SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: 12345678910Suivant
Page courante: 1 of 10
chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:34

1

place de france




Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:41

a la claire fontaine...................
place de france








Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:42

au clair de la lune............................
place de france








Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:43

alouette ................................
place de france








Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:44

a la volette..........................
place de france








Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:46

il pleut il pleut bergere.......................
place de france









Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:47

bon anniversaire................
place de france









Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:50

s'il vous plait respecter chaque rubrique,le site est nouveau,attention aux textes qui n'ont rien a voir avec la rubrique.
la mere michelle...............

place de france








Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:52

il court il court le furet.....................
place de france









Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:53

il etait un petit navire.................
place de france









Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 31 mars 2005 a 23:54

loup y-es tu..................
place de france









Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 01 avril 2005 a 00:10

Colchiques dans les prés
Fleurissent, fleurissent
Colchiques dans les prés
C'est la fin de l'été
La feuille d'automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant.
Chataignes dans les bois, se fendent, se fendent,
Chataignes dans les bois, se fendent sous nos pas
La feuille d'automne emportée par le vent
En ronde monotone tombe en tourbillonnant
Nuages dans le ciel, s'étirent, s'étirent
Nuages dans le ciel s'étirent comme une aile
La feuille d'automne emportée par le vent
En ronde monotone, tombe en tourbillonnant
Et ce chant dans mon coeur, murmure, murmure
Et ce chant dans mon coeur appelle le bonheur



Au pays du lundi
Au pays du lundi
on joue et on rit
au pays du mardi
dans la bibliothèque on lit
au pays du mercredi
pas d'école aujourd'hui
au pays du jeudi
on dessine et on écrit
au pays du vendredi
les cahiers sont bien remplis
au pays du samedi
on se repose dans son lit
au pays du dimanche
les deux mains sur les hanches
on recommence



Le joyeux tyrolien
Nous partons le lundi matin, sac au dos pleins d'entrain
Nous croisons sur le bord du chemin le joyeux Tyrolien
Halala i di lalalala youkou
Halala i di lalalala youkou
Halala i di lalalala youkou
Halala i di lalalala
Nous partons le mardi matin, sac au dos pleins d'entrain
Nous croisons sur le bord du chemin le joyeux Tyrolien
Halala i di lalalala youkou youkou
Halala i di lalalala youkou youkou
Halala i di lalalala youkou youkou
Halala i di lalalala
Nous partons le mercredi matin, sac au dos pleins d'entrain
Nous croisons sur le bord du chemin le joyeux Tyrolien
Halala i di lalalala youkou youkou youkou
Halala i di lalalala youkou youkou youkou
Halala i di lalalala youkou youkou youkou
Halala i di lalalala



Lundi tout gris
Le lundi est tout gris
Jaune clair est le mardi
Mais voici mercredi rose
on se repose
Jeudi bleu vient à son tour
Vendredi vert le suit toujours
Samedi rouge
Dimanche blanc
c'est la joie des enfants
merci à Cécile
autre version, autres couleurs
Lundi gris
c'est reparti
Mardi bleu
ouvre les yeux
Mercredi rose
on se repose
Jeudi jaune
tout ronronne
Vendredi vert
saute à l'envers
Samedi rouge
rien ne bouge
Dimanche violet
fait ce qu'il te plait



Lundi est bleu
Lundi est bleu comme un ciel bleu
Un nouvelle semaine, je suis heureux
Mardi est rouge comme une cerise
C'est le jour des surprises
Mercredi est marron comme un marron
Je reste à la maison
Jeudi est jaune comme un citron
En vélo nous allons
Vendredi est vert comme une rainette
C'est le joue des marionnettes
Samedi est orange comme une orange
À l'école personne ne mange
Dimanche est rose comme une rose
À la maison je me repose
merci à l'enfant-roi



Lundi dans la lune
lundi dans la lune
mardi dans la mare
mercredi dans la mer
jeudi c'est un jeu
vendredi c'est du vent
samedi c'est du bon temps
dimanche nappe blanche.




Bonjour Madame Lundi
Bonjour madame Lundi
Comment va, Madame Mardi ?
Très bien, madame Mercredi !
Dites à Madame Jeudi
de venir Vendredi
Danser samedi
Dans la salle de dimanche



Bonjour Lundi
Bonjour Lundi,
Comment va Mardi?
Très bien Mercredi.
Je viens de la part de Jeudi
Dire à Vendredi
qu'il se prépare Samedi
Pour le voyage de Dimanche
merci à Fatima



Lundi matin

Lundi matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince
Comme j'étais parti
Le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons Mardi!"
Mardi matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince
Comme j'étais parti
Le p'tit prince a dit :
"Puisque c'est ainsi nous reviendrons Mercredi!"
Mercredi matin...
Jeudi matin...
Vendredi matin...
Samedi matin...
Dimanche matin, l'emp'reur, sa femme et le p'tit prince
Sont venus chez moi pour me serrer la pince
Comme j'n'étais pas là
Le p'tit prince se vexa :
"Puisque c'est comme ça nous ne reviendrons pas!"



Nous partons le lundi matin
Nous partons le lundi matin
Sac au dos pleins d'entrain
Nous croisons sur le bord du chemin
Le joyeux Tyrolien
Alalaidilalalala youkou (ter)
Alalaidilala
Nous partons le mardi matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou (ter)
Alalaidilala
Nous partons le mercredi matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou youkou(ter)
Alalaidilala
Nous partons le jeudi matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou(ter)
Alalaidilala
Nous partons le vendredi matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
Alalaidilala
Nous partons le samedi matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
Alalaidilala
Nous partons le dimanche matin
Sac au dos etc...
Alalaidilalalala youkou youkou youkou youkou youkou youkou youkou(ter)
Alalaidilala



Lundi tout petit
le lundi, tout petit - joindre le pouce et l'index -
le mardi, tout gentil - une main caresse le dos de l'autre -
le mercredi bien à l'abri - joindre les deux mains en forme de toit au dessus de la tête -
le jeudi, tout dégourdi -secouer son corps -
le vendredi, tout étourdi -improviser -
le samedi, tout endormi -joindre les deux mains pour mimer l'oreiller et les poser contre une oreille-
et le dimanche, tout recommence - faire un rond en l'air avec l'index -
merci à Maud
variante:
Lundi tout petit,
Mardi tout gentil,
Mercredi bien à l'abri,
Jeudi tout étourdi,
Vendredi bien assis,
Samedi tout endormi
Et le dimanche tout recommence.
merci à Nathalie



Sept petits enfants
Sept petits enfants
4 filles et 3 garçons
ont inventé cette chanson :
La première s'appelait Lundi :
elle était vraiment jolie.
La deuxième, c'était Mardi :
elle savait danser sans bruit.
La troisième, Mercredi,
pleurait toujours à midi.
Le quatrième, Jeudi
marchait, marchait jour et nuit.
La cinquième, Vendredi,
avait toujours plein d'amis.
Le sixième, Samedi,
faisait des jardins fleuris.
Dimanche était le dernier.
Il glissait sans s'arrêter
de nuage en arc-en-ciel
au milieu du ciel.


C'est la cloche du vieux manoir

C'est la cloche du vieux manoir, du vieux manoir
Qui sonne le retour du soir, le retour du soir
Ding, ding dong
Ding, ding dong



Maudit sois-tu

Maudit sois-tu carillonneur
Que Dieu créa pour mon malheur
Dès le point du jour à la cloche il s'accroche
Et le soir encore carillonne plus fort
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?

À l'école nous avons apris une autre version qui se chante en canon, comme suit:

Maudit sois-tu carillonneur
Toi qui naquis pour mon malheur
Dès le point du jour à la cloche il s'accroche
Et le soir encore carillonne plus fort
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?
Quand sonnera-t-on la mort du sonneur ?
(Fannie )



Les cloches

Orléans, Beaugency, Notre -Dame de Cléry (bis)
Vendôme, Vendôme
Quel chagrin, quel ennui, de compter toutes les heures
Quel chagrin, quel ennui, de compter jusqu’à minuit
Orléans, Beaugency, Notre-Dame de Cléry (bis)
Vendôme, Vendôme
(merci à Anne )
autre version:
Vendôme
Mes amis que reste-t-il
À ce Dauphin si gentil?
Orléans, Beaugency
Notre-Dame de Cléry
Vendôme, Vendôme.
(merci à Henri )



C'est bientôt l'heure des mamans
C'est bientôt l'heure des mamans
préparez vous les enfants
il faut mettre ses habits
l'école est finie
Devant l'école maternelle
les parents sont là
devant l'école maternelle
ils font les cent pas
C'est bientôt l'heure des mamans
préparez vous les enfants
il faut mettre ses habits
l'école est finie
Ma petite maman magique
dès que je te vois
je viens me blottir bien vite
au creux de tes bras
C'est bientôt l'heure des mamans
préparez vous les enfants
il faut mettre ses habits
l'école est finie


La pendule
Je suis la pendule, tic !
Je suis la pendule, tac !
On dirait que je mastique
Du mastic et des moustiques
Quand je sonne et quand je craque,
Je suis la pendule, tic !
Je suis la pendule, tac !
J'avance ou bien je recule,
Tic, tac, je suis la pendule,
Je brille quand on m'astique
Je ne suis pas fantastique,
Mais je sais l'arithmétique.
J'ai plus d'un tour dans mon sac,
Je suis la pendule, tic !
Je suis la pendule, tac !


Les pendules
Les pendules font : tic...tac....tic...tac...tic...tac...
Les petites pendulettes font : tic-tac, tic-tac, tic-tac
Mais les montres font : tique-taque, tique-taque


La terre
La terre aime le soleil
et elle tourne
pour se faire admirer
et le soleil la trouve belle
et il brille pour elle ;
et quand il est fatigué
il va se coucher
et la lune se lève


Avril
Atchoum Atchoum Atchoum
Le mois d'avril est enrhumé
Il a besoin de se moucher
Chut, ne fait pas tant de bruit,
dit la petite souris
sinon tu vas faire peur
à la première fleur.



Voici le mois de mai

Voici le mois de mai où les feuilles volent au vent (bis)
Où les feuilles volent au vent si jolie mignonne
Où les feuilles volent au vent si mignonnement
Le gentil fils du roi s'en va les ramassant (bis)
S'en va les ramassant si jolie mignonne
S'en va les ramassant si mignonnement
Il en ramasse tant qu'il en remplit ses gants (bis)
Qu'il en remplit ses gants si jolie mignonne
Qu'il en remplit ses gants si mignonnement
A sa mie les porta les donna en présent (bis)
A sa mie les porta si jolie mignonne
A sa mie les porta si mignonnement
-Prenez, prenez ma mie, je vous donne ces gants (bis)
Je vous donne ces gants, si jolie mignonne
Je vous donne ces gants, si mignonnement
Portez-les donc ma mie trois ou quatre fois l'an (bis)
Trois ou quatre fois l'an si jolie mignonne
Trois ou quatre fois l'an si mignonnement
A Pâques, à la Toussaint, à Noël, à Saint-Jean (bis)
A Noël, à Saint-Jean, si jolie mignonne
A Noël, à Saint-Jean si mignonnement


Là haut sur la montagne

Là haut sur la montagne l'était un vieux chalet (bis)
Murs blancs, toît de bardeaux, devant la porte un vieux bouleau
Là-haut sur la montagne l'était un vieux chalet
Là-haut sur la montagne croula le vieux chalet (bis)
La neige et les rochers s'étaient unis pour l'arracher
Là-haut sur la montagne croula le vieux chalet
Là-haut sur la montagne, quand Jean vint au chalet (bis)
Pleura de tout son coeur sur les débris de son bonheur
Là-haut sur la montagne, quand Jean vint au chalet
Là-haut sur la montagne, l'est un nouveau chalet (bis)
Car Jean d'un coeur vaillant l'a rebâti, plus beau qu'avant
Là-haut sur la montagne, l'est un nouveau chalet


Janvier
Janvier, pour dire à l'année "bonjour"
Février pour dire à la neige "il faut fondre"
Mars pour dire à l'oiseau migrateur "reviens"
Avril pour dire à la fleur "ouvre-toi"
Mai pour dire "ouvriers nos amis"
Juin pour dire à la mer "emporte nous très loin"
Juillet pour dire au soleil "c'est ta saison"
Août pour dire "l'homme est heureux d'être homme"
Septembre pour dire au blé "change toi en or"
Octobre pour dire "camarades, la liberté"
Novembre pour dire aux arbres "déshabillez vous"
Décembre pour dire à l'année "adieu, bonne chance"
Et douze mois de plus par an,
Mon fils
Pour te dire que je t'aime.


La chanson des 12 mois
C'est janvier le premier né, sa couronne sur la tête, il dévore une galette!
Février c'est le second, qui s'enrhume et qui grelotte, qui réclame une bouillotte.
Regardez le mois de mars, il desssine sur les branches des pétales de soie blanche.
Le suivant s'appelle avril et c'est le mois qui réveille les oiseaux et les abeilles.
Qunad le mois de mai s'en vient, il met tout le monde à l'aise devant un panier de fraises.
Pour fêter le mois de juin, il faut entrer dans la danse du soleil et des vacances.
En juillet s'en va dormir entre deux bottes de paille la chevelure en bataille.
Le mois d'août n'est qu'un voyou, il invente des orages pour taquiner les nuages.
Et septembre tout doré prend la route de l'école sous les feuilles qui s'envolent.
C'est octobre le suivant qui te fait une frimousse parsemée de tâches rousses.
Et novembre tout en gris se dépêche dans la brume d'attraper son premier rhume.
C'est décembre le dernier qui réclame à tous ses frères des cadeaux d'anniversaire.


L'émoi de l'année
J'enviais ton sort
Fais briller tes souliers
Marche à l'ombre
Avril à couper l'beurre
Mais pourquoi ?
Joint l'utile à l'agréable
Juillet oté son pull
Ote toi de là
Septembre
Oh qu'ta brioche est belle
Novembre
Descendre l'escalier



Les saisons
Au printemps, p'tites feuilles
En été, grandes feuilles
En automne, plein d'feuilles
En hiver, plus d'feuilles



Le carillon

Le carillon s'égrène dans les alentours
Le gai printemps s'en va déjà fleurir les cours
Partons joyeux par les prés riants
Pour les égayer de nos chants.
(canon à 4 voix d'après J. Walther. Paroles françaises : Christian Loiré)


Monsieur Printemps
Monsieur Printemps est un bel homme
Toujours pimpant frais et dispos
Il enfile son habit vert pomme
Et n'est jamais en repos
Il met son nez à la fenêtre
Dès que revient le mois d'avril
Et dit tout haut: "quel temps fait-il?
Voici le moment de paraître"

Monsieur Printemps, Monsieur Printemps
Revenez-nous et pour longtemps
Monsieur Printemps, Monsieur Printemps
Restez chez nous encore longtemps

Voici que la rosée en perles
Brille partout sur les gazons
Les papillons ouvrent leurs ailes
Et au-dessus font des tourbillons
Les oisillons font des aubades
Et disent bonjour au soleil
En criant "voilà le réveil
Rions! Chantons! Les camarades!"

monsieur Printemps,monsieur Printemps
revenez-nous et pour longtemps
monsieur Printemps,monsieur Printemps
restez chez nous encore longtemps!
appris à l'école , mémé Fifi , 84 ans



Le p'tit printemps
Le p'tit printemps
Tout vert, tout vert,
Remplace l'hiver
Tout blanc, tout blanc,

C'est un moineau
Tout gris, tout gris,
Qui me l'a dit
Qui me l'a dit.

Quand l'hiver fond
V'là le gazon,
J'ai plus besoin d'mes mitaines
Youpi!

Pas de glaçon
Sous le balcon
Le froid qui pique est parti
Youpi! Youpi youpi, youpi!
(retour au début)


Miummium chante le printemps
Miummium chante le printemps
Ah ah murmure l'été
Ouh ouh frissonne l'automne
Brr brr grelotte l'hiver
Au printemps, p'tites feuilles
En été, grandes feuilles
En automne, plein d'feuilles
En hiver, plus d'feuilles




Pomme rouge de l'automne
Pomme rouge de l'automne
A mûri sur le pommier
La voici je te la donne
Mets la dans ton tablier
L'automne est arrivé
Grappes blondes de l'automne
A mûri sur l'espalier
La voici je te la donne
Mets la dans ton grand panier
L'automne est arrivé
Feuille rousse de l'automne
Beau feuillage tout doré
J'en ferai une couronne
Et tu pourras la porter
merci à Bruno
autres versions
Pomme rouge de l'automne
A muri sur le pommier
Tiens prends la je te la donne
Mets-la dans ton tablier
L'automne est arrivé.
(merci à Françoise)
Grappe blonde de l'automne
A muri sur l'espalier
La voici je te la donne
Mets-la dans ton grand panier
L'automne est arrivé
3 - Voici les feuilles d'automne [ou Feuilles rousses de l'automne]
les beaux feuillages dorés [ou Beaux feuillages tout dorés]
J'en ferai une couronne
Et tu pourras la porter [ou Et tu pourras l'emporter:]
L'automne est arrivé




En automne
En automne, tout m'étonne.
En hiver, j'espère.
Au printemps, j'apprends.
L'été : j'aurai tout oublié!




C'est l'hiver
C'est l'hiver, mon mignon
Mets tes bottes doublées de mouton
Ton manteau boutonné jusqu'au nez
Mets ton foulard de laine
Et n'oublie pas tes mitaines
Car dehors il fait froid tu verras!
Note: Sur l'air de "C'est l'hiver, ma chérie, je t'adore et je prie..." de la chanson " Le bonhomme de neige" - merci à Éric



Bonhomme
Air : Bonhomme, bonhomme.
1- Bonhomme, bonhomme sais-tu glisser? (bis)
Viens-tu glisser sur cette côte-là? (bis)
Viens, apporte ta traîne sauvage
Tout ce qu'il faut c't'un peu d'courage
Viens! Viens! L'hiver est là
Faut bouger plus vite que ça.
Bonhomme!
Faut en profiter pour bouger
Quand y'a de la neige.
2- Bonhomme, bonhomme viens patiner, (bis)
Viens patiner sur cette glace-là, (bis)
Fais attention de ne pas tomber
Il ne faut pas se briser le nez
Viens! Viens! L'hiver est là
Faut bouger plus vite que ça,
Bonhomme!
Faut en profiter pour bouger
Quand y'a de la neige.
Merci à Daniel



Boris et Natacha
- Dans la forêt blanche d'Ukraine
Glisse la blanche troïka.
Dans le silence elle promène
Petit Boris et Natacha.
refrain:
Raconte-nous Petite-Mère
Ce qu'ils ont vu sur le chemin
Raconte-nous Petite-Mère
Jusqu'à demain
- Ils rencontrent la zibeline,
Le renard bleu et puis le loup,
"Si vous allez chez la tsarine
Voulez-vous nous prendre avec vous?"
refrain:...
- "Nous n'allons pas chez la tsarine
Nous retournons à notre isba"
Loup, renard et la zibeline
Sont montés dans la troïka
refrain:...
Et tous ensemble ils s'en reviennent
Serrrés pour ne pas avoir froid
Dans la forêt blanche d'Ukraine
Avec Boris et Natacha



Chanson pour les enfants l'hiver
(poème)
Dans la nuit de l'hiver
Galope un grand homme blanc
Dans la nuit de l'hiver
Galope un grand homme blanc
C'est un bonhomme de neige
Avec une pipe en bois,
Un grand bonhomme de neige
Poursuivi par le froid.
Il arrive au village.
Voyant de la lumière
Le voilà rassuré.
Dans une petite maison
Il entre sans frapper ;
Et pour se réchauffer,
S'assoit sur le poêle rouge,
Et d'un coup disparaît.
Ne laissant que sa pipe
Au milieu d'une flaque d'eau,
Ne laissant que sa pipe,
Et puis son vieux chapeau.



L'hiver
(poème)
L'hiver est un vieux monsieur
Qui n'a plus
qu'un seul cheveu
Quand il souffle
fff... fff... fff...
Quand il souffle
sur ses doigts
Voilà le vent et le froid
Ah gla gla ! Ah gla gla !



Dans mon pays d'hiver
- Dans mon pays d'hiver, brr brr (bis)
Il y a de la neige comme ça (bis)
Et des bonhommes comme ça (bis)
- Dans mon pays d'hiver, brr brr (bis)
Il y a des skis comme ça (bis)
Et des soucoupes comme ça (bis)
- Dans mon pays d'hiver, brr brr (bis)
Y a des traîneaux comme ça (bis)
Et des raquettes comme ça (bis)
- Dans mon pays d'hiver, brr brr (bis)
Il y a du hockey comme ça (bis)
Et du patin comme ça (bis)



Bonjour monsieur l'Hiver
- Hé ! bonjour monsieur l'Hiver !
Ça faisait longtemps...
Bienvenue sur notre terre,
Magicien tout blanc.
- Les montagnes t'espéraient ;
Les sapins pleuraient ;
Les marmottes s'indignaient ;
Reviendra-t-il jamais ?
- Mes patins s'ennuyaient ;
Mes petits skis aussi ;
On était tous inquiets ;
Reviendra-t-il jamais ?
- Hé ! bonjour monsieur l'Hiver !
Ça faisait longtemps ...
Bienvenue sur notre terre,
Magicien tout blanc.


Il fait froid
Brr! Brr! Brr!
Il fait froid! Froid! Froid!
Pour nous réchauffer, nous allons sauter!
Sur 1 pied, (sur 1 pied)
Sur l'autre pied, (sur l'autre pied)
Puis sur les 2 pieds!
Tournez, tournez, arrêtez.
Nous sommes réchauffés!!!


La neige
Air de: un éléphant ça trompe, ça trompe

Quand c'est l'hiver
Il neige
Il neige
Quand c'est l'hiver
Il neige énormément


Les flocons de neige
(Air de: il était une bergère)

Il neige (3) et ron et ron des flocons tout ronds
Il neige (3) des p'tits bedons tout ronds (2)
Volez flocons de neige
Et ron (2) volez tous en rond
Volez flocons de neige
Comme des papillons ron ron (2)
Dansez flocons de neige
Et ron ron ron
Dansez tout en rond
Dansez flocons de neige
En joyeux tourbillons ron ron (2)


L'horloge et le réveil
Tac tac tac tac fait la grosse horloge
Tic tic tic tic répond le réveil
Tais-toi, tais-toi dit la vieille horloge
Jamais, jamais s'écrie le réveil
Tac tac tac tac mon heure est précise
Tic tic, tic tic, tu retardes un peu
Tais-toi, tais-toi je suis dans l'église
Jamais, jamais, ton clocher est vieux
Tac tac tac tac réveille le monde
tic tic tic tic égrène les heures
Tais-toi, tais-toi entends ma voix gronde
Jamais, jamais car je n'ai pas peur



La perdriole
Le premier mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Le premier mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Un perdriole, qui va, qui vient, qui vole
Une perdriole qui vole dans ces bois.
Le deuxième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie?
Le deuxième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie?
Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole
Une perdriole qui vole dans ces bois.
Le troisième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Le troisième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Trois rats des bois,
Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole
Une perdriole qui vole dans ces bois.
Le quatrième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Le quatrième mois de l'année, que donn'rai-je à ma mie ?
Quatre canards, volant en l'air
Trois rats des bois,
Deux tourterelles,
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole
Une perdriole qui vole dans ces bois.
...
RECAPITULATION :
Douze demoiselles, gentill's et belles
Onze beaux garçons
Dix boeufs au pré
Neuf vaches à lait
Huit moutons blancs
Sept chiens courants
Six lièvres aux champs
Cinq lapins grattant la terre
Quatre canards volant en l'air
Trois rats des bois
Deux tourterelles
Une perdriole, qui va, qui vient, qui vole
Une perdriole qui vole dans ces bois.



Ma Normandie

Quand tout renaît à l'espérance,
Et que l'hiver fuit loin de nous.
Sous le beau ciel de notre France,
Quand le soleil revient plus doux,
Quand la nature est reverdie,
Quand l'hirondelle est de retour,
J'aime à revoir ma Normandie,
C'est le pays qui m'a donné le jour.

J'ai vu les lacs de l'Helvétie,
Et ses chalets et ses glaciers.
J'ai vu le ciel de l'Italie
Et Venise et ses gondoliers.
En saluant chaque patrie
Je me disais: Aucun séjour
N'est plus beau que ma Normandie:
C'est le pays qui m'a donné le jour.

Il est un âge dans la vie
Où chaque rêve doit finir,
Un âge où l'âme recueillie
A besoin de se souvenir.
lorsque ma muse refroidie
Aura fini ses chants d'amour,
J'irai revoir ma Normandie
C'est le pays qui m'a donné le jour.



Voici le jour de l'an
Voici le jour de l'an
C'est la nouvelle année
Ce soir petits et grands
Feront longue veillée
Lorsque minuit sonnera
Tout le monde s'embrassera
Bonne année, bonne année à toute la terre
Bonne année, bonne année au monde entier.



Aujourd'hui les vacances
Gai, gai l'écolier
C'est aujourd'hui les vacances
Gai, gai l'écolier
C'est aujourd'hui qu'on va jouer!


C'est la rentrée
Cartable nouveau,
Joli manteau.
Livres, cahiers
Et beau plumier ...
Cloche a sonné,
Un gros baiser,
Il faut y aller :
C'est la rentrée !

place de france










Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: pichourin (IP enregistré)
Date: 03 avril 2005 a 12:25

et moi aussi ma tres chere soeur tu es la plus grande avec ta toute petite taille mais ton coeur et ta tete sont immense







Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: kaskades (IP enregistré)
Date: 03 avril 2005 a 22:58

moi aussi je suis d'accord avec vous 2











Re: chansons de notre enfance au maroc
Posté par: anirahel (IP enregistré)
Date: 15 mai 2005 a 19:01

voici une chanson rapide et très fine:

Aï ma titi;
halach ta tbki
boros di boros
ani n'jbleq el raous

Aller à la page: 12345678910Suivant
Page courante: 1 of 10


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'