LES COMMUNAUTES JUIVES DANS LE MONDE :  DARNNA.COM
Maroc, Amerique du Nord, Europe, Israel et ailleurs ... 
Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 05:31

Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920) italien d'origine juive,?tait un peintre et un sculpteur.
[center]




Quatri?me enfant d'un homme d'affaire ruin? et d'Eug?nie Garsin, son enfance est pauvre et marqu?e par la maladie. ? 14 ans, il subit une attaque de typho?de et deux ans plus tard une tuberculose. En 1898, son fr?re de 26 ans, Emmanuel, est condamn? ? six mois de prison pour anarchisme.

En 1902, il s'inscrit ? l'?cole libre du nu, Scuola libera di Nudo ? Florence et l'ann?e suivante ? l'Institut des Arts de Venise o? il fr?quente les bas-fonds.

En 1906, il d?m?nage ? Paris alors le centre de l'avant-garde dans le Bateau-Lavoir, un phalanst?re pour prol?taires de Montmartre. D'abord influenc? par Toulouse-Lautrec, il s'inspire de Paul C?zanne, le cubisme et la p?riode bleue de Picasso. Il est remarqu? pour sa vitesse d'ex?cution. Il ne retouche jamais ses tableaux mais ceux qui ont pos?s pour lui ont dit que c'?tait comme avoir son ?me mise ? nu.

En 1909, il fait un court s?jour ? Livourne, malade et us? par son mode de vie. Il revient ? Paris et loue un studio ? Montparnasse. Il se consid?re au d?but plus comme un sculpteur que comme un peintre, se consacrant ? cet art apr?s que Paul Guillaume, un jeune et ambitieux n?gociant, lui a pr?sent? Constantin Brancusi.

Il d?couvre l'art n?gre et cambodgien au Mus?e de l'Homme. Ses statues sont reconnaissables ? leurs yeux en amande, la bouche en cul-de-poule, les nez tordus, et les cous along?s. Une s?rie fut pr?sent?e au Salon d'Automne de 1912, mais il abandonne cette voie brutalement ? cause de la poussi?re.

Il fait le portrait des habitu?s de Montparnasse, comme Soutine qui avait un ? gosier en pente ?, Diego Rivera, Juan Gris, Max Jacob, Blaise Cendrars et Jean Cocteau.

Au d?clenchement de la Premi?re Guerre mondiale, il essaye de s'engager dans l'arm?e mais sa sant? pr?caire le fait r?former.

Connu comme ? Mod? ? par ses amis, Amedeo est magn?tique pour la gent f?minine. Il a beaucoup d'aventures jusqu'? ce que B?atrice Hastings entre dans sa vie. Elle reste avec lui pendant presque deux ans, ?tant le mod?le pour plusieurs portraits comme ? Madame Pompadour ?. Sous l'effet de l'alcool, il est maussade et violent, comme le montre le dessin de Marie Vassilieff. ? jeun, il est gracieusement timide et charmant, indiquant des citations de Dante Alighieri et r?citant des po?mes du livre du comte de Lautr?amont Les Chants de Maldoror dont il garde un recueil en permanence aupr?s de lui.

En 1916, il se lie avec le po?te et marchand d'art polonais L?opold Zborowski et sa femme Anna. Modigliani le peint plusieurs fois ne faisant payer que dix francs par portrait.

L'?t? suivant, le sculpteur russe Chana Orloffa lui pr?sente Jeanne H?buterne, une belle ?tudiante de 18 ans qui avait pos? pour Foujita. Lorsque la famille bourgeoise de Jeanne apprend sa liaison avec celui qu'elle consid?rait comme un d?bauch? et une ?pave, elle lui coupe les vivres. Leurs relations tr?s orageuses deviennent bient?t encore plus c?l?bres que le comportement de Modigliani ivre.

Le 3 d?cembre 1917 a lieu son premier vernissage, mais l'exposition est ferm?e quelques heures plus tard pour ind?cence. ? cause de probl?mes de sant?, il doit d?m?nager ? Nice avec Jeanne H?buterne, qui accouche fin 1918 d'une fille pr?nomm?e Jeanne.

En mai 1919, il retourne ? Paris, rue de la Grande Chaumi?re.

Sa sant? se d?t?riore rapidement. N'ayant pas entendu parler de lui depuis plusieurs jours, des voisins le trouvent d?lirant dans son lit tenant la main de Jeanne enceinte de pr?s de neuf mois. Le docteur ne peut que constater son ?tat desesp?r?. Il meurt d'une m?ningite tuberculeuse le 24 janvier 1920.

Les fun?railles sont suivies par les communaut?s d'artistes de Montmartre et Montparnasse. Jeanne H?buterne, qui avait ?t? conduite chez ses parents, se donne la mort en se jettant d'une fen?tre au cinqui?me ?tage, deux jours apr?s le d?c?s de Modigliani.

Leur fille orpheline est adopt?e par la s?ur de Modigliani ? Florence. Adulte, elle ?crit une biographie importante de son p?re intitul?: Modigliani: Homme et mythe.

[www.modigliani-amedeo.com]

[www.artelio.org]







Re: Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 05:32


[center]



Amedeo, quatri?me enfant de Flaminio Modigliani et d'Eug?nie Garsin na?t ? Livourne, 12 juillet 1884.
D?s l'?t? 1898, Amedeo fr?quente l'atelier de l'artiste livournais Guglielmo Micheli.
En 1901, en convalescence , apr?s une maladie pulmonaire, il d?couvre avec sa m?re Naples, Amalfi, Capri, Rome et Florence.
En 1902, il s'inscrit ? la Scuola Libera di Nudo de l'Accademia di Belle Arti ? Florence dirig?e par le professeur Giovanni Fattori, il y fait connaissance avec des artistes d'avant-garde toscans .
En 1903, il fr?quente la Scuola Libera del Nudo ? Venise et rencontre l'artiste Ortiz de Z?rate avec qui il d?couvre la Biennale de Venise Il y ?tudie Carpaccio, Bellini et l'Ecole de Sienne.
En f?vrier 1906, il arrive ? Paris . Apr?s un court s?jour ? l'h?tel de la Madeleine, il loue un atelier ? Montmartre , pr?s du bateau lavoir o? il rencontre Picasso, Derain Max Jacob...et il s'inscrit aux cours de dessin de l'Acad?mie Colarossi.
En 1907,il fait la connaissance du docteur Alexandre, s'installe au sein du phalanst?re, colonie d'artistes,cr?? par celui-ci, 7 rue du Delta ? Montmartre, pour travailler en compagnie des autres peintres.
Il expose au Salon d'Automne ? Paris. En 1908, expose plusieurs ?uvres au Salon des Ind?pendants ? Paris dans la salle des peintres Fauves.
Amedeo Modigliani se lie d'amiti? avec Brancusi et sculpte avec lui ? la Cit? Falgui?re ? Montparnasse.
En 1910, au Salon des Ind?pendants il expose 6 ?uvres : la critique officielle lui est favorable mais seul , Paul Alexandre lui ach?te ses ?uvres, il vit dans la mis?re.

En 1911, expose ? Montparnasse dans l'atelier de l'artiste Souza Cardoso un ensemble de sculptures et dessins. Sa tante Laure Garsin inqui?te de sa mauvaise sant? l'emm?ne en Normandie.
Au d?but de l'ann?e 1912, il peint sur toile plusieurs portraits, dont celui du docteur Alexandre, malade il retourne ? Livourne durant l'?t? pour reprendre des forces et travailler la sculpture . De retour ? Paris , il rencontre Jacques Lipchitz, Augustus John et Jacob Epstein. Il exposera sept sculptures au Salon d'automne : ? T?tes, ensemble d?coratifs ?.
En 1913, il travaille avec le peintre Soutine dans l'atelier du 216 Boulevard Raspail.
Apr?s la d?claration de guerre en 1914, Modigliani ne revoit plus son ami Paul Alexandre et interrompt ses relations avec plusieurs autres artistes : p?riode importante pour sa peinture, qui devient sa seule forme d'expression.
Compte tenu de sa mauvaise sant? il abandonne la sculpture. Rencontre la po?tesse anglaise B?atrice Hastings, reprend un atelier ? Montmartre et partage son enthousiasme avec Diego Rivera et Kisling. Max Jacob lui pr?sente Paul Guillaume qui deviendra son marchand jusqu'en 1916.
En 1916, expose dans l'atelier d'Emile Lejeune ? Paris 15 peintures et 3 sculptures . Rencontre d?terminante pour sa carri?re d'artiste avec L?opold Zborowsky, po?te polonais en exil.
En mars 1917, Amedeo rencontre Jeanne H?buterne, jeune ?l?ve de l'Acad?mie Colarossi avec laquelle il s'installe rue de la Grande-Chaumi?re ? Montparnasse dans un atelier que leur loue Zborowsky. La premi?re exposition personnelle de l'artiste italien a lieu ? la Galerie Berthe Weill, mais elle est ferm?e le jour du vernissage, pour outrage ? la pudeur...
Son ?tat de sant? s'aggrave en 1918 et lui impose un s?jour ? Nice avec sa femme. Ils s?journent aussi ? Cagnes avec Foujita et sa femme Fernande, Soutine, Survage, Cendrars et Osterlind. Il peint quatre paysages de Cagnes, les seuls de toute sa carri?re.
La Galerie Paul Guillaume ? Paris pr?sente une exposition collective ?uvres de la jeune peinture : Matisse, Picasso et Modigliani. Le 29 novembre, naissance de la petite Giovanna, fille d'Amedeo et de Jeanne. Le 31 mai 1919, Modigliani retourne ? Paris : Jeanne est de nouveau enceinte. A Londres, Zborowsky organise avec les fr?res Sitwels une exposition collective : ? Modern French Art ? accompagn?e dans la presse par les premiers articles ?logieux.
Sa sant? se d?t?riore rapidement. Il fait son autoportrait . Le 22 janvier 1920, Amedeo inconscient est transport? ? l'h?pital de la Charit? et succombe ? une m?ningite tuberculeuse, le samedi 24 janvier, sans avoir repris connaissance. Sa femme, enceinte de 9 mois, se suicide le jour suivant.
Modigliani est enterr? le 27 janvier au cimeti?re du P?re Lachaise ? Paris; le corps de Jeanne H?buterne repose ? ses cot?s.

[art.mygalerie.com]


[art.mygalerie.com]






Re: Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 05:38

En 1916, expose dans l'atelier d'Emile Lejeune ? Paris 15 peintures et 3 sculptures . Rencontre d?terminante pour sa carri?re d'artiste avec L?opold Zborowsky, po?te polonais en exil.

L?opold Zborowski (1889-1932) est un po?te polonais.
peinture de Amadeo Modigliani:





Il arrive a Paris vers 1910, et devient marchand d'art vers 1915.


Grand ami de Modigliani, il organisa ses expositions,
et son domicile servit souvent d'atelier a l'artiste. Il s'occupa d'autres artistes comme Ha?m Soutine et Maurice Utrillo.

Il b?n?ficia de la c?l?brit? posthume de Modigliani, et acquis une fortune qu'il perdit dans la crise de 1929.

Zborowski mourut dans la mis?re en 1932.



[art.mygalerie.com]




Re: Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 05:48

Jeanne H?buterne na?t le six avril 1898 ? Meaux en Seine-et-Marne, de Achille Casimir H?buterne, comptable, et de Eudoxie Ana?s Tellier, sans profession. Les origines de la famille H?buterne plongent dans le petit village briard de Varreddes, d'o? le grand-p?re paternel de Jeanne ?tait originaire.

Jeanne H?buterne ?tudie ? l'Acad?mie Colarossi quand elle rencontre Amadeo Modigliani en mars 1917, ? la Rotonde. Le p?re de Jeanne est alors caissier dans une mercerie. C'est un homme cultiv?, f?ru de litt?rature du XVIIe si?cle, converti au catholicisme, aux moeurs aust?res qui voit par cons?quent d'un tr?s mauvais oeil son union avec le peintre juif qu'il juge d?prav?; Jeanne est une jeune fille de bonne famille et c?est un amour fou qui l'unit ? Modigliani. Le fr?re de Jeanne, Andr? H?buterne, est ?galement peintre paysagiste. En d?pit de l'avis de son p?re, Jeanne s'installe avec Modigliani rue de la Grande-Chaumi?re, ? Montparnasse, dans un atelier que leur loue L?opold Zborowski. Mais Modigliani est malade et rien ne peut le contraindre ? limiter ses exc?s.

Le 29 novembre 1918, ? la maternit? de Nice, Jeanne met au monde une petite fille, d?clar?e ? l'?tat civil comme Jeanne H?buterne. L'?tat de sant? de Modigliani ne cesse de s'aggraver; il meurt d'une m?ningite tuberculeuse, ? 36 ans le 24 janvier 1920.
Les parents de Jeanne refus?rent, par haine, de garder seulement pendant 24 heures la d?pouille du peintre juif. Le lendemain Jeanne, rejet?e par sa famille, enceinte de 9 mois, se jette par la fen?tre de l?appartement de ses parents 8 bis, rue Amyot, ? Paris, dans le Ve arrondissement.

Le 27 janvier Modigliani est enterr? ? comme un prince ? au cimeti?re du P?re Lachaise entour? de nombreux amis. Alors que Jeanne est enterr?e au cimeti?re de Bagneux. Quelques ann?es plus tard, elle sera inhum?e ? ses c?t?s.






Re: Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 05:59

Amedeo Modigliani (1884- 1920)


*Amedeo Modigliani naci? en la ciudad toscana de Livorno en 1884, en el seno de una familia relativamente acomodada de jud?os sefarditas. Una familia plena de contradicciones, tambi?n desde el punto de vista jud?o. En la circunsici?n de Amadeo, todos los miembros eminentes de la comunidad jud?a de Livorno estuvieron presentes, muchos de ellos ten?an un importante papel en la actividad econ?mica de la ciudad. Fue el menor de cuatro hermanos, el primog?nito, Emmanuel, habr?a de ser un importante dirigente del Partido Socialista Italiano; fruto del matrimonio entre Flaminio Modigliani, un comerciante de origen romano, y Eugenia Garsin, mujer culta y progresista que ejerci? una poderosa influencia en el joven Amadeo. Los Modigliani eran sefard?es muy apegados a la religi?n de sus ancestros, en tanto que los Garsin, tambi?n de origen sefard?, eran librepensadores, poliglotos, socialistas pero a la vez profundamente orgullosos de su origen jud?o tunecino, trasmitido por el abuelo de Eugenia, con un profundo amor por la cultura judeoespa?ola. Eugenia siempre se jact? de ser descendiente de Espinoza porque ese era el apellido de su bisabuela, hecho muy dif?cil de probar porque aquel no dej? descendientes. Entre la madre y el abuelo materno Isaac, que hablaba italiano, franc?s, espa?ol, ingl?s y griego adem?s de ?rabe, conocedor de la Kabala, que ense?? a su nieto, famoso por su elegancia y distinci?n, educaron a Amadeo. ?Dedo?, que madur? prematuramente, consentido por su madre y por toda la familia, era un excelente estudiante, apodado el fil?sofo, adem?s de bello y con un estilo y modales aristocr?ticos que nunca le abandonaron, aun en los dur?simos a?os de Montparnasse en Par?s.

Su madre se preocup? mucho por darle educaci?n religiosa, en 1897 hizo su bar-mitzv? y pas? al curso superior, dej? nota de ello en el diario de su madre, ?estoy aprobando los ex?menes por lo que podr? formar parte del mini?n", hecho que colm? de orgullo a su madre, adem?s de procurarle la noci?n del deber cumplido.

De ella hered? un orgulloso sentimiento jud?o, por ese motivo Modigliani, era y se sent?a diferente del medio que lo rodeaba hasta el fin de su vida, a los 36 a?os. Esto tambi?n fue as? porque su debilidad pulmonar de la infancia lo llev? a la tuberculosis. Esta enfermedad, el alcoholismo y la drogadicci?n, su enorme ?xito con las mujeres gracias a su belleza y porte aristocr?tico, las numerosas amantes que tuvo le procuraron la fama de artista maldito. Su obra fue absolutamente original, hay quienes dicen que fue una especie de Botticelli del novecientos.

A los veintid?s a?os de edad, Amedeo lleg? a Par?s en 1906, el a?o en que Dreyfus fue finalmente rehabilitado por la justicia. Tal vez por el ambiente antisemita de aquel Par?s, Modigliani desarroll? una actitud pendenciera cada vez que se insinuaba alg?n comentario contra alg?n jud?o. Muchas de sus ri?as en los caf?s, a pesar de que era de poca estatura, fue temible protagonista de famosas peleas, tuvieron origen en la defensa de su origen jud?o. Modigliani form? parte de la bohemia de Montparnasse que tambi?n estaba compuesta por artistas jud?os provenientes de Europa Central o de Rusia, con algunos de ellos matuvo lazos de amistad y otros fueron protagonistas de sus cuadros como Soutine, Jacques Lipschitz y su mujer entre otros. Entre sus retratos hay uno denominado ?La Jud?a?. Pint? tambi?n a gente com?n, a los pobres de la calle, a quienes tom? como modelos para su pintura. Fue un pintor marginal por no adherir a ninguna de las corrientes en boga en ese momento. Hubo tres artistas que compartieron el rechazo a las etiquetas, las marginalidad y una vida tr?gica: Maurice Utrillo, Chaim Soutine y Amedeo Modigliani. Tal vez su obra no haya estado plena de elementos jud?os como la de Chagall, pero es evidente que Modigliani nunca olvid? sus or?genes.

*Muri? en 1920, devorado por la enfermedad, su amante Jeanne de Heabuterne se suicid?, embarazada de nueve meses, dejando una hija, Jeanne, de 14 meses que fue reconocida y criada por la familia Modigliani en Livorno.*


Re: Juifs Celebres (Amedeo Clemente Modigliani (12 juillet 1884 ? Livourne - 24 janvier 1920)
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 avril 2006 a 06:04






Derni?re ?uvre du peintre, c'est le seul autoportrait connu de Modigliani qui longtemps a toujours refus? toute image peinte de lui.
Se sentant malade peut-?tre est-ce l? son v?ritable testament.




Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'