CULTURES ET TRADITIONS JUIVES :  DARNNA.COM
Musique andalouse, histoire juive, culture judéo-berbère, judéo-espagnol, littérature juive, Rabbins, cimetières juifs au Maroc, Patrimoine juif au Maroc 
Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4
Re: UN cimetiere vieux de plus 200 ans
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 16 décembre 2006 a 21:40

Fantastique ! Ce ne sont plus vraiment des tombes mais des pierres avec des inscriptions en hebreu.
C'est un petit peu nos traces semees partout dans le Maroc que nous retrouvons petit a petit. Tres emouvant !

Re: UN cimetiere vieux de plus 200 ans
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 18 décembre 2006 a 18:08

..................
Tiout_Cemetery.jpg

Re: UN cimetiere vieux de plus 200 ans
Posté par: abdou (IP enregistré)
Date: 18 décembre 2006 a 22:25

echkol a ecrit:
-------------------------------------------------------
> voici ou se trouve IFRANE
> :
>
>
Bonsoir echkol,

C'est de l'Ifrane de l'anti Atlas qu'il s'agit et non de l'Ifrane de la région de Meknès-Fès.

Le cimetière en question date de plusieurs siècles, voir lien sur le net.


Abdou


Re: UN cimetiere vieux de plus 200 ans
Posté par: anti-atlas (IP enregistré)
Date: 09 février 2007 a 06:17

il s'agit du bled de mon pere les juifs l' apellent oufrane

Re: cimetieres juifs au maroc
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 29 juillet 2007 a 17:29

En reponse aux inquietudes concernant l'entretien et la conservation des differents cimetieres au Maroc, voici un article paru recemment sur la Gazette du Maroc. Je suppose que les mesures s'appliqueront a tous les cimetieres, inclus ceux Juifs et chretiens.

"Une Commission composée des ministères des Habous et des Affaires Islamiques, de l’Intérieur, de la Justice, ainsi que du Secrétariat Général du Gouvernement et du Conseil Supérieur des Oulémas, a été constituée pour prendre les mesures nécessaires visant l’entretien des cimetières et la préservation de leur inviolabilité. C’est ce qu’a annoncé Ahmed Taoufiq, ministre des Habous devant les parlementaires en début de semaine. Il a précisé que la Commission se penchera sur l’examen des questions législatives, réglementaires et foncières relatives aux cimetières. La problématique des cimetières, a-t-il expliqué, peut être appréhendée sous trois aspects. Le premier, d’ordre doctrinal, concerne la possibilité de développer la jurisprudence pour pouvoir exploiter certains anciens ou nouveaux cimetières. Le second se rapporte à la gestion de l’assiette foncière qui abritera les cimetières, alors que le troisième met l’accent sur la nécessité de préserver les cimetières en tant que l’un des aspects civilisationnels qu’il faut sauvegarder."




Re: cimetieres juifs au maroc
Posté par: Raphael (IP enregistré)
Date: 17 août 2007 a 23:38

Une anecdote pour rigoler:
Sur une des Radios juives emettant de Paris, un ami de Marrakech
faisait appel pour contribuer à l'entretien du Cimetiere juif de ma Ville, en ces termes:
Soyez genereux.
Cet argent servira pour reparer les tombes tombees en ruine, et ainsi,
cela:........
.........STIMULERA NOTRE CIMETIERE ........!!!!!!

Noir, mon humour??
Raphael de Marrakech.
Bien que le chabat on n'entre pas au cimetiere,
Chabat Chalom, quand meme.

cimetieres juifs au maroc
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 18 août 2007 a 18:29

Je tiens a corriger une erreur

sur la photo de Rabbi David du 05 juin a 23h 44
c'est pas tetouan c'est Mogador

cimetieres juifs au maroc
Posté par: echkol (IP enregistré)
Date: 18 août 2007 a 18:31

c'est la tombe de Rabbi Yehouda PINTO du 05 juin 23h44

cimetieres juifs au maroc
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 23 août 2007 a 03:48

CIMETIERE DE CASABLANCA
PHOTO DE JEAN ROTH



cimetieres juifs au maroc
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 23 août 2007 a 03:49

Fès

Cimetière israélite



DALLES FUNeRAIRES JUIVES DU CIMETIeRE D'ESSAOUIRA
Posté par: pichourin (IP enregistré)
Date: 08 mars 2006 a 23:03

DALLES FUNERAIRES JUIVES DU CIMETIeRE D'ESSAOUIRA


Liliane Benisty avait entrepris avant sa mort une petite recherche sur le vieux cimetiere d'Essaouira. Elle avait contacte certains chercheurs, dont Daniel Schroeter, qui avait mis a sa disposition tout le recensement qu'il avait effectue dans ce cimetiere. Mais aucune explication satisfaisante sur l'origine de ces tombes anthropomorphes ne semble avoir ete trouvee a ce jour. J'ai repris pour l'essentiel le document qu'elle avait adresse a ses correspondants.
P. Benisty

PReSENTATION
Nee a Essaouira (ancienne Mogador) et ayant effectue de nombreux sejours dans la ville, j'ai ete frappee par l'aspect tres particulier des tombes du vieux cimetiere juif. Ces tombes ont retenu mon interet parce que, contrairement a la tradition juive qui interdit la representation humaine, elles ont une configuration anthropomorphe tres marquee.
Apres une courte enquete, je me suis apercue que ce type de tombes se retrouve dans d'autres villes du Maroc, mais presque exclusivement dans les villes de la cote atlantique et mediterraneenne. Ni les grandes villes historiques de l'interieur du pays, ni les petits villages en pays berbere ne presentent cette forme de sepulture.
J'ai fait ici un court resume de mes connaissances sur le cimetiere d'Essaouira. L'etude de ce cimetiere me parait interessante a plus d'un titre. En effet, cette ville de creation recente (1765) a fait appel pour son developpement a une population juive venue de tous les coins du pays. La population composee a la fois de Megorashim et de Toshabim* a adopte unanimement la meme forme de sepulture : la dalle anthropomorphe. Ce vieux cimetiere a servi cent ans. Le nouveau cimetiere de la ville ne comporte que tres peu de tombes anthropomorphes. En 1875, la ville est depuis un siecle en contact avec l'Europe. La creation de « l'Alliance Israelite Universelle « a aussi contribue a la faire entrer dans la modernite. Vers 1915 les tombes anthropomorphes ne sont guere plus utilisees. En 1930 deja, aucun rabbin interroge ni aucun artisan sculpteur de tombes n'a pu fournir la moindre explication sur cette forme de sepulture.

J'ai joint a cet expose ce que j'ai pu recueillir sur les autres cimetieres juifs de ce type ainsi que quelques photos.
Nul doute qu'une etude systematique de ces cimetieres si particuliers apporterait des idees nouvelles sur l'origine du peuplement juif au Maroc.
Cet expose a l'unique ambition de susciter des echanges d'informations sur le sujet. Peut-etre avez- vous rencontre des tombes de ce type dans d'autres pays ou peut-etre les symboles de ces tombes evoquent-ils pour vous des explications religieuses, ethnologiques ou autres.



*Megorashim : juifs expulses d'Espagne et installes au Maroc.
Toshabim : juifs autochtones




Re: DALLES FUNֹRAIRES JUIVES DU CIMETIָRE D'ESSAOUIRA
Posté par: pichourin (IP enregistré)
Date: 08 mars 2006 a 23:05

LE CIMETIERE D'ESSAOUIRA



Le vieux cimetiere juif d'Essaouira date des premieres ann?es de l'histoire de la ville. Situ?es au nord des remparts, le long de l'ocean les tombes presentent un aspect souvent deteriore, car le lieu non clos a l'origine, ouvert aux vents et aux embruns, a favorise l'erosion des plus vieilles tombes.
Les plus vieilles tombes dechiffrees datent de 1775, soit une dizaine d'annees apres la creation de la ville.
Daniel Schroeter a denombre dans ce vieux cimetiere 2400 tombes, dont 632 portent une date : 31 sont ant?rieures a 1844 et 601 vont de 1844 a 1899. 1760 sont an ?pigraphiques. Daniel Schroeter se basant sur la mortalite de l'epoque estime a 10500 le nombre de morts juifs pour cette periode de cinquante ans. On peut consid?rer que des s?pultures ont ete enfouies dans les sables ou que, suivant la rumeur populaire, le cimetiere comporterait plusieurs couches superpos?es.
En 1874, un nouvel espace a ete accorde aux juifs pour enterrer leurs morts, il est situe de l'autre cote de la route a l'est du vieux cimeti?re, n?anmoins on a continue d'y ensevelir jusqu'en 1878.




Re: DALLES FUN?RAIRES JUIVES DU CIMETI?RE D'ESSAOUIRA
Posté par: darlett (IP enregistré)
Date: 08 mars 2006 a 23:13

Pichourin, la premiere photo du cimetiere juif est extremement interessante. Je n'aurais jamais cru que certains tombeaux se faisaient ainsi. C'est vraiment contraire a la tradition juive qui interdit effectivement toute representation humaine sur les tombeaux.




Re: DALLES FUNֹRAIRES JUIVES DU CIMETIָRE D'ESSAOUIRA
Posté par: pichourin (IP enregistré)
Date: 08 mars 2006 a 23:13

DESCRIPTION DES TOMBES
Il s'agit de dalles parallelepipediques en gres marins de la region, larges de 30 a 50cm et dont la longueur couvre toute la tombe. Certaines peuvent mesurer jusqu'a 2m, d'autres tres petites doivent atre des tombes d'enfants, ces dalles ne sont pas scell?es au sol, mais simplement deposees sur la sepulture.
Les tombes sont parfois epigraphiques ,
parfois anepigraphiques, elles presentent des gravures a figuration humaine. Le corps est represente en entier et se termine par une partie retrecie evoquant les pieds dans leur linceul. La tete au-dessus d'un cou plus ou moins long est parfois coiffee d'une couronne de quatre a douze fleurons en forme de soleil ou de croissant de lune, quelques-unes sont surmontees d'un curieux bicorne.
La partie representant les pieds est souvent enjolivee d'un feston ou d'un dessin geometrique rappelant les dessins des bijoux berberes. Une tombe semble particulierement interessante, elle represente un buste de femme aux seins nettement dessin?s.





Certains corps sont parfois cernes par un encadrement ? simple ou ? double trait, certains sont en plus decores de motifs floraux ou g?om?triques. Les tombes ne semblent pas avoir d'orientation particuli?re : paralleles a la mer, perpendiculaires les unes aux autres, elles donnent une impression de desordre anarchique.
Les tombes epigraphiques sont plus nombreuses chez les hommes (400 tombes d'hommes pour 69 de femmes, les enfants n'ont que tres rarement une inscription). Les inscriptions sont reparties sur tout le corps et meme sur la tete, on ne trouve que tres rarement des bandeaux paralleles limitant les inscriptions comme il est courant de les rencontrer dans les cimetieres de Casablanca ou d'El Jadida.
Nous n'avons pas trouve de difference entre les tombes d'hommes et de femmes concernant les symboles, les unes et les autres peuvent porter des couronnes ou des croissants de lune ou autre symbole. Les epitaphes concernant les femmes sont souvent lyriques " je marcherai devant le seigneur dans les terres de la vie " " cette pierre d?di?e a cette chere femme, plante charmante dont on peut parler sans fin, femme vaillante etc... "









Re: DALLES FUNֹRAIRES JUIVES DU CIMETIָRE D'ESSAOUIRA
Posté par: pichourin (IP enregistré)
Date: 08 mars 2006 a 23:22

AUTRES CIMETIeRES DE MeME TYPE AU MAROC

Curieusement ce type de cimetiere ne se rencontre que le long des cotes au bord de la Mediterranee (Ceuta, Tanger, Tetouan.) et le long de l'Atlantique (Rabat, Sale, Casablanca, El Jadida, Azemmour, Safi, Essaouira, Agadir.)
Les cimetieres de l'interieur du pays ne presentent pas ce genre de tombes, hormis a Marrakech ou elles ne sont pas dominantes.
Avec Bourilly et Laouste on constate que plus on descend vers le Sud plus les formes anthropomorphes sont patentes. Les dalles funeraires de Sale sont les plus ornementees et la forme anthropomorphe n'est discernable que par l'ogive decorative. A Casablanca ou Azemmour, le corps est rarement represente dans sa totalite, seule une tete inscrite dans un carre y figure parfois. A Essaouira, la forme humaine est tres nette, quant a Agadir le dessin du corps, tres frustre va jusqu'? figurer les deux jambes.




Tombe de Safi

Tombe d'Azemmour

Tombe d'El Jadida

Tombe de Sale




LE CIMETIeRE DE TeTOUAN

Le cimetiere de Tetouan etudie par Vilar Ramirez nous donne des indications precieuses.
La ville de Tetouan detruite par une expedition punitive d'Henri III de Castille vers 1400 a ete reconstruite 90 ans plus tard par des emigrants hispano musulmans diriges par Sidi Almandri venu du royaume moribond de Grenade. Avec Almandri sont venus quelques juifs, mais aussitot apres l'expulsion de 1492 plusieurs milliers de juifs castillans sont venus a Tetouan. Cependant la communaute ne s'est organisee qu'apres la venue du rabbin Haim Bibas de Fez lui-meme originaire d'Espagne. Une vie juive brillante s'organise avec yeshivot, juristes etc... Haim Bibas recoit une sepulture dans le fameux cimetiere castillan. Dans ce cimetiere comme son nom l'indique etaient ensevelies les populations d'origine espagnole, pourtant les tombes sont en tout point semblables a celles qui sont decrites plus haut, et la tombe de Haim Bibas si elle est an ?pigraphique, presente une forme anthropomorphe comme toutes celles du cimeti?re. Une autre tombe anthropomorphe est datee du XVe siecle, elle est epigraphique et porte le nom de Grand sage Abraham Amran.
a Tetouan donc depuis 1492, Megorashim et Toshabim sont enterres de la meme facon.

Les cimetieres de Tanger, Ceuta, Xaoun (Chaouen) presentent les memes caracteristiques. A Tanger, on peut relever la tombe de Samuel Sunbal ministre de Sidi Mohamed ben Abdallah, sultan Alaouite qui a cree la ville d'Essaouira, sa tombe est datee de 1783.


TOMBES JUIVES EN ESPAGNE

D'apres les recherches faites par Jose Millas Vallicrosa (in Sefarad 1947 fasc. 2) sur le cimetiere juif de Montjuich de Barcelone, plus d'une centaine de sepultures enterrees dans des fosses creusees dans le sol compose de galets et de sable etaient recouvertes de dalles anthropomorphes, mais ne portent aucune gravure.
Une etude du cimetiere juif de Seville par Isabel Santana Falcon montrerait egalement de telles sepultures (in De la muerte en Sefarad).

[bEN RESUME[/b]

Les cimetieres juifs des villes de la cote marocaine presentent de 1492 jusqu'a 1900 une homogeneite remarquable et un caractere tres particulier. Ce sont des tombes parallelepipediques, monolithes, non scellees, epigraphiques ou anepigraphiques et d'aspect anthropomorphe plus ou moins marque.
Bourilly et Laouste les rapprochent des dalles discoedales basques ou des dalles de la vallee du Douro au Portugal.

Les steles de Sehoul en pays Zaer au Maroc rappellent a la fois les dalles des tombes juives de Sale par leurs decorations et celles d'Agadir par leurs representations anthropomorphes, ces steles sont considerees comme preislamiques.




Aller à la page: Précédent1234Suivant
Page courante: 3 of 4


Désolé, seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster sur ce forum.
Veuillez cliquer sur S'identifier pour vous enregistrer

   Rechercher sur
 

  Web    
Darnna

© 2008 Darnna.com - All rights reserved.

'