SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213Suivant
Page courante: 12 of 13
RABAT de nos souvenirs
Posté par: Rocchi Christian (IP enregistré)
Date: 27 juin 2009 a 10:32

Bonjour Richard Brandlin
Je mentirai si je dis me rappeler de toi , mais ton nom me chante aux oreilles , sans que je puisse capter une image . Je suis né en 1939 ,je pense que nous devons avoir qq années de différences . Tu as certainement plus connu mon frère Antoine qui lui était né en 1932 ,et qui avait épousé Andrée Longo , qui était domiciliée au N°2 de la rue d'Avignon ( dont la soeur avait épousé Guy Alcaraz , le fils du patron de la patisserie ,a coté de la cathédrale St Pierre )
Si tu joints une photo , peut-ètre te reconnaitrai-je ?
je te redonne mon adresse Email, ou tu pourras m'écrire
<<< rocchi3@gmail.com >>>>>
J'ai de temps en temps antoine Ragel au tél, ainsi que Roger Faby
Ou demeures-tu ??? pour ma part , je vis dans les Vosges , a 10 kms d'Epinal, dans un charmant village dénommé POUXEUX , avec mon épouse
Voila ,
Rabaticalement
Christian ROCCHI
Citation:
tarzan
Bonjour Rocchi Christian,
Merci de ton attention et de ta réponse rapide.

Tu dois savoir que j'étais chauffeur de la Valise Diplomatique en remplacement de Mr.Colonna,qui était parti en vacances.

Je faisais la navétte entre Rabat et El Jadida et le service de l'aéroport de Rabat-Salé de l'éxpédition et de la récéption des Valises du Ministère des Affaires Etrangères à Paris.

Mon chef du Bureau d'Ordre était Mr.GOUTET,qui avait une Peugeot 203.

Ragel a été recrueté en même temps que moi,il faisait la Valise de Tanger-Tétouan en remplacement de Mr.Parent.

Je suis Mr.Brandlin Richard,après le remplacement de la Valise Diplomatique,j'ai fait huissier au Consulat de France à Sidi-Kacem.

A partir de 1959,j'ai été huissier à la Table Ronde du Cabinet Militaire et ensuite comme huissier chez les grands chefs avec Mrs Laureri et Cartalade dans la Cabinet de l'Ambassadeur.

J'avais comme collégue pour la course rapide entre le bureau de la sécrétaire de l'Ambassadeur et dans le sous-sol au service aux Chiffres Mr.Ficarelli,dont un cousin était photographe à Kénitra.


J'èspére que tu te souviendras de moi,car en plus j'habitais la rue d'Avignon et j'étais ami de COCO IFERGAN de la rue de Grenoble,il était ajusteur aux Ateliers de Mécaniques ANDREANI,dèrrière la Douane,rue de Chaouen.

" T A R Z A N" ./.


( QUE LE MONDE EST PETIT !!!!! " )+$%

RABAT de nos souvenirs
Posté par: Rocchi Christian (IP enregistré)
Date: 27 juin 2009 a 17:32

Richard rebonjour

Me voici en photo a la Tour Hassan en Mai 2007 . J'ai selon ceux qui ont connu mon père une très grande ressemblance
img Christian &agrave; Rabat004 [640x480].jpg

RABAT de nos souvenirs
Posté par: fifanoo (IP enregistré)
Date: 16 juillet 2009 a 18:30

bonjour mr Rocchi Christian tu me connat pas je suis un nouveau ami de mr richard je t evoie une photo de ca part merci
GetAttachment.jpg

RABAT de nos souvenirs
Posté par: Rocchi Christian (IP enregistré)
Date: 17 juillet 2009 a 11:07

Bonjour Fifanoo
Merci pour la confirmation d'employé a l'Ambassade de france a Rabat , de Richard Brandlin
Transmets lui mes amitiés
Christian Rocchi

RABAT de nos souvenirs
Posté par: Rocchi Christian (IP enregistré)
Date: 17 juillet 2009 a 11:15

Voici une complainte de Marcel Alberola en hommage a Rabat de notre enfance
Amities
Christian
complainte-Rabat0001 [800x600].JPG

RABAT de nos souvenirs
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2009 a 02:25

Bonsoir mon ami fifano,


Je viens tout juste de rentrer de ta ville charmante "TARGUIST",où nous nous sommes rencontrés et de faire ta connaissance.

Je tiens surtout de te remercier d'avoir pu mettre mon certificat de travail sur ce forum.

Passes les bonjours à tous les chauffeurs de la C.T.M.,même pour le nouveau BENHA avec son jeu de cure-dent dans ses lèvres et de sa casquétte enfoncée sur ses lunettes de soleil !!!!!

Tu diras à AGOUDI,mes félicitations de sa souplèsse dans la dèscente de l'Oued Nékor avec toute sa tranquilité en racontant des histoires avec son copain voyageurs,qui l'aide même à faire le graisseur en comptant chaque fois au départ le nombre de personne qui correspont à la feuille de route.

" T A R Z A N " ./.+$%

RABAT de nos souvenirs
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2009 a 02:31

Bonsoir Rocchi Christian,

Merci pour la complainte de Marcel Albérola et je te renvoie mes amitiés.


" T A R Z A N " ./.+$%

RABAT de nos souvenirs
Posté par: Rocchi Christian (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2009 a 13:07

Bonjour Richard
Voici une composition de photos de la Résidence de France , du temps du Protectorat
Amicalement
Christian
La R&eacute;sidence1 [640x480].jpg_

Rabat, capitale du changement à la marocaine
Posté par: aaron (IP enregistré)
Date: 05 août 2009 a 23:18

Rabat, capitale du changement à la marocaine

Des travaux pharaoniques modifient l'image de la ville qui abrite les principales institutions nationales.
Les mâts des bateaux s'entrechoquent doucement. Sur le quai, des serveurs en uniforme s'affairent dans les cafés. Au loin s'élèvent les remparts de la casbah de Rabat. «C'est vrai que c'est joli !» s'exclame Sofia, 24 ans, installée avec ses amis à une table où trônent encore les restes d'un copieux déjeuner. Pâtisseries marocaines, thé à la menthe, tout y est. Sofia, Marocaine résidente en France, est venue pour la première fois visiter ce port de plaisance. Situé à l'embouchure du fleuve Bouregreg, qui sé pare Salé de sa voisine Rabat, c'est l'un des plus importants projets d'aménagement du moment. Coût : 750 millions de dollars. Rive droite, du côté de Salé, une marina pour 200 bateaux a vu le jour, rive gauche, une promenade et des cafés ont été construits. D'ici à 2012, il y aura aussi un pont, un tramway reliant les deux rives, des hôtels de luxe et 1 700 appartements. Le projet, financé à 50 % par des entreprises d'Abu Dhabi, est pharaonique.

«C'est exactement ça que nous voulons !» s'exclame, plein d'enthousiasme, Omar Benslimane, dans son bureau du centre-ville. «Que les touristes aient envie de venir à Rabat !» explique le directeur de communication de l'agence pour l'aménagement de la vallée du Bouregreg. Les travaux ont été lancés en janvier 2006 par Mohammed VI. La zone fait 6 000 hectares. La construction d'une cité lacustre, pour un coût de 3 milliards d'euros, est également prévue. «Ce projet va élever la capitale à un rang international», poursuit M. Benslimane.

À quelques kilomètres de là, côté Salé, une route côtière mène à un terrain vague. Au bout se trouve un petit port. À l'ombre d'un étal de poisson, des pêcheurs fument des cigarettes en attendant l'arrivée de leurs collègues. Ils font preuve de moins d'enthousiasme quand on leur parle du réaménagement du Bouregreg. «Évidemment, personne n'est contre un projet qui va créer des emplois et améliorer les infrastructures , réagit Abdelftah Sbihi, 58 ans. Mais nous, on était là les premiers, on a été déplacés, et pour le moment ça ne nous a rien apporté». Un nouveau port a été construit pour accueillir les 600 pêcheurs déplacés, trop petit, selon eux, pour abriter leurs deux cents barques. «Notre travail mériterait un port mieux que celui-là ; il s'ensable, et il est dangereux quand la mer est démontée», commente Mustapha Saikouk, 35 ans, pêcheur depuis l'âge de 12 ans. Il a deux enfants et gagne environ 280 euros par mois.


La medina, cœur historique et commerçant de Rabat.

Sur l'autre rive du fleuve, côté Rabat, en haut d'une falaise qui domine le Bouregreg, s'étend la médina, le cœur historique et commerçant de la capitale. Au bout d'une ruelle, entre les marchands de tissu et de beignets, à droite près des remparts, se trouve le fondouk Bargach. Un concentré de misère où vivent une centaine de familles. Ici, la densité de population oscille entre six et huit habitants au mètre carré. Aïcha Nani, 31 ans, est née et a toujours vécu là. Dans son deux-pièces recouvert de tôle, des seaux font office de toilettes. L'eau vient d'une fontaine publique, l'électricité est détournée du poteau qui éclaire la rue. «Ces dix dernières années, j'ai bien vu que Rabat a changé, le roi a fait beaucoup de travaux , explique la jeune femme, qui a la bouche noircie par l'excès de tabac. Mais nous, on est cachés derrière ce mur de la médina et personne ne fait attention à nous.»

Aïcha vend des habits d'occasion ou des cigarettes à l'unité pour vivre. Elle gagne environ 3 euros par jour. Juste à côté, un bidonville du même type, le fondouk Mastiri, a été détruit en 2007 par la municipalité. Les familles ont été indemnisées et ont déménagé. À la place, un marché aux puces s'est installé à même les gravats et les ordures. Sur une banderole on peut lire : «Les vendeurs du marché aux puces demandent à ce que les autorités rendent hommage à ce lieu dans le cadre d'un développement social et installent de vraies boutiques».

«Ces grands projets ne donnent des résultats qu'à moyen et long terme, et ça ne résout pas forcément les problèmes de fond : la pauvreté, l'éducation ou la gouvernance», rappelle Driss Ben Ali, professeur d'économie à la faculté de Rabat. Surtout, selon le professeur d'économie, ce type de projet de développement repose sur des données fragiles : les revenus du tourisme, des Marocains résidant à l'étranger et les investissements directs des étrangers. Des éléments aujourd'hui fragilisés par la crise.
LeFigaro|27/07/2009

Re: RABAT
Posté par: GHYS jean-claude (IP enregistré)
Date: 19 septembre 2009 a 15:22

je suis un ancien de Rabat.j'etais à l'école St François à la Tour Hassan, en 1955 je suis rentré aux PTT à la Résidence à coté de l'Ambassade de France.j'habitais le quartier de l'Océan et le Fort qui se trouvait en bas de l'Hopital Marie Feuillet s'appelait Fort Hervé .Amitiés aux anciens de ce beau pays ou je pense terminer ma retraite !!!!!!

Re: Les anciens de Rabat
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 20 octobre 2009 a 22:19

Posté par: Rocchi Christian
Date: 20 octobre 2009 a 16:19

2 photos prises au mois d'Avril 1957 devant le cinéma Royal de Rabat
Photos des Conscrits de la classe de 1939 . Ces photos m'ont été envoyées par Marcel Maréchal que j'ai eu plaisir de retrouver.
Qui se reconnaitra ???????????????
Sur la deuxième photo je suis debout, le 1er en partant de la gauche






Les anciens de Rabat
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 octobre 2009 a 02:19

Posté par: Rocchi Christian
Date: 20 octobre 2009 a 16:23

Suite : 2eme photo des conscrits de la classe 1939 de Rabat . Photo prise en Avril 1957 , devant le cinéma Royal
Amitiés
Christian ROCCHI








Re: RABAT de nos souvenirs et d'aujourd'hui
Posté par: Aguanno (IP enregistré)
Date: 27 mai 2010 a 10:31

Bonjour Tarzan,
Je suis la fille de Pino Aguanno. Je lui ai parlé de ces discussions et il aimerait renouer avec les anciens de Rabat mais il n'ai pas trop ordinateur... Je suis donc son intermédiaire.
Amitié de la part de mon père.
A très bientôt j'espère...

Citation:
tarzan
Cher royrol,
J'ai habiter a une parralele de cette rue Henri Popp,la rue d'AVIGNON,au no 15,Immeuble"Cortey" de la famille qui vendaient des materiaux de constructions,ils avaient tout les deux angles de rue en proprietes prives.

Aujourd'hui,plus de traces de cette famille,meme ce joli immeuble d'angle situe dans l'angle de l'avenue de la Tour Hassan et de la rue d'Avignon,magnifique architecture des annees 20/30 a trois etages sans ascenseurs.

Il y avait des Italiens,comme la famille Aguano,les specialistes de la vente en pieces detaches d'automobiles.

Plus bas vers le n?11 ou 13,la famille Moryoussef.

je peux citer l'epoque de 1958-59.

Mes amities.

" T A R Z A N " ./.


RABAT de nos souvenirs
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 05 juin 2010 a 19:03

Bonjour Aguanno,



Enchanté d'avoir la fille d'un ancien copain dans ce forum,qu'est DARNNA.COM,c'est un site très intèrèssant et instructif sur tous les sujets.

Parconséquent,je te souhaîte la " BIENVENUE " dans ce forum.

Je te donne mon adrèsse é-mail : richardbrandlin@yahoo.fr

Ton père me connait très bien,il habitait avec sa mère encore célibataire dans le même immeuble où j'habitais au rez-de-chaussée également avec ma mère et célibataire.

Comme tu as dûe le voir dans les pages antécédentes où se trouve le certificat de mon ancien employeur,l'Ambassade de France à Rabat.

Tu lui tranmèttras mes meilleurs amitiés et donnez-moi de vos nouvélles,je suis toujours au Maroc.

Tu avais aussi un oncle,qui avait également un magasin de pièces détachées automobiles à l'avenue de Témara.


" T A R Z A N " ./.+$%




RABAT de nos souvenirs
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 05 juin 2010 a 19:19

Bonjour GHYS Jean-Claude,


Je te souhaîte la " BIENVENUE " dans ce furum,qu'est DARNNA.COM,ce site est très intèrèssant et instructifs sur tous les sujets.


J'habitais à Rabat en deux fois,la première en 1946,chez Mr.FRANKOLLER,qui faisait hôtel meublé au bd Clemanceau en face du Fort HERVE comme tu le dis.

La deuxième fois en 1958,après mon départ de Meknès,au Quartier de la Tour Hassan,au 15,rue d'Avignon,comme ce que je viens de relater à la fille de Pino,qui était un copain et un voisin.


Mes amitiés.


" T A R Z A N " ./.+$%

Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213Suivant
Page courante: 12 of 13


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'