SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: PrécédentPremière...118119120121122123124125126127128Suivant
Page courante: 126 of 128
LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 16 juin 2014 a 17:06

poste par: Emilio (IP enregistré)

Date: 15 juin 2014 a 03:48



roger zal.jpg


Baruch Dayan HaEmet.
C’est avec une immense tristesse que je vous annonce le décès de Roger Elmoznino notre ami de longue date, survenu Vendredi.
Toutes mes sincères condoléances à Victoria sa femme, à ses enfants et petits enfants.
Que son Âme repose en Paix. Amen.

Ses obsèques auront lieu demain matin à 9 heures au salon mortuaire Papeman, rue Jean Talon à Montréal
elmoznino.jpg

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: Emilio (IP enregistré)
Date: 20 juin 2014 a 15:46

Bonjour David, Bonjour Amies et Amis Jdidis.
...de Montréal,
ssss.jpg

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: AIMEEZ (IP enregistré)
Date: 21 juin 2014 a 10:24

je me joins à toute la famille EL MOZNINO pour leur donner un peu de chaleur et d'amour et surtout un grand réconfort pour essayer de supporter cette douleur. En tout cas j'en garde un excellent souvenir et son sourire et sa gentillesse resteront à toujours gravés dans ma mémoire. SHABBAT CHALOM - AIMEE Z

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: Emilio (IP enregistré)
Date: 22 juin 2014 a 22:01

André Amiel z’l nous a quitté, ses funérailles ont eu lieu aujourd'dui à Montréal. Il était le premier Président de la Communauté Juive de Montréal. Toute une époque.
Sincères condoléances à la famille et à notre Aimé Znaty, sa cousine.
Que son âme repose en Paix. Amen.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: AIMEEZ (IP enregistré)
Date: 24 juin 2014 a 08:38

cHER EMILIO
Tu es toujours aussi aimable et attentionné. Merci pour ton message. J'ai eu en effet l'information par mon petit cousin que j'avais rencontré à Montréal...... C'est une très grande tristesse pour nous d'autant que je l'avais appelé et longuement discuté avec mon cher André. Il était très fatigué. Qu'il repose en paix auprès de son épouse!!!!!.....

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 24 juin 2014 a 11:32

Sinceres condoleances a la famille Amiel.

Yehi Zichro Baroukh

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: nesst (IP enregistré)
Date: 24 juin 2014 a 11:47

je viens de découvrir la nouvelle du décés de Roger sur Darnna ,
cela me peine , je voudrais présenter à Victoria età ses enfants mes sincères condoléances
je garde un merveilleux souvenir de Roger et Victoria lors de mon séjour chez ma soeur Sarah ...
je conserve précieusement le tableau qu'il m'avait offert..

néné

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: Emilio (IP enregistré)
Date: 24 juin 2014 a 16:45

Bonjour,
Le temps passe, les souvenirs s’estompent, les sentiments changent, les gens nous quittent, mais le cœur n’oublie jamais.
Bonne journée.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 05 février 2015 a 17:25

C'est avec une grande tristesse que nous apprenons la mort soudaine de notre ami a tous Elie Margen.

A son epouse Raquel ainsi qu'aux familles Margen Et Acoca nous presentons nos sinceres condoleances.

Yehi Zichro Barukh.


elie.jpg

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 10 février 2015 a 23:16

A la memoire D'Elie Margen recemment decede a Troyes.


elie1.JPG

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: anidavid (IP enregistré)
Date: 10 février 2015 a 23:18

A la memoire d'Elie Margen


elie2.JPG

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: AIMEEZ (IP enregistré)
Date: 11 février 2015 a 10:25

HENRY ET MOI MEME présentons nos biens sincères condoléances aux familles MREJEN ET ACOCA et beaucoup de courage pour la perte de ce grand personnage, respectueux, plein de valeurs,honorable qui nous représentait avec classe. Qu'il repose en paix. Famille ZNATY

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: Emilio (IP enregistré)
Date: 16 février 2015 a 17:38

Elie Margen z’l.
zhé’r tzaddik livrah’ah (Que la mémoire du vertueux soit bénie)

C’est avec une infinie tristesse que toute la communauté juive de Troyes et de l’Aube a appris la semaine dernière le décès de son président d’honneur et ami, Elie Margen.
La communauté entière se retrouve ainsi orpheline tant il avait su durant plus de 60 ans, et au travers de tous ses contacts professionnels et personnels, susciter respect, admiration, attachement, amitié et affection.
Elie était un bâtisseur
Elie avait l’âme d’un bâtisseur. Son action dans la société civile comme dans la vie religieuse était emprunte de sa grandeur d’âme et de la conviction profonde, consciente ou non, de la nécessité absolue de marquer son passage par les valeurs du judaïsme.
Ses interventions à tous les niveaux étaient ainsi marquées par l’engagement, acquis sans doute au Maroc durant ses jeunes années passées aux Eclaireurs Israélites, de bâtir pour abriter les siens et de construire pour laisser des traces.
Avec Raquel, sa chère et tendre épouse, il créa une famille modèle avec des valeurs de partage et d’amour familial d’une grande noblesse de coeur.

SOBROFI ensuite fut sa seconde réalisation. Cette société de broderie industrielle fit vivre jusqu’à 170 familles à Troyes. Tous ses salariés s’accordent à reconnaître à Elie, l’âme d’un homme au grand cœur, généreux et ouvert.
La vie religieuse encore qu’il ne concevait que dans le partage et la communion avec ses coreligionnaires. Chaque fête, chaque office était illuminé de sa présence et de celle de sa famille. Dès leur arrivée en France, dans les années 1960, Elie et Raquel prirent tout de suite un rôle très actif au sein des instances communautaires. Elie, très proche du grand Rabbin Abba Samoun et de M. Isidore Frankforter dont il fut collaborateur aux Etablissements FRA-FOR, mit beaucoup d’ardeur et d’énergie à honorer l’ensemble des engagements qu’il prenait envers la vie communautaire dans sa plus large acception

Il savait répondre présent à chaque office religieux et à chaque manifestation, tant la vie juive à Troyes lui paraissait essentielle, pour lui et sa famille.
Elie dépensait beaucoup de son temps et de son argent pour que chaque membre de la communauté confronté à un problème puisse trouver de l’aide ou une solution auprès de lui. Il respectait toujours ses engagements.
Enfin, il participait à de nombreuses institutions communautaires comme l’Association Communautaire Israélite dont il fut durant de très nombreuses années le président et la principale cheville ouvrière.
Il fut aussi le président du Centre Culturel RACHI, de la Fraternelle « Hevra-Kadicha » à laquelle il tenait tout particulièrement et qu’il organisait avec une si grande humanité, apportant les premiers réconforts aux familles endeuillées.
L’Institut Universitaire RACHI lorsqu’il fut créé par Monsieur le grand Rabbin René-Samuel Sirat et M. Robert Galley, ancien maire de Troyes, avait besoin d’administrateur. Elie fut l’un des premiers à prendre cette fonction et à apporter son aide à cette nouvelle instance.
Dans tous ces domaines, sa probité et son humanité n’avaient d’égal que son immense modestie et l’amour de son prochain.

Travail, Etude de la Torah et Tsédaka

La générosité et la piété figuraient en bonne place aussi parmi ses innombrables qualités. Il avait intégré dans son comportement d’homme les valeurs qui font que le monde juif est cohérent et qu’il perdure depuis des millénaires : le Travail, l’Etude constante de la Torah et la générosité au service des autres.
Pendant très longtemps, il fut passionné par la transmission de ses valeurs et de son admiration pour RACHI. Tant et si bien qu’il finit lui aussi, quelques années après M. Henri Cahen, par écrire en compagnie de M. Paul Attali, un livre consacré aux juifs de Troyes et à RACHI, tant il était admiratif de l’œuvre et de son apport au judaïsme.

A 70 ans passés, il s’émerveillait encore du modernisme du texte biblique qu’il connaissait pourtant très bien, et de l’excellence du commentaire de RACHI. A force d’études et de recherches, il caressait même l’idée que RACHI pourrait parfaitement être rattaché à la dynastie des rois David et Salomon. Le simple fait de penser au réalisme potentiel de cette idée lui procurait plaisir et émerveillement mais il concluait avec malice: « il ne faut pas lancer une énième rumeur sur RACHI ».
Une passion pour sa communauté
A l’instar de Mrs Albert Blum, Isidore Frankforter ou Henry Cahen, Elie fut un très grand président de la communauté de Troyes. Aidé par des administrateurs fiers d’être membres des conseils dans lesquels il siégeait, il porta la communauté RACHI à bout de bras durant de très nombreuses années. C’est véritablement grâce à lui que la synagogue fut agrandie en 1986, quand le conseil d’administration de l’ACI prit la décision d’annexer l’ancienne cour pour y faire la salle de prière actuelle.

Qui plus est, ayant hérité de l’entretien des bâtiments vieillissants de la rue Brunneval (en particulier les n° 7 et 9), il fut l’un des rares dirigeants communautaires à inspecter régulièrement les étages dans lesquels plus personne ne montait, à se lancer dans des réparations quelquefois provisoires en attendant de trouver l’argent ou de financer lui même la réparation définitive. Tout ceci étant fait sans que personne ne le sache tant la modestie de sa personnalité ne souffrait la lumière.
Il y a deux ans encore, alors que l’attention d’Elie était de plus en plus difficile à capter, René Pitoun prit l’initiative de demander à Raquel l’autorisation de venir le chercher et de lui montrer la première cour entièrement refaite.
Aidé par un éclatant soleil de septembre mettant en valeur la jolie couleur orange de la grande cour, sans qu’il n’y ait aucun échange de paroles, René eut alors immédiatement la certitude, simplement en regardant le sourire béat d’Elie et l’éclair de joie au fond des yeux, qu’il y trouvait un véritable moment d’extase.

Elie était heureux simplement de voir SA synagogue redevenir une belle bâtisse du XVIème siècle, aux couleurs enchanteresses, avec un bâti en pans de bois admirablement rénové, où le maître-charpentier Fabrice, dans la plus pure tradition de ce métier, avait pris soin de sculpter, ce que lui-même Elie voulait voir: un Magen David et une Menora.

Une myriade de Malakhim pour Elie

Dans la mystique juive, nos sages expriment l’essence même du divin au travers de 4 mondes qui se structurent par niveau : l’émanation, la création, la formation et l’action. L’homme dans son quotidien est attaché au premier niveau, le monde de l’action.

Dans ce bas monde (le niveau le plus bas au regard des 3 autres), nos pensées, nos actes et nos expériences donnent naissance à toutes sortes de « Malakhim » (anges).
En effet, chaque « Mitsva » (commandement) que nous accomplissons n’est pas seulement un acte de transformation de notre monde matériel. C’est aussi un acte spirituel et intrinsèquement saint. 
Cet aspect de sainteté et de spiritualité, concentré dans la « Mitsva« , est la composante fondamentale de ce qui va devenir un « Malakh » (un ange de sainteté) au niveau supérieur.

Ainsi, toute personne qui accomplit une « Mitsva« , prie ou dirige son esprit vers le divin, créant par là même un « Malakh » qui constitue comme une part de lui-même qui s’étendrait jusqu’aux mondes supérieurs.

La « Mitsva » perdure sous forme de ce « Malakh« , qui est relié, dans son essence, à l’homme qui l’a créé et continue cependant de vivre dans une autre dimension de l’existence, à savoir, dans le monde de « Yetsira » (le monde de la formation).

Le Mercredi 4 février 2015, toute une myriade de Malakhim était au chevet d’Elie. Leur mission était de veiller sur lui et de protéger son âme lors de son entrée dans Yetsira, comme lui-même veille désormais aujourd’hui sur tous ceux qu’il aime, et les protège.

Nous présentons à son épouse Raquel, ses enfants Claude, Murielle et Noémie, ainsi qu’à ses petits enfants et toute sa famille, au nom de la communauté RACHI de Troyes et de toutes les associations qu’il a honorées de sa présence et de son attachement aux valeurs du judaïsme, nos plus profondes et plus sincères condoléances.

La mémoire de ce saint homme est une source inépuisable de bénédictions pour sa famille mais aussi pour notre communauté, dont la reconnaissance sera éternelle.

– זכר צדיק לברכה -

La formule traditionnelle du judaïsme que l’on associe à nos chers disparus particulièrement vertueux n’aura jamais si bien résonné:

zhé’r tzaddik livrah’ah (Zal) : Que la mémoire du vertueux soit bénie.

Charles Aïdan, Président de La Communauté Israélite RACHI de Troyes et de l’Aube

René Pitoun, Vice-président du Centre Culturel International RACHI de Troyes et Maison des Jeunes et Président de L’Association Fraternelle de l’Aube, Hevra Kadicha.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: Emilio (IP enregistré)
Date: 24 février 2015 a 18:37

Encore une triste nouvelle, Yolande Abicidan, la fille de Notre photographe David Abicidan z'l. est décédée.
Sincères condoléances à la famille.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: CEREJIDO (IP enregistré)
Date: 24 février 2015 a 19:51

Parmi tous les jdidis, qui a connu Armand Tuizer dont le beau-frère était directeur d'école à Mazagan? je sais qu'il habite en ISRAEL mais sans plus.

Aller à la page: PrécédentPremière...118119120121122123124125126127128Suivant
Page courante: 126 of 128


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'