2015, obtenir un accord-cadre

- à fin juin 2015, obtenir un accord final, avec des spécifications techniques.

Mais le 18/2/15, le Guide Suprême Ali Khamenei a annoncé qu'il désapprouvait totalement cette procédure et a précisé qu'un accord ne peut être obtenu qu'en une seule étape à fin juin 2015, devant inclure la levée totale des sanctions contre l'Iran.

Ceci signifie que la date du 31/3/15 n'a aucun intérêt pour les ayatollahs.

Cependant ne tenant aucun compte des propos de Khamenei, les Etats-Unis essaient de forcer l'Iran à suivre la procédure en 2 étapes, sans aucun succès. L'Iran refuse de signer tout document intérimaire, ce qui a amené certains négociateurs comme le ministre britannique des Affaires Etrangères Philip Hammond à dire que tout compromis à ce stade ne peut être qu'oral…

Il faut savoir aussi que depuis le début de ces négociations, à aucun moment, à aucun stade, Téhéran n'a cédé sur aucune de ses positions initiales.

1- Téhéran rejette le déplacement à l'étranger de son uranium enrichi

2- Téhéran rejette la levée progressive des sanctions

3- Téhéran rejette la limitation du nombre de centrifugeuses en activité

4- Téhéran rejette les inspections approfondies et intrusives

5- Téhéran rejette toute halte dans son programme de recherche et développement nucléaire

6- Téhéran rejette tout changement dans les objectifs de son réacteur à eau lourde d'Arak

7- Téhéran rejette la fermeture de son site secret d'enrichissement d'uranium à Fordow

8- Téhéran rejette toute restriction de ses activités nucléaires, après l'expiration de l'accord

9- Téhéran rejette toute intrusion dans le programme de missiles à longue portée

10- Téhéran rejette de fournir toute information sur son activité nucléaire militaire passée

11- Téhéran rejette toute inspection de ses sites militaires soupçonnés d'avoir une activité nucléaire

Lors de son annonce du 18/2/15, Khamenei a bien précisé qu'il n'acceptait qu'une seule phase pour un accord, avec la levée totale des sanctions à l'encontre de l'Iran. L'Iran refuse un accord cadre qui l'amènerait, dans des spécifications techniques ultérieures, à revenir sur les 11 rejets spécifiés ci-dessus.

Nous reproduisons ici l'essentiel du texte de cette annonce.

" On ne liera jamais les mains de la nation iranienne, ni celle de ses représentants officiels, et nous l'avons déjà démontré. A partir de maintenant, nous allons confirmer cela par nos initiatives et notre courage. C'est l'Amérique qui est prise au piège dans des problèmes, il suffit de voir la réalité du terrain dans la région et en dehors.

C'est vous Américains qui êtes défaits depuis déjà plusieurs années et c'est la République islamique d'Iran qui avance, et elle n'est rien comparable à l'Iran d'il y a 30 ans…

L'Iran avance, alors que l'Amérique, qui n'a pas réussi à nous déloger, est aujourd'hui bien obligée de tolérer notre régime islamique. Et tous leurs plans politique, économique, culturel et de sécurité ne nous empêcherons pas d'avancer…

Dans les négociations nucléaires, je n'accepterai qu'un plan faisable, et pas un mauvais plan. Comme les Américains, je crois qu'il est préférable de ne pas parvenir à un accord, plutôt que de signer un plan qui mette en péril les intérêts nationaux et ouvre la voie à l'humiliation de la nation iranienne…

Le conduite des négociations des Américains et de leurs collègues européens qui leur obéissent est illogique. Leurs attentes étant importantes, ils espèrent que nous accepterons toutes leurs demandes, mais ce n'est pas comme cela qu'on fonctionne.

La nation iranienne ne tolèrera en aucune manière l'intimidation, l'avidité ou un comportement irrationnel… J'accepte qu'on poursuive la négociation pour parvenir à un bon accord. Cette négociation doit tenir compte de l'honneur de la nation et de l'avancement de notre programme nucléaire…

Je suis opposé à un accord-cadre intérimaire suivi d'un accord avec des détails spécifiques, car d'après mon expérience tout accord-cadre devient un moyen d'exiger plus dans les détails.

Si on doit parvenir à un accord, il faut l'obtenir d'emblée en une seule phase, avec les lignes générales et les détails. Le contenu doit être clair, sans possibilité d'interprétation.

Il ne faut pas qu'il laisse la porte ouverte à des marchandages de la partie adverse ou à des excuses sur chaque sujet. Et les sanctions doivent être toutes levées".

De plus, Khamenei menace d'imposer des sanctions sur le gaz naturel qu'il fournit: "S'il y a des sanctions, la nation iranienne saura aussi imposer ses propres sanctions"


Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 11 avril 2015 a 09:06

Citation:
Bravo

Obama dans les années 80/90 était connu pour son antisémitisme virulent à Chicago

Lors de la candidature d’Obama, pas mal de personnes ont découvert les relations malsaines qu’Obama a entretenu avec des racistes (anti-blanc), des hommes violemment antisémites et anti-Israël. Ces hommes le gênant pour sa candidature à la présidence il a été contraint et forcé de ne pas accepter leurs soutiens. Chez Obama c’est tout un art de trahir ses amis et alliés.

Par Geri Ungurean

Lorsque Obama était candidat à la présidence en 2008, les révélations et faits sur son antisémitisme endémique et son association avec des terroristes et des universitaires violemment anti-Israël étaient de notoriété publique. Mais les médias libéraux (terme détestable) se sont interposés avec acharnement pour le défendre, et ont marginalisé toute personne et tout ceux qui ont osé dévoiler ces informations au grand jour. Mais maintenant, en 2015, nous voyons clairement combien Obama déteste Israël , et combien il s’ efforce de donner la possibilité à l’Iran de se doter d’armes nucléaires fonctionnelles.

Bien joué, les médias !

[www.israel-flash.com]


Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 avril 2015 a 12:29

Bien que certainement pas tres pro-israelien, je ne pense pas personnellement que la politique d'Obama soit le fait d'une "detestation d'Israel" ou d'un antisemitisme camoufle mais bien de la conduite et de l'installation d'une politique ambitionnee dans la region.

Cela dit, c'est tout a fait vrai qu'Obama a reussi avec l'aide de ces nombreux supporters a faire le silence sur tout ce qu'a ete sa vie, ses etudes, ses frequentations, ses amities, avant son mandat.

Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: derka (IP enregistré)
Date: 14 avril 2015 a 17:16

le secretaire d'état américain Kerry dit que les négociations avec l'Iran sont je cite "difficiles". Pourquoi difficiles, on dit de quelque chose qu'elle est difficile lorsqu'on veut l'atteindre et qu'elle n'est pas à notre portée. Que veut Mr Kerry atteindre et qui lui est difficile ? le commerce avec l'Iran ? si c'est ça ça peut s'aranger facilement il suffit de lever les sanctions, si c'est un Iran dénucléarisé qu'il veut atteindre alors pousser les sanctions au maximum et poser les condition et attendre que l'Iran vienne frapper à la porte quand il ne pourra plus supporter les sanctions.
Ce n'est pas à Kerry d'aller à Lausane et de mener des marathons de discussion épuisantes vu son age ,c'est à Zarif de venir à New york muni de l'accord sur les condition pour quémander la levée des sanctions

Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 14 avril 2015 a 19:53

Derka, cela c'est la logique d'une bonne negociation mais apparemment, l'empressement d'Obama de conclure l'affaire ruine tous les efforts de faire ceder un tout petit peu les iraniens qui ont tres bien compris ce qu'il en etait.




Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 15 avril 2015 a 15:59

Bonne nouvelle, Obama se soumet et accepte de se plier a la nouvelle loi initiee par le Congres obligeant la Maison Blanche a permettre au Congres d'examiner les clauses du futur accord avec l'Iran et de le rejeter pour le cas ou la majorite des parlementaires ne seraient pas satisfaits.

Des grosses pressions ont ete faites recemment sur les democrates qui s'appretaient a soutenir la loi proposee par le congres et Obama craignait en effet l'inefficacite de son veto presidentiel pour annuler cette loi si les 2/3 des parlementaires la soutenait.

Lire les details sur
[www.menapress.org]




Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: sarah bavs (IP enregistré)
Date: 15 avril 2015 a 22:37

Hé oui, il a dû battre en retraite. Ses menaces de veto, c'était du bluff. Comme le projet de loi a été voté à l'unanimité, tous partis confondus, il savait que son veto serait annulé (il suffit d'un vote des 2/3 pour ça) et il aurait été humilié. Il ne lui restait plus qu'à entériner la loi et à essayer de sauver la face avec des déclarations creuses du porte-parole de la Maison-Blanche. _)

Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: Bravo (IP enregistré)
Date: 26 avril 2015 a 08:19

Citation:
Bravo

RELIGION - Sara Omar, grand-mère de Barack Hussein Obama, est arrivée en Arabie Saoudite le 23 avril pour accomplir la Omra. Mamie Obama était accompagnée de son fils Saeed Obama et de son petit-fils Mousa Obama.

[www.huffpostmaghreb.com]


Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2015 a 08:23

La dette publique américaine monte en ligne verticale et semble totalement incontrolable. Ou et comment cela finira-t-il ? L'avenir pour nous tous semble bien inquiétant car évidemment lorsqu'il y aura chute, les Americains ne seront pas les seuls a faire crouler cette bulle économique dans laquelle le monde financier se trouve.

Etats-Unis: incapable de réduire sa dette, la chambre valide une fois de plus l’accord qui relève son plafond




De plus la FED vient de découvrir sous un "revers de moquette" une dette supplémentaire de la modique somme de 2.700 milliards de dollars ramenant la totalité de la dette publique américaine a une somme impossible meme a ennoncer.





[www.businessbourse.com]




Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2015 a 09:04

Les USA impriment tous les dollars dont ils ont besoin.Leur dette est un mythe puisqu'ils ne doivent jamais les emprunter.En 1971, Richard Nixon, a supprimé l’obligation de convertir le dollar en or et, simultanément, la responsabilité de l’État à propos du cours du dollar donc la devise américaine n’est plus couverte ni par de l’or ni par la garantie de l’État. Le dollar et toutes les autres monnaies du monde ne conservent par conséquent plus de valeur, mais est un simple moyen de paiement imprimé et légalisé.Les USA payent en monnaie de singe et ceux sont leurs creanciers qui risquent la faillite.

Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2015 a 12:50

Mais leur économie est complètement paralysée. Ils impriment et impriment pour continuer a faire fonctionner la machine et donner un semblant d'activite économique mais depuis 2008, l'intérêt sur l'argent en banque ni ne monte, ni ne descend. Il stagne et cela les américains ne pourront pas encore longtemps tenir ainsi. Mais...Lorsqu'ils s'aviseront a le faire monter, ne serait-ce que d'un unique pourcentage de 1 %, on verra des faillites les unes après les autres et cela fera boule de neige. C'est la raison pour laquelle ils ne font rien mais cela ne peut durer. Les banques ne peuvent continuer a inonder le marcher d'argent a 0 % d'intérêt tout en conservant de l'argent des épargnants a 0 % d'intérêt également. Impossible pour une banque de continuer ainsi. C'est contre-nature pour les banques.

Ecouter les explications de l'excellente economiste Myret Zaki. Interview qu'elle a donne en 2012.






Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2015 a 13:08

Un echange interessant entre 2 économistes fameux dont Zaki Myret concernant le rapport économique entre les EU et l'Union Européenne.


Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 05 novembre 2015 a 09:12

En Californie, 4 étudiants poignardes dans un campus américain. L'assaillant a été tue par la police.




Rural UC Merced on edge after police kill student who stabbed four
[www.latimes.com]

Force disproportionnee ? Cette fois Obama se gardera de faire cette remarque. Elle n'est réservée qu'aux israéliens.

Hier a Rishon le Tzion, en plein centre d'Israel, une vieille dame de 80 a été poignardée dans le dos par un tueur palestinien qui a continue sa course et poignarde encore 3 autres personnes. La police a finalement réussi a le sauver de la foule qui tentait de le lyncher alors qu'il fallait tout simplement lui tirer une balle dans la tete et en finir. N'oublions pas que ces tueurs sont ensuite libérés lors d'échanges de prisonnier israélien. (1 israélien contre 1000 tueurs)

En France, ces tueurs au couteau sévissent aussi, aux cris de Allah Akbar sauf que la-bas, ils sont définis comme "déséquilibres".




Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: gilou (IP enregistré)
Date: 05 novembre 2015 a 09:41

Tu fais erreur Darlett,Obama critique aussi fermement la police US ,mais seulement quand elle elimine un noir ,fut-il un criminel .S'il s'agit d'Israel, pendant tout son mandat ,son obsession fut de detruire Israel .

Barack OBAMA, président des Etats-Unis
Posté par: derka (IP enregistré)
Date: 05 novembre 2015 a 16:28

j'ai lu ça aux infos, c'est horrible, poignarder une femme de 80 ans ! les excréments de l'humanité, ils ne méritent aucune pitié.
La knesset vient de durcir un peu la sanction sur les jetteurs de pierre, à titre d'info 2 jetteurs de pierre à Chichaoua ont été condamnés le mois dernier à la peine capitale à Marrakech, ils sont dans le couloir de la mort.Ils ont provoqué la mort de l'automobiliste. C'st léthal de jeter des pierres sur des gens

Aller à la page: PrécédentPremière...8687888990919293949596Suivant
Page courante: 94 of 96


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'