ECOLES, LYCEES ET COLLEGES DU MAROC :  DARNNA.COM
Photos de classe des differentes ecoles du Maroc 
Aller à la page: Précédent1234567891011Suivant
Page courante: 10 of 11
Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: mollamichel (IP enregistré)
Date: 16 septembre 2009 a 01:19

JE SUIS A LA RECHERCHE DE BERNARD DUPONT AVEC QUI J'ETAIS AU LYCEE LYAUTEY ET AVEC QUI JE JOUAIS AUX ECHECS.IL M'A FAIT CADEAU POUR MON MARIAGE (EN 1964....) UN LIVRE INTITULE "CORTES"
QU'IL M'AVAIT DEDICACE.
A BIENTOT PEUT ETRE MICHEL MOLLA (JE SUIS REVENU HABITER CASA)

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: mollamichel (IP enregistré)
Date: 18 septembre 2009 a 00:51

A L'attention de BERNARD DUPONT

Mon nom est MICHEL MOLLA si tu lis ce message reponds y sous ma boite E MAIL :
mollamichel@yahoo.fr

Re: AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: mollamichel (IP enregistré)
Date: 18 septembre 2009 a 01:06

Citation:
libremax06
Bingo !
ma Chère Darlette O'Hara

le beau gosse de la photo, c'est MOI
t'as pas trouvé ?
c'est le n°20 (pour les chevilles, no problemo)

un autre souvenir...
il me semble que le n°22 s'appelait: Pujol et non pas Pugeot
et bien entendu 26 est De Palmas et non pas De Palams.

SALUT LIBREMEX 06 ALIAS BERNARD DUPONT.

Mon nom est MICHEL MOLLA.Si celui-ci t'evoque le lycee LYAUTEY a CASA et qqs parties d'echecs,
Fais le moi savoir sous:
mollamichel@yahoo.fr

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: Vicmiami (IP enregistré)
Date: 21 septembre 2009 a 11:26

Salut les gars,[www.darnna.com]
quelqu'un a-t-il une photo de Mr. Lathiere et Mme Yvetot?

Amitiés

Victor
vicmiami@yahoo.com
^)*

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: barbera (IP enregistré)
Date: 18 octobre 2009 a 15:48

salut
mon père né en 1929 est allé à l'école audissou,il s'appelle manuel vallecillo,il habitait le quartier gauthier à casa,avait comme ami zacarias,monteiro gines,burgos,et j'en oubli,si quelqu'un se souviens merci de me faire un signe,il serait heureux,voici mon e-mail isa.zabou@sfr.fr.a bientot j'espère.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: Michel YVETOT (IP enregistré)
Date: 29 octobre 2009 a 09:13

pOUR puma. Très touché par le commentaire sur votre professeur d'Anglais Mme Yvetot. je suis son fils. Merci

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: papirenato (IP enregistré)
Date: 14 novembre 2009 a 17:12

A Michel YVETOT

Bonjour

J'étais également UN élève de Madame YVETOT à l'institution AUDISSOU en quatrième et en troisième.
Bon en Anglais, moyen dans les autres matières ( surtout en math avec Monsieur AUDISSOU lui-même ) mais surtout excellent camarade pour chahuter le moment venu avec les autres "chenapans" de la classe....
Bon souvenir de Madame YVETOT et ma sympathie à son fils Michel.
René HERMITTE de Meknès

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: acégé (IP enregistré)
Date: 01 février 2010 a 19:51

Charles Audissou était mon oncle, et par le hasard de la vie, nous avions 50 ans d'écart. J'ai pu, certainement grâce à lui, passer le BEPC à 13 ans et le BAC à 16. Après, j'avais des points d'appuis assez solides pour continuer. C'était un homme dur. Il ne m'a jamais rien laissé passer, mais je lui en suis plutôt reconnaissant.
Il y a longtemps que je n'ai plus de contact avec mon cousin Georges, le dernier remontant à la disparition de ma tante Carmen Audissou en 1984, et mes petits cousins Jean-André et Gérard.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 01 février 2010 a 21:07

Oui, un homme dur et j'en ai fait l'expérience, mais il était juste et il ne me viendrait pas à l'idée, quand je vois le laxisme actuel, de critiquer un seul instant ses méthodes d'éducation....


AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: acégé (IP enregistré)
Date: 20 février 2010 a 21:09

Malgré une certaine reconnaissance, je tiens quand même à préciser que cet homme avait des limites comportementales selon l'origine des enfants : il ne touchait pas ceux des "puissants" s'il n'en avait pas l'autorisation.
Ce n'était pas démocratique, pour un homme de principes.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 20 février 2010 a 23:43

Citation:
acégé
Malgré une certaine reconnaissance, je tiens quand même à préciser que cet homme avait des limites comportementales selon l'origine des enfants : il ne touchait pas ceux des "puissants" s'il n'en avait pas l'autorisation.
Ce n'était pas démocratique, pour un homme de principes.

Je pense que les parents qui, moyennant finances, confiaient leurs enfants à Jean Audissou, lui demandaient de leur donner une éducation et de leur mettre du plomb dans la cervelle, mais pas de se comporter en démocrate.
J'ai été professeur dans un lycée de Jésuites à Marseille et là non plus, la démocratie n'était pas de mise. Par contre, l'éducation et la préparation aux examens étaient performantes.
La démocratie a les vertus que l'on sait mais il était des contextes où elle n'était pas prioritaire, surtout à une certaine époque.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: acégé (IP enregistré)
Date: 21 février 2010 a 13:17

Un coup de pied au cul n’a jamais fait de mal à personne. Encore faut-il qu’il soit utilisé avec parcimonie et à bon escient.
Cette pédagogie devenait parfois inaudible, certains privilégiés en étant dispensés alors que d’autres apparaissaient parfois comme des victimes expiatoires.
Ce sont les seules réserves que je crois juste d’apporter aujourd’hui sur l’homme et la méthode.

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: papirenato (IP enregistré)
Date: 03 mars 2010 a 19:40

acégé

Je confirme tout ce que tu dis concernant la pédagogie de Monsieur AUDISSOU. Pourquoi les "petits chouchous" du premier rang avaient droit à tous les égards eux ? Même jamais interrogés parfois en mathématiques.
Quant à nous nous étions tous morts de trouille. Pourvu pourvu qu'il ne ne nous interroge pas, je vais y avoir droit ...Et l'un se ronge les ongles et l'autre tremble de tout son long et le troisième a du mal à respirer.
C'est pourquoi nous nous relâchions avec Monsieur LATHIERE madame YVETOT et d'autres dont le frère de Monsieur AUDISSOU en étude surveillée. Il était parfois même impossible d'étudier tant le chahut était impressionnant. Certains élèves prenaient un malin plaisir de claquer leur pupitre avec le couvercle. Le temps que le surveillant se dirige d'où provenait le claquement que le même bruit retentissait d'un autre coin de la classe et cela pendant toute la durée de l'étude surveillée. Et tout le monde de se marrer à sépoumonner ... El ouallou pour aprendre les leçons du lendemain ...

AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 03 mars 2010 a 20:45

J'ai bien vécu cela puisque, scolarisé au Petit Lycée, je n'allais chez Audissou que pour les études surveillées...Son frère, un bien brave homme, était complêtement dépassé....
J'avais parfois droit, avec d'autres, à des cours de maths par Jean Audissou....Là, l'ambiance était toute autre....
C'était l'année 1957-1958.




AUDISSOU - CASABLANCA
Posté par: IMHOOS (IP enregistré)
Date: 28 avril 2010 a 17:16

J'ai été chez Audissou que j'ai connu entre 1947 et 1950.
Je pense avoir revu Mr. Audissou avant son départ du Maroc lorsqu'il a cédé son école à Mr. Subrini .
De nos jours, là ou l'école étatit située, se trouve le siège social du groupe ONA.
Je peux aussi vous dire que le premier emplacement du Cours Audissou dans les années 1945 était Bd. Foch actuellement Bd. Zerktouni dans une villa qui est détruite et actuellement un très grand immeuble.

Si vous avez le contact avec un descendant de Mr. Audissou, je suis à même de lui parler de cet homme sévère avec ses élèves mais excellent pédagogue.

Merci de votre réponse;
Philippe Imhoos , je suis à la retraite et vis toujours à Casa.

Aller à la page: Précédent1234567891011Suivant
Page courante: 10 of 11


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'