SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: PrécédentPremière...89101112131415161718...DernierSuivant
Page courante: 13 of 33
Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 28 juin 2005 a 06:42

Le grand Sommeil,1946
Humphrey Bogart, Lauren Bacall.


Le général Sternwood charge le détective privé Phil Marlowe de retrouver son gendre, mystérieusement disparu. Il est aidé par Vivian, la fille aînée de Sternwood. La jeune femme est contactée par un gangster qui tente de lui vendre des photos compromettantes pour sa soeur, Carmen. Marlowe poursuit l'enquête et découvre le cadavre du gendre








Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 01 juillet 2005 a 13:28

Blanche Neige et les Sept Nains 1937.







Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 01 juillet 2005 a 16:15

Ninotchka 1939


Avec Greta Garbo (Ninotchka (Nina Ivanovna Yakushova)), Melvyn Douglas (Conte Leon d'Algout), Ina Claire (Grande Duchesse Swana), Bela Lugosi (Commissaire Razinin)

Ninotchka une jeune et jolie soviétique, arrive à Paris pour négocier les bijoux d'une aristocrate russe. Elle s'éprend du comte d'Algout. Devant le chantage d'une femme également amoureuse d'Algout, Ninotchka rentre dans son pays. Le comte tente par tous les moyens de la faire revenir en France pour l'épouser.































Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: mimi (IP enregistré)
Date: 01 juillet 2005 a 17:11

anidavid

vous ete un AS on ce qui concerne le cinema,

et ses belles gravures d'ou?

shabbat shalom ou mevorah

guila

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 01 juillet 2005 a 19:11

VACANCES ROMAINES 1953

Gregory Peck, Audrey Hepburn, Eddie Albert, ...


Il était une fois une toute charmante princesse, Anne (Audrey Hepburn), dont les nerfs, mis à rude épreuve par un protocole draconien, craquèrent un jour alors qu'elle était en visite officielle à Rome.
Avant que le puissant somnifère qu'on lui a administré ne fasse effet, elle a le temps de fuir l'ambassade et de gagner les rues de la ville éternelle. C'est là, sur un banc public, que Joe Bradley (Gregory Peck), jeune et beau journaliste américain, la recueille endormie et l'emmène finir sa nuit chez lui.
Il apprend le lendemain par la presse que la princesse Anne, victime d'un malaise, a dû annuler toutes ses réceptions. Joe, qui a ainsi identifié sa protégée, propose à son patron de réaliser une interview exclusive de la princesse et demande à Irving (Eddie Albert), son ami photographe, de l'accompagner.
Anne, à son réveil, se fait passer pour une pensionnaire fugueuse auprès de Joe qui ne lui dit rien de son métier et de son projet. Tous deux vont vivre une journée de conte de fée. Enfin libre de ses mouvements, la jeune fille parcourt Rome comme si elle découvrait le monde. Elle se fait, sacrilège, couper les cheveux, sème la panique en chevauchant un scooter dont elle ignore le fonctionnement, se bat aux côtés de Joe et Irving contre des kidnappeurs, traverse le Tibre à la nage. Joe, de son côté, ne perd pas une miette des faits et gestes d'Anne qu'irving photographie à son insu sous tous les angles.
Les deux jeunes gens se quitteront à la fin de cette mémorable journée éperdument amoureux l'un de l'autre. Anne redevient princesse et découvre alors la profession de Joe, qui ne racontera à personne leurs merveilleuses vacances romaines.








Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 09 juillet 2005 a 02:12

Les Lumieres de la ville 1930, City Lights.
Dernier Film muet de Charlie Chaplin


Lors de l’inauguration d’une place, les personnalités de la ville
découvrent un vagabond endormi sur la statue de bronze, monument de la « Paix et de la Prospérité ». Chassé, il rencontre une jeune fleuriste des rues et attiré, il sacrifie sa dernière pièce. Il réalise alors qu’elle est aveugle et qu’elle le confond avec un homme riche. Il ne l’a contredit pas. Le soir même, il sauve de la noyade un millionnaire suicidaire et ivre qui ne reconnaît et apprécie son sauveur q’en état d’ébriété. A jeun, il le fait chasser de sa demeure. Pour aider la jeune aveugle tombée malade et sans revenu, Charlot, tour à tour, sera boxeur, balayeur des rues. Sachant qu’une opération pourrait rendre la vue à son amie, Charlot convainc le millionnaire, sous l’emprise de l’alcool, de lui donner de l’argent. Celui-ci l’accuse de vol lorsque la police débarque, suite à une tentative de cambriolage ratée et dans laquelle Charlot a sauvé son ami qui ne le reconnaît plus. Emprisonné, il sort encore plus démuni et se retrouve face à face avec la jeune fleuriste, désormais voyante et propriétaire de son magasin






Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 14 juillet 2005 a 01:21

Les Enchaînés Alfred Hitchcock 1945- NOTORIOUS
Cary Grant,Ingrid Bergman,Claude Rains


Le 24 avril 1946, Huberman, un espion nazi, est condamné par un tribunal américain. Sa fille, Alicia, qui n'a jamais été nazie, mène une vie dissolue. Un agent du gouvernement, Devlin, lui propose une mission, qu'elle accepte : Alicia est chargée de prendre contact avec un ancien ami de son père, Sebastian, sont la vaste demeure sert de repaire aux Nazis réfugiés au Brésil.


Devlin et Alicia partent pour Rio et tombent amoureux l'un de l'autre. Alicia n'est plus la même, mais Devlin ne s'en rend pas compte et la méprise toujours, en raison de son passé.


Alicia devient vite l'une des habituées de la maison de Sebastian. Ce dernier lui demande de l'épouser. Pour éprouver les sentiments de Devlin à son égard, elle accepte. Devlin ne fait rien pour l'en dissuader. Après le mariage, il la charge de s'emparer de la clé de la cave dont Sebastian ne se sépare jamais.


Au cours d'une réception, Alicia et Devlin pénètrent dans la cave et découvrent de l'uranium dissimulé dans des bouteilles de vin. Mais Sebastian comprend qu'Alicia l'a épousé pour mieux l'espionner. Avec l'aide de sa mère, il entreprend de l'empoisonner lentement. Devlin, inquiet, parvient à s'introduire dans la maison de Sebastian, sauve in extremis Alicia et lui avoue son amour, sous les yeux de Sebastian impuissant, dont les jours sont désormais comptés.







Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2005 a 03:54

Fanfan la Tulipe 1952
Avec Gerard Philipe et Gina Lollobrigida


Afind’échapper à son mariage dans un petit village français du 18è siècle, Fanfan, jeune libertin s’engage dans l’armée du Roi Louis XV En chemin, il tire la fille du roi d’un guet-apens. En guise de remerciement, il obtient une broche en forme de Tulipe. Refusant de se plier aux règles de l’instruction militaire, notre héros va s’attirer la haine du sergent instructeur. Il parviendra néanmoins à la notoriété en court-circuitant un complot avec l’aide d’Adeline une jeune bohémienne.






Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 25 juillet 2005 a 01:40

Les Miserables. 1935

Avec Fredric March, Charles Laughton.

Jean Valjean est un bagnard emprisonné pour simple vol de pain parce qu'il était affamé. Il parvient à s'échapper et sur sa route, il rencontre un homme d'église qui changera sa vie. Il devient peu à peu un homme en vue de la ville où il s'est installé sous un faux nom pour échapper à son passé. La jeune Cosette que les vils Thénardiers exploitent à leur service, est recueillie par Valjean qui en prendra soin quant à son éducation. Mais l'inspecteur Javert, Policier obtu et convaincu que l'âme humaine ne peut changer, reconnaît en Valjean l'ancien détenu et veut à tout prix le compromettre








Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: jacoua (IP enregistré)
Date: 22 décembre 2005 a 23:38

et les jeudis au jardin d'?t? ? qui peut en parler?

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: hamid (IP enregistré)
Date: 31 décembre 2005 a 01:41



Cher Place de france

Merci de tout coeur pour tous ces souvenirs inoubliables.

Je suis Hamid un ancien natif de casa du boulevard de Paris pres du bar select de l'epoque le 3bASIN sTREET"

T'en souviens tu ?

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 12 janvier 2006 a 00:29

BONJOUR HAMID ET BIENVENU
BISOUS SOLY

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: daniella (IP enregistré)
Date: 14 janvier 2006 a 02:17

vous vous rappelez des films de hercule et maciste
daniella

Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 14 janvier 2006 a 09:00

Daniella,

Quelle bonne idee de ramener ce sujet de film.
Cela m'a permis ce samedi matin de feuilleter ces 20 pages des FILMS DE NOTRE ENFANCE et de retrouver nostalgiquement les differentes periodes de mon enfance.

Le Cinema a Casa dans les annees 50/60 etait un element important de nos loisirs et de notre culture. Je me souviens que les jeudis en allant a l'ecole du Centre j'observais les poseurs des grandes affiches publicitaires des films , je n'en voyais qu'une partie, un nom, une face partielle d'actrice. Mon imaginaire entrait en action et ce n'est qu'en revenant de l'ecole que j'avais une idee des films de la semaine, mais deja je decidais ou ira t'on samedi/dimanche tous les amis.

Chaque film evoque quelque chose en nous, parfois une salle , parfois une fille, parfois l'emotion !

Pour en revenir a Hercule, pour moi mon heros etait Steeve Reeves (d'ailleurs sur mes livres d'ecole j'ai toujours inscrit mon pseudo: Steeve Young!)
J'ai vu tout ces films, je revais de ses muscles alors qu'a 13 ans j'avais tout sauf des muscles.
Mon film prefere "Les travaux d'Hercule "avec Steeve et la bella Sylva Coscina ....le reve du couple ideal.







Re: LES FILMS DE NOTRE ENFANCE
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 14 janvier 2006 a 13:23

CES FILMS D HERCULE PASSAIT SOUVENT AU CINEMA VOX ET CERTAINS AU RITZ
AMITIES ALBERT ETTEDGUI

Aller à la page: PrécédentPremière...89101112131415161718...DernierSuivant
Page courante: 13 of 33


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'