CULTURES ET TRADITIONS JUIVES :  DARNNA.COM
Musique andalouse, histoire juive, culture judéo-berbère, judéo-espagnol, littérature juive, Rabbins, cimetières juifs au Maroc, Patrimoine juif au Maroc 
"La Réhabilitation des Cimetières Juifs du Maroc - Les Maisons de la Vie"
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 02 février 2015 a 22:32

Présentation à Paris de l'ouvrage "La Réhabilitation des Cimetières Juifs du Maroc - Les Maisons de la Vie"
Dimanche 1 Février 2015

L'ouvrage intitulé "La Réhabilitation des Cimetières Juifs du Maroc - Les Maisons de la Vie" a été présenté, dimanche à l'Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, dans le cadre de l'exposition-événement "Le Maroc Contemporain"



Lors de cette cérémonie, le secrétaire général du conseil des communautés israélites du Maroc et ambassadeur itinérant du Roi, M. Serge Berdugo, a souligné que la réhabilitation des cimetières juifs, qui a été lancée en 2010 à l'initiative du Roi Mohammed VI, a duré quatre ans et concerné 167 sites de 14 régions du Royaume, notant que cette opération extraordinaire est une illustration du Maroc contemporain qui reconnaît ses différents affluents.

M. Berdugo, qui a tenu à exprimer au nom de la communauté israélite du Maroc, sa gratitude et sa reconnaissance au Souverain, a par la suite fait un exposé dans lequel il a présenté les grands axes de cet ouvrage.

Cette opération a une forte symbolique et une portée hautement religieuse et reflète l'attachement du Royaume aux valeurs de modération, de dialogue et de respect de l'Autre, a-t-il relevé.

Elle se veut l'expression d'une réalité et d'une culture ancrée dans l'histoire millénaire du Royaume, a-t-il ajouté, faisant observer qu'elle a permis de réactiver les liens avec les juifs du Maroc et de préserver les traces du patrimoine juif du pays.

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, M. Ahmed Toufiq, a affirmé que l'opération de réhabilitation des cimetières juifs au Maroc est "une œuvre grandiose et subtile de SM le Roi" qui se veut une célébration de la mémoire, de la vie et de la mort, soulignant la nécessité d'apprécier à sa juste valeur ce livre qui est un bel exemple de travail sur cette réhabilitation.

Après avoir rappelé que la continuité de la communauté juive au Maroc s'est faite dans la symbiose et la cohabitation avec les musulmans, M. Toufiq a indiqué que cet ouvrage, qui est une invitation à revisiter le patrimoine juif, doit être traduit en d'autres langues. Le ministre s'est également arrêté sur la contribution de la communauté juive à la civilisation et à la richesse du pays, soulignant qu'elle garde toujours la nostalgie et des liens sentimentaux avec le Maroc. Il a en outre évoqué certaines spécificités du patrimoine judéo-marocain, faisant remarquer que les cimetières juifs sont des lieux de pèlerinage, parfois commun des juifs et musulmans.

L'ouvrage, paru récemment, puise sa source dans la décision du Roi Mohammed VI de sauvegarder et de restaurer tous les lieux de culte et les cimetières, y compris juifs.

Il s'agit d'une consécration éloquente des enseignements du prophète Mohammed introduits dans les premières pages de l'ouvrage : "Il est meilleur pour vous de vous asseoir sur un tison ardent, au point de brûler vos vêtements et votre peau, que de vous asseoir sur une tombe". (rapporté par Imam Mouslim).

"C'est une restauration de fond qui a été entreprise pour protéger et réparer l'outrage du temps, pour redonner honneur et dignité aux 'Maisons de la Vie' et aux défunts qui y reposent en paix, apportant ainsi la tranquillité à leurs familles où qu'elles se trouvent dans le monde", ont affirmé dans un Témoignage de reconnaissance et une prière pour la bénédiction du Roi placés en préambule de cet ouvrage et portés par vingt-sept grands rabbins juifs marocains de dix pays.




Source :
[www.atlasinfo.fr]

La police enquête sur des actes de vandalisme découverts au cimetière juif de Bejaâd
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 12 mars 2015 a 18:42

La police de Bejaâd et des éléments de la BNPJ enquêtent sur des actes de vandalisme contre le cimetière juif de la ville. Des personnes ont incendié un local consacré aux visiteurs, les murs portaient des graffitis antisémites.

Le cimetière juif de Bejaâd, à 173 km à l'est de Casablanca, aurait subi des actes de vandalisme. Selon un média local, une maison réservée aux visiteurs de confession israélite a été incendiée. Alertés par la fumée qui se dégageait du lieu, des policiers qui patrouillaient sur motos ont contacté les secours.
La même source penche pour la thèse del'acte prémédité qui serait l’œuvre d’une ou de plusieurs personnes non encore identifiées. Une hypothèse appuyée par la découverte de quelques graffitis antisémites sur les murs.


cimetiere-juif-de -Bejaâd.jpg


L’incident, le premier du genre dans une ville paisible et réputée pour sa tolérance, a mobilisé plusieurs enquêteurs. En plus de la police locale, des éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire, basée au quartier Maârif à Casablanca, se sont déplacés à Bejaâd pour y mener des investigations. Les enquêteurs ont interrogé le gardien et sa femme qui résident dans une maison au sein du cimetière, pour les relâcher ensuite. Les enquêteurs n’excluent aucune piste, même si les graffitis trouvés suggèrent l’acte antisémite.
Le cimetière, un patrimoine à sauvegarder
Le contexte international marqué par la forte poussée des adeptes du discours de Daesh et la forte tension qui prévaut dans les territoires occupés en Palestine et Al Qods, ont pu influencer ces actes de vandalisme contre le cimetière juif de Bejaâ. La ville est réputée pour être un creuset historique du judaïsme marocain. En effet, par le passé la ville abritait une importante communauté juive, qui vivait en paix avec les musulmans.

Après la création d'Israël, et surtout après les guerres israélo-arabes, beaucoup ont succombé à la tentation migratoire vers Israël ou des pays d'Europe ou d'Amérique du Nord. Malgré le départ massif durant les années soixante, cette communauté n'a pas rompu le lien avec la terre de leurs grands-parents. Preuve en est, les nombreux touristes effectuant un pèlerinage à Bejaâd pour visiter l’ancienne école de l’Alliance israélite ou pour se recueillir sur la tombe du saint Ravi Yossef Gabbay. Quant à la synagogue en mauvais état, elle risque de tomber en ruines selon certains sites juifs.
Mohammed Jaabouk
Copyright Yabiladi.com




Le siège du Sénat américain abrite la cérémonie célébrant la fin des travaux de réhabilitation des cimetières juifs du Maroc
Posté par: gerard (IP enregistré)
Date: 21 novembre 2015 a 19:23

Mardi dernier, le siège du Sénat américain abritait la cérémonie célébrant la fin des travaux de réhabilitation des cimetières juifs du Maroc. Organisé sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi, cet événement a été marqué par la présence de responsables gouvernementaux des deux pays, de plusieurs congressmen, de diplomates, de leaders des trois religions monothéistes, d'intellectuels et d’illustres personnalités. Le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, qui a représenté Sa Majesté le Roi Mohammed VI à cette cérémonie, a relevé la contribution «remarquable» de la communauté juive au «façonnement d'une société, à l'enrichissement d'une culture et au développement d'une civilisation» qui donne l'exemple édifiant de la coexistence entre le Judaïsme et l'Islam.

La symbiose a toujours marqué les relations fraternelles entre les Juifs et les Musulmans à travers l'histoire séculaire du Maroc, a insisté M. Toufiq. L'héritage de cette contribution à la civilisation matérielle et immatérielle du Maroc «force l'admiration», a noté le ministre, en mettant en exergue l'apport des juifs marocains au patrimoine judaïque universel, notamment dans les domaines de la théologie, de la philosophie et de la littérature. «La stabilité et l'équilibre dont jouit le Maroc puisent leur quintessence d'une connaissance profonde des objectifs ultimes de la religion et de la tradition culturelle marocaine où les relations fraternelles entre les Juifs et les Musulmans sont profondément enracinées», a souligné le ministre. Il a, en outre, affirmé que l'opération de réhabilitation des cimetières juifs au Maroc est «une œuvre sublime initiée sur Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi», une entreprise qui se veut, selon lui, une célébration de la mémoire, de la vie et de la mort.

Pour sa part, le congressman américain André Carson a souligné que le Maroc, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, donne l'exemple d'un pays attaché à la coexistence paisible et à l'«unité effective». «À l'heure des défis, le Maroc a fait preuve d'engagement et de persévérance dans la voie de la modération, du dialogue et de la diversité», a-t-il souligné. M. Carson, représentant démocrate du septième district de l'Indiana à la Chambre basse du Congrès américain, a fait, en outre, observer que l'opération de réhabilitation des cimetières juifs du Maroc est l'illustration d'un attachement sans faille du Royaume à l'unité et au vivre ensemble. Dans un monde en proie aux défis et à l'incertitude, l'expérience marocaine en matière de coexistence et de dialogue interreligieux est une source d'inspiration pour les autres pays pour jeter les bases d'un modèle de société qui s'appuie sur le respect et la complémentarité, a-t-il dit.

De son côté le sénateur Ben Cardin rend un vibrant hommage à la sagesse et au leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Pour lui, «L'initiative royale derrière la réhabilitation des cimetières juifs du Maroc est une entreprise impressionnante qui démontre que la force est dans le dialogue des civilisations et réside dans la solidarité entre les différentes spiritualités», a souligné M. Cardin, qui a salué l'engagement du Souverain en faveur de la cause de la paix. Enfin, Serge Berdugo, ambassadeur itinérant de Sa Majesté le Roi, a mis en avant la forte charge symbolique de l'initiative royale. «Il s'agit d'une initiative impressionnante lancée en 2010 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI», a-t-il souligné. Il a, en outre, relevé que cette opération de grande envergure, qui constitue un hymne à la paix et à la coexistence, a permis de restaurer un élément essentiel de l'héritage juif du Royaume qui se distingue par sa richesse et sa diversité. 

Source: lematin.ma



Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'