LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent12
Page courante: 2 of 2
DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 24 août 2007 a 02:44

Et voici la couverture du fameux livre dont vous parliez plus haut
d'Elihayu Marciano


(en consultation uniquement a la bibliotheque nationale de Montreal
et je me demande bien pourquoi !)




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 24 août 2007 a 23:37

Bonsoir darlett.

Merci beaucoup pour la peine que tu te donnes et l'effort que tu fais sur cette rubrique.

Enfin, un homme, un vrai juif Marocain, un brave, un courageux, qui met en relief l'histoire oubliée des juifs de Debdou en particulier et celle de Debdou en général.

Mon cher Elie je te salue et te remercie pour ce livre sur cette nouvelle séville en Afrique du nord qui est Debdou.

Par contre j'en veux beaucoup à nos amis juifs de Debdou qui sont partis sans Adieu ni au revoir et qui jusqu'à maintenant aucun d'eux ne s'est manifesté sur ce forum.
Ont-ils oublié leurs racines? ont-ils oublié cet eden qui est Debdou et qui fut autrefois le royaume de leurs ancêtres?
Franchement, je suis déçu.

darlett:

Sur la couverture du livre, au premier plan, c'est l'ancien cimetière juif que je connais très bien, je suis passé des centaines de fois à côté et je l'ai traversé plusieurs fois.
C'est une énigme, il est là depuis ????.

Avec la permission de mon amie Pénélope, je place une photo complète de ce cimetière qu'elle a prise très récement.



sur ce qui suit, un extrait de ce qu'était la vie juive à Debdou.




A suivre...

Le Debdoubi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 24 août 2007 a 23:54

Merci Debdoubi pour ces belles paroles, mais ce que j'aimerais savoir c'est si tu es en possession de ce livre ?
En le feuilletant, je me suis rendue compte que c'etait une communaute prestigieuse qui s'y trouvait. Il y avait enormement qui etaient des "megorashim", descendants d'Espagne.

Et aussi, j'ai repris sur "culture et traditions" la photocopie des tombes qui se trouvent actuellement au cimetiere de Debdou. (dans cimetieres du Maroc)

Je vais placer ici meme des photocopies que j'ai faite du livre mais c'est beaucoup et je choisirai suivant l'interet.




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 25 août 2007 a 22:59

Bonsoir darlett.

Non, je n'ai pas le livre, mais j'ai beaucoup entendu parlé de ce livre.
Ce volume a reçu les éloges de Sa Majesté le Roi MOHAMMED VI qui a adressé à l'éditeur une lettre de félicitations.

Une chose curieuse! partout on parle de Albert Bensoussan et Eliyahu Refael Martsiano comme associés à ce livre alors que tu parles de Elie David Marciano.

Suite aux pages précédentes:





Avec la permission de mon amie Pénélope voici encore quelques photos de cet eden, de ce paradis et de ce havre de paix qui est Debdou.
Nous sommes à une altitude de 1600 mètres: Tafrant.





Un resto en pleine nature qui domine Debdou de 1600 m d'altitude.


Une piscine à côté


Et voilà la Kasbah des mérinides. les juifs y étaient dit-on à une certaine époque.



Si vous voulez vivre longtemps venez dans cette Kasbah.
Il y'a un quartier à côté de ces remparts et voilà un homme qui habite ici. Il a 107 ans: Attachez vos ceintures. c'est le doyen des habitants de Debdou. Il connait tous les juifs de Debdou du 20 ème siècle. Son fils était mon instituteur dans les années 50 du siècle dernier. Il s'appelle Mohamed Dadi et il se porte très très bien. Encore des années à vivre.



A suivre...

Le Debdoubi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 22:29

Bonsoir.

J'espère que ma contribution à ce sujet puisse apporter quelque chose.
J'espère aussi que mes compatriotes juifs de Debdou puissent connaître l'histoire de leurs ancêtres dans cette region du Maroc qui est Debdou, peu connue même par les Marocains.

Je fais cavalier seul et Votre silence me décourage.

Dans le mellah de Debdou, il n’y a pas moins de onze synagogues, dont certaines achèvent de s’effriter.


Suite aux pages précédentes.





Le Debdoubi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 22:46

Le Debdoubi bonsoir,

Je te prie de m'excuser pour n'avoir pas repondu plus tot bien que je voulais le faire.

Au sujet du livre dont nous parlions, il me semble, en effet qu'il s'agit d'un groupe de personnes et je crois avoir lu sur les premieres pages quelques noms ayant participe a cet ouvrage.

Les pages que tu places sont exactement les memes que celles que j'ai photocopie du livre de Elihayu Marciano.
J'ai d'autre part compris que les articles qui y sont inclus sont des articles anciens repris dont le texte de Nahum Scloushz, ecrivain et historien d'origine russe.

Concernant, les anciens de Debdou, je pense qu'on aura du mal a avoir reellement des participants qui ont quitte directement Debdou et qui parlent le Francais et l'ecrivent aussi.
A mon avis, ceux qui parlent bien le francais, sont ceux qui ont quitte vers les grandes villes et ceux-la n'ont pas tellement le souvenir de cette ville, sauf leur parent qui eux ne peuvent malheureusement pas participer, faute de pouvoir correspondre en francais. Il me semble que c'est la raison du peu de participation au sujet de cette ville qui est pourtant passionnante et qui represente beaucoup pour la communaute juive de l'epoque.




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:29

Voici quelques pages que j'ai photocopiees du livre de Elihayu Marciano sur "Une nouvelle Seville en Afrique du Nord" - Les Juifs de Debdou qui analyse l'histoire et les origines de cette ville ou vivaient en bonne entente Juifs et Musulmans pendant de longues periodes.
Je signale que ce livre est uniquement en consultation a la bibliotheque nationale et il faut le commander a l'avance pour avoir la possibilite de le consulter

Certains morceaux ou textes semblent avoir ete repris d'articles precedents dont ceux de l'historien Soulschz, Nehil ou Foucauld.






DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:31

suite...







DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:32

suite 3... (Ce texte ressemble ou est le meme que celui place par Debdoubi)







DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:32

Suite...4








DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:36

Suite 5...







DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:37

Suite 6...







DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 28 août 2007 a 23:38

Suite 7...







DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 29 août 2007 a 00:08

Bonsoir darlett.

Formidable, en plus de ce que j'ai comme sources documentaires sur le sujet, tu apportes davantage d'informations.

Il est vrai que certains de ces passages me manquaient.

En ce qui concerne l'absence des juifs de Debdou dans ce forum, ton explication ne semble pas me satisfaire:

Tous les juifs Debdoubis de ma génération connaissent et savent parler le Français.
Nous avons grandi et étudié ensemble. Je suis né en 1950 et scolarisé en 1956.
Ceux qui partaient faire leurs études secondaires ou supérieures ailleurs, revenaient pendant les vacances.
Une bonne partie de la communauté n'a quitté Debdou qu'après la guerre de 67. A cette date, ceux de ma génération avaient plus de 17 ans. Raison de plus, beaucoup sont partis en France ou au Canada.

Le Debdoubi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 août 2007 a 02:50

Suite 8...





DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 août 2007 a 03:06

DEBDOU
JEUNE FEMME JUIVE
1914



DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 août 2007 a 03:07

DEBDOU
UNE AUTRE FEMME JUIVE
1914



DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 04 septembre 2007 a 11:10

Dans le books il est écrit qu'il s'agit d'une Marciano.Comment le savait il? Par contre j'ai des doutes quant à la datation du cliché. car le tampon indique dec 11 (1911?).

Autre précision: Le manuscrit dont j'ai parlé ne sera pas inclu dans le livre que je suis entrain d'écrire. Je vais juste le faire traduir pour savoir ce qu'il contient et par curiosité. ma recherche s'interesse surtout à faire une synthése de ce que l'on sait sur Debdou. Pour l'instant j'ai quasiment fini le livret dont je vous ai passé la maquette. Je l'ai amplement complété (même si il n'est pas complet dans le sens propre du terme, j'ai du faire des choix arbitraires). De plus j'ai du corrigé pas mal d'erreurs. Par contre je ne suis pas doué en ce qui concerne la mise en forme. Alors si quelqu'un veut s'y coller je lui laisserai la version office (open office).Sinon vous devrai vous contentez de cette piétre prestation

Sinon en ce qui concerne le livre d'Eliyahou Marciano. Je recommande la plus grande méfiance quant aux informations qui sont données. Certaines informations sont contradictoires. c'est plus le travail d'un passionné que d'un véritable historien qui a été éffectué, c'est donc à ce titre qu'il doit être considéré, et c'est bien dommage. Beaucoup d'a priori... Qui m'ont quelque peu laissés sur ma faim!

Autre question qui me turlupine. Peut on établir un contact avec les descendant de ces exilés? Je ne partage pas votre pessimisme. Il est clair que internet n'est pas la panacé, mais ce n'est pas impossible. Ma connaissance à Debdou m'a dit qu'il l'avait déjà fait par le skyp mais qu'il ne pouvait pas discuter à cause de la barriére de la langue. Pourtant celle ci s'avére indispensable pour l'avenir de Debdou qui est selon moi le tourisme. Il est necessaire de protéger et de promouvoir son patrimoine culturel pour pouvoir le développer. De même la recherche ne pourra pas avancer si on reste parqué dans notre petit carcan. Je vais donc pour ma par tenté de contacter le plus de monde possible pour les sensibiliser à la question.


Pour l'instant je recherche des informations concernant les sources des cartes postales.A quelle collection appartienne t'elles. Par qui sont elles commercialisées actuellement?etc,etc.




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 septembre 2007 a 14:23

Bonjour Sandokan,

Je te remercie pour les nombreuses informations que tu apportes sur Debdou et l'histoire de cette region.
Je regrette de ne pas etre en Israel en ce moment car je pense que c'est en Israel et en hebreu qu'il doit y avoir les nombreuses publications que tu recherches tant. J'ai compris cela recemment par Vidal Serfaty au sujet d'un autre sujet concernant les Juifs du Maroc sur lequel il n'y avait pas grand chose sur le Net et lui parlait d'une litterature abondante en hebreu a ce sujet.

Ce qu'il te faudrait, si tu peux evidemment, c'est justement contacter une personne qui se trouve sur place en Israel et qui pourrait fournir les renseignements qui te serviraient pour ta monographie.
Je peux egalement contacter Vidal Serfaty qui parait sur ce forum sur "Evenements de Fes en 1912, Tritel" et lui parler de tes recherches. Peut-etre voudra-til aider ?
C'est la meilleure personne possible pour ce genre de chose car il est egalement un peu historiographe a ce que j'ai compris (il est medecin-dentiste en fait) et ses articles ont paru sur ETSI, une revue scientifique.

Tes commentaires plus haut concernent la photo de la femme juive de Debdou (1914) ?

Autre chose, concernant la mise en forme. Si tu peux m'envoyer un apercu par email, je pourrais regarder avec toi ce qu'il y a a faire. Je ne me propose pas malheureusement pour aider car je n'ai pas le temps en ce moment mais ce n'est pas l'envie qui me manque.

Bien a toi et merci pour nous tenir au courant
Darlett

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: elide910 (IP enregistré)
Date: 04 septembre 2007 a 14:48

un de mes voisin qui a quite debdou en 1972 a l'age de 17 ans de la famille cohen skali

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 septembre 2007 a 14:50

Merci elide pour cette information mais je suppose que ton voisin ne parle pas francais, n'est-ce pas ?

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: elide910 (IP enregistré)
Date: 04 septembre 2007 a 17:00

non il ne parle pas francais je lui parle du forum

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 05 septembre 2007 a 10:49

Je te remercie pour ton aide. Il est vrai qu'il est difficile de trouver des informations concernant certaines époque et j'avais déjà idée qu'il ce pourrait qu'il y ait plus d'info en Israel en lisant l'article du judaica hebraica (en Anglais)concernant Debdou. Je pense qu'un contacte de ce genre serait trés enrichissant pas uniquement pour moi mais aussi et surtout pour les habitants de Debdou.Car il y a une coupure entre l'historiographie établie par les chercheurs de la région et ce qu'il doit réellement exister. En ce qui me concerne je m'interesse surtout à l'événementiel et tout ce qui englobe les tendances générales au niveau socio-économique. Le culturel je laisse ça à d'autres mieux formé dans leur discipline.Je pense qu'il s'agit la du patrimoine commun à tout les debdoubis. C'est pour ça que je pense que si contacte il y a cela doit obligatoirement passé par les autorités communales pour qu'ils prennent conscience de la chose et que ça commence à bouger de ce côté ci.

Je vais bientot faire ma rentrer à Paul valéry et je vais tenter de m'informer avec un prof pour voir ce qu'on peut faire de notre côté.

En ce qui concerne Vidal Serfaty. Oui je pense qu'il serait intéressant de voir ce qu'il sait. Je vais vous passer le courriel d'un ami sur Debdou qui a étudié le sujet de prés pour voir ce qui va en ressortir

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 06 septembre 2007 a 16:02

Sandokan, merci pour tous ces details. J'ai transmis le lien a cette rubrique a Vidal Serfaty et esperons qu'il possede quelques references ou articles ou nous dirigera vers d'autres.

Merci a toi et bonne chance




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2007 a 12:13

Merci à toi aussi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: zaoui (IP enregistré)
Date: 01 octobre 2007 a 17:01

salut
je viens de parcourir ce forum et je tiens tout d'abord a vous remerciez pour tous ce que fous faites ou dites sur debdou.je suis né dans ce magnifique village que j'ai quité a l'age de 7 ans mais j'y retourne tous les ans.
je suis originaire d'une tribu de la gaada (zouas).si je peux vous aidez n'hesitez pas.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 11 octobre 2007 a 09:23

Je vous conseil d'allé faire un petit tour sur le forum yabiladi.
Je réactualise régulièrement le sujet:

[www.yabiladi.com]

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2007 a 07:38

J'ai recu par email ce message en espagnol que je place ici avec la photo et il me semble qu'il s'agit la de determiner plus ou moins, l'epoque a laquelle cette tombe a ete construite.

Citation:
es posible pepueda facilitar datos de la fotografia adjunta, tumba de debdou
muy agradecido
carmelo garcia
melilla españa



DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 06 novembre 2007 a 21:11

Bonsoir darlett.

Cette tombe se trouve à une dizaine de Km de Debdou en direction de Taourirt.
Elle n'est pas loin de la route goudronnée ( une cinquantaine de mètres ).
Il s'agit d'un vieux cimetière qui date de l'époque d'Abou al Hassan, sultan de la dynastie mérinide qui régna de 1331 à 1351 surnommé le Sultan Noir.
C'est sous son règne que fut construite la Kasbah de Debdou dont il ne reste que des vestiges.

Voici une autre photo de ce cimetière et les ruines de la kasbah.



Les ruines de la kasbah à 1000 m d'altitude.



Lieu de recueillement des sultans de Debdou.



Le Debdoubi.




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 07 novembre 2007 a 16:54

Merci beaucoup Le Debdoubi pour ces explications detaillees. J'ai fait suivre a la personne concernee ces informations et voici sa reponse.


Citation:
muy agradecido por su informacion
atentamente
carmelo garcia




DEBDOU Vaut le detour
Posté par: sbilya (IP enregistré)
Date: 29 novembre 2007 a 16:51

pour plus d'information sur debdou
[www.sbilya.com]

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 30 novembre 2007 a 10:50

Je tien à préciser que c'est moi qui est rédigé chaque article de ce site concernant Debdou. Contrairement à ce qui est écrit!
Parcontre la mise en forme c'est pas moi!

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: nadori (IP enregistré)
Date: 26 décembre 2007 a 18:10

Debdou , aoujourd'hui est une petite localité qui vit sur les vestiges d'un passé très brillant ,un passé où les memebres de deux confessions vivaient dans une harmonie et un respect sans égale. Une existence , riche d'échange et de partage . Une mémoire où même les contes , les mythes , les légendes se ressemblaient à merveille . Une langue travesrsée par des composantes aussi bien berbères qu'Hébraiques.

De ma jeunesse de collègien , j'ai lu quelque part , malheureusement , je ne me souviens pas bien de la référence , que lors d'une crise économique sévère ,vers la fin du reigne des WATTASSIDE , les sbirs su Sultan de FES auraient organisés des POGROMS dans la petite ville et avaient astreint sa population de confession juive à l'exil vers les régions de sud. la petite ville amputée d'une partie de sa population , fut témoin d'une aggravation de sa position économique.Dans le temps , elle était un passage obligé de tout le transit caravanier à destination des petits ports du nord du MAROC OU à destination des villes de l'oriental et celles d'Algérie.Après l'exil de sa population juive , l'artisanat a connu un grand effondrement et les caravanes eurent un grand mal à s'assurer sur place les services d'un transit , jadis très prospère.

C'est les notables et les grandes familles de la ville avec à leur tête des CHOURFAS ( personnes dotées d'une sainteté vu leur descendance du prophète ) qui partirent sur les traçes de leurs confrères et les conviaient à retourner dans leurs foyers .


La ville de DEBDOU a , par la suite , connu un recul conséquent de la chute du commerce caravanier et l'essor d'une ère nouvelle avec l'instauration du protectorat.

Sous le protectorat , la ville était un poste d'avant garde pour les militaires français , une sorte de sentinelle permettant le contrôle des tributs de l'oriental marocain.

Svp s'il y a des DARNETS qui pourront me confirmer ce fait historique en m'orientant sur des rférences historiques .MERCI à tous et toutes les DARNET(ES)

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: hannahrp (IP enregistré)
Date: 27 décembre 2007 a 13:28

Il faudra que je visite Debdou une fois !
Hannah !

Coucou au pasage à Debdoubi !

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 07 janvier 2008 a 10:36

Nadori, une parti de ton discour a attiré mon attention.
Tu dis que:

"vers la fin du reigne des WATTASSIDE , les sbirs su Sultan de FES auraient organisés des POGROMS dans la petite ville et avaient astreint sa population de confession juive à l'exil vers les régions de sud. la petite ville amputée d'une partie de sa population , fut témoin d'une aggravation de sa position économique".

J'ai apprit que dans le courant du XVIIème-XVIIIème siècle une partie des famille de notables de Debdou ( les cohen entre autres) sont partis vers Dar Mechal,durant une période d'une centaine d'année. Avant de retourné à Debdou après la chute de ce "royaume". Je n'en connaissait pas vraiment la raison de ce départ. Il est possible que ces pogroms y ont contribués. Toutefois, il serait exagéré de dire qu'ils soient tous partis d'un coup. Sinon comment expliquer, le fait qu'ils soient encore présent au début du siècle dernier?
Par contre il est vrai qu'après la dynastie saadienne, Debdou connu une déchéance sur le plan politique. Je ne serai pas aussi affirmatif pour dire sur le plan économique. Quoique, après le développement des empires Portuguais et Espagnole, les routes caravanières furent peu à peu délaissés pour les voies maritimes... Il y a un moment déjà j'ai trouvé un document numérisé de la BNF (en français) parlant du commerce avec les "etats barbaresques" durant la seconde moitié du XVIIIeme siècle. Il semble (bien que je pense que les chiffres soient largement exagérés) que Debdou y tenait encore une bonne place. Il faut que je retrouve les références... De toute façon la place faite au juives, ne leur permettaient pas d'être trop expensif au sujet de leur richesse.De plus,les routes n'étaient pas sûr dans un pays encore divisés. Mais je suis pourtant sur est certain, qu'il doit rester des documents de comptabilités quelque part. Il est clair, que cette économie s'organiser en réseau par l'intermédiaire des familles. Le document de Nahum Sloush y fait allusion. Les familles vivant à l'exterieur de Debdou sont tout aussi nombreuses que celles qui vivaient à Debdou même au début XXeme . Ceci explique cela est nous aide à comprendre comment le commerce a pu se développer. Sans réseau éfficace de part et d'autre, il est impossible de faire du commerce éfficacement.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 16 janvier 2008 a 13:55

Voici les derniere nouvelles de la revue countras.



[countras.magic.fr]

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 13 février 2008 a 15:09

J'ai ouvert un blog sur Debdou il n'y a pas longtemps.
cf lien avec yabiladi.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: sbilya (IP enregistré)
Date: 21 mars 2008 a 22:47

et voila le site principalede la ville de debdou ons attendons une partitipation de votre part un sandage o lieu pour choiser un logo pour le site
www.debdou.sbilya.com

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 16 avril 2008 a 10:49

j'ai des infos sur le livre de Eliaou Marciano.

Il est réédité (avec ajouts de commentaires) par les editions Elysées.

Une personne l'importe en France

Jacob Oliel
tel 02 38 80 15 59
Orléans

Le prix est de 50EUR hors envoi en France.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 19 avril 2008 a 06:44

Merci beaucoup Sandokan pour l'information et je suppose qu'il interessera plusieurs.
Felicitations aussi pour ton blog car je pense que c'est toi qui est derriere cette reconstitution historique de cette ville et j'ai ete passionnee par sa lecture.

Je signale a nouveau le blog en question afin de le faire connaitre car il en vaut assurement la peine.

[ok-debdou.blogspot.com]

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: area (IP enregistré)
Date: 26 avril 2008 a 13:01

BJ a tous je vous passe un grand slt
j'aime bien etre accepté parmis vous.


v un petit cadeau


www.oui-c-debdou.wb.st

c mon propre site web.

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 14 mai 2008 a 11:34

Arrétez de me pomperla! Je vais avoir les larmes aux yeux...:'-(

Re: DEBDOU Vaut le d?tour
Posté par: marcio (IP enregistré)
Date: 26 mai 2008 a 10:43

le debdoubi !!

je suis le petit fils du "guérisseur" de DEBDOU dont tu parles ....

comment tu t'appelles ?? mon oncle yossef est a coté de moi et veut connaitre ton nom et prénom .

cordialement

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 27 mai 2008 a 23:39

Le monde est vraiment petit mon fils marcio.
Ton oncle yossef et moi, nous nous connaissons très bien. Je l'ai perdu de vue depuis qu'il s'est installé à Paris et je ne sais pas s'il y'est toujours.
Dis lui en jargon local de Debdou que je suis "Medi meuh di lakiadid" et il se souviendra malgré lui.
Je suis très content de croiser pour une 1ère fois sur ce forum, un juif ayant des racines à Debdou.
Dis moi marcio, quel âge as-tu? as-tu visité Debdou?
Tel que je le connais, Je suis sûr que ton oncle Yossef revient de temps en temps à Debdou.

Voici une photo qui va lui rappeler bien des choses:
La casbah et juste en bas une petite partie du nouveau cimetière juif (encadré rouge).

On reste en contact et à +

DEBDOU.JPG

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: lion100 (IP enregistré)
Date: 25 septembre 2008 a 18:41

salut personne n aurai des photos des juifs de debdou et guercif a partir des annees 50

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: leRME (IP enregistré)
Date: 07 octobre 2008 a 18:01

Bonsoir he debdoubi,

ta photo me rappelle le temps ou je vivais encore a debdou,c'est presque 20 ans mnt ,dis-moi comment va la vie la bas? j'etais le fils du chef de l'ONE tu habite ou la bas?
la photo tu l'as fait a tafrente la haut pres de la maison du gouverneur$#) .

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: aminee (IP enregistré)
Date: 14 octobre 2008 a 02:40

bonsoir je m'apelle amine mes parent sont originaire de la ville de debdou j'ai parcouru ce forum et j'ai apercu des nom de famille comme marciano qui etait des amis de mon grand pere a l'epoque il etait caid a debdou c 'est la famille ghomriche d'ailleur jai rencontre quelque membre de cette famille a lyon etau canada c'est pour cela que sa a eveiller ma curiosite

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: tetrapod (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2008 a 00:33

debdou2.jpg

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: tetrapod (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2008 a 00:34

debdou3.jpg

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 23 décembre 2008 a 18:29

Le blog de Penelope Timist a disparu....

Le lien est mort. Et c'est bien dommage. Car c'était un site de qualité.

[www.murmures.biz]

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 07 janvier 2009 a 15:55

fausse alerte... Mauvaise connexion!

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: jami (IP enregistré)
Date: 17 janvier 2009 a 21:34

tout a bord bonjour a tous en particulier le debdoubi qui a de l estime pour cette petite ville de debdou de kasba ou se trouve jusqu a maintenant le cimetiere de la comunaute avec la riviere fraiche du douar oulad aamara et de la msala qui me fait pense au beau vieux temps des agriculteurs de la comunaute.je connais du pere originaire de debdou cette petite localite en visite de famille entre 56 et 60 mais nous habitonsla ville d agadir. dans ce temps ou je fesais mes etudes dans une ecole de talborjt au centre d agadir

dont le directeur MR simon et mon professeur de classe MR Samdayni vivant actuellement a Marseille dont j ai eu le plaisir de voir de passage a tanger il environ 10 ans. je pense toujours a ces bons amis de la comunaute qui me font pense de la belle vie du passe sans quant parle de la skhina du samedi et la rkaka.voila toute l histoire depuis debdoub a agadir.
un grans boujours a tous mes vieux amis d agadir et tanger qui sont deja beaucoup dont MR LEVIS et Tangis louis - madame pinto et benjeo.
voila au cas ou quelqu un me connais faites signe un grand merci a tous.

suivi de bizou

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: prousto (IP enregistré)
Date: 07 février 2009 a 23:52

deb3.jpg
Dans les pages postées par Darlett en page 8, suite 5, la page 29 du livre "Une nouvelle Seville en Afrique du Nord", histoire et genealogie des Juifs de Debdou

David Ben Ako Marciano est mon arrière grand père.
Prousto M

DEBDOU Vaut le detour
Posté par: Sandokan (IP enregistré)
Date: 27 juin 2009 a 10:07

Bonjour,
je viens vous prévenir que mon blog sur Debdou s'est largement développé,et qu'il comprend désormais différents services que je vous laisse constater.

Rappel:

[ok-debdou.blogspot.com]


J'ai entiérement rédigé l'article de wikipédia consacré à Debdou. D'ailleurs si quelqu'un peut venir voir ou me corriger (au moins les fautes d'orthographe) et rajouter des photos ce serait pas mal.

Je veux aussi vous parler du forum communautaire sur debdou, pour les debdoubis.

ici:

[ok-debdou.forumparfait.com]

Salut à tous.

Vestiges d'une synagogue et de l 'ancien Mellah de Debdou
Posté par: Le DPM (IP enregistré)
Date: 20 juin 2017 a 16:48

- Les synagogues. Au début du siècle dernier il y en avait 14 pas trés grandes, une simple piece). Ceci n'est pas étonnant vu que la ville était un centre culturel et religieux rayonnant dans tout le nord du Maroc jusqu'en Algérie.
Aujourd'hui il n'en reste plus que 2 debouts, et vous avez pu voir dans quel etat. Comme je l'ai déjà dis les portes ont été condamnées. Mais si on le souhaite on peut si infiltrer par une fenétre. Ce que je n'ai pas fait rassurez-vous.


Bonjour

Dans le cadre de mon prochain guide sur la "Reconnaissance au Maroc" de Charles de Foucauld, en mai dernier je suis retourné pour la troisième fois à Debdou où j'ai pu enfin visiter ce qui reste des deux synagogues qui sont en fait côte à côte. Cela a été toute une histoire pour pouvoir y entrer car le gardin des clés était "au champs" et réclamait 200 dirhams pour venir ouvrir les portes.
Me référant aux photos d'Othman présentées sur Darnna en 2007, j'ai constaté que tout est maintenant vide à l'intérieur. Soit disant que ces synagogues sont en cours de restauration mais en fait la restauration semble s'être résumée à les débarrasser de tout le fatras que l'on voit sur les photos et rien d'autre. Il y a beaucoup de projets pour Debdou concernant la rénovation des vestiges historiques de la ville (inclus le mellah) et de l'ancienne kasbah mérinide; des crédits auraient même été votés... mais comme trop souvent sur le terrain au Maroc, on attend...
Pour illustré la page concernant les anciennes synagogues du mellah de Debdou, je souhaiterai pouvoir reproduire une des photos d'Othman.
Puis-je entrer en contact avec ce monsieur pour solliciter son autorisation.
On peut me contacter directement en MP sur dpm30@sfr.fr
Merci pour votre aide.
Bien cordialement
Jacques Gandini
www.extrem-sud.com

Aller à la page: Précédent12
Page courante: 2 of 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

� 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'