CULTURES ET TRADITIONS JUIVES :  DARNNA.COM
Musique andalouse, histoire juive, culture judéo-berbère, judéo-espagnol, littérature juive, Rabbins, cimetières juifs au Maroc, Patrimoine juif au Maroc 
Aller à la page: Précédent12345Suivant
Page courante: 3 of 5
Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: slomoh (IP enregistré)
Date: 15 mars 2008 a 17:26

Très sincères condoléances à la famille Amzallag..Je les renouvelle ici.C'est un peu de nous tous qui se meure quid d'un homme qui a su se faire aimer et faire oublier nos différences.Un exemple à méditer que l'humanité aujourd'hui à tant besoin.
QU'IL REPOSE EN PAIX.

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: CEREJIDO (IP enregistré)
Date: 15 mars 2008 a 18:22

Désolé ALEX mais le blog existe bien sur SAMY EL MAGHRIBI malheureusement nous ne sommes que 5 personnes à avoir adressé un petit mot à sa famille pourquoi?
Bien à toi

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: alex (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 05:57

de ma part j ai reussi a convaincre 2 de plus (musulmans) et une fille juive de tetouan ma promis aussi. en plus ils vont tous mene une petite promotion pour le blog (au moins il m ont promis).
alors on ai 7 a l attente du 8eme presque confirme.
j aimerai que les autres participent aussi, Samy merite bien avoir un guest book rempli de lettes de ces admirateurs marocains qui ils soient juifs ou musulmans.
alors les darneurs faite de votre mieux et que ce soit un dernier cadeau bien merite au legendaire Samy Elmeghribi.

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: alex (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 06:01

corection un musulman de plus et pas deux (j ai oublier que moi meme j ai poste un messagegrand sourire classique ) mais j espere que le nombre augmentera.

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 07:45

Une chanson celebre de Samy Elmaghribi que me propose notre ami Echkol-David et qui est parmi les grands succes de Samy
Merci David


Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 13:01

Samy

voila ta chanson que tu aimes pour des raisons "toujours Mama"
je veux dedier cette chanson a toutes les maman du monde

david

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: james cohen (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 13:39

Citation:
darlett
Une chanson celebre de Samy Elmaghribi que me propose notre ami Echkol-David et qui est parmi les grands succes de Samy
Merci David



JE SUIS TRES TOUCHE PAR LE DECES DE SAMY EL MOGRABI ,DONT JE POSSEDE ENCORE QUELQUES DISQUES !!DONT LA FAMEUSE CHANSON :" LOU KAN KANOU ANDI EL MLAIIN !" ( EN 78 tours)
JE VOURAIS PRESENTER ICI TOUTES MES CONDOLEANCES A SA FAMILLE !!AINSI QUE MA PROFONDE SYMPATHIE !!

JH.COHEN

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: james cohen (IP enregistré)
Date: 16 mars 2008 a 13:50

Citation:
darlett
DECES A MONTREAL DE SALOMON AMZALLAG, DIT SAMY EL MAGHRIBI




Le Dr David Bensoussan, Président de la Communauté sépharade unifiée du Québec, annonce avec tristesse le décès de Mr Salomon Amzallag dit Samy El Maghribi à Montréal ce 2e jour d’Adar beth 5768, le 9 mars 2008.

Samy Al Maghribi a cristallisé l’expression même de la joie et du bonheur pour plus d’une génération. Sa musique était présente dans toutes nos fêtes et intégrait la quintessence de l’héritage musical judéo-marocain et andalou. Son interprétation de chansons populaires, les qçédas, et ses chansons au style reconnaissable entre toutes sont restées à tout jamais gravées dans le cœur d’une communauté dispersée de par le monde, et même dans celui de la nouvelle génération qui fredonne ses airs de musique, même si elle n’en saisit pas toujours les mots et le sens!

Samy Al Maghribi a été au coeur de l’actualité, que ce soit pour saluer le retour de l’exil de Sa Majesté Mohamed V en 1955 ou encore pour exprimer le chagrin de tout un chacun à la suite du tremblement de terre d’Agadir en 1960. Samy Al Maghribi s’est consacré ensuite au chant religieux et a su en éclairer le sens par ses interprétations qui traduisaient le souhait du psalmiste : Hodou ladoshem bekinor, bekinor vékol zimerah : Glorifiez l’Éternel par la lyre et les chants harmonieux, et ‘Aleh higayone bekinor : Élève la pensée par la lyre. Il a ensuite interprété les chants liturgiques et séculiers, ce qu’il annonça dans son comeback engheni ounseli.

Samy Al Maghribi avait une érudition musicale unique qui se retrouvait dans sa parfaite maîtrise de l’hébreu et de l’arabe classique. Il fut le premier à transcrire la musique andalouse. Il en a étudié le répertoire pour former des mélomanes dans la tradition de la poésie chantée judéo-marocaine des piyoutim, du malhoun et du matrouz, des noubas du gharnati, du moual marocain, du chaâbi algérien et du haouzi.

Au début de sa carrière l’une de ses premières chansons fut et reste toujours : ay lou kane kanou ‘andi lmlayne : Ah si j’étais millionnaire ! Et de fait, les adeptes de Samy Al Maghribi se comptent aujourd’hui par millions. Son refrain ‘amri ma nenshak ya mama nous accompagnera toujours. Que ce soit avec l’Orchestre andalou d’Israël, les congrégations montréalaises et les orchestres marocains et algériens, ou encore dans l’intimité des foyers, Samy al Maghribi a laissé le souvenir indélébile d’une voix juste et d’une mélodie qui imprègne les cœurs de sérénité.

Samy Amzallag a réussi à unir ensemble juifs et musulmans grâce à l’amour du chant, égayant ainsi des solitudes qui ne demandent qu’à s’unir et à projeter leur âme dans l’amour et le respect. Il a ainsi contribué à la vision de paix des temps futurs.

Fasse qu’un chant nouveau d’amour et de paix s’élève qui transcendera les peuples et les nations dans l’harmonie.

David Bensoussan


JE SUIS TRES TOUCHE D'APPRENDRE DE DECES DE SAMY ELMOGRABY ET JE PRESENTE MES PLUS SINCERES CONDOLEANCES ET TOUTE MA SYMPATHIE A SA FAMILLE ET A TOUS LES MAROCAINS QUI COMME MOI MEME L'ONT CONNU ET ONT CONSERVE SES ANCIENS DISQUES !!! ZIHRONO LE BRAHA !!

JH.COHEN

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: Oiknine Léon (IP enregistré)
Date: 20 mars 2008 a 02:45

Desole, je n'ai connue la nouvelle du deces de Monsieur AMZALLAG, qu'hier soir, sur RADIO SHALOM de Montreal. Je le voyais souvent, car c'est un ami de longue date et chaque fois que l'occasion se presentee je lui prenais des photos et il etait tres heureux de les avoir ainsi que des copies de video.
Une des recentes photos, l'annee derniere, prise par moi meme, a la synagogue ou il etait paietan ( Chantre ) au mariage du neveu de son epouse, Johny COHEN lors de la lecture de la Kitoouba ( acte de mariage ). A sa droite, Chlomi, le fils du grand Rabbin de Montreal, le docteur Rabbi David Sabah.
Paix a son ame
=================================================================
SON DERNIER MESSAGE OU IL ME PARLAIT DE DARNNA
====================================
"J'ai parle avec Monsieur AMZALLAG ( Samy ELMAGHRIBI, le legendaire Chanteur Judeo-Marocain et Andalouse ). Il remercie les membres de Darnna de l'interet que nous exprimons a son egard et dit qu'en plus d'etre un assidu de DARNNA, il est a la disposition de chacun pour informer et aider les gens qui s'interessent a son site et a notre patrimoine musical Judeo et Maghreben .Je vous redonne son site www.samyelmaghribi.com et son E'mail vous le trouverez sur son site "

P.S. nous sommes toujours aux U.S.A.
Deux semaines pleines dans " la citee des anges " LOS ANGELS
Et depuis 2 jours a Boston.
Un grand bonjour a tous mes ami(e)s



Léon




Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: samy16 (IP enregistré)
Date: 20 mars 2008 a 17:31

HI DOUDOU !!!!!!


j'ai vu et ecouter " OMRI MANINCHAQUE..." ,je l'ai fait deux fois , LA DEUXUME C'ETAIT POUR MA MERE .
DOUDOU , TU A RAISON , CE CHANT APARTIENT A TOUT LES MAMANS DU MONDE ENTIER .

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 20 mars 2008 a 22:38

Salut Samy

je suis content que tu as ecouter la chanson de notre cher Samy
LEZEKHR KOL HA IMAOTE
david

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: Oiknine Léon (IP enregistré)
Date: 25 mars 2008 a 00:30

Hommage rendu au maitre de la musique arabo-Andalouse SAMY ELMAGHREBI Z.L.




Léon

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 27 mars 2008 a 19:26

Un autre article publie cette fois sur "lavieeconomique" du Maroc et que je reprends integralement car c'est un veritable hommage a ce chanteur qui reunissait les deux communautes musulmane et juive par la musique.

ADIEU SAMY



En 1948, Samy part s’installer à Paris. Sa carrière s’enclenche. En 1955, apprenant l’arrivée de Mohammed V de Madagascar, il se précipite à Saint-Germain avec une chanson sous le bras. C’est la fameuse «Alfhnia ou hnia» qui, se faisant l’écho du sentiment de tout un peuple, célèbre le bonheur du retour du Roi et de l’indépendance retrouvée.

C’était à Montréal, en novembre 2005. Une soirée organisée dans le cadre du festival du monde arabe. Pour la première fois, la communauté sépharade de la ville s’était associée à cette manifestation. Mettant de côté leurs différends, musulmans et juifs se sont retrouvés le temps d’un concert mémorable. Ce soir-là, quand il se mit à chanter Bladak hadak, matfaratchifih, un frisson traversa la salle. Plus de juifs, plus de musulmans, il n’y eut plus que des Marocains qui vibraient à l’unisson dans l’amour du pays.

Les youyous fusaient et nul ne pouvait dire de quelle confession ils étaient. Les yeux brillaient de joie et de larmes contenues. Au fur et à mesure que le répertoire se déployait, les rythmes d’antan réveillant les souvenirs enfouis, la frénésie s’emparait des corps qui, renonçant à toute retenue, se jetaient dans la danse avec une jubilation totale.

A la veille du printemps, le chant du rossignol s’est éteint à jamais. Ce 9 mars, Samy El Maghribi, de son vrai nom Salomon Amzalag, est décédé à l’âge de 86 ans dans la capitale québécoise où il vivait depuis 1967. Il était l’un de nos plus grands chanteurs populaires. Qui n’a pas dansé sur Kaftanak mahloul ya lalla ou fredonné Oumri ma nsak ya mama ? Mais combien de jeunes savent que l’auteur de ces succès s’appelait Samy et qu’il était marocain de confession juive ? En 2005, sur invitation de 2M, Samy El Maghribi était revenu au Maroc pour participer à l’émission «Chada El Alhan».

Lui qui, devenu rabbin en 1967, ne consacrait plus son art qu’à la seule célébration du Très-Haut, rechanta pour le bonheur de ses anciens fans les airs qui avaient égayé leur jeunesse. A leurs enfants, s’offrit ainsi l’occasion de découvrir la dimension judaïque du patrimoine musical national. Une dimension qui, par le passé, était présente à tous les niveaux de la vie sociale mais que nul ne leur a apprise, des pans entiers de l’histoire ayant été délibérément occultés pour des considérations idéologiques.

Né à Safi en 1922, Salomon Amzalag a grandi dans le mellah de Rabat où il est resté jusqu’à l’âge de 18 ans. Rencontré à Montréal en 2005, il me raconta l’histoire d’un petit garçon pauvre dont la voix charma dès l’école primaire et dont le premier public fut le pacha de la ville. Petit, Salomon fut bercé par les «moual» que chantait sa sœur. Il en conserva la musique dans l’oreille. Au moment où ses condisciples, passés par le moule de l’Alliance israélite universelle, ne voulaient plus parler que français, lui était premier en arabe au collège.

Fervent admirateur de Abdelouwahab, il ne ratait aucun de ses films et étudiait toutes ses chansons. Ecoutons-le relater ses premiers pas dans le métier : «Quelques musulmans fréquentaient le mellah. Je suis ainsi devenu ami avec un monsieur du nom de Ben Aïssa el Aoufir. C’était un encaisseur de la banque et, parallèlement, il était mandoliniste dans l’orchestre andalou algérien de Radio Maroc. J’étais encore en culotte courte et j’allais tous les dimanches les écouter. Il y avait aussi Mohamed Benghabrit, un érudit dans le classique andalou. J’ai beaucoup appris à son contact. Un chanteur juif marocain qui m’avait adopté m’enseigna la mandoline. Un jour, je me suis lancé dans le luth. On a commencé à m’appeler pour les mariages.

Mohamed Bel Khadir, un excellent violoniste, a accepté de m’accompagner dans les fêtes juives. De son côté, il m’emmenait dans les mariages musulmans. J’avais 18-19 ans». En 1948, Samy part s’installer à Paris. Sa carrière s’enclenche. En 1955, apprenant l’arrivée de Mohammed V de Madagascar, il se précipite à Saint-Germain avec une chanson sous le bras. C’est la fameuse Alf hnia ou hnia qui, se faisant l’écho du sentiment de tout un peuple, célèbre le bonheur du retour du Roi et de l’indépendance retrouvée. Samy revient au Maroc dans cette circonstance mais ne s’y éternise pas. Emporté comme ses coreligionnaires par le mouvement irréductible de l’histoire, il repart en France en 1959 avant de s’installer définitivement au Canada en 1967.

Sur le plan musical, le répertoire de Samy El Maghribi est très large. D’une part, le chanteur avait repris, en les marquant de son empreinte, les anciennes qçidat du malhoun. D’autre part, il composa, entre 1950 et 1965, ses propres œuvres qui devinrent aussitôt les succès populaires que l’on connaît. En tant que patrimoine musical national, elles donnent à entendre l’âme profonde du pays. Mais celui-ci a été dépouillé d’une part de lui-même.

Et, prisonnier d’une actualité tragique, il lui faut aujourd’hui moduler sa tristesse devant la disparition de l’un de ses grands artistes, quelle que fût la joie que celui-ci sut lui apporter, parce que cet artiste s’appelait Samy et que, dans l’inconscient collectif, Samy ne renvoie plus guère qu’à Caïn. Pourtant, chaque fois que l’un d’entre nous chante ou danse sur Kaftanak mahloul ya lalla, c’est Samy et tous les siens qui reprennent leur place parmi nous et ce n’est que justice.




[www.darnna.com]

Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: Oiknine Léon (IP enregistré)
Date: 01 avril 2008 a 17:31

J'ai reçu cet E'mail de cette personne, journaliste au HAARETZ en ISRAEL, au sujet d'une biographie ou d'un livre sur Monsieur AMZALAG (SAMY ELMAGHRIBI Z.L.) avec ses numéros de téléphone.
Je vais le mettre en contact avec la fille du chanteur, qui est journaliste.

================================================================
HI Leon,
my name is amir zohar, i'm a jornalist from "haaretz" newspaper in israel.
i work on a magazin story about Samy Elmaghribi life and death.
i'v found a picture of him at a forum
i'll be happy to speak with the relevant pepole as soon as posible
you'r welcome to leave me relevant telephone nombghers
Telephone 972- 37....... et 972- 54.......
thanks


Léon




Deces de Samy El Maghribi le 9 mars 2008
Posté par: Oiknine Léon (IP enregistré)
Date: 01 avril 2008 a 23:35

j'ai le E'mail de la fille de Monsieur AMZALLAG Z.L.
Pour des témoignages de sympathie , a votre demande, je vous le donnerai
en message prive ainsi que le numéro de téléphone du journaliste

Léon

Aller à la page: Précédent12345Suivant
Page courante: 3 of 5


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'