LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2
L'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 25 mars 2006 a 22:29

Un systeme mis en place pendant les annees 30: l'arabe dialectal marocain, ecrit grace a des signes et des symboles codifies, alternative aux caracteres arabes, utile quand on ne sait pas ecrire l'arabe classique mais que l'on maitrise l'arabe dialectal parle.

Cet alphabet a ete mis au point par un Francais, Mr Buret, devenu Hadj Buret, au depart pourque les officiers des troupes coloniales se fassent comprendre des troupes "indigenes".
Puis c'est devenu un systeme homologue, et la femme de Buret qui etait ma prof d'arabe dialectal au College Mers Sultan nous enseignait selon cette m?thode

Pour un son equivalent a la jota espagnole par exemple, on utilisait la lettre "h" avec un croissant en dessous. Le h avec un point dessous etait le h legerement aspire; le s avec un point en dessous etait le s "amphatique" appuye (sebniya).
On mettait un q pour qelb = coeur (le "q" du fond de la gorge, qui vibre) et le k pour kelb (le chien) .. Le 3 a la place de la lettre aen... une barre sur le a pour un a long, etc... Il y avait les consonnes solaires (el bab) et lunaires (ech chemch) cela gerait les articles.
Cet alphabet se retrouve, plus ou moins instinctivement les jeunes arabophones qui ecrivent sur Internet avec des caractere francais l'utilisent mais autrement, car on ne trouve pas de lettres avec un point un croissant ou un trait, dessus ou dessous; alors la lettre equivalant a la jota espagnole est transcrite par un KH...

J'ai conserve un bouquin de classe, "L'arabe de Buret" introuvable, que des gens sur le Web recherchent souvent, je le sais car je vois des petites annonces a ce sujet.

Liliane.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 26 mars 2006 a 00:31

Bonsoir Liliane,

Veux-tu etre gentille de verifier ta boite a messages?

amicalement

"A"

grand sourire classique




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 26 mars 2006 a 08:33

Bonjour Liliane,

C'est interessant en effet de connaitre la signification de certains signes ou chiffres qui, je l'ai remarque, se retrouvent souvent intercales entre les lettres d'un mot, comme justement le 3. J'ai egalement remarque le 7.
C'est donc si je comprends bien de l'arabe transcrit en lettres latines et qui exprimaient plutot le dialecte parle et non l'arabe classique dont le vocabulaire etait, et je me souviens egalement des cours du college, nettement different.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 26 mars 2006 a 23:05

Darlett, Bonsoir!
Ce 7 et ce 9 parfois... dans les Forums de "Beurs", je m'y perds, a part le 3 qui materialise le "3ain"
Cela ne fait pas partie de ce systeme d' arabe de Buret avec des points des traits et des croissants sous les lettres latines.... C'est un nouveau code invente par les arabophones, surtout tres jeunes, qui utilisent un clavier occidental incomplet pour retranscrire leurs sons.

Mais dans mon petit cybercafe de la voie Dolorosa a Jerusalem qu'on peut voir dans mes photos d'Israel sur ce site, il y avait les deux systemes, clavier qwerty (faut pas demander la lune...lol) et clavier arabe.

PS: je vais vous mettre la suite des photos, Capharnaum , le Jourdain, la Tour de David, maintenant j'aurai plus de temps, Darlett sait pourquoi MDR!
AMITIES A TOUS. Bonne nuit.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: younes (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 00:15

ma chere darlett:
pour les chiffres sont:
3= 3ain
5= kh=khatouna=mariage
7=halouf= porc
9=9ard=singe
david=younes





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 09:54

Ceux qui n'ont jamais vu un livre d'arabe dialectal, avec l'ecriture inventee par Buret, peuvent regarder la reproduction d'une page de mon livre que Darlett a bien voulu inserer dans la rubrique "Souvenirs, souvenirs" et la sous-rubrique "le fameux tailleur Sam Azran", le 5 mars a 15 H 42.
Bonne lecture!




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 10:24

La voici la photo placee par CASAANITA reprise ici











Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 12:35

Merci Darlett, de me faire reviser mes lecons. C'est grace a Lil que je connais desormais l'origine de tous ces petits signes!
Ce que je constate, c'est que l'obligation d'apprendre l'arabe dialectal a varie dans le temps, ce qui est normal.
En 4 eme, c'etait une matiere optionnelle et j'ai laisse tomber, le latin m'absorbant beaucoup car il me donnait quelque mal.
Aujourd'hui je le regrette bien!
Je suis incapable de tenir une conversation. L'ashouma!




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 12:51

Eh oui, c'etait bien la meme chose pour moi. Mais au lieu du Latin, j'ai choisi l'espagnol. Mais nous ne parlions nullement d'arabe dialectal, a l'ecole mais classique que mon pere etudiait avec serieux 2 a 3 fois par semaine, le soir apres son travail. De la je me souviens des quelques mots qu'il s'appliquait a rapporter le soir a la maison comme "madrassatoun" (ecoles)

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 27 mars 2006 a 17:53

Darlett, ton scan, c'est EXACTEMENT ca!
De l'arabe de Buret typique
Si je le retrouve, je vous scannerai mon livre d'histoires de Jha.
Un petit extrait: Je n'ai pas les points et petits croissants ici sur ce clavier fransaoui...

Wahd en nhar, m'cha Jha f' es soq, ka ifetech 3la men il3ab, hetta daz 3la wahed, gales, ka ibi3 et teffah...

Un jour, Jha (le Toto marocain) est alle ou souk pour se jouer de quelqu' un, quand il tomba sur un vendeur de pommes, assis.
je connais la suite en francais, en arabe, a moitie seulement hi hi hi...
Mais le bougre est parti avec une pomme sans payer...




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 30 mars 2006 a 10:22

-Un tres beau site a mettre dans les favoris : Lettres, Nombres, Interrogatifs, Dictionnaires, Mots, Petits mots, Verbes Adjectifs, Couleurs, Corps humain, Lecons, Grammaire,?????????..a visiter absolument.
[perso.wanadoo.fr]


-" Dictionnaire Colin d'arabe dialectal marocain " (Rabat, editions Al Manahil, ministere des Affaires Culturelles). Georges Seraphin Colin
Dictionnaire, monument de la darija, est une photo de la civilisation marocaine du XX?me siecle.
Il s'agissait de montrer la civilisation marocaine a travers ses mots courants, temoins de sa richesse propre, nee de la fusion de termes arabes, berberes, latine, espagnole, italienne, turque et francaise...pour tout savoir :

[www.yabiladi.com]

-Freelang - Ressources gratuites dans le domaine des langues etrangeres : dictionnaire freeware a telecharger, service d'aide a la traduction, ...
[www.freelang.com]

-pour le marocain voici le lien :

[www.freelang.com]







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: ahmed (IP enregistré)
Date: 30 mars 2006 a 12:42

C'est exactement le systeme utilise par les "beurs" dans certains forums, qui ne savent pas ecrire l'arabe ou ceux qui ne possedent pas un clavier arabe pour transcrire des mots arabes en lettres latines.
Ca aide.







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 30 mars 2006 a 13:26

He oui Ahmed, il fallait bien trouver un palliatif a ce manque de touches sur le clavier capables de materialiser les sons qui n'existent pas dans les lettres latines... Mais l'ingeniosite de certains et la debrouillardise a contourne cette lacune et tous a present communiquent en se comprenant ...5 sur 5 !!!!
Mais que c'est enrichissant tout ca! comme l'accession de l'homme au langage, comme l'invention de Gutemberg, comme la creation d'Internet, tout ce qui est outil de communication est merveilleux... meme si, comme dans la fable d'Esope, il y a aussi le meilleur et le pire Amities. LiL.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 01 avril 2006 a 10:28

Merci Souirri pour ces adresses precieuses !

Bonne journee et amities

Marie Jose




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 01 avril 2006 a 11:52

Marie-Jose,
je suis un passionne de notre "darija".
Elle peut etre percue comme vulgaire, rebelle, infidele. En tout cas, elle ne laisse pas insensible.
La darija (arabe marocain) cristallise les passions du fait de sa relation intime, voire fusionnelle, avec le peuple. Ouverte aussi bien aux termes crus de la rue qu'aux plus raffinees des courtoisies, la langue maternelle des Marocains a ete longtemps confinee dans les traditions orales.
Khbar Bladna, un hebdomadaire edite a Tanger par la dynamique Elena Prentice, est passe de 3 000 a 6 000 exemplaires, distribues ...........lire l'article de Nadia Lamlili dans [www.telquel-online.com].


Do you speak darija ?
a l'ecole du charabia.
c'est pour rire mais c'est vrai:


"Une maitresse d'arabe s'adresse a une eleve de la premiere annee du cycle fondamental en lui montrant un lit dessine. "Allez, Maroua, qu'est ce que c'est ??. L'eleve repond spontanement en dialecte marocain: "namoussiatoun". La classe eclate de rire. Maroua s'est trompee. Le mot exact en arabe est "sariroun". La petite rougit devant ses collegues. Elle a honte. Elle decide donc de ne plus prendre la parole en classe. L'enseignement a failli. Quand nos responsables realiseront-ils que l'arabe classique est une langue etrangere ? La pauvre Maroua n'est pas une exception. A cet age-le, les confusions entre la darija et l'arabe classique sont recurrentes. Au baccalaureat, Maroua aura 12 ans d'apprentissage derriere elle. Mais elle n'arrivera pas a aligner deux phrases en francais, ni aa parler correctement en arabe classique. Son parler sera un charabia de marocain, arabe, francais et anglais. Faites aussi un tour dans les centres d'alphabetisation. Il y a vraiment de quoi rigoler sur la betise de l'enseignement marocain."















Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Ghandi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 14:03

Salut Souiri.

Toujours aussi avise.

Sais-tu si la Darija a donne lieu a des travaux de linguistique...dans le genre: origines, liens avec l'arabe litteraire, possibilite de la faire evoluer vers une certaine standardisation, etc.?




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 14:08

Bonjour Ghandi,

je n'en suis pas certaine mais je pense que oui ...

mais je n'ai aucune reference, je demanderai a un ami marocain qui vit a Grenoble.

Amities

Marie Jose




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 17:32

notre ami ghandi bonjour,

voici quelques elements en attendant que je fasse un dossier special sur la question que tu souleves.
modestement bien sur.

amitiees.

Langue du peuple, de la rue, par opposition a celle des livres, des universites ou des mediase C’est pourtant en darija, l arabe dialectal, que les Marocains parlent, s expriment et vivent au quotidien. C est avec elle que certains voudraient desormais informer, eduquer et apprendre, de maniere « coller « une realite, celle de plus de 40 % de la population pour qui l arabe classique reste une langue inaccessible, voire etrangeree

Alphabetisation : concevoir des outils didactiques pertinents/
[www.alef.ma]

Tarbiya.ma, le portail Internet de la communaute educative marocaine est en ligne depuis le 13 mars 2006.
Pour plus deinformations, visitez vite Tarbiya.ma [www.tarbiya.ma]

et pour rire mais c'est tres serieux:

« Chasser le naturel, il revient au galope dit le proverbe. Les Marocains se sont acharnes depuis toujours a chasser leur langue maternelle, en l'occurrence la belle darija, celle de leur parler quotidien, du champ de la production ecrite.
Le tres philosophe et tres panarabe Mohamed Abed al-Jabri ecrivait que les arabes devraient se faire un devoir d' eradiquer leurs parlers locaux pour conserver la purete de la langue arabe classique.
Cet integrisme linguistique n'est pas une specialite marocaine ou arabe, loin s'en faut.

La darija est-elle en train de rentrer dans ses droits, comme autrefois, sous la plume de Rabelais et Ronsard, la langue evulgairee ?
On en est pas le pour l'instant, faute sans doute d'un Rabelais, mais elle est en train, cahin caha, de grignoter du terrain, pas encore au pas de galop, loin s'en faut, mais avec assurance et determination.









Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 18:58

En y pensant maintenant, je me rends compte de cet arabe dialectal utilise dans la rue qui differait totalement de l'arabe dit classique enseigne dans les ecoles.
Tres curieux ! Est-ce ainsi dans tous les pays du Maghreb ? Ont-ils egalement un dialecte quotidien qui differe du langage classique de l'enseignement ?

Ou bien la "darija" est-elle typiquement marocaine ?

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Jackye (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:03

bonsoir souirri,peut tu me dire s t p ,l'arabe que mes grands parents

parler au maroc, d'ou vient cette langue,je parle de l'arabe que les juifs marocains parlaient et que je comprends assez bien et que je parle aussi mais a la tele marocaine je ne comprends pas un mots.
et je suis marocaine.

bonne soiree et a bientot,jackye




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:05

Souirri,

merci pour tes info et ton cadeau ...
je t'ai envoye un message prive....

Darlett,

en Algerie et en Tunisie, il y a aussi un arbe dialectal, ou les mots sont parfois differents de la darija du Maroc.

Mais je crois qu'entre eux , ils se comprennent.

Et ce parler particulier n'existe qu'au Maghreb, au Moyen Orient c'est l'arabe litteraire qui est utilise, d'apres mes connaissances ...






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:12

Bonsoir Marie-Jose.

M?me au moyent orient, Ils ont leur arabe dialectal.

l'arabe litteraire ou classique est l'appanage uniquement des

personnes lettrees.


Le Debdoubi.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:25

Debdoubi,

tu es certain de ce que tu avances ???

je ne te contredirai pas, je n'ai pas assez de connaissances dans ce domaine...

Bonne soiree et amities

Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Ghandi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:36

Le sujet semble bien lance.

Merci Souiri pour ta reponse. Je ne te cache pas que j'attends avec impatience d'autres elements.

A propos, Le pain nu, d'Mohamed Choukry, n'a-t-il pas ete traduit en darija? Mohamed Choukry serait alors notre Rabelais.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:46

Oui Marie-Jose.

Si on ne va pas a l'ecole, on ne peut pas parler l'arabe litteraire.

Que ce soit au maghreb ou au moyent orient.

L'arabe classique est conditionne par une grammaire et une orthographe.


Bonsoir.

Le Debdoubi.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 19:49

Debdoubi, les discours du Roi sont ils toujours en arabe classique?
Ils commencent par Cha3bi al a3ziz... Quel jolis mots! LiL




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 20:11

Bonne question LiL.

Quand il fait un discours en lisant c'est de l'arabe classique.

Quand il improvise c'est generalement du dialectal.

Tous ses discours sont ouverts par "cheabia al aziz" : cher peuple.

Amities.


Le Debdoubi




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 20:15

Debdoubi,

ton argument est imparable !

merci pour tes info et tes connaissances sur ce sujet ainsi qu'a tous ceucx qui interviennent

Bonne soiree

Marie Jose







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 20:27

Debdoubi, et quand ces mots "Cheabia al Aziz" etaient prononces par Mohamed V devant son peuple, c'etait encore plus emouvant; ces liens historiques qui ont existe entre ce Roi, et ce peuple qui l'a tant aide dans les moments difficiles, et qui l'a tant reclame pendant son exil...




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 20:48

Tout e fait LiL.

c'etait encore plus emouvant.

Le Debdoubi.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 02 avril 2006 a 22:53

Bonsoir,


Dans les annees vingt, le Professeur Colin s'etait livre a un remarquable travail qui donna lieu a la publication d'un "monument" le " DICTIONNAIRE COLIN D'ARABE DIALECTAL MAROCAIN" ( Qui vient me semble t-il d'etre reediter).

Je signale e l'intention des personnes interessees, deux receuils en arabe dialectal:

- le repertoire des chansons du MALHOUN.

- les proverbes en arabe dialectal.

Amities
Abdou





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 00:32


Salut Ghandi,
Salut tous le monde,
Marocains de toutes les contrees du Maroc et de toutes origines confondues.
Les marocains redecouvrent avec passion leurs langues, leurs patrimoines et leurs cultures. C est de bon augure.
Partout, le ou il discutent, ce qui dominent c est : Qui sommes nous ?
Et si le Maroc retrouve ainsi son identite et tous ses enfants.



Au fait,le dialecte marocain recele dans ces formes sous-jacentes des structures phonologique, morphologique, syntaxique et meme lexicale berberes. Ceci explique en grande partie la difficulte des Arabes des pays du moyen orient a comprendre le dialecte marocain. Comment pourront-ils comprendre des mots et des phrases comme : Essarut, Eddiba, Ennggafa, Tammara, Ettwiza, Ellus, Ennwala, Elmezwar, Beghrir, Seksu,Talkhcha, Lkak, Lbissara, Dakhtani,bouqual,Lkaekae, Sarb, Sarrab,Enokhalla, Dawissa, Saykouk,Zamitta, Lguima, Bssibissa, Degheya, Lebra, Zzerwata, Lalla, Xerbq, Krkeb, etc. qui sont deorigine berberes ou Tanjjart, Tafellaht, Tahedadt, Tagzzart, Tteklit, Ttesrsb, Tteffrjt,Lgoubahi, et une centaine deautres noms et verbes d origine arabe mais impregnes d une structure phonologique et morphologique berberes ? Le meme aspect est atteste dans des formes lexicalement arabes comme : Lhem xder, Wahd nnehar,Lssantir, Kayn lberd, Mazal maja, Wahd juj kilo,Wahd Tlata dial Rbttate dial khizou,Lmahfour , Lfaquass ,taqualabte,Dabayjji, etc. qui sont des traductions mot e mot des formes berberes. Pour les reticents qui s en doutent encore, une autre preuve existe : se procurer une carte du Maroc et se faire une idee sur la toponymie des regions marocaines. Les montagnes, les arbres, les pierres, les dunes et les rivieres continuent de parler berbere. Le peuple marocain est un peuple culturellement et historiquement homogene mais linguistiquement heterogene.








Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 16:36

Partout dans les forums, ca ne parle que de la rehabilitation des langues du Maroc "darija" et " tamazight" avec souvent un rejet franc et massif de tout l'heritage venu du moyen orient.
En balayant pour vous et pour mon plaisir les forums des erudits et de ceux qui le sont moins j'ai decouvert qu'avec le net, la majorite silencieuse est d'un modernisme, d'une tolerance, d'une lucidite et d'une clairvoyance extraordinaire.
Certes, ca ne peut pas interesser les medias car ca risque de les decredibiliser au yeux de ceux a qui ils ont eu l'habitude de presenter"une verite, la leur".


Il faut parler de l'Afrique du Nord (AFN) plutet que de Maghreb qui est un terme arabocentriste historiquement depasse.
La langue de l'AFN est transfrontaliere. On remarque comme un "degrade" de la Libye vers le Maroc. A Tunis on a presque le meme accent que les Libyens et a Annaba ou mieux a El Oued presque le meme accent que les Tunisiens.
Dans l'AFN centrale il y a une "musique" ou se distingue une poche berberophone qui a fortement affecte l'accent algerois (en 1830, 70% des algerois parlaient berbere). Plus on se deplace vers l'Ouest plus on se trempe dans l'accent Marocain et ce a partir de la plaine du Cheliff. Il y a des particularites locales (Medea, Blida, les zones steppiques) qui emaillent l'ensemble de touches legerement differenciees.
Il est donc faux de donner des nationalites aux "parlers".
Le fonds commun est berbere, enrichi ensuite du phenicien (les juifs sont arrives avec eux), du latin, de l'espagnol, du portugais, de l'Arabe et du Francais. L'accent lui aussi a subi des influences.
L'andalou a du beaucoup marque certaines villes (Alger, Tlemcen, Fes...)
Le parler de Tetouan a ete beaucoup influence par le dialecte algerien car beaucoup de turques algeriens avaient fui Alger lors de sa prise par les franeais en 1830.
Les juifs marocains prononcent d au lieu de L par exemple lli jabli devient di jabli
Niveau dialectologique...au maroc.On evite systematiquement d'assembler J avec Z et S...par exemple "jaz/ijouz" en algerie devient "daz/idouz" en marocain...et le marocain a recours a d'autres modifications par exemple "jles" devient gles...c'est une question d'"euphonie" et de facilite e la prononciation. .alors qu'en Algerie (surtout au centre et a Alger on prononce le "jim" "dj")
- Au Maroc on dit "Jouje" pour le chiffre 2.
- En Algerie on dit "Zouje" pour le chiffre 2.
- En Tunisie on dit "Zouze" pour le chiffre 2.
Vous remarquez que les marocains ont supprime le Z, les tunisiens eux ont retire le J, et comme les algeriens sont au milieu, ils ont garde les deux, amusant none

Le mot ''Lgayla''. Il s'agit du mot amazigh Azaylal qui signifie le soleil hard de l'ete dans le Souss marocain.
"l'gayla" au Maroc c'est le plein soleil d'ete, disons entre 11 h et 15 h.
ca se dit aussi de la sieste d’ou le mots tgayl= faire la sieste!! --------------------------------------------------------------------------------
ci- joint un style de forum.

souirri : mourad





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 16:55

Lilbg a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Debdoubi, et quand ces mots "Cheabia al Aziz"
> etaient prononces par Mohamed V devant son peuple,
> c'etait encore plus emouvant; ces liens
> historiques qui ont existe entre ce Roi, et ce
> peuple qui l'a tant aide dans les moments
> difficiles, et qui l'a tant reclame pendant son
> exil...


Lilbg,
c'est souirri voici un site emouvant et complet.

[www.mohammedv.ma]

Ce nouveau Site a ete concu afin de rendre un hommage international a Feu Sa Majeste Mohammed V et faire connaitre aux jeunes generations la personnalite et l'oeuvre du Liberateur et Pere de la Nation.

Le Site comporte plusieurs fenetres multimedia utilisant des documents textes, sons, photos et videos. Plusieurs temoignages y retracent l'itineraire du jeune Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef depuis Son accession au Trone, Son combat pour l'independance de Son pays, Son exil par les autorites coloniales en Corse et a Madagascar, Son retour triomphal a Rabat, ainsi que Son action politique et sociale pour le renforcement des institutions, la modernisation de Son pays et l'emancipation de la femme.

a faire connaitre.










Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 17:03

Darlett,
Bonjour, la preoccupation linguistique identitaire existe partout et les enfants juifs du Maroc n y echappent pas.
Je te cite :

Date: 10 May 2005 a 23:48
Juifs Marocains en Isra?l.

Voici une traduction que tu as faite de l'article paru dans le journal quotidien "Haaretz".

Il s'agit du nouvel enseignement de la langue judeo-arabe. Initiative d'un certain Chetrit Offer.
[www.darnna.com]

" La langue est une composante importante dans la recherche des origines qui lui sont si cheres, affirme Chetrit. Car dit-il "senacht boch, layril boch" "Tu n'evinceras pas ton p?re dans son m?tier ! ?.
Moi, je traduirais comme cela :
" Le metier de ton pere ou ta perte ".

amitiees
souirri : mourad






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 17:12

Souirri,
tu parles des composantes de la langue arabe du Maroc.

Mais sais-tu que la langue portugaise contient des structures latines bien sur, mais aussi des structures celtes et aussi arabes ....

la boucle est bouclee.

Ce sujet m'interessse beaucoup !

Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 17:22

marie-jose
bonjour,
c'est passionnant comme sujet car il nous parle a nous , a notre moi(le moi psychanaltique)
je t'envoie un mp.
amitiees.

souirri : mourad.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 17:40

d'accord Souirri- Mourad

ce sujet devient de plus en plus interessant !

Marie Jose

PS : j'attends ton mail




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 17:43

Souirri, merci pour tes textes et pour tes liens, Darlett merci pour cette traduction que Souirri a rappelee
Ici je ne peux que me taire et vous ecouter, vous lire, apprendre.

Souirri c'est etonnant, ce matin je pensais justement au mot "jouj" et a sa symbolique... Le "zouj" de l'Algerie en sandwich entre Tunisie "zouz" et Maroc "jouj"... C'est drole!

L'Histoire retiendra ce grand Roi, MOHAMED HAMIS, embleme d'un Maroc seculaire, ce pays souverain, qu'une republique de moins de deux siecles a eu l'audace d'exiler.
La gamine que j'etais pendant le Protectorat ne pigeait rien, la femme que je suis maintenant admire le courage et la tenacite de cet homme, et comprend ce qu'il representait pour son Cheabia al A3ziz, ce symbole de continuite, ce garant d'un territoire qu'on appelle le Royaume Cherifien et dont le jeune Mohamed VI a l'air d'assumer dignement l'heritage.

Vive le Maroc , Yahya el Malik, Vive le Roi, longue vie a MOHAMED SALIS.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 19:46

Le 11 aoet 1953, Mohammed V rappelle, dans un communique du Palais royal:

"Nous n'avons pas hesite a nous ranger deliberement aux cotes de la France aux heures les plus sombres de son histoire. Nous n'avons jamais cesse d'oeuvrer pour une veritable amitie franco-marocaine, seule capable de permettre une cohabitation feconde et laborieuse des elements franeais et marocains de ce pays. Toutes nos demarches ont tendu, jusqu'a present, a regler le probleme franco-marocain par des negociations directes dans un climat de confiance et de mutuelle comprehension. Nos differents Memoires au Gouvernement franeais reveleraient, s'ils etaient publies, notre constant souci de doter le Maroc d'une organisation moderne et democratique, propre a mettre fin a un regime d'irresponsabilite et de privileges exorbitants. Ils reveleraient aussi, notre resolution de donner de solides garanties aux interets de la France et des Franeais residant au Maroc..."

Le 20 aout, le Sultan etait deporte.

Le 22 aout, Leon Marchal, directeur de la section "Afrique-Levant" au Quai d'Orsay, ecrit dans un rapport: "Le mouvement antisultanien des pachas et des caids, ranges autour du Glaoui, n'a pu naitre, grandir et se developper jusqu'a la phase critique qu'avec les encouragements et grece e la connivence des autorites franeaises au Maroc...Beaucoup d'entre eux (pachas et caeds) avaient des griefs personnels contre le Sultan. Mais, surtout, ils obeissaient e l'appel atavique qui oppose les guerriers du bled aux bourgeois des grandes villes imperiales..."

Dans "Le defi", Hassan II raconte la journee du 20 aout, les chars et les voitures blindees qui encerclent le Palais, la garde desarmee, les mains en l'air contre le mur, un officier de gendarmerie, revolver au poing, qui pousse devant lui le Roi qui n'a eu que le temps d'enfiler une djellaba sur son pyjama. Il monte avec son fils, dans un avion equipe de banquettes en metal pour une destination inconnue. La Corse, en fait...

Ce jour-le, il faisait beau a la piscine Oceanic d'Ain Sebaa. Le soir, le moniteur nous avait demande de ne pas laisser depasser nos tetes aux fenetres du bus, en traversant notamment la place des Allies...

Je me souviens du passage d'Arafa dans les rues de Casa et du magnifique retour d'exil du Roi, dans les rues somptueusement decorees,
escorte par des chasseurs aux couleurs de la France.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 20:40

Annie, je l'ai vu, moi, dans une decapotable avenue Mers Sultan au niveau du Lynx, j'avais des nattes, et un cartable a la main.

Debout, sous son calot gris, il agitait la main, je me suis presque retrouvee a terre, bousculee, tant l'enthousiasme de ce peuple apercevant son souverain etait enorme
Je n'en croyais pas mes yeux, je ne savais pas qu'on pouvait adorer quelqu'un a ce point, croire ainsi en un ideal, autour de la personnalite d'un homme. Je me suis sentie tout a coup exclue, hors du coup; de Lui je ne savais rien.
A partir de ce moment la, j'ai commencer a chercher a le conna?tre.
Evidemment je n'ai pu toucher du doigt la verite, toute l'histoire, qu'au bout de nombreuses annees.
Ce que le peuple Marocain savait instinctivement, ce qu'il ressentait dans sa fibre a l'egard de cet homme, m'etait inconnu. Les adultes qui m'entouraient, les maitres et les professeurs qui me formaient, avaient decide que cette histoire n'etait pas la mienne.
J'ai mis du temps...tellement de temps....




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 20:56

Souirri,

j'ai regarde les differents sites que tu nous as signales !
tres interesssants.

Cela va me donner d'apprendre a nouveau l'arabe dialectal marocain que je parlais courramment lorsque j'etais enfant.

Je ne l'avais pas appris a l'ecole, mais avec ma mere,au marche, avec les domestiques, le chaouch qu'avait mon pere e son magasin ..

Lors de mes 2 voyages au Maroc cet hiver, j'ai retrouve de nombreuses expressions populaires, et les marocains me comprenaient tres bien. Car je n'ai pas oublie la prononciation et l'acccent !

Merci encore de toutes ces info

Bonne soiree et amities

Marie Jos





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 22:50

Quelques documents sur le cours de Marocain de M. Jalaly.

inalco________________________________________

________________________________________
Bibliographie :
l'arabe algerien de poche sur le site d' assimil
l'arabe marocain de poche sur le site d' assimil
l'arabe tunisien de poche sur le site d' assimil
D. CAUBET, L'Arabe marocain, tome I (Phonologie et morphosyntaxe), tome II : Peeters, Louvain - 1993.
M. QUITOUT, Initiation a l arabe maghrebin, vocabulaire bilingue, L Harmattan, Paris, 1999
M. QUITOUT, Parlons l arabe dialectal marocain, L Harmattan, Paris, 2001.
N. TAPIERO Manuel d arabe algerien moderne, Paris KLINCKSIECK 1978
M. DJEBLI Methode d?arabe maghrebin moderne volume I et II, HARMATTAN
PH. MARCAIS et M. S. HAMROUNI Textes d arabe maghrebin Paris Maisonneuve 1977
C. CANAMAS, M. NEYRENEUF, C. VILLET cours d?arabe Maghrebin, HARMATTAN 1999
________________________________________
Quelques documents (transcrits a partir du cours de Marocain de M. Jalaly)
Un grand merci au contributeur anonyme qui a transcrit ces documents !
Tableau expliquant les methodes de transcription
Document Word
Document : A la recherche du mari de ma femme (film)
Document Word
Document : Une histoire de Jha, vocabulaire
Document Word
Document : Expose sur les demonstratifs
Document Word

Lien : [lorientales2.free.fr]






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 03 avril 2006 a 22:56

Souirri, le Guide Marocain de poche trouve sur ton lien orientales2 n'a l'air pas mal du tout..

J'ai un bouquin d'histoires de Jha qui date de ma classe de 3eme au College Mers Sultan, cours de Mme Buret la femme de Hadj Buret , un chretien converti, et qui avait mis au point entre les deux guerres mondiales un systeme de phonetiques a partir de l'alphabet latin pourque les officiers des troupes coloniales se fassent comprendre par leurs soldats. Amities. Liila al Khera!




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 00:18


Haim Zafrani, souiri de naissance :
Un monument de l'historiographie marocaine
[www.minorites.org]

Cette lecture vous fera sentir la densite de la vie marocaine, toute la vie marocaine, dont la vie juive est part inalienable, vivace encore dans les pays lointains, Sud et Nord de l'Amerique, ou des juifs marocains sont alles vivre. Nous devons, nous musulmans, conna?tre cette culture sortie des memes entrailles que nous-memes, toujours palpitante, toujours indispensable a l'intelligence de nos coutumes et a l'appreciation de notre langue de tous les jours.

c'est peut-etre long mais extraordinaire!!







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 08:41

Souirri bonjour

Ce qui me frappe , a chaque fois que je vais au Maroc et j'y retourne tres souvent maintenant, c'est l'influence de la France qui saute aux yeux partout, dans l'ex zone du Protectorat Francais en tous cas.

Outre la langue que beaucoup pratiquent, emploient meme entre eux en public quitte a y incorporer de ci de la quelques mots d'arabe chez certains, voire quelques mots de francais chez d'autres, les gateaux dans les patisseries (hormis les patisseries traditionnelles marocaines) sont exactement, du Paris-Brest au Millefeuille en passant par le Saint-Honore, ce que les patissiers francais ont laisse, et cela s'est transmis depuis 2 ou 3 generations. Et des tas de signes, a l'exemple de celui des gateaux en vitrine, rappellent la France.

Je pense que dans la zone nord, ex-Protectorat espagnol ou je n'ai pas mis les pieds depuis environ 40 ans, l'influence de l'Espagne est identique a celle de la France, un peu plus au Sud.

Mon conjoint qui est juriste a vu beaucoup de similitudes dans la Constitution, le dimanche est le jour de la semaine ou l'on ne travaille pas alors que dans les autres pays arabes, c'est le vendredi...
J'y ai rencontre des anciens combattants de l'armee francaise, ou des enfants de ceux-ci comme un chauffeur de taxi qui m'a parle de son pere,qui fut meme decore.

Les Marocains revendiquent souvent cet heritage avec fierte.
A l'heure de la Mondialisation, ils se rattachent a l'Europe en se rapprochant de la France, invoquant des liens historiques et affectifs tr?s forts, et envisagent un avenir plus souriant avec cette France et cette Europe sur des bases nouvelles, car la Chine, entre autres, fait tres peur aux Marocains, a ce que j'ai pu entendre.






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 08:51

Bonjour Lil

C'est interessant ce que tu as constate la. Ce qui revient a dire que les marocains ont conserve volontairement la culture francaise et meme se sont appliques a la maintenir dans le quotidien.
Je crois que cela prouve le liberalisme et l'esprit laique qui malgre tout regne dans ce pays car sinon il y a longtemps, qu'ils se seraient appliques a faire disparaitre tout occidentalisme qui viendrait brouiller leur identite propre.
J'en conclus la que les marocains sont loins de l'integrisme identitaire applique et ordonne ailleurs. C'est un veritable bol de liberte qui souffle chez eux.

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 09:10

Oui plus que ca Darlett, c'est une empreinte indelebile que la France a laissee; je ne porterai pas de jugement, car si elle me fait plaisir, car j'aime a me rendre compte que ce pays est le mien, je le veux "sien" avant tout.

Les douaniers de l'aeroport, voyant mon lieu de naissance sur mon passeport francais me disent souvent "Marhaba" en levant la tete vers moi, voire "vous etes ici chez vous", comme naguere feu-Jacky Lize que tu connais maintenant, en a recu avant moi le compliment...

Il n'y a pas de Marocain type comme il n'y a pas de Francais type; il y a des Marocains plus ou moins sensibles a la France, mais la majorite aime ce pays.
Je me souviendrai tout ma vie du 1er jour de mes retrouvailles avec le Maroc apres 26 ans d'absence, le 13 octobre 2005, ce jour ou, decendue de mon hotel pres du Bd de Paris, un (faux) gardien de parking, viel homme edente, m'a demande l'aumene, et je lui ai donne quelques pieces; il a ete etonne d'entendre mon "ana bent l' blad" , et j'ajoutai alors "je suis nee le, a cote, boulevard Lalla Yacout"; je l'ai repete 1000 fois depuis, mais le je le disais pour la premiere fois, les larmes aux yeux.
Il m'a serre la main tres fort alors, il pleurait et disait "je suis un ancien combattant de la France, Fransa oum l' Maghrib..."
Evidemment nous pleurions tous les deux...

Je sais que ce que m'a dit cette homme peut choquer d'autres Marocains.
J'ai parle , a Noel, de cette histoire avec un guide diplome d'Etat, a Marrakech, un homme de 40 ans, lettre, instruit, qui m'a dit qu'il fallait ajouter "oui, et Mohamed V est le pere du Maroc!!!"
Ce Marocain, ne bien apres l'independance, est alle expres aux Invalides sur la tombe du Marechal Lyautey, se recueillir.
Voile. Mais je sais que cela peut choquer aussi d'autres Marocains qui aiment la France mais n'iraient pas jusque le...

Quand je pense qu'ayant vecu des annees a 800 metres des Invalides, je ne suis jamais alle voir la tombe du Marechal Lyautey...





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 09:34

Mais c'est parce que c'est totalement ambivalent cette double appartenance culturelle. D'un cote, il y a le Maroc avec sa forte empreinte culturelle et personnelle, et de l'autre il y a l'apport occidental du protectorat.

Ce qui revient a poser la question : Y a t-il eu un impact positif a la presence francaise au Maroc ? Je crois que les avis sont totalement partages a ce sujet et qu'il serait bon d'en debattre.

Personnellement, je peux te dire, puisqu'hier nous admirions les batiments de style Art-deco, qu'en visitant Seville, notemment le palais de l'Alhambra, j'etais tout simplement sublimee et comme dans un reve par l'esthetique magique de ce lieu au caractere purement Andalou, ou l'espace, la pierre, la nature et l'eau s'entremelaient pour offrir une atmosphere de reve, vraiment ! Et j'ai fait le lien avec la danse orientale et la musique langoureuse et crois-moi, je me suis rendue compte combien cette culture etait belle. Ceci n'est pas tout a fait pour repondre a la question premiere sur l'apport colonial mais simplement pour ramener en avant cette impression de cette autre culture.






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 09:36

Lil, j'ai vu la tombe du Marechal Lyautey aux Invalides... Mais, n'aimant pas beaucoup ce lieu austere, je prefere me souvenir de sa statue pres des Municipaux.
Je me rappelle que nous avions eu, en 1961, une journee de conge scolaire pour assister au depart de ce qui devait etre cette statue... Je ne sais plus exactement! C'est le que je constate que le temps est passe. L'exactitude des souvenirs s'est parfois envolee meme si leur intensite est toujours aussi forte. Non ,ce n'est pas paradoxal.
Peut-etre s'agissait-il, en fait, du transfert de ses cendres, de Rabat e Paris, le 10 mai 1961...
Il y a assez d'historiens chez les Darnneurs pour eclairer ma lanterne... marocaine.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 10:31

La statue de Lyautey que bnous avons tous connus est toujours a Casa, et tout pres :
elle se trouve a l'interieur du Consulat de France, a cote des ex services municipaux, Willaya de Casablanca , maintenant.

Quant aux barbus, on en voit et c'est surtout dans la ville de Fes, la ville intellectuelle par excellence du Maroc, qu'il y a un gros noyau. Le precedent Roi les avait mis en prison, l'actuel, les laisse en liberte mais ils sont surveilles discretement...

rappelez vous les attentats de Casablanca.

Meme s'ils sont moins nombreux, ils pourraient agir violemment...
Darlett, l'esprit laique n'est pas reellement present... le roi est tout de meme descendant du prophete et commandeur des croyants.
C'et un Etat religieux pour l'instant.

bien sur, le Maroc n'a pas renie la France, qui est son premier client , et des accords ont ete signes entre ces deux pays. L'independance ayant ete negociee avant que la situation ne degenere trop comme au Vietnam avant.

Les enfants n'apprennent le franeais langue obligatoire qu'e partir du moment ou ils vont a l'ecole, et dans certains coins recules, il n'y a pas toujours un enseignant maitrisant suffisamment le franeais pour l'enseigner, ce qui ne s'improvise pas.

Mais les marocains sont bien plus libres de dire ce qu'ils pensent, notre guide dans le car ne s'est pas gene, c'etait tres interessant et d'ailleurs il ya plusieurs courants de pensee chez les intellectuels, pour la modernisation du pays et la separation de la relgion et de l'Etat;
Mais le Maroc n'en est pas encore le.
Combien de temps avons nous mis pour que la france devienne u n pays laeque eeeee


Voici une photo de la statue.






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 10:34

La statue de Lyautey est toujours a Casa, sur territoire francais ,
au Consulat de France pres des ex services municipaux, la Willaya de Casablanca

Marie Jose







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 10:59



La statue du Ml. Lyautey a son emplacement d'origine





Le monuments des combattants d'Afrique du Nord et Fran?ais, se serrant la main (rapatrie en France). Ma mere et une petite voisine de la rue Lassalle, Francine Levy.
Derriere, l'immeuble de Lio Babounet... rue Chevandier de Valdrome.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 11:26

Bonjour Souirri et Abdou,

avec vous, il va etre aise d'apprendre ou reapprendre l'arabe dialectal du Maroc pour ceux qui le souhaitent,

merci pour toutes les references bibliographiques !

de vrais erudits tous les deux !

Merci encore

amities

Marie Jose





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 11:31

Traduit de l'arabe dialectal marocain, des superbes mots de JHA


L'on demandait un jour a Jha :

- Jha, a ton avis, quel est le plus utile, du Soleil ou de la Lune ?

- C'est la Lune, dit Jha sans hesiter, parce que le soleil ne se montre que quand il fait deja jour. Tandis que la lune eclaire le monde quand il fait nuit.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 11:56

Mais la lune ne peut eclairer que grace au soleil ...

ils sont bien complementaires au point que le soleil est considere comme l'astre masculin et le lune comme l'astre feminin ...

personne n'est oblige d'adherer e cette symbolique .

Marie Jose




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 12:14

C'est ca qui est merveilleux chez Jha, il n'y a pas de symbolique mais un raisonnement par l'absurde destine exclusivement e surprendre et e faire rire, un peu a la maniere des clins d'oeil et des contradictions des sketches d'un raymond Devos, qui sont le contraire des assertions.
Le pragmatisme est hors sujet chez Jha, et la premiere grille de lecture est vite depassee par une filouterie completement decollee de la realite qui en fait un humour d'une finesse rare, toujours au second degre, mais accessible e tous; c'est le le vrai talent de Jha, dont les histoires sont ecrites par des gens sans doute aussi fetes que lui; j'en ai lu des dizaines et je fais cette constatation a chaque fois, et je suis a chaque fois hilare, seduite, emerveillee.






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 12:23

Origines des mots celebres de chez nous.


Couscous : sur leetymologie du mot.
Seksu
Aseksut (a-seksu-t) : "couscoussier"
Berkukes
Kukes
Imkeskes,

Leorigine berbere du mot couscous ne fait pratiquement pas de doute, meme si sa formation exacte presente quelques obscurites. En effet, le terme, sous la forme de base seksu (et diverses variantes phonetiques locales) est atteste dans quasiment tous les dialectes berberes algero-marocains : kabyle, chleuh, rifain.......... lire la suite

par Agafay BENNANA
[sd606.sivit.org]






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 12:38

Souirri,

j'apprecie vraiment tes interventions et merci de recentrer le sujet car nous nous sommes un peu eloignes...

Continues de nous informer ainsi en donnat des sources que nous pouvons aller consulter !

Merci
Amities
Marie Jose







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:08

Lilbg a ecrit:
-------------------------------------------------------
> >
> La statue du Ml. Lyautey a son emplacement
> d'origine
>
>
>
>
>
> Le monuments des combattants d'Afrique du Nord et
> Francais, se serrant la main (rapatrie en France).
> Ma mere et une petite voisine de la rue Lassalle,
> Francine Levy.
> Derriere, l'immeuble de Lio Babounet... rue
> Chevandier de Valdrome.

J'ai toujours plaisir a voir mon immeuble. Merci Marie-Jose.

Lionel
>
>
>
>







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:26

LIO!!!!! MDR!!!




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:28

Jacky a ecrit:
-------------------------------------------------------
> bonsoir souirri,peut tu me dire s t p ,l'arabe que
> mes grands parents
>
> parler au maroc, d'ou vient cette langue,je parle
> de l'arabe que les juifs marocains parlaient et
> que je comprends assez bien et que je parle aussi
> mais a la tele marocaine je ne comprends pas un
> mots.
> et je suis marocaine.
>
> bonne soiree et a bientot,jackye

bonjour jacky ( avec e ou sans e a la fin)

A la question je ne comprends pas bien ce qui se dit a la television marocaine, je te reponds que tu es dans le meme cas que 60 pour cent des marocains.
En ce qui concerne le parler juif marocain je te recommande un monument de 604 pages edites par Nicole S. Serfaty et Joseph Tedghi
Titre :
Presence juive au Maghreb
Tu peux le commander ici : [www.bouchene.com]
Presence juive au Maghreb est un recueil offert en temoignage deamitie, deestime et de reconnaissance a Haem Zafrani qui, depuis pres deun demi-siecle, elabore une euvre considerable. Cet eminent chercheur a explore la fecondite du patrimoine culturel bimillenaire du judaesme marocain, en faisant connaetre sa production ecrite et orale dans toute sa diversite et son ampleur.

Ceest au Maetre, initiateur de nombreuses vocations, que Nicole S. Serfaty et Joseph Tedghi, editeurs de ce volume, ont voulu rendre hommage en reunissant quarante contributions qui searticulent autour des grands themes de reflexion qui lui sont chers : histoire, linguistique, poesie, musique, litterature rabbinique, litteratures dialectales et populaires, mystique et philosophie.

A travers cet ouvrage de references plurielles, les auteurs apportent un eclairage original sur des aspects encore peu etudies et bien souvent meconnus des societes juives dcAfrique du Nord.





Avec la participation de Michel Abitbol, Moshe Amar, Robert Attal, Richard Ayoun, Moshe Bar-Asher, Shalom Bar-Asher, Jamal-Eddine Bencheikh, Yaacov Bentolila, Ami Bouganim, Abdellah Bounfour, Andre Caquot, Mahamed Chafiq, Salem Shaker, Joseph Chetrit, Georgette Choukroun, Matty Cohen, Moshe Cohen, Cesare Colafemina, Mikael Elbaz, Shlomo Elkaham, Paul Fenton, Maria Angeles Galleco-Garcia, Roland Goetchel, Maurice-Ruben Hayoun, Ephraem Hazan, Gideon Kouts, Simon Levy, Aharon Maman, Gerard Nahon, Meer Nezri, Ephraem Riveline, Angel Saens-Badillos, Haem Vidal Sephila, Michel Serfaty, Nicole S. Serfaty, Amnon Shiloah, Ahmed Tahiri, Judit Targarona, Joseph Tedghi, Yocef Tobi, Carsten Lorenz Wilke.

amities.
souirri











Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:36

Lio,

qu'est ce que ta bu ce matin ???

la photo en noir et blanc ou tu vois ton immeuble, c'est une photo de LIl, avec sa maman et une petite voisine...

elle ne vient pas de moi ...

amities
Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:38

Marie Jo, sans doute un peu de Beaujolais.... lol




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:46

Non, pas de beaujolais mais j'etais reste e la photo precedente du Consulat de france avec la Statue de Lyautey, qui, elle, etait de Marie-Jose
Avec toutes mes excuses e toutes les deux .....

lionel




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 13:50

Pas de probleme Lionel !

tu sias que je vous apprecie tous les deux Lailla ety toi, donc pas beoin d'excuses !

bises a tous deux
Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Libg (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 14:02

On se fait donc des bisous tous les trois et je file!

ce Darnna! tellement sympa que je ne peux decoller, je viens d'ecrire du Jha sur le cafe Darnna rigolade.
Ici tu as raison Marie Jo, c'est pour le dialectal... du Jha en arabe marocain ou alors, hop >>> sur le cafe Darnna, en fransaoui! mdr

Bonne apres midi a tous.




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 14:07

Bonjour Souirri,

Sur ce lien, je donne justement une serie bibliographique sur la presence juive au Maroc et ce livre est inclus

[www.darnna.com]

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 14:35

Lilbg ,
bonjour.

Je ris toujours lorsque jeecoute les histoires de jha.
Jha, ses histoires et leur sens meritent un sujet a part entiere.
Je t invite a le creer, jey participerai activement et il aura beaucoup de succes.


Massmar jha :

Un jour, Jha, a vendu sa maison. Le prix demande etait ridiculement bas et il ne posait queune condition : e Sur un des murs il y a un clou auquel je tiens beaucoup. Je ne veux pas le vendre. e Leacheteur a tout de suite accepte. Queavait-il e faire deun clou e

Quelques jours plus tard, Jha est venu a la maison et a pendu sa veste au clou. Apres cela, il a apporte son lit et a commence a dormir a cote. « Le clou m est tellement cher que je ne peux supporter de dormir loin de lui « , a-t-il explique. Une autre fois, il a amene sa famille pour voir le clou et a fait une petite fete. A la fin, le nouveau proprietaire de la maison, n en pouvant plus, a achete le clou a un prix beaucoup plus eleve que celui qu il avait paye la maison elle-meme.

Pauvre ane :



Un jour, un homme vit passer Jha monte sur son ane, et il vit aussi que Jha portait sur ses epaules un lourd sac de farine. L'homme demanda a Jha pourquoi il ne posait pas le sac sur la croupe de l'animal, ce a quoi Jha repondit que porter le sac en plus de lui-meme etait bien trop lourd pour cette pauvre bete, donc c'etait lui qui portait la farine.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 14:40

...et voici le lien sur Darnna, Souirri et Lil

[www.darnna.com]

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 14:56

darlett a ecrit:
-------------------------------------------------------
> ...et voici le lien sur Darnna, Souirri et Lil

darlett,
On s y perd. Je m y perds.
Pour jha ou joha le fleuve doit retrouver son lit.










Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 19:43

Pour revenir a l'arabe dialectal, la lecture des precedents messages m'a fait ressortir "L'arabe marocain de poche" methode Assimil, achetee il y a un an et, quelque peu delaissee, je l'avoue.
Le livret et le CD sont destines aux touristes. C'est donc assez sommaire.

On y trouve, et ca me fait rire, un petit dialogue qui risque de refroidir certaines candidates au voyage!

- Laissez-moi tranquille, s'il vous plait:
- Khelli-ni trankil afa-k

- Vous ne trouvez pas que c'est honteux de vous comporter comme ?a?
- ma chi hchouma li-k tdir had ech-chi?

- N'avez-vous jamais vu une femme?
- wach emmer-k ma cheft mra?

- Eloignez-vous de moi ou j'appelle la police!
- Tfarq m a-ya wella n eyyet l el-bouliss?








Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 04 avril 2006 a 20:19

Bonsoir,

Certes, on retrouve aussi dans la litterature destines au touristes japonais ou americains qui voyagent a paris des recommandations et des dialogues types qui peuvent choquer voire r?volter, tellement ils sont a cote de la realite.
Comme il faut de tout pour faire un monde, cette litterature ne dissuade pas au voyage ceux qui lui appliquent l analyse critique.

Amities.
souirri







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 05 avril 2006 a 07:20

Quand nous etions rentres en France, en 1961, j'avais trouve dans la maison louee par mes parents, un vieux guide franco-italien de conversation ou figurait cette phrase, jamais oubliee:
- Monsieur, passez-moi mon jupon!
Charmant, non?




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 05 avril 2006 a 13:12

Dans les petits exemples donnes hier par Casaanita, on voit l'apport de mots francais comme "tranquil" ou "la bouliss"
Il y a aussi la tomate "maticha"...

Il y a aussi des mots espagnols dans cet arabe dialectal, ainsi l'mario, l'armoire venent de l'espagnol armario je crois (pas sure)
j'adore les mots-onomatopees comme le "bezbouz" ... robinet...

Les ralentisseurs que nous trouvons dens la villages en travers de la route, pour dissuader les chauffards dans les lotissements, nous les appelons en France des "gendarmes couches"
Au Maroc, on les appelle des "bouliss' in3ass"... la police qui dort ...C'est drole!




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: lionel (IP enregistré)
Date: 05 avril 2006 a 14:33

CASAANITA a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Quand nous etions rentres en France, en 1961,
> j'avais trouv? dans la maison louee par mes
> parents, un vieux guide franco-italien de
> conversation o? figurait cette phrase, jamais
> oubli?e:
> - Monsieur, passez-moi mon jupon!
> Charmant, non?

Charmant mais pas surprenant quand on sait combien les Italiens apprecient la bagatelle. Mais les Francais ne sont pas toujours en reste, ce qui explique l'existence de cette phrase dans un guide de conversation franco-italien....

Lionel.







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Lilbg (IP enregistré)
Date: 05 avril 2006 a 14:52

proverbe arabe:

lli ma bkach sahbek, ma 3amrou kan sahbek




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 05 avril 2006 a 15:43

Lilbg a ecrit:
-------------------------------------------------------
> proverbe arabe:
>
> lli ma bkach sahbek, ma 3amrou kan sahbek
>
>
> une autre.

--lli gual lik gual fik.

--lgunaza kbira wal mayit far

--ta7t (taht) essam3a(essam??) ou 3al9ou(?lquo) l7ajam (lhajam).

on traduit.
>



Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 00:38


Bonsoir Souirri,

LE 3 AVRIL je lis a propos du "JIM"

1- Le "jles" qui devient "gles", je me rappelle que nos parents disaient:

" koullou ma you jamjamou, you guamguamou" autrement le "jim" peut ce prononcer "guaf".


2- En Alg?rie on prononce le "jim" "dj"

Je signale que ce sont les interpretes Algeriens de la colonisation qui ont introduit le "dj" au Maroc ex:

haj devient hadj.

jillali devient djillali.




jmel devient djemel etc.

MEME CHEZ NOUS ON DIT "Dzayri" et non "Jazairi"

3- Concernant le chiffre deux... "jouje" au Maroc.

"zouje" en Algerie.

"zouze" en Tunisie.

texte"Vous remarquerez que les Marocains ont supprime le Z, les tunisiens eux ont retire le J et comme les Algeriens sont au milieu, ils ont gardes les deux, amusant non ?"

Je signale que pour designer les habitants de l'Algerie, on les appelait:

"El wasta" ceux du milieu entre ... la Tunisie et le Maroc.



l'interprete du d?but du si?cle a pousser le bouchon un peu loin ? travers cette plaque:

Au lieu de "jmel" c'est devenu..." ed djemel"! il faut bien justifier son salaire de fonctionnaire interprete.












Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 01:35

salut abdou,
c'est parti

'] hamza: attaque vocalique, coupe le mot ou arrete le son en fin de mot
[a] 'alif: (a) franeais prononce legerement (e) ou (ai) (voyelle longue); [a]: idem (voyelle courte)
[b] ba': (b) francais
[t] ta': (t) francais
[th] tha': (th) anglais dans "think", (pointe de la langue inter dentale incisive partiellement occlusive)
[j] jim: (j) ou (g) francais respectivement de (joue) ou de (genou)
[h] ha': spirante laryngale sourde (brusque expiration partiellement occlusive au niveau du larynx)
On l ecrira comme ca 7
Venant du fond de la gorge (met fortement epice)

[kh] kha': spirante velaire sourde, (ch) allemand de "nacht" ou (j) espagnole de la "jota" (l'air passe entre l'arriere langue et le palais)
Ou 5 car c est khamssa en arabe
[d] dal: (d) franeais
[th] thal: (th) anglais de (the) (pointe de la langue inter dentale incisive legerement occlusive)
[r] ra': (r) roule de la Bourgogne
[z] za': (z) francais
[s] sene: (s) francais de "sagesse"
[ch] chene: (ch) francais
[s] sad: (s) francais de "sans" (consonne emphatique)
[d] dad: (d) francais de "dans" (consonne emphatique)
[t] ta': (t) francais de "tante" ( consonne emphatique)
[th] tha': (th) anglais emphatique
[e] een: spirante laryngale sonore ((a) prononce au niveau du larynx) on l ecrira 3

Equivaut grossierement au a r a des titis parisiens
[r] raen: (r) francais grasseye de "rat" (region parisienne, non roule) (gargarisme)
[f] fa': (f) francais
[q], [c] qaf ou caf: proche du (c) francais de "camphre" (occlusive arriere velaire sourde accompagnee d'une attaque glottale; l'arriere de la langue touche l'arriere du palais)
On l ecrira comme ceci 9
[k] kaf: (k) francais
[l] lam: (l) francais
[m] meme: (m) francais
[n] noune: (n) francais
[h] ha': (h) francais aspire marque
[ou], [oua] oua: (ou) francais respectivement de "mouton" et de "ouate" (voyelle longue)
[y], [e] ya': (y) ou (e) francais respectivement de "ele" et "voyage" (voyelle longue); [i]: voyelle courte
Fort de ce nouvel alphabet de 29 lettres tres proche de celui utilise en franeais, vous serez capable rapidement de lire et de prononcer e peu pres correctement ce qui suivra

Rappeler vous les 7 ;3 ;5 ;9 ok

Ceest parti
Conseil : on s efforcera de toujours traduire ce qu on ecrit en marocain.







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 02:32

Bonsoir Souirri,

Mon propos avait (je pense) trait aux: "JIM" "DJ" Ettjemjim et ou Ettguemguim etc...

Autre renseignement, j'ai trouve chez les Zaer le mot "berkoukech" = Couscous grossier de ble ( dans les textes Arabes de Victorien Loubignac)

Dans la serie des enigmes de Beni Mellal, je decouvre:

" un nom masculin commencant par (h) -hajeb- habitant sur une colline;

La source lui appartient et il ne peut s'y abreuver = Le sourcil.












Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 08:44

Bonjour les amis,

Formidable votre enseignement qu'il m'arrive de consulter plusieurs fois dans la journee maintenant.

Merci a vous pour cet enseignement a nous tous !

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: rosette (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 10:22

abdou a ecrit:
-------------------------------------------------------
> > Bonsoir Souirri,
>
> Mon propos avait (je pense) trait aux: "JIM"
> "DJ" Ettjemjim et ou Ettguemguim etc...
>
> Autre renseignement, j'ai trouv? chez les Zaer
> le mot "berkoukech" = Couscous grossier de bl? (
> dans les textes Arabes de Victorien Loubignac)
>
> Dans la s?rie des ?nigmes de Beni Mellal, je
> d?couvre:
>
> " un nom masculin commen?ant par (h) -hajeb-
> habitant sur une colline;
>
> La source lui appartient et il ne peut s'y
> abreuver = Le sourcil.
>
>
>
> bonjour abdou
quel site correspond a la serie "enigme de beni mellel" rani mellalia
men el ras hetta el dfar
>
>
>
>







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 10:23

vraiamnt tres interessant !

nous avons avec nous des erudits !

M%erci Souirri et Abdou et bonne journ?e

Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 11:07

Bonjour rosette,

Il ne s'agit pas de site, je transcrit ces enigmes a partir d'un remaraquable travail realise par Victorien Loubignac en 1914 sur les ZAER. Dans la foulee il avait repris des contes et enigmes de Beni Mellal.

Abdou






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: rosette (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 11:10

merci abdou pour le renseignement

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: rosette (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 11:29

abdou a ecrit:
-------------------------------------------------------
> > Bonjour rosette,
>
> Il ne s'agit pas de site, je transcrit ces
> ?nigmes ? partir d'un remaraquable travail realis?
> par Victorien Loubignac en 1914 sur les ZAER. Dans
> la foul?e il avait repris des contes et ?nigmes de
> Beni Mellal.
>
> Abdou
>
>
ou puis je trouver cet ouvrage







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 16:28




Celui en ma possession date de 1948.

Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 22:54

Maintenant dans les trois pays du magrebin

"Daba", drouk, drouka en marocain
"Doka" ou "Dorka" en alg?rien
? Taoua = " en Tunisien

"Que va t-on faire maintenant?"
Ache ghadi ndirou daba? Marocain
"Wache ndirou dorka? Algerien

Dans les trois pays :
tit'swite, 7alane





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 23:27

Bonsoir Souirri,

- Ache ghadi ndirou daba ? je propose Ache ghadi ndirou dourka ou dork?

Autre ex:
- Fissa3, c'etait Fi Sa33a devenue avec le temps "FISSA..."




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 06 avril 2006 a 23:51

rosette a dit " rani mellalia men erras 7etta eldefar"

A propos de el dfar ( l'ongle):

un substentif masculin commencant par D et le D a pour lit le (?)= ?ba3.

Chaque fois qu'il grandit, on lui tranche la tete.

C'est L'ongle.






Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 09:10

abdou a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Bonsoir Souirri,
>
> - Ache ghadi ndirou daba ? je propose Ache
> ghadi ndirou dourka ou dorke
>
> Autre ex:
> - Fissa3, c'etait Fi Sa33a devenue avec le
> temps "FISSA..."

amities abdou,
on precise:
ssa3a : l'heure mais aussi magana
je ne connais pas l'origine de magana.








Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 14:37

Bonjour Souirri,

Tu est matinal mon cher ami Wouaaaaaaaaah et en plus tu nous reveil de bonne... HEURE!

Moi non plus, je ne connais pas l'origine de Magana = Sa33a.

- En revanche, a Casablanca les gens disaient"a cote d'el magana" faisant allusion a l'horloge de l'ex place de France.

- Il y avait aussi el "magana d'ettou9" portee dans la petite poche du gilet d'" el kessouwa d'el bachadoor" Ole !

- Ainsi que la "magana d'eddaow" et ou "d'el mae" = compteur d'eau.

- Magana c'est "pendule" et non dans le sens de bracelet montre "essa33a"

- Magana c'est l'bjet qu'on retrouve e l'interieur des lieux comme el Karaouiyyine ou des marabouts.

- Celle que j'ai chez moi, e ete achetee e l'occasion d'une naissance...

Enfin, la seule magana dont j'entend parler ( et que j'ai decouvert) depuis longtemps, c'est la magana de Fes, qui remonte ( sic) a l'epoque des Merinides et dont le mecanisme ( je crois) et assez complexe.

Rassure toi Souirri, j'ai vide le sac.

Amities
Abdou












Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 14:45

Dans mon voyage de mars, nous avons vu la magana hydraulique de Fes, la tres ancienne, dans la m?dian, enfin ce qu'il en reste, je mettrai la photo ce WE...

amities Souirri et Abdou

Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: souirri (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 15:15

Cher Abdou,
Avec le " Wouaaaaaaaaah " je te reconnais le " taab3 ", le tapon, le seau.
" Taab3 dial dhab " pour nos amis apprenants, dhab c est l?or.
Chercher le sens !
Abdou, matinal, je le suis toujours ; ne dit-on pas :
" Lfya9 bakri , bdhah machri " vous remarquer le 9 on ne le repetera jamais assez c est le k laryngale mais traduisons .
I am going to translate now:
Lfya9: le reveil.
Bakri : tot.
Bdhab : b (avec) dhab (l or).
Mchari : s?achete ; du verbre " chri " acheter.
trouver le sens.

Revenant a notre magana. On dit bien " Lmagni " c.a.d le reparateur des maganas.
Abdou, et si la magana vient de " mecanisme " vu la precision.

Un bonjour pour marie- jose.





Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 15:50

Oui Souirri, je suis persuade que tu viens de trouver la ( le mecanisme) du terme magana, je n'y ai pas pense, en effet "lemmagni" qui repare "lmagana"... vu comme objet qui fonctionne seul, mecaniquement sans 'l'intervention' de l'homme et qui "balance"!!!

Souirri, je suis certain que ce terme n'est utilise que par les pays d'A.F.N depuis la periode des Merinides, donc on peut deja eliminer nos amis les Ottomans... et chercher du cote des Italiens, Maltais et de la peninsule Iberique?

Avant de terminer, je voudrais juste rajouter le terme

"3andou lguana"

et " khallih a3la guantou"

"walaynni a3la guana 3andou" = 3andou el khatar!!!!!

"melli n'koun a3la guanti 3ad aji nedwiw""

Abdou







Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 18:44

Souirri,
tu nous donnes tout pour Traduire ...

celmui qui se l?ve t?t ach?te l'or.

ceux qui se levent tot ont l'avenir devant eux.
Je crois que l'expression fran?aise correspondante est celle ci.

Abdou, Hepl me please pour traduire ce que tu as ecris...

en portugais, une montre se dit Um relogio... en e spagnol j'ai oublie...reloj ??? peut-etre mais il doit manquer une lettre

Merci pour voitre apprentissage , il est precieux !

Marie Jos




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: ahmed (IP enregistré)
Date: 07 avril 2006 a 21:22

Je pense qu'on devrait chercher l'origine de "magana" dans l'espagnole ou l'italien. exactement comme: Bichklitta(velo), bousslana(ciment), tobisse(bus), tomobile, forchitta, carro (charette) etc




Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 08 avril 2006 a 00:35

Suite des enigmes de Beni Mellal:

Sur un nom, commen?ant par (b),un etre ressemblant a son pere,

Plus petit que sa mere, plus grand que son pere.

= Le mulet.











Re: l'arabe dialectal marocain
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 08 avril 2006 a 00:58

Bonsoir Souirri,

On va essayer de marcher droit avec le crabe = mujniba.

mujniba est mis pour Oum jniba = la mere au petit cote a cause de la demarche laterale du crabe.

En general, les mots commen?ant par OUMM ont donne mu comme premiere

syllabe. Ex. murbi3 ( fleuve oum rabi3)


A Casablanca = boujniba.

A Rabat = hanna okraycha








Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'