CAFE DARNNA :  DARNNA.COM
Chat amical 
Aller à la page: PrécédentPremière...1516171819202122232425Suivant
Page courante: 23 of 25
BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 22 mai 2008 a 15:54

Une petite fille demande un jour à sa mère : ‘Maman, comment la race humaine est-elle apparue ?'

La maman répond : 'Dieu fit Adam et Ève et ils eurent des enfants. C'est ainsi que la race humaine est apparue'.

Deux jours plus tard, la petite fille demande à son père la même question.

Le père répond : 'Il y a très longtemps existaient les singes. Au fil des années ils se transformèrent pour devenir des hommes. C'est ainsi qu'est apparue la race humaine.'

Confuse, la petite fille retourne voir sa mère et lui demande : ‘Maman comment se fait-il que tu m'aies dit que la race humaine a été créée par Dieu et que papa m'affirme qu'elle vient du singe ?'

'Chérie, répondit la maman, c'est que moi je t'ai parlé de l'origine de ma famille, et ton père de la sienne ... !'

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: sayaa (IP enregistré)
Date: 03 juin 2008 a 09:59

haha!! mdr mohamed!! allah i 3atek saha!

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: delphinos (IP enregistré)
Date: 03 juin 2008 a 22:42

Trois femmes - une fiancée, une maitresse, une mariée - sont en train de parler de leur relation avec leur homme.

Elles décident de faire quelque chose pour exciter leur homme et de se rencontrer quelques jours plus tard pour en reparler et se raconter comment cela s'est passé. Elles s'engagent à attendre leur homme le soir même, vêtue d'un corset genre SM, hauts talons, bas résille et masque noirs.


Quelques jours plus tard elles se retrouvent et racontent.


La fiancée :

L'autre soir, quand mon fiancé est arrivé à la maison, il m'a trouvée vêtue avec le body de cuir, les hauts talons, le masque

Il m'a regardé avec de grands yeux, m'a dit que je suis la femme de ses rêves, qu'il m'aime et nous avons fait l'amour toute la nuit.


La maitresse :

Moi aussi j'ai reçu mon amant vêtue de la même façon.

Quand il est entré chez moi, il m'a regardée, n'a rien dit, mais nous avons eu une nuit super chaude !!!


La femme mariée :

L'autre soir, j'ai envoyé les enfants loger chez ma mère puis je me suis habillée aussi en cuir noir : body, hauts talons, masque...

Mon mari est rentré du travail, a ouvert la porte et m'a dit : Salut Batman, qu'est ce qu'on mange ?

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: sayaa (IP enregistré)
Date: 05 juin 2008 a 19:12

ah nan,trop drole ta blague delphinos!! jsuis morte de rire!!

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 11 juin 2008 a 12:29

Une femme d'âge mûr a une crise cardiaque, et se retrouve à l'hôpital.
Sur la table d'opération, proche de la mort, elle vit une expérience.
Elle voit un ange et lui demande :' Mon heure est-elle arrivée? '
L'ange lui répond: ' Non, il te reste 43 ans, 2 mois et 8 jours. '
A son réveil, elle décide de demeurer à l'hôpital, de se faire
remonter le visage, faire une liposuccion, injecter du collagène dans
les lèvres, faire refaire les seins et tout le reste. Comme elle
devait encore vivre longtemps, cela en valait la peine.
Après sa dernière opération, elle sort de l'hôpital, traverse la rue,
et se fait frapper par un camion.
Arrivée au ciel demande furieuse :
'C'est quoi ce bordel, Il me semble que je devais vivre encore 40 ans
et plus !!! Pourquoi ne m'avez-vous pas fait éviter la trajectoire de
ce camion ???? '
L'ange répond:' Oh putain… ! Je ne t'ai pas reconnue !! '

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: LiliB (IP enregistré)
Date: 11 juin 2008 a 13:22

Citation:
Mohamed MOUSSA
Une femme d'âge mûr a une crise cardiaque, et se retrouve à l'hôpital.
Sur la table d'opération, proche de la mort, elle vit une expérience.
Elle voit un ange et lui demande :' Mon heure est-elle arrivée? '
L'ange lui répond: ' Non, il te reste 43 ans, 2 mois et 8 jours. '
A son réveil, elle décide de demeurer à l'hôpital, de se faire
remonter le visage, faire une liposuccion, injecter du collagène dans
les lèvres, faire refaire les seins et tout le reste. Comme elle
devait encore vivre longtemps, cela en valait la peine.
Après sa dernière opération, elle sort de l'hôpital, traverse la rue,
et se fait frapper par un camion.
Arrivée au ciel demande furieuse :
'C'est quoi ce bordel, Il me semble que je devais vivre encore 40 ans
et plus !!! Pourquoi ne m'avez-vous pas fait éviter la trajectoire de
ce camion ???? '
L'ange répond:' Oh putain… ! Je ne t'ai pas reconnue !! '

ELLE EST MARRANTE!

un rien misogyne... mais marrante grand sourire classique

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: itri (IP enregistré)
Date: 11 juin 2008 a 13:27

untype complement bourré (ivre) demande à un monsieur
-pardon hic! pourriez- vous m' indiquer le trottoir d'en face hic! ?
-c'est de l'autre côté,la bas
-vous -vous moquez de moi?
- pour quelle raison me moquerais je de vous?
-parce que j'en revient et on m'a dit que c'etait ici.

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 11 juin 2008 a 17:23

Désirant faire un petit cadeau à sa fiancée à l’occasion de son anniversaire, un jeune homme se rend dans un magasin de nouveautés accompagné de sa sœur et achète une paire de gangs.

Sa sœur en profite pour acheter une paire de culottes de soie.

Surchargée de travail la vendeuse se trompe entre les deux objets et envoie à la fiancée les culottes avec une lettre que le jeune homme avait prié de joindre à l’envoi.

Quelques jours plus tard, la jeune fille reçoit des mains d’un livreur le cadeau et lit ahurie les mots suivants :



- Je t’envoie ce petit souvenir pour te prouver que je ne t’ai pas oubliée. Mon choix s’est porté sur cet objet car j’ai remarqué que tu n’en portais pas lors de notre dernier tête à tête.

- Si je m’étais écouté je t’en aurais acheté de plus longs mais la vendeuse m’a dit que la mode était des courts avec des boutons.

- Ils sont très jolis, la vendeuse m’a montré qu’elle portait les mêmes depuis 3 semaines et qu’ils sont encore propres.

- Tu ne peux imaginer mon bonheur si je pouvais te les mettre moi-même pour la première fois, mais comme je ne pourrais te voir que dans quelques mois, je me réjouis quand même que les autres gens les voient avant moi. De toute façon je les verrai plus trad.

- J’espère que tu penseras à moi chaque fois que tu les mettras. A vrai dire je ne suis pas sûr de la mesure, mais la vendeuse ayant la même taille que toi je l’ai priée de les essayer devant moi. Je l’ai observée pendant qu’elle le faisait et j’ai constaté qu’ils étaient très jolis.

- Lorsque tu les enlèveras pour la première fois, souffle dedans pour qu’ils ne restent pas mouillés. Mets-y un peu de TALK pour qu’ils glissent mieux.

- Je pense que tu me feras le plaisir de les mettre lors de notre prochaine rencontre.

- En terminant, je pose deux gros baisers à l’endroit que recouvrira mon petit cadeau

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 13 juin 2008 a 09:57

Un riche industriel Marocain s'adresse à un ami ministre (les riches industriels ont tous au moins un ami ministre) en ces termes:
- Mon fils me désespère. Il n'a pas terminé ses études, ne cherche même pas du travail, passe tout son temps à boire et à rigoler avec ses copains.
Ne pourrais-tu pas lui trouver un boulot dans ton ministère ?
- Aucun problème, répond le ministre. Je le nommerai adjoint d’un de mes directeurs, avec un traitement de 50.000 dhs par mois.
- Non, non. Ce n'est pas cela que je veux. Il faut qu'il comprenne qu'il faut travailler dans la vie et lui inculquer la valeur de l'argent.
- Ah ? Bon. Je le ferai Chef de division, à 25.000 dhs par mois.
- Non, c'est encore trop. Il doit se rendre compte qu'il faut mériter son salaire.
- Euh... chef de service alors ? 18.000 dh par mois ?
- Toujours trop. Ce qu'il lui faudrait, c'est une place de petit fonctionnaire, tout en bas de la hiérarchie.
- Alors là, je ne peux rien faire pour toi, répond le Ministre.
- Mais pourquoi pas ?
- Pour ce genre de poste, il faut un diplôme .

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 13 juin 2008 a 13:17

Cher frère blanc,

>Quand je suis né, j'étais noir,
>Quand j'ai grandi, j'étais noir,
>Quand je vais au soleil, je suis noir,
>Quand j'ai peur, je suis noir,
>Quand je suis malade, je suis noir,
>Quand je mourrai, je serai noir...

Tandis que toi, homme blanc...

>Quand tu es né, tu étais rose,
>Quand tu as grandi, tu étais blanc,
>Quand tu vas au soleil, tu es rouge,
>Quand tu as froid, tu es bleu,
>Quand tu as peur, tu es vert,
>Quand tu es malade, tu es jaune,
>Quand tu mourras, tu seras gris...

Et après cela, tu as le toupet de m'appeler Homme de couleur.

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 13 juin 2008 a 15:38

Mohamed excellente la derniere !

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 13 juin 2008 a 15:39

et meme l'avant dernire !

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: hammayoussef (IP enregistré)
Date: 07 juillet 2008 a 15:54

merci pour les blagues vraiment ca me fait rire

pour te repondre a votre question

c'est que le plus part des marocains laissent la viande le dernier

a manger

et je crois c'est la bonne rèponse

bonne journèè

amities

youssef

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: Mohamed MOUSSA (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2008 a 12:18

Deux voleurs ont cambriolé une banque. Alors une fois chez eux, ils ont commencé à compter les billets. Un des voleurs fatigué dit à con collègue : je suis fatigué, on arrête de compter, demain on va suivre le journal pour savoir le montant exact.

BLAGUES JUDEO-M ARROCAINES
Posté par: andre (IP enregistré)
Date: 11 juillet 2008 a 12:30

Citation:
Mohamed MOUSSA
Deux voleurs ont cambriolé une banque. Alors une fois chez eux, ils ont commencé à compter les billets. Un des voleurs fatigué dit à con collègue : je suis fatigué, on arrête de compter, demain on va suivre le journal pour savoir le montant exact.

Je me souviens avoir lû cette petite histoire comme "le mot de la fin" qui apparaissait tous les jours sur un des quotidiens. Je ne me souviens pas si c´était sur la Vigie Marocaine ou sur Le petit Marocain; en tous cas, il y a bien 50 ans de cela...

mais l´histoire différait légèrement: les 2 voleurs ne savaient pas compter pour pouvoir effectuer le partage, alors l´un suggéra à l´autre d´attendre jusqu´au lendemain pour pouvoir lire sur le journal le montant de leur cambriolage.

"A"

Aller à la page: PrécédentPremière...1516171819202122232425Suivant
Page courante: 23 of 25


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'