SOUVENIRS, SOUVENIRS... :  DARNNA.COM
Nostalgie du Maroc, nos voisins et amis d'enfance. Les differents quartiers ou nous habitions... 
Aller à la page: PrécédentPremière...7891011121314151617Suivant
Page courante: 15 of 17
TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 06 avril 2008 a 16:10

Johnny Hallyday C'est Le Mashed Potatoes

Dis, johnny, qu'est-ce que tu danses?
C'est drôlement chouette, ça
Comment ça s'appelle?

C'est le Mashed potatoes
En Amérique tous les jeunes le dansent

Ça ressemble un peu au Charleston

Oui, un peu au Slop aussi

Tu veux pas nous l'apprendre?

Si, bien sûr

Ah, prends-moi la main
Toi, mon petit béguin
Oh, oui danse avec moi
A commencer le bon pas

Ah ! Tu voles un brin de slap et de charleston
Et sur ce joyeux refrain
Tu danseras comme personne

Ouais, tu peux aussi
Le danser doucement
Et si tu en as envie
Le faire très rapidement

hum hum hum

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 avril 2008 a 10:23





Le Popeye
1962


Inspirée du nom du célèbre marin à la pipe, le popeye entre dans les hit-parades américains en 17ème place dès septembre 1962, alors que le twist amorce son déclin.
Cette danse nous vient bien sûr d'Outre Atlantique grâce aux Mar-Keys, un orchestre de rythm'n'blues qui a déjà fait ses preuves puisqu'il compte à son actif le fameux "Last night", indicatif de la non moins fameuse émission de radio Salut les Copains.
La pochette de leur 45tours nous assure que le popeye est un air qui donnera dans vos boums de surprenants résultats.
Comme l'a fait remarquer le professeur Schmürtz, il faut considérer que lorsque l'on danse, l'on se retrouve dans les meilleures conditions psychologiques pour parler d'amour. Avec les Mar-Keys, les conditions sont réunies.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 avril 2008 a 10:25

Chubby Checker

Popeye Pussy cat


I call my baby pussy cat
She drives me wild
When I'm with her
She makes me purr
But I love her like that
She's my pussy cat
Such a crazy pussy cat
And when the [child] begins to dance
I'm in a trance
But I love her like that
I used to call her kitten
But she's a big girl now
And when we get to kissin'
She makes me shout
Meow
Pussy cat
I call my baby pussy cat
If I tell her lies
Like other guys
She'll scratch my eyes
But I love her like that
(Instrumental)
I used to call her kitten
She's a big girl now
And when we get to kissin'
She makes me shout
Meow
Pussy cat
I call my baby pussy cat
If I tell lies
Like other guys
She'll scratch my eyes
But I love her like that
She's my sweet pussy cat
Pussy cat
Such a crazy pussy cat
And when the [child] begins to dance
I'm in a trance
But I love her like that
She's my sweet pussy cat

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 avril 2008 a 23:38



Le Limbo Rock
1962


"All around the limbo clock, let's do the limbo rock". Avec un clin d'oeil à "Rock around the clock" de Bill Haley, Chubby Checker propose le limbo rock.
C'est donc sur un rythme emprunté au limbo antillais que l'on va danser le rock.
La chose peut sembler singulièrement compliquée lorsqu'on sait que pour danser le limbo, les couples doivent passer sous une corde tendue de plus en plus bas, sans toucher le sol avec les mains.
Fin 1964, on retrrouve une version débridée du limbo rock par les Champs, groupe qui devint célèbre par "Tequila" son titre phare de 1958

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 07 avril 2008 a 23:40

Limbo Rock
Artist: Chubby Checker


Every limbo boy and girl
All around the limbo world
Gonna do the limbo rock
All around the limbo clock
Jack be limbo, Jack be quick
Jack go unda limbo stick
All around the limbo clock
Hey, let's do the limbo rock

Limbo lower now
Limbo lower now
How low can you go

First you spread your limbo feet
Then you move to limbo beat
Limbo ankolimboneee,
Bend back like a limbo tree
Jack be limbo, Jack be quick
Jack go unda limbo stick
All around the limbo clock
Hey, let's do the limbo rock

la la la etc (instead of instrumental break)

Get yourself a limbo girl
Give that chic a limbo whirl
There's a limbo moon above
You will fall in limbo love
Jack be limbo, Jack be quick
Jack go unda limbo stick
All around the limbo clock
Hey, let's do the limbo rock

Don't move that limbo bar
You'll be a limbo star
How low can you go

Whistling closes song

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 08 avril 2008 a 00:03




Le Hully Gully
1963


Ce nouveau pas vient de Miami et a déjà fait un crochet par Rome avant d'enflammer nos pistes parisiennes.
L' icontournable Harold Nicholas, zébulon des pistes de danses, nous a déjà fait goûter aux joies du madison et du locomotion. Le voici encore en première ligne pour nous apprendre le hully gully, qu'on doit prononcer "oulé goulé", si l'on ne pas passer pour un croulant.
En janvier 1963, accompagné de Geneviève Grad (la fille de Cruchot dans le Gendame de Saint-Tropez), c'est au King Club, boite parisienne à la mode que le sémillant Harold nous initie au pas du hully gully.
Cette danse qui balance est célébrée par Sheila, par Frankie Jordan et par Burt Blanca pour les versions importées.
Ce danse se danse très facilement. Il suffit de se rappeler tout d'abord que les figures s'éxécutent en restant côte à côte, puis épaules droites, faire trois petites pas en avant en sautillant à partir du pied gauche et enfin pivoter d'un quart de tour à gauche et recommencer ainsi de suite... VOilà une danse assez chorégraphique qui demande un certain entraînement !
Cette danse provoue une série d'incident regrettables. Claude François nouvelle idole des jeunes, subit le contrecoup d'une publicité très orchestrée qui est en fait l'inventeur du hully gully. Or il n'y a rien de plus faux. Le hully gully a été officiellement lancé sur le marché français par Harold Nicholas le 8 février 1963 au cours d'une soirée très mouvementée au Club Saint-Hilaire.
On tente de réunir des milliers de signatures pour bien prouver que Harold Nicholas est bien le père spirituel de cette danse. Et comme de son côté Claude François est bien décidé à se défendre, on n'en fini pas de se battre sur les pistes parisiennes.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 08 avril 2008 a 19:17





Le Climb
1963


On peut traduire ce mot par "escalade" ou "grimpette".
Cette danse favorise pour une fois le raprochement entre partenaires. Albert Raisner, présentateur vedette de l'emission "Age tendre et tête de bois" en est le principal défenseur.
Pour danser le climb, les deux partenaires se regardent dans les yeux et se rapprochent l'un de l'autre puis les danseurs se quittent momentanément. L'homme fait tourner tendrement sa partenaire et, après un pas glissé sur la gauche, les deux danseurs se tournent le dos et doivent crier "climb" en levant les bras.
C'est au cours de l'émission télévisée "Toute la Chanson" que les ballets de Jean Guélis lancent le climb. Il semble donc que pour une fois, qu'il s'agisse d'une création presque française. Mais pour faire sérieux, il est convenu de lui donner un nom anglo-américain. Le chef d'orchestre, Jacques Hendrix, ex-ingénieur chimiste, se présente comme "l'anti-twist" et le pionnier du climb, danse qui selon lui rapproche les couples au lieu de les séparer comme le twist.
En France, le chanteur Chris Valois enregistre une version officielle en deux parties. "Chris Valois, un jeune qui chante jeune pour faire danser les jeunes" proclame la pochette de son 45 tours.
Cette danse ne connaitra pourtant pas le succès escompté par rapport au twist, l'indétronable danse du moment bien qu'elle fut exportée aux Etats-Unis et interpretée par quelques groupes.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 avril 2008 a 12:40



Le Tamouré
1963


Début 1963, arrive avec cette danse envoûtante, le parfum des îles polynésiennes. A ne pas confondre avec le langoureux folklore hawaïen !
Le Tamouré est un exercice qui réveille ! Les modes sont imprévisibles car dès 1957, le cinéaste Bernard Borderie nous avait annoncé cette danse dans un film intitulé "Tahiti ou la joie de vivre" alors que, précurseur, Le Club Méditerranée en faisait depuis longtemps déjà goûter les délices à ses gentils membres, partout dans le monde.
Contrairement à ce qui s'est passé jusque-là avec les danse précédentes, il semble qu'aucun artiste connu n'ose s'engager dans cette voie musicale à l'exception de Pierre Dudan qui à sorti dès 1961 un 45 tours le très osé "Tamouré énamouré" qui passe relativement inaperçu.
A sa suite, rien, silence radio pendant deux ans : le tamouré sembleavoir rejoint les limbes musicales jusqu'à ce que des animateurs de nuits branchées parisiennes, en mal d'inspiration, osent de nouveau imposer ces pas enchanteurs en réaction à la paisible bossa nova, à laquelle ils reprochent une certaine mollesse et une prédisposition à vider en partie la piste - désertion entraînant mécaniquement un plus faible débit au bar...

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 avril 2008 a 23:34



La Bostella
1965


En 1965 arrive une nouvelle danse, la bostella. On doit cette danse à l'imagination d'un journaliste français, Honoré Bostel.
Sur un rythme de marche brésilienne, on saute en l'air en frappant des mains. Puis on se roule par terre en déclamant ses problèmes personnels. Enfin, on se relève en s'aidant mutuellement.
C'est du jamais vu, une danse où l'on se roule par terre. L'académicien Albert Simoni la qualifie de singerie. Le cinéaste Marcel Achard la traite avec mépris. Guy Béart aoue y être un inconditionnel : elle permet d'exprimer pleinement sa joie et sa peine, c'est une danse faite pour les masses.
Quand à l'avis médical, les psychologues affirment qu'ils préfèrent voir les angoissés se rouler par terre plutôt que de se livrer à des folies au volant. En cas de névrose anxieuse, allez donc chez Castel, jetez-vous sur la piste, hurlez sans pudeur, la bostella défoule et tranquilise. Si c'est le docteur qui le dit...
Du côté producteurs, ça ne marche pas trop mal. Nicole Barclay, impératrice du microsillon et épouse d'Eddie Barclay, a vendu 10 000 exemplaires du 45 tours "Viens danser la Bostella" en une semaineet bien sûr, elle ne compte pas en rester là. La bostella trouve une accréditation officielle en la personne d'Antonio Mendès-Viana, ambassadeur du Brésil en France. Celui-ci aurait l'intention de parrainer une grande nuit de la bostella prévue en février dans les salons de l'aéroport d'Orly. Il paraît qu'aux Etats-Unis, on tente de lancer cette danse folle, déjà baptisée outre-atlantique de danse brésilienne. Le plus étonné de tous est dit-on Honoré Bostel, dépassé par le succès ravageur de ce délire chorégraphique.
Fin janvier 1965, le réalisateur américain Clive Donner s'apprête à tourner a scène finale de son film "What's new Pussycat?". Il a l'idée de faire danser à ses vedettes une bostella "grand style" chez Castel. C'est ainsi que Romy Schneider et Peter O'Toole se retrouvent enchevêtrés parmi d'autres danseurs.
En 1971, la bostella continue une étonnante carrière à l'étranger puisqu'elle est reprise aux Etats-Unis, au Maroc, dans les pays scandinaves... Cet air fait le tour de la planete et devient un véritable hymne en Allemagne, indissociable de toutes les fêtes de la bière.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 avril 2008 a 23:37




Le Loop de Loop
1963

On n’apprend pas grand-chose sur ce pas en écoutant "Loop de Loop", ni avec la version de Frank Alamo, ni avec celle de Dalida ou de Richard Anthony : "pour danser le loop de loop, pour chanter loop de laaa, en twistant loop de loop, oh tout l'monde avec nous".
La version américaine de Johnny Thunder ne nous en dit pas plus, si ce n'est que c'est un amusement idéal pour les boums du samedi soir.
En fait, le loop de lopp n'est en fait qu'un avatar passager et ralenti du twist, lequel commence à donner en ce début d'année 1963 quelques signes de faiblesses. Une désaffection qui ne profitera pas au loop de loop.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 09 avril 2008 a 23:44



Le Watusi
1964
Dans les années 60, les cubains (exilés au moment de la révolution), porto-ricains et dominicains exportent aux USA, et en particulier à New-York, leurs musiques basées sur le mambo, le cha cha cha et la pachanga.
Ils créent également un nouveau son qu'on baptisera un peu plus tard la salsa.
Le percussioniste Ray Barretto est de la partie et sort à la fin de l'année 1964 le watusi, qui devient la danse ensoleillée du moment.
Après le Twist, le Watusi fut la danse la plus populaire des années 60 aux Etats-Unis. C'est indiscutablement une danse cousine du twist, excepté, dans ce cas-ci, les pieds restent planté, les hanches et les bras exécutent un vrillement.
Le nom de cette danse serait issu de la tribu de Batutsi du Rwanda.
A la télévision, Batman exécute sa propre version du Watusi, baptisée le Batusi, qui se compose des mouvements à la main accompagnés par secousses rapides des hanches et utilisent les deux premiers doigts de chaque main pour imiter un masque.
Ces gestes distinctifs de main seront repris plus tard dans le film Pulp Fiction de Quentin Tarantino par John Travolta et Uma Thurman dans la cultissime scène du concours de danse.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 10 avril 2008 a 10:12

Sirtaki



Le sirtaki (sirtáki ou syrtáki, en grec συρτάκι) est une danse populaire d'origine grecque.

Malgré sa renommée mondiale, ce n'est pas une danse authentiquement traditionnelle de Grèce. En fait, elle fut créée en 1964 pour le film Zorba le Grec d'un mélange de version lente et rapide de la danse hasapikos (hasápiko / χασάπικος). La musique est de Míkis Theodorakis.

Une distinction notable de cette musique est son tempo qui s'accélère progressivement, le rythme passant de 4/4 à 2/4. Les pas, lents et près du sol au début, deviennent plus légers et plus sautés.

Le sirtáki vient du grec syrtos, désignant un groupe traditionnel de danses grecques avec un style particulier opposé au pidikhtos, qui favorise le style sauté ou avec des rebonds. Malgré cela, le sirtáki incorpore aussi bien le syrtos (lent) que le pidikhtós (rapide).

Le sirtáki se danse en cercle ouvert ou en ligne, les mains sur les épaules

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 11 avril 2008 a 17:36




Annie Cordy
Nom LéoniE Cooreman

Annie Cordy, de son vrai nom Léonia Cooreman, est une chanteuse belge, née à Laeken (Bruxelles) le 16 juin 1928.

Elle a choisi pour devise : « La passion fait la force » blason(la devise belge étant "l'union fait la force"). Très énergique et toujours de bonne humeur, elle vante les mérites du sourire, même s'il lui arrive d'incarner des rôles plus sérieux au cinéma ou pour des fictions pour la télévision.


Elle a enregistré plus de 600 chansons, joué dans une dizaine de comédies musicales, une trentaine de films et de téléfilms, donné plus de 6000 galas…

Le Roi des Belges Albert II lui a conféré le titre de Baronne en 2004

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 11 avril 2008 a 17:38

Annie Cordy
Hello le soleil brille



Hello le soleil brille brille brille
Hello tu reviendras bientôt
Là-bas dans ton village
Au vert cottage
Plein de chants d'oiseaux

Hello le soleil brille brille brille
Hello chez toi l'amour t'attend
Là-bas fuyant le monde
Veille une blonde
Qui brode en riant

Hello le soleil brille brille brille
Hello tu reviendras Johnny
Là-bas où sont ta mère
Ton bon vieux père
Et tous tes amis

Hello le soleil brille brille brille
Hello le lilas fleurira
Là-bas dans ton Ecosse
Le jour des noces
De ta soeur Anna

Accroche-toi quand l'orage va gronder
A l'espoir qui te fait marcher
Il faut lever la tête en chantant
Car la victoire aime les coeurs ardents

Hello le soleil brille brille brille
Hello te voici de retour
La bas c'est ton villae
Au vert cottage
Où t'attend l'amour

Hello le soleil brille brille brille
Hello siffle d'un coeur joyeux
Là-bas la vie entière
Dans ta chaumière
Tu vivras heureux.

TOUT SUR LES ANNEES 50-60 - SUITE
Posté par: nanouche (IP enregistré)
Date: 12 avril 2008 a 13:16






Aller à la page: PrécédentPremière...7891011121314151617Suivant
Page courante: 15 of 17


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'