SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3
Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:43

Auteur: abdou
Date: 1 février 2006 a 01:31

>

Bonsoir mon Cher Sylvain,

Je pense qu'il s'agit du cirque Nava ( c'etait le seul d'ailleurs) dont les spectacles ete tres apprecies(femme a barbe...eh oui!) et numero de trapezistes.

En revanche pour ce qui concerne la porte, a mon avis c'est de toute avidence la porte de Bab Erreha.

Amities
Abdou





Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:44

Auteur: Sylvain
Date: 1 février 2006 a 09:34


Merci Abdou,
Tu es vraiement un precieux documentaliste...
c'est peut etre dans ce cirque Nava que j'ai rencontre Lolita, qui sait....mais ca devait etre dans une autre vie.
En fait de cirque, je me rapelle d'un petit cirque dont le patron, faisait presque tout, dompteur, vendeur de billets, clown, etc . Il s'agissait du Cirque Antonio, dont le chapiteau se baladait dans tout le Maroc. Et aussi d'un autre cirque, plus grand, avec menagerie, c'etait le cirque Amar, au pied des Services Municipaux, a cote de la Conservation Fonciere.
Quelle joie, tout gamin, d'aller au cirque !!

amities
Sylvain





Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:44

Auteur: abdou
Date: 1 février 2006 a 12:15


Bj Sylvain,

Il y avait aussi un serieux concurrent du cirques des freres Amar, c'est le cirque Bouglione. Apres les constructions de l'annexe de la Prefecture les spectacles ce deroulaient dans les Arenes.

Les Cirques" style" Antonio faisaient partie aussi de ces foires foraines (rue freres Guedj) qui vendaient du reve.

Je revois encore ces artistes espagnols race comme des hidalgos aux cheveux gomines.

AmitiEs
Abdou





Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:44

Auteur: kenza
Date: 1 février 2006 a 19:53


Salut les Bidaouis,
Moi, je me rappelle du cirque espagnol "Martin Circus" qui campait tout pres des Arenes (devenu jardin) , a cote y avait un petit marche en baraques et au milieu une fontaine manuelle.
Amiti? Kenza








Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:45

Auteur: abdou
Date: 1 février 2006 a 21:52


Bonsoir Chers Amis,

A propos de spectacle, il faut reconnaitre qu'on avait regulierement des revues d'un tres bon niveau, on se rappelle les Galas Karsenty ou les Amis de la Musique et du Th?atre dont les bureaux ce trouvaient a l'angle de la rue Telma (pour les abonnements et pour une bouchee de pain)

Juste en face c'est la "Comedie" ou les Artistes venaient regulierement prendre leur cafe : Jean Marais,R.Lamoureux,F.blanche,R.Devos, Bedos etc.Pour le diner ils ce rendaient au fameux Restaurent La Corrida,chez Solange dont le mari avait en charge les Arenes.

Les Cinemas.
Dans les entr'actes on avait droit, au Vox en particulier a des numeros executes par des artistes qui ce produisaient dans les meilleurs cabaret de la place (de l'epoque)

Les formations de Jazz avaient une petite preference pour le Rialto.

Que le spectacle continue.

Amities
Abdou




Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:45

Auteur: Sylvain
Date: 1 février 2006 a 22:06


C'est vrai, Abdou, la vie culturelle de Casa etait tres riche. Du cine-club au cinema l'Abc aux conferences de Connaissance du Monde, en passant par les representations theatrales et concerts divers, les journees etaient bien remplies.

Kenza : oui, maintenant que tu en parles, il y avait des petits cirques, venues d'on ne sait d'ou, et qui sillonnaient les routes du Maroc. Les representations d'artistes etaient aussi dans la rue. Il n'etait pas rare, assis a la terrasse d'un cafe en prenant l'aperitif de voir des acrobates ou des musiciens qui faisaient le tour des cafes et qui gagnaient leur vie comme cela.

amities
Sylvain





Re: cirque amar
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:46

Auteur: kenza
Date: 1 février 2006 a 22:31


Sylvain,
Je parle la de vrai cirque , c'etait vers 1970 a 76, mais alors de vrais avec le chapiteau et tout (dompteur de lions ,trapezistes,clowns,acrobates ect...

Le billet a l'epoque :30 dh, il y avait 2 seances et le week end 3.
Pour les ecoliers 10 dh, juste pour le debut de l'apres midi.

Pour "Connaissances du Monde" On recevait des billets de faveur (invitation) a l'ABC de M. Desimple et Gigou , anciens redacteurs du "Petit Marocain".

Bonsoir Abdou, heureux de t'ecrire

la rue qui se trouve a l'angle de notre defunt Theatre s'appelle Talma et non Telma.
Sinon merci pour tout ce qu'on apprend de toi, veritable Archive.






Re: cirque amar
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:51

Cette affiche avec l'enseigne "Cirque Amar de France" - En tous les cas, pour ma part, c'est au Maroc que j'ai connu ce cirque.






Re: cirque amar
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 04:58

Des souvenirs, encore des souvenirs de ce cirque...

"Alors que nous avions une douzaine d’années, nous allions à la gare de Bab-Ali assister à l’arrivée du train spécial CIRQUE AMAR, avec les wagons, roulottes et autres cages à fauves décorées de clowns, chevaux,
lions, etc… Mais le spectacle qui nous plaisait, c’était de voir des éléphants poussant des roulottes ou défilant, la trompe de l’un attrapant la queue de celui qui le précédait. Tous ces animaux étaient caparaçonnés de couleurs vives et le premier avait sur son cou un cornac.
Le cirque s’installait au stade Greffier et pour y accéder, il fallait démolir le mur qui donnait sur la route de la gare de Bab-Ali. C’est à cet endroit que stationnait l’énorme groupe électrogène qui alimentait le cirque et ses dépendances en électricité. Les artistes avaient leurs
loges dans des roulottes. On ne les appelait pas encore caravanes. Comme c’est l’usage, quelques dégourdis, qui n’étaient plus des gamins, obtenaient des places gratuites moyennant leur participation à l’édification du chapiteau ou en trimballant des seaux d’eau ou des
bottes de paille pour les animaux. Quand nous allions avec nos parents visiter la ménagerie, on frémissait devant les lions et les tigres, on rigolait devant la girafe avec son énorme langue qui se déroulait comme un serpent.

Devant les éléphants, on se racontait l’histoire de l’éléphant qui avait peur de la souris, on nous avait dit qu’elle rentrait dans sa trompe.

Quand tout était en place, c’était la grande parade avec les animaux et les artistes en tenue de travail qui défilaient dans la ville et les faubourgs. On peut dire que l’arrivée du CIRQUE AMAR était un événement.

On en parlait bien avant son arrivée et longtemps après son départ. Lorsque le cirque repartait, le stade était remis en état.
Je me souviens que le CIRQUE ANTONIO, quand il venait en été, ne dressait que les murs de son chapiteau place de l’Argoub, ce qui nous permettait de voir à l’œil les évolutions des trapézistes. Quelques années auparavant, c’était le CIRQUE HONORATO dont un des frères a eu un accident mortel au cours d’un numéro de trapèze volant. Comme on n’avait pas beaucoup d’argent, on s’installait sur les gradins en bois et les clowns nous interpellaient : « Vous, là-bas, sur les
étagères… » et on se marrait".

[mascarien.free.fr]








Re: cirque amar
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 05:02

Et encore a propos du Cirque Antonio

"Une année, le Cirque Antonio vient à Mascara, avec pour la première fois, une ménagerie. Il s’installe comme d’habitude place de l’Argoub. Au bar Miraillès, des clients discutaient au comptoir du cirque et des animaux.
L’un d’eux prétendait que les lions étaient apprivoisés : « Des moutons ! » disait-il.

Au fond de la salle, le régisseur du cirque qui était attablé lui offrit des billets de faveur en lui donnant rendez-vous dans la cage aux lions le soir même.
Le cirque n’avait pas de cage au milieu de la piste, mais une roulotte, transformée en cage aux lions. Le soir, le dompteur et son invité entrent dans la cage où se trouvait une table, avec seau à champagne et verres.
Il fait pénétrer les lions, les place sur des tabourets et demande à son compagnon d’ouvrir la bouteille de champagne. Au bruit du bouchon, les lions se sont mis à sauter dans tous les sens et le dompteur a eu bien du mal à ramener le calme, pendant que son invité terrorisé ne pouvait plus bouger, les lions menaçants lui tournant autour. Ce fut, je crois, une des plus belles frousses de sa vie."

[mascarien.free.fr]





Re: cirque amar
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 18:37

Bonjour,
Juste une petite precision :
c'était bien le cirque Honorato, des freres Honorato exactement, qui devint plus tard le cirque Amar.

une photo, avec en prime une dame ...


ancetreCirqueAmar1.jpg

cirque amar
Posté par: yoyo (IP enregistré)
Date: 11 février 2008 a 14:56

Bonjour...encore une precision:"la dame en prime"(sic) etait ma mère.Elle était tout bonnement l'un des freres honorato du fameux "cirque honorato"de sidi bel abbes et qui n'est jamais devenu le cirque Amar...mais où allez-vous chercher une telle idée!! De mème l'un des freres ,Arthur,au centre de la photo a bien été tué mais par l'éclatement d'un pneu en 1937et non lors d'un numéro de trapeze volant.

cirque amar
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 11 février 2008 a 18:15

Yoyo quel honneur alors ta presence ici ! C'etait notre cirque préféré, ce cirque Amar que tu appelles "cirque honorato" !
Si tu avais des photos de cette epoque, nous serions combles tous ici !
Merci




cirque amar
Posté par: yoyo (IP enregistré)
Date: 21 février 2008 a 13:57

bonjour!! c'est vous tous qui me faites honneur en conservant le souvenir de cette époque lointaine...je me mets à la recherche de photos,c'est promis!!Qui se souvient du premier homme-cannon?Sa photo est restée sur sa tombe à sidi bel abbes malheureusement.C'etait mon grand-père (honorato cerdan le fondateur du cirque honorato et père des 5 freres honorato)

cirque amar
Posté par: circorama (IP enregistré)
Date: 17 mars 2008 a 11:38

Je recherche des documents sur le cirque Amar au Maroc. J'ai tous les itinéraires de ce cirque dans les années 50, et une carte postale avec l'affichage du cirque à Casa.La carte de marrakech, c'est le cirque Bouglione en 1951.Le cirque Amar existe toujours, le propriétaire du nom est Firmin Bouglione qui l'a acheté en 1973.Le cirque est exploité de nos jours par la famille FALCK qui en a fait le plus beau cirque de france.

Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'