LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2
MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 octobre 2005 a 14:37

Marcel Cerdan est né le 22 juillet 1916 à Sidi Bel Abbès en Algérie, berceau de la Légion Etrangère. De père originaire du Roussillon et de mère d'origine espagnole, il est le fils cadet d'une famille pauvre de cinq enfants (Armand, Antoine, Vincent et sa jeune soeur Clothilde).

En 1922, les Cerdan s’installent à Casablanca, espérant trouver un meilleur avenir. Vincent, l’aîné (10 ans le séparent de Marcel) pratique la boxe, de même qu'Antoine et Armand.


En 1924, poussé par son père, Marcel monte sur le ring pour la première fois à l’age de 8 ans, à l’occasion d’une soirée où Vincent doit se produire. Le petit Marcel victorieux gagne, à son grand désespoir, une paire d’espadrilles, au lieu du lot de consolation de son adversaire, une tablette de chocolat. Son père décide alors de le manager.


Vers 1932, le père Cerdan se prend d’amitié pour Lucien Roupp, un parisien qui connaît la boxe et qui a aménagé au premier étage de son garage une salle d’entraînement. Harcelé par son père qui veut en faire un champion, Marcel, dont la passion pour le football est une source de conflit permanent, ira de plus en plus souvent se faire les poings chez lui.

D’ailleurs, dès 1933, le père Cerdan cesse d’être le manager de Marcel et confie son destin de boxeur à leur ami commun, Lucien Roupp. Marcel effectue ses premiers combats professionnels en « Mouche » (48 kg) en affrontant souvent des poids nettement supérieurs. Il a 17 ans. Il gagnera les meilleurs poulains de Roupp puis, l’un après l’autre, la plupart des boxeurs d’Afrique du Nord.


En 1935, à 19 ans, Cerdan est vainqueur contre Max Privat, un boxeur chevronné. Il bat ensuite Mak Perez, Maurice Serfaty et Mestre puis en 1936 Antoine Adad (qui s’est lui-même incliné de justesse devant Spoldi, Champion du Monde) et Ifergane. A Oran, Marcel met K.O. au 2ème round le fameux Martinez, dit « K.O. Martinez ». Il met alors les bouchées doubles et expédie successivement Ricardo, Kid Abadie, Castillanos, Fausto puis Al Francis et Primio Rubio. La même année, à Alger, Cerdan liquide Antoine Attaf en 30 secondes puis le métropolitain Jean Debeaumont à Casablanca.

Le 2 mars 1937, après sa nouvelle victoire contre Attaf, puis Naudin, Marcel se retrouve face à Omar Kouidri à Rabat. Il gagne, mais sa main droite - qui sera toujours fragile, comme chez tous les frappeurs - est fracturée. Guéri, il bat à nouveau Kouidri et Ali Omar à Alger. Il affronte ensuite un très grand champion, Kid Marcel, qu’il bat aux points à Oran.


A la demande de l’organisateur de spectacles de boxe parisien, Jeff Dickson, qui souhaite l’éprouver avant de le faire venir sur Paris, Marcel rencontre Edy Rabak, le rude « Carpentier tchèque », le 13 septembre 1937 à Casablanca. Cerdan le met K.O. à la 7ème reprise. C’est la porte ouverte à la renommée nationale… Il n’a que 21 ans.

Marcel arrive à Paris et s’installe au camp d’entraînement du Vélo Club de Levallois du père Ruinart à la Celle-Saint-Cloud. Il porte toujours sa culotte bleue à bande blanche que sa mère lui a confectionné avec, dans sa ceinture noire, la médaille de l’enfant Jésus qu’elle y a glissé. Il gardera cette culotte toute sa vie, souvent portée sous une autre, obligatoire pour les matchs publics
Cerdan s’impose rapidement à Paris, à la Salle Wagram, en battant aux points Louis Jampton et Morin ; il retourne à Rabat le temps d’un combat pour battre Ifergane aux points, revient à Paris pour rencontrer Feodorowich qui perd par arrêt de l’arbitre au deuxième round ; il bat enfin Eddie Ran et Jean Zydès par K.O.


Après avoir fait ses classes dans la capitale, Cerdan part pour Casablanca où il rencontre Kouidri qu’il a déjà vaincu deux fois, ce qui lui permet de se positionner comme Challenger pour le titre de Champion de France des Mi-Moyens. Le combat a lieu le 21 février 1938 au stade Philip devant dix mille spectateurs, dix mille cœurs qui battent pour lui.


Kouidri, l’Algérien au courage de légende, parvient à tenir les douze reprises en dépit de son épuisement évident, mais en vain : Marcel gagne à la fois ce troisième combat contre ce digne adversaire, son premier titre de Champion de France, et ce surnom qui le suivra désormais : « le Bombardier Marocain ». Les supporters en folie bloquent les rues de Casablanca la moitié de la nuit.
Après sa victoire aux points contre Charles Pernot, le nouveau Champion de France étrenne son titre face à Edy Rabak, le 13 avril 1938. Envoyé deux fois au tapis, Rabak va jusqu’à la limite mais est battu (aux points) pour la deuxième fois.


Le 2 mai 1938, Cerdan reçoit le Prix Théo-Vienne, qui récompense le meilleur boxeur français de l’année.


Le 5 mai 1938, pour la première fois en vedette au Palais des Sports, Cerdan sa première grande victoire internationale sur l’italien Cleto Locatelli, l’un des modèles de Marcel, qui, grâce à son expérience, n’est battu qu’aux points.
Le 20 mai 1938 c’est l’affrontement entre Cerdan et Gustave Humery. Après ce combat très difficile, qu’il remporte tout de même, Marcel prouve qu’il est aussi un encaisseur de première classe et devient définitivement le boxeur favori des Français.


Fin 1938, Marcel remet son titre en jeu contre Fernand Morin qu’il bat aux points à la dixième reprise, puis il remporte les matches contre Victor Deckmyn, le belge Al Baker, l’italien Amedeo Deyana, l’allemand Alf Katter, et de nouveau Kouidri.

Le 9 janvier 1939 à Londres, Marcel est disqualifié face à Harry Craster, de façon éhontée, sur un soi-disant « coup bas » inventé par le manager adverse. Il gagne aux points contre son ami Emile Buratti. Il écrase à nouveau Al Baker et Félix Wouters à Bruxelles et René Cadot à Marseille.






LES DATES QUI ONT MARQUé SA VIE


22 juillet 1916 Naissance de Marcel Cerdan à Sidi Bel Abbès, Algérie
22 juillet 1937 Signature de son contrat avec son manager Lucien Roupp, le jour de sa majorité (21 ans)
21 février 1938 Championnat de France des mi-moyens (bat Omar Kouidri aux points, à Casablanca)
3 juin 1939 Championnat d'Europe des mi-moyens (bat Saverio Turiello aux points, à Milan)
30 septembre 1942 Championnat d'Europe des mi-moyens (bat Ferrer par abandon au 1er round)
27 janvier 1943 Marcel épouse Marinette Lopez
4 décembre 1943 Naissance de son premier fils, Marcel
19 février 1944 Vainqueur du Championnat Interallié à Alger
16 décembre 1944 Vainqueur du Championnat Interallié à Rome
1er avril 1945 Naissance de son deuxième fils, René
30 novembre 1945 Championnat de France des Moyens (bat Assane Diouf par K.O. 3, à Paris)
7 juillet 1946 Cerdan assiste au spectacle d'Edith au Club des Cinq après son match contre Williams
2 février 1947 Championnat d'Europe des Moyens (bat Léon Fouquet par K.O. 1, à Paris)
23 mai 1948 Championnat d'Europe des Moyens (perd contre Delannoit aux points au 12ème round)
janvier à mars 1948 Edith chante au Versailles à New York. Début de leur relation amoureuse
21 septembre 1948 Championnat du monde Moyens (bat Tony Zale par K.O. 12 à Jersey City)
16 juin 1949 Championnat du monde Moyens (perd contre La Motta par abandon à la 10ème reprise)
1 octobre 1949 Naissance de son troisième fils, Paul
28 octobre 1949 Il disparaît dans le crash du Constellation FDA-ZN d'Air France qui s'écrase aux Açores
11 octobre 1963 Disparition d'Edith Piaf, ses funérailles se déroulent le 14 octobre 1963 à Paris


(sur la photo)
L'un des premiers combats de Marcel, à Casa en 1933. Il a alors 17 ans. A gauche, Antoine, son pere







Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: place de france (IP enregistré)
Date: 17 octobre 2005 a 15:58


la carte d'identite d'un champion



1939


1938 cerdan et ferrer


Cerdan vs Locatelli 1939



cerdan en plein combat


souvenirs







Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: Sylvain (IP enregistré)
Date: 17 octobre 2005 a 21:20

Cerdan est un beau sujet- Cerdan s'entrainait dans un sous-sol de magasin de cyclistes, à Mers-Sultan où, quand j'étais jeune, tres jeune, j'allais le voir s'exercer.

Des faits sur Marcel Cerdan :
son pére était boucher à la Ferme-Blanche et quand son fils gagnait un match, il mettait un panneau sur sa vitrine : Aujourd'hui, on vend la Viande Gratis
Marcel Cerdan a fait une carriere de boxeur que contraint et forcé par son pére car il voulait etre footballeur.
Il jouait d'ailleurs à l'Idéal, dans le terrain derriere le marché Ben Djiah, quartier Liberte.
C"était un Homme, d'une gentillesse extraordinaire, toujours avec le sourire, heureux de vivre et il rendait service volontiers et discrétement a ses amis dans la gene. Un type épatant et humain.....

Sylvain







Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: ahmed (IP enregistré)
Date: 05 février 2006 a 04:48

Son cafe portant son nom existe tjs a Casablanca.




Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 06 février 2006 a 18:47

Je me souviens avoir vu la tombe de Marcel Cerdan ou figurait un gant de boxe, au cimetiere de Ben Msik dans la banlieue de Casa.
J'ai fait aussi du patin a roulettes avec un de ses cousins (ou petit-cousin), Andre, au Parc Lyautey.
J'apercevais le "Cafe Cerdan" quand j'allais au cinema Liberte dont la salle etait jaune et violette, c'etait "moderne" par rapport au Triomphe!




Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: alad (IP enregistré)
Date: 21 février 2006 a 12:33

Je tiens a signaler que le fassi BOB OBADIA a combattu contre marcel CERDAN a la fin de la guerre.




Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 21:31

Texte et photo Abdou



La photo de Larbi Ben Barek ci-jointe exprime le respect mutuel
entre Marcel Cerdan et Ben Barek. J'ai de nombreux temoignages ? ce
propos.

Amiti?s
Abdou





Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: Abdou (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 21:34

- Photo du Cafe de Marcel Cerdan qu'il avait inaugure lui-meme en
grande pompe et en presence de tous ses Amis sportifs et notemment les
Footballeurs, ses coequipiers de l'equipe du Maroc, dont il ete l'un
des brillants elements.


Photo prise par Abdou dans les annees 70







Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: CASAANITA (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 21:34

Auteur: CASAANITA
Date: 21 March 2006 a 11:42


Je suis trop jeune pour avoir connu Marcel Cerdan. Petite, mon pere m'avait donne une carte postale le representant, en me disant "il est mort dans un accident d'avion". Je crois que ma trouille des aeroplanes date de cet instant la.
Plus tard, lors d'une Toussaint, nos amis les Garcia et les Aveillan, nous avaient amenes au cimeti?re de Ben Msik. J'y ai vu la tombe de Marcel Cerdan, ornee d'un gant de boxe.






Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: MESSAGE DEPLACE (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 21:35

Auteur: abdou
Date: 21 March 2006 a 15:11


Bonjour Casaanita,

Je vais mettre la main sur une photo de la tombe de Marcel Cerdan, que j'avais prise il ya fort longtemp ou l'ont percoit distinctement le gant de boxe.

Je l'enverrai vers la fin de la soiree.

Abdou





Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: Abdou (IP enregistré)
Date: 21 mars 2006 a 21:37

Tombe de Marcel Cerdan au cimetiere de Ben Msik avant son transfert
en
France.
Au premier plan un gant de boxe
Au fond le buste de Marcel-
Photo prise en 1979








Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 30 mai 2006 a 19:49

Une photo formidable de Marcel Cerdan dedicacee au pere de MICHOUX









Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 30 mai 2006 a 20:54

Il existe deja un site sur Marcel Cerdan.


[www.marcelcerdan.com]


"A"




Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: yorgos (IP enregistré)
Date: 11 janvier 2007 a 00:33

Salut a tous- et Bonne Annee 2007-j'ai parcouru les differentes notes au sujet de Marcel Cerdan et cela a beaucoup emu mon pere qui a 88 ans. il etait ami d'enfance avec Marcel qui venait chez ma grand mere parfois gouter les apres midis et ils allaient ensembles a la plage des zenatas avec mes oncles.Ma mere a ete demoiselle d'honneur a son mariage avec Marinette.
Au cimetiere de Bem'sik la tombe de mes grands parents est juste derriere celle de Marcel.Coincidence...Dire qu'il devait etre un footballeur de la classe de Fontaine, Ben barek etc...;comme tous les grands sportifs du Maroc mondialement connus.Le nom de Marcel Cerdan fait partie encore du patrimoine marocain et quelle reference pour la BOXE..;

Amities georges Gerondaras si qqu'1 se souvient de moi- a bientot-




Re: MARCEL CERDAN LE CHAMPION DE CASABLANCA
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 04 juin 2007 a 23:40

Le message ci-dessus vient d'etre valide et comme il s'agit d'une personne qui a connu Marcel Cerdan alors, c'est doublement interessant.
Dommage seulement que ce message paraisse quelques mois apres qu'il ait ete poste !

Desolee yorgos

Aller à la page: 12Suivant
Page courante: 1 of 2


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'