LES COMMUNAUTES JUIVES DANS LE MONDE :  DARNNA.COM
Maroc, Amerique du Nord, Europe, Israel et ailleurs ... 
Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 14 décembre 2007 a 01:31

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah






VARSOVIE (AFP) — En Pologne, dans l'ancien coeur juif de l'Europe, les frêles bougies de Hanoucca qui brûlent depuis ces derniers jours sont souvent allumées par de nouveaux juifs qui n'ont que récemment redécouvert leur identité.

Rescapés de l'Holocauste nazi puis élevés sous un régime communiste ouvertement antisémite, nombre de Polonais de l'après-guerre avait choisi de taire et même d'effacer leurs origines dans un pays très majoritairement catholique.

"Nous ne parlions jamais de mes ancêtres. C'est comme si quelque chose avait été brisé", se souvient Agnieszka Kwasniewska, une récente convertie de 37 ans, rencontrée au Centre culturel juif de Varsovie, après une cérémonie de Hanouka, la Fête des lumières.

Elle avait 12 ans quand sa grand-mère lui raconta qu'elle avait dû se cacher pendant la Seconde guerre mondiale car "elle ressemblait à une juive".

"J'ai su qu'il y avait quelque chose qui sonnait faux dans cette histoire. Elle pleurait beaucoup. Nous n'en avons jamais reparlé", raconte-t-elle.

"Plus tard, j'ai demandé à mon père et il a dit: 'C'est de l'histoire ancienne, on ne peut plus y revenir'. Nous sommes des catholiques".

Sa conversion a créé des tensions avec sa famille mais elle ne regrette rien. "Quand je suis venue à la synagogue, c'est comme si je revenais à la maison".

Selon les estimations, il ne reste que 3.500 à 15.000 juifs en Pologne, sur une population de 38 millions d'habitants. Mais il est pratiquement impossible de chiffrer le nombre de Polonais qui ont des ascendants juifs.

A la veille de la Seconde guerre mondiale, ils y avait près de 3,5 millions de juifs en Pologne. Et Varsovie était la première ville juive d'Europe, et la deuxième du monde derrière New York, avec une communauté de 400.000 personnes.

Les nazis, qui occupèrent la Pologne en 1939, tuèrent environ 90% des juifs polonais, soit quelque 3 millions de personnes. En 1945, le nombre des juifs en Pologne n'était plus que de 280.000.

La plupart ont choisi d'émigrer en Israël ou aux Etats-Unis, immédiatement après la guerre ou lors des campagnes antisémites du régime communiste dans les années 50 ou encore en 1968.

Mais de nombreux juifs qui avaient survécu en réussissant à cacher leur identité ont décidé de ne rien changer afin de protéger leurs enfants. Ce fut souvent le cas dans les familles mi-catholiques, mi-juives ou dans celles qui étaient athées.

"J'avais 13 ans. Je me suis intéressé à mon nom de famille", raconte Maciej Krasniewski, 20 ans, "les noms polonais se terminant en 'ski' peuvent indiquer une origine aristocratique. J'ai demandé à mon père et il a dit: 'Notre vrai nom, c'est Kirschenbaum'".

Son grand-père paternel avait survécu à la Shoah et avait changé son nom en 1954.

Maciej Krasniewski a mis cinq ans à se convertir, en raison d'un sentiment de culpabilité de sa foi catholique qui lui soufflait que ce serait un péché. Son frère jumeau a suivi le même chemin et a même rejoint les rangs des orthodoxes.

Il hésite encore à arborer sa kippa lorsqu'il sort dans la rue mais il est décidé, dit-il, à faire son coming out, à la manière des homosexuels.



"Nous sommes ici, nous ne nous en irons pas, il faut vous habituer", dit-il, "si on ne le fait pas, personne ne saura qu'il y a des juifs en Pologne".

Les nouveaux juifs de Pologne veulent aussi que les autres juifs, en particulier ceux d'Israël ou des Etats-Unis, qui viennent visiter les sites des camps de la mort comme ceux d'Auschwitz-Birkenau ou de Treblinka cessent de considérer leur pays comme un vaste cimetière.

"Les autres juifs doivent voir qu'il y a une réalité de la vie juive en Pologne", affirme Anna Janot-Szymanska, dont la soeur, Malgorzata, dirige le Centre culturel juif.




Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 25 février 2008 a 22:21

Des Polonais découvrent leurs racines juives

par Claire Dana Picard
dimanche 24 février 2008

Plus de 150 Polonais, qui ont découvert récemment leurs racines juives, se sont retrouvés la semaine dernière à Lodz pour une cérémonie organisée par l'organisation Shavei Israël dans la synagogue de Nozyk. C'est Michael Freud, président de cette association, qui est l'instigateur de cette rencontre exceptionnelle. Il a confié ses impressions au site de Galei Tsahal, la radio de l'armée.

Il a raconté l'émotion des participants qui, récemment encore, se croyaient chrétiens. Il a précisé qu'ils étaient venus passer le Shabbat ensemble pour en apprendre davantage sur leurs racines juives. Il a ajouté qu'un certain nombre d'entre eux avaient déjà laissé entendre qu'ils souhaitaient se convertir au judaïsme et monter en Israël.

Le témoignage de Pinhas, qui a pris la parole depuis la tribune de la synagogue, a suscité une grande émotion au sein de l'assistance. Pinhas, qui militait dans un groupe de skinheads néonazis, a raconté qu'il avait découvert avec stupéfaction qu'il était d'origine juive.

Il a indiqué : "Ma femme s'est demandée un jour si elle n'avait pas de sang juif dans les veines. Elle est donc allée faire des recherches sur ses origines. C'est alors qu'elle a découvert des documents prouvant que j'appartenais moi aussi à la nation que je haïssais tant".

La mère de Pinhas lui a alors révélé qu'elle avait été une enfant cachée pendant la Seconde Guerre mondiale et avait été placée dans un monastère afin de survivre aux horreurs de la Shoah.

Cette révélation a complètement bouleversé la vie du jeune homme qui a commencé à faire des recherches sur ses racines juives. C'est ainsi qu'il a appris que toute sa famille avait été massacrée par les Nazis. Pinhas, qui est devenu un Juif religieux très actif dans la communauté, a confié aussi son histoire exceptionnelle aux reporters de la conférence annuelle des Juifs cachés de Lodz, en Pologne.

A l'issue de cette journée mémorable, huit rabbins dirigeant des communautés juives polonaises ont annoncé la résurgence de l'Union des Rabbins de Pologne. Ils avaient à leurs côtés le grand rabbin d'Israël Yona Metzger. Ils ont précisé que cette nouvelle institution se préoccuperait, comme par le passé, des besoins des Juifs du pays.

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: renee ohayon (IP enregistré)
Date: 22 août 2008 a 14:03

Quel message touchant! Essayez de retrouver vos racines a partir de votre nom en le publiant sur les journaux juifs du Canada et des Etats Unis. Cela vous ouvrira les portes de votre grande famille juive.

Bon courage.

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: Patricia (IP enregistré)
Date: 26 mai 2009 a 20:40

jE REVIENS D'UN VOYAGE EN POLOGNE. J'ETAIS PLEINES D'APREHENSIONS. CE FUT DUR ET JE NE SUIS PAS ALLEE DANS LES CAMPS, SEULEMENT VARSOVIE ET LA MER BALTIQUE
EVIDEMMENT LE PELERINAGE FUT EPROUVANT MON PERE EST POLONAIS ET JE N'AI PAS DE FAMILLE PATERNELLE
JE DOIS QUAND MEME DIRE QUE J'AI RENCONTRE UN PEUPLE ATTACHANT, SIMPLE ET AYANT BEAUCOUP SOUFFERT ENTRE LE NAZISME ET LE COMMUNISME
CELA EVIDEMMENT NE LES DEDOUANE PAS, LOIN DE LA MAIS IL FAUT ESSAYER NEANMOINS DE RELATIVISER JE NE CROIS PAS QUE LES POLONAIS FURENT LES PIRES ANTISEMITES QUE L'ON SE PLAIT A LE DIRE, ILS NE SONT PAS MIEUX QUE BEAUCOUP MAIS PEUT ETRE MOINS GRAVES QUE D'AUTRES PEUPLES EUROPEENS. EN TOUT CAS ILS ONT BIEN PAYE (AVEC LE COMMUNISME ET LA DEMOLITION DE LEUR PAYS PAR LES ALLEMANDS).
JE PENSE QUE LA SITUATION EST LOIN D'ETRE SIMPLE ET MANICHEISTE; LES JUIFS ONT ENORMEMENT SOUFFERTS, ONT ETE DECIMES ET EXTERMINES EN LARGE MAJORITE MAIS IL Y A EU AUSSI D'AUTRES POPULATIONS QUI ONT BEAUCOUP SOUFFERT, IL NE FAUT PAS NI MAINTENANT NI JAMAIS OUBLIER CE PAR QUOI NOS FAMILLES SONT PASSEES MAIS DANS LA SOUFFRANCE ET L'HORREUR JE NE CROIS PAS QU'IL Y AIT CONCURRENCE.
L'HORREUR A EXISTE A DIFFERENTS DEGRES POUR TROP DE POPULATIONS ET JE CROIS QUE C'EST IMPORTANT.
JE SOUHAITERAIS RECEVOIR DES COMMENTAIRES SVP

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: Eric Rodzen (IP enregistré)
Date: 07 novembre 2009 a 10:22

Le nom de ma grand-mère, maternelle, est Rodzen .Elle était Polonaise et est décédée en 1959, ce qui fait que je ne l'ai jamais connue. J'aimerais savoir ce qui se rapporte à son nom qui, je présume, est d'origine juive. Trouver parmi des homonymes des membres de ma famille, s'il en reste.

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: Conversa (IP enregistré)
Date: 25 novembre 2009 a 14:09

Rodzen se rapproche de Rozen qui renvoie lui-même à Rosen qui signifie rose : "ce nom et ses dérivés fut choisi par les Juifs d'Autriche et de Hongrie lorsqu'ils furent obligés de prendre un nom fixe, selon le prix exigé lors de l'enregistrement. Les noms les plus chers furent les noms de métaux précieux et de fleurs, les moins chers les noms de métaux courants et gratuits les noms d'animaux " (ex : Goldberg, Eisenberg, Katz)

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: Conversa (IP enregistré)
Date: 26 novembre 2009 a 12:10

Ceci dit l'antisémitisme est encore bien vivace en Pologne.
Un ami artiste qui résidait à Lublin en 2005 a fait cette vidéo : sur le mur est taguée l'inscritpion "les Juifs au gaz" et il était tellement choqué qu'il s'est mise à la bombarder de neige énergiquement jusqu'à la recouvrir entièrement
[www.regisperray.eu]

Les nouveaux juifs polonais retrouvent leurs racines cachées par la Shoah
Posté par: RitaPL (IP enregistré)
Date: 25 septembre 2010 a 22:07

Bonjour Darlett et bonjour à tous,
je viens de lire une nouvelle consternante sur deux Polonais néo-nazis qui auraient découvert être Juifs - et qui ont immédiatement commencé à être très actifs dans la Synagogue... sans regretter leurs violences passées sur d'autres Juifs. Sidérant!
Mais une question me travaille depuis: comment savoir, où chercher pour savoir si on est Juif ou pas?
Je m'explique: je suis pour moitié polonaise, ma grand-mère a toujours été très secrète sur sa vie - notamment pendant l'occupation nazie - mais elle m'a vaguement dit avoir "passé quelques jours dans un camp" avant d'être prise comme bonne dans une famille de militaires allemands.
Elle a toujours utilisé le nom de famille de son mari polonais (Wojtczak), mais une sorte de "légende" dans la famille disait que sa mère s'appelait Brettschneider (je ne sais pas si je l'écris bien).
Ma grand-mère est morte il y a neuf mois, je n'en sais pas plus, donc... mais je commence à me demander si je ne serais pas juive...
Ma question est donc: comment savoir? Où faut-il faire des recherches? Je n'ai pas l'argent pour faire des analyses de l'ADN comme le proposent certains sites, mais j'aimerais vraiment avoir une réponse...
MERCI D'AVANCE!!!
Rita



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'