LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213Suivant
Page courante: 11 of 13
Re: Les fleurs du maroc
Posté par: dany (IP enregistré)
Date: 09 octobre 2006 a 19:40

Le raccordement à l’eau
l’adduction d’eau potable, c’est-à-dire l’installation de l’eau courante dans chaque maison du douar, et la construction d’un réseau permettant l’irrigation des cultures.

Celle-ci étant précieuse, le douar est solidaire autour de l’eau potable. L’eau de la source est partagée équitablement et à tour de rôle entre les habitants selon le nombre de personnes constituant le ménage (cette régulation s’appelle la nouba !) et les gens qui disposent d’un puits permettent aux autres d’y puiser de l’eau.

Mais en cas de sécheresse, l’éloignement des sources d’eau potable pose problème. Il faut parfois deux heures de marche pour parcourir les 3 km de montagne et forêt jusqu’à la source. L’été, la source d’eau se tarit et il faut aller plus loin encore.

Une séguia
Avant la mise en place de l’adduction d’eau potable, des canaux à ciel ouvert acheminent l’eau vers le village.
Tous les foyers d’un douar sont reliés au réseau d’eau et des compteurs sont installés pour une facturation symbolique du mètre cube : cela est censé réduire le gaspillage et permettre une participation des foyers à l’entretien du réseau selon leur consommation.

Le raccordement à l’eau potable permet l’amélioration des conditions de vie par une gestion rationnelle et hygiénique de l’eau
L’amélioration des méthodes d’irrigation des terrains agricoles permet l’augmentation de la production et la réintégration des cultures disparues sous l’effet de la sécheresse.



Le problème de la surexploitation de la forêt
Dans toute la région, c’est le problème environnemental majeur. La forêt de chênes-liège et de pins d’Alep est victime d’une surexploitation comme étant la seule source d’énergie utilisable, en outre, elle fait l’objet d’un déboisement pour accroître la surface des terres arables.

Le bois est principalement utilisé comme bois de feu (cuisson du pain). Mais il sert aussi pour la réalisation des toitures et pour nourrir le bétail (qui mange les branches de chêne-liège !) pendant l’hiver, quand il n’y a pas de pâturage, en l’absence de cultures fourragères.

Cette exploitation de la forêt, même pour les stricts besoins locaux, n’est pas viable en raison l’augmentation de la population. Outre la perte écologique qu’il représente, le recul de la forêt pose des difficultés quotidiennes aux femmes : le bois de feu pour cuire le pain est à chercher de plus en plus loin, parfois 3 km, ce qui représente en montagne 2 h de marche.


Le four traditionnel
Construit en terre. Il faut 20 kg de bois pour cuire 15 pains.
D’autre part, la forêt subit des déboisement. Le kif fait désormais partie intégrante du système de production et constitue une source supplémentaire de revenus non négligeable. La tentation est donc grande d’accroître les surfaces arables en coupant la forêt.

Malgré les mesures protectrices prises dans les années soixante, la coutume qui veut que la forêt appartienne aux villageois perdure


Re: Les fleurs du maroc
Posté par: dany (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 07:15

La fleur d'oranger fort appréciée et Maâmoura est cueillie entre la fin Mars et début Mai (selon les variations climatiques) pendant une période allant de 3 à 4 semaines.

La saison de cueillette des fleurs de bigaradier (zhar) introduit, chaque année, une dynamique nouvelle dans toute la région où ses habitants reconnaissent à l'eau de fleurs d'oranger une grande valeur médicale pour le cœur, l'asthme, les maux de tête, l'insolation et les maux d'estomac. Ils arrosent d'un verre d'eau de fleurs d'oranger les graines de leur couscous ou en parfument avec pâtisseries et boissons.
Rares sont les familles qui ne distillent par une quantité de fleurs d'orangers, chaque année et rares sont les familles qui ne s'en approvisionnement pas pour les besoins thérapeutiques et culinaires.

Avec le début du printemps, des milliers d'ouvriers retroussent les manches pour cueillir le maximum de fleurs en un minimum de temps. Des points de vente sont ouverts à cette occasion et la loi de l'offre et de la demande décide du prix de la ouezna "pesée de 4 kg" qui varie entre 6 et 10 dinars, atteignant parfois 16, voire 20 dinars.
La moyenne de production annuelle est de l'ordre de 1.000 tonnes de fleurs. Chaque année, entre 50 et 60% de la production est transformée mécaniquement par les six unités de distillation de la région. On en tire de l'eau de fleur d'oranger à raison de 600 kg pour une tonne de fleurs et un extrait (huile essentielle) connue sous le nom de "Nyroli" à raison de 1 kg par tonne de fleurs exportée essentiellement vers " Grasse " pour être la base des meilleurs parfums de haute gamme, des produits pharmaceutiques et des produits de beauté...
Les pétales des fleurs d'orangers sont séchées pour donner 160 kg par tonne. A titre d'exemple 1 kg de NYROLI est vendu à 1600 DT environ.
Le reste est transformé par les ménagères qui perpétuent "la tradition de l'alambic" (el kattar) et la distillation du zhar par la méthode traditionnelle.

Il est aussi bon de remarquer que, pendant la cueillette, l'arôme des fleurs d'oranger se fait sentir dans toute la ville, dans les vergers, les souks, les rues et les maisons : C'est la fête



Re: Les fleurs du maroc
Posté par: dany (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 07:20

L’esprit de la plante
La passion pour l'orange ne date pas d'hier. Les Arabes l'ont introduite dans l'Espagne qu'ils occupaient. Grands précurseurs des procédés d'extraction d'huiles essentielles, ils distillaient la fleur, les feuilles et le fruit du bigaradier pour en faire un parfum. Le temps leur a donné raison : les fragrances de l'orange amère ont développé une séduction durable, verte et fleurie, légèrement acidulée, que peu de nez rechignent à aimer. Du reste, l'oranger transporte avec lui une idée volontiers juvénile, pour ne pas dire virginale. Loin des tensions de la vie active et du "management" existentiel, l'eau florale de fleur d'oranger rend à l'innocence quiconque sait s'en délecter.

Bienfaits et vertus
L'eau florale de fleur d'oranger amer dégage un parfum très doux. Elle sait rassurer et apaiser les jeunes enfants, raison pour laquelle on peut fortement conseiller son usage en diffuseur. La venue du sommeil s'en trouvera favorisée. L'eau florale de fleur d'oranger est également propice aux soins de la peau, quel que soit le type d'épiderme. Tonique musculaire, l'eau florale d'oranger possède un effet positivant et contribue à la détente générale de l'organisme et du psychisme



Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 12:51

Merci Dany pour toutes ces info ,
c'est superbe !!!

con tinues !!
j'essaierai aussi d'apporter des info, je crois que je n'ai jamais mis la photo d'un caroubier ...
j'en ai prises l'été dernier je vous fait cela dès ce soir ..

Amitiés et bises

Marie josé

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: dany (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 14:36

merci Marie josee
a plus tard pour les caroubiers nous en avons aussi en Isael!


Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 20:12


une première photo de caroubier qui va vous surprendre !!!
il n''a qu'un an ou un an et demi !
il a poussé sur une bande de terre que j'ia sur ma terrasse, il est évident qu'il faudra que je le déplace mais c'est un arbre qui met très longtemps à pousser ...




la photo suivante sera un caroubier adulte !

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 22 janvier 2007 a 20:17

le voilà !!
le 1er tronc c'est un de mes amandiers et le gros arbre vert foncé derrière c'est un caroubier.




je n'arrive jamais à en prendre un en antier gtellement c'est énorme et très étrange. Les granches principales sont très tortueuses, il m'impressionne toujours cet arbre !

bisous

Marie José

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Mostafa (IP enregistré)
Date: 23 janvier 2007 a 02:10

charly a ecrit:
-------------------------------------------------------
> les fleurs du maroc
> le datura (toxique)blanc,rose pale, tres odorante
> se presente en arbuste
>
>
>
> Cet arbre qui donne ces fleurs est appelé au Maroc "lghaita". C'est parce que les fleurs ont effectivement la forme de la "ghaita",ce genre de flûte qui accompagne le tambour. Et on dit aussi, que si on boit une tisane de "ghaita",on devient fou...
>
>
>
>



Re: fleurs du maroc
Posté par: Mostafa (IP enregistré)
Date: 23 janvier 2007 a 02:19

charly a ecrit:
-------------------------------------------------------
> les bouganvilliers
> fleurs qui descendent en cascades
> sans odeurs mais tellement riche en couleurs


Les bougainvilliers existent dans presque tous les pays méditerranéens et pas seulement au Maroc. C'est l'explorateur De Bougainvilles qui a introduit les plants en Europe suite à un de ses voyages en Asie. Et c'est les français, qui à leur tour ont introduit cet arbre au Maroc.







Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Mostafa (IP enregistré)
Date: 23 janvier 2007 a 02:56

abdou a ecrit:
-------------------------------------------------------
> Ben Slimane est le nom du Saint de cette region
> ,(originaire des Ouled Ziane) qui donna son nom
> depuis des lustres a la ville. Le nom de la ville
> fut remplace par les Francais par Camp Boulhaut a
> vers les annees 1912.
>
> Ben Slimane est la capitale des zyayda, connue
> pour son micro-climat exceptionnel, c'etait aussi
> le centre des "Colonies de Vacances" ou nous
> allions en "Villegiature".
>
> Ben Slimane est connue pour etre la capitale de
> la ...F L E U R
>
> - On peut trouver des stations d'elevage de
> volatilles.
>
> - Une des plus grandes cave vinicoles du pays.
>
> - Un magnifique "golf" de ... troue.
>
> - Des centaines d'hectares de reserve de chasse
> pour le plaisir des touristes, amateurs de la
> gachette.
>
> - Des milliers d'hectares de chenes.
>
>
> Il ne manque plus que Sidney Bechet et sa
> c?l?bre "Petite Fleur"
>
> Pour nous la jouer a la... Guinguette Fleurie
> (Ain Sebaa)
>
>
>
> Etonnant! Benslimane (anciennement Camps Boulhaut) est effectivement une ville verte. J'ai résidé à Benslimane pendant un bon bout de temps. Mon père étant fonctionnaire du ministère de l'intérieur y a travaillé. Je m'y rends toujours puisque j'ai beaucoup d'amis slimanis. La ville a grandi depuis que la province de Benslimane a été créée au début des années 80. La forêt de chènes-liège est intacte. "Le Panier Fleuri" cité dans un post est aujourd'hui une vieille batisse abandonnée vouée au démolissement à proximité de la forêt. "Chez Kébir"(Lekbir est un ami) n'existe plus.Lekbir a contracté un prêt du Crédit Immobilier et Hôtelier(CIH) pour construire un hôtel 3 étoiles qu'il a nommé "L'Hôtel des Ziaidas".Etant dans l'incapacité de rembourser le prêt,on lui a confisqué l'hôtel...
>
>







Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 09 février 2007 a 12:09

Bonjour Dany

j'ai enfin retrouvé sur mon ordinatzeur des photos d'un caroubier ... que je cherchais depuis un moment ...il y a un peu de sésordre parfois, un fichier mal rangé ...



le caroubier qui est juste à côté de ma maison dans l'Algarve.
il est très vieux ...

et maintenant le tronc de ce caroubier ..



impressionant !!
il y en a peut être deux ..

mon petit , tout petit qui a 1 an et demi , je ne le verrai jamais de cette taille ..
bonne journée les amis

Marie José

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 09 février 2007 a 19:59

Benslimane compte un magnifique golf,un lot de villas fleurie attenant au golf compléte le magnifique paysage qu'on peut admirer à partir de la panoramique terrasse du réstaurant du golf.

Aprés la prochaine férmeture de l'aéroport d'Anfa, c'est la ville fleurie qui prendra la relève, dans le cadre d'un vaste programme de promotion touristique sans précédent avec l'aménagement d'un projet aéro-portuaire.

A Bouznika ou l'on peut voir, outre le golf et les magnifiques villas-appartements, les travaux d'aménagements de résidence de luxe pieds dans l'eau et de Marina, tout au long du littoral entre la kasbah et l'oued cherrat.

De jeunes cadres dynamiques travaillent d'arrache pied pour réaliser ce défi.

Abdou

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: dany (IP enregistré)
Date: 10 février 2007 a 08:22

bonjour Abdou
Marie josee
cet arbre tortueux et jumele porte
une histoire le caroubier a aide
dans le passe un rav et son fils
a ce nourrir ces deux personnes qui c'etait
refugies dans une grotte
mais pour la petite histoire il vaut mieux demander
a nos amis de darnna qui s'y connaissent mieux
que moi a ce sujet


Re: Les fleurs du maroc
Posté par: Marie-Jose (IP enregistré)
Date: 10 février 2007 a 11:09


Bonjour Abdou et Dany,

je serai ravie de connaitre l'histoire de ces personnes qui se sont nourries des fruits de cet arbre....

en portugais on l'appelle :
uma alfarrobeira, probablement un nom qui vient de l'arabe !

amitiés et bonne journée
bises pour toi Dany
Marie josé

Re: Les fleurs du maroc
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 11 février 2007 a 01:12

mostafa,


Pauvre Kébir,il avait un commerce florissant qu'il chouchouter comme son trèsor.

Les Européens de Casablanca aimaient se fraterniser avec cet homme acceuillant,d'où son restaurant avait un succès énorme,surtout le dimanche,des familles et amis venaient y passer la journée entière dans cet établissement,bien équipé avec parc et jeux pour enfants,parking à voiture,mais le succés est le fameux couscous commandé à l'avance par téléphone de Casablanca et d'ailleurs.

Attention,cet établissement avait le top de l'époque,ce n'était pas la gargote de n'importe quoi,déjà Mr. Kébir savait facturer sa note des repas bien salée,mais les clients aisés s'en fichaient du montant à payer,pourvu qu'ils ont été vus "CHEZ KEBIR",c'était ça le snobisme,bien entendu avec le dernier modèle de voiture achetée.


" T A R Z A N " ./.

Aller à la page: PrécédentPremière...345678910111213Suivant
Page courante: 11 of 13


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'