LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent12345678910Suivant
Page courante: 8 of 10
Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 09 avril 2006 a 18:06

Salut, Abdou, et les autres.

Un sujet qui me demangeait : lkhmeissa

On dit " khemeissa wa khmiss 3likoum "


La main de Fatma ou de Fatima est une amulette en forme de main ouverte. On en retrouve des representations dans toute l'Afrique du nord depuis l'epoque des Carthaginois.


La main de Fatma (aussi appelee main de Fatima) se retrouve sur de nombreux objets d'Afrique du nord, produits par les civilisations islamique, juive et berbere.

Peu a peu l'usage de cette amulette de protection contre le mal c'est repandu dans toute l'Afrique du nord jusqu'aux frontieres de l'Asie. On retrouve la main de Fatma jusqu'en Inde et au Pakistan !

La main de Fatma (ou Fatima) s'appelle aussi "La Khamsa"ou khemeissa

La main de Fatma est une amulette protegeant contre le mauvais oeil. Elle est aussi associee au chiffre 5.(khamssa)
Cette amulette de protection n'est pas un symbole religieux juif ou musulman, mais chaque culture y a associe une symbolique differente.

Pour les juifs d'Afrique du nord le chiffre 5 est associe a la lutte contre l'Aen, le " mauvais oeil ", celui du regard de l'envieux, de la pensee du jaloux qu'il faut absolument contrer a l'aide d'une amulette. La main grande ouverte oppose un stop au mauvais oeil.

Pour les musulmans la symbolique de la main de Fatma est differente. Pour les musulmans l'origine de la main de Fatma et du chiffre 5 est liee au prophete Mohamed.

"Dans la demeure de Fatima vivaient son pere, le Prophete Mohamed, Fatima, son mari Ali et ses deux enfants, Hassan et Hussein. Ils se reunirent sous le meme drap et Fatima se joignit a eux. Mohamed leva sa main droite et pria. Alors, l'Archange apparet et dit : Dieu veut vous liberer de votre souillure et ainsi vous purifier, et l'archange Gabriel (Djibriel) se joignit a eux sous le drap."
La main transmet la puissance, la protection, l'offrande, ou la loi du prophete benediction. Symbole du don et du langage ecrit. La main est l'une des plus vieilles representations mythologiques connues dans le monde de l'Islam, jouant toujours le role protecteur contre le mauvais oeil.

Le chiffre 5 fait reference aux 5 dogmes ou preceptes fondamentaux de la loi du Prophete.


il faut savoir et je ne connais pas l'origine qu'au maroc , sa9ta dial dar est sous forme de khmeissa.
SA9TA C'est............

Le souffre e des vertus de protection et eloigne leain ou l3in
On le met comme 7arz (talisman) et celui qui fait les 7roza seappelle l7araz
Deailleurs il ya une classique de el melhoun ecrite par sidi kadour el alami et qui s appelle : " el 7araz " tres belle " 9ssida " " poesie ".









Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 10 avril 2006 a 16:22

Bonjour Souirri,

Au MAROC "ON" ORGANISE une fois l'an a Marrakech une manifestation dite "khmisa" pour designer les cinq femmes de l'annee DANS LES DIVERS DOMAINES, culture etc.

- On retrouve la "main" tempee dans le 7enna au dessus de l'entree des maisons.

- Et puis le chiffre 5 c'est a la fois les 5 prieres, les doigts de la main, les continents ?


- La "SA9TA" n'est pas de mon point de vu "sous forme de khmissa"

Ce qui est sous forme de khmissa, c'est "el5orssa" utilisee pour annoncer les visites.


lA "SA9TA" de bab dar c'est le morceau de ferraille qu'on laisse tomber pour condamner la porte, en somme la serrure.


SA9TA = (en arabe classique) sa9ata (yas9outou) = tomba ( qui ce laisse... tomber


Enfin je me rappelle que dans la maison le soir j'entendais toujours " Tayye7 em3aak essa9ta" 3afak!

Amities
Abdou












Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 10 avril 2006 a 17:11

salut abdou

J avais la tete ailleurs, c est lkhorssa et non essa9ta.
Elle peut avoir plusieurs formes dont la forme de la main (tres caracteristique)
"Tay Do9 bal khorssa "; " lkhorssa dial zaouiya ".
Mais " el khorssa " peut etre " khrissa " le demunit if.

A Essaouira on dit : " lakhrayss " au pluriel.
Ca depend, ca peut vouloir dire l anneau ou la boucle d oreille.
Les garcons qui mettent une boucle d oreille pour plusieurs raisons (tradition, protection?.) on les appelle " bou khressa ".
Il ya aussi l khoulkhal (anneau que les hommes et les femmes mettent au niveau de la cheville) autre debat abdou.
Abdou,
Traduit pour les darnneurs : c est a ton propos

Ma 7la nzaha m3a nass la9dam
Eli dawzou fedanya chala eyam







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 10 avril 2006 a 17:25

et ben les amis ! on en apprend avec vous !
c'est for!idable !

continuez, je vais bientot parler le marocain ...

merci Abdou et Souirri,
amiti?s

Marie jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 10 avril 2006 a 18:21

Je trouve les noms des mois de l'annee tres poetiques...
Les voici en arabe dialectal, inspires probablement du francais et de l'espagnol, mais nos amis Abdou et Souirri nous diront sans doute quelque chose la dessus...



* YANAYER janvier

* FABRAYER fevrier

* MARSSE mars

* ABRIL avril

* May mai

* JWANE juin

* JAWIER juillet

* GHOCHET aout

* CHOUTANBIR septembre

* KTOBRE octobre

* NOWANBIR novembre

* DOJANBIR decembre


















Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 01:32

Bonsoir Souirri,Marie Jose, Lilbg et les autres


je viens de rentrer a l'instant et tu me demande de traduire:

ma3la nzaha m3a nass la9dam

elli dawzou f'danya challa ayem

Eh bien figure toi que le chanteur compositeur de cette chanson en
l'occurence El Houcine Slaoui ( que je considere pour ma part comme le precurseur de la chanson marocaine) organisait sa "7alka" ( cercle) au Derb Baladia, comme c'etait sur mon chemin d'ecolier, je suivais assidument les interpretations de ce grand chanteur.

Revenons a nos moutons, le passage propose est issue de la chanson qui a pour titre... ( Quizz e la maniere de Sylvain)

A l'epoque nos parents sortaient en week end, en promenade pour respirer de l'air frais, jouer aux cartes,chirra ! C'est ce qu'on appelle Ennezaha et ou sortie.

Les gens ne sortaient pas pour se distraire et vivre du bon temps avec n'importe qui... non!

Pour faire partie de l'equipe il faut meriter dignement sa place en raison de l'experience des membres de l'equipee, que le chanteur qualifia de nass la9dam.

Elli dawzou f'danya chella ayam (experimentes) = qui ont vecu et passe dans ce monde du "bon temps"

Ce qui frappe c'est l'usage par Slaoui de termes specifiques aux gens de la Chaouia et du Hawz par ex: CHELLA = beaucoup = bezzef = b'la h'sab = k'tir = ...

Slaoui realisa un travail d'une teneur artistique incomparable; puisque c'est lui qui nous depeint la vie quotidienne a Casablanca entre 1939-1945.

Je me rappelle la fameuse " Ezzin wel 3yn ezzar9a jana b'koul 5ayr"

Amities
Abdou






















Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 03:12

Bonsoir Lilbig,

Pour les mois de l'annee, la liste qui part de Yannayer ( 1er mois du calendrier Amazigh) a doujanbir... ne correspond pas (evidemment) au noms reels des mois de l'annee ( Filahiyya):

dou el ka3da - dou el hijja - moharram etc jusqu'a Chouwwal.

Les Alphabets Hebreu et Phenicien par ex nous donnent des significations symboliques et phonetiques similaires: Aleph, Bet etc.

Il en est de meme pour l'Alphabet arabe.

Chez nos tribus les mois etaient designes sous le nom de Achour et le suivant de Achour, le Miloud, le suivant le Miloud, Jad, Joumad, Rejem, Chaaban, Ramdan suivi du mois de la rupture du jeune, Boujlaib, Aid lekbir.

L'usage des langues etrangeres ( Autour du bassin mediterraneen) enrichie parfaitement le " parler" local, c'est comme si "On" demande aujourd'hui l'origine de mots comme Almanach, Algebre, Algarbe, ou Autres maroquain!!!











Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 09:09

Salut,
Abdou, darnneurs,
Trois liens ou on peut ecouter une partie de l'oeuvre de Hossein slaoui.
Tu les connais peut-etre deja.

[www.medi1.com]

[www.selwane.com]

[www.marocaudio.com]

Pour notre chanson, je crois, mais je n en suis pas sur, que c est " nass la 9dam ".
Il continue en disant :
Mahla nzaha m3a houm ya nass
ae li dow zou f' danya ou charbou lkass

Lkass c est le verre (je suppose que ce sont des verres de the)
La chanson est introuvable sur internet.

abdou dit:

"Chez nos tribus les mois etaient designes sous le nom de Achour et le suivant de Achour, le Miloud, le suivant le Miloud, Jad, Joumad, Rejem, Chaaban, Ramdan suivi du mois de la rupture du jeune, Boujlaib, Aid lekbir."



on a l habitude d?utiliser aussi des noms comme :
-bine la3yad
- Ch har al fo9ra





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 14:02

correction svp.

Mahla nzaha m3a houm ya nass
ae li dow zou f danya ou charbou lkass

a remplacer par:

Mahla nzaha m3a houm ya nass
ae li dow zou f danya ou "darbou" lkass




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 14:06

Bonjour souirri,

Houcine Slaoui s'est enormement impregne du parler des gens de la Chaouia-Casablanca.

alli dewzou fe d'?nya ou charbou "lkass"

C'est le verre de vin rouge (seule boisson en usage chez les noceurs des ann?es 20-30) servis lors des pr?stations de chikhates qui entonnaient les chefs d'oeuvre de la "Ayta el Marsaouiyya".

alli dewzou fe d'enya...

Ce sont soit les anciens militaires (campagne 14-18) et ou les h?ritiers de biens immobiliers qu'il s'empr?ssaient de liquider.

d'Ailleurs, les europeens disaient aussi "prendre un verre".








Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 14:50



Oui, "derbou" (dans le sens pejoratif) derbou lkass (frapper lkass) : il veut dire par la "trinquer" "le tintillement des verres" "tchin tchin".

- Ce terme fut utilise par les "gens du peuple" pour tout ce qui touche aux choses dites"illicites".

- "derbou" faisait partie du repertoire du "parler" connu sous le nom de "El ghawss" (rien a voir avec le verlan). Le "ghawss" ete strictement codifie par les " durs" des annees 30.


Dans certaines de ses chansons, Slaoui n'y allait pas du dos de la ceuillere quant il nous decrit les scenes aux caractere pittoresque des marchands de volailles etc.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 11 avril 2006 a 15:22

Bien sur Abdou ,c est de l autre kass (verre) queil s agit et non du kass dial. atay
(Verre de the).
On dit Tay darb el kass ou Tay darbou lkissane (ils se prennent des verres).
Nea-t-il pas chante :
Ha lkass hlou (le bon verre)
Ha lkass hlou
Ha lkass hlou
Guoul lya na3mal sakra out3arbita m3a lahloueee
sakra:
t3arbita:

Abdou, tu as le ton plus academique pour m'aider a situer ces deux termes dans leur contexte.

Une veille chikha, dont je ne me rappelle pas le nom, chante une veille chanson qui est pleine de verite.
Je la connais mais elle me rend triste voici le titre.
Idirha lkass a abbass, idirha lkasse.

Je ne sais pas si on a chante quelques part dans le monde une chanson pareil sur la problematique du "kass" .



Au fait, lkass, a donne lieu dans toutes les couches sociales marocaine e toute une litterature.

Jeesquisse le sujet.

a nos ami , "lkass" , c'est le verre (a consommer avec moderation)





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 12 avril 2006 a 15:48

Bonjour a vous Abdou, Souirri et tous les habitues de cette rubrique

J'ai scanne la page de garde de mon bouquin d'apprentissage de l'arabe dialectal de Mr Hdj Buret, et un des cours, le 9. C'est mon livre de classe de 3 eme au College Mers Sultan, encore dans son papier de couverture violet.
Je sais qu'il est tres recherche sur le Web, il est quasi introuvable; helas, la librairie Farraire a Casa ne l'edite plus depuis tres longtemps; Il est tres bien fait, et si utile.

Bisous, et encore bonnes fetes de PESSAH et de MWALID al Nbi.







PS : j'ai lu que l'on disait Mwalid EL Nbi... j'aurais ecrit "EN' NBI et pas "El" ou "Al", car Hadj Buret disait que le "n" est une consonne lunaire... en nbi (lunaire) , el bab (solaire)
Qu'en pensent les sp?cialistes?




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 13 avril 2006 a 08:56

Bonjour,

C’est un beau livre.
Aujourd’hui, sur Internet, et à défaut d’un standard, c’est souvent le sens de la phrase ou de l’expression qui prime et on fait avec.

Amitiés.


Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: (IP enregistré)
Date: 13 avril 2006 a 09:42

Bonjour Souirri,
je relis souvent ce que Messaoud, le Debdoubi, Abdou et toi écrivez j'ai vraiment appris des choses tellement importantes, et constaté que j'avais tant de lacunes au sujet de tout, concerant le Maroc.

Le chemin fut long avant de vous trouver... vous voyez ce que je veux dire.
ça va au delà de l'érudition et de la curiosité, c'est une histoire d'ethique.

Merci à Darnna, marci à Darlett.

Aller à la page: Précédent12345678910Suivant
Page courante: 8 of 10


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'