LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: PrécédentPremière...23456789101112...DernierSuivant
Page courante: 7 of 13
Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 20 mars 2007 a 23:16

Bonsoir les ami(es).

Suite:

A l'endroit où je suis pour prendre cette photo et à ma droite à une centaine de mètres, se trouvait "Bab Errih" qui n'existe plus. elle a été complètement rayée de la carte.
Devant moi le "Borj du mellah" que vous avez dèjà vu. A sa droite "Bab antar" dite aussi "Bab lemressa" et les murailles "Est".
Nous allons partir à gauche et suivre les murailles "SUD".


La 1ère porte sur ces murailles est la vraie "Bab lemressa". Elle fait face à Rabat et à bouregreg. C'était l'entrée principale de l'ancien mellah. la voici vue de profil:


Et la voici vue de face avec des maisons de l'ancien mellah.


Devant vous toute l'étendue des murailles "SUD" qui font face à Rabat avec "Bab lemressa" au centre et tout à fait au fond "Bab bouhaja".


Nous arrivons à "Bab bouhaja" qui n'existe plus d'ailleurs.
Ici une ancienne photo de cette porte.


Le Debdoubi.

A suivre...

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 21 mars 2007 a 13:20

Le Debdoubi,

La juxtaposition de la carte et des photos permet d'avoir une tres bonne idee du Sale historique.

Je me demande si a l'interieur des murailles il y a eu beacoup de changements ces dernieres decennies ?

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 22 mars 2007 a 01:10

Bonsoir Gerard.

Je te remercie pour ta remarque. Effectivement, celui qui a le plan devant lui et avec cette visite guidée de Salé, trouve une parfaite juxtaposition entre le plan et les photos.
En réponse à ta question, le mellah et l'ancien médina n'ont pas beaucoup changé.
A part quelques rénovations par ci et par là, celui qui n'a pas revu Salé depuis 40 ou 50 ans, de retour au pays, il ne va pas être dépaysé du tout.
Avant de continuer notre visite guidée sur les portes et les murailles de Salé, je préfère m'arrêter sur certains détails pour satisfaire la curiosité de notre ami Gerard.
"Bab antar", vous la connaissez maintenant. A travers sa lucarne, je vois l'ancien Mellah, et tout à fait au loin, un petit bout des murailles "Sud": celles qui donnent sur Rabat.


Pour les nostalgiques:

Je suis à l'interieur de l'ancien mellah et à l'opposé du profil de la photo qui vient de précéder.
Ceux qui habitaient ici, connaissent parfaitement ce four.
Pour aller à l'école israêlite qui se trouvait à côté des batisses que vous voyez au loin,ils devaient passer obligatoirement par là. Ce four avec ses deux cheminées existe toujours et jusqu'à nos jours.


L'école Israêlite n'existe plus et son emplacement est certainnement touché par le projet d'aménagement du bouregreg.
J'endosse l'une des petites portes ouvertes sur les murailles "EST" pour prendre en photo l'emplacemnt de l'école Israêlite.
Vous voyez les arbres d"eucalyptus au loin? c'est là-bas qu'était cette école.


Voici une autre photo du même emplacement de cette école, prise d'un autre angle.


En parlant rénovation, certaines rues ont suibi une nouvelle esthétique, c'est le cas de cette rue de l'ancien mellah.


A suivre...

Le Debdoubi.







Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 22 mars 2007 a 04:31

Magnifique cette tournee virtuelle dans l'ancien Mellah de Sale.

On a l'impression que le temps s'est arrete et que derriere ces portes, il y a encore un foisonnement d'activites et de familles nombreuses, pretes a sortir pour une nouvelle journee de travail dans les sentiers etroits de ce Mellah.

"Passent les jours et passent les semaines
Ni le temps passe
Ni les amours reviennent
Sous le Pont Mirabeau, coule la Seine"

(G. Apollinaire)

Merci Debdoubi, tu pourrais parfaitement guider dans ce Maroc que tu connais sur le bout des doigts et dont tu connais parfaitement l'histoire et les legendes diverses autour de ces ruelles et habitations.


Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 22 mars 2007 a 06:03

Quand on voit cette photo d'une rue de l'ancien mellah de Sale , ou une rue de Mazagan ou encore une rue de Seville ou Tolede, on retrouve la meme architecture, la meme esthetique et on ressent comment nos ancetres juifs, musulmans et chretiens y vivaient, se cotoyaient.
Merci mille fois de nous replonger dans cette ambiance, Le Debdoubi.

Je suis sur que beaucoup de Slaouis seront ravis de retrouver Sale (Shla en arabe), et maintenant que j'y pense Shla veut dire aussi synagogue en arabe marocain.

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: jihene (IP enregistré)
Date: 23 mars 2007 a 14:50

waw je suis stupéfaite par ce post. Mon mari et moi , ainsi que mes parnets sommes de rabat, et voir ces fotos... j'ai l'impression d'être dans un musée. Ce soir je montre tout ça à mon marii, il va aimer!!! Il a travaillé depuis tout petit à Sidi fath en plein coeur de rabat

J'ai vu cette année les grands grillages avec les grues qui ont commencé les travaux pour relier rabat et sla.


Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 24 mars 2007 a 02:05

Bonsoir les ami(es).

darlett: je te remercie pour ton témoignage à mon égard.
gerard: je te remercie pour l'importance que tu donnes à ce que j'éxpose.

L'ingratitude est un vilain défaut.

Oublier ou nier l'existence des juifs au Maroc est la plus vile des ingratitudes.
Leur existence au Maroc est une réalité et non pas un mythe.
Ils étaient parmi nous et avec nous: Ils étaient Marocains.
Personnellement, je les ai connu de près.
A Debdou, ils m'arrivait d'entrer dans leur maison sans même frapper à la porte. J'étais le bienvenu et très bien accueilli.
Vous ne pouvez pas vous imaginer les sensations que j'éprouve et l'émotion qui me serre la gorge quand je parcours certains sites et croiser des juifs qui parlent du Maroc avec un amour fou.

Je ne fais que partager mon petit savoir et mes maigres connaissances avec ces Messieurs et ces Dames qui sont partis un jour, bon gré ou mal gré, et qui ont toujours la fièvre dans le sang et la nostalgie du pays: celui de leurs ancêtres.

---------------------------------------------------------------

Cette rue est l'épine dorsale, la colonne vertébrale de l'ancien Mellah. Elle est parallèle aux murailles "Sud". Et si mon appreciation est bonne elle doit faire entre 350 et 400 mètres.
A votre droite Il n'y a que des impasses qui viennent se croiser avec cette rue car les murailles "SUD" sont là pour bloquer le passage.
A votre gauche, partent des impasses, des ruelles et des rues qui vont se croiser avec la grande rue qui sépare l'ancien et le nouveau Mellah.
La rue que vous avez vu sur la photo précédente part de cette rue et fini dans le nouveau Mellah.
Si vous revenez au plan, cette rue est visible mais les impasses ne le sont pas.



Sur cette vue panoramique de l'ancien Salé, je vous ai indiqué avec des encadrés l'emplacement des 3 mellah et l'école israêlite.



A suivre...

Le Debdoubi.


Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 25 mars 2007 a 04:45

ancien mellah, nouveau mellah et vieux mellah. 3 quartiers!

Le nouveau mellah est d'apres la carte une juxtaposition de l'ancien.

et pour le vieux mellah s'agit il d'une epoque differente ?

Je m'excuse pour mon ignorance, surtout qu'il s'agit de la ville natale de mon pere.

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 00:13

Bonsoir gerard.

Je m'excuse de n'avoir pas répondu à temps. Je viens de renter chez moi.
J'étais en déplacement visiter quelqu'un de la famille qui a été victime d'un accident.
Un camion remorque lui est renter dedans alors qu'il était devant un feu rouge.
La voiture a été endommagée et heureusement pour lui il a quitté l'hopital après une nuit dans un coma presque total. Il souffre encore mais rien d'alarmant.

Concernant ta question: Ce n'est pas une ignorance de ta part puisque une bonne partie des habitants de Salé ne savent pas qu'il y'avait un vieux mellah.
Ton père n'est pas né dans ce vieux mellah car ce dernier existe depuis que les premiers juifs sont venus s'installer à Salé.
A la fin du 19ème siècle dit-on, la population juive grandissante, les autorités de l'époque leur avait accorder cette partie de Salé qu'on appelle aujourd'hui ancien mellah pour s'y établir.
Alors ils ont quitté le vieux mellah pour s'installer dans l'ancien.

Voici quelques rues du nouveau et du vieux mellah.

Je suis au milieu de la grande rue qui sépare l'ancien et le nouveau mellah. Devant moi les murailles "Est" et la petite porte au loin se situe à quelques 30 mètres de "Bab antar".



Je fais demi tour pour prendre l'autre moitié de cette rue et devant moi le jardin de bouhaja.



Voici une rue au centre du nouveau mellah.



Toujours dans le nouveau mellah.



Cette rue est la limite nord du nouveau mellah. les arbres que vous voyez à travers la petite porte c'est l'emplacement de l'école Israêlite.



Nous voici dans le vieux mellah avec quelques rues.







Une fontaine que je découvre au passage.



A suivre...

Le Debdoubi.


Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 03:05

C'est fantastique, a travers les photos on traverse le XXeme et XXIeme siecle avec les voitures, puis les rues etroites nous menent au XIX eme siecle et enfin la fontaine et mosaiques peuvent avoir des sources plus loin dans le passe.

PS: a mon cher ami Le Debdoubi, j'ai ete desole d'entendre l'accident de quelqu'un qui t'est proche. Les accidents de voitures dans le Monde font tellement de degats et le malheur est qu'on s'y fait alors que les degats sont enormes sous toute les optiques, et meme les degats engendres par les guerres et la nature (tremblements de terre, tsounami ect...) paraissent minimes a cote.





Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 26 mars 2007 a 03:08

Vraiment magnifique la fontaine avec son carrelage harmonieux et ses couleurs.

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 27 mars 2007 a 22:10

Le Debdoubi,


Je ne veux pas te commander,loin de moi,de ma part,mais pour faire plaisir et de faire plaisir à tous les darnneurs et darneuses et aux anciens de Salé :

De pouvoir te rendre avec ton numérique pour mitrailler l'événement solannel de la procèssion des cires qui aura lieu le vendredi en fin de matinée le 30 mars,les prises de vues seront bien possible aux alentours de Bab Bouajja ,près de la Préfecture.

Comme tu sais d'ailleurs,cette procèssion se fait toujours à la veille du Mouloud,vers la fin du coucher du soleil.

La dernière fois que j'y étais,j'avais trouver un journaliste-reporter Français qui attendait la procèssion ,comme moi.

Amitiés.

" T A R Z A N " ./.

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 28 mars 2007 a 02:01

Bonsoir les ami(es).

A vos ordres mon commandant, je ferai le deplacement si j'aurai le temps.

les deux photos suivantes représentent une rue du mellah de Salé.
L'une est plus vieille que l'autre: à comparer.



Cette photo, même si elle concerne Rabat, elle concerne aussi le bouregreg: la communauté est là.



Et voici le mur et l'emplacement exact à partir duquel la communauté ci-dessus regardait le bouregreg. C'est le mellah de Rabat.



A suivre...

Le Debdoubi

Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: Le Debdoubi (IP enregistré)
Date: 01 avril 2007 a 02:03

Bonsoir les ami(es).

La fête des cires ou le moussem de sidi abdellah ben hassoun.

En arabe classique le mot "moussem" signifie "saison".
Il se déroule à des moments précis de l'année.
C'est un pèlerinage qui s'effectue collectivement et périodiquement autour d'un sanctuaire saint dans une période limitée dans le temps.

A Salé, la fête des cires voit la population faire procession au marabout de Sidi Abdallah Ben Hassoun, le saint patron de la ville et des bateliers, et déposer des lustres ornés d’une mosaïque de cire multicolore.

La fête des cierges à Salé coïncide chaque année avec la fête du Mouloud comme c'est le cas d'aujourd'hui.

Voici quelques photos prises aujourd'hui même.

Le Debdoubi.


































Re: Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 01 avril 2007 a 02:07

Magnifiques !!!!!

Elles sont impressionnantes ces photos !!! surtout qu'il y a tout un folklore qui accompagne les personnes qui defilent.

Aid Moubarak a vous tous !!!!!


Aller à la page: PrécédentPremière...23456789101112...DernierSuivant
Page courante: 7 of 13


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'