LE MAROC :  DARNNA.COM
Geographie, histoire, differentes villes du Maroc.  
Aller à la page: Précédent12345Suivant
Page courante: 2 of 5
Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: CEREJIDO (IP enregistré)
Date: 17 juillet 2007 a 10:45

Le même problème s'est posé au mellah de Fès d'où le guide qui n'a à peine que 30ans me lisait les nouvelles plaques qui ne coorepondaient en rien aux anciennes telles que: Nouawelles esghares,derb el bureau,derb byclita etc...
mais je m'en sors bien par le sens de l'orientation !!!

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: mus (IP enregistré)
Date: 19 juillet 2007 a 05:46

Oui la conduite à Casablanca est devenue infernale. Durant les années soixante, il y avait beaucoup de bicyclette donc moins de bruits, moins de vitesse et beaucoup de politesse! Casablanca a perdu toutes ses bicyclettes et Paris encourage aujourd'hui les parisiens à rouler en bicyclettes! Les VTT, conduites bien nerveusement sur les trottoirs par des jeunes qui ne veulent pas vous voir, ne sont pas aussi jolies que les bicyclettes d'antan. Effectivement, conduire à Casablanca n'est pas une entreprise de tout repos.Les petits et grands taxis; les vélomoteurs vous rendront fou si vous êtes obligés de conduire très fréquemment au centre de la la ville. Les bus, c'est une autre histoire pour ne pas dire un grand cauchemar!
Depuis la fin dse années soixante, l'irresponsabilité a galopé de façon vertigineuse. Les causes: 1- L'exode rural. Des paysans entraient à Casablanca et parvenaient à avoir un permis de conduire sans même connaître le premier mot de l'alphabet arabe
2- Les écoles primaires ne prodiguent plus ce que l'on appelaient autrefois "la leçon de morale" ou "instruction civique". On apprenait aux enfants à prendre les bonnes habitudes pour devenir un piéton correcte et plus tard un conducteur responsable.
3-Le défaut dans l'application des lois
4-La corruption de certains fonctionnaires véreux qui fermaient les yeux à partir du prix d'un pot de yaourt.

Dernièrement le Ministère du transport a voulu mettre fin au désordre sur nos routes devenues parmi les plus meutrières du monde. Les réactions agressives des syndicats de camionneurs, des taxis grands et petits ont cassé les nerfs du jeune Ministre des transports. Finalement, il a fallu composer avec les chauffards pour leur faire admettre doucement que des lois sévères seront bel et bien appliquées à très court terme pour ne plus tolérer ces infractions spectaculaires et partout honteuses pour la réputation de ce beau pays qu'est le Maroc...

Re: " LE LABYRINTHE"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2007 a 01:08

Heureusement pour toi,mon cher mus,

Les cassements de tête de la circulation de Casablanca est quand même un peu lointain,cette chance est que tu habites une très belle ville fleurie et très décorative avec des parcs éxemplaires et surtout de belles avenues avec de très belles villas,c'est bien Mohammédia l'éx: Fédala.

Mais dans l'avenir,cette ville va rejoindre celle de Casablanca,et le fourbi va s'amplifier,profitons pour le moment de cette aubaine de tranquilité.

Je te remercie de ton texte véridique à ce problème majeur de notre socièté qui a besoin d'école du"savoir-vivre".

Je sais que tu sors des écoles aux proffèsseurs compétants et éxpérimentés dont tu gardes en mémoires les belles leçons de discipline.

La chance d'avoir rencontrer devant toi,à ce jour ,l'ancien proffèsseur BENZEKRI,qui était élève du Lyceé Moulay Idriss de Féz en 1932,et ensuite devenu proffèsseur à Oujda en 1940,un des témoins occulaires parmi lesquels qui m'ont connus en 1948 à la rue rouamzine de Mèknès.Un homme instruit et cultivé,une rareté de nos jours.

mus,cela fait depuis ce temps-là"UNE PAILLE !!!!! ".


" T A R Z A N " ././




Re: " LE LABYRINTHE"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2007 a 02:15

CASABLANCA , ECLAIRAGE DES RUES ET AVENUES :


L'installation des reverbères montés sur poteaux métalliques le long des rues et avenues,ont une carrence d'éclairage dûe à la plupart des reverbères de lampes brulées,ce qui engendre des èspaces obscurs sur ces tronçons.

Il faut calculer aujourd'hui à environ 30% d'éclairage en défaut.

Il est un danger pendant la nuit de s'aventurer à pied dans ces éspaces,lesquels sont des pièges pour attaquer ou molester les passants afin de les dépouiller de leur avoir.

Certain modèle de poteaux finissent par échouer sur le sol,à cause de leur base rongé par la rouille à la longue,l'écroulement peut être fatal s'ils se trouvent des victimes à ce moment-là.


" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2007 a 03:00

CASABLANCA, LE SERVICE D'ASSAINNISSEMENT :


Sur les rues et avenues de Casablanca sont installées des bouches d'égoûts,le long des trottoirs pour l'écoulement des eaux.

Ces bouches d'égoûts sont des repères à ordures,boîtes de conserve,pôts de yaourt,bouteilles diverses,cartons d'emballage divers,sacs en plastic,pièrres et morceaux de brique ect.....


En cas de pluies dilluviennes,le risque de danger est le suivant,les sous-sols des immeubles seront évidemment innondés et causant des pertes en matériel ou marchandises entrepôsées de valeur considèrable.

Non seulement,que les voies impraticables à la circulation pourraient être intèrrompues durant un certain temps,et nèscèssitant la vennue des sapeurs pompiers pour l'évacuation des eaux.

Ces sacrés abris d'égoûts contiennent des cafards et des rats qui prolifèrent durant le calme de nuit,à la recherche des aliments jonchés sur la voie publique près des containers d'ordures,lesquels éboueurs tentent quelques fois le rammasage facultatif.


" T A R Z A N " ./.




Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 20 juillet 2007 a 18:59

Si je comprend bien, elle est loin la Casablanca de ma jeunesse, la Casablanca des CHABAKOUNIS ou MARDA comme on les appelés jadis. aujourd'hui c'est la Casablanca Anarchiste ou chaqu"un fait ce qu'il veut c'est aussi la loi de la gungle d'aprés la description de Tarsan.
Domge!

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 00:37

Oh ! mriziga,


Non,c'est toujours"PAREIL",les chabakounis et merdas travaillent toujours à leur compte,ça arrondi les fins de mois.

C'est pas avec leurs salaires qu'ils vont acheter des cerises pour leurs enfants !!!!!!.....

Le dommage est devenu une HABITUDE.


" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 00:48

LES CAFETIERS ET RESTAURATEURS AMBULANTS DE CASABLANCA :



De nos jours,des proffèssions s'organisent à la vente de boissons chaudes,se déplaçants à bras d'homme,d'un côté le kanoun au charbon et par dessus en permanence la cafétière,et de l'autre bras le seau en plastic contenant à l'intérieur le bocal à sanida et les gobelets en plastic blancs jettables.

Il vous sera servi à votre porté un verre de café bien chaud au prix modique de 1 dh 00 ,en plus parfumé à la canelle.

" MAIS,QU'EST QUE VOUS VOULEZ DE PLUS,BON SANG !!!!!...."


" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTHE"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 01:17

POUR LES RESTAURATEURS AMBULANTS :


Leurs préférences de lieu de fréquentations,les endroits commerçiaux comme par éxemple le Derb Omar,rue Houmane El Fétouaki,rue de Strasbourg.

Ceux sont en général des anciennes poussettes d'enfants réformées de leurs anciens propriètaires et récupèrées par ces ambulants.

Ces poussettes sont aménagées d'un kamoun ou d'un réchaud à gaz pour maintenir à la tempèrature voulue les plats variés,les pois-chiches bouillis servis avec du kamoun ou des fèves bouillies,des épis de maïs bouillis aspergés d'eau salée.

Il y aussi des briouates bien garnis aux crevettes royales,un luxe quand même.

Il y a aussi le maïs grillé au feu de charbon,une bonne odeur et surtout un délice,lorsqu'on sort épuisé de la plage,il y a une quantité de vendeurs sur les bords de la route.

Il y a aussi les doubles filets de sardines grillées à l'huile servis en sandwich avec de la salade de tomate et d'olives et d'oignons coupé en fine lamelle.

Il y a aussi le pain noir"mahrach"avec les oeufs durs coupés en tranche et aspergés d'huile d'olive.(C'est un repas froid)

A vrai dire,c'est des repas économiques très prisés par la main d'oeuvre des débardeurs des camions,déchargeants ou chargeants les colis de marchandises diverses.

Les prix sont très modiques,et ne peuvent pas dépasser entre 7 ou 8 dhs le sandwich.


" C'EST LE RECORS DU MONDE,DU SAVOIR VIVRE !!!!!!...."


" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 01:29

LES BONS METIERS DE COMMERCANTS QUI ONT PIGNON SUR LES RUES :


Tous ces métiers de commerce de rues sont éxempts d'impôts et de taxes,aucun loyer à payer,ni électricité,ni eau et encore moins de salariés à payer,ils traitent eux-même l'éxploitation commerçiale.

Un métier bien lucratif et qui marche à merveille avec un chiffre d'affaires dépassant largement celui d'un BUREAU DE TABACS.

C'est le vendeur de cigarettes au détail,mais à vrai dire(en camouflé)il vend des quantités de cartouches de contrebande,les marques de"LEGEND",MARLBORROGH"WISTON" ect....

Qui fait le plus grand tort aux impôts indirects !!!!!.....

" CE QUI FAIT PARTI DE L'ESTHETIQUE DES RUES DE CASABLANCA "....



" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 01:48

LA DECORATION DE L'ENVIRONNEMENT :



Dans la ville de Casablanca,laquelle est parsemés de ses rues et avenues de magnifiques arbres palmiers ou autres genres de faux orangers.

Les faux poivriers ont été coupés et déracinés et remplacés par les palmiers dans la rue Hadj Amar Riffi ancienne Franchet D'Espèret.

Depuis un certain temps,les palmiers ont grandis,mais quelques uns ont péris,et non jamais été remplacés.

Ce vide manquant d'arbres non remplacés,donne une faute décorative et d'un alignement discontinu,mais que personne ne remarque,les gens trop occupés par leurs affaires quotidiennes.


" LES DEFAUTS DE CASABLANCA ".


" T A R Z A N " ./.

Re: " LE LABYRINTHE"
Posté par: tarzan (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 02:01

LES MOTOCYCLETTES ET LES SCOOTERS DE CASABLANCA :



Les employés et les petits salariés qui travaillent au centre ville,se sert de locomotion pour aller à leur travail,faire des courses ou aller à leur domicile.

Ces engins à deux roues stationnent sur les trottoirs ou dans les entrées d'immeubles,devant les vitrines de magasins et même ont des parkings visibles où se trouve une masse innombrable de vélomoteurs,qui fait horreur de vision pour une si belle ville !!!!!!....

Exemple parking"LIBERTE" face le bar COLIBRI ou encore la rue Férhat Hached près du Café"OUKAIMEDEN".


" LA MAUVAISE VISON DE CASABLANCA " .


" T A R Z A N " ./.




Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: ETTEDGUI ALBERT (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 09:58

tarzan allaire dechaine.quand tu parles de ne plus avoir de telephone entre tes mains, tu me fais rire, quand tu es a paris, tu achetes une carte telephonique avec code et tu passes ton temps dans les cabines telephonique de paris , c est vrais ou pas ?
tu racontes si bien le casa d aujourd hui, c est le folklore marocains !
amities albert e

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: mriziga (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 14:25

chére Tarzan:
Ce n'est pas que je regrette les Chabakounis (Marda) loin de là, mais c'est la discipline que je regrette.

Re: " LE LABYRINTE "
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 21 juillet 2007 a 14:44

Albert arretes de coincer Tarzan !!!!! hahaha !

Laisses-le nous raconter ce que son humeur du jour lui suggere !

Aller à la page: Précédent12345Suivant
Page courante: 2 of 5


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'