CUISINE MAROCAINE - CUISINE JUIVE MAROCAINE :  DARNNA.COM
Les plats de notre enfance, patisseries... 
Pour rompre le jeûne de Kippour à l'italienne
Posté par: Claudina (IP enregistré)
Date: 29 septembre 2006 a 12:25

Bonjour, Buongiorno

Une petite incursion en Italie dans cette rubrique marocaine et je remercie Darlett pour m'y faire de la place car je me suis fais tout proprement "jeter" d'un autre site, ou plutôt de la rubrique "Gastronomie" parce que mes recettes n'étaient pas marocaines. Elles ont été réléguées au sujet "Divers". Merci, encore, Darlett, pour ton ouverture d'esprit.

Donc,voici deux recettes traditionnelles de rupture de jeûne de Kippour en Italie.


BRUSCANDOLE (prononcer brouscandolé)

C'est une recette du Piémont, une région à la fois montagneuse et viticole,dont la capitale est Turin et où la communauté juive est implanté depuis près de dix siècles, protégée par les ducs de Savoie puis par les rois de ctte même dynastie.

Le Piémont est la région d'origine de nombreuses personnalités juives italiennes comme les écrivains carlo et Primo Levi, le prix Nobel de médecine 1986 Rita Levi Montalcini,le leader syndicaliste Vittorio Foa,l'industriel Carlo de Benedetti.

Il faut, pour six personnes

12 tranches de brioches pas trop épaisses (ou de pallébé ou éventuellement de pain de mie ou encore 12 biscottes)

1 verre à eau de vin rouge

1/2 verre de sucre

1/2 cuilérée à café de cannelle

2 ou trois clous de girofle

Disposer six tranches de pain ou de brioche sur un plat.

Faire chauffer le vin avec le sucre et les épices.

Lorsque le vin est chaud, en arroser les tranches de pain ou de brioche.

Recouvrir avec les tranches restantes.

Se prépare la veille, comme tout ce qui a trait à Kippour. Au moment de servir, couper à nouveau en deux les tranches de pain ou de brioche, dans le sens de la longueur et les manger comme un sandwich.

Le vin doux aux épices est un très bon reconstituant après une journée de jeûne. ll faut quand même boire quelque chose de chaud avant afin d'éviter le contact direct avec le vin.

L'usage du vin est courant dans la cuisine italienne, y compris la cuisine juive, la communauté étant implantée en Italie depuis l'Antiquité. Ce n'est pas le cas de la cuisine marocaine, où on tient compte de l'environnement musulman.


BoccA DI DAMA (traduction inutile, tout le monde comprend)

Très ancienne recette répandue dans toutes le communautés d'Italie, vraisemblablement apportée d'Espagne par les réfugiés de 1492 puisqu'on trouve des versions de ce gâteau au Maroc (Tanger) et en Tunisie.


Pour 6 personnes

4 oeufs + deux jaunes

100 gr de sucre

50 gr de farine

80 gr d'amandes en poudre

1 verre à liqueur d'eau de fleurs d'oranger (ou deux cuilllérées de jus de citron ou quelques gouttes d'extrait de vanile, au choix)

1 sachet de sucre vanilliné

Battre les jaunes avec le sucre, jusqu'à constituer un long ruban.

Ajouter la farine, les amandes, le parfum choisi.

Battre les blancs en neige et les incorporer au mélange.

Verser dans un moule à cake graissé.

Faire cuire à four moyen (Th. 6) pendant environ 45 minutes. Vérifierla cuisson avec la pointe d'un couteau.

Saupoudrer de sucre vanillé pendant que le gâteau est encore chaud.

Ce gâteau ne contenant pas de levure, on le fait aussi à Pessah, mais bon,nous sommes à Kippour !!

Buon appettito !! Buon digiuno !! Buona festa !!

Claudina




Re: Pour rompre le jeûne de Kippour à l'italienne
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 septembre 2006 a 14:10

Merci Claudina, cette annee on pourra varier et servir a l'italienne les repas, ce qui ferait agreablement diversion.

Voici ce que j'ai trouve sur Internet pour illustrer les Bocca di dama



Quant aux BRUSCANDOLE, j'ai trouve plutot BRUSCANDOLI et il y avait un peu de tout pour illustrer cela. Bruscandoli n'est pas la traduction de sandwich ?

Merci encore pour ces recettes et excellente fete pour toi aussi !

Re: Pour rompre le jeûne de Kippour à l'italienne
Posté par: preciosa (IP enregistré)
Date: 30 septembre 2006 a 01:33

Merci claudina pour tes recettes, excellentes. La bocca di dama est ce qu'on appelle "tocino de cielo", a Tanger. C'est la meme idee, oeufs, amandes etc. et peut etre faite a Paques.

Pour Pourim nous avons l'habitude encore de Tanger, d'echanger des gateaux entre la famille, ma soeur nous fait toujours une de ces tartes (elle a 14 tartes a faire).

Bref je vais essayer ta recette aussi.

bises


Re: Pour rompre le jeûne de Kippour à l'italienne
Posté par: Claudina (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2006 a 19:17

Merci Darlett et Precisosa pour vos réponses. Je suis heureuse de l'intérêt que vous portez aux recettes italiennes.

Je fais plutôt la "Bocca di dama" dans un moule à cake et non un moule rond, sauf si nous sommes nombreux.

J'ai trouvé le mot "bruscandole" (mot désignant le sandwich dans cetaines régions, bravo darlett !!) dans mon livre de recettes de cuisine juive italienne.Je les ai toujours appelés comme ça.

Preciosa, je connais le "tocino de cielo" espagnol, qui est fait avec du lait.Je ne savais pas que ce mot désignait la "Bocca di Dama" à Tanger.Merci encore pour tes précisions.

C'est avec grand plaisir que je renouvellerai les recettes italiennes pour les autres fêtes.

Merci encore.

Amitiés.

Claudina

Pour rompre le jeûne de Kippour à l'italienne
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 21 septembre 2007 a 01:21

Bon Kippour et Gmar hatima tova a ceux qui jeunent !



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'