LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: PrécédentPremière...56789101112131415
Page courante: 15 of 15
Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 01 novembre 2009 a 13:54

slat atias.jpg
Mon cher Omar

voila une photo de Slat Attia les annees 60
elle est toujours debout mais HELAS en ruine

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 11 novembre 2009 a 10:44

Bonjour à tous!


D’autres personnes méritent aussi qu’on leur rende un grand hommage : ce sont Desjacques et Koeberlé.

Voilà une petite histoire d’une grande découverte !
Jusqu’en 1950, on pensait que les Phéniciens et les Romains n’avaient peut-être pas dépassé le Nord du Maroc, alors que du côté de Lixus et Volubilis on avait les preuves évidentes de leur présence. Ce n’était pas le cas au Sud jusqu’au jour où des enseignants, MM. Desjacques et Koeberlé, professeurs à l’Ecole Européenne d’Essaouira, en entreprenant des fouilles systématiques en 1950 dans l’île de Mogador, allaient découvrir que le monde antique dépassait le fameux limes, et atteignait plus exactement l’île de Mogador qu’on peut identifier à la mythique Cerné qu’évoque le périple d’Hannon ou le Tamuziga des romains.
Payant admirablement de leur personne, Desjacques et Koeberlé avaient consacré tous leurs moments de loisirs à creuser une tranchée profonde au sommet d’un petit tertre situé juste à l’angle Sud-Est de la vieille prison, de l’île pour y trouver des objets plus anciens. Leur effort ne fut pas déçu et ils annoncèrent qu’ils avaient recueilli des débris d’objets puniques, selon toute apparence. C’était dans une joie délirante que l’archéologue Cintas les avait félicités de leur découverte.
On sait que la prospection fructueuse entreprise par Koeberlé et Desjacques avait permis la découverte des premiers célèbres tessons de Mogador. Leurs découvertes archéologiques confirmèrent aussi l’existence d’une pourpre de Gétulie tirée, comme celle de Tyr, d’un coquillage, ici, le purpura haemasloma. Cette pourpre est bien celle que faisait fabriquer Juba II grâce aux pêcheries qu’il avait installées dans l’île de Mogador. D’autres vestiges attestent encore la présence des Romains à l’île de Mogador : citerne, tombeaux, jarres, amphores, et la fameuse villa avec des objets tel que le vase de Primus Publius Cornelius et des monnaies, allant même jusqu’à la fin de l’empire. Parmi ces pièces de monnaie, figurent celles qui étaient frappées au nom de Commodore (180-193 Ap. J.-C.), Julia Mamma, mère de Sévère Alexandre (221-235 ap. J.-C.), Claude le Gothique ( 268-270), Maxilien...
De nos jours encore, le rivage de la ville d’Essaouira n’a cessé de nous réserver des surprises. Il n’y a pas longtemps en effet, que des marins, avaient pris dans leurs filets, deux amphores antiques, tout à fait intactes, recouvertes seulement d’algues et de coquillages...

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 21 novembre 2009 a 14:33

Nouvelle publication sur la ville d’Essaouira ou Mogador, intitulé : "Mogador mémoires d'une ville", Ouvrage consacré notamment aux personnages qui avaient marqué l’histoire de la ville:( déjà cités dans cette rubrique de ce forum)


" A travers les siècles, et depuis que je n'étais qu'une simple bourgade, ceux qui me découvrirent pour la première fois, avaient la manie de ne pas me donner le nom que je portais :
- On m'appela :

- Karikon Teikos dans le périple d'Hannon;
- Tamuziga, au temps du roi berbère Juba II, qui créa dans mon île les plus belles pourpres du monde antique;
- Amagdoul par el Bekri au XIe siècle, dans son ouvrage Al Mamalik wa al Massalik,
- Mogadouro, par les Portugais qui construisirent en 1505 leur château Castello Real sur un îlot près de la terre ferme;
- Mogador par les Espagnols qui changèrent le suffixe de l'appellation portugaise.

Survint le sultan Mohammed ben Abdallah au milieu du XVIIIe siècle, qui engagea Cournut, ce magicien Provençal, et firent de moi une magnifique ville qu'on nomma Souira. Avec leur sens artistique très poussé, je suis né d’une architecture franco-maghrébine, qui fait un si bon ménage sur les places, les avenues et les maisons dont les murs sont voués au blanc et au bleu pour l'éternité. A l’intérieur de mes remparts parsemés de trous à l’image de tranches de miel, j'apparaissais comme un bijou au bord de l'eau, entouré des trois côtés. J'étais courtisée, par toutes les nations européennes qui s'empressèrent d'installer leur consulat à l'intérieur de mes remparts. Les consuls du Danemark, Barisien et Höst, y construisirent le premier consulat au début de ma création. Parfois j’étais malmenée, notamment par le Prince de Joinville qui m’arrosa copieusement de ses boulets de canons lors de la crise Franco-marocaine de 1844. Enfin avec les pionniers Juifs et européens de la première heure qui firent de moi la ville la plus prospère du royaume, c’était la grande et belle aventure!

A mon temps de triomphe succéda celui d'une certaine disgrâce : avec la parution des villes de Casablanca et Agadir, je sombrais dans l'oubli. C'était la grande déprime ! Georges Lapassade avait écrit un jour, dans les années soixante, que j'étais " une ville à vendre…"

Soudain, à l'ère de la musique et de la peinture, me voici grande vedette : une meute d'artistes de tous les coins du pays se donnaient rendez-vous ici, pour animer ou participer aux diverses manifestations culturelles qui se succédaient sans relâche tout au cours de l'année. Dans ce parcours très mouvementé, je vais donc vous faire vivre une épisode de la plus étonnante histoire de ma vie...”

Ouvrage prochainement disponible à Essaouira :
Librairie La Fibule et chez Joseph Sebbag









couverture_D.jpg

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 21 novembre 2009 a 18:59

Omar

je suis impatient d'aller trouver ton livre
peu importe chez l'un ou l'autre car c'est mes amis les deux

david

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 21 novembre 2009 a 20:06

Bonjour David,

Le bouquin sera disponible dans une dizaine de jours. Peut-être tu vas avoir une petite surprise!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2009 a 01:25

Felicitations Lakhdar Omar et bravo pour tout ce travail de reconstitution et assemblages de souvenirs et informations.

Je suis certaine que ce livre comblera les anciens de la ville et permettra a la nouvelle generation de connaitre un peu l'histoire de cette ville mythique et si belle qu'est Mogador-Essaouira.

Je te souhaite succes et bonheur et merci pour ce travail de recherches qui aboutit si joliment.

Darlett

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: Lakhdar Omar (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2009 a 11:22

Bonjour Madame,


Je serais ingrat si je ne vous avoue pas que le site Darnna n’ a pas contribué dans la conception de mon ouvrage.

Merci Madame pour vos encouragements!

Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2009 a 15:58

C'est certainement nous qui vous remercions pour l'apport incontestable et enrichissant auquel vous contribuez sur ces pages, en placant des faits et informations historiques et actuels, interessants toujours, concernant la ville de Mogador-Essaouira.




Noms de rues de Mogador et les oubliés de l'histoire...
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 22 novembre 2009 a 18:27

Omar

c'est toujours un grand plaisir de savoir que notre chere ville n'est pas oublier, grace a vous
avec photos et ecris "d'antan et actuel"
je suis impatient de voir le nouvel enfant, voir les photos et les ecrits
ca sera pour la fin de l'annee "INCHA ALLAH"
david

Aller à la page: PrécédentPremière...56789101112131415
Page courante: 15 of 15


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'