SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: Précédent1234567891011...DernierSuivant
Page courante: 6 of 15
Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:10

Posté par: darlett (66.183.60.239)
Date: 31 janvier 2008 a 08:51

Photo no. 2

Une photo de classe...


Photo Akachmir




Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:10

Posté par: darlett
Date: 31 janvier 2008 a 08:57

Photo no. 3

Une autre photo de classe. Celle-ci de "Talmud Torah a Meknes"

Il est inscrit a gauche "Yom Haatsmaout", certainement le jour de l'Independance d'Israel fetee au Maroc !

le 5 Yar 1951


Photo Akachmir



Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:11

Posté par: darlett
Date: 31 janvier 2008 a 09:00

Photo 4

Une autre photo de classe, celle-ci de 1952-53 - 10eme classe


Photo Akachmir


[/b]

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:12

Posté par: darlett
Date: 31 janvier 2008 a 09:02

Photo 5

Le fameux portail de Meknes

La porte du Mellah (début 20e siècle)


Photo Akachmir

[/b]

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:13

Posté par: darlett
Date: 31 janvier 2008 a 09:03

Photo no. 6

Un autre portail de Meknes, et cette fois avec un peu plus d'animation

Il s'agit de l'ancienne porte du Mellah sur la route de Rabat (début de ce siècle)



Photo Akachmir

[/b]

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:14

Posté par: darlett
Date: 02 février 2008 a 22:13

Encore une photo qui me parvient par Akachmir.

C'est aussi, je pense, une photo de classe, cette fois des grands...


Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:14

Posté par: akachmir
Date: 29 février 2008 a 13:32

Aperçu du vieux au nouveau Mellah (Meknès)
Le dernier recensement effectué au vieux Mellah à la fin du 19e s, reproduit par le Rabbin Ovadia dans son livre « Fès et ses Rabbins ». Seuls quelques privilégiés habitaient des maisons individuelles, la forme usuelle d’habitation était la « Cour ». Autour d’une cour centrale commune chaque famille habitait dans une chambre et souvent même les enfants mariés continuaient à habiter dans la même chambre avec les parents.
Puis suivi la révolution silencieuse ; du coup le rythme des événements s’accélère et en quelques années le décor changera du tout au tout. Mr Maire promet de mettre gratuitement à la disposition du Conseil de la Communauté un vaste terrain, très bien situé, près du cœur de la ville, du Marché municipal, pour édifier une synagogue, une école et autres bâtiments publics. Au lieu de ségrégation qui sera plus tard la règle, c’est une offre de cohabitation. C’est d’un coup le passage des conditions du moyen-âge au vingtième siècle et aux meilleures conditions financières. L’homme de ce moment, président de la Communauté était Mimoun Abou (Benabou), un riche commerçant en contact régulier avec les Européens, ouvert aux idées modernes. Son frère Menachem auquel il était associé était protégé français de par sa fonction de receveur des postes françaises à Meknès.

Les vies suivent, les souvenirs restent

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:15

Posté par: raymond
Date: 03 mars 2008 a 12:55

Bonjour AKachmir

merci pour cette liste et une question toute simple. Les habitants que vous citez habitaient ces maisons à quelle période? début 20ème siècle ou avant?

Vous citez aussi les annales de la communauté, c'est une document qui se présente sous quelle forme?

Merci de vos réponses

Raymond (Paris)




Citation:
akachmir
Liste des anciens habitants juifs de Meknès
Cette liste est issue de l’histoire des Juifs au Maroc,
racontée à travers les annales de la communauté de Meknès.


* Rue Tob (pierres) , ses habitants :

- Dar Ben Douida - Dar Dalya – Dar Filala – Dar Makhlouf Assayag - Dar David Ben Bodoch
- Dar Isso Elankry – Dar Ben Hafi – Dar Ben Bihi – Dar Mordechaï ben Rabbi Yachya - Dar Boider – Dar Ben Addi – Dar mossi Sayag – Dar Itshaq Elankry – Dar Rabbi Azaria – Dar Rebbi Shmuel Buissidan – Dar Yaccou Boussidan – Dar Sliman Assarag – Dar Itshak Azogui – Dar Abraham Dahan – Dar Shlomo ben Itah Dar El Hamam.


* La petite rue (douika), ses habitants :

Dar Elfrskira – Dar Barato – Dar Ramo El Hzama – Dar Rebbi Pinhas – Dar Ben Namouss – Dar Brihem Dar Ouaïch – Dar Hizkya.


* Derb El Guerna (abattoirs), ses habitants :

Dar Meïer Azogui – Dar Ben Adraoui – Dar Abraham Bettan – Dar Lala Esther – Dar Sliman Elankry – Dar Abraham Elfilali – Dar Elbalag – Dar Rebbi Shmuel Danino – Dar Ben Zaken Dar Shaloum Dery – Dar Rebbi Yamin ben Zazon.


* Rue Elbab Msouda, ses habitants :

Dar Smhoun Dery – Dar Rebbi Itshaq Mahfoda – Dar Itshak Cohen – Dar Babor – Dar Esloukya – Dar Ben Hamou – Dar Rebbi Youssef Boussidan – Dar Mimoun Amar.


* Rue Rebbi Shaloum Lazimi, ses habitants :

Dar El Khokha – Dar Abraham Benoudiz – Dar Bel Lahzan – Dar Youssef Lazimi – Dar Itshaq Cohen – Dar Rebbi Shaloum Lazimi – Dar Mossi Soudry – Dar Bouider – Dar Rebbi Yédiya – Dar Ben Ankas – Dar Belahsen.


* Rue guezarin (bouchers), ses habitants :

Dar Shlomo – Dar Yacov Benchétrit – Dar Ben Abensour – Dar Yamine Soudry – Dar Rebbi David Hassine – Dar Esloukya – Dar Slioua – Dar Makhlouf Zyan – Dar Eliahou Zyan – Dar David Mrejen – Dar David Dery – Dar Makhlouf ben Shloush – Dar Ben Tapiéro.


* Derb Attarine (marchands d’épices), ses habitants :

Dar Lebya (la lionne) – Dar Rebbi Petahya – Dar Daniel Cohen – Dar Youssef ben Louziri – Dar Abraham Berdugo – Dar Yacooob Soudry – Dar Atbrna – Dar Itshak Attya – Dar Ben Soudry – Dar Guiyan – Dar Rebbi Shlomo – Dar Aharon Halioua.


* Derb Skaya (la fontaine), ses habitants :

Dar El Amrya – Dar Youssef Torjman – Dar Zilassi – Dar David Cohen .


* Derb El Me’ra (le cimetière), ses habitants
- Dar Rebbi David Halioua – Dar Rebbi Youssef Berdugo – Dar Elazar Benharouss – Dar Youssef Bodoch – Dar Ben Erbaïbi – Dar David Tolédano – Dar Smha El Khala – Dar Rebbi Hananya – Dar Yehouda El Hafaf (le coiffeur)

* Derb Rebbi Elisha, ses habitants :

Dar Rebbi Yacov Bensimon – Dar Itshak Ouakrate – Dar Abraham botbol – Dar Elbabor – Dar Youssef Cohen – Dar Elmtamar – Dar Shmuel Berdugo – Dar Rebbi Abraham Hassine – Dar Ouanounou – Dar Edalya.


* Derb Edkakine (marchands de farine), ses habitants :
- Dar Youssef Abensour – Dar Shmuel Haléry – Dar Yachya Loubaton – Dar Eliezer Ben Sha’ito – Dar Rebbi Hayim – Dar Eliahou Benoudiz – Dar Shlomon Attya – Dar Abraham Benouaïch – Dar Rebbi Shaloum Messas


* Derb El Ghandor (le héro), ses habitants :

- Dar Rebbi Shémaya – Dar yehouda Amar – Dar Rebbi Shlomo Benaroch – Dar Rebbi Metatya – Dar Mimoun Amar – Dar Rebbi Yaacob Tolédano – Dar Shlomo Amar – Dar Rebbi Abraham Amar – Dar Youda Boider – Dar Rebbi Abraham Tolédano – Dar Benamimer – Dar Makhlouf Attya – Dar Ben Baja – Dar Mazal Tov – Dar Benzitoun – Dar Ben Chriqui – Dar Yaacob Benshloush – Dar Ben Agrir – Dar Yachya Oudayan – Dar Abraham Elfassi – Dar Moshé Benlahsen.


* Derb El Hacham (le rabbin), ses habitants :

- Dar El Hacham – Dar Shlomo Ben Chétrit – Dar Ben Ouanounou – Dar Youssef Benchétrit – Dar Mimoun Benarroch – Dar Mordechai Tobi – Dar Shlomo Benarroch – Dar Abraham Bencheikh – Dar Youda azogui – Dar Rebbi Moderchaï Abensour – Dar Shlomo Azogui – Dar Rebbi Abraham Attya – Dar Youssef Ben-roubin – Dar Yaacob Berdugo.


* Derb Elm’adi (bains), ses habitants :

- Dar Rebbi Shmouel Tolédano – Dar El M’adi – Dar Habib Tolédano – Dar Bouchriss – Dar David Attya – Dar Rebbi Shlomo – Dar Rebbi Hadous – Dar Yahin Benchétrit – Dar Rebbi Abba – Dar Rebbi Yekoutiel – Dar Abraham Halachmi – Dar Benattar – Dar Itshak Bensisso


* Derb Elbrza, ses habitants :

- Dar Rebbi Réouben – Dar Raphael Tolédano – La maison de la petite synagogue – Dar des Cohen – Dar Edhabin – Dar Ben Kenass – Dar Abraham Attya – Dar Hayim Maman – Dar Barouch Tolédano – Dar Levy Caballer – Dar Elbrnoussyia – Dar Rebbi Shlomo Mahmouda – Dar Makhlouf Dhéry – Dar Rebbi Azzouz – Dar Ben Elgrabli – Dar Youssef Benouaqch – Dar Esther Smhoun – Dar Esther Elghoula.


* La ruelle de la porte du Mellah, ses habitants :

- La maison des pauvres – Dar Ben Yaddi – Fondouk el Bgar (les vaches)


En conclusion, je m’excuse des erreurs sur les libellés des noms lors de la copie sur des vieux archives quelque fois illisibles à lire.
Bien à vous, amis de Meknès.

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:17

Posté par: darlett
Date: 25 mars 2008 a 20:46

Cette photo me parvient par Annette L. qui pour une raison technique a du mal a se connecter et temoigner par elle-meme mais je transmets son message ainsi que la photo qui est jointe. Et je suppose qu'Annette parle de cette photo ci-dessous :
(ces photos paraissent sur la page 13 de ce forum)


Le message :


Citation:
Annette a ecrit :

Il y a 2e photos la maitresse est ma mère et 3e photos 2e rang du bas au milieu le plus petit est mon frère Jack Soudry
Ci joint un fichier au dessus une photo de mon grand père David DERHY le père de ma mère Esther de Meknès en 1958 qui habite
au boulevard du nouveau Mellah .
Merci de le mettre au site Darnna cela me fait plaisir de chercher encore d'autre photos au plus tard.
Cordialement
Mme Leven Annette (Soudry)






Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:18

Posté par: darlett
Date: 25 mars 2008 a 20:47

Voici la photo envoyee par Annette Leven "une photo de mon grand père David DERHY le père de ma mère Esther de Meknès en 1958 qui habite
au boulevard du nouveau Mellah".

Merci Annette



Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:18

Posté par: akachmir
Date: 02 avril 2008 a 14:24

Bonjour les anciens de Meknès

Cette semaine j’étais à Meknès et je ramène certaines informations et photos du nouveau Meknès. Dont voici l’entretien que j’ai eu avec mon beau père :

- Père, peux-tu te rappeler les Juifs meknassis chez qui tu as travaillé ?
- Bien sûr ! C’est une société française « SIPAM » mais dirigée par les Juifs. La direction est assurée par 3 juifs et un effectif de 12 employés, on était 4 musulmans. Moi comme tu savais, j’étais chauffeur, je circulais tout le royaume et même les villes de l’Algérie.

- Cette société que faisait-elle ?
- C’est une société de boyaux qu’on ramassait des souks, des abattoirs et qu’on mettait dans des grands fûts. Je me rappelle du nom « Boyaudrie médionale » dont le siège social est à Toulouse à la rue bourasol (tenir compte de l’erreur de prononciation et nomination).

- Reste-t-il encore des juifs à Meknès ?
- Bien sûr. Il y en a environ une quarantaine de familles, ils viennent toujours à la synagogue, près du bar-restaurant la Coupole, le samedi avec leurs enfants.

- Tu les connais ?
- Seulement trois ou quatre familles,

- Lesquelles ?
- Il y a les fils de Cohen (que les meknassis appellent Couihen), ils sont propriétaires de l’hôtel Nice et l’hôtel Volubilis, l’ainé s’appelle Jacob. Aussi les Berdugo, à la tête des usines « AÏCHA » ( huile, confiture et tomate) à Ain Slougui. Un autre, je crois de la famille de Botbol, ils ont la maison Peugeot sur la route de Fès……etc
- Quelle relation tu avais avec les anciens juifs ?

- Des bonnes relations, une bonne harmonie, surtout avec mes collègues, on s’invitait ; les « skhinas » ornaient nos tables, quant à « rkak », ce fameux pain sec, on ne comprenait jamais comment nos amis juifs se donnaient autant de mal à le grignoter et d’ailleurs nos deux communautés juives et musulmanes dans quiétude et le grand bonheur. Mon patron-adjoint, je l’appelais « ammi Yahya ».

- N’y a-t-il pas quelques méchancetés entre les deux communautés ?
- Oui, il y avait certaines familles juives qui interdisaient leurs enfants de sortir ou jouer avec les enfants musulmans. Et, aussi nos musulmans ne portaient pas sur le cœur tous les Juifs. Pour insultes, il y en a souvent envers les Juifs et ceux qui les courtisent sont considérés aussi comme juifs.
- Y avait-il des synagogues ?

- Il y avait trois fois plus de synagogues que de mosquées ! Je peux même réciter des parties de la Thora, tellement les « chants » des rabbins ont marqué mon passé. Beaucoup de marocains achetaient chez les Juifs la « mahia » chez une juivette qui s’appellait Imma ou Izza.
Puis, mon beau-père s’est entamé dans le récit de ses voyages à travers les villes du royaume et ses contacts……. etc
Les nouvelles photos de Meknès (made 4/2008) seront envoyées prochainement

Les vies suivent, les souvenirs restent

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:19

Posté par: Quamefil
Date: 13 juin 2008 a 19:00

Photos très émouvantes du vieux mellah de Meknès:
[www.aiu-nice.org]

Et dire que de ces ruelles sont sortis des avocats, des médecins, des ingénieurs, des artistes dispersés dans les quatre coins du monde et bien sûr je ne parle pas des grands industriels, des illustres hommes politique et des hauts gradés dans l'armée…et tous sont nés dans ces petites ruelles.

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:20

Posté par: Quamefil
Date: 14 juin 2008 a 22:04


Après avoir poster mon precedent message j'ai pensé à notre ami Albert Azoulay. Je n'ai pas oublié ton temoignage qui est très touchant, tu es un exemple de reussite pour les jeunes d'aujourd'hui.

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:21

Posté par: Albert Azoulay
Date: 16 juin 2008 a 01:53

Bonjour Quamefil

Merci d'avoir pensé à moi, effectivement j'ai habité au fond de la cinquième ruelle de l'ancien mellah de tes photos et pour remettre les horloges à l'heure, je te fais savoir, sans vouloir me prendre pour un autre, que actuellement je suis ingénieur des ponts et chaussées, membre de l'ordre des ingénieurs du Québec et membre de Association of professional Engineers of Ontario, Canada, responsable du projet, en cours de réalisation, en DESIGN BUILD, de l'achèvement de l'autoroute No 25, de Montreal à Laval.
Il faut croire aux miracles, parce que ça existe. Je te fais savoir que les trois quarts de mes études et mes hautes études, je les ai faites en autodidacte. Je n'avais pas le choix. Déjà à l'ecole de l'Alliance puis au lycée je n'ai fait que sauter les classes, parce qu'il fallait gagner sa vie. Pas de Bac Math Elem mais, Math Sup et Math Spe en Autodidacte. Polytechnique à Montréal. La suite je te le fais deviner.

Je dois ajouter que c'est grâce à ces défis, que j'ai gardé l'esprit jeune et que, à 68 ans, je bouillonne de projets futurs. Ma recette a toujours été de bien vivre confortablement, de faire du sport, de voyager, de m'instruire continuellement et surtout, pas de gros compte en banque. C'est ainsi que cela m'empêche de dormir sur mes lauriers.

Bien cordialement

Albert Azoulay, ing., P.Eng.

Meknes: ses 2 mellahs, sa vie juive
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2008 a 15:22

Posté par: Quamefil
Date: 16 juin 2008 a 22:07

> Albert Azoulay
Abyadek!
Tbarek llah, Tbarek llah, Tbarek llah!
J'ai eu la petite larme en lisant ton témoignage.
Je n'ai pas oublié ton premier temoignage qui est très emouvant et très touchant.
N'hesite pas mon ami de nous parler de temps en temps de ton enfance et de ta jeunesse au mellah el bali, à l'ecole, au lycée moulay ismail...
Te lire est un plaisir pour moi.

Aller à la page: Précédent1234567891011...DernierSuivant
Page courante: 6 of 15


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'