CULTURES ET TRADITIONS JUIVES :  DARNNA.COM
Musique andalouse, histoire juive, culture judéo-berbère, judéo-espagnol, littérature juive, Rabbins, cimetières juifs au Maroc, Patrimoine juif au Maroc 
Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3
Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 30 juin 2009 a 18:08

Réunion du Conseil d’Administration
élargi aux membres actifs de l’association Zohar


Ordre du Jour
Jeudi 9 Juillet 2009 à 15H00
BBQ à 18H00
Musique et animation par Nimrod Shani du Kibboutz Ein Ha-Horesh


■ 19 Membres Ont donné son accord à cette réunion
■ 19 haverim natnou ete hezkemam baiim la Vaad mourhav

Delouya Arrik - Mayer Josiane - Wolf Shosh - Kadosh Ran X 2 - Wazana David - Kadosh Bob & Pnina X 2 - Ben Ezra Shosh - Bitton Yaacov - Anidjar Soly -
Shani Nimrod & Dorit x 2 - Shosh Ruimy - Waknine Brender Micheline - Knafo Asher & Annie x 2 - Bensimhon Shaul - Sebbag Ouri -

X 2 Accords en cours :
Mehakim le teshouva sofite mi haverim elé
Bentolila Jean-Pierre - Pilo Elie

Ne participeront que les membres invités. Ils pourront apporter une salade ou un gâteau ou des fruits, à leur convenance Rak elé she natnou ete hezkemam baiim la Vaad mourhav ou meviim ouga o perotes o salat

Chez Ran Kadoch
Moshav Mizgav Dov
Meshek 11
Yishouvé Gderot
Tél: +972 8 859 47 28
GSM: +972 524 401 448

■ Seront présents

Le Vaad Menahel Nihoul / Conseil d’Administration (administrateurs)
Président Dr. Arrik Delouya
Déléguées Générales de l'association Josiane Assouline-Mayer Doctorante
Trésorier Haviv Zrihen Bar Kochva, absent excusé
qui délèguera son vote à l’avocat Y Bitton
Fund Raising et Relations Publiques Shosh Wolf

Election du Vaad Nihoul / Bureau-Directeur est ainsi composé :
Président Dr Arrik Delouya
Déléguée générale Josiane Assouline-Mayer
Fund Raising Shosh Wolf
Le Vaad Bikoret / Conseil d’évaluation et de contrôle composé par 3 Membres:
Ran Kadoch
Shosh Ben Ezra
Bob Kadoch

Election du Vaad de ba’alé skhouyot hatima / Conseil apte à signer (fondé de pouvoir) composé de :
Dr Arrik Delouya
Shosh Wolf
Haviv Zrihen Bar Kochva



■ Préambule

Cette Réunion de notre Vaad devra considérer notre association Israélienne Zohar comme puisant sa conception dans l’action humanitaire comme un lieu de réparation, de compensation, nous mettons l’accent sur un monde où les Droits de l’Homme ne sont pas universels et où l’on naît inégal.

C’est donc dans un monde tissé d’inégalités, d’injustices, l’organisation non antagoniste de la réduction de toute aliénation que nous constatons la chance à toute différence.

L’humanitaire que nous voulons défendre et mettre en avant comme Projet Associatif est alors une dynamique qui crée et pratique des circuits de communication entre trois univers sociologiques aux structures internes complexes, la finalité étant d’établir une communication inclusive entre les hommes :
a) L’univers de la marginalité sociale,
b) A l’opposé, est l’univers, immense comparativement, de la normalité sociale, d’ordre financier
c) Et entre les deux, c’est-à-dire entre les actions humanitaires nécessaires pour réduire le mal et le souci humanitaire d’éléments sociaux relativement privilégiés, il y a l’univers de la communication, de l’organisation de la rencontre entre les deux univers précédents.

C’est le domaine de la médiation, de l’information, de la catalyse, du rassemblement des moyens nécessaires aux actions, du fund raising c.a.d de la collecte des fonds, sans lesquels aucune action n’est possible.



De ce constat, nous allons, lors de cette réunion, générer un certain nombre d’interrogations et de mise en place de gardes - fous de notre association tels que :

1 Une banque de projets citée maintes fois par Arrik mettant en lumière quelques actions de qualité et de valeur tels que :

1. 1 Un travail de fond de sensibilisation et de conscientisation des membres pour els intégrer à notre Groupe associatif, constance lors des présences aux réunions, cotisations pour honorer son adhésion, discipline et aide aux traductions des PV.

1. 2 Des réunions mensuelles à répétition incluant tous les membres désireux s’y rendre et y participer

1. 3 Créer une clique de membres faisant partie de notre conseil d ‘administration, proposer Henri Kenizou en qualité d’ancien banquier pour épauler Haviv Bar Kokhva, démission d’Orna Baziz

1. 4 La création d’un comité scientifique pour une orientation scientifique si nécessaire

1. 5 Aider et « coacher » des doctorants à réaliser leur thèse de doctorat dans des conditions optimales tels qu’un encadrement universitaire, aide à l’obtention d’une bourse, aide à impression et diffusion d’articles scientifiques (Hassan Majdi de Marrakech, Josiane Assouline-Mayer, Shosh Wolf etc…)

1. 6 Aide logistique en cours à la Revue Brit des Juifs originaires du Maroc en langue Hébraïque et Française (direction : Asher Knafo)

1. 7 La création d’une Collection de livres (contrat signé)

1. 8 Participation au Colloque International de Cordoue des 3 - 7 Juin 2009 : "Sépharade : Mémoires, Identités et Diasporas"

1. 9 « Marrakech-la-Juive » en annexe et en attaché séparé

1. 10 La restauration du cimetière de Marrakech (demander à Georges Sebat de mettre en place son logiciel adapté qui a fait ses preuves au cimetière Juif de Casablanca) et des autres cimetières des Juifs berbères (en y créant des enceintes avec panneau d’entrée en plusieurs langues) à 4 Heures de route de Marrakech vers Tinghir non loin de Ouarzazate et des sites qui ont été marqués par l’histoire

1. 11 Préparation d’un Colloque se démarquant des autres et d’un important évènement culturel pour 2009

1. 12 Organiser des conférences et séminaires de façon itinérante à travers plusieurs pays et villes

1. 13 Aide logistique à la création d’une Fondation de la casa de Sefarad à Séville

1. 14 Ré - éditer tous les ouvrages de références épuisés et qui sont le plus demandés

1. 15 Rendre accessible la lecture de thèses devenues ouvrages de références

1. 16 En assurer la traduction en différentes langues

1. 17 Lancer à travers le monde des spectacles dignes de cette culture et de cet héritage

1. 18 Créer un musée

2 Mesurer le degré de leur militantisme et leur contribution dans la préservation du legs juif marocain

3 Rédiger une plateforme en guise de règlement intérieur et de code de déontologie

4 Lancer la campagne de fund raising

5 Préparation de la journée du 30 Août

6 Travail des ateliers




Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 16 juillet 2009 a 21:57

Réunion du Comité Directeur de Zohar élargi à quelques membres actifs

Jeudi 9 Juillet 2009 de 15H00 à 18H00
chez notre ami Ran Kadoch, au Moshav Mizgav Dov
BBQ de 11H00 à 23H00

Procès Verbal établi par Josiane Assouline-Mayer
Revu par Arrik Delouya


Etaient présents à la discussion:
Arrik Delouya Président et Vaad Nihoul
Josiane Mayer Déléguée générale et Vaad Nihoul
Shosh Wolf Administrateur - fund raising et Vaad Nihoul
Ran Kadosh Vaad Bikoret
Shosh Ben Ezra Vaad Bikoret
Bob Kadoch Vaad Bikoret
Pnina Kenan
Shosh Ruimy
Micheline Waknine- Brender
Yardena Waknine-Yaskowski
David Wazana en début de réunion

En fin de réunion, se sont joints à nous pour le BBQ:
Shaul Bensimhon
Soly Anidjer
Anita Ponte-Anidjar
Esther Monsonego
Marie Claire Monsonego
Asher Knafo


Arrik a ouvert la réunion en rendant compte du rendez-vous de la veille Mercredi 8 Juillet de 15H00 à 17H30 au Bar Espresso du Bould Dizengoff Pinat Ben Gourion à Tel-Aviv entre Haviv Bar Kochba, Henri Kenizou , Yaakov Bitton (l’avocat de l’association) et lui-même. Les épouses Bar Kochva et Kenizou étaient aussi conviées.

Au cours de ce rendez-vous, l’avocat de notre association a expliqué la forme selon laquelle les procès verbaux doivent être rédigés afin d’être joints au dossier de création de l’association. Le PV de la réunion du 14 Mai a été établi en Hébreu.

Il a été également décidé de la date de la prochaine réunion du Comité directeur (Vaad Menahel et Vaad Bikoret) qui se tiendra le 30 Août à Tel-Aviv en présence d’Arrik. Haviv Bar Kokhva notre Trésorier sera absent (et excusé) à l’étranger.

Le 14 Septembre prochain, aura lieu une réunion en guise d’Assemblée pour tous dont le but sera l’apport de nouveaux membres. Le programme sera mis au point dans les semaines à venir.

Arrik a présenté le projet-phare de l’association : Marrakech La Juive.
Combien de temps reste-t-il avant que « Marrakech-la-Juive » ne disparaisse à jamais. Il est plus qu'impératif aujourd'hui de réaliser non pas un livre, un film ou des photos, mais le livre - le film - les photos qui recèleront l’ultime témoignage d’une des plus vieilles communautés juives en exil localement présente depuis 22 siècles. Au fil des ans la question se fait de plus en plus pressante: Le projet «Marrakech-la-Juive», permettra la procession de cette collecte de témoignages, en trois formes obligatoires:
1) Un livre, historique qui s'appuie sur des témoignages et illustré de photos
2) Un film avec un scénario reproduisant la majorité de ces témoignages
3) une exposition itinérante avec des photos prises durant ces recherches
Ce projet dont le coût est évalué à 25.000 €uros devrait démarrer vers la mi-octobre. Il sera réalisé par Arrik Delouya Shosh Wolf de Tel-Aviv, Myriam Tanguy de Paris, Hassan Majdi et Jacky Kadoch de Marrakech.

Un second projet concernant la mise au point d’un logiciel pour situer les sépultures du cimetière de Marrakech a été présenté. Il sera conduit par Georges Sebat et sera la réplique du logiciel installé au cimetière Juif de Casablanca. Ce projet est évalué à environ 15.000 euros.

Shosh Wolf et Arrik Delouya envisagent un voyage de Fund Raising aux Etats-Unis dans les mois à venir afin de présenter ces projets à des donateurs potentiels en Amérique du Nord et ailleurs.

A la suite de cette présentation, une discussion s’est développée entre les membres de Zohar portant sur la nécessité de définir rapidement, au-delà des 2 projets présentés par Arrik, des actions spécifiques visant à diffuser et sauvegarder le patrimoine juif marocain en Israël.

Il a été décidé de tenir une séance de « Brainstorming » en guise de think tank début août dont le but sera une réflexion commune sur les objectifs et les projets d’actions. Au cours de cette rencontre seront présentées et discutées les idées de chacun et une liste d’actions envisagées sera établie qui sera présentée au vote lors de la réunion du Comité Directeur du 30 août.

1 Des réalisations ont été mises en lumière et une banque de projets citée maintes fois par Arrik mettant en avant quelques actions de qualité et de valeur tels que :
1. 1 Un travail de fond de sensibilisation et de conscientisation des membres pour els intégrer à notre Groupe associatif, constance lors des présences aux réunions, cotisations pour honorer son adhésion, discipline et aide aux traductions des PV.
Plus de 250 Personnes ont participé à 5 Importantes Réunions fondatruces de cette association Israélienne
1.2 Un Comité d’Honneur a été composé
1.3 L’enregistrement de la Ha’Amouta « Zohar » est actuellement chose faite. Notre avocat Yaacov Bitton a aidé à l’ouverture d’un compte bancaire
1.4 Un Vaad Nihoul / Bureau-Directeur a été composé ainsi qu’un Vaad Bikoret / Conseil d’évaluation et de contrôle composé par 3 Membres a été mise en place
1.5 Des réunions mensuelles à répétition incluant tous les membres désireux s’y rendre et y participer
1.6 Créer une clique de membres faisant partie de notre conseil d ‘administration, proposer Henri Kenizou en qualité d’ancien banquier pour épauler Haviv Bar Kokhva, démission d’Orna Baziz
1.7 La création d’un comité scientifique pour une orientation scientifique si nécessaire
1.8 Aider et « coacher » des doctorants à réaliser leur thèse de doctorat dans des conditions optimales tels qu’un encadrement universitaire, aide à l’obtention d’une bourse, aide à impression et diffusion d’articles scientifiques (Hassan Majdi de Marrakech, Josiane Assouline-Mayer, Shosh Wolf etc…)
1.9 Aide logistique en cours à la Revue Brit des Juifs originaires du Maroc en langue Hébraïque et Française (direction : Asher Knafo) et aide supplémentaire au Rav Meir (Michel) Abitbol
1.10 La création d’une Collection de livres (contrat signé)
1.11 Participation au Colloque International de Cordoue des 3 - 7 Juin 2009 : "Sépharade : Mémoires, Identités et Diasporas"
1.12 « Marrakech-la-Juive » voir plus haut
1.13 La restauration du cimetière de Marrakech & des autres cimetières des Juifs berbères (en y créant des enceintes avec panneau d’entrée en plusieurs langues) à 4 Heures de route de Marrakech vers Tinghir non loin de Ouarzazate et des sites qui ont été marqués par l’histoire
1.14 Préparation d’un Colloque se démarquant des autres et d’un important évènement culturel pour 2009
1.15 Cotisations des membres adhérents à 150 Nis (shekel = 30 €uros par an)
1.16 Création d’un Igud HaSofrim shel Yahdut Morocco / Union des écrivains d’origine marocaine en Israël
1.17 Rédaction d’un Règlement Intérieur, la Charte et le Code de déontologie à partir du document proposé par Arrik Delouya
1.18 Lancement de « pourparlers » de contacter les membres d’origine marocaine de la Knesset / Parlement Israélien dans le but d’obtenir les supports financiers, appui logistique de fonctionnement et autres subventions pour cofinancer nos projets associatifs sur le terrain.
1.19 Arrik a suggéré qu’un ouvrage collectif de notre association soit rédigé autour du thème : « J’explique le Judaïsme Marocain à mes enfants Israéliens»
1.20 Création d’un Groupe lobby pour la mémoire du père de Micheline-Mikhal Waknine

1.20 Organiser des conférences et séminaires de façon itinérante à travers plusieurs pays et villes
1. 21 Aide logistique à la création d’une Fondation de la casa de Sefarad à Séville
1.22 Ré - éditer tous les ouvrages de références épuisés et qui sont le plus demandés
1.23 Rendre accessible la lecture de thèses devenues ouvrages de références
1.24 En assurer la traduction en différentes langues
1.25 Lancer à travers le monde des spectacles dignes de cette culture et de cet héritage
1. 26 Création d’un musée
1.27 Préparation d’une Autobiographie de Shaul BenSimhon

2 Mesurer le degré de leur militantisme et leur contribution dans la préservation du legs juif marocain

3 Rédiger une plateforme en guise de règlement intérieur et de code de déontologie

4 Lancer la campagne de fund raising

5 Préparation de la journée du 30 Août

6 Travail des ateliers


A la suite de cette rencontre, un BBQ offert par Arrik a été entièrement conçu par Ran et les amis ont tous contribué en apportant boissons, gâteaux, shfenjs (Soly Anidjar) et autres salades et fruits



סיכום דיון של אסיפת וועד ההנהלה עמותת "זוהר"

נערך ב 9 ליולי 2009 ע"י ד"ר אריק דלויה ,וועדת הניהול בתוספת של כמה חברים פעילים

Proces Verbal etabli par Josiane Assouline-Mayer
Revu par Arrik Delouya
Traduction amicale Yacov.Benwalid, Israël

(תורגם ע"י יעקב.ב - ב-16 ליולי 2009, כד' בתמוז תשס"ט)


תאריך האסיפה: יום ה' ה-9 ביולי 2009 משעה:15.00 עד השעה: 18:00
לאחר האספה, נמשך המפגש בליווי מזנון ברביקיו
מקום המפגש: אצל רן קדוש ,מושב משגב דב , משק 11 , יישובי גדרות

משתתפים באסיפה של וועדת הניהול והביקורת:
• אריק דלויה , נשיא העמותה, חבר בוועדת ניהול
• זוסיאן מאייר,מזכירת העמותה, חברה בוועדת ניהול
• שוש וולף,אדמיניסטרציה-ממונה על גיוס משאבים, חברה בוועדת ניהול
• רן קדוש, חבר בוועדת הביקורת
• שוש בן עזרא, חברה בוועדת הביקורת
• בוב קדוש, חבר בוועדת הביקורת

מצטרפים נוספים , פעילים בעמותה:
• פנינה קינן
• שוש רוימי
• מישלין וועקנין-ברנדר
• ירדנה וועקנין-ישקובסקי
• דוד וואזנה (השתתף בתחילת האספה.

משתתפים לאחר האסיפה-המשך בכיבוד הברביקיו:
• שאול בןשמחון
• סולי אנידז'ר
• אניטה פונטה- אנידז'ר
• מארי קלייר מונסונגו
• אשר כנפו

1. הקדמה:
1.1 אריק פתח את האסיפה ע"י מתן דין וחשבון מהמפגש המקדים שנערך ביום רביעי
ה 8 ליולי 2009 ב"בר אספרסו" ,(רחוב דיזנגוף פינת בן גוריון, תל-אביב),
1.2 נוכחים: חביב בר כוכבא, הנרי קניזו, יעקב ביטון, (יועץ המשפטי של עמותת "זוהר") ואריק דלויה (הרעיות של בר כוכבא וקניזו הסבו כאורחות מלוות).
1.3 היועץ המשפטי ,יעקב ביטון הנחה את המשתתפים על נוהל תקני לכתיבת סיכומי פגישות ואסיפות על מנת לאגד אותם בספר העמותה, (הסיכום האחרון מה 14 למאי 2009 תורגם לעברית ותויק כהלכה).
1.4 במפגש הנ"ל סוכם על קביעת מועד לישיבת וועדת הניהול והביקורת לתאריך ה 30 לאוגוסט 2009 בתל-אביב.
1.5 נקבעה פגישה כללית של כל חברי העמותה לתאריך 14 בספטמבר 2009, במטרה לגיס עוד חברים חדשים, תוכנית האסיפה תיקבע בשבועות הבאים, עדכון יבוא בהמשך.

2. נושאים שנדונו באסיפה של היום:

2.1 אריק הציג את התוכנית הדגל של העמותה: "מרקש היהודית".
כמה זמן נותר עד להיעלמות של "מרקש היהודית"? נשאלת שאלה מאוד כואבת שמתייחסת לשימור של קיום קהילה יהודית כה עתיקה, יש לפעול ע"י כתיבת ספר, הפקת סרט ותערוכת תמונות שיתנו עדות לקיום קהילת מרקש שקימת מזה 22 דורות.
לאורך השנים ,השאלה נעשית יותר ויותר דחופה, לכן הפרויקט "מרקש היהודית" יאפשר את המהלך של אוסף עדויות בשלוש צורות מחיבות:
• ספר שמסתמך על עדויות ומאויר ע"י תמונות נלוות.
• סרט עם תוכן שמשחזר את מרבית העדויות.
• תערוכה ייחודית של הצגת תמונות שיערכו במשך המחקר על הפרויקט.

עלות הפרויקט מוערכת ב 25,000€ ,
יעד :צריך להיות מותנע לקראת חודש אוקטובר 2009,
אחראים על הבצוע: אריק דלויה, שוש וולף מתל אביב, מרים טאנגי מפריס,חסן מאז'די וזקי קדוש ממרקש.

2.2 פרויקט שני שמתייחס להסבת מיפוי של קברים בבית העלמין במרקש ע"י רכישת תוכנה שתאפשר איתור מידי של הנפטרים (תוכנה זו מיושמת בבית העלמין של קזבלנקה).
אחראי על הבצוע :זורג' סבג.
הערכת עלות: 15,000 €.

2.3 בחודשים הקרובים,שוש וולף ואריק דלויה מתכננים מסע לגיוס כספים בארה"ב, המטרה להציג את הפרויקטים בפני תורמים פוטנציאליים ולשתף אותם במימון.

2.4 בהמשך להצגת 2 הפרויקטים הנ"ל, התפתח דיון בין חברי "עמותת זוהר" בדבר הצורך להגדיר משימות ספציפיות להשגת המטרה של שימור מורשת יהדות מרוקו בישראל.

2.5 הוחלט על קיום מושב מיוחד בתחילת חודש אוגוסט, במטרה לקבל דעה אחידה על הנושאים שיוצגו בפני החברים, כל אחד יעלה דעה ותוכניות פעולה שבסופו של דבר יגיעו להכרעה ע"י הצבעה שתתקיים בפורום וועדת הניהול ב 30 לאוגוסט 2009.

3. אריק העלה סיכום למימוש תוכניות שהוצגו בישיבות קודמות, כאשר הדגש הוא לקדם פעילויות ערכיות כגון:
3.1 פעולה לגיוס חברים חדשים לעמותה, השתתפות באספות,תשלום דמי חבר, משמעת ועזרה בתרגום סיכומי דיון.

3.2 וועד כבוד הושם.
3.3 רישום עמותת "זוהר" אצל רשם העמותות בוצע,
היועץ המשפטי ,יעקב ביטון סייע בפתיחת חשבון בנק.

3.4 הוקמו 2 וועדות: ניהול וביקורת ,שבכל אחת יש שלושה חברים.
3.5 התקיימו אסיפות חודשיות מאז קיום העמותה.
3.6 הקמה של צוות חברים שיהוו חלק מוועד הפעולה, להציע את הנרי קניזו כעל רקע שלבנקאי ותיק כדי לתמוך בחביב בר כוכבא (בעקבות התפטרותה של אורנה בזיז)
3.7 הקמה של וועד מדעי עם הכוונה מדעית לפי הצורך.

3.8 לעזור ולעודד דוקטורנטים לכתוב תזה בתנאים אופטימאליים כמו במסגרת אוניברסיטאית, עזרה במתן מלגה, עידוד כתיבת מאמרים מדעיים (חסן מזדי ממרקש, זוזיאן אסולין,שוש וולף ועוד....)

3.9 עזרה לוגיסטית להוצאת חוברת ברית יוצאי מרוקו בישראל בעברית ובצרפתית (מנוהל ע"י אשר כנפו).
3.10 הקמה של אוסף ספרים.
3.11 השתתפות בכנס הבינלאומי "קורדובה" בין התאריכים 2-7 יוני 2009, ספרד: זיכרונות, זהות וגלות.
3.12 מרקש היהודית , ראה תאור לעיל
3.13 שיפוץ בית העלמין במרקש ואחרים על ידי הוספה של שלטים בכמה שפות.
3.14 הכנות לכנס שיאפיין אירוע תרבותי לשנת 2009.
3.15 דמי חבר של חברים לסכום של 150 ₪ שהם 30€,
3.16 הקמה של ארגון סופרים יוצאי מרוקו בישראל.
3.17 עריכה של תקנון פנימי, אתיקה ותורת המוסר כפי שנכתב והוצע ע"י אריק דלויה.
3.18 משא ומתן עם יוצאי יהדות מרוקו שפעילים בכנסת ובממשלה על מנת לקבל מהם תמיכה כלכלית, תמיכה לוגיסטית ליישום פרויקטים משותפים בשטח.
3.19 אריק מציע להקים יצירה ספרותית של העמותה תחת הכותרת:"אני מסביר את יהדות מרוקו לילדי ישראל".
3.20 הקמה של לובי לעילוי נשמת אביה של משלין מיכל וועקנין.
3.21 עזרה לוגיסטית לביסוס יסודה של "casa de sefarad a Seville"
3.22 הוצאה לאור של כל היצירות הכי מבוקשות.
3.23 לאפשר גישה לעבודות תזה שמשמשות יחוס
3.24 להבטיח תרגום לכמה שפות.
3.25להפיץ בכל העולם מופעים ראויים לתרבותנו .
3.26 הקמת מוזיאון.
3.27 הכנת חומר אוטוביוגרפי על שאול בן שמחון.

4. סיכום משימות:
• הכנת תקנון פנימי
• להריץ את התוכנית לגיוס כספים.
• הכנות לאסיפה של ה 30 לאוגוסט.
• עבודה של הצוותים.

5. בתום האסיפה , אריק הזמין את החברים לארוחת בברביקיו שנתקיימה באווירה ניחוחה וחברית,
רן קדוש עזר רבות לארגון האכסניה בביתו במושב משגב דוב, יש לציין את השיתוף פעולה של הקולגות שתרמו בהשלמת הכיבוד בצורה נאותה ( הבאת עוגות שתייה ושפנג').
הערב לווה בשיחות והנצחה בעזרת מצלמות.

בברכת חברים
תרגם : יעקב ב. ידיד טוב של אריק

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 10 septembre 2009 a 21:19

Prochain Conseil d’Administration
Lundi 14 Septembre 2009
de 16H00 Précises à 17H30
à l’Hôtel Ami

au N° 4 Am Israel Hai St., Tel Aviv
On Rehov HaYarkon face to Moriah Sheraton


Sont invités
1 Arrik Delouya 2 Asher Knafo 3 Shosh Wolf 4 Haviv Bar Kokhva 5 Henri Henizou
6 David Or Chen 7 David Elmoznino 8 Josiane Assouline-Mayer 9 Rav Michel Abitbol
10 Ran Kadosch 11 Shosh Benezra 12 Yaacov Bitton Avocat 13 Danielle Abitbol 14 David Kenan
15 Thérèse Zrihen-Dvir



Ordre du Jour
• Referendum et new Conseil d’Administration, chaque membre sera en charge d’un projet
• Projets soulevés par Arrik lors du dernier Conseil d’administration du 30 Août dernier dont Mise en place du logiciel adapté pour le cimetière juif de Marrakech : coût total 2 500 €uros + Mission sur le terrain de Marrakech-la-Juive + Opération Fund Raising aux USA + Tiyoul shorashim 1° semaine de Décembre 2009 au Maroc ou fin Janvier 2010
• Projets du Rav Michel Abitbol : La Bibliothèque Sépharade Mondiale
Comment tout a commencé
Michel Méïr Abitbol né à Casablanca – Maroc, fait ses études à Tanger, en Angleterre et en
France. Il s’établit ensuite au Canada pendant treize ans et en 1981 fait son Aliah en Israël.
A Tanger, il découvre la richesse intelectuelle du Judaïsme, approfondie en Angleterre ses études
au Gateshead Talmudical College et en 1967 il débarque à Paris avec un groupe de dix étudiants
et le Rav Yaacov Tolédano pour fonder la Yéchiva Mercaz Hatorah au Raincy – Villemomble. En
1968, il s’installe au Canada, au moment où y affluent des milliers de Juifs Marocains, et fait partie
des fondateurs des principales institutions sépharades de Montréal, le Mercaz Sépharade, la
Communauté Sépharade du Québec, le Rabbinat Sépharade du Québec et le Lycée Yeshiva
de Montréal.
En 1981, il fait donc son Aliah en Israël et s’installe à Jérusalem. Il est directeur d’une grande
Yéchiva de 650 élèves à Bne Brak.
Pendant tout ce périple couvrant quatre continents, son impression, et celle de tout ceux qui
étaient versés dans la Littérature Juive authentique, était que le Judaïsme Sépharade avait arrêté
de penser et de produire depuis le 15ème siècle soit depuis l’Age d’Or Espagnol. Toutes les
bibliothèques, qu’il a vu défiler, étaient chargées à 95% de littérature sépharade jusqu’au 15ème $
siècle et depuis, celle-ci ne représente pas plus de 5% de toutes les œuvres des cinq derniers
centenaires. Il semblerait que le monde sépharade ressemble aux pays dans lesquels il s’est
installé, pauvreté matérielle et spirituelle.
En 1983, une visite à la Bibliothèque Nationale de Jérusalem change le cours de sa vie : il y
découvre des dizaines de milliers d’œuvres d’auteurs sépharades, imprimées ou manuscrites : le
labeur de 500 années inconnu du public, 60% du patrimoine intellectuel juif est ignoré.
Le monde de l’édition étant géré par des intérêts financiers, tout ce patrimoine n’avait aucune
chance d’être dévoilé par les éditeurs. Avec l’aide de la Communauté de Montréal, il met sur pied
l’Institut Bné Issakhar. Deux ans après, le Bibliothèque Sépharade de Jérusalem voit le jour,
et plus tard, Ohr Hamaarav, la maison d’édition qui a à son actif l’édition de près de 200 titres.
Après 17 ans, les objectifs établis en 1983 ont été atteints et même dépassés :
1 Tous savent aujourd’hui que le monde sépharade a produit des grands
hommes et un patrimoine impressionnant.
2 L’intérêt grandissant et les recherches dans le domaine nous obligent à
élargir nos horizons et à œuvrer à l’édification du Centre International
Sépharade :


Zohar Referendum
Aux termes de la dernière séance houleuse du 30 Août dernier où Arrik Delouya a proposé de
demander de changer les méthodes directionnelles et prendre en ligne de compte les points suivants Ex.:
• Charger un secrétaire de séance à chaque conseil d‘administration qui conduira la réunion selon un ordre du jour proposé par le président en établissant un procès verbal
• Chaque membre du CA serra en charge d’un projet pour le mener à bien avec son équipe, les moyens seront discutés avec le président (au coup par coup)
• Traiter avec un immense sérieux les sujets à traiter
• Travailler avec rigueur
• Etre opérationnel dans tous les domaines
• Répartir toutes les tâches
• N’organiser que deux grandes réunions par an
• Lancer 10 Conseils d’Administration par an
• Elargir le Conseil d’Administration et retenir 51 % des participants pour valider les réunions
• Faire voter à chaque réunion les sujets traités
• Répartir à tous les tâches qui incombent à Arrik

New Conseil d’Administration Zohar proposé par Arrik et ses amis

Président Arrik Delouya
Vice-Président Asher Knafo
Trésorier Haviv Bar Kochva
Trésorier - adjoint Henri Kenizou
Développement & Fund Raising Shosh Wolf
Déléguée Générale Danielle Abitbol en remplacement de Josiane Mayer provisoirement en poste
Conseiller juridique David Or Chen
Conseiller en développement David Elmoznino
Conseiller culturel Rav Michel Abitbol
Administrateurs Micheline Waknine-Brender - David Kenan (Raanana) - Soly Anidjar

Vaad Bikoret
Ran Kadosh
Shosh Ben Ezra

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 20 septembre 2009 a 15:28

Lechana Tova
Neshikot
Arrik Delouya 'n family



Kol Nidré - The Moroccan Version
[www.youtube.com]





SMILE

The First Jewish President
A Jewish woman is elected President of the United States. She calls her Mother: "Mama, I've won the elections! You've got to come to the swearing-in ceremony."

Mom: "I don't know, what would I wear?"

President-Elect: "Don't worry, I'll send you a dressmaker."

Mom: "But I only eat kosher food..."

President-Elect: "Mama, I am going to be the president. I can get you kosher food."

Mom: "But how will I get there?"

President-Elect: "I'll send a limo. Just come, mama."

Mom: "Ok, Ok... If it makes you happy."

The great day comes and Mama is seated between the Supreme Court Justices and the future Cabinet members. She nudges the gentleman on her right: "You see that girl, the one with her hand on the Bible?... Her brother's a doctor!"

ktiva vehatima tova




Listen to that pleasewith opened microphones
LOL

[www.youtube.com]

Arrik

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 03 octobre 2009 a 15:49

Programme de la mission Maroc 6 - 13 Oct 2009


Association des Permanences du Judaïsme Marocain – Paris
&
Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו

Proposent cette Mission Humanitaire les 4 - 29 Octobre 2009
Sous la direction sur le terrain de : Arrik Delouya - Paris


Mardi 6 Octobre 2009
Départ Paris - Marrakech

Arrivée Marrakech
• 12H00 Voir Interview Armand, Sonia et Gad Nahmias
• Les Jardins de la Menara [www.mackoo.com]
• 18H00 RDV chez Elie Mouyal pour Interview
• 20H00 Soir Dîner chez Robert Assaraf en présence de : Arrik, Jacky & Freddy Kadoch, Elie Mouyal & épouse, Hassan et Laila Majdi, Khalid El Gharib, Shosh Wolf, David Or Chen et Eva Bendavid)

Mercredi 7 Octobre 2009
• 10H00 Synagogue
• 12H00 Interview de Elfassy Charles & Raymonde à son Domicile sous la Soukka
• 16H30 Interview de Mouyal Simon & Yacoth
• Soir Dîner avec Hassan Majdi, Arrik, David Or Chen et Eva

Jeudi 8 Octobre 2009
• 06:30 - 10:00 Marrakech - Ouarzazate
• Déjeuner à Ouarzazate chez Hamid Majdi le frère de Hassan
• Visite des sites juifs à Ouarzazate (cimetière et reste de synagogue et du Mellah)
• Tinghrir et visite du cimetière juif berbère et visite des Gorges du Dadès
• 19H00 Arrivée à Goulmima
• Nuitée à Goulmima chez Moha Oustouh

Vendredi 9 Octobre 2009
• Visite à Goulmima des sites juifs
• Rencontre avec les associations Amazighs de Berbères
• A Goulmima nous sommes reçus par Moha Oustouh de Meknès, ingénieur agronome, membre co-fondateur et représentant marocain à Meknès et dans l’Atlas (Errachidia, Goulmima…) de l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain - Paris, en charge pour la création de l’association-sœur à Marrakech
• 14H00 - 17H00 Visite d’Erfoud Aller et Retour
• Dîner et nuitée à Tinghrir ou à Ouarzazate

Samedi 10 Octobre 2009
• 09:30 - 16:00 Tinghrir-Ouarzazate-Marrakech
• 18:40 Fête de Simhat Tora dans la Synagogue du Guéliz de Marrakech
• Interviews de Tata Renée Dray, Vera et Henri Assouline

Dimanche 11 Octobre 2009
• 10H00 Shahrit Synagogue et rencontre avec la communauté juive de Marrakech
• Déjeuner et Interview Armand et Thérèse Delouya à confirmer
• 16H00 Interview et Hazan Viviane & Salomon
• Etude pour l’installation d’un logiciel adapté au cimetière juif de Marrakech afin de repérer les tombes
• Diner Dîner avec Ayoub

Lundi 12 Octobre 2009
• Slat El Azama, cimetière et Mellah Juifs
[www.marrakech-cityguide.com]
• 8H00 Interview de Rabbi Shalom Gabbay en présence de Jacky Kadoch à la Slat el Azama
• Visite du cimetière avec le Rav et J Kadoch
• Visite du Mellah
• 12H00 Voir Interview Jacky & Fredy Kadoch Président de la Communauté Israélite de Marrakech-Essaouira Kadoch Jacky

Mardi 13 Octobre 2009
• Visite de la ville / Repérages
• Retour d’Arrik Marrakech - Paris Orly Sud Mardi 13 Oct



Interviews à Marrakech
A Faire en sus

Ohayon David et Thérèse - Joseph Elkeslassy & Hervé Elkeslassy - Ohayon Isaac –
Ouaknin Roger - Armand Abitbol & Rachel Gabay - Benisty Jacques - David Acoca -
Shimon Acoca - Marc et Marcelle Azencot & Florence Azencot sœur de Marcelle -
Jacques Abergel - Daniel Oiknine - Yaffa et Armand Bohbot sœur de Isaac Ohayon -
Kadoch David-Moshé fils de Jacky Kadoch - Kadoch Prosper Frère de Jacky Kadoch -
Charles Boccara architecte - Dr Henri Boccara








Participeront à cette mission

• A Marrakech pour les interviews de la communauté juive
• Mission de reconnaissance sur les sites des cimetières Juifs Berbères de Ouarzazate, Tinghir et Goulmina et Erfoud

1 Dr. Arrik Delouya (Ph.D-Sociology) sociologue chercheur, président de l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain Paris et fondateur de l’Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain – Zohar
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו

2 Jacky Kadoch, membre co-fondateur et d’honneur de l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain - Paris, Président de la Communauté Israélite de Marrakech-Essaouira

4 Shosh Wolf, Thésarde doctorante, en charge de la 1° phase du projet « Marrakech-la-Juive » et co-fondatrice de l’Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain – Zohar זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו

5 David Or Chen, avocat au barreau de Tel-Aviv et co-fondateur de l’Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain – Zohar
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו

6 Eva Bendavid, nutritioniste et membre de l’Association Israélienne Zohar à Tel-Aviv

8 Hassan Majdi, doctorant en histoire, membre co-fondateur et représentant marocain à Marrakech de l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain – Paris, en charge pour la création de l’association-sœur à Marrakech

9 Moha Oustouh, de Meknès, ingénieur agronome, membre co-fondateur et représentant marocain à Meknès et dans l’Atlas (Errachidia, Goulmina…) de l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain – Paris, en charge pour la création de l’association-sœur à Marrakech


Mission Marocaine 06 - 13 Octobre 2009

Objectifs de la mission :
1 Mission de reconnaissance à Ouarzazate, Tinghrir, Goulmina afin d’identifier les cimetières juifs berbères récemment abîmés et dans lesquels une enceinte s’impose, Rencontre avec le Gouverneur et le Wali / Préfet de Région de Ouarzazate : du 5 au 9 Sept 2009 Paris-Marrakech et Marrakech-Ouarzazate-Tinghrir-Goulmina-Marrakech

2 Etude d’ingenièring et de faisabilité de création de l’association-sœur à Marrakech

3 Mission à Marrakech pour réaliser la 1° phase du Projet « Marrakech-La-Juive » :
Du 5 au 28 Octobre 2009
Direction: Arrik Delouya
Coaching sur place: Jacky Kadoch
Projet de l’Association des « Permanences du Judaïsme Marocain » - Paris et de l’association Zohar – Israël

Combien de temps reste-t-il avant que « Marrakech-la-Juive » ne disparaisse à jamais
Il est plus qu'impératif aujourd'hui de réaliser non pas un livre, un film ou des photos, mais le livre - le film - les photos qui recèleront l’ultime témoignage d’une des plus vieilles communautés juives en exil localement présente depuis 22 siècles.
Au fil des ans la question se fait de plus en plus pressante: Combien de temps nous reste-t-il avant que ce trésor de culture ne parte en fumée complètement ?

Question modulable à l’infini des situations, des lieux, des moments.
Combien de temps nous reste-t-il avant que ces voix imprégnées du soleil brûlant de Marrakech ne s'effilochent et tombent dans l’oubli, le nôtre qui, de génération en génération perd chaque jour un peu plus de ce trésor d'émotions et de sagesse forgé dans nos cœurs à travers le legs de nos ancêtres, et que nous avons déjà tant de peine à retenir, et encore moins à restituer et à transmettre. Face à cette perte homéopathique proportionnellement aux 40 000 Juifs qui vivaient avant 1948 et aux 175 personnes qui aujourd'hui vivent encore dans la Cité des Palmeraies, nous ne sommes pas complètement démunis. Nous pouvons enregistrer leurs voix, par écrit et sur bande, saisir un 125e de lumière sur leur visage, préserver leurs gestes par des films, et tracer leur histoire à travers les pierres et les espaces, les lieux d'activité, et le cimetière qui recèle les restes de cette magnifique légende.

L’oubli est un abîme sans fond au regard de l’éternité, où sont enfouis nos ancêtres et dans lequel nous succomberons quand notre passage sur terre aurait atteint son terme, mais d'où nous pouvons encore extirper les rires, les émotions, les subtilités d'antan qui constituent la matière intime de ces communautés juives par rapport aux autres agglomérations juives éparpillés de par le monde.

L'héritage culturel des Juifs de Marrakech est une pierre précieuse unique dont l’éclat ne devrait jamais s'éteindre pour les générations futures et fait partie du patrimoine culturel de la race humaine.

Mieux équipés avec des moyens techniques modernes, l'enregistrement et la diffusion de ces témoignages, ne sont plus une tache, mais un devoir. Ces traces essentielles ne doivent être négligées, ni nous échapper mais reportées dans les annales de l'histoire des juifs à travers les ages.

Pour le projet «Marrakech-la-Juive», permettez-moi d’évoquer le dualisme biblique d’Issachar et de Zebulon: chacun contribuera au niveau de sa volonté et de ses possibilités: chacun œuvrera pour fournir à l’autre les éléments nécessaires pour sa réussite. Commerce et étude collaboreront en harmonie. Nous avons dans notre communauté, ces deux forces essentielles. Mais la dispersion étant une donnée, il nous manque l'attache entre ces deux contingents. L'apport de contacts et de relations est crucial pour la mise en place de ce projet. Nous avons un sujet d’étude sacré: celui de notre mémoire qui menace de disparaître.

Le projet «Marrakech-la-Juive», permettra la procession de cette collecte de témoignages, en trois formes obligatoires:
1) Un livre, historique qui s'appuie sur des témoignages et illustré de photos
2) Un film avec un scénario reproduisant la majorité de ces témoignages
3) une exposition itinérante avec des photos prises durant ces recherches



Parcours des Opérations

1) Approuvé par la direction de l’Association des Permanences du Judaïsme-Paris et de Zohar-Israël, ce projet sera piloté par Arrik Delouya (Président de l'Association) et par Jacky Kadoch (président de la communauté israélite de Marrakech) qui sur le terrain sera l’unique interlocuteur et coordinateur. Les interviews seront menées dans leur 1° phase par Shosh Wolf aidée par Hassan Majdi, Moha Oustouh, Jacky Kadoch et Arrik Delouya. La 2° phase aura lieu en Janvier 2010 avec Myriam Tangi.

2) Instruire ce projet sur les normes de l’Europe Unie en y incluant les éléments de budget et une stratégie de communication pour la levée de fonds.


Mise sur pied du Projet

Comme le soulignait Sa Majesté le Roi Hassan II dans une audience à New York en 1991 en s’adressant au Représentants des Communautés juives marocaines des Etats Unis et du Canada : « Vous avez précédé les Arabes au Maroc. Vous vous distinguez encore par une qualité qui vous singularise aux plans culturel et religieux.».

Dans «Le Temps du Maroc », Maurice Arama et Albert Sasson résument ainsi cette histoire riche et complexe : «On voit que la communauté juive marocaine, installée au Maroc depuis l’Antiquité, s’est enrichie, tout au long des siècles, d’apports divers, en provenance des pays du bassin méditerranéen et du Proche-Orient. Sa vieille tradition culturelle, datant de la civilisation andalouse, s’est structurée en s’adaptant au contexte socio-culturel marocain. Elle a évolué, au cours des différents règnes, avec des heures de gloire et de vicissitudes, dans un environnement méditerranéen. Il en a résulté une coexistence réussie avec la communauté berbère, puis arabe».

De ces éphémérides une production culturelle exceptionnelle (Musique, folklore, artisanat, droit, jurisprudence, médecine) s'est formée.

Avant 1948, on dénombrait plus de 250 000 Juifs au Maroc. Le Mellah de Marrakech lui seul comptait 50,307 habitants jusqu'au 1° Mars 1947 et était le plus important du Maroc. Aujourd’hui la communauté juive de Marrakech ne compte que 175 personnes dont plus de 50 % ont dépassé 65 ans. Avec la disparition graduelle de cette communauté, il ne nous reste que très peu de témoignages vivants que nous estimons être de notre devoir d'immortaliser. Nous disposons aujourd'hui d'accessoires très sophistiqués capables d'enregistrer les voix de ces personnes avant qu'elles ne s'éteignent pour l'éternité. Nous nous devons d'enregistrer tant leurs voix, que leurs expressions, la diversités de sensibilités, leurs anecdotes et surtout leur riche information qui nous aidera à reconstituer leur passé extraordinaire pour le bien de l'humanité entière et pour les générations futures du peuple juif à travers le monde.

Pour parvenir à un résultat optimal, ce projet devrait s'étendre sur trois voyages : Première étape en Décembre 2008, seconde à Pourim et finale à Pessah, jusqu'à la rituelle Mimouna qui clôture le au 8° jour de Pâques– La Mimouna, célébrée exclusivement par les Juifs du Maroc a pris aujourd’hui les dimensions d'une fête nationale en Israël.

Durant ces voyages, l'équipe interviewera, filmera, photographiera le plus de personnes possibles. Chaque voyage devra durer 15 jours si nous prenons en considération deux interviews par jour et par famille, cinq jours par semaine).

L'équipe comprendra trois professionnels nécessaires pour conduire à bien cette entreprise: la photographe qui suivra les interviews avec sa caméra, l’interviewer, et la cinéaste pour enregistrer et filmer.

L’importance de la qualité à la fois technique et sensible de ces enquêtes est primordiale pour réussir dans cette mission. Le résultat qui s'ensuivra représentera l'unique archive qui nous aidera à réaliser le legs de nos ancêtres, leur vie en Maroc, leur empreinte sur la civilisation locale, les rites, leurs origines initiales et enfin leur histoire qui nous servira de trame pour perpétuer leur légende.

La technique de la photographie se déroulera aussi bien en couleur, qu'en noir et blanc. Évidemment il est promontoire d'employer des professionnels dont le regard et la fibre délicate de leur connaissance les aideront à capter et reconstituer l'accent naturel de ces sujets et dont ils formeront un élément complémentaire.

Ce projet, « Marrakech la Juive » est vraisemblablement une dernière bouée jetée dans les filets de l’Histoire des juifs de Marrakech.


Aperçu sur Marrakech des Juifs d'autrefois

Notre ami Joseph Dadia (et Coll.), Président-fondateur de l’«association des Juifs originaires de Marrakech» nous livre une description illustrée de Marrakech, de son Mellah et de ses Juifs d’antan, à son image, claire et fluide dans son œuvre parue à Paris le 18 Novembre 1990.

"Le Mellah de Marrakech: esquisse historique " In.: La Saga des Juifs de Marrakech. Le Souffle Vespéral. Bourg-la-Reine (France), Trait d'Union. Association des Juifs de Marrakech. 112, Boulevard du Maréchal-Joffre 92340 Bourg-la-Reine, Premier Volume, Numéro Spécial, N°16, Mai 1993, pp. 107-110.

"Avant Marrakech-la-Rouge-sur-l'Oued-Tensift, ses palmiers et ses murailles, son beau ciel azuré et son horizon aux cimes éternellement enneigées, sa place Djemaâ-El-Fna et sa Koutoubia, ses souks, ses jardins, ses palais et sa kasbah, il y avait Aghmat et Tasghimout, où la présence juive, comme en terre marocaine, remonte à des temps médiévaux.
Aghmat avait jouie d'une époque de splendeur quand elle servit de résidence aux rois des Mas'mouda, avant d'être détruite au XI° Siècle par les Almoravides.

Fondée en 1062 par Youssef Ibn Tachfin, Marrakech resta longtemps interdite aux Juifs, qui vivaient à Aghmat-Ourika, situé à 40 Km au Sud-Est de la ville. Durant le jour, Ils étaient autorisés à perpétuer leur commerce et gérer leurs affaires, mais au crépuscule, ils étaient sommés de quitter la ville. Sous la nouvelle dynastie au Maroc des Chérifs Sâadiens, Marrakech devint la Capitale de l'Empire. Elle reçut une vague de réfugiés Juifs de l'Espagne et du Portugal, des anciens marranes de la péninsule Ibérique, des Iles Canaries et même des lointaines Antilles. Tous ces nouveaux venus s'installèrent dans deux quartiers différents, les Beldiyyin (Juifs autochtones, en hébreu Tochavim), disséminés en petits groupes vivaient au sein de la population Musulmane. Les Mégorachim (Expulsés d'Espagne) et Beldiyyin s'étaient amalgamés dans un seul quartier, celui de Mouassine. "Le quartier des Juifs, nous dit Marmol, était autrefois au centre de la ville, dans une compound de plus de trois mille maisons", soit quinze mille personnes, d'après l'estimation faite par Diego de Torrès.

Du à un scandale provoqué intentionnellement par une musulmane qui accusait faussement un Juif de l'avoir maltraitée, les Juifs de Marrakech furent forcés de quitter le Mouassine, pour s'installer près de Bab Aghmat. Ils furent séparés physiquement des Musulmans, et confinés dans un quartier ceinturé de murailles épaisses et n'ayant qu'une seule porte leur permettant accès à la ville, et une autre, plus petite, qui les mènait au cimetière. Dans cette enceinte plusieurs maisons et synagogues avaient été érigées.

Le Mellah de Marrakech fut fondé en 1557 (5317 année juive), par le Sultan Moulay Abd Allah Al Ghalib Billah, à proximité de la Qasbah et du Palais Royal. C'était au fait une sorte de ghetto qui rassemblait tous les juifs de Marrakech. De nos jours le Mellah a changé de nom et s'appelle Hay Salam (occupé par des Musulmans). En ces temps-là, le Mellah était un beau quartier, vaste et agréable, avec de belles maisons et des jardins. Les commerçants catholiques n'étaient nullement autorisés de s'y installer, mais par contre, tous les Agents et Ambassadeurs des pays étrangers pouvaient y résider. Le Grand Rabbin de la communauté José Benech, avait encastré un parchemin contenant une prière dans la porte de la nouvelle cité, suivant la tradition.

Le Mellah s'étirait sur un quadrilatère de 18 ha avec des fondouks, des synagogues et un centre commercial. Il est coupé de deux longues rues avec des bifurcations transversales formant des ruelles. Vers la fin du xix° Siècle, le Mellah se dilata à l'Ouest sur un ancien terrain vague, où fut édifié le Mellah Djedid, jouxtant avec l'arcade du vénéré Saint Rabbi Mordekhaï Ben Attar, et à l'Est, sur l'oliveraie Djnan-El-Afia, originalement une part des vastes jardins du palais royale. (Comprenant le quartier de la Bhira, dans le voisinage du Cimetière juif).

En 1935, l'expansion du Mellah absorba les Touareg, Qsibt Nhas, le quartier de l'Arst-El-Maâch, celui de la Bahia et poussa ses ramifications jusqu'à la Médina. Les familles aisées juives s'installèrent dans le quartier européen du Guéliz avec la fin du protectorat français."

Le Mellah de Marrakech, vidé aujourd’hui de ses juifs, se modifie en résidences somptueuses (Riad). Ses 50,307 habitants de l'année 1947 ont complètement disparus et se trouvent aujourd'hui en Israël, en France, au Canada, et dans d’autres pays d’immigration. Les 175 âmes juives à ce jour à Marrakech sont les seuls témoins vivants de l'existence de cette riche communauté.

…Le Mellah de Marrakech Maroc visité par un voyageur britannique lors de la Révolution Française (1789) : Hommage à la beauté des femmes Juive du Maroc." Bourg-la-Reine (Fance), Trait d'Union - Association des Juifs de Marrakech : 112, Boulevard du Maréchal-Joffre 92340 Bourg-la-Reine, Premier Volume, Numéro Spécial, N°16, Mai 1993, p. 111 pour reprendre le texte de Joseph Dadia :

"Le 14 Septembre 1789, William Lemprière, médecin anglais débarqua sur la terre "du Maroc" pour soigner le fils de l'Empereur Muley Absulem. Son périple donna naissance à un long carnet de voyage, publié en 1990 par Sylvie Messinger, éditrice à Paris 6°, 24, Rue de l'Abbé Grégoire, dans la Collection "les Pas de Mercure", sous le titre "Voyage dans l'Empire du Maroc et au Royaume de Fez" (avec le sous-titre : un médecin anglais pénètre dans le Harem). Je crois bon de signaler cet ouvrage en raison de ses renseignements précieux sur l'Empire du Maroc de la fin du 18° Siècle et sur les Juifs de cette époque : Tanger, Asilah, Larache, Salé, Rabat (où les Juifs sont nombreux), Casablanca (Eh oui ! Ses melons délicieux, rivière qui donna son nom à la ville), Fédala, Azemmour (j'eus la visite d'un Juif vêtu à l'européenne), Safi, (je logeais dans une maison Juive), Essaouira, Agadir, et bien sûr Meknès, Fès…Sur le Mont Atlas, les Juifs ont bâti quelques villages. Taroundant et Maroc (Marrakech) occupent une place importante dans l'ouvrage. À Taroundant, la juiverie est un misérable faubourg à un quart de lieu de la ville : la maison que j'allais occuper une chambre bien sale, bien étroite et sans fenêtre, appartenait au juif le plus considérable de Taroundant." Lemprière arriva au Maroc le 8 Décembre 1789 : "Je m'établis dans le quartier des Juifs, où je trouvais un assez bon logement…Les craintes que j'éprouvais dans une situation aussi critique n'étaient adoucies que par le plaisir que je trouvais dans mon nouvel établissement. J'étais logé chez des gens honnêtes; leur maison était spacieuse, bien éclairée et dans un quartier retiré".
Les milles et une nuits du Mellah de Marrakech par Thérèse Zrihen-Dvir
Après des décennies, les enfants du Mellah de Marrakech, reviennent en masse de tous les pays du monde. Ils retournent aux ruelles exiguës et sombres de leur Mellah, aux longs corridors d'où s'échappaient le soir les douces litanies de prières jaillissant comme une chanson, comme un filet d'eau claire qui ronronne entre les galets. Ils reviennent parce que quelque part dans leur cœur, dans leurs mémoires, ils n'ont jamais réellement quitté ce Mellah.
Leur enfance si étonnante et unique les poursuivra même dans leur vieillesse et ils s'évertueront comme dans un rêve à la retracer avec leurs enfants et leurs petits-enfants car elle était incomparable, mais oui elle l'était, mais qui donc pourrait le contester ? Ce n'est nullement cette enfance de nos jours, qui manque de tant d'éléments inédits, parfois insolites, d'aventures, de jeux, de paysages indomptés et ensorcelants, de mystères, de personnes simples, naïves mais si exceptionnelles par leur structure, par leurs habits, leurs coutumes, leurs mœurs, leurs professions. Et il y en avait tant. Je revois encore le marchant de pois chiche, empêtré dans sa longue djellaba, qui s'afférait devant un poêle construit à base terre glaise. Il préparait sa marchandise devant nous les enfants, ses clients les plus assidus. Malheur si ce four archaïque se brisait laissant échapper les braises de charbon sous nos yeux rieurs qui ne pouvaient pas en ces temps là mesurer la grandeur de son malheur: la perte infortunée de son gagne-pain.
Ce Mellah aujourd'hui déserté de ses Juifs, a tout perdu, même son identité. Il sera désormais baptisé «Hay Salam». C'est un souvenir qui se meure pour une seconde fois après une très longue agonie. Le fantôme de ces milliers d'âmes qui ont vu le jour dans ce quartier, ont perpétué leurs coutumes, leur religion, leur intégrité, va devoir disparaître à jamais. Les dernières reliques des vestiges juives du Maroc passeront à d'autres mains qui sans doute avec le temps et la négligence, deviendront des cendres que le vent emportera dans les confins de l'oubli.

Il n'y aura plus rien à voir, ni à entendre, outre que le muezzin qui remplacera la synagogue, que les femmes musulmanes voilées, qui par leur présence omnipotente nous ramènera à la dure réalité. Qui prendra la relève? Peut-être que dans nos centaines de livres sur le Mellah on trouvera quelque consolation, quelques phrases qui attesteront de notre existence dans ce Mellah perdu à jamais.

Le devoir d'immortaliser cette époque mouvementée dans les annales du Maroc et du peuple juif pour les générations futures nous incombe, nous la dernière génération des juifs du Maroc, pour l'histoire, pour préserver comme dans toutes les nations, les restes d'une civilisation exceptionnelle en voie d'extinction.

Qu'est-ce donc que le Mellah? Par Thérèse Zrihen-Dvir
Qu'est-ce donc que le Mellah? Certains vous diront que c'est un ghetto, et d'autres l'appelleront 'Le quartier Juif' comme tout autre quartier dans n’importe quelle ville du monde. Les jeunes de ma génération et moi-même préféraient le considérer comme une 'serre' où aucun intrus ne pouvait nous nuire. On jouait dans ses rues, on empruntait le sentier pour l'école en chantant, sans être perturbés.
Notre Mellah avait tous les composants d'un havre sûr. Nous nous sentions protégés par nos parents, qui nous attendaient bien au chaud, devant leurs poêles à pétrole fonctionnant en permanence, ou du moins, nous semblait-il.
J'aimais m'asseoir sur mon banc de pierre, et suivre du regard le défilé de touristes qui passaient par les dédales de nos ruelles quotidiennement et admiraient les apprentis juifs devant leurs ravissants ouvrages d'artisanat. Chacun d'eux fabriquait, réparait, restructurait des œuvres exceptionnelles dans un atelier minuscule. Les passants, touristes et badauds subjugués, restaient là immobiles des heures entières, observant les gestes gracieux et précis des brodeuses de tapis. On accompagnait, avec plaisir, la musique cadencée du martèlement des artisans de cuivre, des graveurs de bois, et des cordonniers qui, la bouche pleine de clous, fixaient des lunes de métal sur les talons des chaussures pour refréner leur usure. Quand ces dernières s'élimaient, les parents revenaient en toute hâte chez le cordonnier, afin de remplacer les lunes de métal. Insouciants et candides, on marchait en scandant nos pas selon les chants rythmés ou les airs qu'on improvisait sans nous soucier du dommage occasionné à nos semelles qui se détérioraient rapidement.

Sans informer ma mère, un jour, je vins voire notre cordonnier pour lui proposer un troc: donner des leçons de mathématiques à sa fille, au prix d'une semelle toute neuve. A ma grande joie, le marché fut conclut, suivit de son habituelle remarque: "c'est donner un œuf pour un bœuf!"

J'avais la manie de me planter pendant des heures entières, hypnotisée devant le marchand de beignets (sfennj en arabe marocain) qui, assis, les jambes repliées sous sa large bedaine, face à un bac d'huile et une bassine pleine de pâte d'où il arrachait une petite boule avec zèle, l'allongeait entre ses doigts, puis la faisait tournailler dans l'air pour en former une couronne miniature avant de la lancer adroitement dans l'huile bouillante. (D'après la version Hébraïque de Madame Shosh Ruimy, de Beer Sheva)


Illustration
Les Voix de Marrakech: Journal d'un Voyage d’Elias Canetti

Elias Canetti, Prix Nobel de Littérature en 1981, a écrit Les Voix de Marrakech: Journal d'un Voyage qui parle de son séjour à Marrakech en 1954 (1). À lire également dans cet ouvrage en Edition de 1977 le passage sur la "Visite dans le Mellah": pp. 60-80 et "La famille Dahan": pp. 81-116.
D’un séjour à Marrakech en 1953, E. Canetti enregistre d‘abord des voix, des bruits, des gestes et des images. Et, imperceptiblement, par le jeu d’une simple et grave précision dans la relation des faits, ce récit de voyage devient aussi, au sens le plus strict et le plus concret du terme, un récit philosophique….
" …À mesure que je pénétrais plus avant dans le Mellah, je découvrais que tout devenait de plus en plus misérable. Je me trouvais maintenant sur une petite place carrée qui me parut être le cœur du Mellah. Des hommes et des femmes se tenaient près d'une fontaine rectangulaire. Les femmes portaient des cruches qu'elles emplissaient d'eau. Les hommes remplissaient leurs outres de cuir. Leurs ânes étaient auprès d'eux et attendaient qu'on les abreuvât. Au milieu de la place quelques gargotiers étaient accroupis. Beaucoup d'entre eux faisaient cuire de la viande et d'autres de petits beignets. Leurs familles étaient près d'eux, femmes et enfants. C'était comme s'ils eussent transporté tout leur train de maison sur la place où ils habitaient et cuisinaient. …

Tout autour de la place, il y avait des magasins. Des artisans y travaillaient, leurs coups de marteau résonnaient dans le bruit des conversations. Dans un coin de la place, de nombreux hommes s'étaient assemblés et discutaient avec feu. Je ne compris pas ce qu'ils disaient mais, à en juger par leurs mimiques, il s'agissait des grands problèmes du monde. Ils étaient d'opinions différentes et combattaient à coups d'arguments. J'eus l'impression qu'ils admettaient avec plaisir les arguments des autres. Au milieu de la place, se tenait un vieux mendiant. C'était le premier que je voyais par ici. Il n'était pas Juif.

Avec la pièce qu'il reçut, il se tourna aussitôt vers un marchand de beignets dont la grande bassine crépitait vigoureusement. Les clients étaient nombreux autour du cuisinier et le vieux mendiant dut attendre son tour…. Mais je ne crois pas que c'était à lui seul que je devais l'enchantement de cette place. J'avais l'impression d'être véritablement ailleurs, parvenu au terme de mon voyage. Je n'avais plus envie de m'en aller. Je m'étais déjà trouvé ici, il y avait des centaines d'années, mais je l'avais oublié. Et voici que tout me revenait.

J'y trouvais offertes la densité et la chaleur de la vie que je sentais en moi-même. J'étais cette place et je crois bien que je suis toujours cette place. M'en séparer me parut si pénible que j'y revenais toutes les cinq ou dix minutes. Où que j'allasse, quoi que je découvrisse dans le Mellah, je m'interrompais pour revenir à la petite place, pour la traverser dans une direction ou une autre afin de me convaincre qu'elle était toujours là…." (L'Auteur).




(1) Traduction de l'Allemand par François Ponthier (Die Stimmen von Marrakesch Aufzeichnungen nach einer Reise). Ouvrage bilingue. Paris, Ed. Albin Michel. Série Allemande dirigée par Brigitte Vergne-Cain et Gérard Rudent, Collection "Les Langues Modernes / Bilingue Vergne-Cain et Gérard Rudent, 1992, 320 p, Préfaces et notes de Claude Mouchard et Hans Hartje: pp. 7-17. ill. Passages : "Visite dans le Mellah" : pp. 121-161 et " La Famille Dahan" pp. 163-233. Egalement paru en 1977, In.: Ed. Albin Michel,
159 p.


Illustration
L’ancienne association des Juifs de Marrakech
Rappel du devoir de Mémoire
Créée à Paris en Février 1982, l’Association des Juifs de Marrakech sous la présidence de Joseph Dadia, s'est donnée pour but d'entretenir des liens d'amitié, de fraternité et d'entraide entre les juifs originaires de Marrakech et leurs amis à travers le monde, où qu'ils se trouvent, de contribuer à l'étude et à l'enseignement des œuvres des Grands Maîtres et Guides Spirituels du Judaïsme de Marrakech et du Maroc.
Cet ouvrage présenté, le 18 Novembre 1990 (dans: "Le Mellah de Marrakech: esquisse historique " In.: La Saga des Juifs de Marrakech. Le Souffle Vespéral. Bourg-la-Reine (France), Trait d'Union. Association des Juifs de Marrakech. 112, Boulevard du Maréchal-Joffre 92340 Bourg-la-Reine, Premier Volume, Numéro Spécial, N°16, Mai 1993, 199 p.) contient : une introduction de J. Dadia, des photos de rabbins, des petites histoires du Mellah de Marrakech.

Enfin quatre parties sont distinctes:

"La première partie est entièrement consacrée à la personnalité et à l'œuvre de Mr René Camhy, ancien Directeur du Groupe Scolaire Jacques Bigart et ancien chef-scout, en hommage pour ses bons et loyaux services rendus à notre jeunesse et à notre communauté, avec un inlassable dévouement durant tout un jubilé. René Camhy parle de ses origines et relate l'œuvre accomplie dans les écoles de l'AIU à Marrakech et au Maroc. Testes et témoignages des membres de sa famille, de ses collègues et de ses anciens élèves, en particulier Moryou, le Grand Rabbin Jacques Ouaknine, Haïm Hazan, André Moyal, Simy Abitbol-Katalan…Témoignages de Mr Alfred Goldenberg, Nissim Lévy (Instituteur à Marakech en 1924)…Témoignages sur Mr. Benjamin Yahny (Raphaël Ohayon), sur Mr Moïse Bibas, Mlle Lina Behmoiras et d'autres membres de l'enseignement tels que Mr Nissim Serfaty. Un superbe texte de Mlle R. Perahia (Huppe enthousiaste) avec sa photo.


La deuxième partie est consacrée aux sports, jeux, jouets, et divertissements avec photos et documents.

La troisième partie : Le Mellah de Marrakech (cartes postales, photos et documents) : Ebauche historique : le Mouassin (vieux quartier juif avant le 16° siècle). Les Rabbanim, avec un texte sur Rabbi Haïm Chochana. La Section Agricole, la Colonie de Vacances de Mogador, le Scoutisme, l'Ecole…

La quatrième partie : La Vie Associative (photos et textes). Liste des donateurs : Sepher Tora à la mémoire de Rabbi Pinhas Hacohen et Table Ophtalmologique à la mémoire de Rabbi Haïm Chochana. Cimetière juif de Marrakech.


La population Juive de Marrakech
Recensement de la population Juive :
155 personnes juives vivant encore à ce jour à Marrakech.
50 % de la population a plus de 70 ans.
10 % de la population est démunie et sans ressources, elle est entretenue par la Communauté Juive.
30 % de la population vit dans des conditions socio-économiques plutôt modestes.
60 % de la population appartient à une catégorie socio-professionnelle ayant une bonne qualité de vie.


Base d‘un questionnaire
Sur les interviews de la population juive de Marrakech
• Votre nom et prénom à confirmer
• Nombre d’enfants et avez-vous des enfants et petits enfants vivant au Maroc ? Sinon, où vivent vos enfants et petits-enfants ? Quelle est leur situation professionnelle ?
• Votre lieu de naissance et âge approximatif
• Occupation professionnelle, si retraité, quel métier exerciez-vous avant ?
• Parlez-moi de votre enfance, de vos racines & de votre éducation juive marocaine (Etudes dans une yechiva ?). Parlez-moi de votre famille.
• Rappelez-moi le moindre souvenir lié à votre mémoire de juif de Marrakech
• Racontez-moi une histoire que vos parents vous ont raconté sur leur vie
• Parlez-moi de votre communauté juive marocaine à Marrakech ?
• Comment assumez-vous votre judaïsme à Marrakech ?
• Parles-moi de la cohabitation sereine entre juifs et musulmans au Maroc.
• Comment peut-on perpétuer les traditions juives dans une ville où la population juive a quasiment disparu ?
• Envisagez--vous de quitter Marrakech pour une autre destination ou comptez-vous y rester jusqu’à la fin de vos jours ?
• Quel est le votre mot de la fin ?

Aide locale logistique de l’ami Khalid El Gharib,

qui est le plus grand collectionneur d’objets d’art judaïques et musulmans de Marrakech. Khalid est collectionneur et antiquaire de la plus grande Galerie d’objets d’Art de Marrakech. Chaque objet qu’il présent ressuscite la coexistence imbriquée des musulmans et juifs du Maroc.

Avec Paul Dahan il échange ses souvenirs par l’intermédiaire d’objets de la vie quotidienne. Pour l’un comme pour l’autre, c'est des pans de mémoire partagés entre Marocains de confessions musulmane et juive. Ils veulent, aussi partager leur passion, celle de sauvegarder la mémoire commune d'un Maroc pluriel où juifs et musulmans vivaient en communion dans la vie et dans l'art.

Khalid El Gharib, est né à Fès l’année où Paul migrait en Israël. Il a grandi entre potiers, bijoutiers et orfèvres de la médina de Fès, travaillant à l’âge de 7 ans pour un marchand qui vendait des céramiques, des bijoux et des tapis. Il en a fait son métier.

Il est aujourd’hui antiquaire à Marrakech, attaché à mettre de la chair sur un “imaginaire bâti à partir des souvenirs d’enfance de la présence de la communauté juive de Fès”, explique-t-il.


Aide locale logistique de notre doctorant Hassan Majdi

est déjà doctorant inscrit en 3° Année à Paris 8 sous la direction de Ephraim Riveline et avec la caution morale de Jacky Kadoch et le coaching d’ Arrik Delouya. Son sujet de thèse de doctorat : «Le culte des Saints et les pèlerinages des Juifs du Maroc». Le choix du sujet de Hassan est important à un double titre, scientifique il impose une problématique qui semble propre principalement au Maroc, et secondairement à d’autres pays arabo - musulmans. Pourquoi en effet les juifs ont fait du Maroc un lieu d’élection d’une pratique curative et religieuse? Qu’est ce qui est déterminant dans ce binôme, et pourquoi précisément au Maroc? Il est juste que les Musulmans ont la même attitude, qu’est ce qui nous donne ce comportement, est ce la personne qui la pratique, son rapport à sa pratique religieuse, ou tout ceci à la fois combiné en territoire ? Hassan a participé au Colloque de Cordoba du 27 Mars 2008 sur "Séfarade : Géographies et Regards de la Mémoire" organisé par la Casa de Sefarad - Casa de la Memoria conjointement avec l’Association des Permanences du Judaïsme Marocain et présentera une communication sur la mémoire juive du Maroc et à au Colloque International à Marrakech sur le thème: ''Résistance et Persistance du Judaïsme Marocain: Mémoire brisée, mémoire en éveil et mémoire retrouvée''. Organisé par l’association « Permanences du judaïsme marocain », un colloque, réunissant des chercheurs de renommée internationale, s’est tenu à Marrakech les 25 et 26 Mai 2008. Ce colloque a été marqué par la participation de dizaines de chercheurs de renommée internationale originaires notamment du Maroc, de France, des Etats-Unis, de Grande Bretagne, d'Espagne et d’Israël.

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 24 octobre 2009 a 01:43

Projet « Marrakech-la-Juive »

Compte Rendu de la Mission Humanitaire à Marrakech et dans l’Atlas du 6 - 13 Octobre 2009
Ce PV en deux langues (en hébreu et en français) a été établi par
Arrik Delouya & Shosh Wolf
Marrakech le 13 Octobre 2009

tous deux en mission sur le terrain

Association des Permanences du Judaïsme Marocain - Paris
Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion &
le Rayonnement du Judaïsme Marocain
זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו
En relations avec nos partenaires-relais au Maroc
Moha Oustouh & Hassan Majdi

סיכום הביקור במרקש – אוקטובר 06-13-2009

התקיימו ראיונות עם יהודים ולא יהודים מבני מרקש בעיקר וכן עם כמה מבני העירה גולמימה. קיימנו סך הכל כ-17 ראיונות עם יהודים וכ-10 עם לא יהודים. נותרו עוד כ- 8 ראיונות לפי לוח הזמנים, אותם תקיים שוש וולף עד לסוף אוקטובר.
סה"כ אמורים להתקיים קרוב ל-40 ראיונות במרקש ועוד כ-20 בארה"ב, קנדה צרפת וישראל.
סיכום:
שתי העמותות, הצרפתית והישראלית בשיתוף פעולה עם מרוקאים, יהודים ומוסלמים וגם ברברים פעלו למען משימה הומנית זאת בין התאריכים 13-06 לאוקטובר 2009 בעיר מרקש שבמרוקו.
מבצעי הפעולה היו:
שוש וולף,חברת עמותת "זוהר" בישראל, דוד אורחן, חבר עמותת "זוהר" בישראל ואריק דלויה מקים האגודה בצרפת ובישראל.
במרוקו פעלו: חסן מג"די, דוקטורנט וקו-פאונדר של העמותה בצרפת, מוחה אוסטוך, אגרונום וקו-פאונדר של העמותה בצרפת.
שוש וולף תמשיך עם הראיונות במרקש עד לסוף אוקטובר 2009.
המשימה כללה 4 חלקים שונים:
רוברט אסרף ומישל אירחו אותנו בביתם ובסוכתם המרשימה בערב הגיענו ב- 6.10.09. בארוחה נכחו כ-10 אנשים מבני המשפחה וכן חברי העמותות מישראל ומצרפת. האוכל היה חגיגי וטעים במיוחד והשיחה נסבה על משמעות החג ומנהגיו, רוברט אסרף העשיר אותנו בידיעותיו הרבות על מרוקו דאז ועל מרוקו של היום, ואריק מסר את תכנית הפעילות הצפויה שלשמה באנו.

התקיימו כ- 24 ראיונות במרקש, וורזאזת וגולמימה בהם השתתפו יהודים ולא יהודים. הדחיפות בקיום ראיונות אלה עודד אותנו לאסוף כמה שיותר אינפורמציה מהמרואיינים על הזיכרון הנמצא במצב של נימנום. עשינו מאמצים לעורר את הזיכרון של אנשי מרקש
עד כמה שאפשר כדי לשמרו ולהצילו מאבדן ולהביא זיכרון זה למודעות ולידיעת הדור החדש.
התכנית היא להוציא ספר על זיכרון זה שעדיין חי בראשם של המרואיינים, עם עדות אישית ותמונות, וכן להכין סרט.
לסיכום נציין כי קבלת הפנים של המרואיינים במרקש היתה ללא ספק מרגשת ביותר ונוגעת ללב. הם פתחו את ליבם ואימצו את ראשם וכל אחת מן הפגישות היתה אמוציונאלית מרגשת ומעניינת וכך תרמו המרואיינים להצלחת המשימה.

ביקור בבתי הקברות היהודיים
אחת המשימות של נסיעה זו היתה ביקור בבתי הקרות יהודיים עתיקים. נתחיל בבית הקברות של גולמימה.
גולמימה – זו היא עיר שכל תושביה ברברים, רבים מהם משכילים. גולמימה היא עיר הנמצאת למרגלות האטלס הבינוני וכ-500 ק"מ דרומית מזרחית למרקש, כ-50 ק"מ מרשידיה וכ-80 ק"מ מהסהרה. בגולמימה מצאנו שני בתי קברות יהודיים בני למעלה מ-500 שנה. תושבי העיר, שהיא אגב נקיה למשעי, יודעים כי אלה בתי קברות יהודיים למרות שאין כל גדר או סימן, ומכבדים אותם כשלהם. עובדה זו דורשת מאיתנו, חברי העמותות לשתף עמם פעולה בשימור ובשמירה על בתי קברות אלה. ביקרנו גם במלאח של גולמימה שאף הוא שמור נקי בזכות התושבים ורצוי לבדוק אפשרות בעתיד לשמר חלק מן המלאח כזיכרון להימצאותם שם של יהודים במשל דורות רבים וכיום אין יהודי אחד שם. מצאנו שם מספר אלמנטים יהודיים שנשארו במקרה. מעניין היה לראות כי תושבי המקום המבוגרים זוכרים את שכניהם היהודים ושאלו אם ניתן יהיה למצוא את משה, דוד ופנינה בישראל, עבורם.
טינריר – זו היא עיר הנמצאת באמצע הדרך בים גולמימה למרקש. נמצא בה בית קברות עתיק, בן למעלה מ- 500 שנה והוא מוקף חומה ואין אליו כל דלת או גישה. טפסנו על סולם שנתן לנו אחד התושבים המקומיים וראינו את אבני הקברים והרבה מאוד אשפה. בית הקברות המוקף חומה הינו רק חצי מבית הקברות המקורי, אך חציו השני נמכר ונבנו בו בתי מגורים ובנייני תעשיה.
קלעה מגונה – אחרי וורזאזת, תוך כדי נסיעה גילינו שלט עם כתובות בעברית. עצרנו וראינו כי זה בית קברות הנמצא בתהליך שימור כל ידי משפחת דהאן ממרקש ומישראל. ארבע מאות מצבות כבר שופצו, גדר יפה נבנתה סביב בית הקברות ושומר שגר בסמוך
פתח לנו את השער ולווה אותנו בביקורנו. לאחר מכן פגשנו במרקש את מר דהאן שהיה אחראי על השימור, ולשאלתנו מסר לנו כי מחירה של הגדר היה כ- 5000 יורו.
וורזאזת – בעיר זו ביקרנו את המלאח, שהפך בחלקו לאתר תיירותי, וביקרנו בבית כנסת שהפך למוזיאון. היו בו הרבה אלמנטים יהודיים שנאספו על ידי העלי המקום שהוא ברברי. לנו נראה המקום יותר כביתו של הרב, בגלל ריבוי החדרים והחללים הקטנים.
מרקש – במרקש ביקרנו בבית הכנסת בשכונת הגליז שבשנת 1960 נבנה בו בית כנסת על ידי הנרי קדוש, אביו של ז"קי קדוש, חבר העמותה וראש הקהילה היהודית במרקש. בבית כנסת זה חגגנו את שמחת תורה עם כ-150 אנשים, חלקם מקומיים וחלקם קבוצות של מבקרים מישראל. בסוכת בית הכנסת קיימנו ראיון עם זקן הקהילה המרקשית, מר דוד אסדו בן 93, שחי היום עם ביתו במרסיי.
סלאת אל עזמה – זה בית הכנסת של המגורשים שנבנה לפני כ-500 שנה על ידי נכבד ממשפחת דלויה ונמצא בלב ליבו של המלאח במרקש. נכחנו בתפילת יום שני כאשר הוציאו את ספר התורה ובהחלו בקריאת ספר בראשית. מעמד מרגש בהחלט. לאחר התפילה סביב שולחן ערוך ולאחר הקידוש קיימנו ראיונות עם באי בית הכנסת. לאחר מכן ערכנו ביקור במלאח שהיה פעם מפואר ובבית הקברות הצמוד לו.

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 11 janvier 2010 a 14:05

Programme du Périple et Colloque

L’Association "Permanences du Judaïsme Marocain" APJM de Paris présente
son 2° périple identitaire dans le Sud Marocain du 7 au 18 Mars 2010
et ses 2° Journées Internationales du Judaïsme Marocain le 10 Mars 2010

Calèche quartier Hivernage Marrakech Cigogne (mur du cimetière juif de Marrakech)
Crédit Photos Arrik Delouya


Colloque International à Marrakech 2° Edition
Palm Plaza Hotel & SPA Marrakech 40000
Zone hôtelière d’Agdal Phone: +212 524 38 87 00
hotelpalmplaza@menara.ma ; [www.hotelpalmplaza.com]


du Mercredi 10 Mars 2010 de 10H00 à 13H30 & de 15H00 à 16H55
Avec la participation exceptionnelle du Dr. Richard Prasquier
président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)


Avec le tutorat du Prof. Ephraïm Riveline de l’Université de Paris 8
Thème: Continuité et / ou Discontinuité du Judaïsme Marocain ? »
Afin d’aboutir en conclusions à une réponse satisfaisante à la question cardinale :
« La Coexistence pacifique Judéo-Musulmane est -elle possible à partir de l’exemple du Maroc ?
Table Ronde de 16H55 à 17H50

20H00 Dîner de Gala offert par le CRJM
Palm Plaza Hotel & SPA Marrakech 40000 Zone hôtelière d’Agdal Phone: +212 524 38 87 00
en présence de nos amis juifs et musulmans de Marrakech, Orchestre Andalou
Sous le Haut Patronage du CRJM / Centre International de Recherche sur le Judaïsme Marocain






Palm Plaza Hotel & SPA Marrakech
hotelpalmplaza@menara.ma ; [www.hotelpalmplaza.com]
Zone hôtelière d’Agdal – 40000 Marrakech
Phone: +212 524 38 87 00

Marrakech, bâti face aux somptueux jardins de l’Agdal et des cimes enneigés du Haut Atlas, à proximité de la place Jamaâ El Fna, de la médina, de l’aéroport et de la gare, le Palm Plaza hôtel & Spa Marrakech est un espace luxueux de paix et de volupté. Dans son cadre merveilleux, le Palm Plaza hôtel & Spa Marrakech garantie un bien être et une détente absolue.

Palm Plaza Hôtel & SPA Marrakech dispose de 232 chambres, dont 131 Twins, 52 Doubles, 2 chambres pour personnes à mobilité réduite, 20 chambres non-fumeurs, 6 suites juniors, 20 suites séniors et une suite Royale. Les Chambres du Palm Plaza Hôtel & Spa Marrakech sont équipées de: Climatisation, chauffage, connexion internet et wifi gratuit, TV satellite, coffre fort, mini bar, téléphone, sèche cheveux, messagerie et réveil automatique.
Contact Scientifique: Dr. Arrik Delouya GSM: +33 6 77 16 13 55 E-mail: arrik.delouya@wanadoo.fr
Agence & Réservations: Dr. Hassan Majdi Traces Berbères Culture & Aventure-Gueliz, Marrakech
E-mail: info@morocco-jewish-travel.com SkypeName: benboubker63 GSM: +212 661 18 46 48


L’Association "Permanences du Judaïsme Marocain" APJM de Paris présente
son 2° périple identitaire dans le Sud Marocain du 7 au 18 Mars 2010
et ses 2° Journées Internationales du Judaïsme Marocain le 10 Mars 2010

Dimanche 7 Mars 2010 : Marrakech
Accueil à l’aéroport
Après installation à l’hôtel:
• Visite d’orientation de l’ancienne ville impériale
• Le Jardin de Marorelle Fondation Yves Saint-Laurent
• Visite des Jardins de la Menara et des Jardins d’Agdal
• Visite des Remparts Remparts de Marrakech
• Visite de Jamâa Lafna
• Dîner
• Nuitée à Marrakech



Lundi 8 Mars : Visite culturelle guidée
• Vers 7H00: Prière du matin à la plus vieille synagogue « Slat el Azama » au Mellah
• Après le petit déjeuner servi sur place dans le patio de la synagogue (Shfenjs avec Thé à la menthe):
• Visite du cimetière juif et du Mellah
• Visite du Palais de la Bahia
Déjeuner dans un des restaurants de l’ancienne ville
• Visite Galerie Khalid
• Visite du Souk
• Le soir, Dîner spectacle au Borj Bladi Restaurant Cacher Fantasia
• Nuitée à Marrakech



Mardi 9 Mars 2010 : Excursion à Oukaimden
Après le petit déjeuner
• Départ vers Oukaimeden et sa station de ski à une altitude comprise entre 2.600 m et 3.270 m, elle est en fait la plus haute station de ski en Afrique.
• Déjeuner dans un restaurant local, puis départ à la vallée d’Ourika.
• Visite du sanctuaire de Rabbi Shlomoh Bel Hans
• Retour à Marrakech en fin d’après midi
• Dîner chez Robert et Michèle Assaraf dans leur résidence de la Palmeraie.
• Nuitée à à Marrakech





Mercredi 10 Mars 2010 : Jour du Colloque International à Marrakech 2° Edition

Palm Plaza Hotel & SPA Marrakech 40000
Zone hôtelière d’Agdal Phone: +212 524 38 87 00
[www.hotelpalmplaza.com]

de 09H30 à 13H15 & de 15H00 à 17H45

Avec la participation exceptionnelle du Dr. Richard Prasquier
président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)

Et avec le tutorat du Prof. Ephraïm Riveline de l’Université de Paris 8
Thème: Continuité et / ou Discontinuité du Judaïsme Marocain ? »
Afin d’aboutir en conclusions à une réponse satisfaisante à la question cardinale :
« La Coexistence pacifique Judéo-Musulmane est -elle possible à partir de l’exemple du Maroc ?

Table Ronde de 17H00 à 17H45

20H00 Dîner de Gala offert par le CRJM
Palm Plaza Hotel & SPA Marrakech 40000 Zone hôtelière d’Agdal Phone: +212 524 38 87 00
en présence de nos amis juifs et musulmans de Marrakech, Orchestre Andalou
Sous le Haut Patronage du CRJM / Centre International de Recherche sur le Judaïsme Marocain

• 09H30 Colloque International de Marrakech
• 11H15 à 11H35 Pause café-thé à la menthe
• 11H35 à 13H15 Colloque International de Marrakech
• 13H15 - 15H00 Déjeuner à l’Hôtel
• 15H00 à 17H45 Colloque et Table Ronde / Conclusions

Avec la participation effective des Particuliers, Associations, Organisations &
des Centres de Recherche:
• L’Association "Permanences du Judaïsme Marocain APJM" - Paris
• Zohar, l'Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion
& le Rayonnement du Judaïsme Marocain
• Le Département d´Etudes Hébraïques de l´Université Paris 8
• Le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF)
• La Casa de Sefarad - Casa de la Memoria de Cordoba en Espagne
• CRJM / Centre de Recherches sur les Juifs du Maroc - Paris
• Revue Brit du Judaïsme Marocain
• MarocOhra d’Izza Genini
• L'Association Amazigh Berbère Arraw N'Ghriss (ANG) - Goulmima
• Créations Mosaïques - Échanges Culturels en Méditerranée Paris-Tinghrir
• Les amis de la Communauté Israélite de Marrakech
• Centre Maayan, CJL de Paris - la communauté juive libérale d'Ile-de-France et Nitsa
• Le Magazine Français L’Arche - Paris


Nuitée à Marrakech

Jeudi 11 Mars 2010 : Excursion à Essaouira (Mogador)
Après le petit déjeuner
• Départ vers Essaouira
• Visite des attractivités touristiques et culturelles de la ville restaurée (Cimetière juif, Mausolée Haim Pinto….)
• Déjeuner poisson dans un restaurant au bord de la mer
Retour à Marrakech
• Dîner à Marrakech
• Nuitée à Marrakech



Vendredi 12 Mars 2010 : Journée libre à Marrakech
• Quartier libre
• Déjeuner à l’hôtel
• 17H00: Préparation au Shabbat
• 19H00 Prière à la synagogue du Guéliz et dîner chez les familles juives de Marrakech.
• Dîner dans les familles juives de Marrakech
• Soirée: Quartier libre
• Nuitée à Marrakech



Samedi 13 Mars 2010 : Journée libre à Marrakech
• Prière / Quartier libre
• Déjeuner dans les familles juives de Marrakech / Quartier Libre
• Après-midi : Quartier libre
• Soir Havdala à la Synagogue du Guéliz / Quartier Libre
• Dîner à l’Hôtel et Casino / Soirée libre
• Nuitée à Marrakech



Dimanche 14 Mars 2010: Excursion à Demnate et Rabbi Dawi Draâ
• Petit déjeuner
• Départ matinal vers Demnate
• Visite de la ville, Mellah, Cimetière, pont naturel, traces du dinosaure
• Déjeuner chez l’habitant à Demnate
• Visite du sanctuaire de Rabbi David Draâ à 25 Km de Demnate
• 18H00 Retour à Marrakech
• Une promenade en calèche à Marrakech
• Dîner
• Nuitée à Marrakech






Lundi 15 Mars 2010: Marrakech - Ouarzazate
• Petit déjeuner
• Départ matinal vers Ouarzazate en passant par le plus haut passage routier “Tizi N’Tichka” à 2260 m
• Visite de la Kasbah Ait Ben Haddou
Après le déjeuner à Ouarzazate:
• Visite de la Kasbah Taourirte
• Visite de l’ancienne Medina
• Check-in
• Dîner
• Nuitée à l’hôtel à Ouarzazate



Mardi 16 Mars 2010: Excursion à Goulmima
Après le petit déjeuner matinal,
• 6H30 Départ vers Goulmima en passant par Skoura, Kalaat M’Gouna, Boumalen et Tinghir : Visite des sites naturels et culturels de la région
• 13H00 Déjeuner à Goulmina et rencontre avec les membres de l’association locale ANG : l’Association Arraw N'Ghriss appellation amazigh (Berbère) signifiant les enfants de Ghriss désignant toute une vallée qui longe un oued du même nom du Sud-Est du Maroc.
• 17H45 - 20H00 Retour à Ouarzazate
• Diner à Ouazazate
• Nuitée à Ouarzazate



Mercredi 17 Mars 2010: Ouarzazate – Marrakech
• Départ matinal vers Marrakech
• Dernière Journée à Marrakech libre – Shopping
• Dîner au Restaurant de la Paix de Marrakech Rue Yougoslavie
• Nuitée à Marrakech



Jeudi 18 Mars 2010 Marrakech Départ / Retour vers Paris
• Transfert départ aéroport Menara Marrakech
• Selon les horaires de vol, transfert à l'aéroport.
• Assistance aux formalités d'enregistrement et envol
• Retour sur Paris








Tarifs :
- 1000 €uros par personne avec un hôtel 4* à Ouarzazate

Services Inclus :
- Transfert arrivée/départ aéroport Menara Marrakech
- Tous les transferts en autocar 35 places climatisé avec chauffeur.
- 9 nuits à l’hôtel Palm Plaza à Marrakech : [www.hotelpalmplaza.com]
- 2 nuits à Berbère Palace à Ouarzazate :
- Visite culturelle guidée de Marrakech avec déjeuner dans un restaurant local
- Visite de tous les sites mentionnés dans le programme
- Frais d’entrée aux monuments
- Dîner spectacle au Borj Bladi Restaurant Cacher Fantasia
- Excursion à la station de Ski d’Okaimeden et Ourika avec déjeuner.
- Excursion à Essaouira avec déjeuner poisson au port de la ville
- Excursion à Demnate avec déjeuner chez une famille locale.
- Excursion à Ouarzazate avec déjeuner dans un restaurant local.
- Excursion à Goulmima.
- Dîner au restaurant de la paix à Marrakech.
- Promenade en calèche à Marrakech.
- Guide durant le voyage.
- Toutes les taxes.

Non inclus :
- Boissons.
- Pourboires.
- Tous service non mentionné ci-dessus.

Pour la réservation
Dernier délai pour l’inscription par mail ou par téléphone: le Lundi 25 Janvier 2010
1 Soit Envoi à ce RIB le montant de 50 % des 1000 € pour la réservation Swift Bank: BMCE MAMC 45, Avenue Abdelkrim El Khattabi, Gueliz, Marrakech Maroc.
Beneficiaire: Traces Berbères, Culture et Aventure, Charaf I, 357 Appt 1, B.P. 2329 Gueliz Marrakech, Maroc Account: 450 00 00 11 210 000 1415 28

2 Soit envoi de votre virement au Titulaire de compte: APJM / Périple Maroc
RIB / IBAN Banque Neuflize OBC ABN AMRO N° 3, Avenue Hoche 75008 Paris
Code banque 30788 Code guichet 00100 Numéro de compte 25044140001 Clé RIB 77
IBAN International Bank Account number: FR76 3078 8001 0025 0441 4000 177
BIC Iso Bank Identification Code International : NSMBFRPPXXX

Bises et amitiés

Arrik Delouya
Permanences du Judaïsme Marocain
Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain
10, Jardin du Cardinal de Richelieu - Bercy 2
94220 Charenton-le-Pont (France)
GSM: +33 6 77 16 13 55
E-mail: arrik.delouya@wanadoo.fr

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 19 janvier 2010 a 18:29

AG Annuelle de l'Association Zohar à Tel-Aviv le 8 Fév 2010 à 17H00 Hotel Moriah



Chers amis


26 Participants Israéliens de Zohar soeur de l'APJM, l'Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain

זוהר - העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו déjà inscrits se réunieront en ma présence en AG / Assemblée Générale annuelle le Lundi 8 Février 2010 à 17H00 à l'Hôtel Moriah (Ex-Sheraton Moriah) 155 Ha'Yarkon Street Tel-Aviv.



A l'ordre du jour: Bilan moral et bilan financier des activités durant l'exercice 2009, Election du Bureau et plan d'action pour 2010



Amitiés


Participants ayant validé leur venue

1 Arrik Delouya 2 Haviv Bar Kokhva 3 Judith Bar Kokhva 4 Henri Kenizou 5 Shoula Kenizou 6 David Or Chen 7 Shosh Wolf 8 Shosh Ben Ezra 9 Micheline Waknine-Brender 10 Thérèse Zrihen-Dvir 11 David Elmoznino 12 Asher Knafo 13 Annie Knafo 14 Samy Weizmann 15 Victor Aflalo 16 Itzik Kenan 17 Elie Pilo 18 David Wazana 19 Rapha Bensoussan 20 Danièle Abitbol 21 Shmuel Seguev 22 Rav Meir Abitbol 23 Ran Kadoch 24 David Kenan (Raanana) 25 Shaul BenSimhon 26 Jo Toledano

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 29 janvier 2010 a 22:17

Enfin, le logiciel du cimetière juif de Marrakech est opérationnel grâce au travail de perfection de l'ami Georges Sebat



1 Le cimetière Israélite de Marrakech
[www.cimetierejuifmarrakech.com]


2 Tu cliques ici
[www.cimetierejuifmarrakech.com]
Tu attends avec patience une bonne minute. Puis tu découvres sur 36 pages le programme du périple Marrakech-Atlas des 7 - 18 Mars 2010 et celui du colloque de Marrakech du 10 Mars 2010. Si problème tu m'appelles

Amitié et shabbat shalom
Arrik

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 20 février 2010 a 10:39

Salut et Shalom mes amis

Ci-après le lien sur le cimetière Juif (Israélite) de Marrakech contenant 1800 tombes visibles par ordre alphabétique ainsi que tous nos tsadikkim avec enfin l'histoire du Tsadik Rbi Itzhak Delouya.

Il suffit de remplir la case « Utilisateur » et en dessous le mot de passe en pointillé……


Ce site actuellement achevé dans sa phase préliminaire, il sera entièrement opérationnel avec des textes et analyses d'ici Mars 2010.


Il contient entre autres toutes les tombes et nous en sommes à plus de 2900 photos prises, il y en a 70% de recensées, donc lisibles. Vos photos et commentaires sont les bienvenus pour une insertion.

Les tombes du cimetière juif de Marrakech sont en ligne !
[jssnews.com]
Rédigé par JSS le Feb 14th, 2010 and filed under Afrique, Divers. Vous pouvez suivre les réponses à cet article grâce au RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback à cet article

Un travail de titan. C’est ainsi que je définirais ce qui est en train d’être achevé sous le patronage de Monsieur Arik Delouya. Cet homme, accompagné de Georges Sebat, de Jaky Kadoch (et très certainement d’autres volontaires), viennent de mettre en ligne les photos des 1800 tombes juives du cimetière de Marrakech. Ils planifient de faire la même chose avec tous les cimetière marocain!

Ci-après le lien sur le cimetière Juif (Israélite) de Marrakech contenant 1800 tombes visibles par ordre alphabétique ainsi que tous nos tsadikkim avec enfin l’histoire du Tsadik Rbi Itzhak Delouya.

Pour voir les photos, rien de plus simple: cliquez sur le lien ci-dessous et inscrivez-vous gratuitement ! Vous aurez dès lors accès à toutes les photos !

Le site actuellement achevé dans sa phase préliminaire, il sera entièrement opérationnel avec des textes et analyses d’ici Mars 2010. Il contient entre autres toutes les tombes et nous en sommes à plus de 2900 photos prises, il y en a 70% de recensées, donc lisibles. Vos photos et commentaires sont les bienvenus pour une insertion.


[www.cimetierejuifmarrakech.com]

et

[www.cimetierejuifmarrakech.com]

et

[www.cimetierejuifmarrakech.com]

A NOTER:

Les personnes en charge de ce projet sont en recherche d’aide et de sponsors. Si vous souhaitez faire un don, n’hésitez pas à les joindre directement à travers le site.

Vos dons en contribution à ce travail en cours sont attendus. Vous pouvez envoyer votre chèque à l'ordre de APJM / Cimetière juif Marrakech

Arrik Delouya (France). GSM: + 33 6 77 16 13 55

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 27 avril 2010 a 21:46

----- Original Message -----
From: Arrik DELOUYA
To: Arrik Delouya
Sent: Saturday, April 10, 2010 4:27 PM
Subject: Invitatiion des amis de Zohar par Mimy et Victor Aflalo (Arrik Delouya)





שלום לכם ידידיי היקרים!



חברינו- מימי וויקטור אפללו, ילידי מראקש המתגוררים בעיר, ראשון לציון בישראל,

מזמינים את חברי "זוהר,- העמותה לשימור ולהפצת מורשת יהדות מרוקו ,



למפגש חברים



יש להיערך לישיבה ארוכה שתימשך מן הצהריים עד הערב!



הפגישה תתקיים אצל:



גב' אפללו מימי ומר ויקטור טאון

מרכז דרום ראשל"צ , 7

סמוך לבית האבות " עד 120"

במרחק של 5 דקות מתחנת הרכבת בראשל"צ

טל': 03-9670566

נייד: 054-7005777



כיבוד קל באווירה ידידותית וחברית ושיחה נעימה וחופשית.

בתוכנית:



1- חיזוק ועידוד פעילויות ויזמות וכן הידוק הקשרים.

2- היערכות לקראת הקונגרס העולמי האינטלקטואלי של האומנים היהודים, ילידי מרוקו.

3- שיקומו של בית הכנסת העתיק- "סלאת אל עזאמה" שבמלאח של מראקש.



אודה לכם את תאשרו את השתתפותכם במייל, עד לתאריך:

15 באפריל 2010



נשיקות

אריק







יום נהדר גדול



Nos amis Mimy & Victor Afflalo, Originaires de Marrakech et demeurant à Richon en Israël invitent les amis de Zohar / l'Association Israélienne pour la Préservation, la Diffusion & le Rayonnement du Judaïsme Marocain & les amis des Permanences du Judaïsme Marocain de Paris et d’ailleurs à leur BBQ dans le cadre d’une réunion amicale.



Il faut prévoir tout l'après-midi jusqu'au soir



Le Jeudi 22 Avril 2010 dès 13H00

A l’adresse suivante :

Afflalo Mimy & Victor Taun N° 7 Richon Letzion Israel Merkaz Darom Richon

A côté de la Maison de Retraite « 120 ans » et à 5 Mn de la gare

GSM: 0547 005 777 Phone Home 03 967 05 66






1 Déjeuner amicale et discussion libre & amicale



A l’ordre du jour :

2 Consolider et conforter nos acquis et nos actions, le degré de nos relations

3 Préparer le 1° Congrès Mondial des Intellectuels et artistes juifs d’obédience marocaine

4 Enclencher le processus de la restauration de la Slat et Azama du Mellah de Marrakech



Merci de confirmer à Arrik avant le 15 Avril 2010 par mail





Bises / Amitiés

Arrik

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 27 avril 2010 a 21:47

Ba- Aretz
De Said Sayagh (Ecrivain et prof)
Son premier voyage en Israël : les 21-25 Avril 2010

Ce rêve, je l’ai longtemps caressé. Je l’ai redouté aussi et, fini par le considérer comme irréalisable.
Aller en terre sainte, reposer ma tête sur le Kotel, me retrouver avec des hommes et des femmes qui seraient mes frères, mes sœurs, mes cousins, mes cousines. Et si ce n’était qu’une illusion, un délire identitaire longtemps étouffé !
Au moment où j’ai commencé à y croire fermement, un vilain nuage venu des contrées glacées a failli le réduire en cendres. Et puis, je me suis retrouvé à Marignane, la joie et l’angoisse se disputant mon ventre noué.
Dans l’avion, une logorrhée aigue s’est emparée de moi. Les victimes, un couple ; l’homme, une kippa auréolant sa tête brune geai, la femme, belle et docile, les grands yeux écarquillés par la surprise ; tous deux ont prêté une oreille bienveillante à mon récit intarissable sur mes ancêtres juifs, sur le judaïsme marocain, sur Lalla Soulika.
Les mots les plus sophistiqués, les plus précis, les plus nuancés ne sauraient décrire le bouleversement, paisible, qui m’a saisi durant ce séjour en Israël. Entre l’instant où Victor Aflalo, l’homme, le vrai, m’a accueilli à l’aéroport Ben-Gourion et celui où il m’a ramené dans ce même lieu, il s’est écoulé des temps immesurables, des temps compacts qui résument les siècles et amplifient les instants les plus brefs.
Comment mesurer les moments d’échange avec Mimy, la femme à la douceur inflexible ! Comment parler de la durée des discussions sur la terrasse de la maison « Mishpahat Afflalo », des évocations tendres et tumultueuses à Ashdod, face au bleu intense de l’éternelle Méditerranée !
Et ce jeudi du barbecue, quelle longueur aura-t-il dans ma mémoire ? Celle d’une journée ou celle de l’histoire, toute l’histoire du Maroc, condensée, exilée, mais renouvelée dans les accents insolites où se nouent le français, l’arabe, l’hébreu, la joie, la nostalgie, l’espérance dans une scène prophétique, biblique.
Et ce vendredi à Jérusalem, entre Yad VaShem et le Kotel !
J’avais imaginé des centaines de fois la scène où je réunirais toutes mes plaintes, protestations, reproches, invectives accumulés depuis de années. Tout d’un coup, apaisé, j’ai glissé mon petit mot, sans effusions, dans une proximité avec l’Insondable, presque familière, qui libère la raideur de la nuque et nettoie un abcès endurci.
Les noms et les prénoms résonnent encore une ritournelle entêtée : Dany, Shosh, Ygal, Dikla, Kfir, Danielle, Jean-Pierre, Judith, Ran, Shaï, Aviv, Joseph, Raphy, Arrik, Thérèse, Betzalel, Salomon, Nimrod, Shira, David, Itsik, Manolo, Gilbert, Coco, Haviv,…Bentolila, Bitton, Knafo, Chetrit, Ruimy, Knizou, Afflalo, Delouya, Zrihen, Ouazana, Bar Kokhba, Dahan, Bensoussan, Abitbol, Lasry…
Comment décrire un premier Shabbat de rire, de communion et de festin en présence de jeunes qui assument avec sérieux l’héritage et le lendemain.
Comment dire que je me suis senti chez moi !
J’en voudrais presque à Arrik d’avoir déclenché tant de questions, mais je lui en aurais voulu plus de ne pas l’avoir fait.

Said Sayagh
423 Avenue Folco de Baroncelli
34160 Boisseron
Tél: + 33 4 67 86 41 48
GSM: + 33 6 63 24 38 20
E-mail: said.sayagh@orange.fr










From: phoenix1@012.net.il
To: Said Sayagh
Cc: ARRIK DELOUYA
Sent: Monday, April 26, 2010 3:56 PM
Subject: Bonjour

Bonjour Said,

Ton texte est tres touchant, mais il nous plonge dans ta realite, notre realite.

Tes racines juives ne t'ont jamais quitte, elles sommeillaient en toi, et il a fallu une petite goutte de judaisme pour les remettre a nu.Tu connais enfin ce que c'est qu'etre juif! c'est ouvrir grand les bras pour embrasser tout l'univers, c'est etre plus pointilleux qu'une aiguille quand il faut discuter de n'importe quel sujet, c'est etre humain dans ses faiblesses et sa grandeur, c'est etre a l'image de son createur : conciliant, compatissant, souriant a nos betises et a nos erreurs...

Said, ta place a toujours ete avec nous, meme si tu n'en etais pas conscient.

Tes compatriotes juifs de Marrakech n'ont vu en toi, que l'homme, sensible, aimant, souriant, et indulgent.

Que demandrait-on de plus?

J'ai ete tres heureuse de te rencontrer, et ton doux regard m'a suivi meme apres mon depart, meme en nous separant, toi au dela de l'ocean et moi dans cette etrange contree appelee Israel, la terre de notre pere commun, Abraham.

Bien a toi,
Thérèse Zrihen-Dvir

[therese-zrihen-dvir.over-blog.com]
[www.therese-dvir.com]






From: Arrik DELOUYA
To: Said Sayagh ; phoenix1@012.net.il
Sent: Monday, April 26, 2010 4:06 PM
Subject: Bonjour


Thèrèse mon chou,

Ta lettre à Said est belle, j'ai envie de la caresser. Tes mots sonnent comme de la musique gharnati qui nous a bercés pendant des heures dans la voiture de Victor ce shabbat. Tu as bien capté notre Said, il est à nous tous et nous allons le protéger davantage encore pour mieux l'intégrer dans notre grande famille.
Bises
Arrik




Said akhay

Ta lettre était attendue, je savais que tu l'écrirais d'une traite de cette façon - ci avec poésie. Elle arrive après quelques moments de silence durant ton séjour en Israël. Je t'ai suivi et peu entendu. Je t'ai observé comme un sociologue en cachant mes émotions éprouvées pour toi. Il fallait te laisser le temps de digérer.
Voilà ce qui est fait. Continuons à faire dérouler les images au ralenti du film de ce voyage "identitaire" avec notre "israélité" pour mieux savourer tous les moments et toutes les discussions engagées de façon spontanée.

Je t'ai mis en contact avec Thérèse voilà plus d'un an de cela et je suis à nouveau face à vous deux et à vos écrits que j'aime tant. Mais je vous aime surtout fort et beaucoup.
Bises
Arrik





From: darlett darlett To: Arrik DELOUYA Sent: Monday, April 26, 2010 11:12 PM
Subject: Re: Ba- Aretz de Said Sayagh (Ecrivain et prof) 1° voyage en Israël : les 21-25 Avril 2010
Vraiment tres touchant ce texte et cette rencontre entre Said Sayagh et cette multitude d'israeliens dont peut-etre certains portaient le meme nom de famille que le sien ?!
Bravo et felicitations a vous tous.
Ariella Rouah Jerusalem

From: "Said Sayagh" To:
Sent: Monday, April 26, 2010 8:35 PM Subject: RE: Ba-aretz de Said Sayagh..doc
Tu vois, je ne raconte pas n'importe quoi. Les gens qui ont souffert de cette situation et qui ne voyaient pas d'horizon commencent à sortir ce qui leur pesait sur le cœur.
Said

From: "Perla Cohen" To: "Arrik DELOUYA"
Sent: Monday, April 26, 2010 4:31 PM Subject: Re: Ba-aretz de Said Sayagh..doc
décidément, j'en rencontre de plus en plus, des El Cohen et des Chocron et des sebbagh et des Sayyagh, ils rappellent que leur grand mere voire leur mere étaient bent un tel, ce qui est intéressant c'est que aujourd'hui leur parole se libere, j ai des copains comme ca au maroc, ils cherchent et ils le disent, en fait il y a plein de " marranes" au Maroc aussi et je ne parle pas des marranes "andalous", avec quel passeporta t il pu y aller, on pourrait en amener d'autres,
bises, Perla

De : שוש ר [mailto:shoshana_ruimy@walla.com] Envoyé : dimanche 25 avril 2010 19:05
À : said.sayagh@orange.fr Objet : notre reunion chez aflalo
bonsoir ,Mr Said
comment s'est passe le vol? j'espere que tout va bien
je ne sais si vous vous rappelez de moi. je m'appelle Shosh Ruimy- ecrivain.
j'ai ete tres impressionnee par votre histoire et je souhaite de tout coeur de vous revoir parmi
j'ai lu votre livre en une soiree. il est impressionnant. je vous souhaite une reussite et une longue vie pour la deguster
sinceres amities Shosh Ruimy

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 14 juin 2010 a 08:33

Périple APJM et Zohar d’Octobre 2010 en Andalousie

Nous attendons de nos partenaires relais de la Casa de Sefarad en Andalousie (Rosana de Aza et Sebastian de la Obra) que le programme suivant soit corrigé, amélioré et peaufiné pour l'adresser à notre agence de voyages parisienne et commencer à enregistrer les candidatures au périple.

Lors de ma dernière visite à Cordoue, nous avons échangé avec les responsables de la Casa de Sefarad de Cordoue quelques réflexions sur l’éventuel prochain »séminaire » à Cordoue avec uniquement les membres de nos deux associations de France (APJM) et d’Israël (Zohar) et d'autres membres au Canada, en Suisse, en Hollande, aux USA et en GB. Nos amis qui ne sont pas encore membres peuvent adhérer en nous renvoyant un bon d'adhésion à vous envoyer sur votre demande.

Nous avons également évoqué un saut de 36 heures à Grenade dont 1 nuit pour visiter l’Alhambra ainsi que sur les traces des pas de Frederico Garcia Lorca.

Nous pouvons demander à Jacky Kadoch et à Jaime de parrainer et diriger le shabbat.

Enfin, Rosana de Aza rajoutera une activité culturelle en sus comme un flamenco à son image tel qu'elle sait si bien programmer !

En prévision, voici un premier exemple de parcours tel que nous l’avons envisagé avec le Prof. Ephraïm Riveline.


Programme Prévisionnel du périple en Andalousie 5 - 10 Octobre 2010

Mardi 5 Octobre 2010
7H00 - 9H00 : Paris-Séville
10H00 - 14H00 Visite guidée en minibus de Séville avec l’aide d’une personne locale
14H00 Déjeuner au Quartier de la Juderia de Séville
16H-16H30 Séville – Cordoue en TGV
17H30 - 20H00
Visite à Cordoue de la Juderia et de la Casa de Sefarad
22H00 Dîner à Cordoue
Nuitée à Cordoue


Mercredi 6 Octobre 2010
8H00 - 14H00 Visite à Grenade de l’Alhambra
L'Alhambra de Grenade est un des monuments majeurs de l'architecture islamique et l'acropole médiévale la plus majestueuse du monde méditerranéen. C'est avec la Grande mosquée de Cordoue le plus prestigieux témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIe au XVe siècle (voir péninsule Ibérique ou Al-Andalus). Leurs caractères sont d'ailleurs opposés : à la sobriété grandiose du monument religieux représentatif de la première architecture islamique (voir Art des Omeyyades d'Espagne), s'oppose l'exubérance de la dernière manière hispano-mauresque : celle-ci s'exprime en effet dans les palais des derniers souverains nasrides, alors en pleine décadence, et qui disparaîtront bientôt lors des derniers assauts de la Reconquista. Le nom féminin Alhambra provient de l'arabe Al Hamra (الحمراء), « la rouge » en raison de la couleur que
prennent les murs du monument au coucher du soleil.

14H00 Déjeuner à Grenade
15H30 – 19H00 sur les traces de Frédérico Garcia Lorca
20H00 Dîner et visite by night à Grenade - Nuitée à Grenade.


Jeudi 7 Octobre 2010
9H00 Dernière visite de Grenade et Retour sur Cordoue
14H00 Déjeuner à Cordoue
17H30 Visite de la Grande Mezquita de Cordoue désormais Santa Iglesia Catedral de Córdoba, monuments majeur de l'architecture islamique et témoin de la présence musulmane en Espagne du VIIIe au XVe siècle. Elle est connue dans le monde entier pour être le monument le plus accompli de l'art des Omeyyades de Cordoue. Elle est convertie en église au XIIIe siècle après la Reconquista, puis en cathédrale. C'est aujourd'hui l'église principale du diocèse de Cordoue en Espagne. La Cathédrale de Cordoue a été classée au patrimoine mondial de l'UNESCO en 1984.


Vendredi 8 Octobre 2010
9H00 - 14H00 “Séminaire sur la mémoire juive de Cordoue” & Petites interventions de quelques participants d’Espagne, de France, du Maroc, de Suisse, de GB, des USA, du Canada et d’Israël
14H00 Déjeuner à Cordoue
Préparatifs du Shabbat
20H30 Kabalat Shabbat : Prière et dîner à la Casa de Sefarad. Le diner cacher est organisé par un traiteur juif originaired e Rabat vivant à Madrid.


Samedi 9 Octobre 2010
Après-midi :
Rencontres informelles avec la direction de la Casa de Sefarad, visites privées et quartier libre.
Soir :
Hafdala et dîner d’adieu


Dimanche 10 Octobre 2010
Retour / Départ Cordoue-Séville ou Cordoue-Madrid en TGV pour tous et ensuite direction les aéroports

Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 14 juin 2010 a 08:46

Les tombes du cimetière juif de Marrakech sont en ligne ! On peut s’y rendre sans aucun Password
Cliquer ici sans le mot de passé : [www.cimetierejuifmarrakech.com]

Un travail de titan. C’est ainsi que je définirais ce qui est en train d’être achevé sous le patronage de Monsieur Arrik Delouya. Cet homme, accompagné de Georges Sebat, de Jaky Kadoch (et très certainement d’autres volontaires) vient de mettre en ligne les photos des 1800 tombes juives du cimetière de Marrakech. Ils planifient de faire la même chose avec tous les cimetières marocains!

Ci-après le lien sur le cimetière Juif (Israélite) de Marrakech contenant 1800 tombes visibles par ordre alphabétique ainsi que tous nos tsadikkim avec enfin l’histoire du Tsadik Rbi Itzhak Delouya.
Pour voir les photos, rien de plus simple: cliquez sur le lien ci-dessous et inscrivez-vous gratuitement ! Vous aurez dès lors accès à toutes les photos !

Le site actuellement achevé dans sa phase préliminaire, il sera entièrement opérationnel avec des textes et analyses d’ici Mars 2010. Il contient entre autres toutes les tombes et nous en sommes à plus de 2900 photos prises, il y en a 70% de recensées, donc lisibles. Vos photos et commentaires sont les bienvenus pour une insertion.

Cliquer ici sans le mot de passé :
[www.cimetierejuifmarrakech.com]
P.S. : Georges Sebat est le maître d’ouvrage.

A NOTER:
Les personnes en charge de ce projet sont en recherche d’aide et de sponsors. Si vous souhaitez faire un don, n’hésitez pas à les joindre directement à travers le site.

Pour vous rendre concret, vous pouvez Libeller le chèque au nom de l’association:

APJM et le glisser dans une enveloppe timbrée au nom d’Arrik Delouya
10 Jardin Cardinal Richelieu 94220 Charenton-le-Pont. (GSM : + 33 6 77 16 13 55)

Membre d’honneur à partir de 500 €uros ……Oui……
Membre Bienfaiteur à partir de 250 €uros ……Oui……
Membre / Sympathisant à partir de 30 €uros …….Oui……
Don à l’APJM pour le cimetière juif de Marrakech Minimum 50 €……Oui……
Don à l’APJM pour la restauration de la Slat el Azama de Marrakech Mini 50 €…..Oui…




Association Israelienne pour la preservation, la diffusion et le rayonnement du judaisme marocain : Zohar
Posté par: Arrik (IP enregistré)
Date: 25 juin 2010 a 13:32

Prochaine Réunion Zohar

Thursday 1St July 2010 : 18:00 – 20:00

Carlton Hotel Tel Aviv 10, Eliezer Peri St Close to Hilton Hotel




To confirm participation by phone or by mail



Ordre du Jour de notre Réunion :



1 Signer les documents officiels de l’Amouta Zohar préparés par notre avocat Yaacov Bitton





2 APJM & Zohar Trip in Andalousia 5 - 10 October 2010

We have a Parisian Agency in charge of this trip (Plane & Hotel)



Paris-Séville

Visite guidée en minibus de Séville avec l’aide d’une personne locale

Déjeuner au Quartier de la Juderia de Séville

Séville – Cordoue en TGV

Visite à Cordoue de la Juderia et de la Casa de Sefarad

Dîner à Cordoue

Nuitée à Cordoue



Visite à Grenade de l’Alhambra

Déjeuner à Grenade

Sur les traces de Frédérico Garcia Lorca

Dîner et visite by night à Grenade - Nuitée à Grenade.



Dernière visite de Grenade et Retour sur Cordoue

Déjeuner à Cordoue

Visite de la Grande Mezquita de Cordoue



“Séminaire sur la mémoire juive de Cordoue” & Petites interventions de quelques participants d’Espagne, de France, du Maroc, de Suisse, de GB, des USA, du Canada et d’Israël

Déjeuner à Cordoue

Préparatifs du Shabbat

Kabalat Shabbat : Prière et dîner à la Casa de Sefarad.

Le diner cacher est organisé par un traiteur juif originaire de Rabat vivant à Madrid.



Rencontres informelles avec la direction de la Casa de Sefarad, visites privées et quartier libre.

Hafdala et dîner d’adieu



Retour / Départ Cordoue-Séville ou Cordoue-Madrid en TGV pour tous vers les aéroports





3 Divers (Projet dans l'Atlas, Projet de Rédaction d'actes de colloques, autres Projets...)





Bises et à bientôt
Amitiés


Arrik Delouya

Aller à la page: Précédent123Suivant
Page courante: 2 of 3


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'