LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent123
Page courante: 3 of 3
Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 16 novembre 2005 a 22:45

"LA KASBA TADLA"(Tadla en berbère signifie"gerbe de blé)fut fondée à la fin du XVIéme siècle par le Sultan Moulay Ismail qui installa une garnison de 3.000 nègres destinés à tenir le pays.
Le pont,dit"portugais" est de la même époque;il assura le passage des 25.000 fantassins et des cavaliers avec lesquels le célébre Sultan pacifia la vallée de l'Oued El Abid,enserrée entre le Haut-Atlas,et située à 50 kms plus au sud,à vol d'oiseau.
La Kasba:l'une des plus belles du Maroc par sa sévérité de son architecture,la beauté de son enceinte aux tons creux,la grandeur de son site.
Cette citadelle se compose d'une enceinte extérieure crénelée et flanquée de bastions très rapprochés de 10 à 12 mts de haut du côté du fleuve,où elle se dresse sur des rochers à pic.
Elle est munie dans sa partie supérieure,d'une banquette qui court le long des crénaux;et d'une enceinte intérieure,non crénelée,séparée de la première par un chemin de ronde et des places d'étendue variable.
Cette muraille abrite à l'Est une mosquée à minaret aux parois ornementées d'un décor curviligne ainsi que l'ancien Dar El Maghzen comprenant un patio central rectangulaire entouré de galeries et de locaux.
A l'Ouest s'éléve une autre mosquée plus simple,mais dont le mirhab est intèrressant.
Plus à l'Ouest une place surélevée d'où on a une très belle vue sur le pont,un redan descendant par degrés succéssifs vers le torent donne à la Kasba,vue du pont,une silhouette caractéristique./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 16 novembre 2005 a 23:08


"KASBA HAMIDOUCH",située à l'embouchure et de la rive gauche de l'Oued Tensift.
Forteresse importante,comprenant deux enceintes,l'enceinte intérieure,à peu près carrée,de 70 mts de côté,est entourée extérieurement d'un fossé de 5 mts de profondeur,franchissable du côté Sud au moyen d'un pont défendu par deux fortins.
En face du pont,le rempart est percé d'une porte à baionette.
Des bastions s'insérent aux angles et sur les axes des remparts;
A l'intérieur,s'élévaient des magasins constitués par 5 voûtes en briques,et sur le côté Sud,des logements et un oratoire.
L'enceinte extérieure bastionnée,de 150 mts de côté,enserre la première dans l'un de ses angles abrite une mosquée,un mellah et d'autres batiments indéterminés./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 16 novembre 2005 a 23:30

"KASBA EL KELAA,importante cité rurale dans une enceinte en ruines percée de nombreuses portes et brèches.
La population juive est cantonnée dans trois mellahs.
A côté de cette cité,il en existe une autre EL KELAA ER RACHIA,plus ancienne et complétement ruinée./.


"KASBA DE DEMNAT : Son enceinte rectangulaire crénelée et bastionnée, est munie d'une banquette courant le long des crénaux.
La Kasba située à l'Est a son enceinte particulière bordée de fossés de 4 mts à 5 mts de profondeur remplis d'eau./.


"KASBA DE TELOUET" : Grandiose par sa structure et imposante par sa masse,paraît composée de plusieurs Kasbas;elle abrite seigneurs et clients au même titre que faisaient nos châteaux forts du Moyen-Age.
Elle est la capitale de l'important territoire des Glaoua,résidence seigneurale des chefs de la région./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 16 novembre 2005 a 23:51


" KASBA D'AZEMMOUR"(récit de 1920)

Servant aujoud'hui de mellah et où se trouve l'ancien DAR EL BAROUD"Maison de la Poudre" établissement en ruines(reste d'une fenêtre de style gothique)dominé par une tour d'où l'on a une très belle vue sur les quartiers longeant l'oued.
Du haut des remparts bastionnés et crénelés qui forment un quadrilatère d'environ de 200 mts de côté,par endroits entourés de fossés,large panorama au Nord sur Sidi Ali,Kechla"EL AIACHI",Sidi Hamida,Dar Ben Mira.

Deux curieuses portes,l'une du mellah,BAB JIAF,l'autre de la médina,BAB EL OUED s'ouvre sur le fleuve"OUM ER REBIA"./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 17 novembre 2005 a 00:06

" KASBA EL MAGHZEN OU KASBA ECH CHEURFA "

Grosse aglomération d'une dizaine de Ksours,sur la Moulouya,centre religieux avec mellah.
Nombreux jardins aux environs.
Les Chérifs de la région appartiennent à deux rameaux de la famille Alaouites,celui des Ouled Hachem et celui des Ouled Moulay Ali,originaire du Tafilalet.
Jadis indépendants du Sultan,il se sont soumis à lui en 1877.
Le Sultan Moulay Ismail y fit construire une Kasba qui commandait un gué de la Moulouya,sur la piste caravanière de FEZ au TAFILALET./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 17 novembre 2005 a 00:16

GUERCIF: Rares vestiges de la Kasba élevée au XVIIIéme siècle sur l'emplacement de l'enceinte bâtie par les Mérinides en 1321 .
ABOU SAID qui avait lui-même construit sur les ruines de l(ancien ribat ou couvent fondé,d'après IBN AL KHALDOUN,par les Meknassa vers l'an 900,n'a laissé que quelques vestiges./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 17 novembre 2005 a 00:31

OUJDA :Kasba et Médina,étroitements enserrées dans de hauts remparts bastionnés et crénelés et bordées vers l'Est d'une ceinture de 1 km de rayon de vastes jardins d'une superficie 6 à 700 hectares.
Elles fut édifiées par le Sultan Mérinide ABOU YOUSSEF en 1295 entourées de nouveaux remparts,dotée d'une Kasba,d'un palais de bains et d'une mosquée.
Des remparts,il ne subsiste plus que la moitié Est avec trois portes,BAB OULED AMRANE,BAB SIDI ABD EL WAHAB,et BAB SISI AISSA./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 17 novembre 2005 a 00:59

" MEKNES ":Devait son nom à une tribu Meknassa.
Il faut arriver au régne de MOULAY ISMAIL pour assister au développement de Meknès en 1673.
La KASBA KEBIRA ;Dominée par le haut minaret vert de sa mosquée.
MEKNES 40 KMS de bastions et de murailles,des portes monumentales,des greniers et des écuries immenses,des grands bassins et de magnifiques jardins,des mosquées,des palais pour son immense harem et ses esclaves.
Les quartiers de BERRIMA et du mellah qu'un mur sépare de l'intérieur sont enfermés dans une haute enceinte quadragulaire de 500 mts de long sur 250 mts de large,c'est une ancienne Kasba./.


"LE DAR EL BEIDA "
Vaste château avec allure de forteresse,et dû à SIDI MOHAMMED BEN ABDALLAH XVIII éme siècle qui en fit sa résidence personnelle.
Il sert aujourd'hui d'école militaire pour la formation d'officiers marocains./.


MEKNES :KASBA HEDRACH,près du jardin d'essai et sur la rive gauche de l'OUED BOU FEKRANE,quartier populaire,de gens modestes,où se trouvent BAB NOUARA et BAB LALLA KHADRA au sud./.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 17 novembre 2005 a 16:05

TU ES UN VERITABLE PROF D IHISTOIRES SUR LE MAROC.

AMITIES ALBERT E

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 18 novembre 2005 a 00:55

Cher Ami Albert,
merci pour mon boulot,mais c'est vraiment un sacré travail,cela demande beaucoup de temps,mais enfin on y arrive quand on a de la volonté,et je t'avoue que je n'ai jamais fait ça avant./.
Amitiés.
TARZAN.

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 18 novembre 2005 a 02:17

Wowwwww !!! Felicitations Tarzan pour cette minutieuse retrospective de ttes les Kasbas du Maroc.

C'est vraiment un travail de recherche interessant.

Merci beaucoup a toi

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: attarbladi (IP enregistré)
Date: 19 décembre 2006 a 02:59


Une vue du côté sud de la kasba Ismailia de Kasba Tadla construite en 1687,avec son bastion d'eau deux; exemplaires au monde l'un à LALAMBRA en espagne l'autre a kasba tadla au Maroc

Re: Les citadelles impériales "Kasbas"
Posté par: attarbladi (IP enregistré)
Date: 30 janvier 2007 a 01:15

2° LIV: RECONNAISACE AU MAROC/AUT: charles de foucaoult(p:102-103-104).
l'ors de la visite de l'hostorien francais charles de foucoult à k.tadla le17/09/1883;il a écrit:
A 7 heures du matin,j'arrive à qaçba tadla.
Avant moulei ismail,le lieu ou elle se dresse était,m'assure-t-on,désert:aucun village n'y existait.le bourg que l'on voit aujourd'hui daterait du régne de ce sultan.c'est lui qui fonda et la qaçba et la mosquée;à lui aussi est du le pont de l'oumm er rebia,pont de 10 arches,le plus grand du monde au dire des habitants.qaçba tàdla s'éléve sur la rive droite du fleuve,qui coule au pied mème de ses mures.les eaux ont ici de 30 à 40 métres de large;le courant en est rapide,la profondeur considérable: on ne peut les traverser qu'en des gués peu nombreux;hors de ces points,il faudrait,méme dans cette saison,se mettre à la nage;elles sont encaissées entre des berges tantot à 1/1,tantot à 1/2,s'élvant de 12 à 15 métres au dessus de leur niveau.la berge gouche est la plus part du temps un peu plus haute que la droite; les berges sont parfois rocheuses;alors le lis du fleuve l'est aussi;mais le plus souvent leur comopsition est un mélange de terre et de gravier .
La qaçba proprement dite ,bien conservée,est de beaucoup ce que j'ai vu de mieux au maroc,comme forteresse.voici de quoi elle se compose:1°/ D'une enceinte exterieure, en murs de pisé de 1 m.20 d'épaisseur et de 10 à 12 métres de haut;elle est crénelée sur tout son pourtour,avec une banquette le long des créneaux;de grosses tours la flanquent;2°/ d'une enceinte,intérieur,séparée de la premiére par une rue de 6 à 8 métres de large.la muraille qui la forme est en pisé ,de 1m.50 d'épaisseur;elle est presque aussi haute que l'autre,mais n'a point de créneaux.ces deux enceintes sont en bon état:point de bréche à la premiére;la seconde n'en a qu'une,large,il est vrai:elle s'ouvre sur une place qui divise la qaçba en deux parties;à l'est,sont la mosquée et dar el makhzen;à l'ouest,les demeures des habitants:les unes et les autres tombent en ruine et paraissent désertes.je ne vis,lorsque je la visitai,qu'un seul ètre vivant dans cette vaste forteresse:c'était un pauvre homme;il était assis tristement devant la porte de dar el makhzen;son chapelet pendait entre ces doigts;il le disait d'un d'un air si mélancolique qu'il me fit peine.quel était cette ascète vivant dans la solitude et la priére?d'ou lui venait ce visage désolé? faisait-il,pécheur converti,pénitence de crimes inconnus? etait-ce un saint marabout pleurant sur la coruption des hommes? -non c'est le qaid;le pauvre diable n'ose sortir:dés qu'il se montre,on le poursuit de huées.
Si la qaçba n'est pas habitée,elle a deux faubourgs qui le sont:l'un sur la rive droite,formé de maisons de pisé:les familles riches,les juifs,y demeurent;l'autre sur gauche,composé de tentes et de huttes en branchages:c'est le quartier des pauvres.qaçba tadla est moins peuplée que bou el djad:elle a environ 1.200 à 1.400 habitants,dont 100 à 150 israélites.point d'autre eau que celle de l'oummm er rebia:elle est claire et bonne,quoique d'un gout un peu salé.toute cette région contient du sel en abondance;j'en vois ici de belles dalles,d'un métre de long, sur 60 centmétres de large et 15 à 20 centimétre d'épaisseurn les extrait non loin d'ici,sur le tretoire des beni mousa.qaçba tadla ne posséde point de jardins:pas un arbre,pas un fruit,pas un brin de verdure.c'est un exemple unique au maroc.ville,bourg ou village,je n'y ai pas vu d'autre lieu habité qui n'ait eu des jardins petits ou grands.

a11.jpg

Aller à la page: Précédent123
Page courante: 3 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'