SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: PrécédentPremière...3031323334353637383940...DernierSuivant
Page courante: 35 of 130
LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:40

Posté par: loula
Date: 02 février 2008 a 22:51

C'est la magie d'internet et du site Darnna.On allume l'ordinateur et
on découvre les messages de mon cher cousin Bernard (qui ne m'a pas reconnue) et de ma chère cousine Arlette du Canada dont je n'avais pas eu de nouvelles depuis quelque temps.Je viens donc d'apprendre que mon arrière grand-père était un scribe exceptionnel. Cela donne envie d'en savoir davantage.Affectueusement. Lucienne.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:41

Posté par: gerard
Date: 04 février 2008 a 19:22

Citation:
Tu as mentionné que le nom de jeune fille de tata Esther est Ruimy. C'est également le nom de jeune fille de ma mère ainsi que celui de sa propre mère.
Le père de mama Rina, c-à-d,le grand-père de tata Esther, Rabbi Yosef Roymi, était un scribe exceptionnel dont on amirait les manuscrits ornés d'enluminures.


Cote maternel , mon arriere grand mere MEME HNINA est de descendance RUIMY. Elle a vecu presque centenaire (1890 ? - 1985 ?, a verifier) et je l'ai tres bien connue.
Son pere MESSOD RUIMY, donc mon arriere-arriere grand pere (ne vers 1870 je suppose) etait parait il le seul boucher de la communaute a Mazagan.


Loulette, en conclusion mon arrierre- arrierre grand pere MESSOD etait un RUIMY et son fils se prenommait MEYER.
Ton arriere grand pere YOSEF etait un RUIMY.

Existe t'il un lien familial entre MESSOD et YOSEF ou entre MEYER et YOSEF ? Il serait interessant de le verifier.

Je suis donc OIKNINE(mere) - LEZMI(grand mere) - RUIMY(arriere grand mere et au dela).
toi tu es RUIMY (mere) - RUIMY (grand pere et au dela)

--l'occasion de remercier ma tante Monique de Londres et mon oncle Isaac de Montreal pour ces precieuses informations--




LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:41

Posté par: loulette
Date: 04 février 2008 a 20:56

Bonjour Gérard,

Merci de m'avoir communiqué ces informations sur la famille Ruimy. Il serait en effet intéressant de savoir s'il existe un lien de parenté entre Meyer et Yosef. Seules des recherches plus approfondies pourraient nous éclaircir sur le sujet. Néanmoins, nous savons qu'il existe un certain lien de parenté entre les différentes familles mazaganaises. Ceci vient renforcer notre sentiment d'appaternance à la grande famille virtuelle mazaganaise .

Même si je suis née à Casablanca, je me sens mazaganaise d'adoption car enfant, je suis souvent allée visiter la famille de ma mère à Mazagan . Que de beaux souvenirs que j'ai gardés de cette ville et de cette époque

Avec mes meilleures salutations

Arlette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:42

Posté par: loula
Date: 05 février 2008 a 22:54

Bonjour Gérard,
Je me souviens de tata HNINA , tante de ma mère, de famille ruimy,
qui était venue de mazagan à Casablanca et avait dormi chez nous un
jour(1960?). Celle dont je parle devait être la soeur de mama sollica, la grand mère de ma mère ( ma mère a 91 ans) .Je me souviens qu'elle était très vieille et très petite. Ma mère l'aimait beaucoup.Je ne sais pas si nous parlons de la même personne.
A suivre... Lucienne.

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:42

Posté par: loulette
Date: 06 février 2008 a 06:30

Salut Lulu,

C'est toujours un plaisir de discuter via ce site génial. Après avoir discuté avec ma mère, je crois bien que bien que l'arrière grand-mère de Gérard,Mémé Hnina était la soeur de notre arrière grand mère Mama Sollica que l'on surnommait Mama Kika.

Ma mère se rappelle bien de Mémé Hnina et le souvenir qu"elle garde d'elle est également celui d'une femme très petite et très ägée. Quant à Mama Kika pour qui ma mère avait beaucoup d'affection, elle avait d'abord vécu chez sa fille Dina à Casablanca, je crois, puis elle était allée vivre chez son fils Albert à Mazagan.

Voilà, je crois que nous avons résolu l'énigme et nous attendons des nouvelles de Gérard pour nous confirmer s'il s'agit de la même personne!

J'espère que ta chère maman se porte un peu mieux, Bernard m'a mentionné qu'elle se sentait un peu faible. Je te prie de lui transmettre mes affectueuses pensées.

Je vais essayer de t'appeler mais c'est parfois un peu compliqué vu le décalage horaire.

Gros bisous

Loulette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:43

Posté par: loulette
Date: 06 février 2008 a 07:09

Salut Gérard,

Après avoir discuté longuement au téléphone avec ma mère qui habite également Montréal, je crois bien que ton arrière grand-mère Mémé Hnina était la soeur de mon arrière grand-mère paternelle Mama Kika. Ici, je dois mentionner qu'il y un lien de parenté entre mes parents puisque leurs deux grand-pères étaient frères . Ainsi, je suis probablement cousette du cöté de mon père et de ma mère. De plus, le nom de jeune fille de ma grand-mère maternelle était également Ruimy. Tout cela fait qu'il y beaucoup de Ruimy dans ma famille.

Tu as mentionné ton oncle Isaac de Montréal, serait-ce Isaac Oiknine , le fils de Simy et Rizir.La maman de Simy s'appelait Hnina. Isaac avait une soeur qui s'appelait Clara et si nous parlons de la mëme personne, je vais te raconter une petite anecdote. Ma mère était une camarade de classe de Clara et s'était disputé avec elle. Mon oncle Simon zl, le frère de ma mère était aller voir Rizir qui lui avait cassé l'épaule MDR. Mon Cousin Lazare qui habite Israel a sürement eu vent de la mésaventure de son père.

Si nous parlons toujours de la même famille, ma mére était amie avec Yacot, la fille de Raphael, je crois. En plus de Rizir, Raphael avait un autre frère Aaron.

Voilà, c'est tout pour aujourd'hui! A suivre...

Salutations de Montréal

Loulette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:43

Posté par: loulette
Date: 06 février 2008 a 08:11

Salut Gérard,

Oui, c'est encore moi mais cette fois il ne s'agit pas de la famille Ruimy. Vu que j'ai mentionné à ma mère que vous habitiez la jolie ville de Vancouver, elle me demande si vous connaissiez par hasard le rabbin Yoval Acoca qui est de notre famille.

Le papa de Yoval, s'appellait Meyer zl. Ce dernier, était le fils de ma tante Rachel ,la cousine germaine de ma mère. Tata Rachel que j'adorais et que nous allions souvent visiter, était la fille de Ima Zra, la soeur de ma grand-mère maternelle. S'il vous arrivait de rencontrer Yoval, passez-lui SVP un grand bonjour de la part de ma mère,Marguerite Ruimy, plus connue sous le nom de Tobah.

Au plaisir de vous lire mon cher Gérard,

Loulette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:44

Posté par: darlett
Date: 06 février 2008 a 08:15

Loulette bonjour,

Je me marre parce que Clara ou Claire, c'est la maman de Gerard

Bonne journee

Darlett

Voici a ce sujet justement leur histoire d'amour racontee par Gerard.

[www.darnna.com]

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 08:44

Posté par: gerard
Date: 06 février 2008 a 08:30

Loulette,

Je me tords de rire de toutes ces anecdotes d'une epoque que nous essayons de reconstituer.
Le plus beau c'est que Clara (Claire) est ma mere, et je lui telephonerai pour voir si elle se rappelle de cette histoire d'ecole.
Mon grand pere c'est Ezer (que tu decris ici comme Rizir),
mais pour revenir a la famille Ruimy, ma grand mere Simy et mon arrierre grand mere Hnina.
Non, Ima Hnina n'etait pas petite mais plutot de bonne taille, je vais retrouver sa photo sur le sujet Mazagan.
Ima Hnina s'est marie 2 fois (au moins! mdr). Du premier mariage est nee ma grand mere Simy, et du second Albert (Znaty) qui vit a Montreal depuis plusieurs annees.
Mais je n'ai jamais su que Ima Hnina était la soeur de ton arrière grand mère Mama Sollica (Mama Kika). Je pensais qu'elle n'avait que des freres. Je vais le verifier avec ma mere et ma tante.

Mais deja on remarque les remous dans la bourgeoisie de Mazagan, bagarres a l'ecole et ca degenere chez les familles (mdr).

Gerard

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 09:12

et voici Ima Hnina avec son second mari


LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 09:16

et la voici apres tous les maris out (mdr)



son secret de longevite: "pas de mari et un petit verre de mahia"

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 18:43

Posté par: loulette
Date: 06 février 2008 a 09:35

Salut Gérard,

Avant de tomber dans les bras de Morphée(il est presque deux heures et demie du matin à Montréal) je tiens à te signaler que j'ai piqué un grand fou rire en apprenant que tu es le fils de Clara. Maman m'a si souvent racontée l'anecdote de l'épaule cassée de mon oncle Simon. Maman a bien connu ton grand-père Ezer ou Rizir ainsi que le reste de la famille. Elle aimerait savoir ou habite ta mère et si elle se souvient de Toba Ruimy.

Pour revenir à la famille Ruimy, je ne crois pas qu'il s'agit de la même Hnina mëme si les deux étaient des Ruimy. Si je comprends bien ,Hnina était la mère de Simy et par conséquent la grand-mère de Clara. Je crois que ma mère aurait su si Hnina, la grand-mère de Clara était de sa famille. ,Par ailleurs, la description ne correspond pas puisque ma mère décrit Mémé Hnina comme une personne très petite de taille! En tout cas, Mémé Hnina était bien avant-gardiste, deux mariages ou plus MDR à cette époque!.. . Dans notre famille, la mère de ma mère Hbiba Ruimy avant d'épouser mon grand-père, un Ruimy lui aussi, s'était déjà marié une première fois et avait divorcé au bout de HUIT jours. Décidément,les femmes Ruimy ne manquent pas de caractère!

Je pense cher Gérard qu'il va falloir se mettre à l'écriture et rédiger un nouveau livre sur Mazagan avec plein d'anecdotes drôles et inédites MDR.

Sur ce je vais me mettre au lit, mes yeux se ferment!

Loulette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 06 février 2008 a 19:45

Loulette,

Je suis encore en train de me marrer car je viens d'avoir ma mere au telephone qui m'a donne un long resume de la genealogie familiale, et lorsque je lui ai parle de Toba Ruimy, elle a sursaute se demandant d'ou j'ai puise mes renseignements (FBI!) puisqu'elle ne m'en avait jamais parle.
Oui elle se souvient bien de ta mere mais pas de l'episode de l'epaule.
Elle m'a dit qu'elles etaient ensemble en classe et lorsque l'institutrice sortait , ma mere etait censee surveiller la classe, et ta mere Toba voulait prendre le commandement , d'ou leur "conflit".
On connait ca dans toutes les classes et toutes les epoques. Je pensais que c'etait un privilege masculin! et non, nos mazaganaises ont du cran!
Elle a de bon souvenirs de Stora la soeur a Toba.
Tout cela lui a mis de l'entrain et elle m'a raconte l'histoire de l'assassinat du 1er mari d'Ima Hnina par des arabes. J'y reviendrai.




LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: loulette (IP enregistré)
Date: 07 février 2008 a 03:17

Cher Gérard,


C’est incroyable comment le monde est petit et je n’arrive pas encore à croire que nos deux mères se connaissent, Cela montre bien à quel point les liens qui unissaient les membres de la communauté étaient serrés. Grâce à Internet, les gens peuvent désormais renouer ces liens qu’ils croyaient rompus à cause des aléas de l’histoire.

Ma tante Esther , que tu surnommes Stora habite Israel et il me ferait plaisir de te transmettre ses coordonnées au cas ou ta mère aimerait reprendre contact.. Je suis persuadée que ma tante Esther serait ravie d’évoquer des souvenirs de Mazagan!

En ce qui concerne la grande Saga de la famille Ruimy, je suis bien entendue au courant de l’assassinat de Messod Ruimy qui s’avère être mon arrière- grand-père, le père de Mama Hbiba., la mère de ma mère. Avant de te décrire les circonstances de cet événement tragique qui causa une véritable onde de choc dans la communuauté juive de Mazagan, j’aimerais savoir si ton arrière-grand-mère Hnina avait eu des enfants avec son premier mari Messod. Je sais que ma grand-mère avait une demi-soeur Rziza qu’elle aimait beaucoup et qui allait parfois les visiter le samedi. Serait-il alors passible que Mazal, la mère de Mama Hbiba aurait été la seconde épouse de Messod? Voilà des questions qu’il va falloir poser à ta mère puisque la mienne ne peut y apporter de réponses.

Pour revenir à cet assassinat qui a semé une véritable consternation parmi la communauté juive et arabe, je dois mentionner que mon arrière-grand-père était un homme juste et bon et pour cela il était très respecté . C’était un commerçant prospère qui faisait des affaires avec les arabes dans le Bled. Comme le crédit a toujours existé et que certains de ses créanciers lui devaient des arriérés de plusieurs mois déjà , il se mit en route pour réclamer son dû. D’ordinaire, ils étaient plusieurs associés à l’accompagner dans ses déplacements mais cette fois-ci, animés d’un funeste pressentiment, ils décidèrent de ne pas faire le voyage à l’exception d’un seul.

Comme à l’accoutumée, Messod et son ami furent reçus en grande pompe par les villageois sous une grande tente dressée en leur honneur avec un grand festin . Toutefois, très vite Messod sentit que quelque chose se tramait et il fit part à son ami de ses craintes. Malheureusement pour lui, ses craintes se révélèrent bien fondées puisqu’il fut poignardé à mort et jeté au fonds d’un puits devant les yeux horrifiés de cet ami. Celui- ci eut plus de chance et réussit à s’enfuir. Il se cacha , attendit que tout le monde fut parti, puis retourna sur les lieux. Mon arrière-grand-père agitait encore faiblement sa main et fit signe à son ami de se sauver. Celui-ci lui récita le Kaddish et dut l’abandonner à son triste sort.

De retour à Mazagan, il fut tout d’abord décidé de retourner pour récupérer la dépouille et offrir à Messod une sépulture et des obsèques dignes de lui. A cause de la lenteur des déplacements à l’époque et aussi par crainte d’autres événements de ce genre, il en fut décidé autrement et les ossements de Messod reposent encore à ce jour au fonds du puits, si j’en crois ce qui m’a été raconté par ma mère.
L’épouse de Messod, Mazal fut une veuve inconsolable et elle resta seule pour élever ses deux filles Mama Hbiba et Ima Zra qui ne connurent jamais leur père. Ainsi, leur vie fut bouleversée à jamais et en signe de deuil et de chagrin, Mazal décida de ne plus jamais dormir dans un lit mais plutôt sur un matelas posé sur le sol.

Quelques temps après l’assassinat, les notables du village ou fut assassiné Messod vinrent à Mazagan pour présenter à Mazal leurs condoléances et leurs plus vifs regrets .. Il vinrent à dos d’ânes avec des sacs remplis de Louis d’or en guise de dédommagement pour la mort de son époux. Mazal les rembarra séance tenante car il était inconcevable pour elle d’accepter cet or .Rien n’aurait pu remplacer son époux bien-aimé, quand bien même toutes les richesses de ce monde! L’or fut distribué à diverses oeuvres de charité et c’est bien dommage puisqu’elle aurait eu amplement besoin de cet argent pour élever ses deux filles!

Je crois que les doyens mazaganais se souviennent peut-être encore de cette histoire qui leur a été racontée par leurs parents. A présent, tous les darnneurs sont au courant de cet épisode tragique de l’histoire de Mazagan.

Cher Gérard, je suis bien curieuse de savoir s’il existe un quelconque lien de parenté entre nous. A propos de ma mère, c’est vrai que c’est une femme avec beaucoup de caractère. C’est un Capricorne et je l’adore.

Une dernière chose, Simon Bensimhon zl l’instituteur et l’auteur de l’ouvrage « Pages Oubliées », était le cousin germain de ma mère. Simon et son frère Charles étaient les deux fils de Sollica Ruimy, l’une des soeurs de mon grand-père Eléazar Ruimy, l’époux de Mama Hbiba. Voilà, à présent, tu es un plus renseigné sur la famille Ruimy. Je mettrais prochainement des photos sur Darnna!

Avec mes amitiés

Loulette

LA COMMUNAUTE JUIVE DE MAZAGAN, MESSAGES et PHOTOS Chapitre II
Posté par: loulette (IP enregistré)
Date: 07 février 2008 a 03:30

Cher Gérard,

J'ai oublié de donner un titre au texte que j'ai posté. Il aurait dû s'intituler "La grande Saga des Ruimy"...

J'espère que personne des membres de ce forum sur la communauté juive de Mazagan ne me tiendra rigueur pour la longueur de mon texte!

Loulette

Aller à la page: PrécédentPremière...3031323334353637383940...DernierSuivant
Page courante: 35 of 130


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'