LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent12
Page courante: 2 of 2
Re: Beautes et patrimoine du Maroc
Posté par: charly (IP enregistré)
Date: 30 mai 2006 a 06:28

Fez ALMORAVIDE

Le Saharien voil?, Youssef Ben Tachfine, assi?ge Fez en 1063 et p?n?tre dans la cit? en 1069.

L'?crivain Abou Obeid el-Bekri la d?crivait ainsi : "Fez se compose de deux villes, l'une ? c?t? de l'autre et entour?e chacune d'une muraille. Elles sont s?par?es par une rivi?re tr?s rapide qui fait tourner les moulins et que l'on traverse au moyen de ponts." Les deux cit?s comptent une nombreuse population avec une forte minorit? juive. Le vainqueur almoravide s'empresse d'abattre les murailles, d'?tablir une enceinte unique et de b?tir, ? l'?cart, une forteresse. Fondateur de Marrakech, le nouveau souverain ne choisit pas Fez comme capitale. La ville conna?t cependant un essor artistique et intellectuel marqu? par l'?dification en 1096 du COLL?GE DES PATIENTS ALMORAVIDES, m?dersa pourvue d'une biblioth?que, et par la r?ouverture de la route de l'or saharienne.La chaire ? pr?cher du haut de laquelle le pr?dicateur, ? la fin de son sermon, pr?ne la gloire de la dynastie en place, est le symbole du pouvoir politique et religieux. Le panneau d'?poque fatimide (ci-dessus) et le dossier d'?poque Omayyade (ci-contre) sont les t?moins de la guerre acharn?e entre Fatimides et les Omayyades pour la prise du pouvoir. En 985,le calife Omayyade signa sa victoire en dotant le minbar de ce nouveau dossier. Cort?ge Royal. Chaque vendredi, le sultant se rendait ? la Grande Mosqu?e, escort? par sa garde noire en tenue d,apparat et pr?c?d? par les cavaliers et des fantassins qui ?cartaient la foule enthousiaste pour laisser le champ libre au cort?ge royal. Il se joignait aux fid?les ? l'occasion de la pri?re du vendredi.

FEZ ALMOHADE





Au milieu du XIIe si?cle, le sultan almohade Abd el-Moumem s'empare de la ville, "fr?quent?e par les voyageurs de tous les pays". Ses habitants commercent avec l'Espagne, le Maghreb central, le Sahara, l'Orient et m?me quelques pays chr?tiens. Les r?fugi?s andalous, accueillis ? Fez, introduisent des techniques nouvelles de tissage de la soie de travail du cuir et des m?taux. A la fin du XIIe si?cle, Fez compte cent vingt mille maisons et, au d?but du XIIIe si?cle, trois mille cinq cents fabriques. La ville prosp?re.





FEZ : L'APOG?E

Dans la premi?re moiti? du XIII si?cle, la faiblesse des Almohades profite ? la dynastie m?rinide. Fez redevient la capitale de l'empire en 1250, pour deux si?cles. Les souverains m?rinides s'affirment comme de grands b?tisseurs. Ils font de Fez une cit? prestigieuse. Elle conna?tra son ?ge d'or au d?but du XIVe si?cle. Les M?rinides oscillent entre deux politiques : l'extension de leur pouvoir en Afrique du Nord et la reprise du traditionnel axe sud-nord orient? vers l'Espagne. Fez, plaque tournante de ces op?rations, se dote d'une nouvelle ville administrative. Fez el-Jedid. A l'int?rieur de l'enceinte, s'?l?vent palais, mosqu?es, forteresses et casernes. Les m?dersas font l'objet de soins particuliers. Ces espaces de pri?re servent de centres de formation aux cadres politiques destin?s ? assurer l'islamisation du Maghreb imp?rial, l'unit? de l'Afrique du nord ? partir de l?ouest. D?s le d?but du XVe si?cle, le commerce international est florissant.

Les marchands partent pour la Chine, l'Inde, l'Afrique orientale, la Perse. Les Fassi vendent des c?r?ales et du cuir au Portugal, importent des tissus et des produits industriels anglais, exportent cuirs et tapis en Europe. En 1437, la d?couverte de la tombe d'Idriss anime un culte populaire pour le patron de la ville. Le quartier juif est alors cr?? pr?s du palais de la famille Jama?.


LE D?CLIN.

Dans la seconde moiti? du XVe si?cle, Fez est atteinte par les troubles qui r?gnent dans le royaume la fin de la dynastie m?rinide. Elle est marqu?e par l'apparition de la nouvelle dynastie Beni Wattas en 1471, par l'arriv?e des musulmans et des juifs chass?s d'Espagne en 1492 et, indirectement, par l'arriv?e des Portugais dans les ports atlantiques.

Les succ?s des chorfa saadiens dans le Sud permettent aux vainqueurs de s'installer ? Marrakech en 1524 et de s'emparer de Fez en 1549. La ville perd son rang de capitale en faveur de Marrakech. Au d?but du XVIIe si?cle, Fez connait des ?pid?mies de peste, la famine, la mis?re et les guerres civiles d?peuplent la cit?.

UNE PUISSANCE POLITIQUE

En 1666, Moulay Rachid r?tablit l'ordre, relance le commerce et choisit ? nouveau Fez comme capitale. Apr?s une longue p?riode d'agitation dans la premi?re moiti? du XVIIIe si?cle, la ville retrouvera son calme et son prestige au XVIIIe si?cle, gr?ce ? l'alliance de l'arm?e et des dirigeants de la vieille universit? de la Qaraouiyne, si?ge d'une v?ritable force politique. Concurrenc?e par l'activit? ?conomique naissante de Casablanca, Fez maintient son rayonnement religieux, intellectuel et commercial.

LE PROTECTORAT

En 1911, Moulay Hafid, confront? ? une insurrection, fait appel aux troupes fran?aises. Quelques mois plus tard, en mars 1912, il signe la Convention de Fez, trait? ?tablissant le protectorat fran?ais sur le Maroc. C'est alors que se d?veloppe la ville moderne, dite europ?enne, suivant un plan d'urbanisme tr?s r?gulier. Cette nouvelle ville coexiste avec l'ancienne et Fez, cit? mill?naire, sait pr?server sa personnalit? profonde tout en s'ouvrant au modernisme. Fez c?de la statut de capital ? Rabat plus tard, mais restera la capitale spirituelle de ce Maroc profond dans l'histoire.





Re: Beautes et patrimoine du Maroc
Posté par: pariente2 (IP enregistré)
Date: 04 juin 2006 a 14:14


Aller à la page: Précédent12
Page courante: 2 of 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'